Le Jeu de la dame

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17169
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Le Jeu de la dame

Post by Supfiction »

Compte tenu du succès de la série..

Image

Addis-Abeba wrote: 17 Nov 20, 11:02
Supfiction wrote: 8 Nov 20, 20:28

J’avais commencé à écrire un truc après cinq épisodes :
La réalisation est plutôt accrocheuse je trouve, alternant le pop (b.o. alternant les tubes 60’s et la partition romantique de Rivera, split screens dynamiques, quelques brefs flashbacks) et quelque chose de plus classique en particulier dans les premiers épisodes.
La série utilise à fond le cadre des 60’s (voitures, mode, accessoires, décors) mais en fait je trouve que l’héroïne se comporte comme une fille très contemporaine, cynique, sûre d’elle-même, aux mœurs totalement libérales et souvent tellement déterminée et détachée de ses contemporains qu’elle apparaît déshumanisée.

Le schéma narratif est assez prévisible durant les trois premiers épisodes (la success story de l’enfant prodige partie de rien) avant un flottement à partir du quatrième. La série devient rapidement un peu répétitive. Néanmoins, elle constitue un imparable divertissement dans lequel on ne s’ennuie jamais vraiment grâce à un certain savoir-faire dans la reconstitution et la mise en scène des parties d’échec.
Magnifique, magnifique et magnifique !
Pourtant je ne m'intéresse pas aux échec, mais ici ce n'est pas important d'aimer ce jeu pour apprécier cette série, juste parfaite pour moi.
L'actrice est une superbe révélation, non seulement charmante mais son jeu est incroyable tout comme celle qui la représente dans sa jeunesse.
La réalisation est très bonne, la reconstitution aussi, la musique omniprésente, très délicate, bref on a adoré.
C'est très original, passionnant, sacré réussite 8)
En fait j’ai trouvé qu’après un schéma narratif assez prévisible durant les trois premiers épisodes, la série flottait dans un demi-surplace à partir du quatrième épisode. Néanmoins l’immersion dans les années 60 et une réalisation soignée font que l’on reste accrochés jusqu’au bout. L’actrice ne laissera personne indiffèrent. On pourra la trouver soit un peu agaçante (l’impression qu’elle défile constamment sur un podium) soit fascinante de par son physique sculptural et son regard perçant et méprisant. Personnellement j’ai alterné les deux sentiments. Elle n’est pas une révélation pour tout le monde, beaucoup la connaissant pour d’autres séries. A ses cotés, on reconnaitra quelques têtes anglaises déjà connus tel que Bill Camp, l’initiateur, et le petit gamin de Love Actually, Thomas Sangster.
LucasCO
Stagiaire
Posts: 1
Joined: 21 Nov 20, 12:00

Re: Le Jeu de la dame

Post by LucasCO »

Personnellement, j'ai bien apprécié la série ! Je l'ai regardé par tout hasard et au final ça m'a redonné le gout des échecs.
User avatar
Arn
Assistant opérateur
Posts: 2070
Joined: 19 Oct 17, 16:32

Re: Le Jeu de la dame

Post by Arn »

J'ai lancé et ça m'a gonflé au bout de 10'. Trop de tique "série netflix" à mon goût dans la mise en scène, la photo, un côté "too much", y compris dans le drama, qui m'a vite dit que c'était pas pour moi (en tout cas pas ce que j'avais envie de voir). Le thème des échecs me bottait bien, mais pas avec cette enrobage.
User avatar
Mosin-Nagant
Monteur
Posts: 4753
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Le Jeu de la dame

Post by Mosin-Nagant »

J'ai zappé la série en survolant les épisodes 4 et 5... C'est pas ouf. Du coup, je préfère jouer aux échecs en ligne.
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15315
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Le Jeu de la dame

Post by Watkinssien »

Les 6h30 sont passées sans problème pour ma part.

J'ai trouvé l'ensemble vraiment séduisant. Alors effectivement, on n'échappe pas à certaines conventions, à quelques clichés, mais la solidité de fabrication emporte les défauts inhérents. Reconstitutions élégantes, mise en scène soignée, une actrice formidable, Le jeu de la dame ne se veut pas une plongée complexe dans les méandres d'une prodige atypique, mais relate avec beaucoup de clarté et de simplicité le parcours d'une vaste anomalie aussi bien dans son époque, que dans l'univers compétitif en question.

Très plaisant, car évitant tout aspect abscons et alambiqué.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 41382
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Le Jeu de la dame

Post by Rockatansky »

J''ai bien aimé pour ma part, grâce à l'interprète principale essentiellement et au rythme plaisant de la série, la reconstitution historique est très plaisante. Après le tout est un peu trop extravagant pour que je range ça dans les grandes séries.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12252
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Re: Le Jeu de la dame

Post by Addis-Abeba »

Magnifique, magnifique et magnifique !
Pourtant je ne m'intéresse pas aux échec, mais ici ce n'est pas important d'aimer ce jeu pour apprécier cette série.
L'actrice est une superbe révélation, non seulement charmante mais son jeu est incroyable (tout comme celui de la gamine qui la représente dans sa jeunesse)
La réalisation est très bonne, la reconstitution aussi, la musique omniprésente, très délicate, bref j'ai adoré.
C'est très original, passionnant, série parfaite, juste trop court. 8)
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15315
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Le Jeu de la dame

Post by Watkinssien »

Addis-Abeba wrote: 26 Nov 20, 11:04
L'actrice est une superbe révélation, non seulement charmante mais son jeu est incroyable (tout comme celui de la gamine qui la représente dans sa jeunesse)
Pour ma part, Anya Taylor-Joy fut une révélation dans le curieux The Witch il y a 5 ans et a confirmé sa présence particulière dans Split de Shyamalan. Et même si je ne suis pas fou de ce dernier film, je m'étais secrètement dit que cette jeune actrice, avec son physique singulier, pourrait bien devenir une petite figure du cinéma fantastique.

Du coup, elle confirme superbement son talent dans Le jeu de la dame. Et d'apprendre qu'elle sera dans le prochain Edgar Wright, intitulé Last Night in Soho, qui sera apparemment un thriller horrifique et psychologique, le prochain Eggers dans une saga viking et en pourparlers pour incarner la jeune Furiosa dans le spin-off que préparerait George Miller.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12252
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Re: Le Jeu de la dame

Post by Addis-Abeba »

Watkinssien wrote: 26 Nov 20, 20:06
Addis-Abeba wrote: 26 Nov 20, 11:04
L'actrice est une superbe révélation, non seulement charmante mais son jeu est incroyable (tout comme celui de la gamine qui la représente dans sa jeunesse)
Pour ma part, Anya Taylor-Joy fut une révélation dans le curieux The Witch il y a 5 ans et a confirmé sa présence particulière dans Split de Shyamalan
Je ne l'ai pas encore vu ces deux films que j'ai pourtant en bluray(toujours dix ans de retard), mais je me souviens d'elle dans la dernière saison de Peaky blinders, elle était agaçante, mais on se souvient d'elle, comme quoi il y avait déjà un petit quelque chose qui attirait l'attention, curieux de voir son jeu dans les films que tu as cité et ses futurs projets évidemment.
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 13110
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Re: Le Jeu de la dame

Post by Zelda Zonk »

Etant passionné de jeu d'échecs, je pense que vais essayer de voir cette série.
Pourtant, je regarde très peu de séries, et je ne suis pas abonné à Netflix, mais bon, ça va bien sortir quelque part non ?
Et les échos que j'ai eux, tant des amoureux du jeu que des cinéphiles, sont plutôt bons.

Du coup, les ventes de jeux d'échecs explosent pour Noël, le jeu en ligne aussi :D

Plus d'infos ici : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/ins ... d=msedgntp

La question est : les clubs d'échecs vont-ils aussi en profiter, avec un afflux de licenciés, ou est-ce un engouement passager ? A voir...
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1223
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: Le Jeu de la dame

Post by shubby »

Addis-Abeba wrote: 27 Nov 20, 09:13
Watkinssien wrote: 26 Nov 20, 20:06

Pour ma part, Anya Taylor-Joy fut une révélation dans le curieux The Witch il y a 5 ans et a confirmé sa présence particulière dans Split de Shyamalan
Je ne l'ai pas encore vu ces deux films que j'ai pourtant en bluray(toujours dix ans de retard), mais je me souviens d'elle dans la dernière saison de Peaky blinders, elle était agaçante, mais on se souvient d'elle, comme quoi il y avait déjà un petit quelque chose qui attirait l'attention, curieux de voir son jeu dans les films que tu as cité et ses futurs projets évidemment.
Oui, ça sent l'égérie à plein nez. Idem, Witch+ Split.
Abronsius
Producteur Exécutif
Posts: 7322
Joined: 23 Oct 04, 12:29

Re: Le Jeu de la dame

Post by Abronsius »

Intéressant durant les premiers épisodes, l’orphelinat, le lien avec la mère adoptive… Ensuite la série finit par se regarder elle-même, se trouvant jolie et bien filmée.
Un belle coquille vide que j’ai eu de plus en plus de mal à terminer. Les autres saisons se joueront sans moi.
User avatar
Paroju
Assistant(e) machine à café
Posts: 159
Joined: 24 Jul 20, 13:32

Re: Le Jeu de la dame

Post by Paroju »

Zelda Zonk wrote: 5 Dec 20, 15:57 Etant passionné de jeu d'échecs, je pense que vais essayer de voir cette série.
Pourtant, je regarde très peu de séries, et je ne suis pas abonné à Netflix, mais bon, ça va bien sortir quelque part non ?
Et les échos que j'ai eux, tant des amoureux du jeu que des cinéphiles, sont plutôt bons.

Du coup, les ventes de jeux d'échecs explosent pour Noël, le jeu en ligne aussi :D

Plus d'infos ici : https://www.msn.com/fr-fr/actualite/ins ... d=msedgntp

La question est : les clubs d'échecs vont-ils aussi en profiter, avec un afflux de licenciés, ou est-ce un engouement passager ? A voir...
Pour être honnête, ca parle assez peu des échecs et le seul aspect réellement technique, ce sont les ouvertures. Rien sur les échanges en milieu de parties, rien sur le final non plus. Même les mats de débutants (baiser de la reine ou les "escaliers" avec deux tours) ne sont pas expliqués d'ailleurs rien n'est vraiment expliqué, règles du jeu incluses. Ca évite les écueils du genre mangas interminables. Je me rappelle d'une partie aussi ou l'adversaire ne joue en ouverture ni c4 ni d4 ni e4. Je me suis demandé si c'était un manque de respect pour Beth Harmon, ou si j'avais mal vu. Mais rien dans le scénar ne l'explique.
Par contre, ça parle en effet un peu des débuts de parties, les 2 premiers coups, là où on peut encore suivre :lol: De mémoire ça parle souvent de sicilienne

Ca joue pas mal sur l'aspect esthétique des échecs le damier, les pièces et c'est bien mis en scène cinématographiquement. Ca traite aussi de ce qui fascine : les parties en parallèle en aveugles, ou les Russes.
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 13110
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Re: Le Jeu de la dame

Post by Zelda Zonk »

Merci Paroju pour ton intervention. :)
A mon avis, le fait que l'aspect technique du jeu d'échecs soit très peu abordé est une démarche volontaire et logique, sans quoi on perdrait le grand public qui n'a que faire des méandres labyrintiques du jeu. Par ailleurs, cela ralentirait sérieusement l'action. Il faut toucher le plus grand nombre, et visiblement cette série a réussi son coup sur ce plan là.
Sinon, oui, il existe des ouvertures tout à fait valables sans passer forcément par e4, d4 ou c4, y compris au haut niveau. Par exemple, les ouvertures de flan de l'école hypermoderne.
Qu'ils insistent plutôt sur l'esthétique du jeu et sur les parties à l'aveugle me semble également très pertinent. Bref, si je finis pas voir cette série, je n'en attends rien de spécial sur le plan échiquéen, ce serait plutôt pour suivre une histoire sympa autour d'un sujet qui me passionne. Et l'actrice principale a l'air convaincante. :wink: