Satyajit Ray (1921-1992)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90439
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by Jeremy Fox »

Jack Carter wrote:
Jeremy Fox wrote:

Toujours pas vu celui-ci ; je vais me le programmer prochainement tiens ainsi que les aventures de Goopy et Bagha
faut que je me programme un nouveau cycle, car toujours 5 ou 6 titres en attente dans ma pile de dvd..

je pense que tu devrais adorer le premier segment de Trois filles, "Le Directeur de la poste"
J'ai surtout apprécié le troisième (le personnage féminin est vraiment très attachant) mais l'ensemble fut très plaisant sans atteindre les sommets du cinéaste.
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20165
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by Rick Blaine »

Strum wrote: Vu ta préférence pour L'Invaincu, je te conseille sans hésiter de poursuivre avec Charulata et La Déesse
Jack Carter wrote:je conseille egalement fortement La Deesse
J'ai vu La Déesse, j'ai beaucoup aimé!
Un superbe portrait de femme effectivement, et un très beau plaidoyer contre l'obscurantisme traité avec beaucoup de subtilité. On reste encore marqué par la grande humanité qui transpire du film, par les superbes personnages dessinés par Ray et par la grande qualité d’interprétation, notamment celle du duo Sharmila Tagore - Soumitra Chatterjee, qui illuminait déjà le Monde d'Apu. Un cinéma qui semble si simple, et qui est profondément touchant et visuellement marquant.
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20165
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by Rick Blaine »

On trouvera peut-être que je me répète et que mon enthousiasme récent pour Ray est fatiguant, mais j'ai également adoré Des Jours et des Nuits dans la Forêt, découvert hier soir.
Un beau film de copains, comme ont pu en tourner Yves Robert ou Mario Monicelli, attachants et drôles, mais que Satyajit Ray n'oublie jamais de confronter à une certaine réalité sociale, sans jamais être pesant ou moralisateur.
Le talent de Ray pour dessiner ses personnages, les filmer et diriger leurs interprètes fait évidement merveille dans ce film. Le casting est brillant, Soumitra Chatterjee et Sharmila Tagore sont bien sur formidables, Robi Ghosh aussi, sa nature comique étant un des vrais atouts du film.
Un film que l'on n'a pas envie de quitter, tant on se sent bien avec ces personnages, dans les moments drôles comme dans les moments plus tragiques, filmés avec beaucoup de sobriété. Et lorsque leur comportement est contestable, Ray n'oublie pas de le montrer, mais sans jamais que cela ne desserve l'attachement que l'on peut leur porter.

Bref, c'est encore un grand moment de bonheur cinématographique, je vais devoir faire une place à Satyajit Ray dans les sommets de ma hierarchie des réalistaurs. :D
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90439
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by Jeremy Fox »

Rick Blaine wrote:On trouvera peut-être que je me répète et que mon enthousiasme récent pour Ray est fatiguant
Au contraire, ça fait plaisir à lire. :wink:
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by Federico »

Jeremy Fox wrote:
Rick Blaine wrote:On trouvera peut-être que je me répète et que mon enthousiasme récent pour Ray est fatiguant
Au contraire, ça fait plaisir à lire. :wink:
Oui, continue et surtout ne t'arrête pas. :D
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
User avatar
beb
Machino
Posts: 1146
Joined: 18 Oct 08, 20:19

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by beb »

La Pierre philosophale
Je revais de voir ce film depuis une éternité, et je suis assez déçu.
Contrairement à la trilogie d'Apu, Ray ne continue pas dans la veine réaliste, et passe du coté de la comédie avec ce film un peu grotesque sur la cupidité.
Le grotesque est totalement assumé, mais malheureusement c'est rarement drole et on s'ennuit un peu, voire beaucoup. La fable est par ailleurs très simpliste et tombe souvent à plat.
Dans le meme genre, Ray réalisera 10 ans plus tard une autre farce Les Aventures de Goopy et Bagha, mais celle-ci beaucoup plus truculente.
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by Federico »

France Culture re-diffusera le Cinéma des cinéastes consacré par Claude-Jean Philippe à Satyajit Ray en 1983 dans la nuit du 26 au 27/4 à 2h28.

A noter que juste après sera diffusée une archive sur... Jean Renoir. :)
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90439
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by Jeremy Fox »

Et la semaine classikienne sera partiellement consacrée au cinéaste. Dès demain donc :wink:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90439
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by Jeremy Fox »

Début d'un cycle de trois textes consacrés à trois films du cinéaste indien repris en salles à partir de mercredi. On commence par Charulata par Philippe Paul que l'on remercie par la même occasion pour sa contribution.
paul_mtl
je sais de quoi je parle
Posts: 962
Joined: 9 Jul 05, 00:00
Location: avec ta soeur

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by paul_mtl »

Jeremy Fox wrote:Paul que l'on remercie par la même occasion pour sa contribution.
:oops:

:mrgreen: :uhuh:
daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by daniel gregg »

Merci Rick, texte riche et très convaincant. Je me programme le film dans la semaine. 8)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90439
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by Jeremy Fox »

Oui très beau texte qui rend parfaitement hommage à l'un des très nombreux grands films de la filmo du cinéaste bengali. Ca devrait te plaire Daniel (HS : plus que le Minnelli ; tiens pour une fois un désaccord total avec Lourcelles... et moi par la même occasion :wink: )
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20165
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by Rick Blaine »

daniel gregg wrote:Merci Rick, texte riche et très convaincant. Je me programme le film dans la semaine. 8)
Merci. :wink:

Grand film, effectivement, très riche, il devrait te plaire.
daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by daniel gregg »

Jeremy Fox wrote:Oui très beau texte qui rend parfaitement hommage à l'un des très nombreux grands films de la filmo du cinéaste bengali. Ca devrait te plaire Daniel (HS : plus que le Minnelli ; tiens pour une fois un désaccord total avec Lourcelles... et moi par la même occasion :wink: )
Oui je pense, après la découverte émerveillée du Salon de musique, je me suis décidé à me programmer quelques films du réalisateur. Le texte de Rick tombe à point nommé. Pour le Minnelli je l'ai trouvé long et ennuyeux avec des personnages apathiques qui me sont vite devenus insupportables. :oops:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90439
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Satyajit Ray (1921-1992)

Post by Jeremy Fox »

daniel gregg wrote: Oui je pense, après la découverte émerveillée du Salon de musique, je me suis décidé à me programmer quelques films du réalisateur.
En plus tu n'as pas commencé par le plus facile d'accès ; le reste devrait donc couler tout seul. As tu prévu la trilogie d'Apu ? Si oui, des films du mois en perspective :wink: