Source Code (Duncan Jones - 2011)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Nestor Almendros
Déçu
Messages : 19483
Inscription : 12 oct. 04, 00:42
Localisation : dans les archives de Classik

Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar Nestor Almendros » 21 avr. 11, 19:46

Image


Pas vraiment convaincu par l'histoire au final, mais le film se laisse suivre alors...

En fait il y a une idée assez bonne, excitante sur le papier : refaire UN JOUR SANS FIN en incluant une énigme et un tueur à démasquer. Sauf que pour emballer le concept on ne trouve rien de mieux qu’un bricolage de haute technologie, une trouvaille pour geeks qui, avec des sauts temporels de 8mn, frôle allègrement le trop plein sous l’unique perspective d’offrir un récit rythmé. C’est clair : les scènes de train sont les plus réussies du film et font saliver, au moins au début. Avouons que le résultat est parfois prenant et que le concept de ballade "virtuelle" dans une brêche du temps est plutôt intéressante. Duncan Jones s’amuse assez bien du jeu des points de vue tant que son scénario le lui permet. On n’évite pas les répétitions voire la fatigue, même si l’ennui ne s’installe presque jamais.
Malheureusement, l’ensemble est plombé par une partie « réelle » franchement pas très passionnante, peu inventive et même paresseusement renouvelée (avec le simili suspense du bouton rouge, à la fin). Passons aussi sur le scientifique qui se révèle amoral et qui rend le film encore plus bidon…
Concluons avec une pirouette finale capilotractée dont je recherche encore la justesse et l’intérêt, sinon de terminer le film en intriguant le spectateur, en ayant surtout le dernier mot (et avec une suite à la clé?).

J’attends néanmoins le prochain Duncan Jones avec intérêt…

Avatar de l’utilisateur
Karras
Mogul
Messages : 10451
Inscription : 15 avr. 03, 18:31
Liste de DVD
Localisation : La cité du Ponant

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar Karras » 21 avr. 11, 23:04

Gounou a écrit :SOURCE CODE (Duncan Jones) 6,5/10

Un visuel quelconque et un regrettable manque d'envergure cinématographique (a fortiori au regard du prometteur Moon)... néanmoins, et autant que la machine le permet, il y a un vrai savoir faire au service exclusif d'un script à tiroirs ludique et concis dans ses aspirations (l'inverse d'un Inception, en somme).
Au final, et malgré quelques fausses notes, ça fonctionne plutôt bien. Jake Gyllenhaal est très bon.


2501 a écrit :Source Code : 5,5/10
Un peu trop étriqué pour convaincre.
Surpris que le récit se laisse emporter dans les bavardages démonstratifs, au regard du concept ludique au potentiel assez mal exploité.
Petite déception après l'excellent Moon.
.


Karras a écrit :Source code (7,5/10) : Scénario ludique, rebondissements accrocheurs et un excellent Jake Gyllenhaal .

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar Jericho » 23 avr. 11, 09:11

Un film de science fiction correct, voire sympathique par moments (on est pas loin des délires de feu Philip K. Dick, les scénaristes peuvent le remercier).
A certains instants, j'ai suivi l'histoire avec un certain détachement (par exemple je trouve malvenu les quelques saillies humoristiques du personnage principal surtout vers la fin). C'était étrange, j'avais l'impression que le scénario était à la fois bien et mal écrit. C'est surement dû à cette dichotomie bien palpable: propos cynique et propos naïf.
Après, il faut préciser que j'ai eu toujours du mal au cinéma, de revivre une scène plusieurs fois et ce même s'il y a des variantes. Donc le concept à la Un jour sans fin, m'a un peu refroidi à la longue.
Visuellement c'est correct, j'ai pas trop compris en quoi c'était moche, la photographie est au pire convenue, la production design pareil et les effets spéciaux: franchement pour un budget pareil, ça va c'est pas mal.
Le cinéaste Duncan Jones fait le boulot, cependant Source Code, m'a semblé moins accrocheur que son précédent long métrage.
Image

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar Jericho » 24 avr. 11, 18:06

Juste pour dire, je viens de le découvrir, c'est énorme; beaucoup ont fait la filiation avec la série Code Quantum, et à juste titre car il y a un gros clin d'oeil dans le film:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Quand le héros téléphone à son père dans le train, c'est tout simplement Scott Bakula qui est au bout du fil.

:o
Image

riqueuniee
Mogul
Messages : 10077
Inscription : 15 oct. 10, 21:58

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar riqueuniee » 24 avr. 11, 18:07

Pas encore vu, mais les commentaires sur le film m'ont fait penser à cette série...

Avatar de l’utilisateur
Joe Wilson
Entier manceau
Messages : 5463
Inscription : 7 sept. 05, 13:49
Localisation : Entre Seine et Oise

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar Joe Wilson » 3 mai 11, 22:44

Déçu par un prétexte scientifique qui tourne à vide, et qui entraîne un final assez pesant dans son excès de mièvrerie. Les personnages secondaires peinent vraiment à trouver une justification en dehors du dispositif, et si la mécanique du récit est ludique, son efficacité est insuffisante pour tenir le rythme jusqu'au bout.
C'est frustrant, car la mise en scène de Duncan Jones est sobre et intense dans sa discrétion. Elle n'exagère pas une tension, et maintient le film dans une torpeur délicate et parfois surprenante. L'interprétation de Jake Gyllenhaal est au diapason, crédible et troublante dans les émotions qu'elle évoque.
Mais il aurait fallu davantage d'ambiguité et de maturité dans le propos pour convaincre.
Image

riqueuniee
Mogul
Messages : 10077
Inscription : 15 oct. 10, 21:58

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar riqueuniee » 4 mai 11, 00:04

Jericho a écrit :Juste pour dire, je viens de le découvrir, c'est énorme; beaucoup ont fait la filiation avec la série Code Quantum, et à juste titre car il y a un gros clin d'oeil dans le film:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Quand le héros téléphone à son père dans le train, c'est tout simplement Scott Bakula qui est au bout du fil.

:o

Une filiation plus qu'évidente quand on connaît la série. La "transformation" du personnage est traitée de la même façon (pour les autres, il a l'apparence de celui dont il prend l'identité, mais pour le spectateur, il ne change pas). Et puis, il y a le nom du projet, et les allusions à la physique quantique. Même si, dans la série, ça tenait plus du fantastique que de la science-fiction.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Il ne manquait qu'une apparition de Dean Stockwell pour comléter le clin d'oeil

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar Jericho » 4 mai 11, 09:40

C'est évident que le film reprend quelques éléments de la série, mais je me demandais si c'était volontaire et assumé comme tel.
Au vu du caméo oui ça l'est.
Image

Avatar de l’utilisateur
wontolla
mon curé chez les forumistes
Messages : 6913
Inscription : 14 mars 10, 14:28
Liste de DVD
Localisation : Bruxelles

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar wontolla » 19 mai 11, 22:39

Je viens de voir le film (j'étais partant pour en revoir un autre mais un retard de bus m'en a empêché... du coup, vu l'heure, j'avais le choix entre La conquête et Code Source. Je ne prévoyais pas spécialement de voir ce film mais étant ancien fan de science-fiction, toujours fan de Jake Gyllenhaal, ayant apprécié Moon, je me suis dit: j'ai un abonnement, le film est probablement dans ses derniers jours, allons-y.

En sortant du film (et déjà pendant), je songeais: prenez un tiers de Code quantum, un tiers de Matrix, un tiers de Un jour sans fin, ajoutez un zeste de Philip K. Dick, mélangez le tout et cela vous donnera une petite idée de Source code.

Pas transcendant, pas désagréable non plus et cela repose le cerveau et le coeur après la vision de The thin red line d'hier. Reposer le cerveau peut-être pas totalement parce qu'il faut cogiter à propos des paradoxes temporels et des univers parallèles!

Nestor Almendros a écrit :Concluons avec une pirouette finale capilotractée dont je recherche encore la justesse et l’intérêt, sinon de terminer le film en intriguant le spectateur, en ayant surtout le dernier mot (et avec une suite à la clé?).

Je me suis posé quelques question à propos de ce final (je n'ai pas songé à vérifier si les huit dernières minutes étaient aussi le temps "physique" du film!).
Admettons tous les présupposés du film et entrons dans le jeu. Admettons même qu'une réalité quantique (aujourd'hui avec ces mots on peut raconter n'importe quoi, plus que moi dans mon boulot :mrgreen: ) ait permis à Colter Stevens (depuis l'endroit et le temps où "il" se trouve en "réalité") de modifier le futur. Passons sur le paradoxe temporel: à savoir que pour interagir sur le passé il faut qu'il y soit "envoyé" (s'essaie de ne pas spoiler) mais il a bien envoyé un message à Colleen Goodwin du réel où il se trouve... On me suit ?
Soit le "réel" a été modifié (et comment gérer le paradoxe temporel alors)
soit il y a une réalité parallèle qui est advenue (assez classique en SF) et ces deux univers ont communiqué entre eux par le message de Colter Stevens.

Maizalors...

Spoiler (cliquez pour afficher)
Si le capitaine Colter Stevens, mort - ou qui est débranché - dans la réalité de départ, sauve bien tous les passagers du train, ce sera au prix d'une vie, celle du professeur Sean Fentress.


Malgré les faiblesses: 6,5/10.

riqueuniee
Mogul
Messages : 10077
Inscription : 15 oct. 10, 21:58

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar riqueuniee » 19 mai 11, 22:47

Ta théorie pour expliquer la fin est intéressante. Mais je ne suis pas tout à fait d'accord.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Pour moi, le professeur n'est pas mort. Mais ce qui restait de Colter Stevens -âme, conscience, esprit, appelons ça comme on veut s'est installé en lui. N'oublions pas que, pour les autres, il est Sean Fentress,dont il a l'apparence

Oui, je sais, c'est capillotracté. Mais c'est toujours comme ça dans les films avec paradoxe spatio temporel.
Une suite ? Je ne pense pas.
Dernière édition par riqueuniee le 7 mars 12, 22:30, édité 1 fois.

Shin Cyberlapinou
Machino
Messages : 1342
Inscription : 1 févr. 09, 09:51

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar Shin Cyberlapinou » 20 mai 11, 00:40

J'y vois surtout les conséquences d'un happy end hollywoodien et forcé, il fallait quelque chose pour que le public sorte de la salle de bonne humeur, et tant pis s'il y a des "bugs"...

Dans le même ordre d'idée, le site Cracked.com avait fait remarquer que la fin de Retour vers le futur est totalement déprimante quand on y pense: certes Marty a méchamment arrangé le sort de sa famille, mais maintenant il devra vivre avec des gens qui sont devenus dans les faits de parfaits étrangers pour lui. Rien ne dit que c'est le message que Zemeckis voulait faire passer...

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3589
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar monk » 13 sept. 11, 16:19

Quelle désagréable sensation d'insatisfaction.
Voilà un film qui a tout pour lui mais qui n'arrive pas à convaincre complétement. Pourtant il y a de bonnes idées, un bon montage, de bons acteurs. La photo est quelquonque mais n'en est pas pour autant désagréable. Reste une partie réelle trop molle et sans inventivité et un certain manque de je-ne-sais-quoi pour captiver complétement. C'est agréable blablabla, mais pas impérissable. Un film "moyen +" donc. Et c'est bien dommage.

J'ai pour ma part trouvé la fin bonne, même s'il s'agit d'un happy end assez lisse. Quand à son explication, je pense comme riqueunee, bien qu'autre chose m'ai aussi traversé l'esprit:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Colter va mourrir, il le sait, au moins dans son vrai monde. Il veut partir en beauté, et s'arrange un moment de bonheur avant la fin. Pour moi, le happy end se justifie.
Quand à ce qui se passe après, outre être le fait d'un transfert de Colter dans le corps de Sean, ça pourrait tout aussi bien être une extrapolation de Colter dans son dernier souffle, une idée qui lui ferait penser qu'il avait raison, pour partir heureux. C'est moins scientifique, mais ça peut aussi coller avec ces images qu'il voit pendant les transferts. Il a ces "visions" et il en fait quelque chose qui le rassure face à sa mort. Je ne suis pas sur d'être clair, bien que dans a tête ça le soit, tout en sachant que ce n'est sans doute pas ce qu'à voulu dire Jones :oops:

Avatar de l’utilisateur
Federico
Producteur
Messages : 9499
Inscription : 9 mai 09, 12:14
Localisation : Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar Federico » 7 mars 12, 22:25

Je découvre le film à l'instant.
Mouai, bof... J'ai moi aussi tout de suite pensé à une version polar/SF du merveilleux Un jour sans fin mâtiné de Matrix et de quelques classiques temporels télévisés. Sinon, sans être désagréable, le format fait davantage épisode TV que film de cinéma. C'est d'ailleurs peut-être voulu étant donné tout ce qu'on dit - et souvent à juste titre - sur la qualité supérieure de certaines séries par rapport à ce qui est proposé sur grand écran... :?:
Il ne faut pas être bien doué pour deviner 1/2 heure avant le héros qui est le terroriste et le jeu sur le paradoxe temporel est assez enfantin. La fin - bien qu'un peu bidouillée à l'arrache et encore moins plausible que le reste - redonne un peu d'intérêt. J'avais été déjà déçu par Moon mais tant qu'à faire, je le trouvais plus maîtrisé.
Malgré la présence de deux charmantes actrices, Michelle Monaghan et Vera Farmiga, globalement, je redis "Bof"...
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz

Avatar de l’utilisateur
shubby
Electro
Messages : 952
Inscription : 27 avr. 08, 20:55

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar shubby » 3 avr. 16, 22:37

Découvert au ciné, je l'avais trouvé sympa mais manquait comme un truc.
Revu sur W9 ce soir : j'ai bcp aimé.

Un truc ne colle toujours pas :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Pourquoi le protagoniste ne cherche-t-il pas D'ABORD le coupable dans les personnes qui descendent du train avant l'explosion ? Sachant qu'une autre est prévue ?
Cela étant : depuis ce film, on sait que des terroristes sont capables de se sacrifier en masse pour une cause. Le concept de l'attentat en obtient une toute autre résonance.
Concernant la fin: Dieu prend clairement le relais à mes yeux.


Ca reste assez ludique & malin dans l'ensemble ; + le paradoxe temporel est bien géré. Le scientifique égocentrique est un cliché plutôt bien exploité et qui à moi me semble tout à fait réaliste. Ca s'élève en batterie ces bêtes là.

Avatar de l’utilisateur
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Messages : 22203
Inscription : 13 avr. 03, 13:27
Localisation : Aux trousses de Fantômas !

Re: Source Code (Duncan Jones - 2011)

Messagepar Commissaire Juve » 3 avr. 16, 23:05

shubby a écrit :... j'ai bcp aimé...


J'ai dû le voir trois fois ; quatre peut-être. J'aime beaucoup également. Et je craque pour Michelle Monaghan.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...