Musique électronique et cinéma/séries TV

Pour parler de toute l'actualité des livres, de la musique et de l'art en général

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
tenia
Le Choix de Sophisme
Messages : 20047
Inscription : 1 juin 08, 14:29
Contact :

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar tenia » 11 avr. 18, 11:22

AntonChigurh a écrit :
tenia a écrit :Oneohtrix Point Never pour Good Time, des frangins Safdie.

Bien vu tenia merci :wink: , une musique expérimentale atmosphérique et "synthétique" qui finalement colle parfaitement au "madness spirit" des frangins Safdie...

Pas de mérite : je l'ai vu hier soir. :mrgreen:
Mais oui, la BO fonctionne parfaitement.

Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Accessoiriste
Messages : 1995
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar AntonChigurh » 11 avr. 18, 12:00

Ender a écrit : Merci pour les réfs Anton ! Je n'ai jamais vu Pi. L'esthétique du film a l'air de se prêter facilement à leurs sonorités. Bon ça reste du Autechre première manière, avant qu'ils se débarassent de ce qu'ils appellent le "cheesy stuff" ! A commencer par toute mélodie trop identifiable... pour faire régner les glitchs et commencer à se servir beaucoup d'algorithmes. Ce serait beau un film qui sache faire bon usage d'une musique pareille.

Tout le plaisir est pour moi ! :wink: . Je n'ai jamais vu Pi non plus mais là j'avoue que je suis quand même assez impatient d'y remédier...
Il y a un blu-ray français sorti chez BAC FILMS, le rendu technique est ce qu'il est mais je ferai avec si jamais je tombe dessus à prix correct (étant donné les "conditions" du tournage il ne peut y avoir de miracle).

Ender a écrit :Je ne suis pas très connaisseur en electro récente, j'ai surtout un gros coup de cœur pour Autechre depuis le jour mémorable où je les avais découverts avec leur album Confield, cette merveille ! Ensuite il y a un ou deux autres artistes issus de Warp que j'aime beaucoup.

Pour être honnête avec toi je ne connais que très très peu Autechre (je regrette aujourd'hui d'avoir préféré le live de Max Cooper au leur lors du festival de Dour 2015 :oops: , j'étais arrivé sous le chapiteau lors du closing track d'Autechre et j'avais été agréablement surpris de constater qu'ils jouaient dans le noir complet, seules leurs machines étaient à peine rétro-éclairées, l'immersion devait être excellente...).Ils jouaient juste avant leur compatriote James Holden pour qui j'avais fait le déplacement.
Je vais écouter Confield dans la journée :wink: .

J'ai un peu plus écouté Aphex Twin par contre (merci à la petite médiathèque de ma ville de province qui a toute leur discographie ainsi que de nombreuses sorties/compil' du label Warp).

Je m'y connais également un poil plus en musique électronique contemporaine mais le but de ce topic c'est avant tout de faire des découvertes donc c'est parfait, chacun y va de sa trouvaille récente ou non... 8)

Ender a écrit :Concernant It Follows, la musique joue un rôle important dans la réussite de son ambiance. Je trouve que le film malgré deux-trois scories mérite sa bonne réputation parmi les films d'horreur actuels.

Visionné hier soir et j'ai adoré de bout en bout...Je n'ai pas vu le temps passer, j'ai été captivé dès l'introduction par la puissance formelle qui se dégage du film de David Robert Mitchell, visuellement et musicalement parlant c'est quelque chose !. :shock:

L'angoisse diffuse, soutenue et accentuée par la musique de Disasterpeace joue un rôle très important tu as raison :wink: , d'autant plus qu'elle arrive souvent à surprendre et coïncide avec les moments de stress intense vécus par les protagonistes et par conséquent le public.
La ville de Detroit, berceau américain des musiques électroniques avec Chicago, y est également pour beaucoup avec son ambiance presque "mortifère".

It Follows me concernant c'est très clairement le haut du panier, il n'est pas parfait mais bien meilleur que tout ce que l'on nous sert habituellement, je n'aime pas "taper" sur ce genre de films dont les qualités l'emportent haut la main sur les défauts.

Disasterpeace-It Follows main theme

Disasterpeace-It Follows complete soundtrack : https://www.youtube.com/watch?v=fc4lnoZFD9Q&t=19s

Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Accessoiriste
Messages : 1995
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar AntonChigurh » 11 avr. 18, 12:02

tenia a écrit :
AntonChigurh a écrit :
tenia a écrit :Oneohtrix Point Never pour Good Time, des frangins Safdie.

Bien vu tenia merci :wink: , une musique expérimentale atmosphérique et "synthétique" qui finalement colle parfaitement au "madness spirit" des frangins Safdie...

Pas de mérite : je l'ai vu hier soir. :mrgreen:
Mais oui, la BO fonctionne parfaitement.

Encore moins de mérite me concernant l'ayant déjà vu 2X :mrgreen: .
(Je le gardais au chaud, tout comme Les Ardennes de Robin Pront dont je parlerai plus tard, content que tu m'aies devancé avec ta participation au topic ! 8) )

Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Accessoiriste
Messages : 1995
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar AntonChigurh » 21 avr. 18, 11:33

ImageImage

Sérieux prétendant avec la série The Handmaid's Tale. C'est le producteur Adam Taylor qui se charge de la composition originale. Il mélange instruments classiques comme le violon, le piano, la basse et la guitare à des arrangements électroniques du plus bel effet. En résulte un son ambient aux tonalités envoûtantes et anxiogènes qui va à ravir avec l'atmosphère aussi belle qu'étouffante de la série. Du travail d'orfèvre... :shock: 8)

On peut choper l'album à prix décent sur Amazon.fr ou .co.uk (autour des 10/15€), malheureusement il n'y a pas toutes ses compositions :cry: .
La bonne nouvelle est que l'artiste partage la playlist complète; sans interruptions publicitaires; sur sa page soundcloud : https://soundcloud.com/a-taylor/sets/th ... s-tale-ost

Mes 6 préférées parmi les 34 pistes :
Adam Taylor-Chased : https://soundcloud.com/a-taylor/the-h-a ... s-tale-ost
Adam Taylor-Everything you have : https://soundcloud.com/a-taylor/the-h-a ... s-tale-ost
Adam Taylor-Offred's theme : https://soundcloud.com/a-taylor/the-h-a ... s-tale-ost
Adam Taylor-Offred and Nick : https://soundcloud.com/a-taylor/thehand ... s-tale-ost
Adam Taylor-He's alive : https://soundcloud.com/a-taylor/h-e-s-a ... s-tale-ost
Adam Taylor-Refusing to stone Janine : https://soundcloud.com/a-taylor/refusin ... s-tale-ost

Pour finir une des plus "dark" de toutes ses compositions, inédite à l'album et seule disponible sur YouTube, hébergée par le label Lakeshore Records himself :
Adam Taylor-The promenade of stolen children

Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Accessoiriste
Messages : 1995
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar AntonChigurh » 4 mai 18, 13:29

Rick Deckard a écrit :Daft Punk pour Tron: L'héritage

Visionné hier soir :wink: , la grosse grosse claque cette bande-son du duo casqué qui s'offre même une apparition derrière les platines en plein film 8) .
Excellente surprise, encore merci :wink: .

Image


Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Accessoiriste
Messages : 1995
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar AntonChigurh » 4 mai 18, 13:42

Vu The Loved Ones le film d'horreur australien de Sean Byrne.
Superbe closing track tout en électronique avec une belle voix envoûtante suivie d'une grosse montée en puissance assez difficile à décrire :

Image


Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Accessoiriste
Messages : 1995
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar AntonChigurh » 28 juil. 18, 13:57

Mektoub, my love : canto uno est un véritable régal pour les amateurs de musique électronique des 90's avec pas mal d'house music, techno, trance etc.
Image




Et la meilleure pour la fin :D :

Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 18413
Inscription : 24 août 05, 14:28
Contact :

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar Major Tom » 26 mars 19, 20:55

Excellent topic !

AntonChigurh a écrit :Traffic de Steven Soderbergh, qui m'a permis découvrir le très talentueux compositeur Cliff Martinez.

Impossible de parler de la bande-son de Traffic sans se souvenir du closing track de Brian Eno-An ending (Ascent)
Spoiler (cliquez pour afficher)

Ah oui ! Celui-là (que je prenais à l'époque pour un morceau de Martinez :oops:) a vraiment été un choc amoureux.
Un thème qui s'en approche, le fameux "Prophecy Theme", toujours par Eno, pour le Dune (1984) de David Lynch :



Martinez a toutefois été pour moi une révélation des années plus tôt au moment de Sexe, mensonge et vidéo, que je considère encore comme sa meilleure B.O., la plus planante et la plus proche du travail d'Eno, clairement son mentor.

Pour en revenir à Eno justement, je me vante d'avoir aujourd'hui une collection assez complète de son travail, réunie avec les années, compilant en doublon (sur ordi, mes dossiers de musique se répètent) des albums où il a collaboré avec d'autres comme U2, John Cale, Kevin Ayers, Robert Fripp, Byrne, Bowie of course, et surtout 801 et Cluster avec des albums comme "Listen Now" (plus proche de ses débuts un peu rock, la plupart des titres sont chantés) ou "After the Heat" (de l'ambient un peu sombre et magnifique) qui sont des albums juste waouw. Mais il a été tellement prolifique qu'il doit encore m'en manquer quelques-uns, surtout après 2012.
Du quatuor "Ambient", le "Ambient 2" avec Harold Budd, dit "The Plateaux of Mirror" (1980) est de loin mon préféré, devant le "Music for Airports".

Alors Harold Budd tiens. Pareil, une grosse carrière, avec pour le cinéma (en dehors des B.O. de films qui piochent certainement dans sa discographie) une magnifique musique désenchantée composée avec Robin Guthrie des Cocteau Twins pour le film Mysterious Skin (2005), et qui est peut-être sa plus connue...



Très, très joli album electro donc, je pense que tu vas kiffer, mon cher Anton. ;) Dans mes chouchous hors ciné, il y a "The White Arcades" (1988), toujours aidé de Robin Guthrie et d'Eno, avec un morceau ("Balthus Bemused By Color") qui se trouve également sur l'album "Music For Films III" d'Eno sorti la même année, et puis surtout "The Pavilion of Dreams" (1978), notamment ceci (ah la vache, qu'est-ce que c'est beau)...



Dans ce style et pour le cinéma, cette fois en France, c'est étonnamment Michel Jonasz qui avait composé une musique électronique très mélancolique, assez proche mais plus concise, malheureusement introuvable, et que l'on entend à un ou 2 moments du film Clara et les chics types de Jacques Monnet.

Du groupe de krautrock allemand Ash Ra Tempel au moment de sa séparation dans le milieu des années 70, il ne restait que l'artiste électro Manuel Göttsching qui, à lui tout seul, expérimentait dans le psychédélique à base de guitare sur l'album "Inventions For Electric Guitar", sorti en 1974. Ça n'est pas dans un film, je ne crois pas, mais ça pourrait.



Pour en revenir au cinéma et plus récemment, la B.O. de Disasterpeace pour It Follows est à l'image du film, partie chercher quelques gimmicks carpenteriens avec quelques titres vrombissants, parfois brutaux et un peu inécoutables en dehors du film, mais aussi, parfois, des passages où les synthétiseurs vont chercher des mélodies sombres, cafardeuses, comme le morceau de la première apparition de Jay dans le film (curieusement absent du CD), ou sinon celui-ci :



...qui m'évoque tout en restant toutefois très en deçà de ce que Para One avait fait à l'époque pour l'excellentissime B.O. de Naissance des pieuvres (2007), nettement supérieure :



À suivre... :)
Image
Clique ici... Image ...et ta vie va changer pour toujours

Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 18413
Inscription : 24 août 05, 14:28
Contact :

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar Major Tom » 27 mars 19, 13:08

AntonChigurh a écrit :
Major Tom a écrit :Excellent topic !
...

Ma tête à 07h00 ce matin en commençant ma journée de taf' avec la lecture de ton post :D

Et la mienne en recevant une notification vers mon message quoté dans un post de 2017 dans le topic Blade Runner. :mrgreen:
Ah oui, ça t'a secoué. :fiou:

AntonChigurh a écrit :J'ai justement découvert Dune la semaine dernière en gardant ce thème en tête comme tu m'en avais dit beaucoup de bien en début de mois sur le topic dédié :wink: .
C'est dommage qu'il ne se soit pas occupé de toute les compositions du film :? .

J'aime bien la musique de Toto. :oops:



Je poursuis un peu en évoquant Roger Eno, frère de, qui a cosigné avec le frangin la musique de The Jacket (film dispensable, même si je l'avais apprécié mais je n'ai aucune envie de le revoir, à part pour sa B.O) :



La version au piano seul qui ouvre le film (et déjà présente sur l'album Music For Films III, 1988, de Brian cette fois, bien que toujours composée par Roger), est encore mille fois meilleure :




Mais beaucoup plus intéressant encore, hors cinéma Brian a contribué à un sommet de musique ambient, officiellement signé uniquement Roger Eno, le remarquable Voices (1990). Pour donner le ton de l'ensemble, le merveilleux morceau "A Paler Sky" :



C'est fou le nombre d'images que cela évoque. Si je devais réaliser un film post-apocalyptique contemplatif et mélancolique, ça serait la B.O. :mrgreen:

AntonChigurh a écrit :Hâte d'écouter le "Ambient 2" avec Harold Budd; d'autant plus si tu le préfères à "Music for Airports" qui est déjà excellent.

Ce sera une bien belle découverte, crois-moi ;) ("First Light", le morceau d'ouverture, est dans mon panthéon personnel d'Eno avec "An Ending (Ascent)").
"Ambient 2" est d'ailleurs très proche de "Voices". Ils sont assez différents les uns des autres dans le quatuor Ambient (le 3, "Day of Radiance", est nettement moins électronique et propose surtout des instruments à cordes).

AntonChigurh a écrit :Cependant j'ai rompu mes habitudes en écoutant l'album ce matin et j'ai pris une grosse grosse claque dès les toutes premières notes...
J'ai surkiffé merci infiniment Major !. 8)
C'est vraiment beau à en pleurer (le "Neil's Theme" :shock: ) et pour être honnête je m'attendais à quelque chose de plus sombre étant donné le sujet du film bref je me suis fait surprendre, la classe à l'état pur 8) .

:D :D :D
Image
Clique ici... Image ...et ta vie va changer pour toujours

Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Accessoiriste
Messages : 1995
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar AntonChigurh » 27 mars 19, 13:19

Major Tom a écrit :
AntonChigurh a écrit :
Major Tom a écrit :Excellent topic !
...

Ma tête à 07h00 ce matin en commençant ma journée de taf' avec la lecture de ton post :D

Et la mienne en recevant une notification vers mon message quoté dans un post de 2017 dans le topic Blade Runner. :mrgreen:
Ah oui, ça t'a secoué. :fiou:

:lol: C'est normal j'avais édité un vieux post (j'ai pris la dernière page de mes messages en allant sur mon profil) pour mettre le brouillon de celui que j'avais prévu de caler ici dans l'aprém (je n'avais pas fini d'écrire et je devais partir en pause-déj').
J'avais peur de tout perdre comme je ne pouvais pas refresh la page pendant 1h et pensais que ça allait passer inaperçu mais c'était sans compter sur la notification :uhuh: .

Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Accessoiriste
Messages : 1995
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar AntonChigurh » 27 mars 19, 14:14

Bon du coup je poste le texte que j'avais commencé à rédiger en fin de matinée pour que ce soit plus clair :mrgreen: .
Major Tom a écrit :Excellent topic !
...

Ma tête à 07h00 ce matin en commençant ma journée de taf' avec la lecture de ton post :D :
Image


Major Tom a écrit :
AntonChigurh a écrit :Traffic de Steven Soderbergh, qui m'a permis découvrir le très talentueux compositeur Cliff Martinez.

Impossible de parler de la bande-son de Traffic sans se souvenir du closing track de Brian Eno-An ending (Ascent)
Spoiler (cliquez pour afficher)

Ah oui ! Celui-là (que je prenais à l'époque pour un morceau de Martinez :oops:) a vraiment été un choc amoureux.

Idem un vrai choc émotionnel.
J'ai découvert Traffic il y a quelques années seulement (je suis un kid des 90's :) ) et par la même occasion Brian Eno.
J'écoutais déjà de la musique électronique (Laurent Garnier, Agoria, James Holden, Nathan Fake...) mais pas encore d'ambient.
C'était comme si je découvrais un nouvel univers; d'ailleurs depuis j'écoute régulièrement la "version longue" d'An ending (Ascent) :

Major Tom a écrit :Un thème qui s'en approche, le fameux "Prophecy Theme", toujours par Eno, pour le Dune (1984) de David Lynch :

Spoiler (cliquez pour afficher)

J'ai justement découvert Dune la semaine dernière en gardant ce thème en tête comme tu m'en avais dit beaucoup de bien en début de mois sur le topic dédié :wink: .
C'est dommage qu'il ne se soit pas occupé de toute les compositions du film :? .

Major Tom a écrit :Martinez a toutefois été pour moi une révélation des années plus tôt au moment de Sexe, mensonge et vidéo, que je considère encore comme sa meilleure B.O., la plus planante et la plus proche du travail d'Eno, clairement son mentor.

Il est sur ma liste des films à découvrir en priorité :oops: .
Je n'ai jamais écouté la B.O. car la plupart du temps je préfère faire en sorte d'associer le plaisir de l'écoute avec celui du visionnage du film :oops: .
En plus j'ai commencé la lecture de Sexe, mensonges et Hollywood de Peter Biskind avant-hier et le bougre n'arrête pas de parler de ce film dans le premier chapitre consacré au "boom" du ciné' indé'/festival de Sundance.

Major Tom a écrit :Pour en revenir à Eno justement, je me vante d'avoir aujourd'hui une collection assez complète de son travail, réunie avec les années, compilant en doublon (sur ordi, mes dossiers de musique se répètent) des albums où il a collaboré avec d'autres comme U2, John Cale, Kevin Ayers, Robert Fripp, Byrne, Bowie of course, et surtout 801 et Cluster avec des albums comme "Listen Now" (plus proche de ses débuts un peu rock, la plupart des titres sont chantés) ou "After the Heat" (de l'ambient un peu sombre et magnifique) qui sont des albums juste waouw. Mais il a été tellement prolifique qu'il doit encore m'en manquer quelques-uns, surtout après 2012.
Du quatuor "Ambient", le "Ambient 2" avec Harold Budd, dit "The Plateaux of Mirror" (1980) est de loin mon préféré, devant le "Music for Airports".

Image
Bravo !. :shock: 8)
De mon côté il me reste encore tout à découvrir ou presque :oops: .
Hâte d'écouter le "Ambient 2" avec Harold Budd; d'autant plus si tu le préfères à "Music for Airports" qui est déjà excellent.

Major Tom a écrit :Alors Harold Budd tiens. Pareil, une grosse carrière, avec pour le cinéma (en dehors des B.O. de films qui piochent certainement dans sa discographie) une magnifique musique désenchantée composée avec Robin Guthrie des Cocteau Twins pour le film Mysterious Skin (2005), et qui est peut-être sa plus connue...

Spoiler (cliquez pour afficher)


Très, très joli album electro donc, je pense que tu vas kiffer, mon cher Anton. ;)

Mysterious Skin est sur ma watchlist depuis un bail également :oops: .
Cependant j'ai rompu mes habitudes en écoutant l'album ce matin et j'ai pris une grosse grosse claque dès les toutes premières notes...
J'ai surkiffé merci infiniment Major !. 8)
C'est vraiment beau à en pleurer (le "Neil's Theme" :shock: ) et pour être honnête je m'attendais à quelque chose de plus sombre étant donné le sujet du film bref je me suis fait surprendre, la classe à l'état pur 8) .

Major Tom a écrit :Dans mes chouchous hors ciné, il y a "The White Arcades" (1988), toujours aidé de Robin Guthrie et d'Eno, avec un morceau ("Balthus Bemused By Color") qui se trouve également sur l'album "Music For Films III" d'Eno sorti la même année, et puis surtout "The Pavilion of Dreams" (1978), notamment ceci (ah la vache, qu'est-ce que c'est beau)...

Spoiler (cliquez pour afficher)

J'ai écouté l'album "The Pavilion of Dreams" en entier ce matin et j'aime beaucoup aussi :wink: .
J'ai attaqué Harrold Budd hier et je suis fan, superbe découverte d'autant plus que le Mr est non seulement très talentueux mais aussi très prolifique 8) .
J'ai commencé par des titres au hasard et pour l'instant du peu que j'ai écouté je retiens :

-Harold Budd and Clive Wright-Pensive Aphrodite


-Harold Budd-Dark Star (apparemmment ça viendrait de l'album Abandoned Cities mais je ne le trouve pas sur youtube :oops: )
https://soundcloud.com/harold-budd-1/dark-star

-Harold Budd and Clive Wright-Forever Hold My Breath


-Harold Budd-The Oak of the Golden Dreams
https://soundcloud.com/harold-budd-1/th ... den-dreams

Major Tom a écrit :Dans ce style et pour le cinéma, cette fois en France, c'est étonnamment Michel Jonasz qui avait composé une musique électronique très mélancolique, assez proche mais plus concise, malheureusement introuvable, et que l'on entend à un ou 2 moments du film Clara et les chics types de Jacques Monnet.

J'ai ajouté le film sur ma watchlist :wink: .

Major Tom a écrit :Du groupe de krautrock allemand Ash Ra Tempel au moment de sa séparation dans le milieu des années 70, il ne restait que l'artiste électro Manuel Göttsching qui, à lui tout seul, expérimentait dans le psychédélique à base de guitare sur l'album "Inventions For Electric Guitar", sorti en 1974. Ça n'est pas dans un film, je ne crois pas, mais ça pourrait.

Spoiler (cliquez pour afficher)

Hop une future découverte de plus !.

Major Tom a écrit :Pour en revenir au cinéma et plus récemment, la B.O. de Disasterpeace pour It Follows est à l'image du film, partie chercher quelques gimmicks carpenteriens avec quelques titres vrombissants, parfois brutaux et un peu inécoutables en dehors du film, mais aussi, parfois, des passages où les synthétiseurs vont chercher des mélodies sombres, cafardeuses, comme le morceau de la première apparition de Jay dans le film (curieusement absent du CD), ou sinon celui-ci :

Spoiler (cliquez pour afficher)

Cette B.O. est terrible y'a pas à dire !.
J'ai été un peu déçu en regardant Triple Frontière, je l'ai trouvé beaucoup moins inspiré que pour It Follows...

Major Tom a écrit :...qui m'évoque tout en restant toutefois très en deçà de ce que Para One avait fait à l'époque pour l'excellentissime B.O. de Naissance des pieuvres (2007), nettement supérieure :

Spoiler (cliquez pour afficher)

Il s'est surpassé sur ce film !.
Je l'avais découvert sur France 4 il y a un moment maintenant et j'avais adoré.

Major Tom a écrit :À suivre... :)

Image
Quand tu veux Major !. 8)
Encore merci pour toutes ces (futures) découvertes :wink: .
Je posterai dès que possible quelques tracks qui je pense te plairont...

Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 18413
Inscription : 24 août 05, 14:28
Contact :

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar Major Tom » 27 mars 19, 21:02

Image
Impossible de ne pas l'évoquer (et on reste malgré tout avec le cinéma puisque certains morceaux auraient été écrits à la base pour le film L'Homme qui venait d'ailleurs de Nicolas Roeg, dont la couverture reprend une image du film), un des albums, sinon l'album que je préfère de son auteur.
À la fois virage radical et anti-commercial dans la carrière de son génial compositeur/chanteur, album pionnier d'un nouveau genre et premier opus d'une trilogie qu'on nommera plus tard "berlinoise" (bien que celui-ci est enregistré majoritairement en France), "Low" (249ème des "500 plus grands albums de tous les temps" selon Rolling Stone Magazine :fiou:) marque un tournant et divise totalement les fans et la critique de l'époque abasourdie. Enregistré entre le château d'Hérouville et les studios Hansa de Berlin, "Low" contient une face rock, et surtout une face B constituée d'instrumentaux synthétiques, auxquels Brian Eno a apporté sa fameuse touche personnelle et la part de hasard dans la création musicale qu'offrent ses cartes de "stratégies obliques". Bowie est inspiré entre autres par Philip Glass. En retour, Glass reprendra l'album pour sa symphonie n°1 en 92 (puis le second de la trilogie, "Heroes", en 96, symphonie n°4).
"Low", disque-fondateur de la Cold Wave, s'imprègne, mélange et recrache les nappes électroniques de l'ambient débutant, le krautrock, la science-fiction, la musique minimaliste, les angoisses de son époque, la Guerre froide avec le Mur de Berlin à côté duquel ils enregistrent, bref, "Low" c'est comme le disait le slogan: "There is old wave, there is new wave, and there is David Bowie", soit l'ultime outsider de son temps. J'arrête, je pourrais en parler pendant des heures. :D
"Warszawa", encore meilleure en live :



AntonChigurh a écrit : :lol: C'est normal j'avais édité un vieux post (j'ai pris la dernière page de mes messages en allant sur mon profil) pour mettre le brouillon de celui que j'avais prévu de caler ici dans l'aprém (je n'avais pas fini d'écrire et je devais partir en pause-déj').
J'avais peur de tout perdre comme je ne pouvais pas refresh la page pendant 1h et pensais que ça allait passer inaperçu mais c'était sans compter sur la notification :uhuh: .

Tout s'explique. :mrgreen: (Envoie-toi des MP :idea: :fiou:)

AntonChigurh a écrit :J'ai écouté l'album "The Pavilion of Dreams" en entier ce matin et j'aime beaucoup aussi :wink: .
J'ai attaqué Harrold Budd hier et je suis fan, superbe découverte d'autant plus que le Mr est non seulement très talentueux mais aussi très prolifique 8) .
J'ai commencé par des titres au hasard et pour l'instant du peu que j'ai écouté je retiens :

-Harold Budd-Dark Star (apparemmment ça viendrait de l'album Abandoned Cities mais je ne le trouve pas sur youtube :oops: )

C'est marrant, j'allais dire "Un autre dont je pourrais me vanter d'avoir une grande partie, sinon toute sa carrière dans mes dossiers" ...et là, tu cites un album que je n'ai pas et ne connaissais même pas. :mrgreen: :oops:
Ça a l'air bien sympatoche !

Il faut se pencher sur ses différentes collaborations avec Robin Guthrie si tu aimes le style de Mysterious Skin, notamment pour les plus récents l'album paisible "After The Night Falls" (2007) qui est pas mal.



AntonChigurh a écrit :Cette B.O. est terrible y'a pas à dire !.
J'ai été un peu déçu en regardant Triple Frontière, je l'ai trouvé beaucoup moins inspiré que pour It Follows...

'Connais pas.

AntonChigurh a écrit :Encore merci pour toutes ces (futures) découvertes :wink: .
Je posterai dès que possible quelques tracks qui je pense te plairont...


De rien, merci à toi. ;)
Image
Clique ici... Image ...et ta vie va changer pour toujours

Avatar de l’utilisateur
Max Schreck
David O. Selznick
Messages : 14774
Inscription : 13 août 03, 12:52
Localisation : Hong Kong, California
Contact :

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar Max Schreck » 28 mars 19, 11:28

Ayant découvert dernièrement le très bon The Lost weekend (Le Poison, 1945) de Billy Wilder, j'ai été surpris d'entendre du theremin dans le score de Miklos Rozsa, très efficacement utilisé pour suggérer l'addiction et le vertige de Ray Milland :




J'étais resté sur l'idée que, quand on évoque l'intronisation de ce qui est donc le tout premier instrument électronique dans la musique de film, ce sont toujours les exemples d'Herrmann (Le Jour où la Terre s'arrêta, 1951) et de Louis et Bebe Barron (Planète interdite, 1956) qu'on ressort. Si ces derniers l'auront véritablement popularisé et — pour le meilleur comme pour le pire — définitivement associé à la SF des fifties, il faut donc croire que le véritable pionnier c'était Rozsa, dont j'apprends qu'il l'avait également utilisé cette même année 1945 sur le Spellbound d'Hitchcock, score qui lui valut son premier Oscar et qu'il arrangera en un magnifique concerto :

« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...

Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Accessoiriste
Messages : 1995
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar AntonChigurh » 28 mars 19, 13:34

Le thérémine, probablement l'un des instruments les plus compliqués à jouer :shock: .
Voilà qui donne envie d'approfondir le travail de Miklós Rózsa, ainsi que Samuel Hoffman 8).

Avatar de l’utilisateur
AntonChigurh
Accessoiriste
Messages : 1995
Inscription : 30 sept. 17, 11:58

Re: Musique électronique et cinéma/séries TV

Messagepar AntonChigurh » 28 mars 19, 14:35

Major Tom a écrit :
Image

Impossible de ne pas l'évoquer (et on reste malgré tout avec le cinéma puisque certains morceaux auraient été écrits à la base pour le film L'Homme qui venait d'ailleurs de Nicolas Roeg, dont la couverture reprend une image du film), un des albums, sinon l'album que je préfère de son auteur.

Bowie, Eno, Glass :shock:. Je vais écouter ça dans un futur proche... 8)
C'est marrant que tu parles de Bowie car j'allais justement te demander si tu connaissais William Basinski, à qui l'on doit les "Disintegration Loops" notamment.

J'ai découvert William Basinski grâce à son hommage à David Bowie, composé peu après le décès de ce dernier :
William Basinski-For David Robert Jones (à environ 6min c'est juste magique 8) , et checke l'unique commentaire sur la page ! :wink: :D )


Sorry ça vient de wiki' :
Les enregistrements de The Disintegration Loops sont basés sur des boucles musicales stockées sur de vieilles bandes magnétiques dont la qualité se dégrade. En tentant de sauver ces enregistrements sur un support numérique, les bandes se désagrègent progressivement, à tel point que lorsqu'elles passent par la tête de lecture, la ferrite se détache du plastique. Les différentes pistes des Disintegration Loops sont donc constituées chacune d'une unique boucle musicale dont les motifs s'effacent progressivement, sur des durées variables, remplacés par des silences ou des craquements.


Mes préférés :
William Basinski-Disintegration Loops 1


William Basinski-Disintegration Loops 5


William Basinski-Disintegration Loops 6


Ils ont repris une de ses nombreuses excellentes prod' ("Variation V") pour la B.O. du pas vilain The Rover de David Michôd :
Image
William Basinski-Variation V


Major Tom a écrit :
AntonChigurh a écrit : :lol: C'est normal j'avais édité un vieux post (j'ai pris la dernière page de mes messages en allant sur mon profil) pour mettre le brouillon de celui que j'avais prévu de caler ici dans l'aprém (je n'avais pas fini d'écrire et je devais partir en pause-déj').
J'avais peur de tout perdre comme je ne pouvais pas refresh la page pendant 1h et pensais que ça allait passer inaperçu mais c'était sans compter sur la notification :uhuh: .

Tout s'explique. :mrgreen: (Envoie-toi des MP :idea: :fiou:)

Image

Major Tom a écrit :
AntonChigurh a écrit :J'ai écouté l'album "The Pavilion of Dreams" en entier ce matin et j'aime beaucoup aussi :wink: .
J'ai attaqué Harrold Budd hier et je suis fan, superbe découverte d'autant plus que le Mr est non seulement très talentueux mais aussi très prolifique 8) .
J'ai commencé par des titres au hasard et pour l'instant du peu que j'ai écouté je retiens :
-Harold Budd-Dark Star (apparemmment ça viendrait de l'album Abandoned Cities mais je ne le trouve pas sur youtube :oops: )

C'est marrant, j'allais dire "Un autre dont je pourrais me vanter d'avoir une grande partie, sinon toute sa carrière dans mes dossiers" ...et là, tu cites un album que je n'ai pas et ne connaissais même pas. :mrgreen: :oops:
Ça a l'air bien sympatoche !

Tout le plaisir est pour moi !. :D

Major Tom a écrit :Il faut se pencher sur ses différentes collaborations avec Robin Guthrie si tu aimes le style de Mysterious Skin, notamment pour les plus récents l'album paisible "After The Night Falls" (2007) qui est pas mal.

Spoiler (cliquez pour afficher)

Là clairement ça va occuper mes oreilles un bon moment :wink: .
J'ai écouté tout ce que tu as posté pour commencer et j'ai adoré le taf' du frère Eno notamment 8) .

Major Tom a écrit :
AntonChigurh a écrit :Cette B.O. est terrible y'a pas à dire !.
J'ai été un peu déçu en regardant Triple Frontière, je l'ai trouvé beaucoup moins inspiré que pour It Follows...

'Connais pas.

Triple Frontière c'est le dernier film de J.C. Chandor dispo' sur Netflix depuis peu :
Image
Disasterpeace s'est occupé de la B.O. mais elle est à l'image du film : peut mieux faire :| .
Je vais la réécouter seule, on ne sait jamais...