William A. Wellman (1896-1975)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3632
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by monk »

Jeremy Fox wrote:Encore Au-delà du Missouri et tu auras vu tous ses grands westerns
Voilà, il sera bientôt mien, bien que tu le compares souvent à Wagon master et La passage du grand canyon, deux films qui ne m'avaient pas fait grande impression...mais pas à cause de leur rythme, donc je veux tenter Au delà du Missouri, très prochainement :)
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19651
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by Rick Blaine »

monk wrote:
Jeremy Fox wrote:Encore Au-delà du Missouri et tu auras vu tous ses grands westerns
Voilà, il sera bientôt mien, bien que tu le compares souvent à Wagon master et La passage du grand canyon, deux films qui ne m'avaient pas fait grande impression...mais pas à cause de leur rythme, donc je veux tenter Au delà du Missouri, très prochainement :)
Ce n'est pas si proche de Wagon Master pour moi. Esthétiquement notamment, c'est très différent. Autant je ne suis pas très fan du Ford, c'est le moins que l'on puisse dire, autant je tiens Au-delà du Missouri pour un grand chef d’œuvre.
Julien Léonard
Duke forever
Posts: 11844
Joined: 29 Nov 03, 21:18
Location: Hollywood

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by Julien Léonard »

Que ce soit Wagon master ou Au-delà du Missourri, ce ne sont de toute façon pas des films si évidents que cela... Si j'adore ces deux films aujourd'hui, c'est aussi parce que je les ai laissé mûrir tranquillement dans ma tête.

Prenons le Wellman, sur le coup j'avais trouvé le film visuellement époustouflant, mais sur le fond très pauvre. Or, il n'en n'est rien, c'est un western très pur, très simple, et qui trouve justement sa force dans ce sens de l'épure. Désormais, j'ai tendance à penser que c'est un film assez grandiose, bien que je le trouve inférieur à La ville abandonnée, Convoi de femmes et L'étrange incident. Pour faire simple, je leur met 10/10 à tous les trois, alors qu'Au-delà du Missourri vaut pour moi un bon gros 8/10.
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89639
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by Jeremy Fox »

Rick Blaine wrote:
monk wrote: Voilà, il sera bientôt mien, bien que tu le compares souvent à Wagon master et La passage du grand canyon, deux films qui ne m'avaient pas fait grande impression...mais pas à cause de leur rythme, donc je veux tenter Au delà du Missouri, très prochainement :)
Ce n'est pas si proche de Wagon Master pour moi. Esthétiquement notamment, c'est très différent. Autant je ne suis pas très fan du Ford, c'est le moins que l'on puisse dire, autant je tiens Au-delà du Missouri pour un grand chef d’œuvre.
Ah oui, stylistiquement et esthétiquement, ça n'a rien à voir. Je les compare souvent pour leur rythme.
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19651
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by Rick Blaine »

Jeremy Fox wrote:
Rick Blaine wrote: Ce n'est pas si proche de Wagon Master pour moi. Esthétiquement notamment, c'est très différent. Autant je ne suis pas très fan du Ford, c'est le moins que l'on puisse dire, autant je tiens Au-delà du Missouri pour un grand chef d’œuvre.
Ah oui, stylistiquement et esthétiquement, ça n'a rien à voir. Je les compare souvent pour leur rythme.
C'est vrai que rythmiquement c'est comparable finalement. Pourtant, ma perception n'est pas la même, je ne ressens pas devant le Wellman la même lenteur que dans le Ford, peut-être parce que je suis plus emporté par la beauté d'Au delà du Missouri. L’interprétation fait également la différence dans le Wellman pour moi.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89639
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by Jeremy Fox »

Encore un film de Wellman en une de DVDclassik, cette fois L'appel de la forêt qui vient de sortir dans le collection Les Introuvables de Wild Side
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89639
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by Jeremy Fox »

beb wrote:
feb wrote: Oui l'histoire est très prévisible mais c'est marrant comme ce "détail" s'efface devant l'atmosphère du film. J'ai aussi été étonné par l'aspect "contemporain" de la mise en scène de Wellman...je ne sais pas comment m'expliquer (et ça peut paraitre idiot :oops:) mais je trouve que le jeu des acteurs, la caméra de Wellman et ses choix de cadrages font que le film se suit avec plaisir, il semble très actuel.
Je suis d'accord que l'histoire est prévisible, mais ce ne serait pas la 1ère fois qu'un excellent film est basé sur une histoire prévisible. La qualité du film tient à autre chose, comme tu-vous dites, à ses acteurs, à l'atmosphère et aussi comme toujours chez Wellman à ces petits riens qui rendent les personnages passionnants et l'histoire finalement riche. La scène du train au début en est un exemple, mais le film en est truffé.
Et du coup on se retrouve devant un film qui pour moi n'est pas du tout mineur, meme du meme niveau que l'ennemi public, héros à vendre, so big ...
Entièrement d'accord avec beb concernant Other Men's Women : il s'agit même probablement du film que je préfère dans ce coffret. J'ai trouvé tous les acteurs formidables, la mise en scène et l'atmosphère également ainsi que la description du "triangle amoureux" et l'aspect documentaire avec ces magnifiques images de train. Très belle découverte
User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8752
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by feb »

Très content de lire ça :D Je pense de suite à 2 choses :

- Mary Astor (bon là rien d'anormal :mrgreen: ) qui illumine ce film...
Image
Image


- La scène où James Cagney arrive dans le club de danse, se change en une seconde et enchaine quelques pas pour rejoindre la piste...Cagney dans toute sa classe tout simplement (Et Rick Blaine ne me contredira pas car je sais qu'il est lui aussi friand de cette scène) :wink:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Image
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89639
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by Jeremy Fox »

Non seulement Mary Astor, effectivement superbe, mais surtout Grant Withers qui m'a vraiment étonné
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19651
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by Rick Blaine »

feb wrote: - La scène où James Cagney arrive dans le club de danse, se change en une seconde et enchaine quelques pas pour rejoindre la piste...Cagney dans toute sa classe tout simplement (Et Rick Blaine ne me contredira pas car je sais qu'il est lui aussi friand de cette scène) :wink:
:D Tout à fait! Je trouve cette scène absolument magnifique.

Ce film est un excellent cru Wellman.
User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8752
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by feb »

Et est-ce que tu as jeté un oeil au film qui se trouve sur l'autre face du DVD, The purchase price avec Barbara Stanwyck ? :wink:
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19651
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by Rick Blaine »

Pour ma part sur Purchase Price, autant j'ai souvenir d'avoir passé un bon moment, autant je ne me souviens de rien d'autre. :lol: Il m'a bien moins marqué que Other Men's Women.
User avatar
Ann Harding
Régisseur
Posts: 3026
Joined: 7 Jun 06, 10:46
Location: Paname

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by Ann Harding »

feb wrote:Et est-ce que tu as jeté un oeil au film qui se trouve sur l'autre face du DVD, The purchase price avec Barbara Stanwyck ? :wink:
J'ai vu The Purchase Price l'année dernière. C'est sympathique mais pas transcendant. La présence du falot George Brent en fermier y est pour quelque chose. Dans ce coffret, je trouve que les meilleurs films sont Wild Boys of the Road, Midnight Mary et Heroes for Sale. Frisco Jenny et Other Men's Women viennent ensuite. Purchase Price vient bon dernier, malgré Stanwyck (un peu comme So Big! qui est mal fichu).
User avatar
feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8752
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by feb »

Bon j'en retire la même chose, Barbara Stanwyck y est impeccable mais l'histoire m'a paru plus brouillonne, comme mal emballée.
ed wrote:Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 89639
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: William A. Wellman (1896-1975)

Post by Jeremy Fox »

feb wrote:Bon j'en retire la même chose, Barbara Stanwyck y est impeccable mais l'histoire m'a paru plus brouillonne, comme mal emballée.
Oui le scénario est totalement bancal et ça se termine comme un cheveu sur la soupe. Mais Barbara Stanwyck est rayonnante, la photographie magnifique et ça se suit sans ennui. Les copies de ce coffret sont à tomber :o