Menu
Test blu-ray

Les Cinq secrets du désert

BLU-RAY - Région A, B, C
Elephant Films
Parution : 12 / 11 / 2019

Image

Nouvel opus wilderien à retrouver le chemin des bacs français, non pas chez Rimini mais cette fois chez Eléphant Films, qui propose Les Cinq secrets du désert pour la première fois au monde en Blu-ray. L'éditeur reprend la dernière restauration effectuée à ce jour, malheureusement un peu datée (Universal, le détenteur des droits, oblige). L'ensemble reste honnête, meilleur que ce que proposait Carlotta en 2006 (cf. notre comparatif ci-dessous), mais avec une limitation sensible de la précision générale, le piqué restant un peu doux, avec un niveau de détail un peu restreint. C'est le point faible de cette restauration qui conserve malgré tout pas mal de qualités : si le cadrage est plus resserré qu'en DVD, on a gagné en stabilité et en propreté (copie immaculée), les contrastes sont assez bien équilibrés et le noir & blanc est très agréable, même si les blancs sont parfois un peu clairs.

DVD Carlotta (2006) vs. Blu-ray Eléphant Films (2019)1 2 3 4 5 6 7

Son

La version originale est de bonne facture, avec un rendu assez détaillé, des dialogues souvent très clairs. Les traces d'usure sont relativement discrètes, mis à part des sifflantes sur les voix. La version française est d'époque mais incomplète, avec quelques passages en VOSTF qui ont pu être censurés à la sortie du film. Le rendu est sensiblement moins confortable qu'en VO, avec un spectre moins ample et plus couvert, des ambiances réduites, quelques traces d'usure persistantes (petits craquements façon vinyle, un peu de souffle). Notez aussi que la musique est parfois différente par rapport à la VO.

Suppléments

Entretien avec Frédéric Mercier (29 min - 1080i)
Le critique au magazine Transfuge, et au Cercle de Canal+, fait ici une bonne présentation des Cinq secrets du désert, mélange de film de guerre, d'espionnage et d'énigmes, qui fait aussi écho à certains éléments du futur Sherlock Holmes de Wilder. Frédéric Mercier lance différentes pistes de lecture et analyse le film, son ouverture "très réfléchie", montrant également comment Billy Wilder évite l'utilisation de la voix off grâce à la fièvre du désert, et revient sur le casting, avec comme "clou du spectacle" un Von Stroheim impressionnant dont le réalisateur utilise la légende pour incarner celle de Rommel. Le critique évoque un huis clos plein d'ironie, comme une partie d'échec, "le triomphe de l'intelligence sur la volonté", et voit dans Les Cinq secrets du désert "un film de hiéroglyphes", statique par le huis clos et en mouvement (mental) par l'écriture, qui joue sur le décryptage des codes dans un incessant jeu d'énigmes...

Bandes-annonces (VOSTF) des Cinq secrets du désert (2 min 28 - SD) ainsi que d'autres films sortis chez Eléphant : La Bataille de Midway (2 min 57 - SD), L'Homme que j'ai tué (1 min 09 - SD), Pour qui sonne le glas (2 min 33 - SD), La Kermesse des Aigles (3 min 33 - SD), L'Aigle s'est envolé (2 min 54 - SD - non sous-titré), La Sentinelle du Pacifique (2 min 33 - SD), Les Anges de l'enfer (1 min - SD), Les Ailes de l'espérance (3 min 10 - SD)

Eléphant propose également une galerie de photos de production (2 min - HD) ainsi qu'une jaquette réversible reprenant l'affiche originale.

En savoir plus

Taille du Disque : 37 090 035 011 bytes
Taille du Film : 25 878 484 992 bytes
Durée : 1:36:42.963
Total Bitrate: 35,68 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 29,97 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 29978 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1801 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1806 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 29,512 kbps
Subtitle: French / 0,615 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 20 janvier 2020