Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

allen john
Accessoiriste
Posts: 1949
Joined: 17 May 06, 19:00
Location: Une maison bleue

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by allen john »

Tommy Udo wrote:
allen john wrote:Au risque de ne surprendre personne, moi aussi, je l'ai acheté illico.
Ah bon ? Tu apprécies Murnau ? On on apprend tous les jours, sur ce site :mrgreen:
Si vous saviez ce que je pense de Borzage et Curtiz!
:mrgreen:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90426
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by Jeremy Fox »

Un portrait de Murnau à travers ses films, ça vous dit ? Devinez qui s'en est chargé ! :mrgreen:
User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8803
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by feb »

Faut stopper la machine :mrgreen:
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)
User avatar
Tommy Udo
Producteur
Posts: 8666
Joined: 22 Aug 06, 14:23

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by Tommy Udo »

feb wrote:Faut stopper la machine :mrgreen:
Non, maintenant on veut la même chose pour Michael Curtiz :mrgreen:
User avatar
Frances
Assistant opérateur
Posts: 2658
Joined: 3 Oct 12, 20:24

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by Frances »

Jeremy Fox wrote:Un portrait de Murnau à travers ses films, ça vous dit ? Devinez qui s'en est chargé ! :mrgreen:
8) ...ça commence par un F :fiou:
allen john
Accessoiriste
Posts: 1949
Joined: 17 May 06, 19:00
Location: Une maison bleue

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by allen john »

Tommy Udo wrote:
feb wrote:Faut stopper la machine :mrgreen:
Non, maintenant on veut la même chose pour Michael Curtiz :mrgreen:
Dans cinq ans, à peu près...
allen john
Accessoiriste
Posts: 1949
Joined: 17 May 06, 19:00
Location: Une maison bleue

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by allen john »

feb wrote:Faut stopper la machine :mrgreen:
Oui, ça fait peur, hein?
User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8803
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by feb »

allen john wrote:Oui, ça fait peur, hein?
Un peu mais si tu t'attaques à Curtiz, on a le temps avant de voir ton nom réapparaître sur le site :mrgreen:
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)
allen john
Accessoiriste
Posts: 1949
Joined: 17 May 06, 19:00
Location: Une maison bleue

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by allen john »

feb wrote:
allen john wrote:Oui, ça fait peur, hein?
Un peu mais si tu t'attaques à Curtiz, on a le temps avant de voir ton nom réapparaître sur le site :mrgreen:

D'où la flambée inhumaine d'activité qui vient de se clore. Mais pour Curtiz et sa filmographie gargantuesque...


...Je tente une approche homéopathique.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90426
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by Jeremy Fox »

allen john wrote:
feb wrote: Un peu mais si tu t'attaques à Curtiz, on a le temps avant de voir ton nom réapparaître sur le site :mrgreen:

D'où la flambée inhumaine d'activité qui vient de se clore. Mais pour Curtiz et sa filmographie gargantuesque...


...Je tente une approche homéopathique.

Tu peux même nous faire une chronique par film si ça te tente :idea: :fiou:

Il n'y en a que 12 de traités pour l'instant

http://www.dvdclassik.com/personnalite/michael-curtiz
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45951
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by Flol »

Jeremy Fox wrote:Un portrait de Murnau à travers ses films, ça vous dit ? Devinez qui s'en est chargé ! :mrgreen:
Analyse sympa, mais quand même un poil courte.
User avatar
onvaalapub
Machino
Posts: 1372
Joined: 28 Mar 11, 18:02
Location: Monument Valley

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by onvaalapub »

Ratatouille wrote:
Jeremy Fox wrote:Un portrait de Murnau à travers ses films, ça vous dit ? Devinez qui s'en est chargé ! :mrgreen:
Analyse sympa, mais quand même un poil courte.
:uhuh:
Image
Mr-Orange
Assistant(e) machine à café
Posts: 142
Joined: 22 Jan 13, 17:10

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by Mr-Orange »

Nosferatu le vampire - Friedrich Wilhelm Murnau - 1922

Je crois que Murnau est le cinéaste qui a fait les plus puissants films muets. En effet, j'étais loin de m'imaginer le degré d'horreur que procure ce Nosferatu, un degré d'horreur dû au silence des personnages, l'impuissance face à cette créature de la nuit, l'ombre du vampire s'approchant doucement de ses victimes la nuit,cet orchestre symphonique accompagnant tout le film (d'ailleurs j'aurais rêvé de voir le film au cinéma avec un orchestre en direct), et ce bâteau porteur de la peste approchant doucement la ville. Voilà comment Murnau filme l'effroi, avec en plus la magnifique teinture du film (d'ailleurs pour ceux qui l'ont vu, vous l'avez regardé en N&B ou en "couleur" ?) qui s'accentue selon le climat. Et d'ailleurs, malgré l'exagération des gestes des personnages, l'horreur du film quant à elle est n'est pas exagérée. Elle est presque discrète mais suffisamment impressionnante pour qu'on la remarque. En plus d'être un immense film qui peut figurer parmi mes préférés, c'est aussi une oeuvre en avance sur son temps. Si tout Murnau est de cet acabit (et de celui de l'Aurore), je n'ai plus qu'à me précipiter dessus.
Nouveau sur ce site.
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14459
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by Demi-Lune »

Mr-Orange wrote:Nosferatu le vampire - Friedrich Wilhelm Murnau - 1922

Je crois que Murnau est le cinéaste qui a fait les plus puissants films muets. En effet, j'étais loin de m'imaginer le degré d'horreur que procure ce Nosferatu, un degré d'horreur dû au silence des personnages, l'impuissance face à cette créature de la nuit, l'ombre du vampire s'approchant doucement de ses victimes la nuit,cet orchestre symphonique accompagnant tout le film (d'ailleurs j'aurais rêvé de voir le film au cinéma avec un orchestre en direct), et ce bâteau porteur de la peste approchant doucement la ville. Voilà comment Murnau filme l'effroi, avec en plus la magnifique teinture du film (d'ailleurs pour ceux qui l'ont vu, vous l'avez regardé en N&B ou en "couleur" ?) qui s'accentue selon le climat. Et d'ailleurs, malgré l'exagération des gestes des personnages, l'horreur du film quant à elle est n'est pas exagérée. Elle est presque discrète mais suffisamment impressionnante pour qu'on la remarque. En plus d'être un immense film qui peut figurer parmi mes préférés, c'est aussi une oeuvre en avance sur son temps. Si tout Murnau est de cet acabit (et de celui de l'Aurore), je n'ai plus qu'à me précipiter dessus.
Un film qui ne me procure qu'ennui insondable. La puissance horrifique et séminale de certaines images reste intéressante mais globalement, c'est un de ces classiques archi-célébrés qui m'en touchent une sans bouger l'autre... le cinéma muet regorge de films bien plus impressionnants que celui-ci (ne serait-ce que sur le même thème du vampirisme le Vampyr de Dreyer ne boxe pour moi pas dans la même catégorie). Je préfère largement le Murnau du Dernier des hommes, Faust, L'Aurore malgré des réserves voire City Girl.
Le remake qu'en a tiré Herzog est en revanche un chef-d’œuvre véritablement obsédant.
Mr-Orange
Assistant(e) machine à café
Posts: 142
Joined: 22 Jan 13, 17:10

Re: Friedrich W. Murnau (1888-1931)

Post by Mr-Orange »

Je prends note pour le Dreyer, merci ! :wink:
Nouveau sur ce site.