Menu
Test blu-ray

Les Cousins

BLU-RAY - Région All
Gaumont
Parution : 14 / 9 / 2011

Image

Une belle restauration pour un blu-ray qui manque de peu le sans faute car la copie est très propre, le grain se fait discret sans qu’on perde la texture argentique. La définition est très satisfaisante bien que Henri Decae, sur ce film, ait utilisé beaucoup de filtres à la prise de vue. Nous faisons malheureusement le même constat que pour Le beau Serge édité dans la collection Gaumont Classiques : les niveaux de contraste paraissent insuffisants, les noirs manquent de densité. Cela met en évidence les limites de l’encodage dans les plans sombres : artefacts qui fourmillement sur les à plats, dégradés de gris très marqués (à 5’07 ou 1h38’04 par exemple). Le désagrément se fera presque oublier si l’on baisse la luminosité de l’écran de quelques points.

Son

Le son est clair, sans parasites ou saturation. Au pire remarque-t-on des « s » sifflants mais cela fait partie du cachet de l’époque.

Suppléments

« Chabrol lance la Vague – 2e partie : Les cousins » (47mn - HD) 

Suite toute aussi intéressante, car riche en informations, du documentaire de Pierre-Henri Gibert basé sur des entretiens avec des assistants, décorateur, monteur qui ont travaillé avec le cinéaste. On y évoque la fabrication et l’accueil réservé au film (tourné et sorti à quelques semaines d’intervalle du Beau Serge), la personnalité du scénariste Paul Gegauff qui a beaucoup apporté à Chabrol (y compris des éléments autobiographiques dans Les cousins), le style Chabrol (« plus Languien qu’Hitchcockien ») à travers une analyse des Cousins et une comparaison entre les deux films.

Sur la forme, on regrettera de nouveau ces coupes brusques et maladroites pour raccourcir les phrases des entretiens. Fort heureusement (ou malheureusement) seules quelques interventions de Chabrol sont concernées. On notera également un mixage inégal, une musique qui empêche parfois la compréhension des commentaires en couvrant trop certaines phrases. 

   

L’homme qui vendit la Tour Eiffel (21mn – HD)

Comme sur le Beau Serge, Gaumont propose un supplément exclusif au blu-ray : un court-métrage de Claude Chabrol extrait d’un film à sketch (« Les plus belles escroqueries du monde », 1964). Si l’idée est excitante pour les complétistes, elle est aussi frustrante pour le spectateur qui ne découvre qu’une petite partie d’un film. Et quand on voit défiler au générique les noms de certains participants (Roman Polanski, Jean-Luc Godard) cela attise sérieusement notre curiosité. Ceci dit, le segment de Chabrol est plutôt mineur, entre un déroulé des faits presque paresseux et une certaine tendance à la farce (Francis Blanche est comme souvent en total cabotinage). Une curiosité non dénuée d’humour où l’on croise entre autres Jean-Pierre Cassel et Catherine Deneuve. Une future sortie en « Gaumont à la demande » ?

Saluons l’effort de l’éditeur de proposer ces suppléments en HD, et dans une facture toujours très correcte. L’image est en effet nettoyée, stable, presque digne d’une sortie en blu-ray à elle toute seule.

Bandes-annonces du Beau Serge et des Cousins (restaurées et en HD)

Par Stéphane Beauchet - le 14 septembre 2011