Menu
Test blu-ray

La Vérité sur Bébé Donge

BLU-RAY - Région A, B, C
Gaumont
Parution : 28 / 2 / 2018

Image

La Vérité sur Bébé Donge intègre désormais la fameuse collection Gaumont Classiques, avec une très belle restauration 2K effectuée par le laboratoire Eclair à partir du négatif original nitrate. Hormis quelques erreurs de mise au point au moment du tournage, l'image est d'une belle précision, avec un excellent niveau de détail et un grain fin, abondant mais jamais envahissant, parfaitement restitué : Gaumont n'a désormais plus peur du rendu argentique et c'est tant mieux ! La copie est immaculée, complètement stabilisée, sans pulsations de luminosité ou de contraste. On notera que l'étalonnage se distingue des traditionnelles restaurations Eclair puisque le niveau de noir est ici sensiblement plus dense qu'à l'accoutumé, encore détaillé mais parfois limite bouché. Le rendu des gris n'est pas impacté, offrant des nuances dynamiques et subtiles. L'ensemble est soutenu par un débit vidéo très solide et un encodage invisible, à quelques effets de banding près, sur certains aplats et quelques flous...

Son

Restaurée par le laboratoire L.E. Diapason, la bande-son de La Vérité sur Bébé Donge est parfaitement restituée : souffle réduit au maximum, pas de craquements, aucunes saturations ou sifflantes, des dialogues clairs (jusqu'au ronronnement de la caméra, presque audible). Le film est également présenté en Audiodescription, pour les malvoyants.

Suppléments


Retour sur l'affaire Donge (54 min - 1080p)
Pour évoquer La Vérité sur Bébé Donge, Roland-Jean Charna s'est entouré de trois spécialistes (de Danielle Darrieux, Georges Simenon et Jean Gabin), aux interventions parfois inégales, ainsi qu'un témoin privilégié : le romancier Didier Decoin, fils du réalisateur, qui partage avec nous quelques souvenirs du tournage (il avait environ six ans) et parle de ce film pour lequel il a "une vibration particulière". Les entretiens croisés, riches en informations, reviennent sur l'"association fructueuse" entre Henri Decoin et Danielle Darrieux, l'aspect "piquant" de l'ancien mari qui offre à son ex-femme le rôle d'une empoisonneuse, mais aussi l'occasion pour l'un de montrer ses talents dans un registre très noir, plus tragique, et en rendant hommage au cinéaste Robert Bresson qu'il admirait ; et pour l'autre l'opportunité d'incarner une femme, comme elle très moderne, rappelant Madame Bovary ou Thérèse Desqueyroux, qu'elle rêvait de jouer. C'est bien Danielle Darrieux qui est la star du film, Gabin n'étant pas encore revenu au somment de sa gloire. Avec son jeu "brisé et intériorisé", l'acteur se glisse ici dans un type de personnage qui le suivra longtemps. Parmi diverses analyses, on évoque l'adaptation du roman de Simenon, réécrit et reconstitué, et la difficulté de rendre à l'écran "la confusion des temps" chère à l'écrivain.

La vérité sur Bébé Donge restauré (4 min - 1080p)
Un avant/après stabilisation et nettoyage du scan HD, assez spectaculaire, qui permet de visualiser nettement les travaux du laboratoire à partir d'un matériel abîmé : on a ôté les nombreux points blancs, rayures, poils, poinçons de fin de bobine, et stabilisé les images ou les fluctuations de luminosité et de contraste.


Bande-annonce (2 min 58 - 1080p) restaurée

En savoir plus

Taille du Disque : 44 535 636 547 bytes
Taille du Film : 29 210 714 112 bytes
Durée : 1:55:20.541
Total Bitrate: 33,77 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 28,04 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 28048 kbps / 1080p / 24 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1887 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1817 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1509 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 29,303 kbps
Subtitle: English / 27,059 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 6 mars 2018