Notez les films naphtas décembre 2012

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17661
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar Kevin95 » 10 déc. 12, 22:25

Image

Signore & signori (Pietro Germi, 1966) Découverte

J'ose à peine l'écrire tant le film fait l’unanimité, mais je suis forcé de voir dans mon premier Germi une déception (je mets évidemment l'excellent Mes chers amis sur le compte de Monicelli).
Attention, Signore & signori n'est pas un mauvais film bien au contraire, tout les éléments de la comédie à l'italienne sont perceptibles... mais j'attendais beaucoup, trop c'est certain, d'où ce sentiment d’être partiellement passé à coté du film. C'est l'une des rares fois dans le genre (comédie italienne donc) où j'ai sentis une lassitude devant l'outrance du récit (la première demi-heure est crevante), où je suis gêné devant une telle férocité poussant l'humour à la frontière de la méchanceté. Germi tape fort sur ces provinciaux, ne laisse pas de place à l'innocence (il y a bien le personnage de Gastone Moschin, mais lui aussi n’échappe pas au ridicule) et vise une trop large cible (d'où un coté défilement). Alors de l'autre coté il y a de très bons ou beaux moments d'ironie (c'est le syndrome film à sketchs, on a pas le temps de se plaindre que déjà sur l'écran s'affiche un plan, une scène qui nous fait regretter cette réaction) comme le moment où ces Vitelloni se retrouvent devant le juge ou encore la terrible dernière scène.
Juste un (nouveau) petit bémol, sur le fait qu'aucun comédien d'envergure n'est à l'affiche du film. J'aurai aimé une figure du genre (pas besoin de faire le listing vous connaissez les noms) à la place d'une ribambelle de seconds couteaux, sympathiques certes mais en déficit de charisme.
Comme toujours avec les découvertes mitigées, on se dit que 1/ les révisions vont embellir le film et que 2/ d'autres films du réalisateur sont peut être meilleurs. Wait and see.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Best
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5592
Inscription : 9 août 04, 13:47
Localisation : 742 Evergreen Terrace, Springfield

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar Best » 11 déc. 12, 00:37

Kevin95 a écrit :Comme toujours avec les découvertes mitigées, on se dit que 1/ les révisions vont embellir le film et que 2/ d'autres films du réalisateur sont peut être meilleurs. Wait and see.


Mon préféré du réal avec Il ferroviere, dans un style différent. En tout cas je te le conseille vivement :D

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17661
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar Kevin95 » 11 déc. 12, 14:40

Best a écrit :
Kevin95 a écrit :Comme toujours avec les découvertes mitigées, on se dit que 1/ les révisions vont embellir le film et que 2/ d'autres films du réalisateur sont peut être meilleurs. Wait and see.


Mon préféré du réal avec Il ferroviere, dans un style différent. En tout cas je te le conseille vivement :D


Il m'attend sur la montage de DVD à voir. :wink:
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87014
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar Jeremy Fox » 11 déc. 12, 14:44

Kevin95 a écrit :Comme toujours avec les découvertes mitigées, on se dit que 1/ les révisions vont embellir le film et que 2/ d'autres films du réalisateur sont peut être meilleurs. Wait and see.


Et moi Ces messieurs dames est mon préféré avec Meurtre à l'italienne s'il traine aussi sur ta pile :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17661
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar Kevin95 » 11 déc. 12, 14:47

Jeremy Fox a écrit :
Kevin95 a écrit :Comme toujours avec les découvertes mitigées, on se dit que 1/ les révisions vont embellir le film et que 2/ d'autres films du réalisateur sont peut être meilleurs. Wait and see.


Et moi Ces messieurs dames est mon préféré avec Meurtre à l'italienne s'il traine aussi sur ta pile :mrgreen:


:oops:

Spoiler (cliquez pour afficher)
Oui, avec Divorce à l'italienne !
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
popcyril
Doublure lumière
Messages : 492
Inscription : 4 mai 11, 00:04

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar popcyril » 12 déc. 12, 22:07

Divorce à l'Italienne puis Séduite et Abandonnée, pour ma part. 8)

Mais j'avais beaucoup aimé Ces Messieurs Dames aussi.

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12583
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar hellrick » 22 déc. 12, 14:17

Le fleuve de la dernière chance

Je serais moins généreux que Jeremy dans son parcours...Le film est plutôt plaisant (quoique très classique) mais j'ai eu l'impression de ne voir que des transparences durant 90 minutes :oops:
3,5/6 quand même (il tourne actuellement sur Action pour les curieux)
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87014
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar Jeremy Fox » 22 déc. 12, 16:28

hellrick a écrit :Le fleuve de la dernière chance

Je serais moins généreux que Jeremy dans son parcours...Le film est plutôt plaisant (quoique très classique) mais j'ai eu l'impression de ne voir que des transparences durant 90 minutes :oops:


:o :mrgreen:


Même si les transparences lors de la descente des rapides ne sont guère convaincantes (pas plus que ne l’étaient celles de Rivière sans retour), elle sont relativement peu nombreuses et le film nous offre par ailleurs de superbes vues du canyon du Colorado superbement photographié par Clifford Stine au sein d’un magnifique Technicolor.



Va falloir revoir ça sur belle copie

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12583
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar hellrick » 23 déc. 12, 17:25

Yep, éventuellement :wink:
Mais j'ai quand même l'impression que les acteurs principaux n'ont pas eu beaucoup les pieds dans l'eau vu le mouvement des pirogues devant des vues d'eau en furie :mrgreen:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87014
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar Jeremy Fox » 23 déc. 12, 19:41

hellrick a écrit :Yep, éventuellement :wink:
Mais j'ai quand même l'impression que les acteurs principaux n'ont pas eu beaucoup les pieds dans l'eau vu le mouvement des pirogues devant des vues d'eau en furie :mrgreen:



Concernant la descente en rivière ok ; mais pour le reste ?

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12583
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar hellrick » 23 déc. 12, 21:18

Jeremy Fox a écrit :
hellrick a écrit :Yep, éventuellement :wink:
Mais j'ai quand même l'impression que les acteurs principaux n'ont pas eu beaucoup les pieds dans l'eau vu le mouvement des pirogues devant des vues d'eau en furie :mrgreen:



Concernant la descente en rivière ok ; mais pour le reste ?


Oui c'est la descente par la rivière qui m'a posé problème...mais je suis bien conscient que ce n'est pas le seul film qui souffre de ce problème et généralement je n'y fait pas attention, peut-être que je n'étais pas bien luné ou que je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire donc je me suis focalisé la_dessus :oops: ...je retenterais à l'occasion :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87014
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar Jeremy Fox » 23 déc. 12, 21:22

hellrick a écrit :
Jeremy Fox a écrit :
hellrick a écrit :Yep, éventuellement :wink:
Mais j'ai quand même l'impression que les acteurs principaux n'ont pas eu beaucoup les pieds dans l'eau vu le mouvement des pirogues devant des vues d'eau en furie :mrgreen:



Concernant la descente en rivière ok ; mais pour le reste ?


Oui c'est la descente par la rivière qui m'a posé problème...mais je suis bien conscient que ce n'est pas le seul film qui souffre de ce problème et généralement je n'y fait pas attention, peut-être que je n'étais pas bien luné ou que je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire donc je me suis focalisé la_dessus :oops: ...je retenterais à l'occasion :wink:


Ah mais moi aussi ; au contraire totalement dans le film, j'ai peut-être évacué ces transparences :wink:

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3600
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar monk » 24 déc. 12, 14:03

L'invraisemblable vérité et La cinquième victime de Fritz Lang

Malgré que le 2:00 est été prévu au moment du tournage, le 4:3 sied mieux à ces films, semblant plus naturel que le format large, un peu trop serré peu être et ramenant les films dans le giron de Hitchcock, alors qu'il s'agit bien de films de Lang en 4:3. Du Lang des grands jours, maîtrise et enthousiasment. Le premier, assez vicieux dans son pitch, est plus sec, plus tendu, plus premier degrés que le second, qui grace à un certain humour (mais sans cynisme) ajouté emporte tout autant l'adhésion, si ce n'est plus en ce qui me concerne. Il offre même un très beau moment dans le métro comme auraient pu nous l'offrir Mann ou Dassin, et un tueur tout droit sorti des polars des 70's (!). Il ne s'agit d'ailleurs pas tant de lui que de l'affrontement des ego du journal et des jeux de manipulation jusqu'auboutiste, ce qui élève le film au delà du simple film d'enquête.
Je garde !

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 87014
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar Jeremy Fox » 24 déc. 12, 14:05

monk a écrit :L'invraisemblable vérité et La cinquième victime de Fritz Lang

Malgré que le 2:00 est été prévu au moment du tournage, le 4:3 sied mieux à ces films, semblant plus naturel que le format large, un peu trop serré peu être et ramenant les films dans le giron de Hitchcock, alors qu'il s'agit bien de films de Lang en 4:3. Du Lang des grands jours, maîtrise et enthousiasment. Le premier, assez vicieux dans son pitch, est plus sec, plus tendu, plus premier degrés que le second, qui grace à un certain humour (mais sans cynisme) ajouté emporte tout autant l'adhésion, si ce n'est plus en ce qui me concerne. Il offre même un très beau moment dans le métro comme auraient pu nous l'offrir Mann ou Dassin, et un tueur tout droit sorti des polars des 70's (!). Il ne s'agit d'ailleurs pas tant de lui que de l'affrontement des ego du journal et des jeux de manipulation jusqu'auboutiste, ce qui élève le film au delà du simple film d'enquête.
Je garde !


Hate de revoir le deuxième (en 4/3) car ça a toujours été un de mes Lang préférés ; je ne dois pas l'avoir revu depuis au moins 20 ans

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3600
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Notez les films naphtas décembre 2012

Messagepar monk » 24 déc. 12, 14:20

Un film très solide, avec une belle montée en puissance. Et si le 2:00 n'est pas honteux, le 4:3 libère un peu le film. Belle découverte.

A propos de belle découverte, j'ai aussi vu Woman on the run de Norman Foster. C'est toujours un tel plaisir de découvrir ces "petits" grands films, ces pépites sorties de l'oublie. Une vraie perle, sèche comme j'aime, terriblement efficasse, pleine de surprises...Un scénario solide, un interprétation sans faille et une mise en scène à l'avenant. Un régal intégral.
Ann Sheridan est très touchante et Dennis O'Keefe - que je vois pour la première fois dans le rôle de "méchant", comme ça avait été le cas pour Van Heflin dans Le rodeur - joue parfaitement son double jeux. Très belle gestion des extérieur et de la ville avec évidement le climax dans la fête foraine, un moment qui reste en tête longtemps après la séance.
Je garde.