Menu

Test blu-ray

Capitaine Mystère

BLU-RAY - Région B
Elephant Films
Parution :

Image

Comme le disait Forrest Gump : "Les restaurations Universal, c'est comme les boîtes de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber." Bonne nouvelle pour Capitaine Mystère, titre techniquement le plus robuste de cette nouvelle fournée Douglas Sirk, puisqu'il s'agit d'un master assez solide, pas trop daté, qui bénéficie d'une image détaillée et définie, avec une colorimétrie très saturée, des contrastes bien équilibrés, aux noirs soutenus, et une copie très stable et presque immaculée. De bonnes conditions de visionnage malheureusement ternies par un encodage imparfait : si le problème restera discret aux yeux du plus grand nombre, les plus exigeants remarqueront sans doute une compression de l'image parfois un peu visible, un lissage ponctuel et très bref sur les ciels ou les visages en gros plans. Il s'agit du même phénomène que nous avions rencontré il y a quelques semaines sur le Blu-ray du director's cut de L'Esprit de CaïnQuelques exemples ci-dessous :

                           #1                           #2                          #3                         #4

Capitaine Mystère avait eu les honneurs d'un Blu-ray en Allemagne fin 2014. Voici un rapide comparatif avec l'édition Elephant, où l'on sent nettement le problème d'encodage du disque français :

comparatif BR Koch Media (2014) vs. BR Elephant (2017) :         #5            #6            #7

Son

La version originale est très convaincante : propre, avec parfois un peu de souffle, mais avec des dialogues clairs et des ambiances suffisamment présentes. La version française est un cran en deçà, avec un son plus couvert, des voix parfois aigües et sifflantes, mais un rendu typique de l'époque, au charme certain...

Suppléments

Le film est présenté dans un combo Blu-ray et DVD (au contenu identique). Elephant Films propose un livret de 20 pages écrit par Louis Skorecki : Deux ou trois choses que je sais de Douglas Sirk. Le romancier et cinéaste se souvient avec nostalgie et beaucoup d'esprit de l'époque où il découvrait Sirk, lorsqu'il écrivait pour les Cahiers du Cinéma. Le "jeune aventurier de la cinéphilie" qu'il était alors rencontrait un "aventurier de la sentimentalité", fort d'un lyrisme musical qui pouvait se retrouver jusque dans les larmes.

Douglas Sirk par Jean-Pierre Dionnet (9 min - 1080i)
Le journaliste et critique partage ici son regard personnel sur le film et le cinéaste, "un pessimiste qui a vu le nazisme" et qui deviendra une référence pour nombre de metteurs en scène. Rien de bien nouveau dans le détail, mais une belle déclaration d'amour à son cinéma.


Présentation du film (11 min - 1080i)
Jean-Pierre Dionnet parle de Capitaine Mystère, aventure irlandaise de Douglas Sirk tournée trois ans après L'Homme tranquille de John Ford (auquel il fera un clin d'oeil). Capitaine Mystère est un "mélange d'affabulations et de réalité", une légende qui inspirera plusieurs films dont Le Canardeur de Michael Cimino. Dionnet loue le talent de Sirk, qui a montré une Irlande ensoleillée malgré un crachin permanent pendant le tournage ("la magie du cinéma, la magie de Douglas Sirk"), évoque un Rock Hudson "parfaitement à son aise", admire "le côté haletant du récit d'aventures" et "le plaisir immédiat qu'est le plaisir de l'action". Il complète cette rapide présentation de l'équipe du film avec le romancier W.R. Burnett (l'un des plus utilisés par Hollywood) ou le directeur de la photographie Irving Glassberg.


On trouve également les bandes-annonces des nombreux films de Douglas Sirk édités par Elephant, dont celle de Capitaine Mystère (2 min 29 - SD - VOST) ainsi qu'une galerie de photographies, en fait une vingtaine de captures issues du master HD (avant compression...).

Signalons enfin que la jaquette est réversible et qu'elle propose l'affiche française originale !

En savoir plus

Taille du Disque : 21 575 626 273 bytes
Taille du Film : 16 454 952 960 bytes
Durée : 1:31:44.123
Total Bitrate: 23,92 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 20,00 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 20000 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1248 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 16-bit)
Audio: English / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1214 kbps / 16-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 1152 kbps / 16-bit)
Subtitle: Undetermined / 0,151 kbps
Subtitle: French / 31,410 kbps

Technique

Durée : 92 min

Support : BD25

Région : B

Encodage vidéo : Mpeg-4 AVC

Format cinéma : 2:55 : 1

Format vidéo : 16/9

Résolution : 1080p

Langues : Anglais et Français DTS-HD Master Audio mono 2.0

Sous-titres : Français (amovibles)

Le Film

Captures