Menu
Test blu-ray

Duel au soleil

BLU-RAY - Région B
Carlotta
Parution : 21 / 3 / 2018

Image

Duel au soleil a été tourné en Technicolor trichrome et n'a pas bénéficié d'une restauration de prestige. Il s'agit donc ici d'un master HD tiré d'une élément composite de seconde génération. Le résultat est honorable, surtout si on le compare au précédent DVD, l'amélioration est notable à tous les niveaux, y compris en terme de cadrage car le DVD était sensiblement zoomé comme vous pouvez le constater en consultant les comparatifs ci-dessous :

Comparatif 1   Comparatif 2   Comparatif 3

Même si le film n'a donc pas bénéficié d'une restauration de haut niveau, les éléments chimiques sont plutôt en bon état. On constate, comme souvent avec le Technicolor, que les primaires de ne sont pas très bien alignées et le piqué en souffre par moment. Malgré tout, les scènes diurnes en extérieur sont assez jolies avec une précision souvent remarquable. La colorimétrie est évidemment très chatoyante avec cette lumière crépusculaire qui caractérise nombre de scènes du film. On espère que celui ci nous sera proposé un jour avec un espace couleur moins restreint que REC 709... L'encodage AVC est de qualité comme souvent chez Carlotta, le film ne souffre pas de dé-grainage ni d'accentuation des contours excessifs.

La version Roadshow
Le film est présenté dans sa version Roadshow avec un prélude et une ouverture d'une durée de 14 minutes, ce qui consiste en deux plans fixes accompagnés de la musique de Dimitri Tiomkin. Seule une courte voix off (qui semble être celle de Gregory Peck) nous sort de notre torpeur durant l'ouverture. Ce court texte moralisateur semble être là pour satisfaire les censeurs et ne doit pas être confondu avec la voix off d'Orson Welles qui intervient après le générique.

Son

Le mixage monophonique de la version originale est décevant, l'ensemble paraît assez terne et sous-modulé. En comparaison, la version française d'époque est modulée plusieurs décibels au-dessus et semble bien plus démonstrative surtout lors des dialogues. Donc pour la version originale, il vous faudra monter le son. Fort heureusement, le souffle étant absent, cela n'occasionnera pas de désagrément.

Suppléments

Jennifer Jones / David O. Selznick raconté par Daniel Selznick (18 min - HD)
Dans ce module exclusif produit par Carlotta, le fils du producteur aborde sans tabou la relation passionnelle qui exista entre son père et Jennifer Jones. Un portrait sans concessions d'un producteur ombrageux.

Gregory Peck, le rebelle de Selznick (10 min - HD)
Produit par Kino Lorber, ce module plus consensuel que le précédent convoque les trois enfants de Gregory Peck, pour évoquer le caractère formidable de papa qui s'entendait bien avec tout le monde, sur le tournage d'un film bien compliqué à réaliser et dont nous ne dirons rien... Dommage...


Deux bandes-annonces.

Le Temps des folies par Pierre Berthomieu
Ce livre de deux cents pages est constitué de trois chapitres. Le premier est titré Tara meurt au Texas, le phantasme du génie littéraire. Dès les premières lignes, nous comprenons très vite que non seulement Berthomieu a lu le roman de Niven Busch dont l'adaptation de Duel au soleil est tirée, mais aussi qu'il a eu accès aux différents scénarios écrits pour le film. Ce premier chapitre est donc un passionnant récit de l'élaboration chaotique du scénario de Duel au soleil, où l'on constate que le comité de censure Breen n'aura pas été l'unique source de complication. Le deuxième chapitre - La lumière verte qui recule devant nous, la guerre des signatures - tente avec précision d'attribuer une paternité au film, alors que plusieurs réalisateurs ont participé à sa mise en scène. Si Selznick pouvait être considéré comme une sorte de producteur / auteur, il n'en reste pas moins que les apports artistiques de King Vidor et de William Dieterle ne devraient pas être négligés. Pierre Berthomieu nous propose donc une analyse très rigoureuse des scènes réalisées par chacun (y compris Von Sternberg) allant jusqu'à identifier le réalisateur du moindre plan isolé. Un travail impressionnant... Les textes sont illustrés de nombreuses photos du tournage, d'extraits du storyboard dessiné par William Cameron Menzies et de photos promotionnelles.

En savoir plus

Disc Title: DUEL AU SOLEIL
Disc Size: 47 682 356 425 bytes
Protection: AACS
BD-Java: No
Playlist: 00000.MPLS
Size: 42 400 147 008 bytes
Length: 2:24:09.098
Total Bitrate: 39,22 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 35012 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1064 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 1.0 / 48 kHz / 1072 kbps / 24-bit (DTS Core: 1.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 30,921 kbps
Subtitle: French / 0,651 kbps


Par Jean-Marc Oudry - le 17 mars 2018