Votre film du mois de Mai 2016

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Messages : 9443
Inscription : 23 oct. 05, 16:37
Localisation : Quelque part ailleurs

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Miss Nobody » 3 mai 16, 20:50

FILMS DU MOIS DE MAI 2016

Film du mois
Image

Films vus

* Deux jours, une nuit (Dardenne) ●●●○○
Le film débute assez laborieusement par un ultimatum un peu invraisemblable et le début d’une ritournelle de face-à-face, humain contre humain, « ma vie contre –un peu de- la tienne », devant un catalogue de collègues grossièrement dessinés. Pourtant, en creux et sous une apparente simplicité, se tapit une émotion sincère, un drame universel qui nous touche assez vite. Avec cette trame infiniment minimaliste, en forme de fable, les frères Dardenne cherchent surtout et avant tout à questionner la réalité sociale (là où 1000 euros sont honteusement indispensable) et de grands principes (le socialisme à l’épreuve du capitalisme, la solidarité à l’épreuve de l’individualisme), à faire réfléchir... Même si pas très subtil, c’est plutôt réussi. Et Marion Cotillard livre une belle interprétation.
* L'impitoyable lune de miel (Plympton) ●●●○○
L’imagination de Bill Plympton n’a pas de limite, ça tombe bien, l’animation non plus. Du coup, son « impitoyable lune de miel » part littéralement dans tous les sens… et souvent en vrille d’ailleurs. Cartoonesque, fourmillant de gags visuels improbables, assez inégal aussi, c’est clair, mais fondamentalement réjouissant, ce film « autre » est un film à voir.
* Clueless (Heckerling) ●●○○○
Anodin teen-movie à Beverly Hills qui suit le quotidien de petites californiennes riches et branchées des années 90 : un microcosme certes très artificiel mais dépeint avec suffisamment de peps et de second degré pour rendre le tout digeste. En parlant de digestion, replonger dans la mode vestimentaire de l’époque m’a fait l’effet d’une sacrée madeleine (serais-je déjà vieille ?). A part ça, pas grand chose à se mettre sous la dent au niveau scénaristique : c'est faible dans l'ensemble et ça se dénoue connement. Néanmoins, le film reste fondamentalement plaisant, presque attachant (loin du film de garces attendu).
* La haine (Kassovitz) ●●○○○
Découverte très tardive de cette « haine » culte et générationnelle et, bien que toujours d’une actualité prégnante, le film ne fut pas le coup de poing attendu. Sans doute son impact est à remettre dans son contexte de sortie. Reste un film témoignage, cinématographiquement bien foutu (même si le noir et blanc fait un peu office de cache-misère, au sens propre du terme), qui n’évite pas les excès (notamment dans sa charge un peu trop appuyée contre la police) mais qui contient aussi quelques beaux moments et vraies fulgurances (la scène improbable dans les toilettes).
* Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu? (De Chauveron) ●○○○○
Je laisse souvent -toujours- passer quelques années avant de me pencher sur les phénomènes, histoire d'aborder les films lavés de la folie médiatique ou populaire. Le résultat est sans appel : le succès de l'année 2014 est à oublier de toute urgence. C'est lourd et c'est mauvais. Un scénario entièrement bâti sur des vannes racistes à trois francs six sous, surfant sur tel ou tel cliché ressassé, enfilées comme des perles - quatre à la seconde- par l’intégralité du casting. Dieu ce que c’est peu drôle, quand ce n’est pas franchement gênant ! En plus d’être paradoxalement toujours très politiquement correct (nous restons entre gens bien élevés et bien intégrés tout de même)... Poubelle.
* Pas son genre (Belvaux) ●●○○○
Deux figures archétypales : l’intellectuel mélancolique et cynique, la jeune coiffeuse fraîche et simple, s’essaient à bâtir une histoire d’amour, évidemment condamnée à l’échec. Ca ressemble à une expérience de laboratoire montée par un scénariste-réalisateur-démiurge un peu sadique… ça n’est pas loin d’en être une. Les personnages peinent vraiment à exister hors de leurs clichés respectifs, et les acteurs à leur donner individualité et volume. Le film reprend du souffle in-extremis dans sa dernière partie lorsque Jenifer s’affranchit de la sottise qu’on lui prête et prend silencieusement conscience de l’écart immense, irrattrapable, qui existera toujours entre elle et son amant. Alors son visage s’éteint et c’est d’une tristesse abyssale : il faut fuir… et c’est ce qu’elle fait. Reste qu’on ne voit pas bien où Belvaux veut en venir et que son analyse des genres et des classes n’est pas des plus subtiles.
* Rose de minuit - Midnight Mary (Wellman) ●●●○○
« Midnight Mary » met en vedette un personnage de « criminelle bien malgré elle » sans doute un peu trop positif pour réellement passionner. Toutes ses aventures, de ses vas-et-viens au sein de la pègre jusqu’à son grand amour sacrifié, sans parler du deus-ex-machina final, sont cousues de fil blanc. Néanmoins, les grands yeux de Loretta Young sont d’un charme ravageur, ses toilettes sont ravissantes, et grâce à elle, ce petit précode mi-social-mi-glamour (donc complétement bancal) passe comme une lettre à la poste.
* La merditude des choses (Van Groeningen) ●●●○○
Une clique d’ « affreux, sales et bourrés » et la peinture de la merditude environnante : ciel gris, bistrots et caravanes, chômage, alcoolisme, abrutissement, et désespérante reproduction sociale... Un jeune adolescent s’extrait de ce petit monde, non sans mal, et non sans y laisser quelques plumes, pour devenir « quelqu’un » ou en tout cas « quelqu’un d’autre » : une entreprise pas si évidente. Il devient en réalité, la partie contemporaine du film en témoigne, assez antipathique et complétement désabusé… puis écrivain à succès (bon c’est au moins ça). Sûrement un peu trop long dans son ensemble, « La merditude des choses » est néanmoins un film réussi et étonnamment bien dosé : excessif mais pas caricatural, détonnant et touchant, dégueulasse et attachant.
* La femme aux cheveux rouges - Red-headed woman (Conway) ●●●○○
Jean Harlow la blonde incarne une vamp aux cheveux rouges dans ce petit film precode aussi bancal que réjouissant. Au mépris de toutes bonnes mœurs, elle campe une garce parfaitement amorale : arriviste décomplexée, usant de ses charmes sans vergognes, hameçonnant les hommes avec des approches pour le moins offensives, les menant par le bout de ce que l’on devine, avant de les lâcher un peu plus tard pour des proies un peu plus riches. Tout cela sans s’interdire bien sûr quelques extras avec le french-lover du coin (à noter que là où il y a amoralité, il y a toujours un peu de français). Pulpeuse, gouailleuse, pas forcément très bonne actrice (il faut la voir feindre ses sanglots, pour mieux soulever sa poitrine), Jean Harlow est l’atout et le prétexte essentiel du film, bâti entièrement à la gloire de son sex-appeal. Le résultat n’est pas follement équilibré ni original mais possède un degré d’insolence tout de même fort savoureux.
* Une autre femme (Allen) ●●●○○
Un Woody Allen « sous influence » : introspectif, austère d’apparence et mélancolique en dedans, avec une Gena Rowlands magnifique à l’automne de sa vie. Le début du film n’est pas très engageant : un milieu d’intellectuels petits-bourgeois, guindé et malaimable, des conversations surprises chez le voisin psychiatre (par les conduits d’aération – mécanisme un brin capillotracté, on en conviendra !) ; puis la coquille craque, doucement, mais sûrement… La froide, invincible, professeur que tous admirent, se pose, s’analyse, et ploie progressivement sous le poids des regrets, des révélations et réalisations douloureuses, de l’érosion de toutes ses certitudes. Et là, il faut le dire, il y a des instants de pure grâce, d’émotion puissante, des larmes même. Pas facile de renaître à la vie, infinie de choix – et de frustrations –, et de trouver la paix.
* Le vent se lève (Miyazaki) ●●●●○ ♡ FILM DU MOIS ♡
Même si le film possède quelques longueurs et un personnage principal finalement difficilement aimable, il n’en reste pas moins extrêmement abouti, riche et délicat. Réaliste, très adulte, le film dénote, c’est certain, avec l’atmosphère d’un « Ponyo sur la falaise » et pourrait dérouter un public non averti. Mais il offre en contrepartie une reconstitution magnifique et intimiste (pudique) de la grande Histoire japonaise tout en transmettant à nouveau la passion puissante de Miyazaki pour les objets volants…( et pour les ciels qui vont avec, ici de toutes les teintes et de toutes les beautés possibles).
Le vent se lève… et on en a le souffle coupé.

* Shaun le mouton (Richard Starzak, Mark Burton) ●●○○○
Assez déçue et assez surprise de l’être, mon enfance ayant été bercée par les productions Aardman. Si l’animation de la pâte à modeler est toujours aussi impressionnante, le rythme général plutôt trépidant, l’intrigue est elle assez inconsistante, les choix musicaux pas convaincant (et c’est malheureusement d’autant plus flagrant que le film est muet). Quant à l’humour, à 2-3 sourires près, il m’a laissée parfaitement insensible. Question d’âge ? Peut-être.
* Intrigues (Brown) ●●●○○
Le titre français du film est bien choisi, car ce mélo et la vie de son héroïne sont effectivement cousus (jusqu'à l'excès) de ces « intrigues » : des sacrifices à gogo, des romances qui en cachent d’autres, des déshonneurs, des chagrins, des drames et des secrets bien gardés. Au milieu de cela, une Garbo altière, qui encaisse tout avec une incroyablement dignité. Garbo incarne parfaitement cette aristocrate, fascinant personnage de femme des années 20, d’une épaisseur, d’une liberté et d’une « chevalerie » en réalité bien inhabituelles. Mais elle incarne mieux encore le silence, le non-dit, la souffrance digne... Difficile d’ailleurs pour le lover John Gilbert de paraître autrement que d’une grande fadeur à ses côtés.
* Café society (Allen) ●●○○○
Tout juste plaisant, foncièrement anodin, Woody Allen –plein de sa nostalgie cinéphile- nous sert du glamour hollywoodien passé au filtre orangé, du juif new-yorkais dans tous ses avatars et une petite histoire d’amour avortée qui ne passionne guère. Pour relever un poil ce petit film sans élan : une pointe de mélancolie (assez belle, il est vrai) in-extremis et 2-3 bons mots. La recette d'une heure et demi d'ennui poli.



Films revus


Top du mois
Image Image Image

FILMS DES MOIS PRECEDENTS

Spoiler (cliquez pour afficher)
octobre 2005 = L'aventure de Mme Muir (Mankievicz)
novembre 2005 = Match Point (Allen)
decembre 2005 = Voyage à deux (Donen)

janvier 2006 = Wallace et gromit et le lapin garou (Park)
février 2006 = Lettre d'une inconnue (Ophuls)
mars 2006 = Un jour à new york (Donen/Kelly)
avril 2006 = Walk the line (Mangold)
mai 2006 = Une histoire immortelle (Welles)
juin 2006 = La vie est belle (Capra)
juillet 2006 = Beau fixe sur New York (Donen/Kelly)
aout 2006 = La prisonnière du desert (Ford)
septembre 2006 = Les enfants du paradis (Carné)
octobre 2006 = Les 400 coups (Truffaut)
novembre 2006= La mouche (Cronenberg)
decembre 2006= Assurance sur la mort (Wilder)

janvier 2007= The shop around the corner (Lubitsch)
fevrier 2007= La vie des autres (Henckel von Donnersmarck)
mars 2007= Comme un torrent (Minnelli)
avril 2007= Sue, perdue dans Manhattan (Kollek)
mai 2007= The Magdalene Sisters (Mullan)
juin 2007= L'impasse (De Palma)
juillet 2007= Le scaphandre et le papillon (Schnabel)
août 2007= Le boucher (Chabrol)
septembre 2007= Les méduses (Keret & Geffen)
octobre 2007= Loulou (Pabst)
novembre 2007= 2001 l'odyssée de l'espace (Kubrick)
décembre 2007= Hiroshima mon amour (Resnais)

janvier 2008= Le silence (Bergman)
février 2008= No country for old men (Coen)
mars 2008= Faux semblants (Cronenberg)
avril 2008= Ascenseur pour l'échafaud (Malle)
mai 2008= Les fils de l'homme (Cuaron)
juin 2008= The thing (Carpenter)
juillet 2008= Short Cuts (Altman)
Août 2008= Ariane (Wilder)
Septembre 2008= Bonnie & Clyde (Penn)
Octobre 2008= Madame Bovary (Minnelli)
Novembre 2008= Il était une fois en Amérique (Leone)
Décembre 2008= Head-on (Akin)

Janvier 2009= En chair et en os (Almodovar)
Février 2009= Gran Torino (Eastwood)
Mars 2009= Une certaine rencontre (Mulligan)
Avril 2009= Breezy (Eastwood)
Mai 2009= Le voyeur (Powell)
Juin 2009= Etreintes Brisées (Almodovar)
Juillet 2009= Vincent, François, Paul et les autres (Sautet)
Août 2009= L'enfer est à lui (Walsh)
Septembre 2009= Les visiteurs (Kazan)
Octobre 2009= La valse dans l'ombre (LeRoy)
Novembre 2009= L'invasion des profanateurs (Kaufman)
Décembre 2009= L'armée des ombres (Melville)

Janvier 2010= Quand passent les cigognes (Kalotozov)
Février 2010= Le temps d'aimer et le temps de mourir (Sirk)
Mars 2010= Scènes de la vie conjugale (Bergman)
Avril 2010= Les feux de la rampe (Chaplin)
Mai 2010= La scandaleuse de Berlin (Wilder)
Juin 2010= Papillon (Schaffner)
Juillet 2010= Le grand amour (Etaix)
Août 2010= L'impossible monsieur bébé (Hawks)
Septembre 2010= L'aurore (Murnau)
Octobre 2010= L'ange des Maudits (Lang)
Novembre 2010= La fille de Ryan (Lean)
Décembre 2010= Moon (Jones)

Janvier 2011= Johnny Guitar (Ray)
Février 2011= La source (Bergman)
Mars 2011= Stalag 17 (Wilder)
Avril 2011= Série Noire (Corneau)
Mai 2011 = L'année du dragon (Cimino)
Juin 2011 = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
Juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
Aout 2011 = Du silence et des ombres (Mulligan)
Septembre 2011 = Une femme dangereuse (Walsh)
Octobre 2011 = Drive (Winding Refn)
Novembre 2011 = Monsieur Verdoux (Chaplin)
Décembre 2011= Zelig (Allen)

Janvier 2012= Fanny et Alexandre (Bergman)
Février 2012= Les nuits de Cabiria (Fellini)
Mars 2012 = Liaisons Secrètes (Quine)
Avril 2012 = The Naked Kiss (Fuller)
Mai 2012 = Le festin de Babette (Axel)
Juin 2012 = The strawberry Blonde (Walsh)
Juillet 2012 = La jetée (Marker)
Août 2012 = Stromboli (Rossellini)
Septembre 2012 = My man Godfrey (LaCava)
Octobre 2012 = L'heure suprême (Borzage)
Novembre 2012 = Klute (Pakula)
Décembre 2012 = Toy story 3 (Unkrich)

Janvier 2013 = Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
Février 2013 = L'amour l'après-midi (Rohmer)
Mars 2013 = Shame (McQueen)
Avril 2013 = The mortal storm (Borzage)
Mai 2013 = Le ruban blanc (Haneke)
Juin 2013 = Amarcord (Fellini)
Juillet 2013 = The yards (Gray)
Août 2013 = Le conformiste (Bertolucci)
Septembre 2013 = La folle ingénue (Lubitsch)
Octobre 2013 = Haute Pègre (Lubitsch)
Novembre 2013 = La vie d'Adèle (Kechiche)
Décembre 2013 = Une journée particulière (De Sica)

Janvier 2014 = L'assassin habite au 21 (Clouzot)
Février 2014 = The Grand Budapest Hotel (Anderson)
Mars 2014 = Will Hunting (Van Sant)
Avril 2014 = Her (Jonze)
Mai 2014 = Mes voisins les Yamada (Takahata)
Juin 2014 = Le conte de la princesse Kaguya (Takahata)
Juillet 2014 = La porte du paradis (Cimino)
Août 2014= Bright Star (Campion)
Septembre 2014 = Fast food fast women (Kollek)
Octobre 2014 = Tokyo Godfathers (Kon)
Novembre 2014 = Miller's Crossing (Coen)
Décembre 2014 = L'appât (Mann)

Janvier 2015 = Rome ville ouverte (Rossellini)
Février 2015 = Allemagne année zéro (Rossellini)
Mars 2015 = Before Midnight (Linklater)
Avril 2015 = Lettres d'Iwo Jima (Eastwood)
Mai 2015 = J'ai le droit de vivre (Lang)
Juin 2015 = Vice Versa (Docter)
Juillet 2015 = Mort à Venise (Visconti)
Août 2015 = Le violent (Ray)
Septembre 2015 = L'argent de la vieille (Comencini)
Octobre 2015 = La vipère (Wyler)
Novembre 2015 = L'enfance nue (Pialat)
Décembre 2015 = La chevauchée des bannis (De Toth)

Janvier 2016 = Leviathan (Zviaguintsev)
Février 2016 = Le bateau (Petersen)
Mars 2016 = L'enfance d'Ivan (Tarkovski)
Avril 2016 = Le parrain, 2ème partie (Coppola)
Dernière édition par Miss Nobody le 16 oct. 16, 11:24, édité 28 fois.

aelita
Accessoiriste
Messages : 1769
Inscription : 28 déc. 13, 18:34

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar aelita » 3 mai 16, 21:08

Sorties salles 2016

West Coast (Benjamin Weill, 27/4)****
Dalton Trumbo (Jay Roach, 27/4)****
Nos souvenirs (Gus Van Sant, 27/4)***
Maggie a un plan (Rebecca Miller, 27/4)***
Red amnesia (Wang Xiaoshuai, 4/5)****
Dough (John Goldschmidt, 4/5)****
Mr Holmes (Bill Condon, 4/5)****
Angry birds-le film (Clay Kaylis et Fergal Reilly, 11/5)***
Café society (Woody Allen, 11/5)****
Money Monster (Jodie Foster, 11/5)****
La résurrection du Christ (Kevin Reynolds, 4/5)****
La visita (Mauricio Lopez Fernandes, 11/5)***
Julieta (Pedro Almodovar, 18/5)****
Boulevard ( Dito Montiel, 18/5)***
Le voyage de Fanny (Lola Doillon, 25/5)***
John From (Joao Nicolau, 25/5)***
L'origine de la violence (Elie Chouraqui, 25/5)***



Autres films

Spartacus et les dix gladiateurs (Nick Nostro, 1964)***
Anna Christie (Clarence Brown, 1930)***
Even cowgirls get the blues (Gus Van Sant, 1994)**
Matrix (les Wachowski, 1999)***
Le récif de corail (Maurice Gleize, 1938)***
Matrix reloaded (les Wachowski, 2003)***
Matrix revolutions (les Wachowski, 2003)***
L'horizon (Jacques Rouffio, 1967)***
Mirrors (Alexandre Aja, 2008)***
L'invitation (Claude Goretta, 1973)***
Le voile des illusions (Richard Boleslawski, 1934)***
La fille des tartares (Remigio Del Grosso, 1961)**
La solitude du coureur de fond (Tony Richardson, 1962)***
La femme aux deux visages (George Cukor, 1941)***
Le divorce de Lady X (Tim Whelan, 1938)***
Ella au pays enchanté (Tommy O'Haver, 2004)***
Captain America (Albert Pyun, 1990)**
L'inspiratrice (Clarence Brown, 1931)***
La courtisane (Robert Z. Leonard, 1931)***
Terre de volupté (Sidney Franklin, 1928)***
Marie Walewska (Clarence Brown, 1937)***
Un silencieux au bout du canon (John Sturges, 1974)***
Hipsters (Valery Todorovsky, 2008)***
Le baiser (Jacques Feyder, 1929)***
La belle ténébreuse (Fred Niblo, 1928)***
Port du désir (Edmond T. Gréville, 1954)****
Mr. Nobody (Jaco Van Dormael, 2009)**
Intrigues (Clarence Brown, 1928)***
The baby (Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett, 2014)**
La tentatrice (Fred Niblo, 1926)***
La fureur d'aimer (Irving Rapper, 1958)**
Mata-Hari (George Fitzmaurice, 1931)***
L'enquête (Gordon Douglas, 1965)****FILM DU MOIS
La maison des étrangers (Jpseph L. Mankiewicz, 1949)***
La chair et le diable (Clarence Brown, 1926)***
La mort du cygne (Jean Benoît-Lévy, 1937)***
Lord of the games (Ron Newcomb, 2015)**
Le fils d'Ali Baba (Kurt Neumann, 1952)**
La route joyeuse (Gene Kelly, 1957)**
César et Rosalie (Claude Sautet, 1971)***
Hercule se déchaîne (Gianfranco Parolini, 1962)***
L'enlèvement des Sabines (Richard Pottier, 1961)**
Pixels (Chris Columbus, 2015)***
Jacob le menteur (Frank Beyer, 1974)****
Le droit d'aimer (John S. Robertson, 1929)***
Gerry (Gus Van Sant, 2002)***
Que viva Eisenstein ! (Peter Greenaway, 2015)**
Cluedo (Jonathan Lynn, 1985)**
Thé et sympathie (Vincente Minelli, 1985)***
Dernière édition par aelita le 3 oct. 16, 19:49, édité 10 fois.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (pensée shadok)

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47740
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Boubakar » 3 mai 16, 22:04

Mai 2016

Film du mois

- Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon) 8,5/10

Films vus

- Notre petite sœur (Kore-Eda) 8,5/10

- Beasts of no nation (Fukunaga) 8/10

- Une fiancée pas comme les autres (Gillespie) 7,5/10
- Le garçon et la bête (Hosoda) 7,5/10
- Loin d'elle (Polley) 7,5/10

- Walk the line (Mangold) 7/10
- Babycall (Sletaune) 7/10

- Allô, brigade spéciale (Edwards) 6,5/10
- My name is Joe (Loach) 6,5/10
- Aprile (Moretti) 6,5/10

- Lady Yakuza - le jeu des fleurs (Katô) 6/10
- Gazon maudit (Balasko) 6/10
- Les gamins (Marciano) 6/10
- Hadewijch (Dumont) 6/10

- La taupe (Alfredson) 5,5/10

- Avengers - l'ère d'Ultron (Whedon) 5/10
- L'amant de cinq jours (De Broca) 5/10

- Le carrosse d'or (Renoir) 4/10
- L'ibis rouge (Mocky) 4/10

- Je hais les acteurs (Krawczyk) 3/10
- The theatre bizarre (Collectif) 3/10
- Special correspondents (Gervais) 3/10

Films revus

- Apportez-moi la tête d'Alfredo Garcia (Peckinpah) 8/10

Mes films du mois (Mai 2005 - Avril 2016)
Spoiler (cliquez pour afficher)
mai 2005 = Star Wars episode III (Lucas)
juin 2005 = Les poupées russes (Klapisch)
juillet 2005 = La guerre des mondes (Spielberg)
août 2005 = L'auberge espagnole (Klapisch)
septembre 2005 = To live and die in LA (Friedkin)
octobre 2005 = Mon nom est personne (Valerii)
novembre 2005 = Blackjack (Dezaki)
décembre 2005 = Bernie (Dupontel)
janvier 2006 = La chute (Hirschbiegel)
février 2006 = Rambo (Kotcheff)
mars 2006 = Coup de tête (Annaud)
avril 2006 = Les duellistes (R.Scott)
mai 2006 = Spartacus (Kubrick)
juin 2006 = La ruée vers l'or (Chaplin)
juillet 2006 = La horde sauvage (Peckinpah)
aout 2006 = The Kid (Chaplin)
septembre 2006 = Un après midi de chien (Lumet)
octobre 2006 = History of violence (Cronenberg)
novembre 2006 = Seul contre tous (Noé)
décembre 2006 = Le lauréat (Nichols)
janvier 2007 = Rocky Balboa (Stallone)
février 2007 = 2001 (Kubrick)
mars 2007 = Bad Lieutenant (Ferrara)
avril 207 = Vertigo (Hitchcock)
mai 2007 = Lady Chatterley (Ferran)
juin 2007 = Bloody sunday (Greengrass)
juillet 2007 = Les infiltrés (Scorsese)
août 2007 = Lettres d'Iwo Jima (Eastwood)
septembre 2007 = L'hirondelle d'or (Hu)
octobre 2007 = Black book (Verhoeven)
novembre 2007 = 12 hommes en colère (Lumet)
décembre 2007 = Les chansons d'amour (Honoré)
janvier 2008 = Assurance sur la mort (Wilder)
février 2008 = Requiem pour un massacre (Klimov)
mars 2008 = There will be blood (P.T. Anderson)
avril 2008 = La ligne rouge (Mallick)
mai 2008 = The Killer (Woo)
juin 2008 = La graine et le mulet (Kechiche)
juillet 2008 = Le château de l'araignée (Kurosawa)
aout 2008 = Gentleman Jim (Walsh)
sepembre 2008 = Marius/Fanny/César (Korda/Allegret/Pagnol)
octobre 2008 = Fenêtre sur cour (Hitchcock)
novembre 2008 = Network (Lumet)
décembre 2008 = Bonnie & Clyde (A. Penn)
janvier 2009 = De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (Newman)
février 2009 = Gran Torino (Eastwood)
mars 2009 = 7h58, ce samedi-là (Lumet)
avril 2009 = Harold & Maude (Ashby)
mai 2009 = L'aventure de Mme Muir (Mankiewicz)
juin 2009 = Les visiteurs (Kazan)
juillet 2009 = JFK (Stone)
aout 2009 = Les choses de la vie (Sautet)
septembre 2009 = La comtesse aux pieds nus (Mankiewicz)
octobre 2009 = Le samouraÏ (Melville)
novembre 2009 = The offence (Lumet)
décembre 2009 = Avatar (Cameron)
janvier 2010 = Calmos (Blier)
février 2010 = Un dimanche à la campagne (Tavernier)
mars 2010 = The box (Kelly)
avril 2010 = La dernière caravane (Daves)
mai 2010 = La colline des hommes perdus (Lumet)
juin 2010 = L'adieu aux armes (Borzage)
juillet 2010 = La chevauchée des bannis (DeToth)
aout 2010 = Zazie dans le métro (Malle)
septembre 2010 = Des hommes et des dieux (Beauvois)
octobre 2010 = The social network (Fincher)
novembre 2010 = L'enfer est à lui (Walsh)
décembre 2010 = Bright star (Campion)
janvier 2011 = La vengeance aux deux visages (Brando)
février 2011 = L'homme qui voulut être roi (Huston)
mars 2011 = Pour une poignée de dollars (Leone)
avril 2011 = Amants et fils (Cardiff)
mai 2011 = Conte d'été (Rohmer)
juin 2011 = Punishment park (Watkins)
juillet 2011 = Les gens de la pluie (Coppola)
aout 2011 = The proposition (Hillcoat)
septembre 2011 = A la recherche de Garbo (Lumet)
octobre 2011 = Police (Pialat)
novembre 2011 = Capturing the Friedmans (Jarecki)
décembre 2011 = Shame (McQueen)
janvier 2012 = Dressé pour tuer (Fuller)
février 2012 = Un homme est passé (Sturges)
mars 2012 = Punch drunk love (P.T.Anderson)
avril 2012 = Une journée particulière (Scola)
mai 2012 = De rouille et d'os (J.Audiard)
juin 2012 = Commando (L.Lester)
juillet 2012 = Warrior (O'Connor)
aout 2012 = Deep end (Skolimowski)
septembre 2012 = Out of Africa (Pollack)
octobre 2012 = La maison du lac (Rydell)
novembre 2012 = Les enfants loups, Ame & Yuki (Hosoda)
décembre 2012 = Point limite zéro (Sarafian)
janvier 2013 = The master (P.T.Anderson)
février 2013 = Daguérrotypes (Varda)
mars 2013 = Braindead (P.Jackson)
avril 2013 = Occupe-toi d'Amélie ! (Autant-Lara)
mai 2013 = Mud (J.Nichols)
juin 2013 = Le dernier train du Katanga (Cardiff)
juillet 2013 = Piège mortel (Lumet)
aout 2013 = La rose et la flèche (Lester)
septembre 2013 = Le trou (Becker)
octobre 2013 = Iron monkey (Yuen)
novembre 2013 = Inside Llewyn Davis (Coen)
décembre 2013 = Le gouffre aux chimères (Wilder)
janvier 2014 = Le vent se lève (Miyazaki)
février 2014 = 10eme chambre, instants d'audience (Depardon)
mars 2014 = Fedora (Wilder)
avril 2014 = Les garçons de la bande (Friedkin)
mai 2014 = The myth of the american sleepover (Mitchell)
juin 2014 = Un condé (Boisset)
juillet 2014 = Marie Octobre (Duvivier)
août 2014 = Blue Jasmine (Allen)
septembre 2014 = Arrietty, le petit monde des chapardeurs (Yonebayashi)
octobre 2014 = Mouchette (Bresson)
novembre 2014 = Mademoiselle (Richardson)
décembre 2014 = Bonne chance (Guitry)
janvier 2015 = Les diaboliques (Clouzot)
février 2015 = Philomena (Frears)
mars 2015 = L'homme tranquille (Ford)
avril 2015 = Deux jours, une nuit (Dardenne)
mai 2015 = Mad Max Fury Road (Miller)
juin 2015 = Stardust memories (Allen)
juillet 2015 = Les combattants (Cailley)
août 2015 = L'aveu (Costa-Gavras)
septembre 2015 = Le sauveur (Mardore)
octobre 2015 = Naïs (Pagnol & Leboursier)
novembre 2015 = Vincere (Bellocchio)
décembre 2015 = Star wars - le réveil de la force (Abrams)
janvier 2016 = Lorenzo (Miller)
février 2016 = Creed (Coogler)
mars 2016 = Sorcerer (Friedkin)
avril 2016 = Love streams (Cassavetes)
Dernière édition par Boubakar le 1 juin 16, 09:24, édité 22 fois.

Avatar de l’utilisateur
Joe Wilson
Entier manceau
Messages : 5463
Inscription : 7 sept. 05, 13:49
Localisation : Entre Seine et Oise

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Joe Wilson » 4 mai 16, 02:32

Film du mois

Sunset Song, de Terence Davies



Films découverts

Sunset Song, de Terence Davies 8,5/10

Ma Loute, de Bruno Dumont 7/10
Julieta, de Pedro Almodovar 7/10

Elle, de Paul Verhoeven 6,5/10
Café Society, de Woody Allen 6,5/10
Death Walks on High Heels, de Luciano Ercoli 6,5/10

Money Monster, de Jodie Foster 6/10
Eddie the Eagle, de Dexter Fletcher 6/10











Films revus







Films des mois précédents


Spoiler (cliquez pour afficher)
Novembre 2005 : La flibustière des Antilles (Jacques Tourneur)
Décembre 2005 : Le port de la drogue (Samuel Fuller)

Janvier 2006 : Le narcisse noir (Michael Powell/Emeric Pressburger)
Février 2006 : Le nouveau monde (Terrence Malick)
Mars 2006 : Le fleuve (Jean Renoir)
Avril 2006 : Colonel Blimp (Michael Powell/Emeric Pressburger)
Mai 2006 : De beaux lendemains (Atom Egoyan)
Juin 2006 : Ordet (Carl Theodor Dreyer)
Juillet 2006 : La prisonnière du désert (John Ford)
Août 2006 : Trois camarades (Frank Borzage)
Septembre 2006 : L'idiot (Akira Kurosawa)
Octobre 2006 : Raging bull (Martin Scorsese)
Novembre 2006 : Raining in the mountain (King Hu)
Décembre 2006 : La condition de l'homme (Masaki Kobayashi)

Janvier 2007 : Au service secret de sa Majesté (Peter Hunt)
Février 2007 : Lettres d'Iwo Jima (Clint Eastwood)
Mars 2007 : Les 13 tueurs (Eiichi Kudo)
Avril 2007 : Les tueurs (Robert Siodmak)
Mai 2007 : Il était une fois en Amérique (Sergio Leone)
Juin 2007 : L'impasse (Brian De Palma)
Juillet 2007 : Le jardin des Finzi Contini (Vittorio De Sica)
Août 2007 : Goyokin (Hideo Gosha)
Septembre 2007 : La dernière séance (Peter Bogdanovich)
Octobre 2007 : Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Novembre 2007 : Faux semblants (David Cronenberg)
Décembre 2007 : Mirage de la vie (Douglas Sirk)

Janvier 2008 : Le temps de l'innocence (Martin Scorsese)
Février 2008 : Assurance sur la mort (Billy Wilder)
Mars 2008 : Comme un torrent (Vicente Minnelli)
Avril 2008 : Stalker (Andrei Tarkovski)
Mai 2008 : Husbands (John Cassavetes)
Juin 2008 : La fille du désert (Raoul Walsh)
Juillet 2008 : La harpe de Birmanie (Kon Ichikawa)
Août 2008 : Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks)
Septembre 2008 : Entre le ciel et l'enfer (Akira Kurosawa)
Octobre 2008 : The Swimmer (Frank Perry)
Novembre 2008 : Two lovers (James Gray)
Décembre 2008 : Demain est un autre jour (Douglas Sirk)

Janvier 2009 : Opening night (John Cassavetes)
Février 2009 : Casino (Martin Scorsese)
Mars 2009 : Distant voices, still lives (Terence Davies)
Avril 2009 : A bout de course (Sidney Lumet)
Mai 2009 : Monika (Ingmar Bergman)
Juin 2009 : Les deux anglaises et le continent (François Truffaut)
Juillet 2009 : Le plaisir (Max Ophüls)
Août 2009 : Le conformiste (Bernardo Bertolucci)
Septembre 2009 : Le monde d'Apu (Satyajit Ray)
Octobre 2009 : Il était une fois la révolution (Sergio Leone)
Novembre 2009 : Vincere (Marco Bellochio)
Décembre 2009 : Tetro (Francis Ford Coppola)

Janvier 2010 : L'adieu aux armes (Frank Borzage)
Février 2010 : Mademoiselle Oyû (Kenji Mizoguchi)
Mars 2010 : The house of mirth (Terence Davies)
Avril 2010 : Henry V (Kenneth Branagh)
Mai 2010 : Le mépris (Jean-Luc Godard)
Juin 2010 : La peau douce (François Truffaut)
Juillet 2010 : Tous les autres s'appellent Ali (Rainer Werner Fassbinder)
Août 2010 : Le visage d'un autre (Hiroshi Teshigahara)
Septembre 2010 : Le rebelle (King Vidor)
Octobre 2010 : Mystères de Lisbonne (Raoul Ruiz)
Novembre 2010 : Nostalgie de la lumière (Patricio Guzman)
Décembre 2010 : L'ange de la rue (Frank Borzage)

Janvier 2011 : Les affameurs (Anthony Mann)
Février 2011 : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman)
Mars 2011 : Les contes de la lune vague après la pluie (Kenji Mizoguchi)
Avril 2011 : Le roi Lear (Grigori Kozintsev)
Mai 2011 : The tree of life (Terrence Malick)
Juin 2011 : Pandora (Albert Lewin)
Juillet 2011 : Le guépard (Luchino Visconti)
Août 2011 : Melancholia (Lars Von Trier)
Septembre 2011 : L'Apollonide, souvenirs de la maison close (Bertrand Bonello)
Octobre 2011 : Portrait de femme (Jane Campion)
Novembre 2011 : Shame (Steve McQueen)
Décembre 2011 : The bitter tea of General Yen (Frank Capra)

Janvier 2012 : Wichita (Jacques Tourneur)
Février 2012 : La vengeance d'un acteur (Kon Ichikawa)
Mars 2012 : Martha Marcy May Marlene (Sean Durkin)
Avril 2012 : Stars in my crown (Jacques Tourneur)
Mai 2012 : Coups de feu dans la Sierra (Sam Peckinpah)
Juin 2012 : The Deep Blue Sea (Terence Davies)
Juillet 2012 : L'Emploi (Ermanno Olmi)
Août 2012 : A propos d'Elly (Asghar Farhadi)
Septembre 2012 : Les Enfants Loups, Ame § Yuki (Mamoru Hosoda)
Octobre 2012 : La maman et la putain (Jean Eustache)
Novembre 2012 : The Adjuster (Atom Egoyan)
Décembre 2012 : Tabou (Miguel Gomes)

Janvier 2013 : Le maître, la maîtresse et l'esclave (Abrar Alvi)
Février 2013 : Printemps tardif (Yasujiro Ozu)
Mars 2013 : Calle mayor (Juan Antonio Bardem)
Avril 2013 : A la merveille (Terrence Malick)
Mai 2013 : Mud (Jeff Nichols)
Juin 2013 : Sayat Nova (Sergei Paradjanov)
Juillet 2013 : Fin d'automne (Yasujiro Ozu)
Août 2013 : La Fugue (Arthur Penn)
Septembre 2013 : Jimmy P. (Arnaud Desplechin)
Octobre 2013 : La Vie d'Adèle (Abdellatif Kechiche)
Novembre 2013 : The Immigrant (James Gray)
Décembre 2013 : Trilogie My Childhood/My Ain Folk/My Way Home (Bill Douglas)

Janvier 2014 : Prospero's Books (Peter Greenaway)
Février 2014 : Mark Dixon, détective (Otto Preminger)
Mars 2014 : Lettre d'une inconnue (Max Ophüls)
Avril 2014 : Les plus belles années de notre vie (William Wyler)
Mai 2014 : Maria's Lovers (Andrei Konchalovsky)
Juin 2014 : Le Conte de la princesse Kaguya (Isao Takahata)
Juillet 2014 : Les nuits de Cabiria (Federico Fellini)
Août 2014 : Un étrange voyage (Alain Cavalier)
Septembre 2014 : Saint Laurent (Bertrand Bonello)
Octobre 2014 : Mommy (Xavier Dolan)
Novembre 2014 : La grande extase du sculpteur sur bois Steiner (Werner Herzog)
Décembre 2014 : Comrades (Bill Douglas)

Janvier 2015 : Foxcatcher (Bennett Miller)
Février 2015 : L'histoire d'Adèle H. (François Truffaut)
Mars 2015 : All That Jazz (Bob Fosse)
Avril 2015 : La dernière vague (Peter Weir)
Mai 2015 : Gallipoli (Peter Weir)
Juin 2015 : L'impératrice Yang Kwei-Fei (Kenji Mizoguchi)
Juillet 2015 : Hill of Freedom (Hong Sang-Soo)
Août 2015 : Messidor (Alain Tanner)
Septembre 2015 : The Duke of Burgundy (Peter Strickland)
Octobre 2015 : L'ombre des femmes (Philippe Garrel)
Novembre 2015 : Surviving Desire (Hal Hartley)
Décembre 2015 : L'étreinte du serpent (Ciro Guerra)

Janvier 2016 : Carol (Todd Haynes)
Février 2016 : Un jour avec, un jour sans (Hong Sang-Soo)
Mars 2016 : The Assassin (Hou Hsiao-Hsien)
Avril 2016 : Le fils de Joseph (Eugène Green)
Dernière édition par Joe Wilson le 5 juin 16, 11:46, édité 2 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Messages : 18103
Inscription : 26 déc. 04, 18:31
Localisation : sleeping in the midday sun...

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar gnome » 4 mai 16, 13:22

Films du mois : Mai 2016

Film du mois


Les films vus (par ordre décroissant de préférence) - Les redécouvertes - Les films revus


Image Chef d'oeuvre !!!
Image On est vraiment pas loin de la masterpiece!
- Rambo - First Blood (Ted Kotcheff) 9-9.5/10 VO BR
Révision hier et le film vieillit toujours bien. Non content d'être un excellent survival, il reste un incontestable témoignage du traumatisme que fut le Viet-Nam pour toute une génération et du traumatisme que fut le rejet de la population américaine pour ces vétérans revenus d'une guerre qui les avait déjà profondément détruit. Ce n'est pas Voyage au bout de l'enfer (The deer hunter), mais les dix dernières minutes me toucheront toujours profondément.

Image Excellent !
- Happy Birthday to Me (Jack Lee Thompson) 8/10 TV VO
Melissa Sue Anderson et le véréran Glenn Ford dirigés par le souvent efficace Jack Lee Thompson pour un slasher qui ménage de sérieux moments de tension et a l'avantage de sortir un peu des sentiers balisés. La séquence où l'identité du tuer est révélée est redoutable avant que dans une ultime pirouette, celui-ci retire son "masque". Ultime twist qui déforce un peu le film à mon sens.

- The Burning (Carnage) (Tony Maylam) 7.5-8/10 TV VO
Jason "Georges Costanza" Alexander et Holly Hunter dans un slasher honorable et en tout cas divertissant.

- Vendredi 13 part 2 - Le tueur du vendredi (Steve Miner) 8-8.5/10 BR VO
En voilà un qui partage pas mal d'éléments de scénario avec The burning sorti la même année... Qui est le premier de l'oeuf ou de la poule ? Toujours est-il que ce Vendredi 13 est une bonne surprise. Miner est un bon faiseur et il a même réussi à me surprendre et à me stresser là où Cunningham avait failli. Ce Tueur du Vendredi est donc une bonne surprise portée par la lumineuse Amy Steel. Reste que la majorité des meurtres sont trop soft et auraient gagné à être plus brutaux et gore, ça désamorce un peu la tension que Miner installe. Puis, faut pas trop chercher la cohérence de l'ensemble... :mrgreen:

- Vendredi 13 part 3 - Meurtres en 3D (Steve Miner) 7.5-8/10 BR VO 2D et 3D
Vu d'abord en 3D anaglyphe, puis parce que je suis un peu maso en 2D pour le confort oculaire. Force est de constater que le film une fois de plus se laisse suivre avec beaucoup de plaisir. Je l'ai déjà dit et le répète, Miner est un bon faiseur et il sait installer une ambiance. Reste que le scénario est prétexte à faire joujou avec la 3D et le film se doit d'être vu sous cette forme pour l'apprécier à sa juste valeur. La 3D, en anaglyphe reste quelque peu fatigante, mais force est de constater qu'elle ajoute énormément au film en matière de fun ou d'ambiance; un certain nombre de plans réussis tombant forcément à plat en version 2D (même problème qu'avec Les dents de la mer 3). En 2D, sans jeu de mots, le film manque un peu de relief et perd des points d'autant que l'interprétation n'est pas toujours du niveau des deux premiers films. Restent quelques meurtres qui se font plus brutaux et gore, le personnage de Shelly, les punks...

- Vendredi 13 part 4 - The final chapter (Joseph Zito) 8-8.5/10 VO
Après le petit résumé désormais habituel des épisodes précédents, le film débute avec l'enlèvement du corps de Jason dans la grange. Ce qui suit n'apporte strictement rien de neuf à l'histoire du cinéma, mais j'aime bien et ce n'est de toute façon pas ça qu'on lui demande. Pourtant, les premières exactions de Jason avaient tendance à me laisser sur ma faim. C'est le gros problème de la série. Autant dans le premier, les scènes gore étaient correctes (Savini oblige), mais amenées avec les pieds (pas ou peu de tension), autant dans les suivants à quelques exceptions près, les meurtres sont bien sages et surtout expédiés à vitesse grand V. C'est encore le cas ici, du moins au début parce que à mesure que le film avance, Jason se fait plus brutal et on a droit à quelques meurtres qui prennent leur temps. Finalement, en matière de gore c'est Jason qui s'en prend le plus dans la tronche au propre comme au figuré. A noter que le final glaçant est responsable d'une partie de ma cote. Corey Feldman est excellent comme souvent et Savini est de retour et ça fait du bien.

Image Tout à fait honorable
- Le manoir Magique (Ben Stassen -Jeremy Degruson) 6.5-7/10 TV VF 2D
Stassen maitrise la 3D et c'est peu dire que son film est un véritable catalogue à priori réussi (car vu en 2D, mais on devine les effets) des possibilités de celle-ci. Reste un scénario intéressant, amusant, mais dont la limite m'a semblé justement qu'il était prétexte à en mettre plein les yeux.

- The woman (Lucky McKee) 6.5/10 TV VF
De belles idées notamment dans la réalisation avec un beau travail sur le son et une excellente BO au service d'un scénario très bof s'enlisant dans un final un peu n'importe quoi. Dommage parce que le postulat de départ était intéressant.

- L'inconnu du lac (Alain Guiraudie) 7/10 TV
Une ambiance étrange par moment un peu glauque avec ces hommes "chassant" dans le bois mais relativement réussie pour un final qui tombe finalement à plat. Ceci dit, faut être réceptif à cette ambiance gay.

Image Pourquoi pas, mais peut mieux
- Morituris - Legions of the dead (Raffaele Picchio) 5.5/10 VF
Il y avait un certain potentiel dans l'idée de légions de gladiateurs venant accomplir leur vengeance. Le côté rape and revenge est bien brutal de même que l'intervention des gladiateurs qui donne lieu à un ou deux débordement gore bien sentis, mais c'est filmé comme un téléfilm avec des acteurs très moyens. Du coup bof... Mais il y a un côté jusqu’au-boutiste pas désagréable.

Image A oublier
Image Le dessin est clair, non?
Dernière édition par gnome le 30 mai 16, 20:26, édité 16 fois.
Image Image Image

Johnny Doe
Producteur
Messages : 8897
Inscription : 13 mai 03, 19:59

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Johnny Doe » 4 mai 16, 14:15

FILM DU MOIS

Image

FILMS / SERIES : DECOUVERTES / REDECOUVERTES

Crimes and Misdemeanors (Woody Allen, 1989) : 9/10

Annie Hall (Woody Allen, 1977) : 7/10

Everything You Always Wanted To Know About Sex* (* But Were Afraid To Ask) (Woody Allen, 1972) : 6/10
Le Prénom (Alexandre de La Patellière & Matthieu Delaporte, 2012) : 6/10
Mélodie en Sous-sol (Henri Verneuil, 1963) : 6/10

Death Becomes Her (Robert Zemeckis, 1992) : 5/10
The Goat (Buster Keaton, 1921) : 5/10
The Brothers Grimsby (Louis Letterier, 2016) : 5/10

Deadpool (Tim Miller, 2016) : 4/10

Possession (Andrzej Zulawski, 1981) : 3/10

FILMS REVUS

Aucun
Dernière édition par Johnny Doe le 31 mai 16, 10:00, édité 7 fois.
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.

Avatar de l’utilisateur
G.T.O
Egal à lui-même
Messages : 4046
Inscription : 1 févr. 07, 13:11

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar G.T.O » 5 mai 16, 02:23

Starman : 7/10
The Witch : 3/10
Les délices de Tokyo : 7/10
10 Cloverfield Lane : 5/10
The Strangers : 4/10
Zulu ( 2013) : 2.5/10
Kill Zone 2 : 5/10
Bone Tomahawk : 5.5/10
Le Bouton de nacre : 4/10
Zootopia : 4/10
From beyond : 6/10
Dernière édition par G.T.O le 29 mai 16, 09:22, édité 9 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Producteur Exécutif
Messages : 7236
Inscription : 10 août 04, 13:48

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Cathy » 5 mai 16, 18:09

Film du mois



Films découverts, redécouverts ou revus

L'impossible Monsieur bébé, Bringing up baby (Howard Hawks) - 9/10
Screwball dont on ne se lasse pas avec ce tandem époustouflant formé par Katharine Hepburn et Cary Grant ! Rythme effréné. Bref un chef d'oeuvre du genre et du cinéma tout court.

Vous ne l'emporterez pas avec vous, you Can't take it with you (Frank Capra) - 9/10
Bon que dire, si ce n'est que c'est un chef d'oeuvre de la screwball, un rythme fou, une famille totalement déjantée où chaque scène chez elle est une pure loufoquerie. Et puis quel casting, James Stewart, Jean Arthur, Lionel Barrymore, Edward Arnold, etc. superbe. Revu avec toujours le même plaisir.

Fenêtre sur cour, Rear Window (Alfred Hitchcok) - 9/10
Revu avec toujours le même plaisir un des meilleurs films de Sir Alfred et un des meilleurs films du cinéma tout court !

Private Worlds (Gregory La Cava) - 8.5/10
Film étonnant pour l'époque, 1935 et la vie dans un hôpital psychiatrique où l'arrivée d'un nouveau directeur et de sa soeur va troubler le quotidien de l'asile. La scène où l'un des malades assaille le directeur est assez étonnante avec son montage ultra-rapide. Claudette Colbert en est la vedette avec Joel McCrea et Charles Boyer. A noter aussi Joan Bennett en épouse tourmentée de Joel McCrea. Un film assez violent par moment.

Monstres académie, Monsters University ( Dan Scalon) - 8.5/10
Deuxième film mettant en vedette Sullivan et Mike. Alors il n'y a pas la poésie du premier, mais le film est plus dans la tradition des films de campus, l'imaginaire des monstres en plus. Ca tient quand même sacrément bien la route. Revu avec plaisir.

La mort du cygne (Jean-Benoit Levy) - 8/10
Ce film a inspiré à Hollywood la danse inachevée. Rarement un film de danse a montré autant de danse et n'a été autant un reflet des classes et des spectacles. Evidemment la danse paraît terriblement datée, même si c'est Chauviré qui incarne la prima ballerina. Janine Charrat est cette Rose Souris par qui le drame arrive.

La danse inachevée, The unfinished Dance (Henry Koster) - 8/10
Autre adaptation du roman de Paul Morand, mais pas un réel remake. On y retrouve les mêmes scènes clés, et où Janine Charrat était une véritable danseuse (qui fera carrière auprès de Roland Petit ou en tant que chorégraphe), Margaret O'Brien joue à la danseuse, parfois elle montre quelques talents, parfois elle est totalement pataude et on ne comprend pas comment elle peut être choisie. Les scènes de danse contrairement au film français ont été chorégraphiées pour le film, cela permet un dernier ballet éclatant de couleur. Cyd Charisse est toujours aussi cruellement dénuée de vie en tant qu'actrice, contrairement à Karin Booth. Les ressorts sont moins mélodramatiques dans ce film, la danseuse blessée deviendra certes professeur à l'école, mais elle n'aura aucune séquelle physique. Nous sommes dans un produit plus hollywoodien, mais franchement sympathique.

Les contes des chrysanthèmes tardifs, Zangiku monogatar[/b] (Kenji Mizoguchi) - 8/10
Mélodrame qui a pour cadre le théâtre kabuki. Cinéma dépaysant et déconcertant par cette manière de filmer sans plan"américain" et réels gros plans. Le film nous plonge dans une culture méconnue, des traditions filiales immuables, une place de la femme à part. Mais un film qui finit par être envoutant, même si quelques scènes tirent en longueur.

[b]La blonde Platine, Platinum Blonde
(Frank Capra) - 8/10
Comédie caustique où un journaliste épouse une riche héritière. Robert William a un jeu d'une modernité confondante,quel dommage qu'il soit mort avant même la sortie de ce film, il aurait sans doute été un très grand. Loretta Young est ravissante en jeune journaliste, quant à Jean Harlow, elle semble un peu coincée dans ce contre-emploi. De superbes plans, de jolies scènes notamment celle où les deux époux se confrontent en chantant.

Lili (Charles Walters) - 8/10
Joli conte avec une Leslie Caron apte à jouer la jeune fille naïve, et la femme fatale dans la scène du rêve. Mel Ferrer est fort séduisant en danseur mutilé devenu marionnettiste et fait une jolie prestation à travers les voix des personnages qu'il anime. Revu avec plaisir, même si le charme n'opère qu'à partir de l'arrivée des marionnettes.

L'été meurtrier (Jean Becker) - 8/10
Film qui fonctionne toujours autant. Adjani est superbe en Elle, et Suzanne Flon exceptionnelle en "sono cassée" sans oublier François Cluzet qui crève l'écran. Revu avec plaisir.

Le diable s'habille en Prada, The Devil wears Prada (David Frankel) - 8/10
Une comédie certes convenue mais sympathique et puis Anne Hathaway et Meryl Streep sont parfaites dans leur rôle respectif

Easy Living (Mitchell Leisen) - 8/10
Screwball type, à la folie presque fatigante au départ, et les chutes sont trop chorégraphiées dans la scène du café. Mais bon Jean Arthur, Ray Milland et Edward Arnold sont parfaits dans leurs rôles.

La dernière fanfare, The Last Hurrah (John Ford) - 8/10
Sujet qui semble encore d'actualité avec ce vieux politicard qui mène son dernier combat pour l'élection. Spencer Tracy est épatant en candidat officiellement sympathique mais qui connaît toutes les ficelles du métier.

La fiancée imprévue, If you can only cook (William A. Seiter) - 8/10
Comédie assez courte qui met en vedette Jean Arthur et Herbert Marshall. Sympathique, enlevé.

She wouldn't say yes (Alexander Hall) - 8/10
Screwball comedie qui met en vedette Rosalind Russell en psychanalyste et Lew Boman sans oublier ces figures du cinéma hollywoodien que sont Harry Davenport en domestique ou Charles Winninger en père de la jeune femme. Sympathique.

The Murder Man (Tim Whelan) - 7.5/10
Petit film court où un journaliste spécialiste des affaires criminelles fait arrêter et condamner à mort un assureur. Spencer Tracy en est le héros, et on peut apercevoir James Stewart dans son premier film. Virginia Bruce fait quelque peu penser à Loretta Young. Film efficace, même si évident.

le peuple accuse O'Hara, People against O'Hara (John Sturges) - 7.5/10
Un avocat qui défend un innocent c'est banal, mais il y a l'élégance de la mise en scène, comme la scène du meurtre initial. Et il y a le portrait de cet avocat et de sa lutte contre l'alcool. Spencer Tracy est comme d'habitude irréprochable dans son rôle.

Les invités de huit heures, Dinner at eight (George Cukor) - 7/10
Comédie mélodramatique (dont je ne comprends pas qu'elle soit sortie dans le coffret comédies Warner, il y a plusieurs années). Des numéros d'acteurs, le côté bavard habituel chez le réalisateur. Jean Harlow excellente dans son rôle, tout comme les Barrymore ou encore Billie Burke, même si elle est dans un rôle assez traditionnelle de maîtresse de maison "survoltée".

Three Blind Mice (William A. Seiter) - 7/10
Comédie américaine assez convenue avec ces trois soeurs qui partent à la recherche de l'homme riche. David Niven et Joel Mc Crea s'affrontent pour Loretta Young. Il manque un peu de folie qui n'apparaît que dans la dernière partie avec l'apparition de la soeur.

A Caliente, In Caliente (Lloyd Bacon) - 7/10
Petite comédie où le final permet de voir deux numéros de Busby Berkeley sans grande originalité, hormis le côté irréalisable du second sur scène. Il ne se passe pas grand chose et permet surtout à Edward Everett Horton de faire son numéro avec toujours autant d'efficacité. Maintenant reste le charme des films de cette époque. Revu sans déplaisir.

Marchands d'illusion, The Hucksters (Jack Conway) - 4/10
Ennuyeux, ennuyeux et encore ennuyeux. Heureusement qu'il y a les scènes avec Sidney Greenstreet pour réveiller tout cela ! Deborah Kerr fait office de plante verte distinguée et froide comme souvent. Clark Gable fait du Clark Gable, Adolphe Menjou du Adolphe Menjou. Pour une fois Ava Gardner est pas mal dans son rôle. Bref on aura compris, j'ai détesté !

Séries :

Star Trek, TOS, saison 2 en cours

Flesh and Bones
Série sur le quotidien d'une danseuse dans une petite troupe new yorkaise.



Films du mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2009 - L'exilé (Ophuls)
Novembre 2009 - Old acquaintance (Sherman)
Décembre 2009 - The Browning version (Asquith)


Janvier 2010 - Jane Eyre (Stevenson)
Février 2010 - La Reine Christine (Mamoulian)
Mars 2010 - Remember the night (Leisen)
Avril 2010 - Ball of Fire (Hawks)
Mai 2010 - Lettre d'une inconnue (Ophuls)
Juin 2010 - Les Dix commandements (DeMille)
Juillet 2010 - Ninotchka (Lubitsch)
Août 2010 - The Great Ziegfeld (Leonard)
Septembre 2010 - A Royal Scandal (Preminger)
Octobre 2010 - La beauté du diable (Clair)
Novembre 2010 - La vie est belle (Capra)
Décembre 2010 - Les quatre filles du Docteur March (Cukor)

Janvier 2011 - L'ange des ténèbres (Milestone)
Février 2011 - L'homme au bras d'or (Preminger)
Mars 2011 - Pandora (Lewin)
Avril 2011 - Madame Bovary (Minnelli)
Mai 2011 - Témoin à charge (Wilder)
Juin 2011 - Jewel Robbery (Dieterle)
Juillet 2011 - L'amant sans visage (Sherman)
Août 2011 - L'appât (Mann)
Septembre 2011 - Le livre noir (Mann)
Octobre 2011 - Rio (Saldanha)
Novembre 2011 - Un seul amour (Sidney)
Décembre 2011 - Forbidden Love et Ladies of Leisure (Capra)

Janvier 2012 - Baby Face (Green)
Février 2012 - The Artist (Hazanavicius)
Mars 2012 - Pavillon noir (Borzage)
Avril 2012 - Hangover Square (Brahm)
Mai 2012 - Les inconnus dans la maison (Decoin)
Juin 2012 - Les plus belles années de notre vie (Wyler)
Juillet 2012 - Garçonnière pour quatre (Gordon)
Août 2012 - Les Aventures de Tintin (Spielberg)
Septembre 2012 - M le maudit (F. Lang)
Octobre 2012- Queen Kelly (Von Stroheim)
Novembre 2012- Captives de Bornéo (Negulesco)
Décembre 2012 - Music Lovers (Russell)

Janvier 2013 - Chicago (Rob Marshall)
Février 2013 - Agent Secret (Hitchcock)
Mars 2013 - Populaire (Poinsard)
Avril 2013 - The Secret Bride (Dieterle)
Mai 2013 - Le Vandale (Hawks)
Juin 2013 - Arènes Sanglantes (Mamoulian) - le Calice d'Argent (Saville)
Juillet 2013 - Chaines du destin (Leisen)
Août 2013 - Shadow on the wall (Pat Jackson)
Septembre 2013 - Yolanda and the Thief (Minnelli)
Octobre 2013 - La clé sous la porte (Sidney)
Novembre 2013 - La part du jeu (Leisen)
Décembre 2013 - The Company (Altman)

Janvier 2014 - La falaise mystérieuse (L. Allen)
Février 2014 - La Reine des neiges (Disney)
Mars 2014 - Le masque arraché (Miller D)
Avril 2014 - Le monde de Suzie Wong (Quine)
Mai 2014 - Last Action Hero (McTiernan)
Juin 2014 - Tendre est la nuit (King)
Juillet 2014 - Citizen Kane (Welles)
Août 2014 - 14 Heures (Hathaway)
Septembre 2014 - En cas de malheur (Autant-Lara)
Octobre 2014 - La bonne fée (Wyler)
Novembre 2014 - Le deuil sied à Electre (D. Nichols)
Décembre 2014 - La source de feu (Holden, Pichel)

Janvier 2015 - Le Trésor de la Sierra Madre (John Huston)
Février 2015 - Les Bourreaux meurent aussi (Fritz Lang), The Smiling Lieutenant et The Love Parade (Ernst Lubitsch)
Mars 2015 - La dame d'Onze heures (Jean Devaivre)
Avril 2015 - Le Glaive et la balanche (André Cayatte)
Mai 2015 - Le ciel peut attendre (Ernst Lubitsch)
Juin 2015 - La flamme qui s'éteint (Rudolph Maté)
Juillet 2015 - Gallant Lady (Gregory La Cava), Fury (Fritz Lang)
Août 2015 - Quand la terre brûle (Irving Rapper)
Septembre 2015 - Le temps d'aimer et le temps de mourir (Douglas Sirk)
Octobre 2015 - Dead Again (Kenneth Brannagh)
Novembre 2015 - Shakespeare in love (John Madden)
Décembre 2015 - West Side Story (Robert Wise)

Janvier 2016 - Kismet (Vincente Minnelli)
Février 2016 L'auberge du sixième bonheur, The Inn of the Sixth Happiness (Mark Robson)
Mars 2016, Jugement à Nuremberg (Stanley Kramer)
Avril 2016, Blanches colombes et vilains Messieurs (Joseph Mankiewicz)
Mai 2016, Private Worlds (Gregory LaCava)
Dernière édition par Cathy le 1 juin 16, 20:42, édité 15 fois.

Avatar de l’utilisateur
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Messages : 6173
Inscription : 18 mars 14, 08:41

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Alexandre Angel » 5 mai 16, 18:57

Cathy a écrit :Private Worlds (Gregory La Cava) - 8.5/10Film étonnant pour l'époque, 1935 et la vie dans un hôpital psychiatrique où l'arrivée d'un nouveau directeur et de sa soeur va troubler le quotidien de l'asile. La scène où l'un des malades assaille le directeur est assez étonnante avec son montage ultra-rapide. Claudette Colbert en est la vedette avec Joel McCrea et Charles Boyer. A noter aussi Joan Bennett en épouse tourmentée de Joel McCrea. Un film assez violent par moment.

Pas vu celui-ci. Mais Primrose Path, du même La Cava est aussi étonnant pour (la même) époque et annoncerait presque Affreux, sales et méchants.
La Cava était étonnant. Dommage que son alcoolisme l'aie fait péricliter.

Avatar de l’utilisateur
Vic Vega
Lee Marvin Fan
Messages : 3260
Inscription : 15 avr. 03, 10:20
Localisation : South Bay

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Vic Vega » 5 mai 16, 20:59

Mai 2016


Film du mois
Le Dernier Testament de Lyne Littman


Films découverts
Le Dernier Testament de Lyne Littman 7/10
The Lady Assassin de Tony Liu 6/10
Holy Flame of the martial world de Tony Liu 6/10
Electrodomestica de Kleber Mendonça Filho 6/10
Vinil Verde de Kleber Mendonça Filho 6/10
Revanchist de Chong Yan-gin 5/10
Green Room de Jeremy Saulnier 5/10
Inside Men de Woo Min-ho 4/10
Recife Frio de Kleber Mendonça Filho 2/10


Séries TV


Films revus (Hors compétition)


Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
novembre 2005 = Three Times (Hou Hsiao Hsien)
decembre 2005 = Sept Hommes à abattre (Budd Boetticher)
janvier 2006 = Pat Garrett and Billy the Kid (Sam Peckinpah)
fevrier 2006 = A.I. (Steven Spielberg)
mars 2006 = Traquenard (Nicholas Ray)
avril 2006 = Whassup Rockers (Larry Clark)
mai 2006 = Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
juin 2006 = Les Vampires (Louis Feuillade)
juillet 2006 = La Cérémonie (Oshima Nagisa)
aout 2006 = Puni par le ciel (Gosha Hideo)
septembre 2006 = La Ballade de Narayama (Kinoshita Keisuke)
octobre 2006=Profond désir des dieux (Imamura Shohei)
novembre 2006=Croupier (Mike Hodges)
décembre 2006=Les Monstres (Dino Risi)
janvier 2007=Napoléon (Abel Gance)
février 2007=La Foule (King Vidor)
mars 2007=Le Rebelle (King Vidor)
avril 2007=The Killers (Robert Siodmak)
mai 2007=Rouges et blancs (Miklos Jancso)
juin 2007=Le Temps des Gitans (Emir Kusturica)
juillet 2007=Bouge pas, meurs et ressuscite (Vitali Kanevski)
aout 2007=Pharaon (Jerzy Kawalerowicz)
septembre 2007=Le Gouffre aux chimères (Billy Wilder)
octobre 2007=Berlin Alexanderplatz (Rainer Werner Fassbinder)
novembre 2007=Le Temps d'aimer et le temps de mourir (Douglas Sirk)
décembre 2007=America, America (Elia Kazan)
janvier 2008=Last Action Hero (John Mac Tiernan)
février 2008=Strangers when we meet (Richard Quine)
mars 2008=Le Grand Chantage (Alexander Mackendrick)
avril 2008=Judex (Georges Franju)
mai 2008=Les Savates du Bon Dieu (Jean-Claude Brisseau)
juin 2008=Le Carrosse d'or (Jean Renoir)
juillet 2008=La Roue (Abel Gance)
août 2008=Une Page Folle (Kinugasa Teinosuke)
septembre 2008=L'Ami Américain (Wim Wenders)
octobre 2008=Le Plaisir (Max Ophuls)
novembre 2008=Une Vie Difficile (Dino Risi)
décembre 2008=Le Ciel peut attendre (Ernst Lubtisch)
janvier 2009=Frenzy (Alfred Hitchcock)
février 2009=Gun Crazy (Joseph H. Lewis)
mars 2009=Les Rapaces (Erich Von Stroheim)
avril 2009=Ariane (Billy Wilder)
mai 2009=Le Convoi de la peur (William Friedkin)
juin 2009=Que la bête meure (Claude Chabrol)
juillet 2009=French Cancan (Jean Renoir)
août 2009=Quand les aigles attaquent (Brian G. Hutton)
septembre 2009=Les Gens de la pluie (Francis Ford Coppola)
octobre 2009=Point Limite Zéro (Richard C. Sarafian)
novembre 2009=La Nuit Américaine (François Truffaut)
décembre 2009=Le Coup de l'escalier (Robert Wise)
janvier 2010=Les Mariés de l'an deux (Jean-Paul Rappeneau)
février 2010=Sobibor, 14 octobre 1943, 16 heures (Claude Lanzmann)
mars 2010=Presque Célèbre (Cameron Crowe)
avril 2010=Monsieur Verdoux (Charlie Chaplin)
mai 2010=L'Arrangement (Elia Kazan)
juin 2010=Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon (Elio Petri)
juillet 2010=La Chevauchée des bannis (André de Toth)
août 2010=Tuez Charley Varrick (Don Siegel)
septembre 2010=Les Demoiselles de Rochefort (Jacques Demy)
octobre 2010=Le Démon des Femmes (Robert Aldrich)
novembre 2010=John McCabe (Robert Altman)
décembre 2010=Le Roman d'un tricheur (Sacha Guitry)
janvier 2011=L'Ombre d'un doute (Alfred Hitchcock)
février 2011=Jules César (Joseph L. Mankiewicz)
mars 2011=L'Oeuf de l'ange (Oshii Mamoru)
avril 2011=La Septième Victime (Mark Robson)
mai 2011=Le Trésor d'Arne (Mauritz Stiller)
juin 2011=Frontière Chinoise (John Ford)
juillet 2011=Mirage (Tsui Siu-ming)
août 2011=Les Anges de la nuit (Phil Joanou)
septembre 2011=Le Dernier Train du Katanga (Jack Cardiff)
octobre 2011=Murder by contract (Irving Lerner)
novembre 2011=Un faux mouvement (Carl Franklin)
décembre 2011=La Cinquième victime (Fritz Lang)
janvier 2012=Les Pirates de Bubuan (Imamura Shohei)
février 2012=Tomahawk (George Sherman)
mars 2012=Wings (William A. Wellman)
avril 2012=L'Insoumis (Alain Cavalier)
mai 2012=The Nickel Ride (Robert Mulligan)
juin 2012=Nightfall (Jacques Tourneur)
juillet 2012=Chasse au gang (André De Toth)
août 2012=Pitfall (André De Toth)
septembre 2012=Nashville (Robert Altman)
octobre 2012=Mandingo (Richard Fleischer)
novembre 2012=Typhoon Club (Somai Shinji)
décembre 2012=La Jetée (Chris Marker)
janvier 2013=Le Quatrième homme (Phil Karlson)
février 2013=La Brute revient au pays natal (Imamura Shohei)
mars 2013=Madame Bovary (Vincente Minnelli)
avril 2013=Le Père Noël A Les Yeux Bleus (Jean Eustache)
mai 2013=Kill me again (John Dahl)
juin 2013=Veuve mais pas trop (Jonathan Demme)
juillet 2013=Les Mauvaises Fréquentations (Jean Eustache)
août 2013=Ça chauffe au lycée Ridgemont (Amy Heckerling)
septembre 2013=Boire et déboires (Blake Edwards)
octobre 2013=A Petal (Jang Sun-woo)
novembre 2013=Echec à l'organisation (John Flynn)
décembre 2013=Les plus belles années de notre vie (William Wyler)
janvier 2014= That day on the beach (Edward Yang)
février 2014=Une Sale histoire (Jean Eustache)
mars 2014=Bon Voyage (Jean-Paul Rappeneau)
avril 2014=Frankenweenie (1984) (Tim Burton)
mai 2014=La Chatte des montagnes (Ernst Lubitsch)
juin 2014=Solitude (Paul Fejos)
juillet 2014=Mon ami Ivan Lapchine (Alexeï Guerman)
août 2014=Enfants de salauds (André De Toth)
septembre 2014=Le Flambeur (Karel Reisz)
octobre 2014=Du Rififi chez les hommes (Jules Dassin)
novembre 2014=Metade Fumaca (Riley Yip)
décembre 2014=Monsieur Klein (Joseph Losey)
janvier 2015=Le Kimono Rouge (Samuel Fuller)
février 2015=The Beast to Die (Murakawa Toru)
mars 2015=Mafioso (Alberto Lattuada)
avril 2015=Dragon Inn (King Hu)
mai 2015=Génération Proteus (Donald Cammell)
juin 2015=Ryuji (Kawashima Toru)
juillet 2015=Paradis perdu (Abel Gance)
août 2015=Une Chambre en ville (Jacques Demy)
septembre 2015=Les Neuf Reines (Fabián Bielinsky)
octobre 2015= Requiem pour un massacre (Kato Tai)
novembre 2015=La Vérification (Alexeï Guerman)
décembre 2015=Du poison pour les fées (Carlos Enrique Taboada)
janvier 2016=Une Journée particulière (Ettore Scola)
février 2016=Double Destinée (Roberto Gavaldón)
mars 2016=Hoop Dreams (Steve James)
avril 2016=Marqué par la haine (Robert Wise)
Dernière édition par Vic Vega le 2 juin 16, 00:03, édité 9 fois.
ImageImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
origan42
Régisseur
Messages : 3297
Inscription : 2 févr. 07, 17:22

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar origan42 » 7 mai 16, 10:39

Par ordre de préférence :

Notre petite soeur (Hirokazu Kore-eda, 2015) **** FILM DU MOIS
Julieta (Pedro Almodóvar, 2016) ****
Zootopie (Byron Howard / Rich Moore / Jared Bush, 2016) ****
Suite Habana (Fernando Pérez, 2003) ****
Café Society (Woody Allen, 2016) ****
Dunkerque (Leslie Norman, 1958) ****

Be happy (Mike Leigh, 2008) ***
L'homme de la loi (Michael Winner, 1971) ***
La belle ténébreuse (Fred Niblo, 1928) ***
Antonio Das Mortes (Glauber Rocha, 1969) ***
Intrigues (Clarence Brown, 1928) ***
Ma loute (Bruno Dumont, 2016) ***
Les poupées du diable (Tod Browning, 1936) ***
L'affaire Macomber (Zoltan Korda, 1947) ***
Le garçon et la bête (Mamoru Hosoda, 2015) ***
Matrix reloaded (Larry Wachowski / Andy Wachowski, 2003) ***
Dalton Trumbo (Jay Roach, 2015) ***
Intervention divine (Elia Suleiman, 2002) ***
Anna Karenine (Julien Duvivier, 1948) ***
Meurtre par décret (Bob Clark, 1979) ***
Mata Hari (George Fitzmaurice, 1931) ***
Les fruits de l'été (Raymond Bernard, 1955) ***
Le baiser (Jacques Feyder, 1929) ***
Elle (Paul Verhoeven, 2016) ***
Babette s'en va-t-en guerre (Christian Jaque, 1959) ***
Matrix Revolutions (Larry Wachowski / Andy Wachowski, 2003) ***

Braquages (David Mamet, 2001) **
Maya (Raymond Bernard, 1949) **
Lady Paname (Henri Jeanson, 1950) **
Les fils des mousquetaires (Lewis Allen, 1952) **
Viva Maria ! (Louis Malle, 1965) **
La mort du cygne (Jean-Benoit Lévy / Marie Epstein, 1937) **
Clérambard (Yves Robert, 1969) **
Huis clos (Jacqueline Audry, 1954) **
Le bienfaiteur (Henri Decoin, 1942) **
Dernier recours (Walter Hill, 1996) **
La maison sous la mer (Henri Calef, 1947) **
L'homme sauvage (Robert Mulligan, 1968) **
L'escapade (Michel Soutter, 1974) **
38 témoins (Lucas Belvaux, 2012) **
L'horizon (Jacques Rouffio, 1967) **
Soyez les bienvenus (Elem Klimov, 1964) **
Arènes sanglantes (Fred Niblo, 1922) **
La tentatrice (Fred Niblo, 1926) **
Tonnerre Apache (Joseph M. Newman, 1961) **
Hécate (Daniel Schmid, 1982) **
Les derniers jours du disco (Whit Stillman, 1998) **
L'inspiratrice (Clarence Brown, 1931) **
Pasteur (Sacha Guitry / Fernand Rivers, 1935) **
Le bateau d'Émile (Denys de La Patellière, 1962) **

Toboggan / Battling-Geo (Henri Decoin, 1934) *
Le duel (Pierre Fresnay, 1941) *


RE-VISION
Matrix (Larry Wachowski / Andy Wachowski, 1999) *** →
Dernière édition par origan42 le 1 juin 16, 08:17, édité 17 fois.

Avatar de l’utilisateur
Sybille
Accessoiriste
Messages : 1780
Inscription : 23 juin 05, 14:06

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Sybille » 8 mai 16, 11:12

MAI 2016

FILM DU MOIS

What price Hollywood ?
-- George Cukor

Image

DECOUVERTES
First love (Koster - 1939) : 6.5/10
What price Hollywood ? (Cukor - 1932) : 6.5/10
Our modern maiden (Conway - 1929) : 6.5/10
A slight case of murder (Bacon - 1938) : 6.5/10

REVUS
La nuit de l'iguane (Huston - 1964) : 8/10
Cotton Club (Coppola - 1984) : 6.5/10

MOIS PRECEDENTS

Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2006 : Les contrebandiers de Moonfleet / Fritz Lang (1955)
Novembre 2006 : Heaven knows Mr Allison / John Huston (1957)
Décembre 2006 : La fille de Ryan / David Lean (1970)

Janvier 2007 : Le narcisse noir / Powell & Pressburger (1947)
Février 2007 : Le convoi des braves / John Ford (1950)
Mars 2007 : Cluny Brown / Ernst Lubitsch (1946)
Avril 2007 : Les fraises sauvages / Ingmar Bergman (1957)
Mai 2007 : La comtesse aux pieds nus / Joseph Mankiewicz (1954)
Juin 2007 : Umberto D / Vittorio de Sica (1951)
Juillet 2007 : Le tour du monde en 80 jours / Michael Anderson (1956)
Août 2007 : Night and the city / Jules Dassin (1950)
Septembre 2007 : Le jardin du diable / Henry Hathaway (1954)
Octobre 2007 : Miller's crossing / Joel & Ethan Coen (1990)
Novembre 2007 : The wind / Victor Sjöström (1928)
Décembre 2007 : Amarcord / Federico Fellini (1973)

Janvier 2008 : L'homme qui tua Liberty Valance / John Ford (1962)
Février 2008 : The lady Eve / Preston Sturges (1941)
Mars 2008 : Apocalypse now / Francis Ford Coppola (1979)
Avril 2008 : Manhattan / Woody Allen (1979)
Mai 2008 : La route des Indes / David Lean (1984)
Juin 2008 : Avanti ! / Billy Wilder (1972)
Juillet 2008 : The man from Laramie / Anthony Mann (1955)
Août 2008 : The clock / Vincente Minnelli (1945)
Septembre 2008 : A letter to three wives / Joseph Mankiewicz (1949)
Octobre 2008 : Ordet / Carl Theodor Dreyer (1954)
Novembre 2008 : Une partie de campagne / Jean Renoir (1936)
Décembre 2008 : Oliver ! / Carol Reed (1968)

Janvier 2009 : Le deuxième souffle / Jean-Pierre Melville (1966)
Février 2009 : Miss Pettigrew / Bharat Nalluri (2009)
Mars 2009 : Le fleuve sauvage / Elia Kazan (1960)
Avril 2009 : The servant / Joseph Losey (1964)
Mai 2009 : Un tramway nommé désir / Elia Kazan (1951)
Juin 2009 : Sur les quais / Elia Kazan (1954)
Juillet 2009 : Whatever works / Woody Allen (2009)
Août 2009 : White heat / Raoul Walsh (1949)
Septembre 2009 : Neverland / Marc Forster (2005)
Octobre 2009 : Under Capricorn / Alfred Hitchcock (1949)
Novembre 2009 : Westward the women / William Wellman (1951)
Décembre 2009 : Je suis un évadé / Mervyn LeRoy (1932)

Janvier 2010 : Bright Star /Jane Campion (2010)
Février 2010 : Sherlock Holmes / Guy Ritchie (2010)
Mars 2010 : L'Atalante / Jean Vigo (1934)
Avril 2010 : They drive by night / Raoul Walsh (1940)
Mai 2010 : Slightly Scarlet / Allan Dwan (1956)
Juin 2010 : Permission jusqu'à l'aube / John Ford & Mervyn LeRoy (1955)
Juillet 2010 : Monika / Ingmar Bergman (1953)
Août 2010 : Maris et femmes / Woody Allen (1992)
Septembre 2010 : 3.10 pour Yuma / Delmer Daves (1956)
Octobre 2010 : L'homme à la caméra / Dziga Vertov (1929)
Novembre 2010 : La règle du jeu / Jean Renoir (1939)
Décembre 2010 : L'ange de la rue / Frank Borzage (1928)

Janvier 2011 : Opening night / John Cassavetes (1977)
Février 2011 : Darling / John Schlesinger (1965)
Mars 2011 : The young Victoria / Jean-Marc Vallée (2009)
Avril 2011 : A matter of life and death / Michael Powell & Emeric Pressburger (1946)
Mai 2011 : Objective, Burma ! / Raoul Walsh (1945)
Juin 2011 : L'armée des ombres / Jean-Pierre Melville (1969)
Juillet 2011 : L'idiot / Akira Kurosawa (1951)
Août 2011 : Melancholia / Lars von Trier (2011)
Septembre 2011 : The tarnished angels / Douglas Sirk (1958)
Octobre 2011 : Scarface / Howard Hawks (1932)
Novembre 2011 : Bungalow pour femmes / Raoul Walsh (1956)
Décembre 2011 : Madame Bovary / Vincente Minnelli (1949)

Janvier 2012 : Sadie McKee / Clarence Brown (1934)
Février 2012 : La rue de la honte / Kenji Mizoguchi (1956)
Mars 2012 : La forteresse cachée / Akira Kurosawa (1958)
Avril 2012 : Bunny Lake is missing / Otto Preminger (1965)
Mai 2012 : Le visage / Ingmar Bergman (1958)
Juin 2012 : Le quai des brumes / Marcel Carné (1938)
Juillet 2012 : Charles mort ou vif / Alain Tanner (1969)
Août 2012 : Lettre d'une inconnue / Max Ophuls (1948)
Septembre 2012 : The world ten times over / Wolf Rilla (1963)
Octobre 2012 : Le juge et l'assassin / Bertrand Tavernier (1976)
Novembre 2012 : La flèche brisée / Delmer Daves (1950)
Décembre 2012 : All this and heaven too / Anatole Litvak (1940)

Janvier 2013 : The loneliness of the long distance runner / Tony Richardson (1962)
Février 2013 : Citizen Kane / Orson Welles (1941)
Mars 2013 : The innocents / Jack Clayton (1961)
Avril 2013 : Nuages flottants / Mikio Naruse (1955)
Mai 2013 : Day of the outlaw / André De Toth (1959)
Juin 2013 : City for conquest / Anatole Litvak (1940)
Juillet 2013 : Thé et sympathie / Vincente Minnelli (1956)
Août 2013 : Underworld U.S.A. / Samuel Fuller (1960)
Septembre 2013 : The man I love / Raoul Walsh (1947)
Octobre 2013 : The temptress / Fred Niblo (1926)
Novembre 2013 : Rain / Lewis Milestone (1932)
Décembre 2013 : Duel in the sun / King Vidor (1946)

Janvier 2014 : Back street / John Stahl (1932)
Février 2014 : Un amour éternel / Keisuke Kinoshita (1961)
Mars 2014 : Nous ne vieillirons pas ensemble / Maurice Pialat (1972)
Avril 2014 : Feu Mathias Pascal / Marcel L'Herbier (1926)
Mai 2014 : Europe 51 / Roberto Rossellini (1952)
Juin 2014 : Pat and Mike / George Cukor (1952)
Juillet 2014 : Easy living / Mitchell Leisen (1937)
Août 2014 : L'étrange aventurière / Frank Launder (1946)
Septembre 2014 : The hoodlum / Sidney Franklin (1919)
Octobre 2014 : Footsteps in the fog / Arthur Lubin (1955)
Novembre 2014 : Passion ardente / Kiju Yoshida (1967)
Décembre 2014 : La légende de Gösta Berling / Mauritz Stiller (1924)

Janvier 2015 : Beyond the forest / King Vidor (1949)
Février 2015 : The bride of Frankenstein / James Whale (1935)
Mars 2015 : The poor little rich girl / Maurice Tourneur (1917)
Avril 2015 : A farewell to arms / Frank Borzage (1932)
Mai 2015 : Le salaire de la peur / Henri-Georges Clouzot (1953)
Juin 2015 : Conte d'automne / Eric Rohmer (1998)
Juillet 2015 : Daïnah la métisse / Jean Grémillon (1931)
Août 2015 : Isadora / Karel Reisz (1968)
Septembre 2015 : Wings / William Wellman (1927)
Octobre 2015 : Yolanda and the thief / Vincente Minnelli (1945)
Novembre 2015 : Sparrows / William Beaudine (1926)
Décembre 2015 : Gloria / John Cassavetes (1980)

Janvier 2016 : Christopher Strong / Dorothy Arzner (1933)
Février 2016 : Heat and dust / James Ivory (1983) :: Portrait d'une enfant déchue / Jerry Schatzberg (1970)
Mars 2016 : Ball of fire / Howard Hawks (1941)
Avril 2016 : The arrangement / Elia Kazan (1969)
Mai 2016 : What price Hollywood ? / George Cukor (1932)
Dernière édition par Sybille le 30 mai 16, 21:34, édité 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
O'Malley
Cadreur
Messages : 4073
Inscription : 20 mai 03, 16:41

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar O'Malley » 8 mai 16, 17:01

Notation:
0 Nul/Mauvais
* Médiocre/Pas terrible
** Bien/Agréable
***Très bien/Excellent
**** Chef d'oeuvre/Grand film

Découverte / Revision

Ted de Seth McFarlane (2012) *
Pasteur de Sacha Guitry (1935) *
La ville sous le joug d'Edward Ludwig (1953) *
Dalton Trumbo de Jay Roach (2015) **
Le monde selon Garp de George Roy Hill (1982) **
La chasse de Thomas Vinterberg (2012) **
Les surprises de l'amour de Luigi Comencini (1959) **
Melancholia de Lars von Trier (2011) ***
L'inconnu du lac d'Alain Guiraudie (2013) **
Astérix aux jeux olympiques de Thomas Langmann et Frédéric Forestier (2008) 0
A l'abordage de George Sherman (1952) **
A touch of sin de Jia Zhangke (2013) **
Camille redouble de Noémie Lvovsky (2012) **
Europe 51 de Roberto Rosselini (1952) *
La route de l'ouest d'Andrew V. McLaglen (1967) **
Projet X de Nima Nourizadeh (2012) ***
Les grandes gueules de Robert Enrico (1965) **
Shame de Steve McQueen (2011) **
Dernière édition par O'Malley le 2 juin 16, 23:05, édité 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
Edouard
Accessoiriste
Messages : 1693
Inscription : 24 oct. 14, 09:28

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Edouard » 8 mai 16, 18:44

Hello :)
Image

Avatar de l’utilisateur
Best
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5575
Inscription : 9 août 04, 13:47
Localisation : 742 Evergreen Terrace, Springfield

Re: Votre film du mois de Mai 2016

Messagepar Best » 9 mai 16, 18:05

Mai 2016

Film du mois

La maison des étrangers (Joseph L. Mankiewicz)

Image


Films découverts (Re)

Au nom du pape roi (Luigi Magni) 8,5/10
Julieta (Pedro Almodóvar) 8/10
Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin) 8/10
X-Men: Apocalypse (Bryan Singer) 8/10
Alice au pays des merveilles (Tim Burton) 7,5/10
Warcraft : Le commencement (Duncan Jones) 7,5/10
Money Monster (Jodie Foster) 7,5/10
8 mile (Curtis Hanson) 7,5/10
The Nice Guys (Shane Black) 7,5/10
Pacte avec un tueur (John Flynn) 7,5/10
Hana et Alice mènent l'enquête (Shunji Iwai) 7/10
Café Society (Woody Allen) 7/10
Hakuoki - film 2 : Shikon Soukyuu (Yamasaki Osamu) 7/10
Project Itoh - Shisha no Teikoku (Makihara Ryôtarô) 6,5/10
Un homme à la hauteur (Laurent Tirard) 6,5/10
Project Itoh - Harmony (Michael Arias, Nakamura Takashi) 6/10
Mr. Holmes (Bill Condon) 6/10
Rakuen Tsuihou - Expelled from Paradise (Mizushima Seiji) 5/10
Le Dernier chasseur de sorcières (Breck Eisner) 4,5/10
La Résurrection du Christ (Kevin Reynolds) 3,5/10



Films revus (Hors compétition)

Le garçon et la bête (Mamoru Hosoda) 9/10 ►
Vice versa (Pete Docter, Ronaldo Del Carmen) 9/10 ►
Il ferroviere (Pietro Germi) 8,5/10 ►
Steamboy (Katsuhiro Otomo) 8,5/10 ►
Bleach: Hell Verse (Noriyuki Abe) 7/10 ►


Séries (Hors compétition) (Revues)

Death note (Araki Tetsuro) 9/10
Code Geass - Lelouch of the Rebellion - Saison 1 (Taniguchi Goro) 8,5/10
Arslan Senki - Saison 1 (Abe Noriyuki) 8,5/10
Kaichou wa Maid-sama (Sakurai Hiroaki) 7,5/10


Notation

10/10 : Je suis en extase
9,5/10 : Je suis aux anges
9/10 : Je jubile
8,5/10 : J'adore
8/10 : J'aime beaucoup
7,5/10 : J'aime
7/10 : J'aime bien
6,5/10 : J'aime assez
6/10 : J'aime moyennement
5,5/10 : J'aime sans plus
5/10 : Entre deux eaux
4/10 : Je n'aime pas vraiment
3/10 : Je n'aime pas
2/10 : Je n'aime pas du tout
1/10 : Je déteste
0/10 : Où est mon pulvérisateur ?


Révisions revues ▲ à la hausse ▼ à la baisse ► à l'identique

Mes films du mois de Mai 2005 à Avril 2016

Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
Dernière édition par Best le 31 mai 16, 22:01, édité 22 fois.