Menu
Test blu-ray

Coup de coeur

BLU-RAY - Région A, B, C
Pathé
Parution : 6 / 11 / 2013

Image

Décidément, ce film maudit le restera jusqu'au bout. Le premier exemplaire du Blu-ray de Coup de coeur que nous avons reçu s'est avéré illisible. Puis par l'intermédiaire de notre forum, nous nous sommes aperçus qu'il ne s'agissait pas d'un cas isolé, mais que de nombreux autres exemplaires étaient défectueux. Nous avons contacté l'éditeur qui nous a rapidement envoyé un autre exemplaire. Le service presse nous a également communiqué un numéro vert mis en place par l'entreprise responsable du pressage du Blu-ray pour procéder au remplacement des disques défectueux.
Numéro vert :0 800 73 69 50 mis en place de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures du lundi au vendredi.

Ne nous trompons pas, bien que lors de la promotion Coppola ait beaucoup insisté sur l'utilisation de la vidéo pour ce film, Coup de coeur a  bel et bien été entièrement tourné et post-produit en 35 mm. Le réalisateur n'a utilisé la vidéo que pour vérifier le cadres, les incrustations sur fond vert et faire un pré-montage du film au jour le jour, sans avoir à attendre le développement des rushes 35 mm. Si l'on en croit le panneau à la fin du film, le master utilisé est issu d'une restauration datant de 2003 réalisée par Zoetrope, donc avec l'approbation de Coppola. Cette restauration fait son âge, il subsiste des imperfections ici et là, tel un cheveu envahissant aux environs de la trentième minute. D'étranges points noirs apparaissent dans les scènes en haute lumière, sans que l'on sache vraiment s'il s'agit de problèmes numériques (peu probable) ou chimiques. Malgré cela, la définition est excellente, et surtout la colorimétrie est chatoyante, très nuancée et jamais trop saturée. Bref parfaitement équilibrée, ce qui a une importance considérable dans ce film. La compression est soignée, sans prendre de risques avec 26 Go d'espace disque utilisé pour 1h38 de film. Peut on penser qu'une nouvelle restauration verra le jour dans les années qui viennent ? Les intentions de Coppola sont peu claires à ce sujet, mais c'est fort probable. En attendant, cette présentation est la meilleure qui soit actuellement pour ce film, d'autant que ce Blu-ray est très riche en compléments.

Son

Les deux versions proposées, originale et française, sont des remix 5.1 proposées en DTS-HD. La particularité des remix 5.1 des films de Coppola, c'est qu'ils sont souvent exceptionnels. Celui-ci ne déroge pas à la règle : c'est enveloppant, précis, sans effets inutiles. La VF est excellente, et se permet même un supplément de basses non négligeable.

Suppléments

Tous les suppléments sont sous-titrés en français, y compris le commentaire audio de Francis Ford Coppola.

Commentaire audio 
Coppola excelle dans l'exercice, il est très loquace et ne rechigne jamais à délivrer des informations sur la fabrication du film, ou bien à expliquer ses choix artistiques. Il n'oublie pas également de nous signaler ici ou là un clin d'oeil à Orson Welles ou à Michael Powell.

Coppola rencontre les étudiants de la Femis (23 min - HD)
Cette intervention datant de 2012 n'est pas spécialement centrée sur Coup de coeur, mais le réalisateur évoque plus généralement sa carrière, ses débuts à l'UCLA, ses liens avec le théâtre, la notion d'auteur, les doutes lors des moments difficiles.

Présentation du film aux exploitants (1 min 26 - SD)
En difficulté financière alors que le film n'est pas terminé, Francis Ford Coppola tente de rallier les exploitants de salles à sa cause en organisant des projections.

Le studio de rêve (28min - SD)
L'histoire éphémère des studios Zoetrope, tentative de faire renaître l'usine à rêves des années de l'âge d'or hollywoodien.

Making of  
(23 min - SD)
La construction des décors de Dean Tavoularis, la musique de Tom Waits, la préparation des comédiens, tout est abordé dans ce making of de facture classique.

Conférence de presse (7min. en SD)
Présentation du film et de ses comédiens à la presse, un document rude. Coppola très nerveux, s'emporte lorsqu'un journaliste aborde le sujet du financement et de la possible banqueroute des studios Zoetrope.

Les répétitions (3 min - SD)
On voit Frederic Forrest et Teri Garr en répétition sur un plateau des Studios Zoetrope.

Tom Waits (13 min - SD)
Il s'agit d'un quasi-making of sur la création de la musique du film par Tom Waits.

Le motion control (13 min - SD)
Le superviseur des effets spéciaux, Robert Swarthe, explique le principe du motion control, soit une caméra 35 mm utilisée pour filmer les décors miniatures de Las Vegas du générique de début.

Quand la vidéo rencontre le cinéma (9 min en SD)
Coppola explique comment il a voulu révolutionner les méthodes de tournage au cinéma en utilisant la vidéo. Son souhait était de tourner un film de fiction en multi-caméras de la même manière que l'on réalise un direct en télévision. Avec plus de 20 ans d'avance, Coppola conceptualisait le principe de la télé-réalité. Dans son commentaire audio, le cinéaste admet que c'était une erreur, responsable pour une bonne part de la catastrophe financière.

Scènes inédites (25 min - SD)
Certaines de ces scènes sont commentées par Coppola.

Clip du film
 (4 min - SD) 
Réalisé par Gian-Carlo Coppola, le frère de Sofia décédé en 1986.

Sofia Coppola 
(35 sec - SD)
Un document surréaliste dans lequel la fille de Coppola, alors âgée d'une dizaine d'années, explique seule devant  la caméra que le film tourné par son papa est un cauchemar et qu'il a besoin de beaucoup d'argent pour le terminer.

Par Jean-Marc Oudry - le 22 novembre 2013