Dersou Ouzala (Akira Kurosawa - 1975)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95842
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Dersou Ouzala (Akira Kurosawa - 1975)

Post by Jeremy Fox »

odelay wrote: 27 Apr 22, 18:32
Jeremy Fox wrote: 27 Apr 22, 18:20

Sans aucun doute. Je l'ai déjà dit à maintes reprises. J'ai eu en main le MK2. J'ai arrêté au bout de 30 minutes. Ceci dit je connais le film pour l'avoir vu en salle.
Ben voilà tu connais le film. C’est là toute la différence. Là je comprends qu’on ne retente pas si on ne trouve pas mieux. Mais franchement, si c’est pour le découvrir, il faut y aller.
Ce n'aurait pas été le cas, j' aurais préféré me passer de sa découverte au travers une copie pourrie.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95842
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Dersou Ouzala (Akira Kurosawa - 1975)

Post by Jeremy Fox »

Alexandre Angel wrote: 27 Apr 22, 18:37
odelay wrote: 27 Apr 22, 18:27 Pendant des décennies (voire même presque un siècle) des gens ont construit leur cinéphilie en voyant des films dans des copies qui étaient souvent limites lamentables.
Il y a lamentable et lamentable.
Si une copie m'empêche de prendre conscience qu'un chef d'œuvre est un chef d'œuvre, ou, dit autrement, si elle m'empêche de "voir" le film, alors ça ne va pas. Une copie en Pan&Scan peut , en effet, faire obstacle de ce point de vue. Mais pas forcément. Il faut voir, c'est à l'usage, au cas par cas.
Les captures de Dersou Ouzala me font l'effet d'une copie pourrie (peut-être exagérément). Quand on connaît la somptuosité visuelle du film et des films de Kurosawa en général, ça fait un choc déplaisant qui incite au boycott.
Voilà.
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 11886
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Dersou Ouzala (Akira Kurosawa - 1975)

Post by odelay »

Oui mais comme moi vous n’êtes pas des perdreaux de l’année. Dans votre enfance ou même en tant que jeunes adultes vous en avez vu des films dans des copies pourries quand il y avait seulement 3 ou 6 chaînes et pourtant parmi ces films aux allures dégueues il y a pas mal que vous avez adorés.
Sans parler des vhs…
Last edited by odelay on 27 Apr 22, 19:18, edited 1 time in total.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 12179
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Dersou Ouzala (Akira Kurosawa - 1975)

Post by Alexandre Angel »

La discussion patine, là..
Je suis le premier à dire que je suis assez cool question copie. Faut pas confondre deux trucs : le choix de vouloir découvrir des films avant toute autre considération et l'absence de choix. Quand j'étais môme au sens large, je ne me posais absolument pas la question du choix, ni de la qualité d'une copie. Cela a commencé à venir avec l'intensification des enregistrements sur vhs.
Quelqu'un qui veut absolument découvrir Dersou Ouzala, je l'incite à s'offrir le disque Potemkine. En ce sens , je suis d'accord avec toi.
Mais on ne peut occulter qu'il y a quelque chose qui cloche sévère avec l'édition de ce film que, je le répète, nous sommes quelques uns à avoir vu sur Arte dans de très bonnes conditions, à la hauteur de la tenue plastique de l'œuvre.
"Jane Fonda, la star des Vendredis de Décembre"
User avatar
Thesix
Accessoiriste
Posts: 1892
Joined: 27 Jul 19, 19:18

Re: Dersou Ouzala (Akira Kurosawa - 1975)

Post by Thesix »

odelay wrote: 27 Apr 22, 18:53 Oui mais comme moi vous n’êtes pas des perdreaux de l’année. Dans votre enfance ou même en tant que jeune adultes vous en avez vu des films dans des copies pourries quand il y avait seulement 3 ou 6 chaînes et pourtant parmi ces films aux allures dégueues il y a pas mal que cou avez adorés.
Sans parler des vhs…
Je serais tenté d'être d'accord avec toi.
Je me demande quand même, ou plutôt j'ai l'impression, que nos écrans actuels accroissent gravement les défauts d'un mauvais master qui passerait peut-être mieux sur un écran cathodique comme ceux qu'on avait à l'époque dont tu parles (encore que certaines VHS... :roll: ). Je suis passé moi-même assez tard aux écrans plats pour cette raison quand je voyais les appareils en démonstration (et correspondant à mon budget).
Pour moi, un vieux film doit trembler, être parsemé de poussières, griffures, brûlures, signes de fin de bobines, et avoir des voix nasillardes et un souffle constant pour que je me projette dans l'époque du film.
Mais la définition d'une mauvaise VHS, et d'une, je ne m'en souviens pas vraiment dans les diffusions télévisées des 70s/80s, et de deux, avec nos écrans actuels (et mes yeux actuels :mrgreen: ), je crois que ce n'est plus possible pour moi non plus.

PS : Moi aussi il me semble que j'ai vu ce film dans un bien meilleur état que ce que les copies d'écran du DVD ne laissent espérer.

Par contre, pour les signes d'usure de la pellicule, je suis souvent vaguement déçu de revoir un film dans un master parfaitement restauré et nettoyé. Je commence à ne plus donner mes DVD en doublon :mrgreen:
Last edited by Thesix on 27 Apr 22, 19:22, edited 1 time in total.
Amazon, c'est le mal (avec l'augmentation des débits). 8)
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 12179
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Dersou Ouzala (Akira Kurosawa - 1975)

Post by Alexandre Angel »

Thesix wrote: 27 Apr 22, 19:16 Par contre, pour les signes d'usure de la pellicule, je suis souvent vaguement déçu de revoir un film dans un master parfaitement restauré et nettoyé. Je commence à ne plus donner mes DVD en doublon :mrgreen: [/size]
Moi pareil.
Je viens d'en faire l'expérience avec Coup de fouet en retour : la copie dvd en 4/3 me semble bien plus conforme au charme Universal du film que la copie BR en 16/9.
"Jane Fonda, la star des Vendredis de Décembre"
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95842
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Dersou Ouzala (Akira Kurosawa - 1975)

Post by Jeremy Fox »

odelay wrote: 27 Apr 22, 18:53 Oui mais comme moi vous n’êtes pas des perdreaux de l’année. Dans votre enfance ou même en tant que jeunes adultes vous en avez vu des films dans des copies pourries quand il y avait seulement 3 ou 6 chaînes et pourtant parmi ces films aux allures dégueues il y a pas mal que vous avez adorés.
Sans parler des vhs…
Clairement oui. Et des Tarkovski dans des copies horribles en salles que j'ai pourtant adoré. Mais je ne pourrais plus. Par contre le pan et scan n'est jamais passé par moi. Je le détectais en 5 minutes.
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 27329
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Dersou Ouzala (Akira Kurosawa - 1975)

Post by Jack Carter »

Alexandre Angel wrote: 27 Apr 22, 19:09 La discussion patine, là..
Je suis le premier à dire que je suis assez cool question copie. Faut pas confondre deux trucs : le choix de vouloir découvrir des films avant toute autre considération et l'absence de choix. Quand j'étais môme au sens large, je ne me posais absolument pas la question du choix, ni de la qualité d'une copie. Cela a commencé à venir avec l'intensification des enregistrements sur vhs.
Quelqu'un qui veut absolument découvrir Dersou Ouzala, je l'incite à s'offrir le disque Potemkine. En ce sens , je suis d'accord avec toi.
Mais on ne peut occulter qu'il y a quelque chose qui cloche sévère avec l'édition de ce film que, je le répète, nous sommes quelques uns à avoir vu sur Arte dans de très bonnes conditions, à la hauteur de la tenue plastique de l'œuvre.
Il me semble que c’était au cine club de Frederic Mitterand (la dernière année) pas sur Arte...
Image
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 12179
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Dersou Ouzala (Akira Kurosawa - 1975)

Post by Alexandre Angel »

Jack Carter wrote: 27 Apr 22, 20:17 Il me semble que c’était au cine club de Frederic Mitterand (la dernière année) pas sur Arte...
Au milieu des années 90, c'est sûr que c'était sur Arte (ce fut un de mes premiers enregistrements sur cette chaîne).
"Jane Fonda, la star des Vendredis de Décembre"
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 27329
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Dersou Ouzala (Akira Kurosawa - 1975)

Post by Jack Carter »

Alexandre Angel wrote: 27 Apr 22, 20:22
Jack Carter wrote: 27 Apr 22, 20:17 Il me semble que c’était au cine club de Frederic Mitterand (la dernière année) pas sur Arte...
Au milieu des années 90, c'est sûr que c'était sur Arte (ce fut un de mes premiers enregistrements sur cette chaîne).
Je parle d’une diffusion plus recente d’une quinzaine d’années avec un beau master (d’ailleurs en recherchant on pourrait retrouver les posts parlant de cette copie CC que j’avais oublié d’enregistrer comme un blaireau)
Pour ma part redécouvert il y a aussi une quinzaine d’années en salles dans une copie 35 mm
Image
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 12179
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Dersou Ouzala (Akira Kurosawa - 1975)

Post by Alexandre Angel »

Pour l'anecdote, je l'ai vu à sa sortie.
A cet âge là, je ne supportais pas d'arriver devant un film déjà commencé, ça me rendait dingue. J'étais donc fin vénère car nous étions arrivés en retard avec mes parents.
Le film m'avait complètement envouté (comme Barry Lyndon sorti à peu près à la même époque) et même bouleversé.
Au sortir de la salle, j'avais une grosse boule que je contenais difficilement pendant que mon père papotait avec Jean-Pierre Chevènement, qui en sortait également. Et j'essayais de réfréner, tant bien que mal, mon envie irrépressible d'éclater en sanglot.
"Jane Fonda, la star des Vendredis de Décembre"
User avatar
Arn
Régisseur
Posts: 3275
Joined: 19 Oct 17, 16:32

Re: Dersou Ouzala (Akira Kurosawa - 1975)

Post by Arn »

Je fais parti de ceux qui hésite à découvrir le film dans ses piètre copie.
Pas car je préfère ne jamais le voir mais simplement car je préfère attendre un peu avec l'espoir de pouvoir le découvrir en salle ou sur BR dans une copie qui lui fasse honneur.

Je n'y accorde pas la même importance pour tous les films, mais j'attends tellement de celui ci que je préfère patienter encore un peu.
Films du mois
- Mais cher monsieur c'est le monde à l'envers.
- Puisqu'il est déjà à l'envers, cela risque de le remettre à l'endroit.