Notez les films Octobre 2012

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22830
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Notez les films Octobre 2012

Messagepar AtCloseRange » 2 oct. 12, 12:21

Women in Trouble (Sebastian Gutierrez - 2009)

Image

L'affiche, le pitch, les comédiens peuvent faire penser à un projet dans la lignée du projet Grindhouse (on retrouve 2 acteurs de Planète Terreur notamment) ou de Pulp Fiction mais même s'il y a de ça (enfin dans l'esprit surtout parce que niveau violence ou gore, c'est nada - pas de méprise donc), le film trouve sa personnalité dans son mélange de comédie sexy et de gravité et son rythme languide. On a droit ici à à de jolis portraits de femme (en difficulté) porté par un casting 3 étoiles (Carla Gugino, Connie Britton ou Adrianne Palicki adorable en porn star myope et un peu limitée).
A noter la BO (très sympa) signée Robyn Hitchcock.
Le film a depuis eu une suite centrée sur le personnage de Carla Gugino, Elektra Luxx.
Image

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 43124
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Notez les films Octobre 2012

Messagepar Flol » 2 oct. 12, 14:26

AtCloseRange a écrit :porté par un casting 3 étoiles (Carla Gugino, Connie Britton ou Adrianne Palicki adorable en porn star myope et un peu limitée).

Mon milfomètre vient d'exploser. Merci.

Avatar de l’utilisateur
Strum
n'est pas Flaubert
Messages : 8444
Inscription : 19 nov. 05, 15:35

Re: Notez les films Octobre 2012

Messagepar Strum » 2 oct. 12, 14:56

Superstar : je peine à comprendre ce qu'ont trouvé certains critiques à ce film, que j'ai trouvé malheureusement prévisible jusque dans ses ultimes rebondissements et desservi par un rythme monocorde, malgré l'implication des acteurs. Il faut dire que le sujet et l'univers du film ne m'intéressaient guère.

Camille Redouble : Un film de voyage dans le passé charmant, mélancolique (une mélancolie teintée d'une joie de vivre persistante), bien construit et bien joué. Les acteurs sont tous parfaits.

Vous n'avez encore rien vu : pas un grand film certes, ni a fortiori, un grand Resnais, quoique Resnais continue d'y aborder ses thèmes de prédilection sur l'apparences des choses, le temps et la déconstruction de la narration, mais un Resnais quand même, ce qui veut dire que l'on a beau s'ennuyer parfois pendant le film, ce dernier reste avec soi après la projection, et plus les jours passent, plus l'on y repense. Si j'ai le temps (je n'en ai pas foule en ce moment) j'en dirais peut-être quelques mots dans un topic adéquat.

dj77
Stagiaire
Messages : 6
Inscription : 2 oct. 12, 11:01

les films que vous'avaiz regardez

Messagepar dj77 » 2 oct. 12, 15:15

Moi je vient de regardez the avengers joss wehdon,La venu de thanos approche,Aller voir sur marvel world pour savoir qui et thanos :D

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 43124
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: les films que vous'avaiz regardez

Messagepar Flol » 2 oct. 12, 15:18

Image

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14745
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Notez les films Octobre 2012

Messagepar Père Jules » 2 oct. 12, 15:20

:lol:

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22830
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: Notez les films Octobre 2012

Messagepar AtCloseRange » 3 oct. 12, 12:30

Hush (Mark Tonderai - 2008)
Petit thriller anglais dans la lignée des Duel, Hitcher ou Une Virée en Enfer. Le film a un peu le cul entre 2 chaises jouant à la fois sur un certain réalisme (le contexte amoureux, économique, le jeu des acteurs) et un côté mythologique ("l'homme à la capuche" dont on ne voit jamais le visage) si bien que les errements du scénario ne passent pas toujours très bien.
Néanmoins, la réalisation est efficace et les acteurs convaincants. Pour qui aime ce genre, ça se regarde (un peu comme un autre film du même style, R.I.F, de Franck Mancuso, vu récemment).
Image

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Notez les films Octobre 2012

Messagepar Jericho » 4 oct. 12, 19:22

Savages

Oliver Stone fête son retour avec une oeuvre légère et fun en dépit du sujet de base: une quête vengeresse contre un cartel mexicain de la drogue.
Le cinéaste se fait plaisir et c'est communicatif. Les premiers qui en bénéficient, ce sont les comédiens tous excellents. Mais au sein de ce casting pléthorique, je retiens surtout Benicio Del Toro (en homme de main sadique) et John Travolta (en flic pourri). Rien que pour ces deux là, le film mérite d'être vu.
Niveau mise en scène, on retrouve le Oliver Stone de la période 1990-2000 (en plus sage ceci dit), avec filtres jaunâtres, passages en noir et blanc, passages en accélérés, fondus enchainés, dutch angle, gros plan sur les ganaches,... Enfin bref, tout ce que j'aime chez lui !
L'histoire en elle même est probablement classique, mais ce qui est intéressant, c'est le point de vue du réalisateur.
De cette intrigue, il en fait une vaste farce (c'était probablement déjà le ton du roman éponyme), avec des morts, de la violence excessive, de l'érotisme et de l'humour.
Image

Avatar de l’utilisateur
Eusebio Cafarelli
Passe ton Bach d'abord
Messages : 7819
Inscription : 25 juil. 03, 14:58
Localisation : J'étais en oraison lorsque j'apprends l'affreuse nouvelle...

Re: Notez les films Octobre 2012

Messagepar Eusebio Cafarelli » 4 oct. 12, 22:44

Les Lyonnais

Et bien pas mal du tout, un polar à l'ancienne, très bien interprété et mis en scène, viril et donc sévèrement burné, une histoire d'amitié entre braqueurs. Solide, habilement construit. Très réussi.
Image

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3599
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Notez les films Octobre 2012

Messagepar monk » 5 oct. 12, 09:34

Le stratege de Bennett Miller

Voilà une excellente surprise. Le startège est un film étonnant en ça qu'il n'y a, effectivement, pas besoin de s'y connaitre en base ball (bien que connaitre le sport permettre de ne rien laisser passer) ou d'aimer les films sportifs pour apprécier. Étonnant aussi pour un film américain, car il ne prône pas les valeurs habituelles du sport comme courage, l'abnégation, l'esprit d'équipe, le sacrifice, l'intuition etc. On a là un Billy Bayne qui n'hésite pas à virer et à échanger des joueurs pour des raisons statistiques, sans émotions, juste par raison; et qui regarde plus des tableaux et des courbes sur son écran que ses joueurs jouer. Une success story quand même, mais marginale, et qui fonctionne !
Le film est aussi extrêmement documenté (l'histoire est quand même très récente) et se rapproche du documentaire par son utilisation d'images et de commentaires réels, le rendant précis et pointu sur l'évolution des évènements.
Mais c'est aussi un formidable film formel, très immersif, à la mise en scène précise, à la photo léchée, au rythme lancinant comme le balancier d'une horloge. On s'y sent comme dans du coton, bercé mais sans jamais s'endormir.
Une bien belle surprise donc.
(Je garde ? Je garde pas ? Au lendemain, même ayant vraiment apprécié, je ne suis pas encore décidé...)

Avatar de l’utilisateur
Wagner
Assistant opérateur
Messages : 2258
Inscription : 2 oct. 04, 19:21
Localisation : Dans le temps

Re: Notez les films Octobre 2012

Messagepar Wagner » 5 oct. 12, 12:16

The Reader: pénible histoire de dépucelage adolescent romantisé à coup de flash-back dans sa première partie avant de basculer dans un cas de conscience tournant autour du nazisme. La mise en scène est aux abonnés absent dans les deux parties.

3/10
Image

Ego sum qui sum

Avatar de l’utilisateur
Happy Charly
Assistant opérateur
Messages : 2582
Inscription : 16 nov. 03, 12:10
Localisation : Loin de la civilisation... dans l'trou-du-cul du monde, quoi !

Re: Notez les films Octobre 2012

Messagepar Happy Charly » 5 oct. 12, 12:58

Image

"CHRYSALIS" de Julien Leclercq

Remarqué avec un court-métrage intitulé "Transit" en 2004, le jeune réalisateur Julien Leclercq se voit proposer en 2007 la direction de ce policier futuriste par Franck Chorot de la Gaumont (qui après des comédies comme "MAIS QUI A TUE PAMELA ROSE?" ou "IL ETAIT UNE FOIS DANS L'OUED" s'aventure encore une fois après "36 QUAI DES ORFEVRES" d'Olivier Marchal dans un cinéma plus adulte).
Et si ce premier film est bien réalisé, bien maîtrisé, les effets spéciaux bien intégrés et que certains plans feraient de très belles captures pour le Quizz d'Ed (lorsqu'il aura été nettoyé de quelques pollutions), à l'image de la photographie de Thomas Hardmeier ("LA BOITE NOIRE" de Richard Berry), "CHRYSALIS" est un film froid, dénué de sentiments et dans lequel sans cette chaleur humaine les scènes de fights chorégraphiées par l'acteur et cascadeur Alain Figlarz (passé mettre ou prendre quelques coups de tatanes dans des superproductions hexagonales "ARSENE LUPIN", "LES BRIGADES DU TIGRE", "DANNY THE DOG" et ce même "36 QUAI DES ORFEVRES") font à mes yeux trop répétées et expurgées de toute la violence dont elles devraient scénaristiquement suintées, même si l'une des surprises majeures de ce film était d'y découvrir un Albert Dupontel tout en muscles désireux d'y tourner lui-même toutes ses cascades: fuckin' yeah!
Pourtant, oui, je n'ai pas totalement accroché à l'enquête tortueuse (ou que le réalisateur et ses trois scénaristes auraient voulu comme tel) ou du moins à la lenteur du film et le manque d'émotion et/ou de rage du film et du personnage d'Hoffman. Mais je reconnais le travail du réalisateur (ayant même cru par moments voir une production EuropaCorp de Luc Besson, dans un long plan musical par exemple, alors que non, c'était bien la concurrente Gaumont qui produit ce film-là) et vais peut-être me pencher sur son "ASSAUT" la prochaine fois.../...
Image

Avatar de l’utilisateur
Eusebio Cafarelli
Passe ton Bach d'abord
Messages : 7819
Inscription : 25 juil. 03, 14:58
Localisation : J'étais en oraison lorsque j'apprends l'affreuse nouvelle...

Re: Notez les films Octobre 2012

Messagepar Eusebio Cafarelli » 6 oct. 12, 17:55

Hara-kiri. Mort d'un samouraï (T. Miike)

Remarquable déconstruction de l'univers du code de l'honneur des samouraï, à travers une double histoire (2 samouraï veulent se suicider) et un double point de vue (le seigneur, le samouraï sans maître), et un long passage en flashback sur un point peu montré, je crois, au cinéma, l'envers du décors avec la vie et les difficultés économiques (la misère en réalité d'un samouraï sans maître (ronin) et de sa famille. Deux univers s'affrontent, celui des guerriers, traditionnel, et celui très intimiste d'une famille de l'autre. Les codes traditionnels du chanbara et le mélo intimiste, avec deux séquences impressionnantes, un seppuku terrible, et le combat final, tout aussi terrible et hors bushido. Passionnant.
Image

Avatar de l’utilisateur
Wagner
Assistant opérateur
Messages : 2258
Inscription : 2 oct. 04, 19:21
Localisation : Dans le temps

Re: Notez les films Octobre 2012

Messagepar Wagner » 7 oct. 12, 09:45

-Black Swan: une histoire de cinglée qui ne touche pas (sauf Tchaikovsky qui lui me bouleverse), certes Portman est très bien (elle ne pourrait pas être meilleure, même en rêve), mais je préfère encore Show Girls.

4/10



-Noces rebelles: encore une histoire de cinglée antipathique (je suis à fond pour Di Caprio: aller vivre à Paris?? Il n'y a que les Américains vivant dans un trou pour croire à ce rêve là). Mendes a été complètement vampirisé par sa collaboration avec Conrad Hall et embarque Deakins dans l'affaire. Thomas Newman devrait avoir honte. Un plan saisissant néanmoins, qui arrive à peu près à se démarcher de Perdition même si l'influence est toujours écrasante, le plan de la robe tâchée. Et une belle ligne de dialogue ("on est allé jusqu'à faire un deuxième enfant pour nous prouver que le premier n'était pas une erreur)". L'épilogue avec Kathie Bathes laisse à penser que ce film n'est pas féministe pour un sou.

5/10
Image

Ego sum qui sum

Avatar de l’utilisateur
Truffaut Chocolat
Rene Higuita
Messages : 5655
Inscription : 28 juil. 05, 18:33

Re: Notez les films Octobre 2012

Messagepar Truffaut Chocolat » 7 oct. 12, 12:59

Wagner a écrit :-Black Swan: une histoire de cinglée qui ne touche pas (sauf Tchaikovsky qui lui me bouleverse), certes Portman est très bien (elle ne pourrait pas être meilleure, même en rêve), mais je préfère encore Show Girls.


Vu aussi y'a pas longtemps.
C'est vraiment le cas typique du film où il y a à boire et à manger : les vrais morceaux de bravoure côtoient la vulgarité crasse.
Dommage car sur le papier il y avait absolument tout pour me plaire.
Faudrait peut-être que je voie les chaussons rouges...