Notez les films naphta : Juillet 2012

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13056
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Notez les films naphta : Juillet 2012

Messagepar Demi-Lune » 30 juil. 12, 16:13

cinephage a écrit :
Profondo Rosso a écrit :A tenter alors de toute façon il ne peuvent pas être plus grotesque que ceux de l'original :mrgreen:


:fiou:

Créatures signées Stan Winston. Tout de même. :)

Avatar de l’utilisateur
cinephage
C'est du harfang
Messages : 22160
Inscription : 13 oct. 05, 17:50

Re: Notez les films naphta : Juillet 2012

Messagepar cinephage » 30 juil. 12, 16:15

Ha, mais personnellement, je les adore, ces créatures (j'éprouve une vraie sympathie pour tout le film, d'ailleurs). J'ai juste constaté que plusieurs spectateurs avaient été décontenancés par leur aspect atypique (et plutôt inventif visuellement), et avaient rejeté le film d'un bloc, du coup.
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 43124
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Notez les films naphta : Juillet 2012

Messagepar Flol » 30 juil. 12, 16:34

Je viens de me rafraîchir la mémoire avec Google Images...bon le cerveau Martien est pas mal fait, mais les autres créatures, c'est quand même nanaresque.

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12582
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Notez les films naphta : Juillet 2012

Messagepar hellrick » 30 juil. 12, 16:45

cinephage a écrit :J'aime beaucoup pour ma part ce remake de Hooper, qui a pris le parti d'aliens grotesques et cauchemardesques. Mais j'ai l'impression qu'on n'est pas nombreux dans ce cas. :oops: :mrgreen:


Pour ma part je le trouve quand même nettement plus sympathique que l'original qui a très salement vieilli (Le Hooper aussi mais il reste plus plaisant malgré tout)
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3599
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Notez les films naphta : Juillet 2012

Messagepar monk » 31 juil. 12, 17:33

Dr No de Terence Young

Mon premier James Bond ! Je m'étais dit que ça serait sympa de commencer par le début. C'est frais, c'est léger, vaguement amusant, un tantinet ennuyeux quand même. Ca m'a fait l'impression d'une série B 60's qui aurait un peu mal vieilli. Bref, définitivement pas pour moi.

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 43124
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Notez les films naphta : Juillet 2012

Messagepar Flol » 31 juil. 12, 17:41

monk a écrit :Ca m'a fait l'impression d'une série B 60's qui aurait un peu mal vieilli.

Ça tombe bien : c'est exactement ça.
Mais les suivants avec Connery sont tout de même bien mieux, plus pêchus, plus funs. Je te conseille de persévérer.

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 18478
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Notez les films naphta : Juillet 2012

Messagepar Rick Blaine » 31 juil. 12, 17:46

Oui tente tout de même un des Connery suivants, probablement plus funs (Goldfinger par exemple).

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3599
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Notez les films naphta : Juillet 2012

Messagepar monk » 31 juil. 12, 17:55

Ha ! Ben pourquoi pas après tout, je reste curieux. Celui-là ne m'a fait aucune sorte d'impression, mais si, en même temps, c'est loin d'être le meilleur, je peux, effectivement continuer. Ok alors !

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13056
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Notez les films naphta : Juillet 2012

Messagepar Demi-Lune » 31 juil. 12, 18:18

Étonnant que tu ne sois jamais tombé sur aucune diffusion télé auparavant, monk ! Elles sont pourtant régulières. D'ailleurs, jeudi prochain, j'ai déjà programmé mon petit Dangereusement vôtre. :mrgreen: Dance, into the fire !!!

En tout cas Ratatouille a raison : James Bond contre Docteur No n'est pas forcément la meilleure entrée en matière pour un néophyte. Ce premier épisode est bien mou et n'a pas forcément très bien vieilli, comme d'ailleurs On ne vit que deux fois dans l'ère Connery. Le charisme de Sean est à la mesure de la beauté d'Ursula Andress mais l'ensemble reste un peu cheap. Il manque surtout l'âme de la série : la présence musicale de John Barry qui reste la clé-de-voûte spirituelle de la série, ce qui lui donne cette saveur particulière. On a du mal à se dire qu'on assiste ici à la naissance de ce phénomène cinématographique. Le film se cherche timidement une identité, quelque part entre le film policier (première heure) et le cocktail d'aventures exotiques à la Bob Morane (seconde heure).
A mon avis, ce n'est véritablement qu'à partir de Bons baisers de Russie/Goldfinger que va être défini en grandes pompes tout l'éventail visuel et spirituel de ce que sera un vrai épisode de James Bond. Aucune autre franchise ne s'est inscrite autant dans le temps long que celle de James Bond, du coup la saga s'est construite progressivement : il faut sans doute avoir de la clémence pour ce premier épisode qui, rétrospectivement, prépare surtout les gros titres suivants. A ce titre, les années 1960 restent sans doute la période la plus intéressante parce que le personnage se crée, se structure, se nuance, avant de ne plus véritablement évoluer pendant l'ère Moore, dans les 70-80's. Si on est sensible à l'esthétique, aux costumes de cette période, certains opus sont vraiment classes (cf. Opération Tonnerre ou Au Service Secret de sa Majesté qui est régulièrement considéré comme le meilleur de toute la série).

Évidemment, 50 ans après sa sortie Docteur No souffre forcément de l'évolution du film de divertissement et c'est sans doute quelque chose qui te paraîtra sensible avec les autres films si tu continues dans un parcours chronologique. D'un autre côté ces films, dès leurs débuts, ont véritablement influencé le blockbuster et la manière de filmer l'action. Certains ont plus vieilli que d'autres mais c'était quand même le summum du genre à leur époque. Perso, j'ai découvert quand j'étais gosse tous les Bond dans le désordre, au hasard des programmations télé. C'était génial parce que je guettais fébrilement celui que je ne connaissais pas encore. L'attente de l'épisode inédit était excitante et en jonglant ainsi entre un Brosnan des 90's et un Connery des 60's, les différentes "phases" de la série apparaissent encore plus nettement. Peut-être que piocher dans le désordre te plairait plus, te permettrait de mieux apprécier les épisodes plus anciens, qui possèdent leur propre personnalité, leur propre charme. C'est quelque chose qui est peut-être moins évident si on se les enquille les uns après les autres. Surtout pour ce qui concerne les années 70 et 90 que je trouve globalement sacrément faiblardes pour la série (purée si je découvrais dans l'ordre Les Diamants sont éternels, Vivre et laisser mourir et L'homme au pistolet d'or, il y aurait de quoi vouloir lâcher l'affaire).

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3599
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Notez les films naphta : Juillet 2012

Messagepar monk » 31 juil. 12, 19:02

Demi-Lune a écrit : Étonnant que tu ne sois jamais tombé sur aucune diffusion télé auparavant, monk ! Elles sont pourtant régulières.


Il se trouve que je n'ai jamais vraiment regardé de film à la télé ! J'ai eu la chance d'avoir canal+ à la fin des 80's, à partir de ce moment là, je n'ai jamasi plus fait cas de ce que les autres chaines proposaient (à tord ou à raison, c'est juste arrivé comme ça). Avec ça un bon video club et hop, j'ai passé 10 ans sans me soucier de ce qui passait à la télé. APrès le DVD et là, ça n'a fait que s'amplifier...
Je controlais pleinement mes découvertes, mais je n'ai pas non plus laissé le hazard me faire découvrir des choses.
Voilà, le chapitre "vis ma vie" est clos :mrgreen:

Demi-Lune a écrit : Évidemment, 50 ans après sa sortie Docteur No souffre forcément de l'évolution du film de divertissement et c'est sans doute quelque chose qui te paraîtra sensible avec les autres films si tu continues dans un parcours chronologique.


Je ne craint pas l'age d'une manière générale. J'ai passé un agréable moment, j'ai apprécié le petit coté funky-con-con malgré tout. Mais j'en attendais plus. Vous me rassurez en fait, ça semble normal, il est donc fort probable que j'en essaye d'autres - mais peut être pas dans l'ordre effectievement...

Avatar de l’utilisateur
Profondo Rosso
Howard Hughes
Messages : 15435
Inscription : 13 avr. 06, 14:56

Re: Notez les films naphta : Juillet 2012

Messagepar Profondo Rosso » 31 juil. 12, 22:39

Ca serait dommage quand même de ne pas poursuivre dans l'ordre, il y a quand même une certaine continuité de Docteur No à Au service secret de sa majesté (on gravi les échelons du SPECTRE à travers les différents méchants jusqu'à Blofeld et de nombreuses allusions sont faite constamment au précédent). Et puis il a beau avoir vieilli effectivement, Dr No a un atout de taille à savoir Sean Connery qui incarne un Bond en mode salopard vicieux et menaçant comme il ne le fera plus par la suite même si ce sera maintenu dans le suivant et (un peu) dans Goldfinger (surtout l'ouverture où il se protège d'un coup avec la tête d'une femme qu'il embrassait :mrgreen: ) après le personnage perd de son côté retors pour définitivement virer au super héros. Dans Dr No il reste toout ça ce n'est pas le héros classique séducteur et sauveur du monde, Connery dégage vraiment quelque chose de menaçant et méchant et sans en faire des caisses à la Daniel Craig ou Dalton (que j'apprécie aussi) c'est juste qu'il dégage quelque chose d'animal et d'intimidant qui en font un héros politiquement incorrect par rapport aux canons habituels (la scène où il abat froidement un adversaire désarmé bien plus marquant que toute les tueries de Craig dans les derniers) . Non mais cette première apparition quoi on ne lui laisserai même pas son chat à garder pour le weekend :mrgreen:

Image

Avatar de l’utilisateur
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Messages : 9448
Inscription : 23 oct. 05, 16:37
Localisation : Quelque part ailleurs

Re: Notez les films naphta : Juillet 2012

Messagepar Miss Nobody » 1 août 12, 10:55

Profondo Rosso a écrit :Non mais cette première apparition quoi on ne lui laisserai même pas son chat à garder pour le weekend :mrgreen:
Image


Moi je lui laisserais sans problème... :oops: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Profondo Rosso
Howard Hughes
Messages : 15435
Inscription : 13 avr. 06, 14:56

Re: Notez les films naphta : Juillet 2012

Messagepar Profondo Rosso » 1 août 12, 13:56

Ah ben bravo Miss Nobody aime les mauvais garçons :mrgreen: