Différence entre le film policier, le polar et le thriller.

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

L'étranger...
Introduit au Festival de Cannes
Messages : 8459
Inscription : 13 avr. 03, 08:31
Localisation : Dans le dos de Margo et Roy !

Différence entre le film policier, le polar et le thriller.

Messagepar L'étranger... » 24 août 05, 11:32

Je viens de découvrir la définition cinématographique de ces trois appellations découlant du même genre:

-Policier : le film est vu du point de vue de la police.
-Polar : le film est vu du point de vue du gangster.
-Thriller : le film est vu du point de vue de la victime.

Le saviez-vous (moi non), êtes-vous d'accord avec cette définition (moi, bof, bof...) ?
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
joey
rocher ton corps
Messages : 7118
Inscription : 10 mai 03, 17:29
Last.fm
Localisation : Back in France

Messagepar joey » 24 août 05, 11:33

C'est la définition que mon prof de français m'avait donné en 4eme.
Image

Avatar de l’utilisateur
Sergius Karamzin
Invité
Messages : 5978
Inscription : 14 avr. 03, 11:54

Messagepar Sergius Karamzin » 24 août 05, 11:34

Le thriller est un film d'angoisse. Evidemment, pour cela, adopter le point de vue de la victime semble essentiel.

Le polar est une histoire de gangsters dans tous les cas (retraite, rédemption, coup monté, casse, etc). Ce sont eux les héros.

Le film policier mène une enquête, donc les flics sont à l'honneur.

Ta définition est vérifiée.
Vous voulez maroufler ? Je suis votre homme...

Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Messages : 6874
Inscription : 22 févr. 04, 18:02

Messagepar Frank Bannister » 24 août 05, 11:43

le film policier fait passer l'enquete policière au premier plan.

le polar s'intéresse avant tout aux personnages et fait passer l'enquete policière au second plan.

le thriller est un film policier qui effraie le spectateur par certains aspects (effets gores,etc.) et le fait frissoner (d'où son appelation anglaise).

L'étranger...
Introduit au Festival de Cannes
Messages : 8459
Inscription : 13 avr. 03, 08:31
Localisation : Dans le dos de Margo et Roy !

Messagepar L'étranger... » 24 août 05, 11:45

Sergius Karamzin a écrit :Le thriller est un film d'angoisse. Evidemment, pour cela, adopter le point de vue de la victime semble essentiel.

Le polar est une histoire de gangsters dans tous les cas (retraite, rédemption, coup monté, casse, etc). Ce sont eux les héros.

Le film policier mène une enquête, donc les flics sont à l'honneur.

Ta définition est vérifiée.


Oui, mais j'avoue que je qualifiais Le silence des agneaux ou Seven plus de Thriller que de Policier (pour l'angoissse qu'ils dégagent justement), ça se vérifie presque avec tous les films traitant de sérial-killers. Je susi content d'avoir appris quelque chose aujourd'hui, tout le monde était au courant sauf moi alors ?
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Sergius Karamzin
Invité
Messages : 5978
Inscription : 14 avr. 03, 11:54

Messagepar Sergius Karamzin » 24 août 05, 11:51

En effet, dans les films mettant en avant des serial killers, on alterne souvent les points de vue entre le tueur et les flics. D'où un cross over des genres. Certains films les mélangent très bien. On ne sait plus très bien comment appeler cela.

Autre chose importante : dans un policier il n'y a pas forcément de meurtres, dans un polar c'est certain. Ex : Catch me if you can (pas une goutte de sang = policier).
Vous voulez maroufler ? Je suis votre homme...

L'étranger...
Introduit au Festival de Cannes
Messages : 8459
Inscription : 13 avr. 03, 08:31
Localisation : Dans le dos de Margo et Roy !

Messagepar L'étranger... » 24 août 05, 11:56

Sergius Karamzin a écrit :En effet, dans les films mettant en avant des serial killers, on alterne souvent les points de vue entre le tueur et les flics. D'où un cross over des genres. Certains films les mélangent très bien. On ne sait plus très bien comment appeler cela.

Autre chose importante : dans un policier il n'y a pas forcément de meurtres, dans un polar c'est certain. Ex : Catch me if you can (pas une goutte de sang = policier).


Trés interessant tout ça. Mais pour Catch me... l'histoire est bien celle du "bad guy" pourtant. Pour moi, ce film était plus une comédie dramatique qu'un film policier.
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85469
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Messagepar Jeremy Fox » 24 août 05, 11:56

L'étranger... a écrit : Je susi content d'avoir appris quelque chose aujourd'hui, tout le monde était au courant sauf moi alors ?


Je n'étais pas au courant non plus de ces subtilités entre policier et polar.

L'étranger...
Introduit au Festival de Cannes
Messages : 8459
Inscription : 13 avr. 03, 08:31
Localisation : Dans le dos de Margo et Roy !

Messagepar L'étranger... » 24 août 05, 11:59

Jeremy Fox a écrit :
L'étranger... a écrit : Je susi content d'avoir appris quelque chose aujourd'hui, tout le monde était au courant sauf moi alors ?


Je n'étais pas au courant non plus de ces subtilités entre policier et polar.


HOUUUUUUUUUUUUUU!!! :lol:

Et "le film noir" ? Ca englobe toutes ces catégories alors ? (tant qu'à faire, j'me renseigne!)
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
Sergius Karamzin
Invité
Messages : 5978
Inscription : 14 avr. 03, 11:54

Messagepar Sergius Karamzin » 24 août 05, 12:04

Dans le film noir, l'issue est en principe tragique.
Vous voulez maroufler ? Je suis votre homme...

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85469
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Messagepar Jeremy Fox » 24 août 05, 12:06

Sergius Karamzin a écrit :Dans le film noir, l'issue est en principe tragique.


Et pourtant le livre de Guériff se nomme Le film noir et englobe bien films policiers, polars et thrillers.

Avatar de l’utilisateur
blondin
Doublure lumière
Messages : 359
Inscription : 8 déc. 04, 17:40

Messagepar blondin » 24 août 05, 12:37

Jeremy Fox a écrit :
Sergius Karamzin a écrit :Dans le film noir, l'issue est en principe tragique.


Et pourtant le livre de Guériff se nomme Le film noir et englobe bien films policiers, polars et thrillers.


Je crois que dans le film noir, il y a une notion de destinée (la plupart du temps tragique, comme disait Sergius).

Avatar de l’utilisateur
Jack Bauer
Doublure lumière
Messages : 397
Inscription : 12 mai 05, 22:26

Messagepar Jack Bauer » 24 août 05, 18:15

Tout lu et tout approuvé :wink:

Ce sont mes genres cinématographiques préférés, et je dois reconnaître que parfois je trouve que l'on attribue pas forcément le bon genre à un film.
L'utilisation du terme "Thriller" étant faite à l'excès à mon avis parce que plus parlante.

Pour en revenir à la définition de ces genres, je l'avais lu il y a quelques années dans Première. Et souvent j'y repense quand je veux qualifier un film.

Catch me if you can est aussi pour moi une comédie dramatique.

Dans la catégorie Film Noir, je mettrais Little Odessa, que j'ai vu récemment parce que c'est un drame qui gravite autour de la mafia russe mais n'est pas à proprement parlé un film de gangsters.

L'étranger...
Introduit au Festival de Cannes
Messages : 8459
Inscription : 13 avr. 03, 08:31
Localisation : Dans le dos de Margo et Roy !

Messagepar L'étranger... » 24 août 05, 19:21

Jack Bauer a écrit :...

Dans la catégorie Film Noir, je mettrais Little Odessa, que j'ai vu récemment parce que c'est un drame qui gravite autour de la mafia russe mais n'est pas à proprement parlé un film de gangsters.


Pour moi, je le classerais comme un bon ...polar!
ImageImage

Avatar de l’utilisateur
MJ
Conseiller conjugal
Messages : 11212
Inscription : 17 mai 05, 19:59
Localisation : Chez Carlotta

Messagepar MJ » 24 août 05, 19:24

L'étranger... a écrit :Oui, mais j'avoue que je qualifiais Le silence des agneaux ou Seven plus de Thriller que de Policier (pour l'angoissse qu'ils dégagent justement)
Dans Le Silence des Agneaux (et dans une moindre mesure pour Se7en), les flics qui sont les personnages principaux sont aussi victimes du tueur en question. Et puis thriller est vraiment un terme qui veut dire tout et rien à la fois.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum