Les Fraises sauvages (Ingmar Bergman - 1957)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Les Fraises sauvages (Ingmar Bergman - 1957)

Post by Roy Neary »

Le cycle Bergman se poursuit avec la mise en ligne de la chronique de l'un de ses films les plus émouvants.
Sont comparées ici les éditions zone 1 Criterion et Z2 opening. A la manoeuvre : Jack Sullivan.

:arrow: Les Fraises sauvages
Image
NounouOgg
Rendez Malraux !
Posts: 436
Joined: 2 May 05, 20:37

Post by NounouOgg »

On regarde le film ce soir. :D
Myst Aventure forums d'actualité, solutions progressives et discussion sur les jeux Myst, les Myst-like et les jeux d'aventure.
Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Posts: 7320
Joined: 30 Jun 05, 08:00

Post by Jack Sullivan »

NounouOgg wrote:On regarde le film ce soir. :D
Je suis en train de visionner Docteur Mabuse, le joueur! :lol:
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12332
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Post by Jack Griffin »

Jack Sullivan wrote:
NounouOgg wrote:On regarde le film ce soir. :D
Je suis en train de visionner Docteur Mabuse, le joueur! :lol:
tout en surfant sur Classik :?
Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Posts: 7320
Joined: 30 Jun 05, 08:00

Post by Jack Sullivan »

Jack Griffin wrote: tout en surfant sur Classik :?
Je regarde le film sur mon ordinateur. Ce sera tout, monsieur le commissaire? :mrgreen:
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Posts: 25646
Joined: 15 Apr 03, 14:22
Location: Forêt d'Orléans

Post by Ouf Je Respire »

Je pense que je suis passé à côté de ce film lorsque je l'ai vu. Il faut dire que j'ai commencé à découvrir Bergman; de son oeuvre, on m'avait fait une description dantesque, façon Bosch. Ceci peut expliquer ma relative déception. Certes, les séquences oniriques ont de la gueule, mais ça ne m'a pas remué plus que ça.

Je pense le retenter un jour. La chronique de Jack m'a donné envie. :D
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 50021
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Post by Boubakar »

Je n'ai vu qu'un seul Bergman (le 7e Sceau), que j'avais bien aimé.
Mais à en lire les critiques, on dirait que ces films sont "compliqués", et très analytiques :?
Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Posts: 7320
Joined: 30 Jun 05, 08:00

Post by Jack Sullivan »

Boubakar wrote: Mais à en lire les critiques, on dirait que ces films sont "compliqués", et très analytiques :?
Ils donnent matière à discuter, analyser, c'est sûr. Mais je pense qu'on peut les voir (et les apprécier) sans nécessairement plonger en profondeur dans leurs niveaux d'interprétation. C'est notamment vrai pour Les fraises sauvages, ainsi que pour L'attente des femmes, sur lequel j'ai également écrit un article.
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8458
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Post by Strum »

C'est une belle chronique, Jack, pédagogique, toute en sensibilité et en empathie pour le vieil homme. Cette empathie, je la ressens aussi et c'est pourquoi je suis toujours perturbé par la "cruauté" de Bergman vis-à-vis de ses personnages (je sais que tu n'es pas d'accord avec ce terme. :mrgreen: ) On voit que cette exigence qu'il a pour lui et son cinéma, il l'a aussi pour ses personnages et les hommes. En fait, Bergman est une sorte de 'juge pénitent". C'est le Jean-Baptiste Clamence du cinéma.

De tous les films de Bergman, Les Fraises Sauvages est celui où son influence sur Woody Allen est la plus patente.

Tu m'as donné envie de revoir la toute fin, en tout cas. :)
User avatar
Truffaut Chocolat
Rene Higuita
Posts: 5761
Joined: 28 Jul 05, 18:33
Location: Allemagne

Post by Truffaut Chocolat »

Jack Sullivan wrote:
Boubakar wrote: Mais à en lire les critiques, on dirait que ces films sont "compliqués", et très analytiques :?
Ils donnent matière à discuter, analyser, c'est sûr. Mais je pense qu'on peut les voir (et les apprécier) sans nécessairement plonger en profondeur dans leurs niveaux d'interprétation.
Pour abonder dans ce sens, je trouve qu'à quelques exceptions près, son cinéma me semble tendre vers la simplicité...
Philip Marlowe
murder on the dance floor
Posts: 7287
Joined: 13 Apr 03, 18:33
Location: Bonne question...

Post by Philip Marlowe »

Jack Sullivan wrote:
Boubakar wrote: Mais à en lire les critiques, on dirait que ces films sont "compliqués", et très analytiques :?
Ils donnent matière à discuter, analyser, c'est sûr. Mais je pense qu'on peut les voir (et les apprécier) sans nécessairement plonger en profondeur dans leurs niveaux d'interprétation. C'est notamment vrai pour Les fraises sauvages, ainsi que pour L'attente des femmes, sur lequel j'ai également écrit un article.
Tout à fait, ses films n'ont pas besoin d'être analysés pour être appréciés. On peut très bien se contenter de la pure émotion esthétique procurée par la forme.
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24911
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Post by ed »

J'ai pas vu les fraises sauvages, mais je l'ai : je lis ta critique d'abord, ou je regarde le film en priorité, sachant que ça risque de trâiner ? je crois que je devine la réponse mais bon
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
murphy
Ray Charles
Posts: 12466
Joined: 18 Aug 05, 13:29

Post by murphy »

Jack Sullivan wrote:
Jack Griffin wrote: tout en surfant sur Classik :?
Je regarde le film sur mon ordinateur.
Ce sera tout, monsieur le commissaire? :mrgreen:
tout en surfant sur Classik :?
Jack Sullivan
Producteur Exécutif
Posts: 7320
Joined: 30 Jun 05, 08:00

Post by Jack Sullivan »

ed wrote:J'ai pas vu les fraises sauvages, mais je l'ai : je lis ta critique d'abord, ou je regarde le film en priorité, sachant que ça risque de trâiner ? je crois que je devine la réponse mais bon
:mrgreen:
Ce serait dommage de lire ma chronique d'abord. Dans mes papiers je ne me suis fixé aucune limite quant aux spoilers, il ne m'était tout simplement pas possible d'analyser les personnages, les intrigues, sans entrer dans les détails (ç'aurait un peu été comme d'emmener les lecteurs en haut de la piste noire et de leur dire "Bon ben maintenant, vous vous dépatouillez tous seuls, hein!").
Maintenant tu peux essayer de faire traîner le visionnage du film... mais alors tu t'exposes à un harcèlement textuel vigoureux de ma part :twisted:
Lucky
...
Posts: 1487
Joined: 23 Dec 04, 16:18

Post by Lucky »

Philip Marlowe wrote:On peut très bien se contenter de la pure émotion esthétique procurée par la forme.
Quand les bornes sont franchies, il n'y a plus de limite.