True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11789
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

True Grit (Joel & Ethan Coen - 2010)

Post by MJ »

Jeremy Fox wrote:MJ, un rapide avis sur le Coen ?
C'est la même déception que celle ressentie devant A Serious Man... en puissance 1'000. Même déception car, comme pour la communauté Juive*, il était imparable que les Coen finiraient par s'attaquer au Far West... et que leur travail de démystification se résume à une suite de caricatures faciles (avec accents rednecks et grimages de stars). C'est un vrai gâchis de voir tant d'intelligence visuelle (prodigieuse photo de Deakins), scénaristique (dialogues ciselés) au service de cette facilité. Mieux vaut encore revoir le Dead Man de Jarmusch, que les Coen semblent citer (inconsciemment?) au détour d'un passage en forêt. Il s'en dégage le même sentiment que tout peut arriver durant le film... sauf qu'il m'importait finalement bien peu ce qui arriverait! Les meilleurs moments sont curieusement ceux qui assument avec le plus de naïveté (et de cruauté) le côté conte d'aventure à la Mark Twain:
Spoiler (cliquez pour afficher)
le périple de la jeune fille pour rejoindre les deux mercenaires, sa chute dans une grotte aux serpents, une fuite nocturne sur un cheval qu'on taillade en route...
Là j'ai brièvement trouvé quelque chose qui me touche.
L'épilogue achève de désintéresser, malgré un beau plan final - annonçant une veine élégiaque absente jusqu'alors (et que certes le film n'a jamais prétendu offrir). Un peu attristant sinon de retrouver le trop rare Barry Pepper pour une caméo littéralement moutonnière (comprenne qui verra le film le plus rapidement). Bref, que les Coen se calment un peu sur le défilé de gueules et qu'ils nous offrent encore un chef-d'oeuvre âpre et brut comme No Country for Old Men!

* Ps: la -brève- scène d'ouverture de True Grit entre assez bien en résonance avec celle de leur précédent opus. Un simple plan, mortifère et mystérieux, qui promet bien plus que ce qu'il sera donné de voir ensuite.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92399
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by Jeremy Fox »

Merci bien MJ :wink:
Ca me calme bien d'autant que A Serious Man est loin de m'avoir pleinement convaincu. Je pense quand même aller le voir en espérant que la déception ne sera pas à la hauteur du remake de 3.10 pour Yuma.
Connaissais tu le Hathaway sinon ?
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11789
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by MJ »

Jeremy Fox wrote:Connaissais tu le Hathaway sinon ?
J'en ai découvert l'existence à l'instant. :oops:
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92399
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by Jeremy Fox »

MJ wrote:
Jeremy Fox wrote:Connaissais tu le Hathaway sinon ?
J'en ai découvert l'existence à l'instant. :oops:
Le voici :wink:
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by Colqhoun »

Je me souviens d'une interview où les Coens annonçaient un western à la violence totalement démesurée.
Cela ne semble pas être le cas à la vue de la classification qu'à écopé le film ?
"Give me all the bacon and eggs you have."
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11789
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by MJ »

Jeremy Fox wrote:Le voici :wink:
Voilà qui donne envie! (et ça ne peut de tout façon qu'être supérieur à la version 2011... :fiou:)
Colqhoun wrote:Je me souviens d'une interview où les Coens annonçaient un western à la violence totalement démesurée.
Cela ne semble pas être le cas à la vue de la classification qu'à écopé le film ?
Il y a des éclats de violence, mais de là à dire qu'ils sont démesurés! C'est un autre problème du film: il semble parfois ne guère savoir sur quel pied danser, entre la sécheresse et la balourdise. Les grandes réussites des Coen marient très bien la brutalité et le picaresque. Ici la rencontre ne s'opère pas et le film de constamment osciller entre les deux tendances, sans liant ni rigueur.

Bon... C'est pas un drame non plus, c'est pas le premier film que les deux trublions ratent. Et pour ne pas trop décourager tout le monde, je termine sur une bonne raison de quand même y aller: Josh Brolin, même aussi sous-exploité!
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92399
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by Jeremy Fox »

MJ wrote:
Jeremy Fox wrote:Le voici :wink:
Voilà qui donne envie! (et ça ne peut de tout façon qu'être supérieur à la version 2011... :fiou:)
Même si en voyant un remake, je fais en sorte de ne pas penser à l'original ; j'essaie toujours de les considérer comme totalement indépendants l'un de l'autre. Par exemple, le Mangold, je l'ai détesté mais pas du tout en rapport à mon amour immodéré pour l'original.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22677
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by cinephage »

MJ wrote:et que leur travail de démystification
Dans le cas d'A serious Man, il ne s'agissait aucunement d'un travail de démystification. Ce serait plutôt tout le contraire.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15525
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by Watkinssien »

cinephage wrote:
MJ wrote:et que leur travail de démystification
Dans le cas d'A serious Man, il ne s'agissait aucunement d'un travail de démystification. Ce serait plutôt tout le contraire.
Et si c'est au moins au niveau d'un A Serious Man, je suis déjà preneur !
Image

Mother, I miss you :(
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11789
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by MJ »

Jeremy Fox wrote:Même si en voyant un remake, je fais en sorte de ne pas penser à l'original ; j'essaie toujours de les considérer comme totalement indépendants l'un de l'autre. Par exemple, le Mangold, je l'ai détesté mais pas du tout en rapport à mon amour immodéré pour l'original.
Détesté aussi. Pour l'original, c'est un peu étrange: il s'agit d'un très fort souvenir d'enfance, précis, troublant. La fin m'avait fascinée. Il n'y avait donc pas matière à comparaison - et le Mangold se plombe très bien tout seul.
cinephage wrote:Dans le cas d'A serious Man, il ne s'agissait aucunement d'un travail de démystification. Ce serait plutôt tout le contraire.
Comme dans True Grit, c'est ce qu'annonce l'introduction du film... pour ensuite faire montre de tout le contraire, à savoir une férocité complaisante et systématique vis-à-vis de représentants "idéal-types" d'un milieu donné. Ce n'était pas le paradoxe le moins déplaisant d'un film qui pose le principe d'incertitude de Heisenberg en parangon existentiel que de ne receler aucun mystère. Et le problème est le même ici - c'est trop facile, trop mécanique, méchant mais désincarné. Les rares moments qui me plaisent et que j'ai cité échappent justement à ce travers, ce sentiment d'être devant une machinerie trop sûre d'elle qui tourne à vide, quitte à sembler un peu ridicules, ou déplacés... ce qu'on prend toujours le risque d'être quand on tente le merveilleux.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
MrDeeds
Assistant(e) machine à café
Posts: 260
Joined: 31 Jan 09, 15:21
Location: Mandrake Falls - Vermont

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by MrDeeds »

Watkinssien wrote:
cinephage wrote: Dans le cas d'A serious Man, il ne s'agissait aucunement d'un travail de démystification. Ce serait plutôt tout le contraire.
Et si c'est au moins au niveau d'un A Serious Man, je suis déjà preneur !
Je plussoie. Pou moi, A serious man fait partie des grands Coen, en dessous de Lebowski, Fargo, Miller's crossing et No country, au même niveau que Barton Fink et supérieur à tout le reste (même si je les aime tous). Il témoignait d'une capacité de renouvellement sidérante. Ils ont atteint une sorte de plénitude dans leur mise en scène qui devrait bien aller avec le western, genre qu'ils n'ont jamais abordé (même si No Country... y ressemblait)
La déception de MJ m'inquiète... Mais je vais m'y précipiter.
"I scream, you scream, we all scream for ice cream..."
someone1600
Euphémiste
Posts: 8853
Joined: 14 Apr 05, 20:28
Location: Québec

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by someone1600 »

Personnelement j'ai beaucoup aimé True Grit... :? ce n'est pas mon film préféré des freres Coen, mais j'ai bien aimé quand meme.
ballantrae
Accessoiriste
Posts: 1886
Joined: 7 Dec 10, 23:05

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by ballantrae »

Les Coen et le western, cela ne peut que susciter de grandes attentes après l'accomplissement très westernien de No country...
Après, ne connaissant pas le matériau de départ du roman , je dois m'avouer un peu méfiant compte tenu de mes souvenirs du Hataway qui n'était pas un film très réussi et s'avérait assez lourdaud (pour les effets de miroir entrte wayne et ses héros fatigués, mieux vaut revoir le sous estimé film de don siegel The shootist, plutôt touchant).
Méridien de sang du même Cormac Mac Carthy est un matériau plus fou, démesuré et digne du ton si personnel des coen bros, non? Cela leur semble plus réservé qu'à ridley scott un temps pressenti pour le porter à l'écran (j'espère qu'il ne nous l'abimera pas). MESSAGE A J FOX: lis de toute urgence si ce n'est fait ce roman extraordinaire qui ne peut qu'emballer tout fou de western!
Mais malgré quelques passages à vide (intolérable cruauté, oh brother, tueur de dames, Burn after reading), leur carrière compte tout de même tellement de réussites qu'on ne peut qu'attendre ce moment avec impatience d'autant plus que cela marque les retrouvailles avec l'immortel interprète de J lebowski. Je rêve d'un film qui serait au western ce que miller's crossing était au film de gangsters 30': une réinvention traversée d'onirisme et écrite avec une maestria inaltérable: à mon sens l'un des scénarios les plus intelligents des années 90.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92399
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by Jeremy Fox »

je dois m'avouer un peu méfiant compte tenu de mes souvenirs du Hataway qui n'était pas un film très réussi et s'avérait assez lourdaud (pour les effets de miroir entrte wayne et ses héros fatigués, mieux vaut revoir le sous estimé film de don siegel The shootist, plutôt touchant).
Tu devrais faire une nouvelle tentative ; il s'agit au contraire me concernant d'une des plus belles réussites de Hathaway (voir mon avis sur le site). En VO car la voix de Kim Darby en VF est insupportable
Je rêve d'un film qui serait au western ce que miller's crossing était au film de gangsters 30': une réinvention traversée d'onirisme et écrite avec une maestria inaltérable: à mon sens l'un des scénarios les plus intelligents des années 90
Par contre là, je me prend à rêver la même chose et j'espère toujours quand même le trouver avec ce True Grit
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22677
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: True Grit (Joel & Ethan Coen - 2011)

Post by cinephage »

Jeremy Fox wrote:
je dois m'avouer un peu méfiant compte tenu de mes souvenirs du Hataway qui n'était pas un film très réussi et s'avérait assez lourdaud (pour les effets de miroir entrte wayne et ses héros fatigués, mieux vaut revoir le sous estimé film de don siegel The shootist, plutôt touchant).
Tu devrais faire une nouvelle tentative ; il s'agit au contraire me concernant d'une des plus belles réussites de Hathaway (voir mon avis sur le site). En VO car la voix de Kim Darby en VF est insupportable
Je l'ai revu le mois dernier, précisément en ayant en vue le film à venir des frères Coen, hé je partage tout à fait ton enthousiasme. En VO, le personnage de Kim Darby est proprement hilarant, et John Wayne assume sa légende avec une classe folle. Le film regorge de très bon moments d'action, et garde, malgré son coté comique, une vraie noirceur. Je craignais d'être déçu (North to Alaska m'a passablement déplu), mais ça n'a vraiment pas été le cas.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell