Votre film du mois d'Avril 2013

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47828
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Boubakar » 1 avr. 13, 20:50

Topic "A vos Commentaires"

Tous vos films du mois (Mai 2005 - Décembre 2006) lien mort

Liste des liens par mois (Décembre 2006 & Aout 2007 à Mars 2013)
Spoiler (cliquez pour afficher)
Votre film du mois de Décembre 2006
Votre film du mois d'Août 2007
Votre film du mois de Septembre 2007
Votre film du mois d'Octobre 2007
Votre film du mois de Novembre 2007
Votre film du mois de Décembre 2007
Votre film du mois de Janvier 2008
Votre film du mois de Février 2008
Votre film du mois de Mars 2008
Votre film du mois d'Avril 2008
Votre film du mois de Mai 2008
Votre film du mois de Juin 2008
Votre film du mois de Juillet 2008
Votre film du mois d'Août 2008
Votre film du mois de Septembre 2008
Votre film du mois d'Octobre 2008
Votre film du mois de Novembre 2008
Votre film du mois de Décembre 2008
Votre film du mois de Janvier 2009
Votre film du mois de Février 2009
Votre film du mois de Mars 2009
Votre film du mois d'Avril 2009
Votre film du mois de Mai2009
Votre film du mois de Juin 2009
Votre film du mois de Juillet 2009
Votre film du mois d'Aout 2009
Votre film du mois de Septembre 2009
Votre film du mois d'Octobre 2009
Votre film du mois de Novembre 2009
Votre film du mois de Décembre 2009
Votre film du mois de Janvier 2010
Votre film du mois de Février 2010
Votre film du mois de Mars 2010
Votre film du mois d'Avril 2010
Votre film du mois de Mai 2010
Votre film du mois de Juin 2010
Votre film du mois de Juillet 2010
Votre film du mois d'Aout 2010
Votre film du mois de Septembre 2010
Votre film du mois d' Octobre 2010
Votre film du mois de Novembre 2010
Votre film du mois de Décembre 2010
Votre film du mois de Janvier 2011
Votre film du mois de Février 2011
Votre film du mois de Mars 2011
Votre film du mois d'Avril 2011
Votre film du mois de Mai 2011
Votre film du mois de Juin 2011
Votre film du mois de Juillet 2011
Votre film du mois d' Aout 2011
Votre film du mois de Septembre 2011
Votre film du mois d'Octobre 2011
Votre film du mois de Novembre 2011
Votre film du mois de Décembre 2011
Votre film du mois de Janvier 2012
Votre film du mois de Février 2012
Votre film du mois de Mars 2012
Votre film du mois de Avril 2012
Votre film du mois de Mai 2012
Votre film du mois de Juin 2012
Votre film du mois de Juillet 2012
Votre film du mois d'Aout 2012
Votre film du mois de Septembre 2012
Votre film du mois d'Octobre 2012
Votre film du mois de Novembre 2012
Votre film du mois de Décembre 2012
Votre film du mois de Janvier 2013
Votre film du mois de Février 2013
Votre film du mois de Mars 2013


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour toute erreur ou omission fort probable, n'hésitez pas à m'envoyer des MP.


Films du mois (Janvier 2013 - Décembre 2013)

Spoiler (cliquez pour afficher)
7 Swans
janvier = Werckmeister harmonies (Tarr)
février = 37 uses for a dead sheep (Hopkins)
mars = Le locataire (Polanski)
avril = Gosford park (Altman)
Akrociné
février = Incendies (Villeneuve)
mars = Histoire d'une prostituée (Suzuki)
avril = Heat (Mann)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Essential killing (Skolimowski)
juillet = Collapse (C.SMith)
Anorya
janvier = Satyricon (Fellini)
février = Sans soleil (Marker)
mars = Never let me go (Romanek)
avril = Pina (Wenders)
mai = Twin peaks : fire walk with me (Lynch)
juin = Vivre sa vie (Godard)
juillet = L'échange (Eastwood)
Atcloserange
janvier = 3 femmes (Altman)
Ben Castellano
janvier = Arrietty, le petit monde des chapardeurs (Yonebayashi)
février = Les copains d'abord (Kasdan)
mars = Oki's movie (Hong)
avril = Road to nowhere (Hellmann)
mai = La femme sur la lune (Lang)
juin = Wendy & Lucy (Reichardt)
juillet = Deep end (Skolomowski)
Best
janvier = Arrietty le petit monde des chapardeurs (Yonebayashi)
février = Josey Wales, hors-la-loi (Eastwood)
mars = Rango (Verbinski)
avril = Mar adentro (Amenabar)
mai = Huit heures de sursis (Reed)
juin = Kung Fu Panda 2 (Yuh)
juillet = Il n'est jamais trop tard (Hanks)
Blue
janvier = Les Nibelungen (Lang)
avril = Bad timing (Roeg)
mai = Performance (Roeg)
juin = Au hasard Balthazar (Bresson)
juillet = La passion de Jeanne d'Arc (Dreyer)
Boubakar
janvier = Dressé pour tuer (Fuller)
février = Un homme est passé (Sturges)
mars = Punch drunk love (P.T.Anderson)
avril = Une journée particulière (Scola)
mai = De rouille et d'os (J.Audiard)
juin = Commando (L.Lester)
Brody
janvier = Les frissons de l'angoisse (Argento)
février = Bons baisers de Bruges (McDonagh)
mars = Des hommes et des dieux (Beauvois)
avril = Sons of anarchy saison 2
mai = L’homme qui tua Liberty Valance (Ford)
juin = Aniki mon frère (Kitano)
juillet = The ghost writer (Polanski)
Cathy
janvier = Baby Face (Green)
février = The Artist (Hazanavicius)
mars = Pavillon noir (Borzage)
avril = Hangover Square (Brahm)
mai = Les inconnus dans la maison (Decoin)
juin = Les plus belles années de notre vie (Wyler)
cinephage
janvier = Take Shelter (Nichols)
février = Gentleman Jim (Walsh)
mars = Le miroir (Tarkovski)
avril = Divorce à l'italienne (Germi)
mai = La cabane dans les bois (Goddard)
juin = Les meilleures années de notre vie (Wyler)
Colqhoun
janvier = Observe & report (Hill)
juin = The bang bang club (Silver)
Cortez the killer
janvier = Morse (Alfredson)
février = Les chemins de la liberté (Weir)
mars = Out of Africa (Pollack)
avril = Man on the moon (Forman)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Minuit à Paris (Allen)
juillet = The offense (Lumet)
CrankyMemory
Daffy Duck
daniel gregg
mai = The frenchman's creek (Leisen)
juillet = The manhandled (Dwan)
Demi-Lune
janvier = Metropolis (Lang)
février = Octobre (Eisenstein)
mars = La lettre inachevée (Kalatozov)
avril = Les Nibelungen (Lang)
mai = Guerre et paix (Bondartchouk)
juin = Cinema Paradiso (Tornatore)
Ducdame
Dunn
avril = Let me in (Reeves)
ed
Ender
janvier = Platform (Zia)
février = Persona (Bergman)
Eusebio Cafarelli
mai = Persona (Bergman)
everhard
avril = Romance on the high seas
mai = Certains l'aiment chaud (Wilder)
juin = Good news
Fatalitas
janvier = Les perles de la couronne (Guitry & Christian-Jacque)
février = La ballade de Bruno (Herzog)
mars = La soif de la jeunesse (Parrish)
avril = Le cambrioleur (Wendkos)
mai = Vincere (Bellochio)
juin = On achève bien les chevaux (Pollack)
juillet = Deep end (Skolimowski)
feb
janvier = A la recherche de Garbo (Lumet)
février = A l'Ouest, rien de nouveau (Milestone)
mars = Convoi de femmes (Wellman)
avril = To be or not to be (Lubitsch)
mai = The single standard (Robertson)
juin = The docks of New York
Federico
janvier = The swimmer (Perry)
mars = La dernière séance (Bogdanovich)
Flavia
juin = Mean streets (Scorsese)
juillet = Waterloo Bridge (LeRoy)
François Sanders
janvier = Somewhere (S.Coppola)
février = Black swan (Aronofsky)
mars = Fighter (O'Russell)
avril = Road to nowhere (Hellmann)
juillet = Zabriskie point (Antonioni)
Frank Bannister
mars = Black swan (Aaronofsky)
avril = Tron l'héritage
mai = Buried
Gnome
janvier = Les sans-espoir (Jancso)
février = Le premier jour du reste de ta vie (Bezançon)
mars = Le cache cache pastoral (Terayama)
avril = L'île du châtiment (Shinoda)
mai = Ne le dis à personne (Canet)
juin = Z (Costa-Gavras)
juillet = The tree of life (Mallick)
Gounou
janvier = Inferno (Argento)
février = Impitoyable (Eastwood)
mars = La charge héroïque (Ford)
avril = Essential killing (Skolismowski)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = La dernière piste (Reichardt)
juillet = Josey Wales hors-la-loi (Eastwood)
Hal 9000
janvier = Brainstorm (Trumbull)
février = Angel heart (Parker)
mars = La grande évasion (Sturges)
avril = Black death (Smith)
mai = L'étoffe des héros (Kaufman)
juin = X-Men : au commencement (Vaughn)
juillet = Quatre mouche de velours gris (Argento)
hansolo
avril = Rango (Verbinski)
mai = Source code (Jones)
hellboy
janvier = Mother (Bong)
février = The town (Affleck)
mars = Bad lieutenant (Herzog)
juin = X-Men le commencement (Vaughn)
juillet = 127 heures (Boyle)
hellrick
janvier = Agora (Amenabar)
février = La lame infernale (Delaman)
mars = La brigade du Texas (Douglas)
avril = Hobo with a shotgun (Eisener)
mai = Thor (Branagh)
juin = X-Men le commencement (Vaughn)
juillet 2011 = Femme ou démon (Marshall)
Helward
homerwell
janvier = La poison (Guitry)
février = Lucky star (Borzage)
mars = L'heure suprême (Borzage)
mai = Un conte de Noël (Desplechin)
Jack Griffin
février = Stop making sense (Demme)
jacques 2
mai = Two lovers (Gray)
Jeremy Fox
janvier = Tree of life (Mallick)
février = The descendants (Payne)
mars = Joe Dakota (Bartlett)
avril = L'heure d'été (Assayas)
mai = La forêt d'émeraude (Boorman)
juin = Prometheus (R.Scott)
Joe-ernst
janvier = Incendies (Villeneuve)
février = Une étoile est née (Cukor)
mars = Une si jolie petite plage (Allégret)
avril = Rabbit hole (Mitchell)
mai = Shakespeare Wallah (Ivory)
juin = Le guépard (Visconti)
juillet = The beloved rogue
Joe Wilson
janvier = Les affameurs (A.Mann)
février = Fanny & Alexandre (Bergman)
mars = Les contes de la lune vague après la pluie (Mizoguchi)
avril = Le roi Lear (Kozintsev)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Pandora (Lewin)
juillet = Le guépard (Visconti)
Johell
février = Dead people (Huyck)
mars = Marie poupée (Seria)
avril = La ballade de l'impossible (Tran)
mai = La solitude des nombres premiers (Costanzo)
juillet = Hanna (Wright)
John Anderton
janvier = The killer inside me (Winterbottom)
février = Black swan (Aronofsky)
mars = The social network (Fincher)
avril = Le convoi de la peur (Friekdkin)
mai = Les yeux de Julia
juin = The tree of life (Mallick)
juillet = True blood - saison 3
Jordan White
janvier = A serbian film (Spasosjevic)
février = The runaways (Sigismondi)
mars = Les jours et les nuits de China Blue (Russell)
avril = Defiance of good
juin = Une affaire d'état (Valette)
juillet = Towelhead (Ball)
Judyline
janvier = L'homme au masque de fer (Wallace)
février = Lilo & Stitch (Deblois & Sanders)
mars = A.I. (Spielberg)
avril = Social network (Fincher)
mai = Toy Story 3
juin = Esprits rebelles (Smith)
juillet = Le jour où la Terre s'arrêta (Wise)
-Kaonashi Yupa-
janvier = Le vieux fusil (Enrico)
février = Reds (Beatty)
mars = Winter's bone (Garnik)
avril = Bleu (Kieslowski)
mai = Miracle en Alabama (Penn)
juin = Alexandre le bienheureux (Robert)
juillet = Bienvenue Mister Chance (Ashby)
Karras
janvier = Incendies (Villeneuve)
février = Never let me go (Romanek)
mars = Revenge (Bier)
avril = L'étrangère
mai = The tree of life (mallick)
juin = Une séparation (Fahradi)
juillet = Chico & Rita
Kevin95
janvier = Arizona Junior (Coen)
février = La dame de Shangaï (Welles)
mars = True grit (Coen)
avril = Cyclone à la Jamaïque (Mackendrick)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Paprika (Kon)
juillet = A bout portant (Siegel)
Kimm
janvier = Poupoupidou (Hustache-Mathieu)
Leol
janvier = Tous en scène (Minelli)
février = Les visiteurs du soir (Carné)
mars = Madame De (Ophuls)
avril = A.I. (Spielberg)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Une séparation (Fahradi)
juillet = L'année du dragon (Cimino)
Léo Pard
janvier = Les évadés (Darabont)
février = Police Python 357 (Corneau)
mars = Les Blues brothers (Landis)
avril = Et pour quelques dollars de plus (Leone)
mai = Psychose (Hitchcock)
juin = Orange mécanique (Kubrick)
juillet = L'armée des ombres (Melville)
lermontov
mai = Abattoir 5 (Hill)
juin = Homicide (Mamet)
Lorenzo
Magobei
janvier = Rio Bravo (Hawks)
février = La bataille d'Alger (Pontecorvo)
mars = A l'Ouest rien de nouveau (Milestone)
avril = Pigs & Battleship (Imamura)
mai = De rouille et d'os (J.Audiard)
juin = Convoi de femmes (Wellman)
Major Tom
janvier = L'aurore (Murnau)
février = Johnny Guitar (Ray)
mars = Out of Africa (Pollack)
avril = Deep end (Skolimowski)
mai = Moonrise kingdom (W.Anderson)
juin = Le procès (Welles)
mannhunter
janvier = Poupoupidou (Hustache-Mathieu)
février = Last night (Tadjedin)
mars = 127 heures (Boyle)
avril = L'agence (Nolfi)
mai = Le complexe du castor (Foster)
juin = Blue Valentine
juillet = Hanna (Wright)
Max Schreck
janvier = Avatar (Cameron)
février = Le 7eme jour (Saura)
mars = Black swan (Aaronofsky)
avril = Le viager (Tchernia)
mai = The tree of life (Mallick)
juillet = Summer wars (Hosoda)
Miss Nobody
janvier = Johnny Guitar (Ray)
février = La source (Bergman)
mars = Stalag 17 (Wilder)
avril = Série noire (Corneau)
mai = L'année du dragon (Cimino)
juin = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
MJ
janvier = Experiment in terror (Edwards)
février = Poetry (Changdong)
mars = Safe (Haynes)
avril = Nowhere (Araki)
mai = La maman et la putain (Eustache)
juin = La loi du milieu (Hodges)
juillet = To sleep with anger (Burnett)
Nobody smith
janvier = 5cm par seconde (Shinkai)
février = True grit (Coen)
mars = La mélodie du bonheur (Wise)
avril = Les grands espaces (Wyler)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Panic sur Florida Beach (Dante)
juillet = Europa (Von Trier)
NotBillyTheKid
janvier = Le bal (Scola)
mars = Une question de vie ou de mort (Powell & Pressburger)
avril = La ville abandonnée (Wellmann)
mai = Le fleuve sauvage (Kazan)
juillet = Baisers volés (Truffaut)
Père Jules
juillet = Le couteau dans l'eau (Polanski)
Phylute
juin = Balada Triste (De la Iglesia)
juillet = Chroniques d'un été (Rouch)
Pnom&Peh
janvier = Blood & sand (Mamoulian)
février = Incendies (Villeneuve)
Profondo Rosso
janvier = Bunny Lake a disparu (Preminger)
février = Walkabout (Roeg)
mars = Never let me go (Romanek)
avril = Saturday night & Sunday morning (Reisz)
mai = Isadora (Reisz)
juin = Henry V (Branagh)
juillet = La maitresse du lieutenant français (Reisz)
Ratatouille
janvier = Take Shelter (Nichols)
février = Incendies (Villeneuve)
mars = Les temps modernes (Chaplin)
avril = A propos d'Elly (Farhadi)
mai = Conversation secrète (Coppola)
juin = The Myth of the American Sleepover (Mitchell)
reuno
janvier = Ondine (Jordan)
février = Il était une fois dans l'Ouest (Leone)
mars = Tetsuo the bulletman (Tsukamoto)
avril = Animal kingdom (Michod)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Biutiful (Inarritu)
juillet = Memory lane (Hers)
Rick Blaine
janvier = Les Ailes (Wellman)
fevrier = French Cancan (Renoir)
mars = Duel Dans La Sierra (Sherman)
avril = The Thing (Carpenter)
mai = Moonrise Kingdom (W.Anderson)
juin = Nightfall (Tourneur)
Rockatansky
janvier = Triangle (C.Smith)
février = Pour elle (Cavayé)
mars = A bout portant (Cavayé)
avril = Hobo with a shotgun (Eisener)
mai = Confessions (Nakashima)
juin = J'ai rencontré le diable (Kim)
juillet = Hanna (Wright)
semmelweiss
janvier = Millenium (Fincher)
février = Rango (Verbinski)
mars = Faux-semblants (Cronenberg)
avril = titanic (Cameron)
mai = Eternal sunshine of the spotless mind (Gondry)
juin = De rouille et d'os (J.Audiard)
Someone 1600
janvier = Le guépard (Visconti)
février = Danse avec les loups (Costner)
mars = Last action hero (McTiernan)
avril = Rango (Verbinski)
mai = La harpe de Birmanie (Ichikawa)
juin = Barry Lyndon (Kubrick)
juillet = 1941 (Spielberg)
Sybille
janvier = Opening night (Cassavetes)
février = Darling (Schlesinger)
mars = The young Victoria (Vallée)
avril = Une question de vie ou de mort (Powell & Pressburger)
mai = Aventures en Birmanie (Walsh)
juin = L'armée des ombres (Melville)
juillet = L'idiot (Kurosawa)
{b]Tommy Udo[/b]
janvier = The black book (A.Mann)
février = Movie crazy (Bruckman & lloyd)
mars = Marie-Martine (Valentin)
avril = Gentleman Jim (Walsh)
mai = Frau im mond (Lang)
juin = Desperate journey (Walsh)
Tom Peeping
mars = Black swan (Aaronosky)
juin = Le temps de l'innocence (Scorsese)
vic
janvier = Le passage du canyon (Tourneur)
février = Suzhou river (Ye)
mars = Winter's bone (Granik)
avril = Essential killing (Skolimowski)
mai = Source code (Jones)
juin = La dernière piste (Reichardt)
juillet = Deep end (Skolimowski)
Vic Vega
janvier = Les Pirates de Bubuan (Shohei)
février = Tomahawk (herman)
mars = Wings (Wellman)
avril = L'Insoumis (Cavalier)
mai = The Nickel Ride (Mulligan)
juin = Nightfall (Tourneur)
Watkissien
janvier =
février =
mars =
avril =
mai =

Avatar de l’utilisateur
Thaddeus
Ewok on the wild side
Messages : 5182
Inscription : 16 févr. 07, 22:49
Localisation : 1612 Havenhurst

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Thaddeus » 1 avr. 13, 20:52

Bon ben c'est parti.


Effets secondaires (Steven Soderbergh, 2013)
Le film se ferme ironiquement comme il commence, dans un effet de symétrie qui témoigne, en un clin d’œil ludique au spectateur, de l’amusement de Soderbergh à nous amener là où on ne s’y attendait pas. Pour ce genre de thriller tarabiscoté faisant son miel des coups fourrés bien machiavéliques, c’est une qualité indispensable. L’affaire est donc impeccablement emballée, avortant sa ligne médico-politique en cours de route pour un suspense alambiqué, puis relançant le suspense dans un jeu de manipulations hérité de la plus pure tradition du genre : au finish, qui sera celui ou celle qui entubera tous les autres ? Avec toujours la même plus-value d’élégance discrète, de fine intelligence, et la confirmation que j’adore Jude Law. 4/6

Le héros sacrilège (Kenji Mizoguchi, 1955)
Les harmonies disloquées et chatoyantes, toutes en pastel ou en clair-obscur, tissent de leur réalisme altier cette nouvelle critique incisive du système féodal. Mizoguchi dépeint une société obnubilée par le pouvoir et célèbre l’apprentissage d’un homme qui refuse les obédiences de sa classe, rejette les images politiques de l’empereur et des dieux exhibées par les palanquins sacrés, s’allie à la classe montante des marchands pour combattre la corruption, le mensonge et l’oppression d’un ordre dépassé. La réflexion historique se développe à la faveur d’une structure complexe, d’une inversion des valeurs parentales habituelles (ici le père adoptif est intègre et généreux, la mère vile et cupide), et d’une quête d’identité qui, seule, permet au héros d’accéder à la vérité. 5/6

La lettre inachevée (Mikhail Kalatozov, 1959)
Que les amateurs de survivals s’empressent de découvrir la tragique aventure de ces quatre prospecteurs pris au piège de la Sibérie sauvage. Servi par les plans impossibles de Serguei Ouroussevski (à l’époque les chefs op’ osaient mouiller leurs chemises), Kalatozov vise une sidération plastique permanente : déserts gelés, nuages noirs percés de rayons aveuglants, forêts mourantes et calcinées, silhouettes perdues au sein d’immensités irréelles. Les notes lancinantes d’un amour éloigné, le geste de la femme qui, la dernière nuit, se blottit dans le duvet de l’homme pour conserver leur chaleur vitale, les bribes tenaces d’une humanité luttant sans répit contre les éléments racontent, plus de quarante ans avant Gerry, la dissolution terrible de l’être au sein d’un monde à l’hostilité sublime. 5/6

La vie de Jésus (Bruno Dumont, 1997)
Chronique du désœuvrement et du désarroi dans une ville du Nord, Bailleul, que Dumont filme avec un naturalisme brut mais très étudié. Les adolescents aux physiques ingrats zonent dans les rues, copulent, cachent leur douleur en s’enfermant en eux-mêmes, domestiquent une violence qu’ils contiennent jusqu’au point de rupture, et cultivent la solitude, la jalousie ou le racisme comme autant de détonateurs endormis. Expression d’une abjection ordinaire à laquelle la petite amie et la mère, bistrotière ronde et aimante, assistent navrées et impuissantes. Pourtant jamais le cinéaste ne se laisse aller à la condamnation morale, préférant montrer, remettre en perspective, et offrir sur la fin la possibilité d’un salut. Un premier film fort et singulier. 4/6

Les espions (Fritz Lang, 1928)
Inventant un échafaudage plus complexe et vertigineux encore que dans Le Docteur Mabuse, Lang approfondit sa description d’un monde à l’organisation secrète, souterraine, théâtre d’une lutte sans merci entre des êtres qui se manipulent, se dupent, élaborent des plans machiavéliques en exploitant les pièges des apparences et la dualité des sentiments. On est balloté d’un twist à un autre, fasciné par l’architecture inextricable d’un récit débridé, scotché devant la profusion des plans visionnaires, saisi par la lucidité coupante du propos : si le professeur japonais, défait par une vénéneuse tentatrice, se fait hara-kiri après avoir compris sa faillibilité, c’est sur scène que le méchant, démiurge de sa propre image, transforme le spectacle de sa mort en un grandiose baisser de rideau. 5/6

La belle endormie (Marco Bellocchio, 2012)
S’il freine la pompe formelle qui nourrissait les eaux de son précédent et magistral Vincere, Bellocchio n’en ose pas moins une structure chorale qui s’abreuve d’une demi-douzaine de lignes individuelles pour confronter les questions de la conscience, du choix et de la liberté au consentement de la fin de vie. Le refus de reconstituer l’affaire Eluana Englaro de front est louable mais, dans son éparpillement, le récit perd en autorité, peinant à approfondir avec une égale réussite les différents fragments de la mosaïque. Reste la vigueur d’une analyse psycho-sociétale précise, la belle unité romanesque de l’ensemble, et le plaisir de voir certains segments abattre leurs cartes lorsque l’on s’y attend le moins (ainsi des jolis échanges finaux entre la toxicomane et le médecin). 4/6

La maison du diable (Robert Wise, 1963)
Elle craque, elle respire, elle gémit cette maison du diable. L’efficacité avec laquelle Wise parvient à rendre compte d’une réalité surnaturelle, à forcer notre perception de spectateur en recourant aux effets suggestifs, en faisant travailler l’imagination bien davantage que le sursaut facile, est à cet égard plutôt bluffante. D’autant qu’il sait créer des caractères sommaires mais crédibles et apporter une humanité fragile à son portrait de femme borderline, progressivement gagnée par la folie des lieux. Reste que le film, un peu trop démonstratif et verrouillé, manque de trouble, de mystère, de vénéneuse ambiguïté – toutes qualités qui brillaient dans les admirables Innocents de Jack Clayton, la grande réussite du cinéma fantastique de l’époque. 4/6

Folies de femmes (Erich von Stroheim, 1922)
Tête tondue et monocle d’opérette, le (faux) comte Karamzin arbore la panoplie intégrale, se pavane dans son costume blanc de capitaine galonné aux bras de deux aventurières aussi cyniques que lui, simule les larmes pour soutirer l’argent des femmes qu’il séduit. Juste après une humiliation publique, il décide à peine contrarié de violer la simple d’esprit qui lui avait tapé dans l’œil. Il renvoie l’image sadienne d’une société du paraître et de l’hypocrisie, de l’argent et du sexe, cet envers de la domination et de la lutte des classes. Débutant dans le luxe opulent des palaces pour finir dans la nausée des égoûts, où l’on jette les cavadres des imposteurs, la satire véhicule une féroce volonté d’exorcisme sauvage dans la description des rapports humains. 4/6

La croisière du Navigator (Buster Keaton, 1924)
Le héros keatonien est un innocent qui se débat dans un environnement envahi par les calamités, qui déploie toutes les ressources d’une volonté tenace pour atteindre une victoire méritée. C’est un monomaniaque de l’action dont tout l’énergie est tendue vers un seul et unique but – le masque de flegme impassible traduit une opiniâtreté inépuisable, la fin justifie les moyens. Seuls à bord d’un paquebot qui dérive au milieu de l’océan, l’homme et la femme dont il cherche à gagner le cœur doivent ici lutter contre des éléments déchaînés, réinventer les règles de la survie, se confronter aux contingences de la réalité. Philosophie exploitée en une savante mécanique du gag, mais dont l’efficacité est loin d’atteindre une égale plénitude sur toute la durée du récit. 4/6

Le ventre de l’architecte (Peter Greenaway, 1987)
Berceau de la civilisation moderne, filmé comme un labyrinthe architectonique de marbre et de formes sphériques ou verticales, Rome est cette ville insolite où vient se perdre Stourley Kracklite. Obsédé par le génie d’Etienne-Louis Boullée, architecte visionnaire du XVIIIè siècle auquel il s’identifie, et par l’idée d’une mort qu’il sait toute proche, notre héros photocopie jusqu’à la névrose le nombril des statues, se laisse gagner par la paranoïa, se heurte à l’arrogante hostilité d’une haute société italienne qui lui prendra sa femme, son exposition et sa vie. Dans un monde de profit où l’artiste est condamné à tirer sa révérence, le cinéaste filme sa chute, triste et funèbre, avec une proximité inhabituelle qui la rend réellement touchante. 4/6

La lettre (William Wyler, 1940)
C’est en grande partie par son intelligence indiscutable des protagonistes féminins que le réalisateur s’extrait harmonieusement des lourdeurs démonstratives du mélo. Mais si Davis compose à nouveau l’une de ces héroïnes ambigües aux vices dissimulés dont elle a le secret, c’est également à travers les autres personnages (celui de l’avocat aux prises sa conscience, écartelé entre devoir et amitié, ou celui, muet et fascinant, de l’épouse eurasienne) que ce drame de la manipulation et de la culpabilité maintient un intérêt constant. Dans le décor un brin sulfureux de Singapour, sous la lune baignant les meurtres vengeurs d’une lueur blafarde, rivalités et mensonges amoureux composent une partition fatale et enveloppante. 4/6

The grandmaster (Wong Kar-wai, 2013)
La collision du style suave et langoureux du réalisateur avec l’univers du kung-fu, dont il prétend ambitieusement mettre en lumière l’histoire et la philosophie, menace à tout instant de s’avérer fatale : le déséquilibre est patent, le récit troué d’ellipses un peu malheureuses. Mais c’est oublier que le grand styliste qui est derrière la caméra ne sacrifie rien de sa poétique sur l’autel de l’effet rétinien. A son terme, la fresque, imposante et fertile en morceaux de choix (le splendide combat sur le quai de gare enneigé, à s’en manger les yeux), met la barre vers des eaux plus mélancoliques, pour mieux s’achever en un baquet empli de peines réprimées et d’occasions manquées à la Wong Kar-wai. On se dit alors que le cinéaste est loin d’avoir perdu la main. 4/6

La dernière corvée (Hal Ashby, 1973)
Visage poupin, air mutique et docile, nez baissé dans une peur permanente : pas possible de laisser ce môme purger huit ans de prison sans lui offrir auparavant quelques jours de bonheur, et une meilleure confiance en lui. Voilà ce à quoi vont s’employer ses deux escorteurs, sous-officiers râleurs avec le cœur sur la main, qui dissimulent une générosité sans calcul derrière un langage de charretier poète. La dernière corvée devient alors l’ultime virée, la traversée d’une Amérique marginale, la nouba de la conjuration et de l’affranchissement pour ce trio, rétif à l’autorité et à la loi du plus fort. Pétri d’humour et d’humanité, le film fait acte de foi envers les vertus de l’amitié, exhale un parfum poignant de revendication et d’affirmation de soi. 5/6



J'ai également découvert :

Le vent de la nuit (Philippe Garrel, 1999) - 4/6
Distant voices, still lives (Terence Davies, 1988) - 4/6
La maison de la radio (Nicolas Philibert, 2013) - 4/6
La grande évasion (John Sturges, 1963) - 5/6
Le temps de l'aventure (Jérôme Bonnell, 2013) - 4/6
La comédie de Dieu (João Cesar Monteiro, 1995) - 3/6
Les Croods (Chris Sanders, 2013) - 3/6
Une place au soleil (George Stevens, 1951) - 5/6
Bouge pas, meurs et ressuscite (Vitali Kanevski, 1989) - 3/6
La guerre des mondes (Byron Haskin, 1953) - 4/6
Frankenstein (James Whale, 1931) - 4/6
Macadam à deux voies (Monte Hellman, 1971) - 5/6
Massacre à la tronçonneuse (Tobe Hooper, 1974) - 4/6
The land of hope (Sono Sion, 2012) - 4/6
La folle journée de Ferris Bueller (John Hugues, 1986) - 5/6


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mars 2013 - Chronique d'un été (Jean Rouch & Edgar Morin, 1961)
Février 2013 - Le salon de musique (Satyajit Ray, 1958)
Janvier 2013 - L'heure suprême (Frank Borzage, 1927) Top 100
Décembre 2012 - Tabou (Miguel Gomes, 2012)
Novembre 2012 - Mark Dixon, détective (Otto Preminger, 1950)
Octobre 2012 - Point limite (Sidney Lumet, 1964)
Septembre 2012 - Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman, 1973)
Août 2012 - Barberousse (Akira Kurosawa, 1965) Top 100
Juillet 2012 - Que le spectacle commence ! (Bob Fosse, 1979)
Juin 2012 - Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir, 1975)
Mai 2012 - Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012)
Avril 2012 - Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks, 1939) Top 100
Mars 2012 - L'intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954)
Février 2012 - L'ombre d'un doute (Alfred Hitchcock, 1943)
Janvier 2012 - Brève rencontre (David Lean, 1945)
Décembre 2011 - Je t'aime, je t'aime (Alain Resnais, 1968)
Novembre 2011 - L'homme à la caméra (Dziga Vertov, 1929) Top 100 & L'incompris (Luigi Comencini, 1966) Top 100
Octobre 2011 - Georgia (Arthur Penn, 1981)
Septembre 2011 - Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)
Août 2011 - Super 8 (J.J. Abrams, 2011)
Juillet 2011 - L'ami de mon amie (Éric Rohmer, 1987)
Juin 2011 - Ten (Abbas Kiarostami, 2002)
Dernière édition par Thaddeus le 1 mai 13, 18:21, édité 7 fois.

Avatar de l’utilisateur
Flavia
My Taylor is rich
Messages : 3385
Inscription : 4 juin 11, 21:27

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Flavia » 1 avr. 13, 20:54

AVRIL 2013



FILM DU MOIS

Image


DECOUVERTES DU MOIS / FILMS REVUS

La Victime (Victim) (1961 - Basil Dearden) : 8/10
Autopsie d'un meurtre (Anatomy of a Murder) (1959 - Otto Preminger) : 8/10

Association criminelle (The big combo) (1955 - Joseph H. Lewis) : 7.5/10
Un, deux, trois (One, Two, Three) (1961 - Billy Wilder) : 7.5/10
Gentleman Jim (1942 - Raoul Walsh) : 7.5/10

Haute Pègre (Trouble in Paradise) (1932 - Ernst Lubitsch) : 7/10
Jewel Robbery (1932 - William Dieterle) : 7/10
Élémentaire, mon cher... Lock Holmes (Without a Clue) (1988 - Thom Eberhardt) : 7/10
Half Nelson (2007 -Ryan Fleck) : 7/10

Monsieur (1964 - Jean-Paul Le Chanois) : 6.5/10
Sous le plus grand chapiteau du monde (The Greatest Show on Earth) (1952 - Cecil B. DeMille) : 6.5/10
Coup de foudre (Together Again) (1944 - Charles Vidor) : 6.5/10
L'homme de Rio (1964 - Philippe de Broca) : 6.5/10
Cartouche (1962 - Philippe de Broca) : 6.5/10
Le solitaire de Fort Humboldt (Breakheart Pass) (1975 - Tom Gries) : 6.5/10
Classe tous risques (1960 - Claude Sautet) : 6.5/10

Dernière mission à Nicosie (The High Bright Sun) (1966 - Ralph Thomas) : 6/10
Le crime ne paie pas (1962 - Gérard Oury) : 6/10
Men in Black 3 (2012 - Barry Sonnenfeld) : 6/10
Toubib en liberté (Doctor at Large) (1957 - Ralph Thomas) : 6/10
Du rififi à Paname (1966 - Denys de La Patellière) : 6/10

Le secret du grand canyon (Edge of Eternity) (1959 - Don Siegel) : 5.5/10
L'Île mystérieuse (Mysterious Island) (1961 - Cy Endfield) : 5.5/10
GoldenEye (1995 - Martin Campbell) : 5.5/10
Iron Man 2 (Jon Favreau - 2010) : 5.5/10

Le Mytho (Just Go Whith It) (2011 - Dennis Dugan) : 5/10
L'homme orchestre (1970 - Serge Korber) : 5/10
Driver (1978 - Walter Hill) : 5/10

Fromage à gogo (Penny Princess) (1952 - Val Guest) : 4.5/10

Les grands fonds (The Deep) (1977 - Peter Yates) : 4/10










Image


Spoiler (cliquez pour afficher)
ANNEE 2011
Juin : Mean Streets - Martin Scorsese
Juillet : Waterloo Bridge - Mervyn LeRoy
Août : Husbands - John Cassavetes
Septembre : Le Charlatan - Edmund Goulding
Octobre : Trois Camarades - Frank Borzage
Novembre : La vie est belle - Frank Capra
Décembre : Peter Ibbetson - Henry Hathaway

FILM DE L'ANNEE :arrow: La vie est belle

ANNEE 2012
Janvier : La chevauchée des bannis - André De Toth
Février : La dernière fanfare - John Ford
Mars : To be or not to be - Ernst Lubitsch
Avril : Coups de feu dans la Sierra - Sam Peckinpah
Mai : Un homme est passé - John Sturges
Juin : Le temps d'aimer et le temps de mourir - Douglas Sirk
Juillet : Drive - Nicolas Winding Refn
Août : Annie Hall - Woody Allen
Septembre : The descendants - Alexander Payne
Octobre : Ambre - Otto Preminger
Novembre : Les chaussons rouges - M. Powell & E. Pressburger
Décembre : Colonel Blimp - M. Powell & E. Pressburger

FILM DE L'ANNEE :arrow: Les chaussons rouges

ANNEE 2013
Janvier : Edge of Darkness - Lewis Milestone
Février : La Maîtresse du lieutenant français - Karel Reisz
Mars : Skyfall - Sam Mendes
Avril : La victime - Basil Dearden
Dernière édition par Flavia le 29 avr. 13, 14:15, édité 19 fois.

Avatar de l’utilisateur
feb
I want to be alone with Garbo
Messages : 8546
Inscription : 4 nov. 10, 07:47
Localisation : San Galgano

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar feb » 1 avr. 13, 20:54

Avril 2013

Image


Films vus (* : redécouvert / ** : revu)

Le Miroir - Andreï Tarkovski (1975) - 8,5

La Symphonie nuptiale (The Wedding March) - Erich von Stroheim (1928) - 8

Dead End - William Wyler (1937) - 7,5

The Manchurian Candidate - John Frankenheimer (1962) - 7
Pain, amour et fantaisie (Pane, amore e fantasia) - Luigi Comencini (1953) - 7
Coup de foudre (Together Again) - Charles Vidor (1944) - 7

Pain, amour et jalousie (Pane, amore e gelosia) - Luigi Comencini - 6,5
Nous ne vieillirons pas ensemble - Maurice Pialat (1972) - 6,5

The Driver - Walter Hill (1976) - 6
Green Light - Frank Borzage (1937) - 6
Une nuit - Philippe Lefebvre (2012) - 6
Always - Steven Spielberg (1989) - 6
War Horse - Steven Spielberg (2011) - 6
L'Homme de Rio - Philippe de Broca (1964) - 6
The Hunt for Red October - John McTiernan (1990) - 6
**Le Relais de l’or maudit - Roy Huggins (1952) - 6

MIB III - Barry Sonnenfeld (2012) - 5,5

Le triomphe de Buffalo Bill (Pony Express) - Jerry Hopper (1953) - 5
**GoldenEye - Martin Campbell (1995) - 5
**M-I:2 - John Woo (2000) - 5

Un 32 août sur terre - Denis Villeneuve (1998) - 4

Lock Out - James Mather, Stephen St. Leger (2012) - 2

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
2010
Aout 2010 : French Cancan - Jean Renoir
Septembre 2010 : Peter Ibbetson - Henry Hathaway
Octobre 2010 : Psycho - Alfred Hitchcock
Novembre 2010 : Lonely are the brave - David Miller
Décembre 2010 : Yellow Sky - William A. Wellman
2011
Janvier 2011 : The Quiet man - John Ford
Février 2011 : Souvenirs goutte à goutte (Omohide Poro Poro) - Isao Takahata
Mars 2011 : White Heat - Raoul Walsh
Avril 2011 : Ball of fire - Howard Hawks
Mai 2011 : A Woman's Face - George Cukor
Juin 2011 : Scaramouche - George Sidney
Juillet 2011 : They were expendable - John Ford
Aout 2011 : Love - Edmund Goulding
Septembre 2011 : The Ox-Bow Incident - William A. Wellman
Octobre 2011 : The Artist - Michel Hazanavicius
Novembre 2011 : The Unknown - Tod Browning
Décembre 2011 : Je suis un évadé - Mervyn LeRoy
2012
Janvier 2012 : Garbo talks - Sidney Lumet
Février 2012 : À l'Ouest, rien de nouveau - Lewis Milestone
Mars 2012 : Convoi de femmes - William A. Wellman
Avril 2012 : To Be or Not to Be - Ernst Lubitsch
Mai 2012 : The Single Standard - John S. Robertson
Juin 2012 : The Docks of New York - Josef von Sternberg
Juillet 2012 : Gentleman Jim - Raoul Walsh
Aout 2012 : La Chevauchée des bannis - André De Toth
Septembre 2012 : Fast Workers - Tod Browning
Octobre 2012 : The Patsy - King Vidor
Novembre 2012 : Skyfall - Sam Mendes
Décembre 2012 : Milliardaire pour un jour - Frank Capra
2013
Janvier 2013 : A Woman of Affairs - Clarence Brown
Février 2013 : Play It Again, Sam - Herbert Ross
Mars 2013 : Mirage - Edward Dmytryk
Avril 2013 : Le Miroir - Andreï Tarkovski
Dernière édition par feb le 1 mai 13, 17:32, édité 28 fois.
ed a écrit :Portrait de la jeune fille en feu
L'un des films les plus rigoureux, scénaristiquement et formellement, qu'il m'ait été donné de voir depuis longtemps (...)

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47828
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Boubakar » 1 avr. 13, 20:54

Avril 2013

Film du mois

- Occupe-toi d'Amélie ! (Autant-Lara) 9/10

Films vus

- Les mondes de Ralph (R.Moore) 8,5/10

- L'assassin habite au 21 (Clouzot) 8/10
- Bob le flambeur (Melville) 8/10

- Comme la lune (Séria) 7,5/10
- Poetry (Chandong) 7,5/10

- Ascenseur pour l'échafaud (Malle) 7/10
- Les vieux de la vieille (Grangier) 7/10
- Cyrano de Bergerac (Rappeneau) 7/10

- L'affaire Dominici (Bernard-Aubert) 6,5/10
- La blonde du Far-West (Butler) 6,5/10
- Le prix du danger (Boisset) 6,5/10
- Basketball Diaries (Kalvert) 6,5/10
- Oblivion (Kosinski) 6,5/10

- Le juge Thorne fait sa loi (Tourneur) 6/10
- Nos funérailles (Ferrarar) 6/10

- Medicine man (McTiernan) 5,5/10

- Les rois de la glisse (Brannon & Buck) 2,5/10

- Night and day (Mangold) 2/10

Films revus

- Qui veut la peau de Roger Rabbit (Zemeckis) 8,5/10

Mes films du mois (Mai 2005 - Mars 2013)
Spoiler (cliquez pour afficher)
mai 2005 = Star Wars episode III (Lucas)
juin 2005 = Les poupées russes (Klapisch)
juillet 2005 = La guerre des mondes (Spielberg)
août 2005 = L'auberge espagnole (Klapisch)
septembre 2005 = To live and die in LA (Friedkin)
octobre 2005 = Mon nom est personne (Valerii)
novembre 2005 = Blackjack (Dezaki)
décembre 2005 = Bernie (Dupontel)
janvier 2006 = La chute (Hirschbiegel)
février 2006 = Rambo (Kotcheff)
mars 2006 = Coup de tête (Annaud)
avril 2006 = Les duellistes (R.Scott)
mai 2006 = Spartacus (Kubrick)
juin 2006 = La ruée vers l'or (Chaplin)
juillet 2006 = La horde sauvage (Peckinpah)
aout 2006 = The Kid (Chaplin)
septembre 2006 = Un après midi de chien (Lumet)
octobre 2006 = History of violence (Cronenberg)
novembre 2006 = Seul contre tous (Noé)
décembre 2006 = Le lauréat (Nichols)
janvier 2007 = Rocky Balboa (Stallone)
février 2007 = 2001 (Kubrick)
mars 2007 = Bad Lieutenant (Ferrara)
avril 207 = Vertigo (Hitchcock)
mai 2007 = Lady Chatterley (Ferran)
juin 2007 = Bloody sunday (Greengrass)
juillet 2007 = Les infiltrés (Scorsese)
août 2007 = Lettres d'Iwo Jima (Eastwood)
septembre 2007 = L'hirondelle d'or (Hu)
octobre 2007 = Black book (Verhoeven)
novembre 2007 = 12 hommes en colère (Lumet)
décembre 2007 = Les chansons d'amour (Honoré)
janvier 2008 = Assurance sur la mort (Wilder)
février 2008 = Requiem pour un massacre (Klimov)
mars 2008 = There will be blood (P.T. Anderson)
avril 2008 = La ligne rouge (Mallick)
mai 2008 = The Killer (Woo)
juin 2008 = La graine et le mulet (Kechiche)
juillet 2008 = Le château de l'araignée (Kurosawa)
aout 2008 = Gentleman Jim (Walsh)
sepembre 2008 = Marius/Fanny/César (Korda/Allegret/Pagnol)
octobre 2008 = Fenêtre sur cour (Hitchcock)
novembre 2008 = Network (Lumet)
décembre 2008 = Bonnie & Clyde (A. Penn)
janvier 2009 = De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (Newman)
février 2009 = Gran Torino (Eastwood)
mars 2009 = 7h58, ce samedi-là (Lumet)
avril 2009 = Harold & Maude (Ashby)
mai 2009 = L'aventure de Mme Muir (Mankiewicz)
juin 2009 = Les visiteurs (Kazan)
juillet 2009 = JFK (Stone)
aout 2009 = Les choses de la vie (Sautet)
septembre 2009 = La comtesse aux pieds nus (Mankiewicz)
octobre 2009 = Le samouraÏ (Melville)
novembre 2009 = The offence (Lumet)
décembre 2009 = Avatar (Cameron)
janvier 2010 = Calmos (Blier)
février 2010 = Un dimanche à la campagne (Tavernier)
mars 2010 = The box (Kelly)
avril 2010 = La dernière caravane (Daves)
mai 2010 = La colline des hommes perdus (Lumet)
juin 2010 = L'adieu aux armes (Borzage)
juillet 2010 = La chevauchée des bannis (DeToth)
aout 2010 = Zazie dans le métro (Malle)
septembre 2010 = Des hommes et des dieux (Beauvois)
octobre 2010 = The social network (Fincher)
novembre 2010 = L'enfer est à lui (Walsh)
décembre 2010 = Bright star (Campion)
janvier 2011 = La vengeance aux deux visages (Brando)
février 2011 = L'homme qui voulut être roi (Huston)
mars 2011 = Pour une poignée de dollars (Leone)
avril 2011 = Amants et fils (Cardiff)
mai 2011 = Conte d'été (Rohmer)
juin 2011 = Punishment park (Watkins)
juillet 2011 = Les gens de la pluie (Coppola)
aout 2011 = The proposition (Hillcoat)
septembre 2011 = A la recherche de Garbo (Lumet)
octobre 2011 = Police (Pialat)
novembre 2011 = Capturing the Friedmans (Jarecki)
décembre 2011 = Shame (McQueen)
janvier 2012 = Dressé pour tuer (Fuller)
février 2012 = Un homme est passé (Sturges)
mars 2012 = Punch drunk love (P.T.Anderson)
avril 2012 = Une journée particulière (Scola)
mai 2012 = De rouille et d'os (J.Audiard)
juin 2012 = Commando (L.Lester)
juillet 2012 = Warrior (O'Connor)
aout 2012 = Deep end (Skolimowski)
septembre 2012 = Out of Africa (Pollack)
octobre 2012 = La maison du lac (Rydell)
novembre 2012 = Les enfants loups, Ame & Yuki (Hosoda)
décembre 2012 = Point limite zéro (Sarafian)
janvier 2013 = The master (P.T.Anderson)
février 2013 = Daguérrotypes (Varda)
mars 2013 = Braindead (P.Jackson
Dernière édition par Boubakar le 30 avr. 13, 01:46, édité 19 fois.

Avatar de l’utilisateur
semmelweis
Accessoiriste
Messages : 1688
Inscription : 10 févr. 09, 21:30
Localisation : Bordeaux

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar semmelweis » 1 avr. 13, 20:57

Film du mois d'Avril


Film découverts:
Scanners,David Cronenberg(DVD) 6,5/10
Oblivion,Joseph Kosinski(Ciné) 6,5/10
The Boston Strangler,Richard Fleischer(Blu Ray) 8/10

Films revus:
Y'a t'il un pilote dans l'avion, David Zucker, Jim Abrahams, Jerry Zucker(TV) 7/10

Séries TV:

Documentaires:


Films des mois précédents:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mars/Camille Claudel 1915,Bruno Dumont / To the Wonder,Terrence Malick
Fevrier/ At close range,James Foley
Janvier/The Master,Paul Thomas Anderson /Prix Spécial : Zero Dark Thirty,Kathryn Bigelow
Décembre/Tabou,Miguel Gomes
Novembre/The Killers, Robert Siodmak
Octobre/La toile blanche d'edward hopper, Jean Pierre Devillers
Septembre/Little Odessa, James Gray/ Prix spécial : Obsession,Brian de Palma
Aout/Le cercle rouge, Jean Pierre Melville/Casablanca, Michael Curtiz
Juillet/Faust, Alexandre Sokourov
Juin/De rouille et d'os,Jacques Audiard/ Prix spécial: Paris Céline de Patrick Buisson
Mai/Eternal Sunshine of the spotless mind,Michel Gondry
Avril/Titanic,James Cameron
Mars/Dead Ringers,David Cronenberg-Hunger,Steve McQueen
Fevrier/Rango,Gore verbinski-La Taupe,Thomas Alfredson
Janvier/Millenium,the girl with the dragoon tatoo,David fincher
Année 2011
Décembre/[color=#000000]Le cheval de Turin,Bela Tarr[/color] FILM DE L'ANNEE 2011
Novembre/Hors Satan,Bruno Dumont
Octobre/Cure,Kiyoshi Kurosawa
Septembre/Hana Bi,Takeshi Kitano/L'Appolonide,souvenirs de maison close,Bertrand Bonnelo
Aout/Melancholia,Lars Von Trier
Juillet/Deep End,Jerzy Skolimowski/The Passenger,Michelangelo Antonioni (Prix spécial:The Texas Chainsaw Massacre,Tobe Hooper)
Juin/Badlands,Terrence Malick
Mai/The Tree of life,Terrence malick
Avril/The lady from Shanghai,Orson Welles/Enquete sur un citoyen au dessus de tout soupcon,Elio Petri
Mars/The duellists,Ridley Scott/To live and die in LA,William Friedklin
Février/Phantom of the Paradise,Brian de Palma
Janvier/Suspiria,Dario Argento/Irreversible,Gaspar Noé
Année 2010
Decembre/Profondo Rosso,Dario Argento
Novembre/[color=#000000]Le silence,Ingmar Bergman[/color] FILM DE L'ANNEE 2010
Octobre/The Fly,David Cronenberg
Septembre/Des hommes et des dieux,Xavier Beauvois/Oncle Boonmee,Apichatpong Weerasethakul
Aout/Days of Heaven,Terrence Malick
Juillet/Crash,David Cronenberg/A bout de souffle,Jean Luc Godard
Juin/Il Divo,Paolo Sorrentino
Mai/Catch me if you can,Steven Spielberg
Avril/Wall Street,Oliver Stone/Redacted,Brian de Palma
Mars/Blue Velvet,David Lynch
Février/Raging Bull,Martin Scorsese
Janvier/Zodiac,David Fincher/Macbeth,Roman Polanski
Année 2009:
Décembre/Vidéodrome,David Cronenberg
Novembre/[color=#000000]Cris et chuchotements,Ingmar Bergman[/color] FILM DE L'ANNEE 2009
Octobre/Le ruban blanc,Michael Haneke
Septembre/Un prophète,Jacques Audiard
Aout/There will be blood,Paul Thomas Anderson
Juillet/Manhunter,Michael Mann
Juin/Antichrist,Lars Von Trier
Mai/Le temps de l'innocence,Martin Scorsese
Avril/Last Days,Gus Van Sant
Mars/Blow out,Brian de Palma
Février/Révélations,Michael Mann
Dernière édition par semmelweis le 21 avr. 13, 10:30, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17874
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Rick Blaine » 1 avr. 13, 20:57

Avril 2013

Film du mois :

Image

Le Conformiste (Bernardo Bertolucci - 1970)


Films découverts ou redécouverts :

Le Conformiste (Il Conformista), de Bernardo Bertolucci (1970) : 8,5/10
Rivière Noire (Kuroi kawa), de Masaki Kobayashi (1956) : 8,5/10

Le Bandit (The Naked Dawn), d'Edgar G. Ulmer (1955) : 8/10

Dernier Atout, de Jacques Becker (1942) : 7,5/10

La Gifle, de Claude Pinoteau (1974) : 7/10
Conan le barbare (Conan the Barbarian), de John Milius (1982) : 7/10

Sherlock Holmes contre Jack l'Éventreur (A Study in Terror), de James Hill (1965): 6,5/10
La Rivière de la poudre (Powder River), de Louis King (1953) : 6,5/10
Les naufragés de l'île de la Tortue, de Jacques Rozier (1976) : 6,5/10

Samson and Delilah, de Cecil B. DeMille (1949) : 6/10
L'Autre (El Otro), d'Ariel Rotter (2007) : 6/10
Johnny Apollo, de Henry Hathaway (1940) : 6/10

Les Seigneurs, d'Olivier Dahan (2012) : 5,5/10
La journée de la jupe, de Jean-Paul Lilienfeld (2008) : 5,5/10

Conan le destructeur (Conan the Destroyer), de Richard Fleischer (1984) : 4,5/10

Le Fier rebelle (The Proud Rebel), de Michael Curtiz (1958) : 4/10

Films revus : Hors compétition :

L'Homme Qui Voulut Etre Roi (The Man Who Would Be King), de John Huston (1975) : 10/10

Les Inconnus dans la Ville (Violent Saturday), de Richard Fleischer (1955) : 9,5/10

Les Pirates Du Metro (The Taking Of Pelham One Two Three), de Joseph Sargent (1974) : 8,5/10

Films des mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Août 2010 : Chantons sous la Pluie (Stanley Donen et Gene Kelly - 1952)
Septembre 2010 : Le Narcisse Noir (Michael Powell et Emeric Pressburger - 1947)
Octobre 2010 : Alexandre le Bienheureux (Yves Robert - 1968)
Novembre 2010 : Le Plongeon (Franck Perry - 1968)
Décembre 2010 : Quatorze Heures (Henry Hathaway - 1951)
FILM DE L'ANNEE 2010 : CHANTONS SOUS LA PLUIE
Janvier 2011 : Mon Homme Godfrey (Gregory La Cava - 1936)
Février 2011 : Le Mépris (Jean-Luc Godard - 1963)
Mars 2011 : Nous Voulons les Colonels (Mario Monicelli - 1974)
Avril 2011 : Huit Heures de Sursis (Carol Reed - 1947)
Mai 2011 : Five Star Final (Mervyn LeRoy - 1931)
Juin 2011 : Les Nuits de Chicago (Josef Von Sternberg - 1927)
Juillet 2011 : Ca Commence Aujourd'hui (Bertrand Tavernier - 1999)
Août 2011 : Baby Boy Frankie (Allen Baron - 1961)
Septembre 2011 : Du Plomb pour l'Inspecteur (Richard Quine - 1954)
Octobre 2011 : Le Rôdeur (Joseph Losey - 1951)
Novembre 2011 : Mes Chers Amis (Mario Monicelli - 1975)
Décembre 2011 : L’Aventure de Mme Muir (Joseph L. Mankiewicz - 1947)
FILM DE L'ANNEE 2011 : L'AVENTURE DE MME MUIR & LE MÉPRIS
Janvier 2012 : Les Ailes (William A. Wellman - 1927)
Fevrier 2012 : French Cancan (Jean Renoir - 1954)
Mars 2012 : Duel Dans La Sierra (George Sherman - 1958)
Avril 2012 : The Thing (John Carpenter - 1982)
Mai 2012 : Moonrise Kingdom (Wes Anderson - 2012)
Juin 2012 : Nightfall (Jacques Tourneur - 1957)
Juillet 2012 : La Porte du Diable (Anthony Mann - 1950)
Août 2012 : Dans ses Yeux (Juan Jose Campanella - 2009)
Septembre 2012 : Polisse (Maïwenn -2011)
Octobre 2012 : Les Bas Fonds New-Yorkais (Samuel Fuller -1961)
Novembre 2012 : Klute (Alan J. Pakula - 1971)
Décembre 2012 : ...All the Marbles (Robert Aldrich - 1981)
FILM DE L'ANNEE 2012 : NIGHTFALL
Janvier 2013 : Mafioso (Alberto Lattuada - 1962)
Février 2013 : The Yards (James Gray - 2000)
Mars 2013 : Les Inconnus dans la Ville (Richard Fleischer - 1955)
Dernière édition par Rick Blaine le 30 avr. 13, 11:05, édité 21 fois.

Avatar de l’utilisateur
Gounou
au poil !
Messages : 9762
Inscription : 20 juil. 05, 17:34
Localisation : Lynchland

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Gounou » 1 avr. 13, 21:00

Avril 2013

Film du mois

Films découverts
LES AILES DU DESIR (Wim Wenders) 8/10
SIDE EFFECTS (Steven Soderbergh) 7/10
JACK THE GIANT SLAYER (Bryan Singer) 6/10
LARMES DE JOIE (Mario Monicelli) 6,5/10
OBLIVION (Joseph Kosinski) 4,5/10
THE CROODS 6/10
PROMISED LAND (Gus Van Sant) 6,5/10
YOU WILL MEET A TALL DARK STRANGER (Woody Allen) 6,5/10
THE GRANDMASTER (Wong Kar Wai) 8/10
LA COLLECTIONNEUSE (Eric Rohmer) 7/10
LE GENOU DE CLAIRE (Eric Rohmer) 7,5/10
IRON MAN 3 (Shane Black) 3,5/10


Films revus
TRON (Steven Lisberger) 7/10 (+)
THE INSIDER (Michael Mann) 9/10
SCARFACE (Brian De Palma) 8/10
GEGEN DIE WAND (HEAD ON) (Fatih Akin) 7/10
THE DARK CRYSTAL (Jim Henson & Franck Oz) 6,5/0 (-)
THE COLOR OF MONEY (Martin Scorsese) 7,5/10
NIGHT AND DAY (Hong Sang Soo) 7,5/10
ED WOOD (Tim Burton) 8/10

Séries


CINEMA - DVD - BLURAY - TELEVISION
Dernière édition par Gounou le 1 mai 13, 15:50, édité 23 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
LéoL
Electro
Messages : 966
Inscription : 30 août 07, 21:37

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar LéoL » 1 avr. 13, 21:01

Avril 2013

Film du mois :

Image
Les Nuits de Cabiria (Federico Fellini, 1957)

Films (re)découverts :

- 8/10 -
Les Nuits de Cabiria (Federico Fellini, 1957) - Au détour d'une scène le visage de Cabiria s'illumine de candeur et chavire nos cœurs pour ne plus jamais nous quitter. Déchirant.
Lawrence d'Arabie (David Lean, 1962) - Somptueux. Le découvrir sur grand écran dans une copie flamboyante fut très réjouissant. Le cinéma anglais avec David Lean ou Michael Powell et Emeric Pressburger savait rivaliser (et plus encore) avec le cinéma hollywoodien grâce à ces immenses films, ambitieux et populaires, dont Lawrence d'Arabie est l'un des plus beaux représentants.

- 7,5/10 -
L'Enfance d'Ivan (Andreï Tarkovski, 1962) - Premiers pas d'un géant sous l'égide d'un enfant. Encore hésitants mais déjà particulièrement marquants.
Le sixième sens (Michael Mann, 1986) - Parfait pendant 1h20. Le basculement vers le psychopathe fait retomber la tension et une certaine part de mystère. A part ça, c'est franchement très bon et d'une "bleauté" envoutante et tétanisante!
The Mission (Johnnie To, 1999) - Efficace, limpide, net et sans bavures, The Mission est un bel exemple de ce que le polar HK a su faire de meilleur. Et quelle gestion de l'espace (superbe scène dans le centre commercial notamment)! Brillant.
La Charge victorieuse (John Huston, 1951) - 70mn suffisent à John Huston pour dire (avec talent) l'essentiel sur la guerre de Sécession. Fort. Bien que ce ne soit pas forcément de sa "faute".
Mud : sur les rives du Mississippi (Jeff Nichols, 2012) - Moins hermétique que Take Shelter, Mud s'inscrit dans la lignée des grands classiques d'aventure sur l'enfance, une sorte de Moonfleet réactualisé au ton d'aujourd'hui et aux couleurs du Mississippi. Vivifiant.

- 7/10 -
La Fleur de mon secret (Pedro Almodóvar, 1995) - Et si, à l'image du personnage de Marisa Paredes (superbe comme toujours chez Pedro), La Fleur de mon secret était le film de la maturité pour Almodóvar (c'est un peu cliché de dire ça, mais c'est vraiment l'impression que cela donne)? Ou bien était-ce Talons aiguilles (je me souviens plus trop de ce film).
Sexe, mensonges et vidéo (Steven Soderbergh, 1989)
La Maison de la radio (Nicolas Philibert, 2013) - On resterait volontiers plus longtemps dans cette chaleureuse maison de la radio, gardienne de voix mélodieuses et éclectiques.
The Grandmaster (Wong Kar Wai, 2013) - Au milieu du désordre narratif et de l'éclatante beauté visuelle, des îlots d'émotion émergent et nous séduisent.
Drôle de frimousse (Stanley Donen, 1957) - Une comédie musicale pleine d'entrain et de charme dont, évidemment, celui d'une Audrey Hepburn rayonnante, accompagnée d'un Fred Astaire épanoui. J'ai apprécié toutes les chansons et chorégraphies, ce fut donc un gros moment de plaisir.

- 6,5/10 -
Vera Cruz (Robert Aldrich, 1955) - Aldrich dynamite avant l'heure le western classique avec ce réjouissant jeu de dupes autour d'un joli magot. Ring a bell?
Contact (Robert Zemeckis, 1997) - Soufflé par les grands moments de cinéma qui traversent le film, essoufflé par son baratin théologico-mystico-scientifique...
Perfect Mothers (Anne Fontaine, 2013) - Peu importe les éventuels défauts ou reproches, le charme de Naomi Watts et Robin Wright emporte tout sur son passage.
En chair et en os (Pedro Almodóvar, 1997)
Matador (Pedro Almodóvar, 1986)
Larmes de joie (Mario Monicelli, 1960) - Un trio de losers sympathiques - enfin presque - (la constante de Monicelli?) un soir de Saint-Sylvestre, ça donne une bouffonnerie à la fois amusante et pathétique.
La belle endormie (Marco Bellocchio, 2012) - Cerné de contradictions, Bellocchio ne résout rien sans pour autant tourner en rond. Sage décision.
Bubble (Steven Soderbergh, 2005) - Marrant, et pas déplaisante, cette habitude de Soderbergh à changer de directions à mi-film. Les deux parties sont ici très réussies. Au-delà de ça, c'est le dénuement (affectif, culturel) d'une certaine Amérique, amorphe et désabusée, qui nous frappe par ce qu'elle couve de violence et de frustration.
Girlfriend Experience (Steven Soderbergh, 2009) - Difficile conciliation de l'intime perso et de l'intime pro dans un portrait quasi documentaire d'une escort sur fond de crise financière. J'apprécie toujours autant le travail formel de Soderbergh sur ses films.
La mauvaise Education (Pedro Almodóvar, 2004) - Almodóvar, comme à son habitude, apporte sa touche de subversion et de loufoquerie à un sujet (ici plus que jamais) sérieux. Je ne trouve pas le résultat vraiment satisfaisant ici, aucune véritable émotion n'émane de cette histoire tout aussi invraisemblable que maîtrisée, et si le talent est bien là (Almodóvar sait peut-être mieux que quiconque gérer ses effets), quelque chose manque.
Elena et les hommes (Jean Renoir, 1955) - Les batifolages d'Elena se jouent constamment sur le fil du rasoir entre fantaisies amusantes et lourdeurs boulevardières. Tout finit par s'équilibrer superbement autour d'Ingrid Bergman.
Le Pont de la riviere Kwai (David Lean, 1957) - L'échec respectif de ces deux officiers autour de ce pont ne symboliserait-il pas la fin de l'impérialisme de l'un et du colonialisme de l'autre?

- 6/10 -
La loi du désir (Pedro Almodóvar, 1987) - La Loi du désir a les défauts de ses qualités: une énergie et une envie débordantes qui ont tendance à laisser partir le récit en roue-libre.
Effets secondaires (Steven Soderbergh, 2013) - Anecdotique, comme souvent avec Soderbergh. Pas déplaisant pour autant même si la première partie du film est profondément ennuyeuse.
Voices of a Distant Star (Makoto Shinkai, 2003) - Une très belle idée de départ qui aurait probablement gagnée à ne pas être "polluée" par des séquences de combat spatial inopportunes.
Erin Brockovich, seule contre tous (Steven Soderbergh, 2000) - Très limité en terme de cinéma, balisé du début à la fin mais suffisamment bien mené pour être distrayant et attachant. Et notons, puisque c'est probablement assez rare, que Julia Roberts n'y est pas étrangère (de là à mériter son Oscar...).
Kids Return (Takeshi Kitano, 1996) - Portrait d'une jeunesse qui se cherche sans se trouver et qui devant l'échec revient fatalement à son désespérant point de départ, comme si rien n'avait servi. Superbe musique de Joe Hisaishi, bien entendu.
Starman (John Carpenter, 1984) - Starman ou le romantisme Carpenterien, un peu naïf, parfois maladroit mais généreux dans sa belle histoire d'amour.
Le Village des Damnés (John Carpenter, 1995) - Une mise en place exemplaire suivie d'idées fortes et dérangeantes qui peinent à former un tout consistant et homogène sur la durée.
Mort d'un cycliste (Juan Antonio Bardem, 1955) - Un grand film politique dont la brillante mécanique annihile les émotions et laisse malheureusement froid.

- 5,5/10 -
La Forteresse noire (Michael Mann, 1983) - D'un côté, une esthétique et une musique 80's réussies (selon les goûts), de l'autre, un scénario de série Z interprété et traité (en l'état) comme tel.
Le Poison (Billy Wilder, 1944) - Grosse déception pour ce Wilder terriblement démonstratif malgré une mise en scène à la hauteur de son talent.
1941 (Steven Spielberg, 1979) - Joyeux délire bordélique, limite asphyxiant et exagérément long, qui amuse tout autant qu'il irrite.
Oblivion (Joseph Kosinski, 2013) - Globalement les mêmes qualités et les mêmes défauts que le précédent de Kosinski. Un univers SF très réussi, un scénario sans "surprise" (si l'on ne sait pas exactement ce qu'il va se passer, on n'est jamais surpris). Et j'aime beaucoup la musique du film, comme j'avais beaucoup apprécié celle de Tron Legacy.
Promised Land (Gus Van Sant, 2012) - Noble sujet, Cinéma oublié. J'ai vu Erin Brokovich la veille et difficile de ne pas les rapprocher. Le même didactisme, la même absence de surprise et d'idées de cinéma. L'un avait au moins l'éclat de sa naïveté.
Running out of time (Johnnie To, 1999) - Autour d'une intrigue qui réserve son lot de séquences dynamiques et efficaces, il est dommage que To ait privilégié l'humour (omniprésent et raté) à l'amour ( :oops: )(les rares moments "romantiques", pleinement réussis et émouvants, laissaient entrevoir de belles possibilités).

- 5/10 -
Samsara (Ron Fricke, 2011) - Baraka évoquait déjà tout ce que Samsara ne fait que ressasser avec bien moins de subtilité et de beauté. A quoi bon?
La Jeune fille de l'eau (M. Night Shyamalan, 2006) - Shyamalan ne transcende jamais la naïveté désarmante et le déroulement très artificiel de son conte et l'on se retrouve finalement toujours plus près du ridicule que de l'enchantement. J'ai également trouvé l'ensemble visuellement très pauvre (pour ne pas dire moche).
Le Charlatan (Edmund Goulding, 1947) - Peut-être que le sujet m'ennuie lorsqu'il est traité, comme ici, avec un "rise and fall" vu et revu et le classicisme du film noir.

- 4/10 -
La Cité des femmes (Federico Fellini, 1980) - La magie fellinienne opère rarement au milieu de cette longue cacophonie parfois à la limite du supportable.
Le Casanova de Fellini (Federico Fellini, 1976) - Derrière la caméra de Fellini, Casanova n'est qu'un pantin désincarné et grotesque qui ne génère chez moi qu'ennui et frustration.
Julien Donkey-Boy (Harmony Korine, 1999)
La brune brûlante (Leo McCarey, 1958) - Une comédie à l'humour excessif et très lourd, qui a de toute évidence très mal vieillie et qui ne fonctionne presque jamais... Le couple Paul Newman/Joanne Woodward fait ce qu'il peut mais ne sauve pas le film du ratage.
Iron Man 3 (Shane Black, 2013) - Ennui. Des scènes d'action faiblardes, un humour raté et une intrigue qui m'a laissé complètement indifférent.

- 3,5/10 -
Jack le chasseur de géants (Bryan Singer, 2013) - Un film pour gosses essentiellement en fait (avec des ogres bien vilains pour faire des cauchemars à la maison), sans surprise, bourré de clichés et finalement plutôt exaspérant.
Paradis : Espoir (Ulrich Seidl, 2012) - Seidl clôt sa trilogie en instaurant à son récit un suspense malsain et inutile. A côté de ça, la mise en scène et les cadrages surlignent à gros trait tout propos.

- 3/10 -
Pieta (Kim Ki-duk, 2012) - Kim Ki-Duk se sentirait-il dépassé par ses confrères pour se jeter allègrement dans ce que ces derniers ont de plus détestable?

- 2/10 -
Paradis : foi (Ulrich Seidl, 2012) - Ma flagellation à moi aura été d'aller voir les trois Paradis d'Ulrich Seidl. Et Dieu sait si c'est un calvaire (celui-ci en particulier)...

- 1/10 -
Meurs un autre jour (Lee Tamahori, 2002) - Les 30 premières minutes entretiennent l'illusion. La suite réussit l'exploit d'être chaque minute toujours plus ridicule et risible... Une sacrée purge et accessoirement le plus mauvais James Bond. Voilà, j'ai terminé ma rétrospective intégrale.

Séries :


Films revus :

Gerry (Gus Van Sant, 2002) - Revu (sur grand écran) et le choc est toujours aussi fort, voire même plus. A mon sens l'un des 5 plus grands films des années 2000.


Films des mois précédents :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Septembre 2007 : Excalibur de John Boorman
Octobre 2007 : Sueurs froides de Alfred Hitchcock
Novembre 2007 : In the mood for love de Wong Kar Wai
Décembre 2007 : Barry Lyndon de Stanley Kubrick
Janvier 2008 : Le péril jeune de Cédric Klapisch
Février 2008 : Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick
Mars 2008 : A scene at the sea de Takeschi Kitano
Avril 2008 : Rio Bravo de Howard Hawks
Mai 2008 : Un conte de Noël de Arnaud Despléchin
Juin 2008 : M le maudit de Fritz Lang
Juillet 2008 : The Yards de James Gray
Août 2008 : Todo Sobre Mi Madre de Pedro Almodovar
Septembre 2008 : Sur la route de Madison de Clint Eastwood
Octobre 2008: Metropolis de Rintaro
Novembre 2008: La porte du paradis de Michael Cimino
Decembre 2008: Chantons sous la pluie de Gene Kelly et Stanley Donen
Janvier 2009: Boulevard du crépuscule de Billy Wilder
Février 2009 : Rosemary's Baby de Roman Polanski
Mars 2009: La garçonnière de Billy Wilder
Avril 2009: The Thing de John Carpenter
Mai 2009: La soif du mal de Orson Welles
Juin 2009: Il était une fois dans l'Ouest de Sergio Leone
Juillet 2009: Le mécano de la Général de Clyde Bruckman et Buster Keaton
Août 2009: Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk
Septembre 2009: La Vérité de Henri-Georges Clouzot
Octobre 2009: Pulsions de Brian De Palma
Novembre 2009: Missing de Costa-Gavras
Décembre 2009: Casablanca de Michael Curtiz
Janvier 2010: Eve de Jospeh L. Mankiewicz
Février 2010: Le chagrin et la pitié de Marcel Ophuls
Mars 2010: Sept ans de réflexion de Billy Wilder
Avril 2010: Ces messieurs dames de Pietro Germi
Mai 2010: La vie est belle de Frank Capra
Juin 2010: Qu'elle était verte ma vallée de John Ford
Juillet 2010: Le genou de Claire de Eric Rohmer
Août 2010: L'armée des ombres de Jean-Pierre Melville
Septembre 2010: To Be or not to Be de Ernst Lubitsch
Octobre 2010: L'aventure de Mme Muir de Joseph L. Mankiewicz
Novembre 2010: Quai des orfèvres de Henri-Georges Clouzot
Décembre 2010: French Cancan de Jean Renoir
Janvier 2011: Tous en scène de Vincente Minnelli
Février 2011: Les visiteurs du soir de Marcel Carné
Mars 2011: Madame de... de Max Ophüls
Avril 2011: A.I. de Steven Spielberg
Mai 2011: The Tree of Life de Terrence Malick
Juin 2011: Une séparation de Asghar Farhadi
Juillet 2011: L'année du dragon de Michael Cimino
Août 2011: Dersou Ouzala de Akira Kurosawa
Septembre 2011: La charge fantastique de Raoul Walsh
Octobre 2011: Le trou de Jacques Becker
Novembre 2011: Mr Smith au Sénat de Frank Capra
Décembre 2011: Une journée particulière de Ettore Scola
Janvier 2012 : La rondede Max Ophuls
Février 2012 : Elephant Man de David Lynch
Mars 2012 : Stalker de Andreï Tarkovski
Avril 2012 : La Dame du vendredi de Howard Hawks
Mai 2012 : A nos amours de Maurice Pialat
Juin 2012 : Le deuxième souffle de Jean-Pierre Melville
Juillet 2012 : Gentleman Jim de Raoul Walsh
Août 2012 : Voyage à Tokyo de Yasujirō Ozu
Septembre 2012 : Tempête à Washington de Otto Preminger
Octobre 2012 : La maman et la putain de Jean Eustache
Novembre 2012 : Van Gogh de Maurice Pialat
Décembre 2012 : Monsieur Verdoux de Charles Chaplin
Janvier 2013 : The West Wing - Saison 2 de Aaron Sorkin
Février 2013 : Andreï Roublev de Andreï Tarkovski
Mars 2013 : La maison des bois de Maurice Pialat
Dernière édition par LéoL le 1 mai 13, 01:01, édité 10 fois.

Avatar de l’utilisateur
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Messages : 9444
Inscription : 23 oct. 05, 16:37
Localisation : Quelque part ailleurs

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Miss Nobody » 1 avr. 13, 21:01

FILMS DU MOIS D'AVRIL 2013

Film du mois:
Image

Films vus

* Voyage à Tokyo (Ozu) ●●●○○
S'attaquer aux chefs d'oeuvres est toujours redoutable et je n'ai pas découvert ce "Voyage à Tokyo" dans les meilleures conditions (exténuée, je me suis tout bonnement endormie après une heure de film). En attendant le rattrapage, je garde en bouche le goût d'un beau film tout en lenteur et en retenue dont l'universalité transcende sans peine des attaches culturelles fortes. Difficile néanmoins de se laisser prendre par l'émotion, tant la sobriété de la mise en scène et l'épure du propos glacent les sens. A retenter, dans une humeur plus méditative.
* Divorce à l'italienne (Germi) ●●●○○
Le trait est souvent très grossier, les clichés s'accumulent, mais miracolo, l'équilibre est maintenu et la comédie, à deux-trois lourdeurs ou longueurs près, fonctionne plutôt très bien. Tout simplement car c'est délicieusement écrit, que c'est féroce, cocasse, entraînant... et que Marcello est superbe.
* Millionnaire de cinq sous (Shavelson) ●●○○○
Biopic jazzy exhumant un trompettiste oublié, ce "millionnaire de cinq sous" manque un peu de peps mais se laisse voir sans déplaisir. En faisant fi d'un bon creux vers le milieu du film, on appréciera une écriture plutôt fine (même si la morale, de l'ordre du "quand on veut on peut", reste très ordinaire), une mise en scène soignée et des interprétations agréables. Néanmoins anodin.
* Le rayon vert (Rohmer) ●●●○○
Un portrait touchant, d'une fragilité émouvante, d'une fille-femme à fleur de peau, au bord des larmes, qui n'arrive pas à trouver ce qui la porte -ou peut-être ce que la vie lui apporte-... Le film se suit tranquillement, entre scènes de vie quotidienne et douleurs intimes. C'est du Rohmer dépressif, du Rohmer subtil et joli, que je range du côté des réussites.
* Larmes de joie (Monicelli) ●●●○○
Une comédie à l'italienne délicieuse qui manie bien les ficelles du vaudeville gouailleur et du rire amer. Anna Magnani et Toto font de beaux clowns tristes, tout en extravagance et en décadence. Dommage que, sous prétexte de faire durer le plaisir (mais faut-il le bouder?), le film s'étire en longueur dans sa deuxième partie.
* ExistenZ (Cronenberg) ●○○○○
Je ne serais pas tendre : j'ai simplement trouvé ce Cronenberg mauvais et sans interêt. L'intrigue est très maigre, les enjeux inexistants, l'esthétique affreusement vieillie, les acteurs assez médiocres. Le sujet n'était pourtant pas inintéressant mais Crocro en tire un film cheap, creux, confus, avec quelques scènes "viscérales" en toc qui m'ont laissée totalement indifférente. A oublier.
* Quartet (Hoffman) ●●●○○
Dustin Hoffman signe son premier film et c'est un bel objet, tout en simplicité et en tendresse. Ses personnages sont attachants, touchants. Sa réalisation très soignée, fluide. Ses acteurs admirables. Au final, c'est petit, c'est léger mais sans aucune fausse note. Bref, c'est bon comme tout.
* Une femme est une femme (Godard) ●●○○○
D'un côté c'est léger, gai, inventif, libre. De l'autre, c'est un peu maniéré, bordélique, puis franchement fatiguant. Pour la postérité, je n'en garderais que le meilleur: la Karina, belle comme un coeur, son impertinence, ses bas de couleurs...
* Les bonnes femmes (Chabrol) ●●●○○
Ces "bonnes femmes", c'est une peinture cruelle -quasi méprisante- de la vie, des gens et de la normalité des années 60. Un "instantané" à forte valeur sociologique dont le constat est désabusé, sans pitié. Les hommes sont des prédateurs qui lorgnent, qui tripotent, qui courent les filles sans vergogne. Les femmes, elles, gloussent et profitent un peu. En apparence, elles s'amusent, au fond elles subissent... Chabrol ajoute à tout cela une pincée de suspens (un peu boursouflé d'ailleurs) avec une histoire sordide de motard pas net. Avions-nous besoin de d'avantage pour détester le genre humain? Probablement pas.
* The mortal Storm / La tempête qui tue (Borzage) ●●●●● ♡ FILM DU MOIS ♡
On croit avoir tout vu sur le nazisme, sujet inépuisable s'il en est, sur l'absurdité des guerres et des doctrines fascistes… et puis on voit ce film… et on pleure comme si l'on n'avait jamais pleuré, devant les familles qui se brisent, les amitiés qui se meurent, les amours désunis. C'est un mélodrame à la fois puissant et sutilement dosé, une tempête qui emporte, qui émeut, un film magnifique... Et pour ne rien gâcher, le couple formé par James Stewart et Margaret Sullavan fait un très joli écho à son inoubliable double muet, Charles Farrell et Janet Gaynor.


Films revus

* Mary Poppins (Stevenson) ●●●○○
Mary Poppins, c'est mignon tout plein, c'est vrai, mais ça passe quand même difficilement le cap de l'âge. Et ce n'est pas le film qui vieillit (les chansons, les effets spéciaux, les couleurs, tout est encore très efficace), c'est bien le spectateur qui se fane. Mais comme Julie Andrews resplendit... et que les ramoneurs font toujours rêver... alors on se laisse aller.


Top 5

Image Image Image Image Image

FILMS DES MOIS PRECEDENTS

Spoiler (cliquez pour afficher)
octobre 2005 = L'aventure de Mme Muir (Mankievicz)
novembre 2005 = Match Point (Allen)
decembre 2005 = Voyage à deux (Donen)

janvier 2006 = Wallace et gromit et le lapin garou (Park)
février 2006 = Lettre d'une inconnue (Ophuls)
mars 2006 = Un jour à new york (Donen/Kelly)
avril 2006 = Walk the line (Mangold)
mai 2006 = Une histoire immortelle (Welles)
juin 2006 = La vie est belle (Capra)
juillet 2006 = Beau fixe sur New York (Donen/Kelly)
aout 2006 = La prisonnière du desert (Ford)
septembre 2006 = Les enfants du paradis (Carné)
octobre 2006 = Les 400 coups (Truffaut)
novembre 2006= La mouche (Cronenberg)
decembre 2006= Assurance sur la mort (Wilder)

janvier 2007= The shop around the corner (Lubitsch)
fevrier 2007= La vie des autres (Henckel von Donnersmarck)
mars 2007= Comme un torrent (Minnelli)
avril 2007= Sue, perdue dans Manhattan (Kollek)
mai 2007= The Magdalene Sisters (Mullan)
juin 2007= L'impasse (De Palma)
juillet 2007= Le scaphandre et le papillon (Schnabel)
août 2007= Le boucher (Chabrol)
septembre 2007= Les méduses (Keret & Geffen)
octobre 2007= Loulou (Pabst)
novembre 2007= 2001 l'odyssée de l'espace (Kubrick)
décembre 2007= Hiroshima mon amour (Resnais)

janvier 2008= Le silence (Bergman)
février 2008= No country for old men (Coen)
mars 2008= Faux semblants (Cronenberg)
avril 2008= Ascenseur pour l'échafaud (Malle)
mai 2008= Les fils de l'homme (Cuaron)
juin 2008= The thing (Carpenter)
juillet 2008= Short Cuts (Altman)
Août 2008= Ariane (Wilder)
Septembre 2008= Bonnie & Clyde (Penn)
Octobre 2008= Madame Bovary (Minnelli)
Novembre 2008= Il était une fois en Amérique (Leone)
Décembre 2008= Head-on (Akin)

Janvier 2009= En chair et en os (Almodovar)
Février 2009= Gran Torino (Eastwood)
Mars 2009= Une certaine rencontre (Mulligan)
Avril 2009= Breezy (Eastwood)
Mai 2009= Le voyeur (Powell)
Juin 2009= Etreintes Brisées (Almodovar)
Juillet 2009= Vincent, François, Paul et les autres (Sautet)
Août 2009= L'enfer est à lui (Walsh)
Septembre 2009= Les visiteurs (Kazan)
Octobre 2009= La valse dans l'ombre (LeRoy)
Novembre 2009= L'invasion des profanateurs (Kaufman)
Décembre 2009= L'armée des ombres (Melville)

Janvier 2010= Quand passent les cigognes (Kalotozov)
Février 2010= Le temps d'aimer et le temps de mourir (Sirk)
Mars 2010= Scènes de la vie conjugale (Bergman)
Avril 2010= Les feux de la rampe (Chaplin)
Mai 2010= La scandaleuse de Berlin (Wilder)
Juin 2010= Papillon (Schaffner)
Juillet 2010= Le grand amour (Etaix)
Août 2010= L'impossible monsieur bébé (Hawks)
Septembre 2010= L'aurore (Murnau)
Octobre 2010= L'ange des Maudits (Lang)
Novembre 2010= La fille de Ryan (Lean)
Décembre 2010= Moon (Jones)

Janvier 2011= Johnny Guitar (Ray)
Février 2011= La source (Bergman)
Mars 2011= Stalag 17 (Wilder)
Avril 2011= Série Noire (Corneau)
Mai 2011 = L'année du dragon (Cimino)
Juin 2011 = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
Juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
Aout 2011 = Du silence et des ombres (Mulligan)
Septembre 2011 = Une femme dangereuse (Walsh)
Octobre 2011 = Drive (Winding Refn)
Novembre 2011 = Monsieur Verdoux (Chaplin)
Décembre 2011= Zelig (Allen)

Janvier 2012= Fanny et Alexandre (Bergman)
Février 2012= Les nuits de Cabiria (Fellini)
Mars 2012 = Liaisons Secrètes (Quine)
Avril 2012 = The Naked Kiss (Fuller)
Mai 2012 = Le festin de Babette (Axel)
Juin 2012 = The strawberry Blonde (Walsh)
Juillet 2012 = La jetée (Marker)
Août 2012 = Stromboli (Rossellini)
Septembre 2012 = My man Godfrey (LaCava)
Octobre 2012 = L'heure suprême (Borzage)
Novembre 2012 = Klute (Pakula)
Décembre 2012 = Toy story 3 (Unkrich)

Janvier 2013 = Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
Février 2013 = L'amour l'après-midi (Rohmer)
Mars 2013 = Shame (McQueen)
Dernière édition par Miss Nobody le 1 mai 13, 12:40, édité 32 fois.

Avatar de l’utilisateur
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Messages : 22826
Inscription : 21 nov. 05, 00:41

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar AtCloseRange » 1 avr. 13, 21:01

(Re-)Découvertes:

L'Interrogatoire (Bugajski) 7,5/10

No Way to Treat a Lady (Smight) 6,5/10
Piège Mortel (Lumet) 6,5/10
Eva (Maillo) 6,5/10

Dans la Maison (Ozon) 6/10
Mimzy, le Messager du Futur (Shaye) 6/10
Sundown: The Vampire in Retreat (Hickox) 6/10

Le Prénom 5,5/10
The Impossible (Bayona) 5,5/10
Happiness Therapy (O. Russell) 5,5/10
Première Sortie (Wilson) 5.5/10
Les Associés (Scott) 5,5/10

The Night Listener (Stettner) 5/10
Jack Reacher (McQuarrie) 5/10
L'Homme aux Pistolets d'Or (Hamilton) 5/10

Promised Land (Van Sant) 4,5/10
The Expatriate (Stözl) 4,5/10

Low Cost (Barthélémy) 4/10
Django Unchained (Tarantino) 4/10
Une Chambre en Ville (Demy) 4/10
Fort Saganne (Corneau) 4/10

Le Dernier Rempart (un coréen) 2/10

Révisions:

La Règle du Jeu (Renoir) 8,5/10

Comment Savoir? (Brooks) 8/10 (++)

Adaptation (Jonze) 7/10
L'Etrangleur de Boston (Fleischer) 7/10 (+)
Box of Moonlight (Di Cillo) 7/10

Le Lauréat (Nichols) 6/10 (-)

Barcelona (Stillman) 5,5/10 (--)

Source Code (Jones) 5/10 (+)
Ennemis Rapprochés (Pakula) 5/10
Dernière édition par AtCloseRange le 27 avr. 13, 22:43, édité 32 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 18983
Inscription : 24 août 05, 14:28

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Major Tom » 1 avr. 13, 21:02

Image


Films/séries vu(e)s:

SAW (James Wan, 2004) ♣
PARANORMAL ACTIVITY (Oren Peli, 2009)
GONE BABY GONE (Ben Affleck, 2007) ♣♣
ENTER THE VOID (Gaspard Noë, 2009) ♣
SUNSHINE (Danny Boyle, 2007) ♣
JURASSIC PARK III (Joe Johnston, 2001)
DONNIE DARKO (Richard Kelly, 2001) ♣♣♣♣
L'INTRUSE (CITY GIRL, F.W. Murnau, 1930) ♣♣♣
LA CHAIR ET LE DIABLE (FLESH AND THE DEVIL, Clarence Brown, 1927) ♣♣♣
PIRANHAS 3D (Alexandre Aja, 2010)
COSMOPOLIS (David Cronenberg, 2012) ♣
► En cours: HOW I MET YOUR MOTHER Saison 8 (Série, Carter Bays & Craig Thomas, 2012-2013)
JACK REACHER (Christopher McQuarrie, 2013) ♣
IRON MAN 3D (Shane Black, 2013) ♣
MASTER AND COMMANDER: DE L'AUTRE CÔTÉ DU MONDE (MASTER AND COMMANDER: THE FAR SIDE OF THE SIDE OF THE WORLD, Peter Weir, 2003) ♣♣♣♣

***
Films/séries revu(e)s:

LA PLANÈTE DES SINGES (PLANET OF THE APES, Franklin J. Schaffner, 1968) ♣
HOW I MET YOUR MOTHER Saison 1 (Série, Carter Bays & Craig Thomas, 2005-2006) ♣♣
HOW I MET YOUR MOTHER Saison 2 (Série, Carter Bays & Craig Thomas, 2006-2007) ♣
HOW I MET YOUR MOTHER Saison 3 (Série, Carter Bays & Craig Thomas, 2007-2008) ♣
HOW I MET YOUR MOTHER Saison 4 (Série, Carter Bays & Craig Thomas, 2008-2009) ♣
HOW I MET YOUR MOTHER Saison 5 (Série, Carter Bays & Craig Thomas, 2009-2010)
HOW I MET YOUR MOTHER Saison 6 (Série, Carter Bays & Craig Thomas, 2010-2011)
HOW I MET YOUR MOTHER Saison 7 (Série, Carter Bays & Craig Thomas, 2011-2012) ♣
ExISTENz (David Cronenberg, 1999) ♣
SOLARIS (Andreï Tarkovski, 1972) ♣♣♣
LES SPÉCIALISTES (Patrice Leconte, 1985) ♣♣♣
LA GUERRE DES ÉTOILES (STAR WARS: A NEW HOPE, Version originale "Despecialized", George Lucas, 1977) ♣♣
L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE (STAR WARS: THE EMPIRE STRIKES BACK, Version originale "Despecialized", Irvin Kershner, 1980) ♣♣♣


Barème:

Nul
♣ Bof
♣♣ Bien
♣♣♣ Très bien
♣♣♣♣ Excellent
♥♥♥♥♥ Génial!

Précédents films du mois:

2013

Janvier: L'OBSEDE (THE COLLECTOR, William Wyler, 1965)
Février: UN VRAI CRIME D'AMOUR (DELITTO D'AMORE, Luigi Comencini, 1974)
Mars: LE BATEAU (DAS BOOT, Wolfgang Petersen, 1981)
...

2012

Spoiler (cliquez pour afficher)
Image Image Image Image
Image Image Image Image
Image Image Image Image


2011

Spoiler (cliquez pour afficher)
Image Image Image Image
Image Image Image Image
Image Image Image Image


2010

Spoiler (cliquez pour afficher)
Image Image Image Image
Image Image Image Image
Image Image Image Image


2009

Spoiler (cliquez pour afficher)
Image Image Image Image
Image Image Image Image
Image Image Image Image


2008

Spoiler (cliquez pour afficher)
Image Image Image Image
Image Image Image Image
Dernière édition par Major Tom le 1 mai 13, 11:13, édité 13 fois.
Image Image
Clique sur une des vignettes au-dessus... Image ...et ta vie va changer pour toujours

Avatar de l’utilisateur
daniel gregg
Producteur Exécutif
Messages : 7073
Inscription : 23 févr. 04, 23:31

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar daniel gregg » 1 avr. 13, 21:02

Avril 2013




Film du mois

Image


-Violent saturday (Les inconnus dans la ville) : R.Fleischer (1954)- 9/10

-Artists and models : F.Tashlin (1955)- 8/10

-Irma la douce : B.Wilder (1963)- 7.5/10
-Dieu seul me voit : B.Podalydes (1998)- 7.5/10

-Le ruisseau : M.Lehmann (1938)- 7/10
-The crimson kimono : S.Fuller (1959)- 7/10
-The place beyond the pines : Derek Cianfrance ( 2013)- 7/10
-I soliti ignoti (Le pigeon) : M.Monicelli (1958)- 7/10
-Repulsion : R.Polanski (1965)- 7/10

-Johnny Apollo : H.Hathaway (1940)- 6.5/10
-Interlude (Les amants de Salzbourg) : D.Sirk (1957)- 6.5/10
-Warlock (L'homme aux colts d'or) : E.Dmytryk (1959)- 6.5/10
-Leur dernière nuit : G.Lacombe (1953)- 6.5/10

-The criminal : J.Losey (1961)- 6/10

-11°6 : P.Godeau (2013)- 5.5/10

-Clerambard : Y.Robert (1969)- 3.5/10

-Mr Arkadin : O.Welles (1955)- 3/10



Films revus
Films redécouverts


Mois précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2011 : The Frenchman's creek de M.Leisen
Juin 2011 : Run for cover de N.Ray
Juillet 2011 : Manhandled de A.Dwan
Aout 2011 : Une séparation de A.Fahradi
Septembre 2011 : Apache drums d'H.Fregonese
Octobre 2011 : The Prowler de J.Losey
Novembre 2011 : The red shoes de M.Powell
Décembre 2011 : La tour des sept bossus d'E.Neville

Janvier 2012 : La merditude des choses de F.V. Groeningen
Février 2012 : Les Misérables de R.Bernard
Mars 2012 : Waterloo bridge de M.Le Roy
Avril 2012 : Flesh and the devil de C.Brown
Mai 2012 : Moonrise kingdom de Wes Anderson
Juin 2012 : Harold and Maud de H.Hashby
Juillet 2012 : About Schmidt d'A.Payne
Aout 2012 : Keeper of the flame de G.Cukor
Septembre 2012 : Schlussakkord de D.Sirk
Octobre 2012 : Una giornata particolare d'E.Scola
Novembre 2012 : Pattes blanches de J.Grémillon
Décembre 2012 : The day the earth caught fire de V.Guest

Janvier 2013 : Mafioso d'A.Lattuada
Février 2013 : La nuit de Varennes d'E.Scola
Mars 2013 : Primo amore de Dino Risi
Dernière édition par daniel gregg le 28 avr. 13, 16:27, édité 9 fois.

Avatar de l’utilisateur
Skanka
Stagiaire
Messages : 3
Inscription : 3 oct. 12, 23:31

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Skanka » 1 avr. 13, 21:02

AVRIL 2013


FILM DU MOIS


FILMS DÉCOUVERTS

Seven Days in May (John Frankenheimer, 1964) : 8/10
I Shot Jesse James (Samuel Fuller, 1949) : 8/10
Argo (Ben Affleck, 2012) : 8/10
Crazy Heart (Scott Cooper, 2009) : 7,5/10
Other Men's Women (William A. Wellman, 1931) : 7,5/10
The Proposition (John Hillcoat, 2005) : 7,5/10
The Train (John Frankenheimer, 1964) : 7,5/10
The Baron of Arizona (Samuel Fuller, 1950) : 7/10
Lawless (John Hillcoat, 2012) : 7/10
Gueule d'amour (Jean Grémillon, 1937) : 7/10
Design for Living (Ernst Lubitsch, 1933) : 7/10
A Prayer for the Dying (Mike Hodges, 1987) : 7/10
The Road (John Hillcoat, 2009) : 6,5/10
The Steel Helmet (Samuel Fuller, 1951) : 6,5/10
Trouble in Paradise (Ernst Lubitsch, 1932) : 6/10
The Purchase Price (William A. Wellman, 1932) : 5,5/10
Arizona Dream (Emir Kusturica, 1992) : 4,5/10



FILMS REVUS



BARÈME
Spoiler (cliquez pour afficher)
10 : Je suis aux anges
9-9,5 : J'adore sans réserve
8-8,5 : J'adore
7-7,5 : J'aime beaucoup
6-6,5 : J'aime bien
5-5,5 : J'aime moyennement
4-4,5 : Je n'aime pas vraiment
3-3,5 : Je n'aime pas
2-2,5 : Je déteste
1-1,5 : J'exècre
Dernière édition par Skanka le 12 avr. 13, 22:50, édité 12 fois.

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14736
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Votre film du mois d'Avril 2013

Messagepar Père Jules » 1 avr. 13, 21:03

Avril 2013
(33 films vus, revus et redécouverts)

    Image

    Le cercle rouge (Jean-Pierre Melville, 1970) Image
    Le deuxième souffle (Jean-Pierre Melville, 1966) Image
    Micki & Maude (Blake Edwards, 1984) Image
    Plein soleil (René Clément, 1960) Image
    Le parrain III (Francis Ford Coppola, 1990) Image
    Capitaine Conan (Bertrand Tavernier, 1996) Image
    Garde à vue (Claude Miller, 1981) Image
    The Barber: L'homme qui n'était pas là (Joel & Ethan Coen, 2001) Image
    L'homme de l'Arizona (Budd Boetticher, 1957) Image
    Sang pour sang (Joel & Ethan Coen, 1984) Image
    The Ghost Writer (Roman Polanski, 2010) Image
    John Carter (Andrew Stanton, 2012) Image
    Made in Britain (Alan Clarke, 1982) Image
    Les pirates du métro (Joseph Sargent, 1974) Image
    That's Life (Blake Edwards, 1986) Image
    Rocky (John G. Avildsen, 1976) Image
    Piège de cristal (John McTiernan, 1988) Image
    La vengeance dans la peau (Paul Greengrass, 2007) Image
    Le territoire des morts (George A. Romero, 2005) Image
    Five Star Final (Mervyn LeRoy, 1931) Image
    Premier rendez-vous (Henri Decoin, 1941) Image
    La mort dans la peau (Paul Greengrass, 2004) Image
    La mémoire dans la peau (Doug Liman, 2002) Image
    Rue des Prairies (Denys de La Patellière, 1959) Image
    Roberto Succo (Cédric Kahn, 2001) Image
    Les criminels (Joseph Losey, 1960) Image
    Paris Blues (Martin Ritt, 1961) Image
    Cockfighter (Monte Hellman, 1974) Image
    Cadavres exquis (Francesco Rosi, 1976) Image
    Whatever Works (Woody Allen, 2009) Image
    Monte là-dessus ! (Fred C. Newmeyer & Sam Taylor, 1923) Image
    Furie (Brian De Palma, 1978) Image
    Dernier atout (Jacques Becker, 1942) Image

Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mars 2013: La balade sauvage (Terrence Malick, 1973)
Février 2013: Micki & Maude (Blake Edwards, 1984)
Janvier 2013: Chut, chut, chère Charlotte (Robert Aldrich, 1964)

Décembre 2012: Qu'est-ce que maman comprend à l'amour ? (Vincente Minnelli, 1958)
Novembre 2012: Deux filles au tapis (Robert Aldrich, 1981)
Octobre 2012: Fureur apache (Robert Aldrich, 1972)
Septembre 2012: La fugue (Arthur Penn, 1975)
Août 2012: Ascenseur pour l'échafaud (Louis Malle, 1958)
Juillet 2012: S.O.B. (Blake Edwards, 1981)
Juin 2012: Coup de torchon (Bertrand Tavernier, 1981)
Mai 2012: L.627 (Bertrand Tavernier, 1992)
Avril 2012: A vingt-trois pas du mystère (Henry Hathaway, 1956)
Mars 2012: Guêpier pour trois abeilles (Joseph L. Mankiewicz, 1967)
Février 2012: Fat City (John Huston, 1972)
Janvier 2012: Macbeth (Roman Polanski, 1971)

Décembre 2011: Deep End (Jerzy Skolimowski, 1970)
Novembre 2011: Les chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948)
Octobre 2011: Sous le soleil de Satan (Maurice Pialat, 1987)
Septembre 2011: Antoine et Antoinette (Jacques Becker, 1947)
Août 2011: Sherlock Jr. (Buster Keaton, 1924)
Juillet 2011: Le couteau dans l'eau (Roman Polanski, 1962)
Dernière édition par Père Jules le 30 avr. 13, 21:44, édité 31 fois.