Top Christopher Nolan

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Duke Red
Machino
Posts: 1119
Joined: 22 Jan 10, 23:23

Re: Top Christopher Nolan

Post by Duke Red »

harry wrote: ps: Ha, "C'est gris", "c'est trop serieux"... vous pouvez sortir votre grille de Bingo-Nolan...
En même temps, si les mêmes reproches reviennent régulièrement, c'est peut-être qu'il y a un petit souci de ce côté-là, non ? :fiou:
"On est juste une bande de glands qui n'a rien trouvé de mieux à faire de sa vie." (Colqhoun)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 46015
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Top Christopher Nolan

Post by Flol »

harry wrote:ps: Ha, "C'est gris", "c'est trop serieux"... vous pouvez sortir votre grille de Bingo-Nolan...
Tu nous feras une liste des arguments qu'on a le droit d'utiliser pour dire du mal de Nolan, du coup ? Ce sera plus simple.
Merci d'avance.
User avatar
harry
Je râle donc je suis
Posts: 1593
Joined: 1 Feb 06, 19:26
Location: Sub-espace, en priant tout les jours pour l'arrivee de l'apocalypse Spielbergo-Lucasienne.

Re: Top Christopher Nolan

Post by harry »

Duke Red wrote:
harry wrote: ps: Ha, "C'est gris", "c'est trop serieux"... vous pouvez sortir votre grille de Bingo-Nolan...
En même temps, si les mêmes reproches reviennent régulièrement, c'est peut-être qu'il y a un petit souci de ce côté-là, non ? :fiou:
Ils sont tellement utilises n'importe comment et de maniere mecanique qu' on est plus dans la critique mais dans la caricature ou la "tarte a la creme".
Image
The Eye Of Doom
Machino
Posts: 1237
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: Top Christopher Nolan

Post by The Eye Of Doom »

Demi-Lune wrote:
Rick Deckard wrote: Parce que ce n'est pas un film sur le rêve!!!! :roll:
Spoiler (cliquez pour afficher)
C'est une histoire, au moins dans sa première partie, d'espionnage industriel. C'est un film profondément cartésien, où un procédé technologique utilisant le mécanisme biologique du rêve, permet d'induire une réalité virtuelle dans l'esprit de la victime, à son insu. Et pour que la victime croie qu'elle est effectivement dans la réalité, il faut que ce soit le moins onirique possible! Dommage que tu sois passé à côté (tu n'es pas le seul), c'est pourtant suffisamment expliqué dans le film, il me semble.
Merci, car ça fait longtemps que j'ai baissé les bras, de mon côté.
L'impression qu'on rejette Inception non pour ce qu'il est (et qu'il explique suffisamment) mais pour ce qu'on aurait aimé qu'il soit.
Si on veut un film sur les possibilités sans fin de l'onirisme, il y a Paprika. Inception ne parle pas de la même chose.
harry wrote: Des annees qu'on ressort l'argument "Mais pourquoi ils font pas tout ce qu'ils veulent dans leurs reves? C'est debile!" et de reexpliquer pour la 356eme fois, que le principe du film c'est Mission Impossible dans la tete (le reve mais il le sait pas) d'un gars.

Donc du coup c'est normal qu'il n'y ait pas de ciel vert et d'elephants roses qui volent. :roll:
Bon visiblement j'ai du rater quelque chose. :lol:
Parce que une ville repliée en deux, un train déboulant au milieu d'une rue, un chapelet de corps en lévitation, une ville fantôme créée de toute pièce, une voiture qui met des plombes à tomber dans l eau,... ( je cite de mémoire) c'est effectivement très réaliste comme univers...
Je me souvient bien du côté mission impossible mais de mémoire toujours le principe est de rentrer dans le rêve de quelqu'un de façon suffissèment subtile pour en influencer le déroulement. Pas du fait que la personne croit être dans la réalité.

Au delà de ces "détails", je crois n'avoir rien n'aimer dans ce film: intrigue, esthétique, mise en scène, interprétation, .. A l'occasion, je vous promet de revoir le debut pour saisir ce qui a pu m'échapper et de revenir vers vous.

Il m'arrive comme à tout le monde de juger certain fîlms sur la base de ce que j aurais aimé qu ils soient plutot que sur la base de ce qu'ils sont. Mais n'est ce pas là le principe même de la critique. On juge forcément les défauts d'un film à l'aune de ce que nous pensons être ces points faibles : point de vue purement subjectif.

Ps: je ne confond malheureusement pas Paprika avec Inception.
User avatar
harry
Je râle donc je suis
Posts: 1593
Joined: 1 Feb 06, 19:26
Location: Sub-espace, en priant tout les jours pour l'arrivee de l'apocalypse Spielbergo-Lucasienne.

Re: Top Christopher Nolan

Post by harry »

Paris pliee sur elle meme c'est le niveau "tutoriel" pour la nouvelle venue que recrute Cobb, explication du concept et du "Comment ca marche?", le train qui fracasse la rue de LA c'est le subconscient de Cobb qui vient foutre le bordel dans leur mission (le niveau 1), la voiture qui tombe "pendant des plombes" c'est juste la transcription visuelle du concept de "plongee" a l'interieur d'une "plongee" ou dans un niveau plus profond le temps se dilate puissance x, en realite l'action de la chute du camion dure en temps "reel" mais elle est etiree puisque l'on est dans le point de vue du niveau inferieur, de meme pour les passages a 0G, les quelques secondes de la chute du camion entrainent une apesenteur continue dans le niveau suivant.

Le film et sa construction en "poupee russe" m'a toujours paru tres clair, je suis toujours surpris de voir comment le concept parait obscur ou incomprehensible pour d'autres.

(ou alors vous jouez pas assez aux jeux videos, parceque y'a plein de "mecaniques" de jeux dans Inception)
Image
O'Malley
Cadreur
Posts: 4254
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: Top Christopher Nolan

Post by O'Malley »

Le problème d'Inception c'est qu'on nous l'a vendu à sa sortie comme l'oeuvre d'un nouveau Kubrick alors que nous sommes face à James Bond ou un Mission Impossible cérébral, reposant sur un postulat ingénieux...

Inception n'est donc qu'un simple film d'action, plus tortueux que la moyenne. Et c'est quand même frustrant car avec un tel sujet, développé sur plus de 2h30, nous aurions pu nous attendre à quelque chose de plus ambitieux thématiquement, lorgnant vers la psychanalyse (sans pacotille) , la poésie ou la métaphysique. Le film souffre en fait du symptôme "tout ça pour ça".

D'autant plus que Nolan nous avait habitué à des traitements plus intéressants avec Le prestige et The dark knight (un des films les plus représentatifs et les plus passionnants de l'esprit post-septembre 2001), même si pour ce dernier, le principal défaut des futurs films de Nolan qui est de vouloir brasser trop d'intrigues à la fois, rendait, pour ma part, le film bancal (à l'instar d'Interstellar).
En fait, j'ai un peu l'impression depuis The dark knight que Nolan tente, à chaque fois, de condenser une trame de série télé en 2h30.
The Eye Of Doom
Machino
Posts: 1237
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: Top Christopher Nolan

Post by The Eye Of Doom »

harry wrote: Le film et sa construction en "poupee russe" m'a toujours paru tres clair, je suis toujours surpris de voir comment le concept parait obscur ou incomprehensible pour d'autres.

(ou alors vous jouez pas assez aux jeux videos, parceque y'a plein de "mecaniques" de jeux dans Inception)
Le concept en poupées russes est très clair dans le film ( independemment de l intérêt que l on trouve au dit concept).
Je pense que la différence de perception ou compréhension repose sur le fait que comme dit ci dessus, je n ai pas entendu/vu/compris que le type qui rêve est sensé croire que c est la réalité ( ce qui par ailleurs ne fait que complexifier la mission à accomplir sans ajouter quoi que ce soit au bénéfice retiré: il faut juste que dans son rêve la personne livre l'info souhaitée, elle peut très bien le faire en ayant "conscience" qu elle rêve )
Pour info, je n ai jamais joué à aucun jeu vidéo, Je ne m en vente pas ni le déplore vraiment, c'est juste un constat. Le côté jeu vidéo fait d ailleurs partie des autres éléments que je trouve faible du film: l'attaque du commendo sous la neige étant le sommet... Bref j ai trouvé le potentiel de l'idée de base , le côté mission impossible justement, mal exploité, le film étant trop plein d affreteries ou d'esbroufes gratuites ( Paris se repliant par exemple).
The Eye Of Doom
Machino
Posts: 1237
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: Top Christopher Nolan

Post by The Eye Of Doom »

O'Malley wrote:Le problème d'Inception c'est qu'on nous l'a vendu à sa sortie comme l'oeuvre d'un nouveau Kubrick alors que nous sommes face à James Bond ou un Mission Impossible cérébral, reposant sur un postulat ingénieux...
C'est les mêmes qui avait vendu Matrix comme un nouveau Kubrick :lol:
The Eye Of Doom
Machino
Posts: 1237
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: Top Christopher Nolan

Post by The Eye Of Doom »

Inception n'est donc qu'un simple film d'action, plus tortueux que la moyenne. Et c'est quand même frustrant car avec un tel sujet, ..., nous aurions pu nous attendre à quelque chose de plus ambitieux thématiquement, lorgnant vers la psychanalyse (sans pacotille) , la poésie ou la métaphysique.
Ca, c'est Paprika...
O'Malley
Cadreur
Posts: 4254
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: Top Christopher Nolan

Post by O'Malley »

The Eye Of Doom wrote:
O'Malley wrote:Le problème d'Inception c'est qu'on nous l'a vendu à sa sortie comme l'oeuvre d'un nouveau Kubrick alors que nous sommes face à James Bond ou un Mission Impossible cérébral, reposant sur un postulat ingénieux...
C'est les mêmes qui avait vendu Matrix comme un nouveau Kubrick :lol:
Sauf que je trouve Matrix plus stimulant intellectuellement et novateur sur le plan formel qu'Inception. :mrgreen:
Matrix a un propos qui dépasse la simple volonté de divertir. Et sa mise en scène a une influence considérable sur le blockbuster actuel (souvent pour le pire).

Et je ne connais pas Paprika. Mais je suis du coup curieux!
Last edited by O'Malley on 10 Jan 17, 22:41, edited 1 time in total.
User avatar
harry
Je râle donc je suis
Posts: 1593
Joined: 1 Feb 06, 19:26
Location: Sub-espace, en priant tout les jours pour l'arrivee de l'apocalypse Spielbergo-Lucasienne.

Re: Top Christopher Nolan

Post by harry »

O'Malley wrote: Inception n'est donc qu'un simple film d'action, plus tortueux que la moyenne. Et c'est quand même frustrant car avec un tel sujet, développé sur plus de 2h30, nous aurions pu nous attendre à quelque chose de plus ambitieux thématiquement, lorgnant vers la psychanalyse (sans pacotille) , la poésie ou la métaphysique. Le film souffre en fait du symptôme "tout ça pour ça".
Oui, mais la tu calques tes attentes ou un "film fantasme" sur un film qui n'est pas du tout ca, comme disait plus haut Demi Lune. Un peu comme si tu disais etre decu de Star Wars parceque ce n'est pas 2001...
Image
O'Malley
Cadreur
Posts: 4254
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: Top Christopher Nolan

Post by O'Malley »

Mais le film fantasme ce n'est pas moi qui l'ait vraiment voulu...on me l'a vendu comme ça. Après, il y a des chances que je le réévalue le jour ou je le reverrais puisque je sais désormais à quoi m'attendre.
Mais je doute que je considère un jour Inception comme un grand film car il ne me semble pas aussi brillant, en terme de mise en scène, de caractérisation de personnage, en tant que "simple film d'action" (contrairement à Star Wars ou aux films de Spielberg) pour pouvoir y prétendre.
User avatar
El Dadal
Réalisateur de seconde équipe
Posts: 5608
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Top Christopher Nolan

Post by El Dadal »

Coup de cœur pour son premier film, Following.
Nolan a déjà tout son système en place, mais le manque de moyens, et ainsi l'absence de barnum rendent cet essai très touchant. L'esthétique lo-fi est magnifiquement gérée en ce sens ou plus que de scénario petit malin, l'ingéniosité tient ici de palier un budget riquiqui avec une précision diabolique mais sans trop d'effets de manche. Gestion des optiques, échelle et durée de plans, montage millimétré, fétichisme de l'insert hitchcockien... Un cinéaste était définitivement né. En outre, la BO mélancolique de David Julyan est un petit bijou, et le film réserve même de grands moments. Par exemple, ce ralenti sur la foule en ouverture de programme, avec son humanité toute affairée à sa vanité, est d'une beauté que Nolan ne ré-atteindra à mon sens que rarement à l'avenir. Il y a aussi quelque chose de profondément lynchien dans sa gestion du temps et de l'espace comme des modules flous et mouvants: cette histoire pourrait se dérouler n'importe où et n'importe quand, et ses unités de lieu et de temps, toutes respectées qu'elles sont au sein de la mécanique narrative, parviennent aussi à s'en extraire, pour atteindre in extremis la qualité du cauchemar cotonneux.
En outre, il est amusant de lire Following comme le réel brouillon d'Inception: générique pendant lequel on met en scène des éléments servant à duper à la fois le protagoniste et le spectateur, gradation de niveaux de récits, et Cobb, ce manitou pervers dans le premier film qui cherchera plus tard sa rédemption avec Di Caprio. 70 minutes très riches qui passent comme une lettre à la poste.
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: Top Christopher Nolan

Post by Max Schreck »

Oui, excellent film noir. Le côté petit malin de Nolan est déjà là, manipulant la construction du film et son spectateur, et se verra prolongé sur Memento, autre brillante création originale.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
User avatar
Brody
Indices : bateau - requin
Posts: 4788
Joined: 21 Feb 06, 18:42
Location: à la flotte !

Re: Top Christopher Nolan

Post by Brody »

Si sur ce forum certains se prennent pour des geeks, qu'ils se rassurent il y a du niveau ailleurs : je viens de tomber sur un forum 100% Nolan, sur lequel les fans semblent discuter sans fin de l'oeuvre du monsieur. Si Dunkirk ne les passionne que peu avec 74 sujets ouverts, le forum Inception recueille... 2300 topics. Topics, hein, pas réponses...

https://www.nolanfans.com/forums/viewforum.php?f=7
Bonne lecture :uhuh: