Menu
Test blu-ray

24 heures de terreur

BLU-RAY - Région B
Sidonis / Calysta
Parution : 13 / 5 / 2013

Image

Voici un Blu-ray qui décevra forcément les amateurs de technique les plus pointus. La raison en est simple : les couleurs sont quelque peu passées, sans doute un peu ternes si l'on songe à ce qu'il devait en être à l'époque de la sortie du film. Certaines séquences de 24 heures de terreur sont par ailleurs plus colorées que d'autres (notamment concernant les costumes), nous laissant probablement juger de ce que devait être la copie originale, avec ces couleurs plus pimpantes. La photographie du film, très automnale, semble néanmoins bien ressortir de cet ensemble, avec ses teintes intéressantes et plutôt stables.

Pour le reste, la compression est excellente et la copie se révèle vraiment propre (on relève très peu de scratches). En outre, les noirs sont plutôt convaincants (même s'ils manquent parfois de profondeur), et les contrastes relativement travaillés. Les séquences de jour sont assez belles à vrai dire, avec ce bon grain chimique que l'on perçoit en de nombreux instants. L'encodage AVC en 1080i rend malgré tout le transfert le plus optimal possible en l'absence d'une restauration plus poussée. Mais il apparaît véritablement impossible qu'un autre éditeur (aux USA ou en Europe) puisse nous sortir cette perle méconnue dans de meilleures conditions, tant le film relève de la vraie rareté.

En deux mots, les amateurs de westerns devraient être comblés avec ce Blu-ray certes perfectible, mais tout à fait honorable.

Son

Une version originale anglaise DTS-HD Master Audio 2.0 de bonne tenue. La piste ne présente presque aucune saturation et propose une dynamique confortable laissant de la place autant aux ambiances qu'aux dialogues. Inutile de trop monter le son de sa TV numérique, tant le Blu-ray creuse l'écart avec le DVD, même dans ces conditions plus austères. Des sous-titres français clairs et sans faute d'orthographe sont disponibles. Du très bon travail.

Suppléments

La section suppléments propose la bande-annonce d'origine (un document précieux au regard de son importance historique), ainsi qu'un entretien avec Patrick Brion. Notre historien du cinéma préféré se fend d'une analyse un peu plus poussée que sur d'autres titres de la collection auxquels il a pu participer ces derniers temps. Les filmographies western des acteurs et du réalisateur sont passées en revue, avec quelques pistes de lecture intéressantes. Brion continue d'être cette encyclopédie vivante que l'on aime écouter, même si l'on regrette un peu la teneur trop courte du module et l'absence d'une véritable réflexion poussée par des questions pertinentes. La faute n'en n'incombe absolument pas à Brion, mais il serait parallèlement de bon ton que l'éditeur pense à l'avenir à structurer un peu plus ses entretiens afin de proposer un vrai dialogue avec l'historien et de vraies questions soulevées. En l'état, la chose s'avère déjà sympathique et informative, à défaut d'être essentielle.

Par Julien Léonard - le 27 mai 2013