Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 24307
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by AtCloseRange »

pol gornek wrote:ça a le mérite d'être vu. Jonathan Lambert est un peu à contre emploi et l'ensemble tient très bien la route. Une belle déclaration (un tout petit peu facile) d'amour au cinoche, des moments de comédies qui fonctionnent biens (mais ce n'est pas uniquement une comédie) et c'est très bien produit. Je regrette le formatage Arte (3x45 min) un peu préjudiciable (un 6x20 min aurait été plus efficace) et une diffusion en rafale qui force la boulimie.
Vu le premier épisode et pas sûr de continuer.
Le sujet a du potentiel mais ça tombe souvent vraiment à plat. C'est globalement assez mal joué. Même Lambert qui me convainc souvent est bof.
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by pol gornek »

AtCloseRange wrote:
pol gornek wrote:ça a le mérite d'être vu. Jonathan Lambert est un peu à contre emploi et l'ensemble tient très bien la route. Une belle déclaration (un tout petit peu facile) d'amour au cinoche, des moments de comédies qui fonctionnent biens (mais ce n'est pas uniquement une comédie) et c'est très bien produit. Je regrette le formatage Arte (3x45 min) un peu préjudiciable (un 6x20 min aurait été plus efficace) et une diffusion en rafale qui force la boulimie.
Vu le premier épisode et pas sûr de continuer.
Le sujet a du potentiel mais ça tombe souvent vraiment à plat. C'est globalement assez mal joué. Même Lambert qui me convainc souvent est bof.
Le premier épisode est celui qui souffre le plus du découpage en 45 min, parce qu'il repose beaucoup trop longtemps sur Stannis-pas-content-qui-veut-pas-réaliser-ce-film-pourri. C'est trop redondant sur 45 minutes et on sait très bien que les choses vont évoluées et qu'il va le réaliser ce film. Cela étire un faux suspense. La suite est bien plus intéressantes à mon sens, plus riche parce que la série traite de la création, de l'art sous la contrainte, de l'art contre ou avec la/le politique, etc...

Contrairement à toi, les acteurs ne m'ont pas dérangé et j'ai trouvé Lambert plutôt juste.
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma.
(Vincent Colonna)
User avatar
ex-beldvd man
Assistant opérateur
Posts: 2838
Joined: 12 Aug 04, 09:52
Location: Belgique

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by ex-beldvd man »

Si j'ai bien compris c'est ça mais en fiction:
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Enlèvem ... oi_Eun-hee :shock:
Derniers visionnages:
Image
Derniers achats:
Image
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by 7swans »

Max Schreck wrote: Mathieu Stannis, réalisateur de blockbusters dépressif
Ça serait quoi un blockbuster dépressif?
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 24307
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by AtCloseRange »

7swans wrote:
Max Schreck wrote: Mathieu Stannis, réalisateur de blockbusters dépressif
Ça serait quoi un blockbuster dépressif?
Merci l'accord.
A ne pas confondre avec les blockbusters déprimants.
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by Max Schreck »

Image

Un petit avis pour signaler et recommander la série Quadras, actuellement en cours de diff sur M6 (je crois qu'ils balancent une brouette d'épisodes chaque mardi soir, mais j'en ai personnellement regardé 4 en replay). A mes yeux, ça partait sur des bases a priori peu enthousiasmantes, genre comédie du remariage, et ça s'est révélé une excellente surprise. Passage obligé et toujours ingrat, le premier épisode introduit rapidement chaque personnage, avec la bonne idée du convoi de bagnoles pour poser la base des relations. Ça pourra sembler un peu mécanique, mais c'est vraiment par la suite que tout le travail de caractérisation va s'affiner.

Le titre me laissait espérer une fiction plutôt générationnelle, or il n'en est rien, on n'est pas du tout dans le commentaire social sur une époque, ou sur la nostalgie du passé, et il est davantage question de personnages en crise personnelle, drames finalement très bourgeois qui parviennent quand même parfois à créer un peu d'émotion lorsqu'au détour d'une vanne l'un des personnages est soudain saisi dans toute sa sincérité. La série est très adroitement construite, avec comme base narrative une soirée de mariage, qui se voit découpée par une série de flashbacks qui développent chaque personnage (et chaque épisode mettant en valeur l'un d'eux). C'est donc toute une toile de relations et de secrets qui se met en place sous nos yeux, avec suffisamment de petits éléments de suspense pour maintenir l'intérêt.

C'est plutôt très bien rythmé, même si parfois grâce au recours à des rebondissements téléphonés, mais si cette production me procure autant de plaisir c'est surtout par la qualité de ses dialogues, souvent très drôles par leur registre vachard et très politiquement incorrect d'autant qu'on a un bon quota de losers. Dialogues merveilleusement portés par un casting de premier choix (la mère, la sœur ou ce personnage de Jackson bien relou). La direction artistique est au top, avec une photo au rendu très cinématographique. Bref, un produit étonnamment peu aseptisé donc pas vraiment calibré M6, dont on peut vraiment louer les qualités.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4931
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by nobody smith »

Image

C’est qu’elle est très moyenne la saison 2 de Black Mirror. L’idée de base de Be Right Back est pourtant belle. L’épisode a le malheur de passer chez moi après Her mais le sujet est suffisamment passionnant pour mériter une autre lecture, surtout que l’histoire choisit un angle bien spécifique. Manque de chance, cette approche fait dériver le récit du côté du drame balourd. C’est un gâchis qui se fait éclipser par celui de White Bear. L’épisode se croit malin en proposant un twist à cette banale histoire de chasse à l’homme. Manque de chance la révélation se grille facilement et n’apporte pas pour autant de plus-value au scénario. Le propos demeure caricatural et n’a aucunement la dimension choquante recherchée. The Waldo Moment est par contre assez sympa. Son discours sur les médias est classique mais a le mérite de pointer du doigt avec pertinence le désert politique dans lequel on vit actuellement. Dommage que l’épilogue soit si exagéré, à la limite de la parodie. Reste White Christmas qui se pose sans mal comme le meilleur épisode. Pour le coup, le scénario délivre énormément d’idées inspirées mais montre surtout un incroyable talent pour les présenter. La structure de l’épisode à sketch est ainsi épatante. Chaque segment exploite avec brio ses concepts et ceux-ci nourrissent au final ce qui s’avère une histoire globale. Un petit bijou qui rachète le manque d’imagination du reste de la saison.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1431
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by Roilo Pintu »

Cardinal (Canada -2017)
Série TV canadienne policière, ici on suit au fin d'un Ontario enneigé, le policier Cardinal qui reprend une enquête de disparition suite à la découverte d'un corps prisonnier dans la glace. La jeune Lise Delorme rejoint Cardinal dans son enquête, en filigrane une vieille affaire de corruption refait surface. Est-ce un serial Killer ? Y aura-t-il d'autres victimes? La traque peut commencer dans un environnement glacé propre à accentuer une atmosphère pesante.

Point de départ très classique, avec un fort air de déjà vu, mais l'intrigue est rythmée et efficace. Pas trop de gras, pas de disgressions inutiles, il faut que ça avance. La série ne comprend que 6 épisodes de 40min, ca évite de se sentir dans la répétition, et ici pas de whodunit, tres rapidement le responsable nous est dévoilé. Série efficace dont il est prévu 2 autres saisons.

À noter la présence dans le rôle principal de Billy Campbell (Rocketeer!). Tres crédible, tres bonne interprétation.
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by Max Schreck »

Max Schreck wrote:Image

Un petit avis pour signaler et recommander la série Quadras, actuellement en cours de diff sur M6 (je crois qu'ils balancent une brouette d'épisodes chaque mardi soir, mais j'en ai personnellement regardé 4 en replay). A mes yeux, ça partait sur des bases a priori peu enthousiasmantes, genre comédie du remariage, et ça s'est révélé une excellente surprise. Passage obligé et toujours ingrat, le premier épisode introduit rapidement chaque personnage, avec la bonne idée du convoi de bagnoles pour poser la base des relations. Ça pourra sembler un peu mécanique, mais c'est vraiment par la suite que tout le travail de caractérisation va s'affiner.

Le titre me laissait espérer une fiction plutôt générationnelle, or il n'en est rien, on n'est pas du tout dans le commentaire social sur une époque, ou sur la nostalgie du passé, et il est davantage question de personnages en crise personnelle, drames finalement très bourgeois qui parviennent quand même parfois à créer un peu d'émotion lorsqu'au détour d'une vanne l'un des personnages est soudain saisi dans toute sa sincérité. La série est très adroitement construite, avec comme base narrative une soirée de mariage, qui se voit découpée par une série de flashbacks qui développent chaque personnage (et chaque épisode mettant en valeur l'un d'eux). C'est donc toute une toile de relations et de secrets qui se met en place sous nos yeux, avec suffisamment de petits éléments de suspense pour maintenir l'intérêt.

C'est plutôt très bien rythmé, même si parfois grâce au recours à des rebondissements téléphonés, mais si cette production me procure autant de plaisir c'est surtout par la qualité de ses dialogues, souvent très drôles par leur registre vachard et très politiquement incorrect d'autant qu'on a un bon quota de losers. Dialogues merveilleusement portés par un casting de premier choix (la mère, la sœur ou ce personnage de Jackson bien relou). La direction artistique est au top, avec une photo au rendu très cinématographique. Bref, un produit étonnamment peu aseptisé donc pas vraiment calibré M6, dont on peut vraiment louer les qualités.
Vu la seconde moitié, et je suis désolé de devoir temporiser mon avis : la série pâtit sans doute d'une trop longue durée (8 épisodes) pas tant adaptée à son concept. En effet, la colonne vertébrale du récit c'est cette soirée de mariage au sein de laquelle s'incrustent les différents flashbacks. Sauf qu'à partir du 6é épisode, ça commence à patiner pas mal, la soirée se poursuit mais on a l'impression qu'il ne s'y passe plus rien, que les convives s'emmerdent, presque contraints de rester alors qu'en terme de festivité il ne se passe plus grand chose pour justifier qu'ils soient encore là. Et du coup, ça devient pénible pour le spectateur. Avant celà, l'écriture des dialogues et des personnages faisait preuve d'une vraie qualité et d'une finesse pour montrer des personnages plutôt vrais dans leurs attitudes et comportement. Les 3 derniers épisodes ont la pénible tâche de devoir boucler une intrigue qui finit par se perdre dans la nécessité de rattacher tous les wagons, et se retrouve plombée par des révélations assez tarabiscotées, trop peu crédibles, porte ouvertes à des facilités qui ne font pas illusion (tous ces personnages extérieurs prêts à débarquer au milieu de la nuit en 5 minutes). On perd donc pas mal l'humanité de toute cette troupe de personnages, ça devient artificiel, jusqu'à un final ultra-conventionnel bien loin de l'approche grinçante en mode jeu de massacre de la première moitié, qui m'avait justement séduit. Et là, c'est plus du calibrage M6, mais plutôt TF1.

C'est vraiment dommage parce qu'il y avait une vraie proposition avant ça, intelligente et courageuse. Après les comédiens ne sont pas en cause, et on conserve au moins ce plaisir de voir un bel ensemble à l'œuvre.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 24307
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by AtCloseRange »

nobody smith wrote:
Image

C’est qu’elle est très moyenne la saison 2 de Black Mirror. L’idée de base de Be Right Back est pourtant belle. L’épisode a le malheur de passer chez moi après Her mais le sujet est suffisamment passionnant pour mériter une autre lecture, surtout que l’histoire choisit un angle bien spécifique. Manque de chance, cette approche fait dériver le récit du côté du drame balourd. C’est un gâchis qui se fait éclipser par celui de White Bear. L’épisode se croit malin en proposant un twist à cette banale histoire de chasse à l’homme. Manque de chance la révélation se grille facilement et n’apporte pas pour autant de plus-value au scénario. Le propos demeure caricatural et n’a aucunement la dimension choquante recherchée. The Waldo Moment est par contre assez sympa. Son discours sur les médias est classique mais a le mérite de pointer du doigt avec pertinence le désert politique dans lequel on vit actuellement. Dommage que l’épilogue soit si exagéré, à la limite de la parodie. Reste White Christmas qui se pose sans mal comme le meilleur épisode. Pour le coup, le scénario délivre énormément d’idées inspirées mais montre surtout un incroyable talent pour les présenter. La structure de l’épisode à sketch est ainsi épatante. Chaque segment exploite avec brio ses concepts et ceux-ci nourrissent au final ce qui s’avère une histoire globale. Un petit bijou qui rachète le manque d’imagination du reste de la saison.
D'accord avec ça, White Christmas (même s'il ne fait pas exactement partie de la saison 2) est largement au-dessus du lot.
La saison 3 remontera un peu le niveau (avec 2 vrais bons épisodes) même si ça reste inégal comparé au côté implacable de la saison 1.
trobogoss
Doublure lumière
Posts: 450
Joined: 21 Jul 10, 18:06

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by trobogoss »

Image

Sur le tard j'attaque la 1ère saison...6 ème épisode...

Bon, c'est pas la crème... le traitement sur la valorisation du poste de " President of the united states ", le côté très taratataaaa ! (salut militaire) et autre auto-promo sous-entendue ( we are the first puissance) me saoule un peu, au début des années 90 ça fonctionnait mais plus maintenant au point que ça devient cliché...

Mais voilà, j'ai une sympathie pour Kieffer depuis les années 80 et je regarde malgré le côté un peu caricaturale des personnages et des situations, je regarde sans déplaisir (sinon je ne regarderais pas) et c'est facile à suivre :fiou:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95042
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by Jeremy Fox »

The Boogeyman wrote:
Jeremy Fox wrote:En seulement 1 épisode The Leftovers semble bien partie pour intégrer mes immenses coups de cœur de l'année. Espérons que ça se poursuive à ce niveau mais d'après ce que j'ai lu ou ce qu'on m'en a dit (c'est devenu l'une des séries préférées de mes filles notamment), ça devrait pouvoir le faire. 8)
Qu'il est bon de se souvenir d'avoir eu le même enthousiasme en découvrant la 1ere saison puis en enchainant sur la 2eme, complètement happé par l'ambiance et l'univers....
puis est arrivé la 3eme et dernière saison qui est venue tout gâcher et le retour de bâton a fait très très mal :? :twisted:

Mais il y en a qui ont adoré jusqu'au bout, donc je te souhaite de faire parti de ceux là.

Et bien non ; j'aurais tendance à te rejoindre même s'il reste quelques très bonnes choses dans cette ultime saison (l'épisode assez génial avec Dieu sur le bateau/partouze). La première saison reste celle qui m'aura le plus captivé. Un peu déçu du coup.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95042
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by Jeremy Fox »

Image


Sublime !
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 16220
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by Watkinssien »

Hâte de voir ça, je suis intrigué.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95042
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Série TV : Faites le point sur vos visionnages...

Post by Jeremy Fox »

Ce qu'en écrivait Tavernier :
BIG LITTLE LIES est également une spectaculaire réussite qu’on doit au flair, à l’intelligence, de Nicole Kidman qui repérant un livre de Liane Moriarty, achète les droits, s’associe avec Reese Whiterspoon et les deux actrices au lieu d’aller voir un studio, prennent en main la production, financent un scénario écrit par David Kelley. Reese Whiterspoon contacte Jean-Marc Vallée (DALLAS BUYERS CLUB) avec qui elle a tourné WILD et son chef opérateur. La série sera distribuée par HBO et le résultat est formidable avec une interprétation phénoménale de Kidman dans un personnage complexe, tourmenté. Une femme forte, intelligente qui subit périodiquement des violences terribles, une jalousie effroyable de la part de son mari qui pourtant l’aime. On a rarement évoqué si subtilement le problème des violences domestiques. Reese Whiterspoon joue, elle, une mère de famille épuisante à force d’énergie, de volubilité qui se mêle de la vie de toute la communauté et s’oppose violemment à Laura Dern – épatante elle aussi, l’avez-vous vue dans l’excellent RECOUNT de Jay Roach ? -, autre femme de tête. Tous ces portraits féminins sont écrits de manière subtile, y compris la Camilla jouée par Shailene Woodley (qu’on avait vue dans THE DESCENDANTS).

Je rajoute une mise en scène (Jean-Marc Vallée a réalisé l'intégralité), un choix musical, un montage et une interprétation remarquables. Le casting est absolument parfait, mentions spéciales à Reese Witherspon et Alexander Skarsgard ; les enfants sont également prodigieux. Ce que j'ai surement vu de plus juste, de plus intelligent et de plus lucide sur le couple, la sexualité et la famille. J'ai regardé les 7 épisodes d'une traite sans aucun ennui.