Rango (Gore Verbinski - 2011)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14411
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Watkinssien » 22 août 11, 20:39

Demi-Lune a écrit : Déjà, point central pour ma part et n'aidant clairement pas à mon enthousiasme, j'ai eu beaucoup de mal avec le caméléon dans le rôle-titre, qui nous livre pendant 1h40 un pénible abattage que je n'ai pas trouvé franchement drôle. Verbinski m'a laissé de marbre dès la première scène avec le héros. Et j'ai pratiquement su, dès le début, que j'allais moyennement apprécier. D'une manière générale, je suis resté de glace devant l'humour du film, qui m'a paru très forcé. J'ai vu le film en VF, mais j'imagine qu'il doit en être de même en VO... et j'imagine déjà le Johnny Depp Show. Ensuite, l'accumulation des références cinématographiques finit par être un peu rébarbative (malgré de bons clins d’œil), tandis que le rythme n'est pas toujours soutenu. Et le scénario ne m'a pas vraiment captivé. Je redonnerai sans doute une chance à Rango à l'avenir, mais pour le moment, c'est un constat moyen en ce qui me concerne.


Je me permets de bondir sur ce que j'ai souligné.
Je trouve cela dommage, car l'ouverture de Rango est pour moi superbe. Audacieuse même. Il est clair que l'introduction de notre héros démontre surtout toute la force pathétique du personnage. Un être sans identité (thème intelligemment exploité dans le film) qui, à force de solitude, s'invente des histoires pour exister. Du coup, le personnage de Rango n'est pas drôle, je le répète et insiste, il est pathétique, une étrange tristesse émane de ses pitreries. La quête de l'identité trouve son accomplissement dans un moment d'anthologie, qui présente la clé de voûte du film entier, (tout en étant très subversif). Et je trouve cette caractérisation aussi brillante que les personnages de Pixar...
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
hansolo
David O. Selznick
Messages : 12516
Inscription : 7 avr. 05, 11:08
Localisation : In a carbonite block

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar hansolo » 22 août 11, 21:55

Watkinssien a écrit :Je trouve cela dommage, car l'ouverture de Rango est pour moi superbe. Audacieuse même. Il est clair que l'introduction de notre héros démontre surtout toute la force pathétique du personnage. Un être sans identité (thème intelligemment exploité dans le film) qui, à force de solitude, s'invente des histoires pour exister. Du coup, le personnage de Rango n'est pas drôle, je le répète et insiste, il est pathétique, une étrange tristesse émane de ses pitreries. La quête de l'identité trouve son accomplissement dans un moment d'anthologie, qui présente la clé de voûte du film entier, (tout en étant très subversif). Et je trouve cette caractérisation aussi brillante que les personnages de Pixar...


+1
Le propos du film n'est clairement pas de nous rendre le personnage drôle ...
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Jericho » 23 août 11, 16:24

J'ai de gros doutes tout de même.
Il me semble bien que son personnage est censé apporter un ressort comique par son décalage... On cerne bien qu'il est pathétique, mais autant faire en sorte qu'il soit pathétiquement drôle.
Image

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14411
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Watkinssien » 23 août 11, 16:47

Jericho a écrit :J'ai de gros doutes tout de même.
Il me semble bien que son personnage est censé apporter un ressort comique par son décalage... On cerne bien qu'il est pathétique, mais autant faire en sorte qu'il soit pathétiquement drôle.


Ah mais ce n'est pas la même chose que d'être simplement drôle. Le pathétique, soit on y rit, soit on s'y désole, soit les deux en même temps, (donc on peut ressentir de la demi-teinte).

Le personnage de Rango est un pavé dans la mare : par son décalage plus ou moins contrôlé et sa quête complexe de son identité, il désorganise tout un univers codé, soit par l'humour, soit par la chance, soit par courage.

Mais je suis convaincu que Verbinski a plus voulu raconter une "fable westernienne", saupoudrée d'humour et bien assaisonnée , qu'une comédie-pastiche totalement délirante et burlesque...
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
hansolo
David O. Selznick
Messages : 12516
Inscription : 7 avr. 05, 11:08
Localisation : In a carbonite block

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar hansolo » 15 déc. 11, 22:24

Nommé aux Golden Globes en concurrence avec Tintin, Mission : Noel, Le chat potté et Cars 2 .

Clairement mon favori (même si je n'ai pas vu Mission : Noel)
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Jericho » 15 déc. 11, 23:43

hansolo a écrit :Nommé aux Golden Globes en concurrence avec Tintin, Mission : Noel, Le chat potté et Cars 2 .

Clairement mon favori (même si je n'ai pas vu Mission : Noel)


Hein, mais et Happy Feet 2 ?
Non mais c'est dingue, même pas dans la sélection dis donc...
Image

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14411
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Watkinssien » 16 déc. 11, 08:02

Jericho a écrit :
hansolo a écrit :Nommé aux Golden Globes en concurrence avec Tintin, Mission : Noel, Le chat potté et Cars 2 .

Clairement mon favori (même si je n'ai pas vu Mission : Noel)


Hein, mais et Happy Feet 2 ?
Non mais c'est dingue, même pas dans la sélection dis donc...


A la place de Le Chat potté, Happy Feet 2 étant largement supérieur, à tous les niveaux...
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
Jericho
Cadreur
Messages : 4437
Inscription : 25 nov. 06, 10:14

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Jericho » 16 déc. 11, 11:42

Même à la place de n'importe lequel, vu qu'il les éclate tous... C'est toujours bien de mettre du Pixar, même quand c'est un joli ratage comme Cars 2.
Bref, je m'en fous des récompenses, mais au moins être dans la sélection aurait pu faire parler davantage de lui (il s'est bien planté au box office).
Image

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14411
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Watkinssien » 16 déc. 11, 11:51

Jericho a écrit :Même à la place de n'importe lequel, vu qu'il les éclate tous... C'est toujours bien de mettre du Pixar, même quand c'est un joli ratage comme Cars 2.
Bref, je m'en fous des récompenses, mais au moins être dans la sélection aurait pu faire parler davantage de lui (il s'est bien planté au box office).



J'ai adoré Cars 2, mais je suis d'accord Rango est supérieur.
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3589
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar monk » 19 déc. 11, 22:19

Je sort à peine de ma petit séance et j'ai trouvé ça é-norme ! Je suis super emballé, complétement séduit.
Le coup de l'imposteur démasqué qui se révèle, c'est très commun, mais le traitement général en fait vraiment une oeuvre entière, qui va bien au délà de ses références et son humour. Le film est ambitieux, décompléxé et même vraiment touchant dans les scènes d'érrance du personnage. J'ai trouvé ça drôle, rudement bien mené, totalement réjouissant. L'animation est affolante.
Je garde !

Avatar de l’utilisateur
hansolo
David O. Selznick
Messages : 12516
Inscription : 7 avr. 05, 11:08
Localisation : In a carbonite block

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar hansolo » 20 déc. 11, 09:19

Revu recemment également; un pur chef d'oeuvre a mes yeux.
Verbinski et ILM, pour leur premier film d'animation; on réalisé un coup de maître!

Le film a eu une carrière honorable dans le monde (250 M$) mais un succès plus mitigé en France (1,2 Millions d'entrées).
Je suis persuadé que le film gagnera encore des admirateurs avec les années.
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)

Avatar de l’utilisateur
monk
Décorateur
Messages : 3589
Inscription : 21 juin 05, 09:55

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar monk » 20 déc. 11, 09:28

hansolo a écrit : Je suis persuadé que le film gagnera encore des admirateurs avec les années.


Je pense aussi. Comme beaucoup je pense, j'ai cru à un Nième film d'animation parodique pour enfants. Mais c'est loin d'être le cas, c'est un vrai film adulte, qui joue avec une absurdité difficile d'accès pour les enfants. Le film n'a pas fini de faire son chemin.

Avatar de l’utilisateur
Brody
Indices : bateau - requin
Messages : 4657
Inscription : 21 févr. 06, 18:42
Localisation : à la flotte !

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Brody » 2 févr. 12, 09:56

Excellente surprise que ce Rango ! Beaucoup aimé, la réussite dans le double niveau de lecture enfants (pas trop jeunes quand même) / adultes est formidablement réussi, entre nombreuses références plutôt bine intégrées, et surtout sur la caractérisation du personnage principal. Pour rebondir à ce sujet et aux avis sur cette page, je trouve comme les conquis que la façon dont le "héros" est portraité est une des réussites majeures du film : là où les plus jeunes trouveront leur compte avec les décalages comiques, les adultes peuvent prendre la mesure de l'aspect pathétique du personnage. Je n'ai pas beaucoup d'exemples en tête d'anti-héros aussi réussis pour tous les publics en même temps.

Et gros bon point pour l'animation et la photo (Deakins en conseiller, ça se voit)) somptueuses.

Seul bémol peut-être, une histoire très très prévisible dans son déroulement général, que font oublier sur le moment les nombreuses références et les qualités visuelles.

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar jacques 2 » 12 août 12, 01:11

Vu tardivement ce soir en famille ....

Grand film qui me réconcilie avec l'animation au sens large (j'avais été réfrigéré - ce n'est pas un mystère :fiou: - par le ratage du "virtuosement" pénible "Tintin" de Spielberg ...)

Par contre, ici l'humour, l'émotion et les références sont au rendez vous dans un feu d'artifice quasi ininterrompu mais qui sait ménager des pauses ...

:D

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 85996
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Rango (Gore Verbinski - 2011)

Messagepar Jeremy Fox » 12 août 12, 08:20

Très client de film d'animation, ce Rango m'a pourtant été pénible comme rarement. Lourd et pas drôle pour ma part.