Votre film du mois de Mars 2013

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47837
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar Boubakar » 1 mars 13, 10:05

Topic "A vos Commentaires"

Tous vos films du mois (Mai 2005 - Décembre 2006) lien mort

Liste des liens par mois (Décembre 2006 & Aout 2007 à Février 2013)
Spoiler (cliquez pour afficher)
Votre film du mois de Décembre 2006
Votre film du mois d'Août 2007
Votre film du mois de Septembre 2007
Votre film du mois d'Octobre 2007
Votre film du mois de Novembre 2007
Votre film du mois de Décembre 2007
Votre film du mois de Janvier 2008
Votre film du mois de Février 2008
Votre film du mois de Mars 2008
Votre film du mois d'Avril 2008
Votre film du mois de Mai 2008
Votre film du mois de Juin 2008
Votre film du mois de Juillet 2008
Votre film du mois d'Août 2008
Votre film du mois de Septembre 2008
Votre film du mois d'Octobre 2008
Votre film du mois de Novembre 2008
Votre film du mois de Décembre 2008
Votre film du mois de Janvier 2009
Votre film du mois de Février 2009
Votre film du mois de Mars 2009
Votre film du mois d'Avril 2009
Votre film du mois de Mai2009
Votre film du mois de Juin 2009
Votre film du mois de Juillet 2009
Votre film du mois d'Aout 2009
Votre film du mois de Septembre 2009
Votre film du mois d'Octobre 2009
Votre film du mois de Novembre 2009
Votre film du mois de Décembre 2009
Votre film du mois de Janvier 2010
Votre film du mois de Février 2010
Votre film du mois de Mars 2010
Votre film du mois d'Avril 2010
Votre film du mois de Mai 2010
Votre film du mois de Juin 2010
Votre film du mois de Juillet 2010
Votre film du mois d'Aout 2010
Votre film du mois de Septembre 2010
Votre film du mois d' Octobre 2010
Votre film du mois de Novembre 2010
Votre film du mois de Décembre 2010
Votre film du mois de Janvier 2011
Votre film du mois de Février 2011
Votre film du mois de Mars 2011
Votre film du mois d'Avril 2011
Votre film du mois de Mai 2011
Votre film du mois de Juin 2011
Votre film du mois de Juillet 2011
Votre film du mois d' Aout 2011
Votre film du mois de Septembre 2011
Votre film du mois d'Octobre 2011
Votre film du mois de Novembre 2011
Votre film du mois de Décembre 2011
Votre film du mois de Janvier 2012
Votre film du mois de Février 2012
Votre film du mois de Mars 2012
Votre film du mois de Avril 2012
Votre film du mois de Mai 2012
Votre film du mois de Juin 2012
Votre film du mois de Juillet 2012
Votre film du mois d'Aout 2012
Votre film du mois de Septembre 2012
Votre film du mois d'Octobre 2012
Votre film du mois de Novembre 2012
Votre film du mois de Décembre 2012
Votre film du mois de Janvier 2013
Votre film du mois de Février 2013


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour toute erreur ou omission fort probable, n'hésitez pas à m'envoyer des MP.


Films du mois (Janvier 2013 - Décembre 2013)

Spoiler (cliquez pour afficher)
7 Swans
janvier = Werckmeister harmonies (Tarr)
février = 37 uses for a dead sheep (Hopkins)
mars = Le locataire (Polanski)
avril = Gosford park (Altman)
Akrociné
février = Incendies (Villeneuve)
mars = Histoire d'une prostituée (Suzuki)
avril = Heat (Mann)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Essential killing (Skolimowski)
juillet = Collapse (C.SMith)
Anorya
janvier = Satyricon (Fellini)
février = Sans soleil (Marker)
mars = Never let me go (Romanek)
avril = Pina (Wenders)
mai = Twin peaks : fire walk with me (Lynch)
juin = Vivre sa vie (Godard)
juillet = L'échange (Eastwood)
Atcloserange
janvier = 3 femmes (Altman)
Ben Castellano
janvier = Arrietty, le petit monde des chapardeurs (Yonebayashi)
février = Les copains d'abord (Kasdan)
mars = Oki's movie (Hong)
avril = Road to nowhere (Hellmann)
mai = La femme sur la lune (Lang)
juin = Wendy & Lucy (Reichardt)
juillet = Deep end (Skolomowski)
Best
janvier = Arrietty le petit monde des chapardeurs (Yonebayashi)
février = Josey Wales, hors-la-loi (Eastwood)
mars = Rango (Verbinski)
avril = Mar adentro (Amenabar)
mai = Huit heures de sursis (Reed)
juin = Kung Fu Panda 2 (Yuh)
juillet = Il n'est jamais trop tard (Hanks)
Blue
janvier = Les Nibelungen (Lang)
avril = Bad timing (Roeg)
mai = Performance (Roeg)
juin = Au hasard Balthazar (Bresson)
juillet = La passion de Jeanne d'Arc (Dreyer)
Boubakar
janvier = Dressé pour tuer (Fuller)
février = Un homme est passé (Sturges)
mars = Punch drunk love (P.T.Anderson)
avril = Une journée particulière (Scola)
mai = De rouille et d'os (J.Audiard)
juin = Commando (L.Lester)
Brody
janvier = Les frissons de l'angoisse (Argento)
février = Bons baisers de Bruges (McDonagh)
mars = Des hommes et des dieux (Beauvois)
avril = Sons of anarchy saison 2
mai = L’homme qui tua Liberty Valance (Ford)
juin = Aniki mon frère (Kitano)
juillet = The ghost writer (Polanski)
Cathy
janvier = Baby Face (Green)
février = The Artist (Hazanavicius)
mars = Pavillon noir (Borzage)
avril = Hangover Square (Brahm)
mai = Les inconnus dans la maison (Decoin)
juin = Les plus belles années de notre vie (Wyler)
cinephage
janvier = Take Shelter (Nichols)
février = Gentleman Jim (Walsh)
mars = Le miroir (Tarkovski)
avril = Divorce à l'italienne (Germi)
mai = La cabane dans les bois (Goddard)
juin = Les meilleures années de notre vie (Wyler)
Colqhoun
janvier = Observe & report (Hill)
juin = The bang bang club (Silver)
Cortez the killer
janvier = Morse (Alfredson)
février = Les chemins de la liberté (Weir)
mars = Out of Africa (Pollack)
avril = Man on the moon (Forman)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Minuit à Paris (Allen)
juillet = The offense (Lumet)
CrankyMemory
Daffy Duck
daniel gregg
mai = The frenchman's creek (Leisen)
juillet = The manhandled (Dwan)
Demi-Lune
janvier = Metropolis (Lang)
février = Octobre (Eisenstein)
mars = La lettre inachevée (Kalatozov)
avril = Les Nibelungen (Lang)
mai = Guerre et paix (Bondartchouk)
juin = Cinema Paradiso (Tornatore)
Ducdame
Dunn
avril = Let me in (Reeves)
ed
Ender
janvier = Platform (Zia)
février = Persona (Bergman)
Eusebio Cafarelli
mai = Persona (Bergman)
everhard
avril = Romance on the high seas
mai = Certains l'aiment chaud (Wilder)
juin = Good news
Fatalitas
janvier = Les perles de la couronne (Guitry & Christian-Jacque)
février = La ballade de Bruno (Herzog)
mars = La soif de la jeunesse (Parrish)
avril = Le cambrioleur (Wendkos)
mai = Vincere (Bellochio)
juin = On achève bien les chevaux (Pollack)
juillet = Deep end (Skolimowski)
feb
janvier = A la recherche de Garbo (Lumet)
février = A l'Ouest, rien de nouveau (Milestone)
mars = Convoi de femmes (Wellman)
avril = To be or not to be (Lubitsch)
mai = The single standard (Robertson)
juin = The docks of New York
Federico
janvier = The swimmer (Perry)
mars = La dernière séance (Bogdanovich)
Flavia
juin = Mean streets (Scorsese)
juillet = Waterloo Bridge (LeRoy)
François Sanders
janvier = Somewhere (S.Coppola)
février = Black swan (Aronofsky)
mars = Fighter (O'Russell)
avril = Road to nowhere (Hellmann)
juillet = Zabriskie point (Antonioni)
Frank Bannister
mars = Black swan (Aaronofsky)
avril = Tron l'héritage
mai = Buried
Gnome
janvier = Les sans-espoir (Jancso)
février = Le premier jour du reste de ta vie (Bezançon)
mars = Le cache cache pastoral (Terayama)
avril = L'île du châtiment (Shinoda)
mai = Ne le dis à personne (Canet)
juin = Z (Costa-Gavras)
juillet = The tree of life (Mallick)
Gounou
janvier = Inferno (Argento)
février = Impitoyable (Eastwood)
mars = La charge héroïque (Ford)
avril = Essential killing (Skolismowski)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = La dernière piste (Reichardt)
juillet = Josey Wales hors-la-loi (Eastwood)
Hal 9000
janvier = Brainstorm (Trumbull)
février = Angel heart (Parker)
mars = La grande évasion (Sturges)
avril = Black death (Smith)
mai = L'étoffe des héros (Kaufman)
juin = X-Men : au commencement (Vaughn)
juillet = Quatre mouche de velours gris (Argento)
hansolo
avril = Rango (Verbinski)
mai = Source code (Jones)
hellboy
janvier = Mother (Bong)
février = The town (Affleck)
mars = Bad lieutenant (Herzog)
juin = X-Men le commencement (Vaughn)
juillet = 127 heures (Boyle)
hellrick
janvier = Agora (Amenabar)
février = La lame infernale (Delaman)
mars = La brigade du Texas (Douglas)
avril = Hobo with a shotgun (Eisener)
mai = Thor (Branagh)
juin = X-Men le commencement (Vaughn)
juillet 2011 = Femme ou démon (Marshall)
Helward
homerwell
janvier = La poison (Guitry)
février = Lucky star (Borzage)
mars = L'heure suprême (Borzage)
mai = Un conte de Noël (Desplechin)
Jack Griffin
février = Stop making sense (Demme)
jacques 2
mai = Two lovers (Gray)
Jeremy Fox
janvier = Tree of life (Mallick)
février = The descendants (Payne)
mars = Joe Dakota (Bartlett)
avril = L'heure d'été (Assayas)
mai = La forêt d'émeraude (Boorman)
juin = Prometheus (R.Scott)
Joe-ernst
janvier = Incendies (Villeneuve)
février = Une étoile est née (Cukor)
mars = Une si jolie petite plage (Allégret)
avril = Rabbit hole (Mitchell)
mai = Shakespeare Wallah (Ivory)
juin = Le guépard (Visconti)
juillet = The beloved rogue
Joe Wilson
janvier = Les affameurs (A.Mann)
février = Fanny & Alexandre (Bergman)
mars = Les contes de la lune vague après la pluie (Mizoguchi)
avril = Le roi Lear (Kozintsev)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Pandora (Lewin)
juillet = Le guépard (Visconti)
Johell
février = Dead people (Huyck)
mars = Marie poupée (Seria)
avril = La ballade de l'impossible (Tran)
mai = La solitude des nombres premiers (Costanzo)
juillet = Hanna (Wright)
John Anderton
janvier = The killer inside me (Winterbottom)
février = Black swan (Aronofsky)
mars = The social network (Fincher)
avril = Le convoi de la peur (Friekdkin)
mai = Les yeux de Julia
juin = The tree of life (Mallick)
juillet = True blood - saison 3
Jordan White
janvier = A serbian film (Spasosjevic)
février = The runaways (Sigismondi)
mars = Les jours et les nuits de China Blue (Russell)
avril = Defiance of good
juin = Une affaire d'état (Valette)
juillet = Towelhead (Ball)
Judyline
janvier = L'homme au masque de fer (Wallace)
février = Lilo & Stitch (Deblois & Sanders)
mars = A.I. (Spielberg)
avril = Social network (Fincher)
mai = Toy Story 3
juin = Esprits rebelles (Smith)
juillet = Le jour où la Terre s'arrêta (Wise)
-Kaonashi Yupa-
janvier = Le vieux fusil (Enrico)
février = Reds (Beatty)
mars = Winter's bone (Garnik)
avril = Bleu (Kieslowski)
mai = Miracle en Alabama (Penn)
juin = Alexandre le bienheureux (Robert)
juillet = Bienvenue Mister Chance (Ashby)
Karras
janvier = Incendies (Villeneuve)
février = Never let me go (Romanek)
mars = Revenge (Bier)
avril = L'étrangère
mai = The tree of life (mallick)
juin = Une séparation (Fahradi)
juillet = Chico & Rita
Kevin95
janvier = Arizona Junior (Coen)
février = La dame de Shangaï (Welles)
mars = True grit (Coen)
avril = Cyclone à la Jamaïque (Mackendrick)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Paprika (Kon)
juillet = A bout portant (Siegel)
Kimm
janvier = Poupoupidou (Hustache-Mathieu)
Leol
janvier = Tous en scène (Minelli)
février = Les visiteurs du soir (Carné)
mars = Madame De (Ophuls)
avril = A.I. (Spielberg)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Une séparation (Fahradi)
juillet = L'année du dragon (Cimino)
Léo Pard
janvier = Les évadés (Darabont)
février = Police Python 357 (Corneau)
mars = Les Blues brothers (Landis)
avril = Et pour quelques dollars de plus (Leone)
mai = Psychose (Hitchcock)
juin = Orange mécanique (Kubrick)
juillet = L'armée des ombres (Melville)
lermontov
mai = Abattoir 5 (Hill)
juin = Homicide (Mamet)
Lorenzo
Magobei
janvier = Rio Bravo (Hawks)
février = La bataille d'Alger (Pontecorvo)
mars = A l'Ouest rien de nouveau (Milestone)
avril = Pigs & Battleship (Imamura)
mai = De rouille et d'os (J.Audiard)
juin = Convoi de femmes (Wellman)
Major Tom
janvier = L'aurore (Murnau)
février = Johnny Guitar (Ray)
mars = Out of Africa (Pollack)
avril = Deep end (Skolimowski)
mai = Moonrise kingdom (W.Anderson)
juin = Le procès (Welles)
mannhunter
janvier = Poupoupidou (Hustache-Mathieu)
février = Last night (Tadjedin)
mars = 127 heures (Boyle)
avril = L'agence (Nolfi)
mai = Le complexe du castor (Foster)
juin = Blue Valentine
juillet = Hanna (Wright)
Max Schreck
janvier = Avatar (Cameron)
février = Le 7eme jour (Saura)
mars = Black swan (Aaronofsky)
avril = Le viager (Tchernia)
mai = The tree of life (Mallick)
juillet = Summer wars (Hosoda)
Miss Nobody
janvier = Johnny Guitar (Ray)
février = La source (Bergman)
mars = Stalag 17 (Wilder)
avril = Série noire (Corneau)
mai = L'année du dragon (Cimino)
juin = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
MJ
janvier = Experiment in terror (Edwards)
février = Poetry (Changdong)
mars = Safe (Haynes)
avril = Nowhere (Araki)
mai = La maman et la putain (Eustache)
juin = La loi du milieu (Hodges)
juillet = To sleep with anger (Burnett)
Nobody smith
janvier = 5cm par seconde (Shinkai)
février = True grit (Coen)
mars = La mélodie du bonheur (Wise)
avril = Les grands espaces (Wyler)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Panic sur Florida Beach (Dante)
juillet = Europa (Von Trier)
NotBillyTheKid
janvier = Le bal (Scola)
mars = Une question de vie ou de mort (Powell & Pressburger)
avril = La ville abandonnée (Wellmann)
mai = Le fleuve sauvage (Kazan)
juillet = Baisers volés (Truffaut)
Père Jules
juillet = Le couteau dans l'eau (Polanski)
Phylute
juin = Balada Triste (De la Iglesia)
juillet = Chroniques d'un été (Rouch)
Pnom&Peh
janvier = Blood & sand (Mamoulian)
février = Incendies (Villeneuve)
Profondo Rosso
janvier = Bunny Lake a disparu (Preminger)
février = Walkabout (Roeg)
mars = Never let me go (Romanek)
avril = Saturday night & Sunday morning (Reisz)
mai = Isadora (Reisz)
juin = Henry V (Branagh)
juillet = La maitresse du lieutenant français (Reisz)
Ratatouille
janvier = Take Shelter (Nichols)
février = Incendies (Villeneuve)
mars = Les temps modernes (Chaplin)
avril = A propos d'Elly (Farhadi)
mai = Conversation secrète (Coppola)
juin = The Myth of the American Sleepover (Mitchell)
reuno
janvier = Ondine (Jordan)
février = Il était une fois dans l'Ouest (Leone)
mars = Tetsuo the bulletman (Tsukamoto)
avril = Animal kingdom (Michod)
mai = The tree of life (Mallick)
juin = Biutiful (Inarritu)
juillet = Memory lane (Hers)
Rick Blaine
janvier = Les Ailes (Wellman)
fevrier = French Cancan (Renoir)
mars = Duel Dans La Sierra (Sherman)
avril = The Thing (Carpenter)
mai = Moonrise Kingdom (W.Anderson)
juin = Nightfall (Tourneur)
Rockatansky
janvier = Triangle (C.Smith)
février = Pour elle (Cavayé)
mars = A bout portant (Cavayé)
avril = Hobo with a shotgun (Eisener)
mai = Confessions (Nakashima)
juin = J'ai rencontré le diable (Kim)
juillet = Hanna (Wright)
semmelweiss
janvier = Millenium (Fincher)
février = Rango (Verbinski)
mars = Faux-semblants (Cronenberg)
avril = titanic (Cameron)
mai = Eternal sunshine of the spotless mind (Gondry)
juin = De rouille et d'os (J.Audiard)
Someone 1600
janvier = Le guépard (Visconti)
février = Danse avec les loups (Costner)
mars = Last action hero (McTiernan)
avril = Rango (Verbinski)
mai = La harpe de Birmanie (Ichikawa)
juin = Barry Lyndon (Kubrick)
juillet = 1941 (Spielberg)
Sybille
janvier = Opening night (Cassavetes)
février = Darling (Schlesinger)
mars = The young Victoria (Vallée)
avril = Une question de vie ou de mort (Powell & Pressburger)
mai = Aventures en Birmanie (Walsh)
juin = L'armée des ombres (Melville)
juillet = L'idiot (Kurosawa)
{b]Tommy Udo[/b]
janvier = The black book (A.Mann)
février = Movie crazy (Bruckman & lloyd)
mars = Marie-Martine (Valentin)
avril = Gentleman Jim (Walsh)
mai = Frau im mond (Lang)
juin = Desperate journey (Walsh)
Tom Peeping
mars = Black swan (Aaronosky)
juin = Le temps de l'innocence (Scorsese)
vic
janvier = Le passage du canyon (Tourneur)
février = Suzhou river (Ye)
mars = Winter's bone (Granik)
avril = Essential killing (Skolimowski)
mai = Source code (Jones)
juin = La dernière piste (Reichardt)
juillet = Deep end (Skolimowski)
Vic Vega
janvier = Les Pirates de Bubuan (Shohei)
février = Tomahawk (herman)
mars = Wings (Wellman)
avril = L'Insoumis (Cavalier)
mai = The Nickel Ride (Mulligan)
juin = Nightfall (Tourneur)
Watkissien
janvier =
février =
mars =
avril =
mai =

Avatar de l’utilisateur
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Messages : 14738
Inscription : 30 mars 09, 20:11

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar Père Jules » 1 mars 13, 10:06

Mars 2013
(49 films vus, revus et redécouverts)


    Image

    Le nom de la rose (Jean-Jacques Annaud, 1986) Image
    Le locataire (Roman Polanski, 1976) Image
    La balade sauvage (Terrence Malick, 1973) Image
    Il était une fois dans l'ouest (Sergio Leone, 1968) Image
    Rocco et ses frères (Luchino Visconti, 1960) Image
    Rusty James (Francis Ford Coppola, 1983) Image
    Prince des ténèbres (John Carpenter, 1987) Image
    Lunes de fiel (Roman Polanski, 1992) Image
    La dame d'onze heures (Jean Devaivre, 1948) Image
    Skyfall (Sam Mendes, 2012) Image
    Traffic (Steven Soderbergh, 2000) Image
    Sylvie et le fantôme (Claude Autant-Lara, 1946) Image
    Mon nom est Personne (Tonino Valerii, 1973) Image
    L'homme de nulle part (Delmer Daves, 1956) Image
    Rio Conchos (Gordon Douglas, 1964) Image
    L'homme aux colts d'or (Edward Dmytryk, 1959) Image
    Le prête-nom (Martin Ritt, 1976) Image
    Gigi (Vincente Minnelli, 1958) Image
    Lifeboat (Alfred Hitchcock, 1944) Image
    Habemus Papam (Nanni Moretti, 2011) Image
    Le mort en fuite (André Berthomieu, 1936) Image
    A nos amours (Maurice Pialat, 1983) Image
    Le malin (John Huston, 1979) Image
    Millénium: Les hommes qui n'aimaient pas les femmes (David Fincher, 2011) Image
    Le solitaire (Michael Mann, 1981) Image
    Une histoire simple (Claude Sautet, 1978) Image
    Piège mortel (Sidney Lumet, 1982) Image
    Dark City (Alex Proyas, 1998) Image
    Le carrefour des enfants perdus (Léo Joannon, 1944) Image
    Mercredi, folle journée ! (Pascal Thomas, 2001) Image
    L'homme de Londres (Henri Decoin, 1943) Image
    L'as de pique (Milos Forman, 1964) Image
    Le sixième sens (Michael Mann, 1986) Image
    Le trésor de Cantenac (Sacha Guitry, 1950) Image
    Le gaucher (Arthur Penn, 1958) Image
    Diabolo menthe (Diane Kurys, 1977) Image
    L'homme au fusil (Richard Wilson, 1955) Image
    Circonstances atténuantes (Jean Boyer, 1939) Image
    Le dernier tournant (Pierre Chenal, 1939) Image
    Une histoire d'amour (Guy Lefranc, 1951) Image
    L'homme aux clés d'or (Léo Joannon, 1956) Image
    Solo pour une blonde (Roy Rowland, 1963) Image
    Agent trouble (Jean-Pierre Mocky, 1987) Image
    Le miroir à deux faces (André Cayatte, 1958) Image
    Miami Vice, deux flics à Miami (Michael Mann, 2006) Image
    Bug (William Friedkin, 2006) Image
    Les araignées de la nuit (Jean-Pierre Mocky, 2002) Image
    Chut ! (Jean-Pierre Mocky 1972) Image
    Le parfum de la dame en noir (Marcel L'Herbier, 1931) Image

Mes films du mois

Spoiler (cliquez pour afficher)
Février 2013: Micki & Maude (Blake Edwards, 1984)
Janvier 2013: Chut, chut, chère Charlotte (Robert Aldrich, 1964)

Décembre 2012: Qu'est-ce que maman comprend à l'amour ? (Vincente Minnelli, 1958)
Novembre 2012: Deux filles au tapis (Robert Aldrich, 1981)
Octobre 2012: Fureur apache (Robert Aldrich, 1972)
Septembre 2012: La fugue (Arthur Penn, 1975)
Août 2012: Ascenseur pour l'échafaud (Louis Malle, 1958)
Juillet 2012: S.O.B. (Blake Edwards, 1981)
Juin 2012: Coup de torchon (Bertrand Tavernier, 1981)
Mai 2012: L.627 (Bertrand Tavernier, 1992)
Avril 2012: A vingt-trois pas du mystère (Henry Hathaway, 1956)
Mars 2012: Guêpier pour trois abeilles (Joseph L. Mankiewicz, 1967)
Février 2012: Fat City (John Huston, 1972)
Janvier 2012: Macbeth (Roman Polanski, 1971)

Décembre 2011: Deep End (Jerzy Skolimowski, 1970)
Novembre 2011: Les chaussons rouges (Michael Powell & Emeric Pressburger, 1948)
Octobre 2011: Sous le soleil de Satan (Maurice Pialat, 1987)
Septembre 2011: Antoine et Antoinette (Jacques Becker, 1947)
Août 2011: Sherlock Jr. (Buster Keaton, 1924)
Juillet 2011: Le couteau dans l'eau (Roman Polanski, 1962)
Dernière édition par Père Jules le 2 avr. 13, 10:44, édité 50 fois.

Avatar de l’utilisateur
Flavia
My Taylor is rich
Messages : 3388
Inscription : 4 juin 11, 21:27

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar Flavia » 1 mars 13, 10:06

MARS 2013



FILM DU MOIS

Image



DECOUVERTES DU MOIS / FILMS REVUS


Skyfall (2012 - Sam Mendes) : 9/10

New York Confidential (1955 - Russell Rouse) : 8/10

Les marches du pouvoir (The Ides of March) (2011 - George Clooney) : 7.5/10
N'oublie jamais (The Notebook) (2004 - Nick Cassavetes) : 7.5/10
Crimes et délits (Crimes and Misdemeanors) (1989 - Woody Allen) : 7.5/10
Morts suspectes (Coma) (1978 - Michael Crichton) : 7.5/10

Le dernier train du Katanga (The Mercenaries : Dark of the Sun) (1968 - Jack Cardiff) : 7/10
A vingt-trois pas du mystère (23 Paces to Baker Street) (1956 - Henri Hathaway) : 7/10
Love and Secrets (2010 - Andrew Jarecki) : 7/10
Échec à l'organisation (The Outfit) (1973 - John Flynn) : 7/10
Mr Majestyk (1973 - Richard Fleischer) : 7/10

La mort n'était pas au rendez-vous (Conflict) (1945 - Curtis Bernhardt) : 6.5/10
Les femmes du 6ème étage (2011 - Philippe Le Guauy) : 6.5/10
Bye Bye Love (Down with Love) ( 2003 - Peyton Reed) : 6.5/10
La dame en noir (The Woman in Black) (2012 - James Watkins) : 6.5/10

La Rose tatouée (The Rose tattoo) (1955 - Daniel Mann) : 6/10
Une fiancée pas comme les autres (Lars and the Real Girl) (2007 - Craig Gillespie) : 6/10
Le baron de l'écluse (1960 - Jean Delannoy) : 6/10
Le règne de Naples (1978 - Werner Schroeter) : 6/10
Un coeur en hiver (1992 - Claude Sautet) : 6/10
John Carter (2012 - Andrew Stanton) : 6/10
Identité judiciaire (1951 - Hervé Bromberger) : 6/10
En légitime défense (1958 - André Berthomieu) : 6/10
L'incorrigible (1975 - Philippe de Broca) : 6/10

Le cavalier électrique (The Electric Horseman) (1979 - Sydney Pollack) : 5.5/10
Animaux et Cie (2010 - R. Klooss & H. Tappe) : 5.5/10
Incendiary (2008 - Sharon Maguire) : 5.5/10
La dame de fer (2011 - Phyllida Lloyd) : 5.5/10

Passeur d'hommes (The passage) (1979 - J. Lee Thompson) : 5/10
Tuer n'est pas jouer (The Living Daylights) (1987 - John Glen) : 5/10
Dédée d'Anvers (1948 - Yves Allégret) : 5/10
Jumpin' Jack Flash (1986 - Penny Marshall) : 5/10
Mince alors ! (2012 - Charlotte de Turckheim) : 5/10

Eragon (2006 - Stefen Fangmeier) : 4.5/10
Demain ne meurt jamais (Tomorrow Never Dies) (1997 - Roger Spottiswoode) : 4.5/10
L'ombre blanche (The Glimmer Man) (1996 - John Gray) : 4.5/10


Highlander, le retour (Highlander II: The Quickening) (1991 - Russel Mulcahy) : 4/10

Lock Out (2012 - J. Mather & S. St Leger) : 3/10



Image


Spoiler (cliquez pour afficher)
ANNEE 2011
Juin : Mean Streets - Martin Scorsese
Juillet : Waterloo Bridge - Mervyn LeRoy
Août : Husbands - John Cassavetes
Septembre : Le Charlatan - Edmund Goulding
Octobre : Trois Camarades - Frank Borzage
Novembre : La vie est belle - Frank Capra
Décembre : Peter Ibbetson - Henry Hathaway

FILM DE L'ANNEE :arrow: La vie est belle

ANNEE 2012
Janvier : La chevauchée des bannis - André De Toth
Février : La dernière fanfare - John Ford
Mars : To be or not to be - Ernst Lubitsch
Avril : Coups de feu dans la Sierra - Sam Peckinpah
Mai : Un homme est passé - John Sturges
Juin : Le temps d'aimer et le temps de mourir - Douglas Sirk
Juillet : Drive - Nicolas Winding Refn
Août : Annie Hall - Woody Allen
Septembre : The descendants - Alexander Payne
Octobre : Ambre - Otto Preminger
Novembre : Les chaussons rouges - M. Powell & E. Pressburger
Décembre : Colonel Blimp - M. Powell & E. Pressburger

FILM DE L'ANNEE :arrow: Les chaussons rouges

ANNEE 2013
Janvier : Edge of Darkness - Lewis Milestone
Février : La Maîtresse du lieutenant français - Karel Reisz
Mars : Skyfall - Sam Mendes
Dernière édition par Flavia le 1 avr. 13, 18:49, édité 21 fois.

Avatar de l’utilisateur
Boubakar
Mécène hobbit
Messages : 47837
Inscription : 31 juil. 03, 11:50

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar Boubakar » 1 mars 13, 10:07

Mars 2013

Film du mois

- Braindead (Jackson) 9/10

Films vus

- La belle équipe (Duvivier) 8,5/10
- La rivière rouge (Hawks) 8,5/10
- Garde à vue (Miller) 8,5/10

- Affliction (Schrader) 8/10

- Baby face (Green) 7,5/10

- Brendan et le secret de Kells (Moore) 7/10
- Le temps qui reste (Ozon) 7/10
- Les copains (Robert) 7/10

- Le monde, la chair et le diable (MacDougall) 6,5/10
- The prodigies (Charreyron) 6,5/10
- Guerre et amour (Allen) 6,5/10

- Maigret tend un piège (Delannoy) 6/10
- L'homme du Nevada (G.Douglas) 6/10
- 16 blocs (Donner) 6/10
- Cop (Harris) 6/10

- Broken arrow (Woo) 5/10

- 30 minutes maximum (R.Fleischer) 4,5/10

- Le royaume de Ga'Hoole (Snyder) 4/10
- Blitz (E.Lester) 4/10

- Taxi, roulotte et corrida (Hunnebelle) 3/10
- Le tueur (De La Patellière) 3/10
- Countdown (Altman) 3/10

Films revus

Mes films du mois (Mai 2005 - Février 2013)
Spoiler (cliquez pour afficher)
mai 2005 = Star Wars episode III (Lucas)
juin 2005 = Les poupées russes (Klapisch)
juillet 2005 = La guerre des mondes (Spielberg)
août 2005 = L'auberge espagnole (Klapisch)
septembre 2005 = To live and die in LA (Friedkin)
octobre 2005 = Mon nom est personne (Valerii)
novembre 2005 = Blackjack (Dezaki)
décembre 2005 = Bernie (Dupontel)
janvier 2006 = La chute (Hirschbiegel)
février 2006 = Rambo (Kotcheff)
mars 2006 = Coup de tête (Annaud)
avril 2006 = Les duellistes (R.Scott)
mai 2006 = Spartacus (Kubrick)
juin 2006 = La ruée vers l'or (Chaplin)
juillet 2006 = La horde sauvage (Peckinpah)
aout 2006 = The Kid (Chaplin)
septembre 2006 = Un après midi de chien (Lumet)
octobre 2006 = History of violence (Cronenberg)
novembre 2006 = Seul contre tous (Noé)
décembre 2006 = Le lauréat (Nichols)
janvier 2007 = Rocky Balboa (Stallone)
février 2007 = 2001 (Kubrick)
mars 2007 = Bad Lieutenant (Ferrara)
avril 207 = Vertigo (Hitchcock)
mai 2007 = Lady Chatterley (Ferran)
juin 2007 = Bloody sunday (Greengrass)
juillet 2007 = Les infiltrés (Scorsese)
août 2007 = Lettres d'Iwo Jima (Eastwood)
septembre 2007 = L'hirondelle d'or (Hu)
octobre 2007 = Black book (Verhoeven)
novembre 2007 = 12 hommes en colère (Lumet)
décembre 2007 = Les chansons d'amour (Honoré)
janvier 2008 = Assurance sur la mort (Wilder)
février 2008 = Requiem pour un massacre (Klimov)
mars 2008 = There will be blood (P.T. Anderson)
avril 2008 = La ligne rouge (Mallick)
mai 2008 = The Killer (Woo)
juin 2008 = La graine et le mulet (Kechiche)
juillet 2008 = Le château de l'araignée (Kurosawa)
aout 2008 = Gentleman Jim (Walsh)
sepembre 2008 = Marius/Fanny/César (Korda/Allegret/Pagnol)
octobre 2008 = Fenêtre sur cour (Hitchcock)
novembre 2008 = Network (Lumet)
décembre 2008 = Bonnie & Clyde (A. Penn)
janvier 2009 = De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (Newman)
février 2009 = Gran Torino (Eastwood)
mars 2009 = 7h58, ce samedi-là (Lumet)
avril 2009 = Harold & Maude (Ashby)
mai 2009 = L'aventure de Mme Muir (Mankiewicz)
juin 2009 = Les visiteurs (Kazan)
juillet 2009 = JFK (Stone)
aout 2009 = Les choses de la vie (Sautet)
septembre 2009 = La comtesse aux pieds nus (Mankiewicz)
octobre 2009 = Le samouraÏ (Melville)
novembre 2009 = The offence (Lumet)
décembre 2009 = Avatar (Cameron)
janvier 2010 = Calmos (Blier)
février 2010 = Un dimanche à la campagne (Tavernier)
mars 2010 = The box (Kelly)
avril 2010 = La dernière caravane (Daves)
mai 2010 = La colline des hommes perdus (Lumet)
juin 2010 = L'adieu aux armes (Borzage)
juillet 2010 = La chevauchée des bannis (DeToth)
aout 2010 = Zazie dans le métro (Malle)
septembre 2010 = Des hommes et des dieux (Beauvois)
octobre 2010 = The social network (Fincher)
novembre 2010 = L'enfer est à lui (Walsh)
décembre 2010 = Bright star (Campion)
janvier 2011 = La vengeance aux deux visages (Brando)
février 2011 = L'homme qui voulut être roi (Huston)
mars 2011 = Pour une poignée de dollars (Leone)
avril 2011 = Amants et fils (Cardiff)
mai 2011 = Conte d'été (Rohmer)
juin 2011 = Punishment park (Watkins)
juillet 2011 = Les gens de la pluie (Coppola)
aout 2011 = The proposition (Hillcoat)
septembre 2011 = A la recherche de Garbo (Lumet)
octobre 2011 = Police (Pialat)
novembre 2011 = Capturing the Friedmans (Jarecki)
décembre 2011 = Shame (McQueen)
janvier 2012 = Dressé pour tuer (Fuller)
février 2012 = Un homme est passé (Sturges)
mars 2012 = Punch drunk love (P.T.Anderson)
avril 2012 = Une journée particulière (Scola)
mai 2012 = De rouille et d'os (J.Audiard)
juin 2012 = Commando (L.Lester)
juillet 2012 = Warrior (O'Connor)
aout 2012 = Deep end (Skolimowski)
septembre 2012 = Out of Africa (Pollack)
octobre 2012 = La maison du lac (Rydell)
novembre 2012 = Les enfants loups, Ame & Yuki (Hosoda)
décembre 2012 = Point limite zéro (Sarafian)
janvier 2013 = The master (P.T.Anderson)
février 2013 = Daguérrotypes (Varda)
Dernière édition par Boubakar le 1 avr. 13, 23:07, édité 22 fois.

Avatar de l’utilisateur
Miss Nobody
heureuse d'être contente
Messages : 9444
Inscription : 23 oct. 05, 16:37
Localisation : Quelque part ailleurs

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar Miss Nobody » 1 mars 13, 10:11

FILMS DU MOIS DE MARS 2013

Film du mois:
Image

Films vus

* Möbius (Rochant) ●●○○○
C'est un film qui se regarde plutôt bien sur le moment, même si on ne comprend pas tout de l'intrigue (en fait, quasiment rien), mais qui révèle ses défauts a posteriori : une histoire d'espionnage opaque et vaine, une histoire d'amour fusionnelle un peu neu-neu (qu'est-ce que c'est que cette fin?) et des interprétations inégales (Cécile de France s'en sort très bien, Jean Dujardin est souvent hors-propos)... Restent des images bien léchées. Bref, "Möbius" est un film qui suinte les millions mais qui remplit tout juste le cahier des charges du téléfilm du samedi soir.
* Rushmore (Anderson) ●●●○○
La filmographie de Wes Anderson est un bric-à-brac très cohérent et, dans ce "Rushmore", tous les ingrédients dont on se délecte encore aujourd'hui sont déjà là : du scénario brinquebalant aux personnages hauts en couleurs, des choix musicaux pointus aux détails vestimentaires cocasses. Et c'est toujours séduisant, attachant, sympathique. Je dois cependant avouer que les personnages de weirdos comme Max Fisher, génie incompris tout pétri d'arrogance et de talent, ont tendance à m'agacer un tantinet à la longue...
* Five star final (Leroy) ●●●●○
L'intrigue posée sur papier pourrait paraître un brin boursouflée et/ou moraliste, mais le résultat à l'écran est simplement foudroyant. Leroy maîtrise parfaitement ses effets: de pamphlet virulent contre la presse, il passe au mélodrame le plus pur et maintient une tension sans faille dès lors que la trame est nouée. Ce "Five star final" est un vrai coup de coeur: un petit film qui a excellemment vieilli (à quelques interprétations théâtrales près) et qui recèle une scène de SPOILER suicide(s) qui est sans doute la plus puissante -et formidablement pudique- que j'ai pu voir au cinéma.
* Au bout du conte (Jaoui) ●●○○○
La plume est toujours vive et acérée quand il s'agit de croquer leurs personnages habituels (notamment celui du misanthrope grincheux dans lequel Bacri brille toujours), elle est beaucoup plus molle lorsqu'il faut faire tourner (à vide?) un exercice de style assez vain autour du conte de fée. Au final, le couple signe un film bordélique, trop long, d'où émergent quelques sourires, il est vrai, mais bien trop peu pour satisfaire.
* Shame (McQueen) ●●●●○ ♡ FILM DU MOIS ♡
"Shame" est finalement un film qui dépeint moins l'addiction que l'extrême solitude. La solitude de l'Homme moderne. L'Homme et la grande ville, le grand appartement, le grand lit, et le grand vide. Les courants d'air. La déviance. C'est un film très froid qui prend pourtant rapidement à la gorge. Le réalisateur use parfois d'effets à propos desquels j'ai pu observer des réserves (notamment dans les scènes de "débauche" finales qui, pour moi, loupent le coche) mais parvient à ne jamais sombrer dans le "trop" qui le menace. Son film est atmosphérique, fort et malaisant. Une réussite, je crois.
* Les contes de la nuit (Ocelot) ●●○○○
Un recueil d'historiettes animées assez inégal. Visuellement, c'est évidemment très joli (mais Ocelot n'avait plus à prouver son talent). Sur le fond, par contre, ça manque souvent d'intérêt (le premier et le dernier conte notamment sont assez faibles) et les morales sont toujours très naïves. Seul le conte antillais, plein d'allant, sort du lot à mon goût.
* Le fleuve (Renoir) ●●○○○
Une heure et demi d'Inde d'antan, Inde rêvée, Inde réelle, toute pleine de couleurs vives et de folklores. Une heure et demi d'amours adolescentes un peu barbantes, de chevelures rousses et de dents de travers... Une heure et demi d'ennui poli. Je n'en retiendrais qu'une seule tirade, une réplique qui affleure sans crier gare au détour d'un deuil et d'un verre de Bourbon, sur l'enfance et le monde (The real world is for children) : très beau.
* Cloclo (Siri) ●●●○○
Loin des paillettes, ce Cloclo est un portrait sobre, à la limite du documentaire, qui ne s'autorise aucun pas de côté : ni excès, ni extrapolation ou sur-interprétation de la vie tourmentée du chanteur. Du coup, si le film reste suffisamment maîtrisé pour tromper l'ennui, il peine à passionner et dégage peu d'émotions.
* Away we go (Mendes) ●●○○○
Ca commence comme un film charmant, avec un petit couple indie, banal, gentil, attachant, puis ça s'enlise très vite dans une accumulation de rencontres et situations caricaturales. Ca se veut initiatique mais ça ne raconte pas grand chose de bien passionnant. Et même la BO-folk-bobo finit par démanger... Pas détestable, mais beaucoup trop anodin.
* No (Larrain) ●●●●○
Sur la forme, l'esthétique "années 80" (moche mais très travaillée) dans laquelle s'enchevêtrent des images d'archives de façon hyper fluide, permet une immersion totale et réussie. Sur le fond, la contestation heureuse des protagonistes invite à s'indigner sans haine ni dépit. Bref, c'est une belle leçon et c'est un bon moment.
* Other men's women (Wellman) ●●●○○
Petit film d'une petite heure, finement écrit et réalisé avec grâce. Court mais jamais expéditif, langoureux sans être mièvre, ce "Other men's women" possède un charme certain, à l'instar de son trio d'interprètes (Mary Astor est vraiment craquante). Si les 20 premières minutes (introduction extrêmement condensée et pourtant d'une subtilité percutante) sont quasi-parfaites, la suite de l'intrigue est plus attendue. On se réjouira néanmoins de l'absence de moralisme (avec un titre pareil, on pouvait s'attendre au pire), de la beauté de certains plans et scènes et de la présence en second plan des tout jeunes James Cagney et Joan Blondell.
* Les herbes folles (Resnais) ●●○○○
Ce Resnais affranchi (et un peu en roue libre?) est un objet assez déconcertant, un peu de travers, un peu fou, mais pas franchement convaincant. D'ailleurs, l'atmosphère fantaisiste et les couleurs chaleureuses du film nous quittent bien vite et quand l'écran se fond d'un noir définitif, il ne nous reste plus rien.
* Chronique d'un été (Rouch, Morin) ●●●○○
L'immersion dans les années 60, au plus proche de problèmes sociologiques qui restent les nôtres 50 ans plus tard, est assez vertigineuse. La démarche d'introspection et d'intellectualisation cinématographique m'a en revanche moins convaincue.

* [série] Seinfeld - saison 1 & 2 ●●●●○
Certaines séries n'ont pas de dates limite de consommation. Avec 20 ans de retard, je me lance donc dans l'exploration du petit monde de Seinfeld et m'accorde désormais avec plaisir de petites parenthèses de 20 minutes dans mes journées.

Films revus

* Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu (Allen) ●●●○○
Le petit cru de 2010 -surprise- se revoit avec plaisir. Cette énième variation existentielle manque un peu de corps, il est vrai, mais continue à toucher du doigt l'essence de nos vies. Woody Allen, acide mais jamais amer, nous sert une nouvelle chorale de ratés ordinaires, de frustrés attachants, à la recherche -évidemment vaine- du bonheur. C'est déjà-vu, certes, mais souvent très bien-vu...

Top 5 (prévisionnel)

Image Image Image Image Image

FILMS DES MOIS PRECEDENTS

Spoiler (cliquez pour afficher)
octobre 2005 = L'aventure de Mme Muir (Mankievicz)
novembre 2005 = Match Point (Allen)
decembre 2005 = Voyage à deux (Donen)

janvier 2006 = Wallace et gromit et le lapin garou (Park)
février 2006 = Lettre d'une inconnue (Ophuls)
mars 2006 = Un jour à new york (Donen/Kelly)
avril 2006 = Walk the line (Mangold)
mai 2006 = Une histoire immortelle (Welles)
juin 2006 = La vie est belle (Capra)
juillet 2006 = Beau fixe sur New York (Donen/Kelly)
aout 2006 = La prisonnière du desert (Ford)
septembre 2006 = Les enfants du paradis (Carné)
octobre 2006 = Les 400 coups (Truffaut)
novembre 2006= La mouche (Cronenberg)
decembre 2006= Assurance sur la mort (Wilder)

janvier 2007= The shop around the corner (Lubitsch)
fevrier 2007= La vie des autres (Henckel von Donnersmarck)
mars 2007= Comme un torrent (Minnelli)
avril 2007= Sue, perdue dans Manhattan (Kollek)
mai 2007= The Magdalene Sisters (Mullan)
juin 2007= L'impasse (De Palma)
juillet 2007= Le scaphandre et le papillon (Schnabel)
août 2007= Le boucher (Chabrol)
septembre 2007= Les méduses (Keret & Geffen)
octobre 2007= Loulou (Pabst)
novembre 2007= 2001 l'odyssée de l'espace (Kubrick)
décembre 2007= Hiroshima mon amour (Resnais)

janvier 2008= Le silence (Bergman)
février 2008= No country for old men (Coen)
mars 2008= Faux semblants (Cronenberg)
avril 2008= Ascenseur pour l'échafaud (Malle)
mai 2008= Les fils de l'homme (Cuaron)
juin 2008= The thing (Carpenter)
juillet 2008= Short Cuts (Altman)
Août 2008= Ariane (Wilder)
Septembre 2008= Bonnie & Clyde (Penn)
Octobre 2008= Madame Bovary (Minnelli)
Novembre 2008= Il était une fois en Amérique (Leone)
Décembre 2008= Head-on (Akin)

Janvier 2009= En chair et en os (Almodovar)
Février 2009= Gran Torino (Eastwood)
Mars 2009= Une certaine rencontre (Mulligan)
Avril 2009= Breezy (Eastwood)
Mai 2009= Le voyeur (Powell)
Juin 2009= Etreintes Brisées (Almodovar)
Juillet 2009= Vincent, François, Paul et les autres (Sautet)
Août 2009= L'enfer est à lui (Walsh)
Septembre 2009= Les visiteurs (Kazan)
Octobre 2009= La valse dans l'ombre (LeRoy)
Novembre 2009= L'invasion des profanateurs (Kaufman)
Décembre 2009= L'armée des ombres (Melville)

Janvier 2010= Quand passent les cigognes (Kalotozov)
Février 2010= Le temps d'aimer et le temps de mourir (Sirk)
Mars 2010= Scènes de la vie conjugale (Bergman)
Avril 2010= Les feux de la rampe (Chaplin)
Mai 2010= La scandaleuse de Berlin (Wilder)
Juin 2010= Papillon (Schaffner)
Juillet 2010= Le grand amour (Etaix)
Août 2010= L'impossible monsieur bébé (Hawks)
Septembre 2010= L'aurore (Murnau)
Octobre 2010= L'ange des Maudits (Lang)
Novembre 2010= La fille de Ryan (Lean)
Décembre 2010= Moon (Jones)

Janvier 2011= Johnny Guitar (Ray)
Février 2011= La source (Bergman)
Mars 2011= Stalag 17 (Wilder)
Avril 2011= Série Noire (Corneau)
Mai 2011 = L'année du dragon (Cimino)
Juin 2011 = Bienvenue à Gattaca (Niccol)
Juillet 2011 = A bout de course (Lumet)
Aout 2011 = Du silence et des ombres (Mulligan)
Septembre 2011 = Une femme dangereuse (Walsh)
Octobre 2011 = Drive (Winding Refn)
Novembre 2011 = Monsieur Verdoux (Chaplin)
Décembre 2011= Zelig (Allen)

Janvier 2012= Fanny et Alexandre (Bergman)
Février 2012= Les nuits de Cabiria (Fellini)
Mars 2012 = Liaisons Secrètes (Quine)
Avril 2012 = The Naked Kiss (Fuller)
Mai 2012 = Le festin de Babette (Axel)
Juin 2012 = The strawberry Blonde (Walsh)
Juillet 2012 = La jetée (Marker)
Août 2012 = Stromboli (Rossellini)
Septembre 2012 = My man Godfrey (LaCava)
Octobre 2012 = L'heure suprême (Borzage)
Novembre 2012 = Klute (Pakula)
Décembre 2012 = Toy story 3 (Unkrich)

Janvier 2013 = Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
Février 2013 = L'amour l'après-midi (Rohmer)
Dernière édition par Miss Nobody le 1 avr. 13, 17:47, édité 43 fois.

Avatar de l’utilisateur
daniel gregg
Producteur Exécutif
Messages : 7073
Inscription : 23 févr. 04, 23:31

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar daniel gregg » 1 mars 13, 10:12

Mars 2013




Film du mois

Image



-Primo amore : D.Risi (1978)- 8.5/10

-Una vita difficile : D.Risi (1961)- 8.5/10

-Garbo talks : S.Lumet (1984)- 8/10

-Edouard et Caroline : J.Becker (1951)- 8/10
...

-L'assassino : E.Petri (1961)- 8/10
Même si Elio Petri force des fois un peu trop le trait dans la caricature (les portraits des personnes témoignant contre Mastroianni), L'assassino n'en reste pas moins un film fort par les thèmes audacieux qu'il aborde.
Comme le souligne justement Jean A.Gili dans les suppléments de l'édition BR Carlotta, 15 ans seulement après la fin du fascisme en Italie, le réalisateur nous montre une police italienne encore imprégnée des méthodes mussoliniennes qui agit autant en autorité juridique que morale. L'occasion pour le spectateur de plonger avec Mastroianni dans les abîmes de la moralité d'un homme cynique et touchant à la fois.


-Marnie : A.Hitchcock (1964)- 8/10

-The outfit : J.Flynn (1973)- 7.5/10

-The street with no name : W.Keighley (1948)- 7.5/10

-The trail of the lonesome pine : H.Hathaway (1936)- 7.5/10

-Rue de l'estrapade : J.Becker (1953)- 7.5/10

-Papa maman la bonne et moi : J.P.Le Chanois (1954)- 7.5/10

-Identité judiciaire : H.Bromberger (1951)- 7/10

-Robinson Crusoe : L.Bunuel (1952)- 7/10

- Los amantes pasajeros : P.Almodovar (2013)- 7/10

-Papa maman ma femme et moi : J.P.Le Chanois (1956)- 7/10

-Powder river : L.King (1953)- 7/10

-Toni : J.Renoir (1934)- 7/10

-Rio grande : J.Ford (1950)- 7/10

-The wonderful country : R.Parrish (1959)- 7/10

-No : P.Larrain (2013)- 7/10

-Mr Majestyk : R.Fleischer (1973)- 6.5/10

-Torn curtain : A.Hitchcock (1966)- 6,5/10

-The window : T.Tetzlaff (1949)- 6.5/10

-In nome del popolo italiano : D.Risi (1971)- 6.5/10

-Les naufragés de l'île de la tortue : J.Rozier (1974)- 6.5/10
...

-Montparnasse 19 : J.Becker (1957)- 6/10

-Les vécés étaient fermés de l'intérieur : P.Leconte (1976)- 6/10

-La ferme du pendu : J.Dréville (1945)- 6/10
...
-Look who's laughing : A.Dwan (1941)- 6/10
...

-The nutty professor : J.Lewis (1963)- 5.5/10

-X : The Man with the X-Ray Eyes : R.Corman (1963)- 5/10

-La petite voleuse : C.Miller (1988)- 2/10




Films revus
Films redécouverts


Mois précédents

Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2011 : The Frenchman's creek de M.Leisen
Juin 2011 : Run for cover de N.Ray
Juillet 2011 : Manhandled de A.Dwan
Aout 2011 : Une séparation de A.Fahradi
Septembre 2011 : Apache drums d'H.Fregonese
Octobre 2011 : The Prowler de J.Losey
Novembre 2011 : The red shoes de M.Powell
Décembre 2011 : La tour des sept bossus d'E.Neville

Janvier 2012 : La merditude des choses de F.V. Groeningen
Février 2012 : Les Misérables de R.Bernard
Mars 2012 : Waterloo bridge de M.Le Roy
Avril 2012 : Flesh and the devil de C.Brown
Mai 2012 : Moonrise kingdom de Wes Anderson
Juin 2012 : Harold and Maud de H.Hashby
Juillet 2012 : About Schmidt d'A.Payne
Aout 2012 : Keeper of the flame de G.Cukor
Septembre 2012 : Schlussakkord de D.Sirk
Octobre 2012 : Una giornata particolare d'E.Scola
Novembre 2012 : Pattes blanches de J.Grémillon
Décembre 2012 : The day the earth caught fire de V.Guest

Janvier 2013 : Mafioso d'A.Lattuada
Février 2013 : La nuit de Varennes d'E.Scola
Dernière édition par daniel gregg le 1 avr. 13, 08:55, édité 24 fois.

Avatar de l’utilisateur
Major Tom
Petit ourson de Chine
Messages : 19030
Inscription : 24 août 05, 14:28

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar Major Tom » 1 mars 13, 10:12

Films vus:

Flight (Robert Zemeckis, 2012) ♣♣
Bonne surprise, bien écrit, bons acteurs mais quelques longueurs et 2, 3 plans répétitifs (travelling sur des persos qui marchent au ralenti sur du rock) parmi ceux que j'aime le moins. La scène de crash aérien est fantastique, meilleure que celle de Seule au monde et devient donc la meilleure du cinéma. Scénario surprenant pour Zemeckis (pour moi un réal beaucoup plus intéressant que Spielberg). Déconseillé fortement à ceux qui ont peur en avion.
Möbius (Eric Rochant, 2012) ♦
Motivations incohérentes des persos, dialogues à chier ("T'es un putain de cadeau"), pas d'enjeux, film d'espionnage avec micros cachés?! en 2013? Le dernier 007 est plus réaliste. Dès le 1er plan (survol de la baie avec chœurs de l'armée rouge pour bien montrer qu'il y a des mafieux à Monaco), on sait qu'on a affaire à un puissant navet.
Rushmore (Wes Anderson, 1998) ♥♥♥♥♥
Punaise, ce que j'aime Wes Anderson. Ce mec est un génie.
The Avengers (Joss Whedon, 2012) ♣
Je l'ai un peu vu pour Scarlett, je l'avoue. C'était dispensable.
The Amazing Spider-Man (Marc Webb, 2012) ♣
Préfère celui-là au film de Sam Raimi, malgré ses nombreux défauts à commencer par la longueur. Faut évidemment retomber en enfance pour apprécier.
L'Étrange histoire de Benjamin Button (The Curious Case Of Benjamin Button, David Fincher, 2008) ♣♣♣
2h40 qui passent relativement vite, un sujet qui, bien que tiré par les cheveux, est admirablement servi par la mise en scène de Fincher. Quelques passages de trop.
Inception (Christopher Nolan, 2010) ♣♣
Défauts "nolanesques" habituels (trop bavard et musique omniprésente), mais beaucoup aimé la première partie. Nolan parvient à capter l'attention d'emblée; c'est bien meilleur que ses Batman. Fin toutefois bâclée.
Le Bateau (Das Boot, Director's Cut, Wolfgang Petersen, 1981) ♥♥♥♥♥ FILM DU MOIS PROBABLE
Incroyable huis-clos dans un sous-marin allemand pendant la Seconde Guerre Mondiale, réalisation énergique et interprétations remarquables pour un film qui prend aux tripes. On s'attache vite à ces jeunes soldats qui sous nos yeux vieillissent, prennent de la barbe et des morpions, deviennent fous ou des héros, qui écrivent des lettres à leurs petites amies qu'elles n'auront jamais; des prisonniers de leur propre machine de guerre. Vu en Director's cut (3h30 qui défilent en un rien de temps!), et je me demande ce que vaut la version extra-longue de 5h30 (!). On sait, en le voyant, que ce film marquera durablement l'esprit.
Stand By Me (Rob Reiner, 1987) ♣♣♣♣
J'avais lu et aimé la nouvelle de Stephen King quand j'étais ado, d'ailleurs bizarre cette sensation de voir en film une histoire qu'on avait imagée dans son esprit des années auparavant. Étirée en long-métrage, elle prend toujours. C'est en grande partie dû à l'interprétation (étonnante de réalisme) de ses tous-jeunes acteurs (dont un Wil Wheaton beaucoup trop jeune pour être reconnaissable -je le connais pour Big Bang Theory, pas vu Star Trek). Amusant de voir Kiefer "Donald Jr." Sutherland en loubard. Très beau film sur l'adolescence et l'amitié masculine, et le cadre (banlieue campagnarde très isolée) m'a rappelé quelques souvenirs.
Killer Joe (William Friedkin, 2011) ♣♣♣
Dès le début, un plan de la grosse touffe de la belle-mère, on sait qu'on va voir un chef-d'œuvre. On devrait mettre certaines personnes qui se plaignent trop de leur vie devant ce film; portrait véritablement dérangeant, et sans pitié, d'une misérable famille de bouseux, de losers texans sans pudeur ni scrupules. Comédie noire très provoc' et avec une surenchère qui fait grincer des dents ou parfois rire jaune. Une scène un peu ridicule (avec un pilon de poulet, vous reconnaitrez) mais on en sort un peu rassuré de ne pas être dans ce genre de famille en tout cas; très bon film.
Point limite zéro (Vanishing Point, Richard C. Sarafian, 1971) ♣♣♣♣
Peut-être, sûrement, le road movie américain ultime. Film adoré de J.-B. Thoret. Une histoire d'une grande simplicité (Kowalski part livrer une voiture à l'autre bout des États-Unis, il refuse de s'arrêter quand des motards le lui demandent, et ça s'enchaîne sur une poursuite qui dure tout le film). Le début m'emmerdait un peu: vraiment pas fan d'automobiles ni de poursuites en bagnoles, alors un film entier là-dessus, ça sentait le roussi. Mais le concept (il est poursuivi et devient une icône sans aucune raison), la réalisation, le sujet (c'est un film sur la solitude, un homme dégoûté de la vie, qui n'a plus sa petite amie, plus de boulot car il était trop honnête pour faire flic, et n'a donc plus rien à perdre), le fond (c'est surtout un film sur l'Amérique et ses maux; le racisme, les marginaux, les hippies, les cathos, les flics véreux... tous les protagonistes que croise Kowalski sur son chemin), et sa superbe bande originale 70's, en font une œuvre assez exceptionnelle.
Shame (Steve McQueen, 2011) ♣
Pénible, mais certainement pas vu dans de bonnes conditions et passé à côté de quelque chose. Pas prêt du tout pour ce genre d'histoire, celle de cet obsédé sexuel qui par le passé s'est tapé sa sœur devenue alors une encombrante squatteuse suicidaire. Le gros plan de cette dernière chantant "New York New York" n'a rien à voir avec le film et ça s'éternise, ça s'éternise...
Sherlock Holmes (Guy Ritchie, 2009) ♦
J'adore le personnage. Ce qu'en a fait Ritchie est une honte irregardable. Visuellement pourri.
Sherlock Holmes: jeu d'ombres (Sherlock Holmes: A Game Of Shadows, Guy Ritchie, 2011) ♦
Pareil que le premier. C'est moche, chiant et on se croirait parfois dans un jeu vidéo.
The Thing (Matthijs van Heijningen Jr., 2011) ♣
Meilleur que ce qu'on aurait pu craindre, mais ingrédients identiques à sa "sequel", donc à la fois une prequel et un remake? Bizarre. On pense aussi beaucoup à Alien (même univers claustro et masculin avec deux femmes, dont l'héroïne, Mary Elizabeth Winstead -une des plus belles femmes au monde-, ressemble physiquement à Sigourney Weaver). Le meilleur moment est la fin, quand se confondent le film de Heijningen et celui de Carpenter.
Lincoln (Steven Spielberg, 2012) ♣♣
C'est très bien fichu, je dirais que tout est bien, tout est parfait et limite "incritiquable". Day-Lewis magistral, plus vrai que le vrai. Donc film très réussi, d'accord mais... mais l'histoire ne m'a pas intéressé du tout. J'ai même piqué du nez et failli m'endormir.
Batman: The Dark Knight Returns (Parties 1 et 2, Jay Oliva, 2012) ♣♣
Y a pas photo. Je préfère largement ce(s) dessin(s) animé(s) adaptés de Frank Miller aux films de Nolan, enfin cela reste relatif bien sûr. Batman, c'est pour moi un personnage qui a besoin d'un univers graphique particulier, futuriste, cyber-punk... pas d'un "réalisme" antinomique. Au cinéma, seul les films de Tim Burton me plaisent (encore), autrement il n'y a qu'en dessin animé, comme ici, donc. Cela dit, le 2ème épisode est nettement moins bien, et le face à face Batman vs Superman n'est pas franchement ce que je préfère.
Source Code (Duncan Jones, 2011) ♣♣♣
Après l'excellent Moon, le fils Bowie prouve une seconde fois (même si Source Code est un peu moins intéressant que son précédant film) qu'il est un cinéaste très prometteur. 2, 3 longueurs mais le sujet, la dernière partie émouvante, l'interprétation et la réalisation sont formidables.
Robocop 2 (Irvin Kershner, 1990) ♣
Je viens de me rendre compte qu'il s'agit du dernier film de Kershner -il n'a absolument plus rien réalisé après-. On y retrouve vaguement le style visuel (totalement 80's) du réalisateur du meilleur Star Wars (L'Empire contre-attaque) et de Jamais plus jamais, mais ce qu'il faut surtout retenir, c'est que ce Robocop 2 est assez mauvais. A oublier.
Le Limier (Sleuth, Joseph L. Mankiewicz, 1972) ♣♣♣
Dernier film de Mankiewicz. Je suis toujours assez perplexe avec cette comédie théâtrale. Déjà vu il y a longtemps (une quinzaine d'années), sans entrer dedans et finissant par abandonner (d'où le mettre parmi les "films découverts"). Trop jeune pour apprécier sûrement et peut-être vu en VF encore que j'ai un doute (Cinéma de minuit peut-être?) mais en même temps, il m'a marqué suffisamment pour que je me souvienne de ces premiers "coups de théâtre", ce qui m'a certainement dérouté au début: est-ce que, sans le savoir, je l'aurais remarqué, ou bien me serais-je fait avoir? Impossible à dire. Quant à l'humour hyper-british, dont je suis fan à la base, je ne suis pas tout à fait entré dans le délire, ou plutôt dans le "jeu". Mais passons, ça reste quand même impressionnant, tant au niveau de la mise en scène que des interprétations exceptionnelles de Michael Caine et Laurence Olivier (superbe duo d'acteurs).
Le Tango de Satan (Sátántangó, Béla Tarr, 1994) ♣♣♣
7 heures. Un film qui dure 7 heures. Un film de Béla Tarr qui dure 7 heures. Pas 2, pas 3, pas 4, pas 5 ni 6, mais 7 heures. Vous l'avez compris, il faut le vouloir, il faut tenir bon mais au final, qu'est-ce que c'est beau. Mais long... Mais beau... J'en reparlerai une fois digéré.
Cloclo (Florent Emilio Siri, 2012) ♣
Après Edith Piaf, Coco Chanel, voilà Claude François (qui à la base ne m'impressionne et ne m'intéresse pas du tout). Les vies des célébrités finiront toutes en biographies filmées, de Saint Antoine de Padoue à Alice Sapritch comme disait Woody Allen avant de se lancer lui-même dans la biographie d'un sandwich (Pour en finir avec la culture). Et si certaines vies de personnes réelles peuvent donner de formidables chefs-d'œuvre (Aviator, Le Pianiste, Amadeus, etc.), celles d'artistes relativement récents peinent franchement à m'intéresser, syndrome The Doors de Stone qui forçait le trait de la légende Morrison. Mais la mise en scène de Siri est intéressante parce qu'il a des idées et essaie de bien faire, seulement son film survole le tout d'une manière assez cavalière, sans émotion, alignant les acteurs/imitateurs plus ou moins ressemblants (Frank Sinatra c'est une cata), et beaucoup de choses restent en suspens. Et puis la voix nasillarde et caricaturale de Jérémy Rénier imitant Cloclo est d'un ridicule absolu; impossible de ne pas se marrer devant certaines scènes.
Dans la maison (François Ozon, 2012) ♣
Je n'aime pas beaucoup Ozon qui est resté au stade universitaire, un tantinet provocateur, par audace de la jeunesse, et maladroit dans sa prétention. Il est d'ailleurs ici question de mise en abyme avec un professeur de français expliquant à son élève (qui raconte l'histoire dans l'histoire) que le secret d'une bonne histoire est de surprendre par une fin inattendue. Ozon aurait dû suivre ce conseil, toutefois, le dernier plan est joli visuellement, mais on a le sentiment, encore, d'un film d'étudiant qui aurait eu beaucoup de fric pour son ambition.
Running Man (Paul Michael Glaser, 1987) ♣♣
Libre adaptation d'un roman de King. Une critique de la téléréalité avant l'heure, avec une surenchère d'effets et de combats (et la bonne vieille erreur de ce genre de films: on se demande souvent où sont planquées les caméras pour filmer le show), mais ça marche bien, l'action est prenante et on s'amuse comme devant un combat de catch. Bière et pizza pour accompagner le film dans l'idéal. La ♥ Maria Conchita Alonso dans ce film est un sosie latino et bodybuildée de Miss Nobody.
38 témoins (Lucas Belvaux, 2012) ♣
On ne peut rien reprocher à l'interprétation (même si Nicole Garcia m'énerve) ou à la réalisation simple mais relativement efficace. Le sujet est très intéressant, hélas le scénario est très, très pauvre. A la moitié du film, toute l'histoire est déjà finie, le reste n'est que remplissage. Dommage. Sinon, rien à voir ou presque, pourquoi les réalisateurs sont-ils si fascinés, emballés par le lobe d'oreille le plus moche du cinéma? (Regardez attentivement quel profil d'Yvan Attal apparaît le plus à l'écran dans ses films; ici rebelote, on ne voit que celui-là et jamais l'autre.)
Savages (Oliver Stone, 2012) ♣♣
Bon film assuré par un Stone toujours aussi cocaïnomane dans sa façon de filmer, avec une bonne histoire de trio d'amoureux dealers, vivant d'amour et d'eau fraîche, avant que le cauchemar n'arrive et que le film ne se transforme en thriller sanglant (on s'éloigne donc des autres histoires de jeunes drogués façon The Beach qui ne racontaient pas grand-chose). L'interprétation est excellente. Sinon pas fan du commentaire en narratrice, et cette double fin est une très mauvaise idée pour moi (soupir d'agacement à ce moment-là).
Beetlejuice (Tim Burton, 1988) ♣♣
Un des derniers Burton de sa première période qui m'avait échappé jusque là. Passé un excellent moment; c'est fun, jouissif, très plaisant et Michael Keaton y est génial.
Django Unchained (Quentin Tarantino, 2012) ♣
Pitié... Cela dit, c'est (un peu) moins lamentable qu'Unglorious Basterds, mais quand même...
Hunger (Steve McQueen) ♣
Ah décidément, le misérabilisme, ça lui plaît à McQueen, hein. C'est son truc, filmer la merde (littéralement). Du pipi, du caca, du sang, des corps nus qui maigrissent, agonisent, des tabassages... Je ne sais vraiment pas trop quoi en penser.
Slumdog Millionnaire (Danny Boyle, 2008) ♣
Vraiment pas ma came, et sentiment (malgré mon manque de culture en films bollywoodiens) de voir un "film hindou par des blancs". C'est très mal filmé. Je ne comprends pas trop non plus son immense succès.
Chungking Express (Chong qing sen lin, Wong Kar-wai, 1994) ♣♣♣
Belle découverte, une double-histoire de déceptions amoureuses, filmée souvent caméra au poing (sans être vomitive comme chez Greengrass ou Boyle), et c'est mieux qu'In The Mood For Love.

***
Films revus:

Moonrise Kingdom (Wes Anderson, 2012) ♥♥♥♥♥
Redécouverte sur petit écran qui ne change rien: suis toujours aussi charmé par ce petit chef-d'œuvre que je l'étais en salles.
Skyfall (Sam Mendes, 2012) ♥♥♥♥♥
Oui, encore, et je vous emmerde.
Take Shelter (Jeff Nichols, 2011) ♣♣♣
Mais oui qu'il est bien ce film, mais bon, de là à le faire figurer tout en haut des tops cinés de 2011, il y a de la marge. Ou bien le cinéma était vraiment pauvre en 2011, ce que je ne crois pas.
L'Antre de la folie (In The Mouth Of Madness, John Carpenter, 1994) ♣♣♣
Excellent thriller horrifique du cher John, mais je regrette toujours un peu la deuxième partie, moins forte que la première et inégale. Son dernier bon film à ce jour, même si son Village des damnés n'était pas un remake honteux.
Carnage (Roman Polanski, 2011) ♣♣
Je ne comptais pas le revoir en entier, et finalement une fois lancé, on se prend de nouveau à ce jeu de la vérité qui blesse, aux piques et aux assauts des protagonistes. Même un Polanski mineur se savoure. Lui au moins ne se paie pas la tête du spectateur et, lui, fera toujours son travail avec passion.
Le Nom de la rose (Jean-Jacques Annaud, 1986) ♣♣♣♣
Staship Troopers (Paul Verhoeven, 1997) ♣♣
Millénium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes (The Girl with the Dragon Tattoo, David Fincher, 2011) ♣♣
Panic Room (David Fincher, 2002) ♣♣
Zodiac (Director's Cut, David Fincher, 2007) ♣♣♣
Alien³ (Version alternative, David Fincher, 2002) ♣
The Social Network (David Fincher, 2010) ♣♣
Paris, Texas (Wim Wenders, 1984) ♣♣♣♣
Signes (Signs, M. Night Shyamalan, 2001) ♣
Les Griffes de la nuit (A Nightmare on Elm Street, Wes Craven, 1984) ♣


Barème:

♦ Nul
♣ Bof
♣♣ Bien
♣♣♣ Très bien
♣♣♣♣ Excellent
♥♥♥♥♥ Génial!

Précédents films du mois:

2013

Janvier: L'OBSEDE (THE COLLECTOR, William Wyler, 1965)
Février: UN VRAI CRIME D'AMOUR (DELITTO D'AMORE, Luigi Comencini, 1974)
...

2012

Spoiler (cliquez pour afficher)
Image Image Image Image
Image Image Image Image
Image Image Image Image


2011

Spoiler (cliquez pour afficher)
Image Image Image Image
Image Image Image Image
Image Image Image Image


2010

Spoiler (cliquez pour afficher)
Image Image Image Image
Image Image Image Image
Image Image Image Image


2009

Spoiler (cliquez pour afficher)
Image Image Image Image
Image Image Image Image
Image Image Image Image


2008

Spoiler (cliquez pour afficher)
Image Image Image Image
Image Image Image Image
Dernière édition par Major Tom le 31 mars 13, 14:41, édité 80 fois.
Image Image
Clique sur une des vignettes au-dessus... Image ...et ta vie va changer pour toujours

Avatar de l’utilisateur
cinephage
C'est du harfang
Messages : 22080
Inscription : 13 oct. 05, 17:50

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar cinephage » 1 mars 13, 10:14

MARS 2013

FILM DU MOIS:

Le bossu de Notre-Dame, de Kirk Wise & Gary Trousdale (1996) 10/10 - Chef d'oeuvre ! Une des plus belles animations que j'ai pu voir, à laquelle s'ajoute une intrigue riche, qui puise dans le meilleur des versions Chaney et Laughton, tout en rajoutant un vernis moderne. Mention spéciale à une BO de très haute tenue, et à un méchant parmi les plus terrifiants du bestiaire Disney. Quelle surprise !

FILMS DECOUVERTS:
Swing time, de George Stevens (1936) 7,5/10 - Un récit naïf, mais très enjoué, porté par quelques élégantes séquences dansées. Un bon feel-good movie, en somme.
La maison au bout de la rue, de Mark Tonderai (2012) 7/10 - Un script malin, des acteurs pas mauvais, mais une mise en scène médiocre (et un éclairage lamentable).
Les voyages de Gulliver, de Dave Fleischer (1939) 7/10 - Joli, inférieur à Blanche-neige, mais quelques bons moments tout de même.
A colt is my passport, de Takashi Nomura (1967) 8/10 - Un "film d'exploitation" très stylisé (on pense aux westerns italiens, notamment pour la musique). Un ton sec et pessimiste, un polar qui se déploie avec efficacité et style, je m'avoue franchement emballé et curieux concernant ce cinéaste.
A Scanner Darkly, de Richard Linklater (2006) 6,5/10 - Pas mal, mais un peu confus.
Le fugitif, d'Andrew Davis (1993) 7,5/10 - Du solide divertissement conduit à un rythme d'enfer.
Saya Zamurai, de Hitoshi Matsumoto (2010) 8/10 - Frais, ludique et poignant. Un style atypique et un traitement vraiment intéressant. Matsumoto est un cinéaste à suivre.
Le roi lion, de Roger Allers et Rob Minkoff (1994) 7,5/10 - Un spectacle somptueux, qui gère remarquablement sa musique.
13 tueurs, d'Eiichi Kudo (1963) 7,5/10 - Ressemble beaucoup aux 7 samourais, mais l'ensemble reste intéressant.
The Furies, d'Anthony Mann (1950) 8/10 - Deux fortes personalités s'opposent : Barbara Stanwyck, redoutable, et Walter Huston, véritable force de la nature. Un résultat déchirant et passionnant à la fois.
Toi, moi, les autres, d'Audrey Estrougo (2010) 6,5/10 - Un film audacieux et atypique, éminemment sympathique. Il aurait mieux marché avec moins de manichéisme et une écriture plus travaillée (la "résolution" est quand même bien ratée).
Spring Breakers, d'Harmony Korine (2013) 5/10 - Note généreuse, qui doit beaucoup au talent de Benoit Debie, remarquable chef opérateur.
20 ans d'écart, de David Moreau (2013) 7,5/10 - Un film charmant, qui doit beaucoup à la fraicheur de Pierre Niney...
Syngué Sabour - Pierre de patience, d'Atiq Rahimi (2013) 8/10 - Sonne comme un film iranien, mais on découvre Arbogast à la (magnifique) photo, Hervé de Luze au montage et Jean-Claude Carrière au scénario (pour un tournage au Maroc)... Peu importe, le film est remarquable, son actrice Golshifteh Farahani le porte haut la main.
Gangster Squad, de Ruben Fleischer (2013) 7/10 - Un casting emporte l'adhésion pour ce film bien classique et sans doute un peu trop léché visuellement (manque de patine), aux chronologies incertaines (quelques séquences s'articulent fort mal).
Astérix et Obélix : au service de sa Majesté, de Laurent Tirard (2012) 6/10 - On est loin de la richesse de Goscinny, mais l'ensemble est plaisant, et laisse certains comédiens faire le job.
Histoire d'herbes flottantes, de Yasujiro Ozu (1934) 8,5/10 - Un muet dans lequel s'affirme déja le style d'Ozu. Ce retour d'un comédien au pays est un mélodrame de haute volée et un grand film.
A good day to die hard, de John Moore (2013) 3/10 - Certes médiocre, mais certaines séquences ont des idées (la poursuite des voitures). Dommage que s'ajoute un script idiot à une mise en scène indigente, la technique était au point...
Hansel et Gretel chasseurs de sorcière, de Tommy Wirkola (2013) 6,5/10 - Rigolo et bien rythmé, même si pas très original...
Les Misérables, d'Albert Capellani (1912) 7,5/10 - Un film très fluide malgré une grammaire cinématographique restreinte. Mention spéciale à l'accompagnement musical, vraiment formidable (vu à la Cinémathèque).
Twixt, de Francis Ford Coppola (2012) 8/10 - Un film à l'image enchanteresse et inventive, qui convoque Poe et l'imagerie gothique en une sorte de réinvention personnelle des grands Corman des années 60...
Tuer, de Kenji Misumi (1962) 7,5/10 - Un film de samourai très stylisé, un peu vain malgré des moments très réussis.
Cloud Atlas, d'Andy & Lana Wachowski & Tom Tikwer (2013) 8/10 - Un film très ambitieux, pas totalement abouti, mais qui réserve un paquet de séquences d'anthologie. Mention spéciale à Soleil vert (j'ai vraiment beaucoup ri).
This Happy Breed, par David Lean (1944) 5,5/10 - Intéressant sur le plan documentaire, le film manque quand même un poil d'émotion.
Au bout du conte, d'Agnes Jaoui (2013) 7,5/10 - Belles retrouvailles avec un Bacri en verve, et un film bien fichu, qui se place, en s'en démarquant, sous le signe du conte de fée...
Le monde fantastique d'Oz, de Sam Raimi (2013) 4/10 - Pas folichon... Le CGI commence un peu à se répéter visuellement de film en film (montagnes sur vide façon avatar, foret bruissante façon Alice, animaux façon Narnia...). La mise en scène reste élégante, mais l'ensemble m'a paru terne.
The Elegant Life of Mr. Everyman, de Kihachi Okamoto (1963) 8/10 - Une mise en scène très inventive pour un film contemporain brillant.
Sinister, de Scott Derrickson (2012) 7,5/10 - Une belle ambiance horrifique, qui doit beaucoup à son sound design et à sa musique de Christopher Young.
The Day, de Douglas Aarniokoski (2011) 3/10 - Quand on n'a pas de budget, il faut du talent, sinon c'est ennuyeux...
The Bigamist, d'Ida Lupino (1953) 7,5/10 - Un excellent récit sur un homme "pris au piège", qui soulève quelques incohérences dans la société de l'époque.
Mr Bug comes to town, de Dave Fleischer (1941) 8/10 - Un très bon film d'animation, à la fois drole et bourré d'idées très visuelles.
Augustine, d'Alice Winocour (2012) 5,5/10 - Intrigant, même si ça tourne en simple histoire d'amour...
Animal Farm, de Joy Batchelor et John Halas (1954) 7,5/10 - L'animation est faiblarde, mais la fidélité au texte et un vrai talent graphique donnent au film une belle ampleur.
Les vingt-quatre prunelles, de Keisuke Kinoshita (1954) 8,5/10 - A la fois chronique campagnarde, récit historique et mélodrame, un film larmoyant qui atteint fatalement son spectateur, notamment par un charmant accompagnement musical et des plans larges de toute beauté.
La guerre des espions, de Masahiro Shinoda (1965) 6,5/10 - Formellement très réussi, le film traine une intrigue confuse qui se disperse et multiplie les faux enjeux (où est l'un, qui est l'autre, dans quel camp sont les uns et les autres)... Il eut mieux valu une intrigue plus sobre.
La petite fille au bout du chemin, de Nicolas Gessner (1976) 8/10 - Un étrange huis-clos, porté par une très jeune Jodie Foster bourrée de talent.
La légende de Jesse James, de Philip Kaufman (1972) 7,5/10 - Un western atypique et parcouru d'une remarquable veine poétique, notamment en raison d'une belle photo et d'une BO intéressante.
Okita le pourfendeur, de Kinji Fukasaku (1972) 7,5/10 - Une mise en scène très dynamique, et un scénario simple, mais drolement efficace.
Tea and Sympathy, de Vincente Minnelli (1956) 7/10 - Un chouette drame, un tantinet théatral par moments, mais tourné dans un technicolor superbe, sobre et inspiré.
Woyzeck, de Werner Herzog (1979) 6/10 - Kinski est formidable, et la musique aussi. Reste un film à l'intrigue commune, qui avance bien lentement...
Ghost in the Shell 2 : Innocence (2004) 4/10 - Une médiocre intégration personnages en 2D/Décors en 3D, et un scénario verbeux où l'on s'échange des citations à tort et à travers. Heureusement que l'animation reste spectaculaire.
Safety last ! de Fred C.Newmeyer (1923) 8/10 - Vraiment très spectactulaire, même si l'intrigue de base est assez simplette.
Zeitgeist, de Peter Joseph (2007) 7/10 - Beaucoup de raccourcis, mais le film est intéressant et soulève de nombreux points à approfondir, alors que j'attendais un énième laius conspirationniste (ce qu'est aussi un peu le film, mais avec quelques arguments intrigants).
Les plages d'Agnes, d'Agnes Varda (2008) 8/10 - Un voyage dans la mémoire d'une grande cinéaste et photographe, visuellement bourré d'idées. Une peu commune alliance du frivole et du grave dans ce réjouissant documentaire, entre journal, flanerie et exploration formelle.
Jigoku, de Nobuo Nakagawa (1960) 7/10 - Un film pop et sanglant, très intrigant et déstabilisant.
Le tombeau des Lucioles, d'Isao Takahata (1988) 9/10 - Drolement rude, mais remarquablement traité.
L'évaporation de l'homme, de Shohei Imamura (1967) 6/10 - Intrigant, mais assez bavard et un peu long.
Rhapsodie en août, d'Akira Kurosawa (1991) 8/10 - Un très beau film sur la vieillesse, les relations entre Etats-Unis et Japon, la famille...
Les Diables au Soleil, de Delmer Daves (1958) 6/10 - Bluette sur fond de guerre. On voit de belles images de Nice et Nathalie Wood est charmante, mais l'intrigue est bien fade, et le cadre guerrier ressemble à un prétexte.
Infection, de Masayuki Ochiai (2004) 2/10 - Lamentable...
Les grands ducs, de Patrice Leconte (1996) 7/10 - Certes, les acteurs cabotinent à mort, et le scénario est bien léger. Mais le film nous montre une pièce de théâtre où les acteurs cabotinent et dont le script est léger, mais dont l'énergie au sein de la troupe est telle que le public est emporté quand même. Hé bien le film fait pareil : un casting pareil, ça ne se boude pas, et Marielle est hilarant.
Kiba l'enfer des sabres, d'Hideo Gosha (1967) 6,5/10

FILMS REVUS:
Ghost in the shell, de Mamoru Oshii (1995) 8/10 - Une belle animation fluide, une remarquable BO et un passionnant récit cyberpunk font de ce film un jalon dans l'animation japonaise.
Audrey Rose, de Robert Wise (1977) 8/10 - Un film remarquable, à l'ambiance étouffante.
Paranormal Activity 4, de Henry Joost & Ariel Schuman (2012) 4/10
Nothing Sacred, de William A. Wellman (1937) 7/10

Films des mois précédent
Spoiler (cliquez pour afficher)
janvier 2010=Tetro (Coppola)
février 2010= Day of the Outlaw (de Toth)
mars 2010= Une femme disparait (Hitchcock)
avril 2010= Cria Cuervos (Saura)
mai 2010= La liste de Schindler (Spielberg)
juin 2010=The Man in the Moon (Mulligan)
juillet 2010=Spoorlos (Sluizer)
aout 2010=Nobody knows (Kore-Eda)
septembre 2010=The Black Swan (King)
octobre 2010=Des hommes et des dieux (Beauvois)
novembre 2010=Une vie difficile (Risi)
décembre 2010=A brighter summer day (Yang)
janvier 2011=Incendies (Villeneuve)
février 2011=Portrait of Jennie (Dieterle)
mars 2011=Orgueil et préjugés (Wright)
avril 2011=Murder by Contract (Lerner)
mai 2011=Vincent, François, Paul, et les autres (Sautet)
juin 2011=Les contes cruels du Bushido (Imai)
juillet 2011=Underworld (Von Sternberg)
aout 2011=L'heure suprême (Borzage)
septembre 2011=L'Apollonide, souvenirs de la maison close (Bonello)
octobre 2011=The ox-bow incident (Wellman)
novembre 2011=The Movie Orgy (Dante)
décembre 2011=Mission Impossible : le protocole fantôme (Bird)
janvier 2012=Take Shelter (Nichols)
février 2012=Gentleman Jim (Walsh)
mars 2012=Le miroir (Tarkovski)
avril 2012=Divorce à l'italienne (Germi)
mai 2012=La cabane dans les bois (Goddard)
juin 2012=Les meilleures années de notre vie (Wyler)
juillet 2012=Feux dans la plaine (Ichikawa)
aout 2012=Wichita (Tourneur)
septembre 2012=Baraka (Fricke)
octobre 2012=Les grandes espérances (Lean)
novembre 2012=Man Hunt (Lang)
décembre 2012=Wings (Shepitko)
janvier 2013=Les dimanches de Ville d'Avray (Bourguignon)
février 2013=Wings (Wellman)
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos

Avatar de l’utilisateur
Abronsius
Producteur Exécutif
Messages : 7286
Inscription : 23 oct. 04, 12:29
Localisation : Los Angeles

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar Abronsius » 1 mars 13, 10:16

Film du mois :

Films vus :
(* = vu en salle)

Als ich tot war (1916) Ernst Lubitsch / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/als-ich-tot-war-quand-jetais-mort-1916.html
Ken Ki (1965) Kenji Misumi / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/ken-ki-la-lame-diabolique-1965-kenji.html
Warrior (2011) Gavin O'Connor / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/warrior-2011-gavin-oconnor.html
Man in the Attic (1953) Hugo Fregonese / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/man-in-attic-jack-leventreur-1953-hugo.html
In Name Only (1939) John Cromwell / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/in-name-only-lautre-1939-john-cromwell.html
The Outfit (1973) John Flynn / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/the-outfit-echec-lorganisation-1973.html
Waking Sleeping Beauty (2009) Don Hahn / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/waking-sleeping-beauty-2009-don-hahn.html
Tourments (1944) Alf Sjöberg / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/hets-tourments-1944-alf-sjoberg.html
Carnage (2011) Roman Polanski / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/carnage-2011-roman-polanski.html
Faraon (1966) Jerzy Kawalerowicz * / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/faraon-pharaon-1966-jerzy-kawalerowicz.html
Winter's Bone (2010) Debra Granik / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/winters-bone-2010-debra-granik.html
Ravenous (1999) Antonia Bird / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/ravenous-vorace-1999-antonia-bird.html

Films revus :

Cat on a Hot Tin Roof (1958) Richard Brooks / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/cat-on-hot-tin-roof-la-chatte-sur-un.html
North by Northwest (1959) Alfred Hitchcock / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/north-by-northwest-la-mort-aux-trousses.html
25th Hour (2002) Spike Lee / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/25th-hour-la-25eme-heure-2002-spike-lee.html
Psycho (1960) Alfred Hitchcock / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/psycho-psychose-1960-alfred-hitchcock.html
There Will Be Blood (2007) P.T. Anderson / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/there-will-be-blood-2007-paul-thomas.html
The Birds (1963) Alfred Hitchcock / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/the-birds-les-oiseaux-1963-alfred.html
The Hunted (2003) W. Friedkin / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/the-hunted-traque-2003-william-friedkin.html
Hell Drivers (1957) Cy Endfield / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2010/07/hell-drivers-1957-cy-endfield.html
Black Swan (2010) Darren Aronofsky / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/black-swan-2010-darren-aronofsky.html

Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2013 : Quatre nuits d'un rêveur (1971) Robert Bresson / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/01/quatre-nuits-dun-reveur-1971-robert.html
Février 2013 : Heaven's Gate (1980) Michael Cimino /
Mars 2013 Faraon (1966) Jerzy Kawalerowicz * / http://myimaginarylandscapes.blogspot.fr/2013/03/faraon-pharaon-1966-jerzy-kawalerowicz.html
Dernière édition par Abronsius le 31 mars 13, 21:26, édité 22 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Producteur Exécutif
Messages : 7240
Inscription : 10 août 04, 13:48

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar Cathy » 1 mars 13, 10:17

Film du mois

Image

Films découverts, redécouverts ou revus

Populaire (Regis Roinsard) - 8.5/10
Quelle bonne surprise que ce premier film ! Léger, délicieux, frais, une parenthèse de bonne humeur et de plaisir. Deborah François est craquante en jeune dactylo, Romain Duris fort attachant en jeune cadre carnassier, la musique mélange de Leroy Anderson et le mélange de chansons de l'époque des années cinquante. Voilà une première œuvre qui est à la fois originale par son sujet et un hommage aux années 50-60. Bref gros coup de cœur pour ce film charmant.

Une femme disparaît, A Lady vanishes (Alfred Hitchcock) - 8.5/10
Décidemment, ce film m'apparaît toujours parfait avec ce mélange humour et suspense. Et les deux gentlemen anglais sont absolument irrésistibles tout le long du film. Bon il y a toujours les transparences et surtout les maquettes, quelles jolies maquettes de village montagnard ou de train, mais bon les personnages comme toujours sont attachants avec Hitchcock. Bref j'aime toujours autant.

Jeune et innocent, Young and innocent (Alfred Hitchock) - 8.5/10
On est dans les sujets qu'Alfred Hitchcock affectionnera tout au long de sa carrière, la traque d'un innocent accusé d'un meurtre. Ici un jeune homme est soupçonné d'avoir étranglé avec la ceinture de son imperméable une actrice. Il est accompagné dans la quête de son innocence d'une jeune fille qui n'est autre que la fille du commissaire. Hitchcock sait mener le suspense mieux que personne, notamment dans la grande scène finale avec la traque du véritable meurtrier. Décidemment la période anglaise d'Hitchcock est très riche même si moins connue. On y trouvera encore ces improbables maquettes et ces transparences trop visibles, mais qu'importe. A noter que je n'avais jamais fait attention à quel point le réalisateur filmait de manière magnifique toutes ces héroïnes, cela m'a frappé dans les trois films anglais que je viens de regarder.

La petite voleuse (Claude Miller) - 8.5/10
J'aime beaucoup ce film, vu et revu. On y sent l'hommage à ce sujet qu'aurait voulu traiter Truffaut et avec ces clins d'œil au chaton de la nuit américaine ou cette bande musicale qui rappelle celle du dernier métro. Une intrigue bien ficelée, des interprètes attachants, bref j'aime toujours autant. J'ai toujours un peu de mal avec le jeu de Charlotte Gainsbourg qui rappelle trop celui de l'effrontée dans ses indignations mais bon beau film en tout cas.

Ailleurs l'herbe est plus verte, The grass is greener (Stanley Donen) - 8/10
Comédie réputée comme pas forcément terrible, ce marivaudage est plutôt sympathique, terriblement immoral pour l'époque avec cette épouse anglaise qui trompe ouvertement son mari pendant une semaine avec un américain. Deborah Kerr est plus séduisante que jamais, Robert Mitchum est plutôt pas mauvais dans ce rôle, tout comme Cary Grant épatant en mari trompé. Il ne faut pas oublier Jean Simmons pétillante en amie alcoolique mondaine amoureuse du mari trompé. Jolie découverte.

Hitchcock (Sacha Gervasi) - 8/10
Hollywood a toujours aimé se pencher sur Hollywood et cela depuis le début du cinéma. Ici c'est un épisode particulier qui est montré à savoir l'élaboration de Psychose côté coulisses et les relations particulières entre Hitchcock et son épouse Alma Reville. Si Anthony Hopkins n'est pas particulièrement ressemblant, la reconstitution est assez intéressante, Helen Mirren est parfaite en Alma tout comme le comédien qui incarne Anthony Perkins et qui a récupéré même le sourire en coin de l'acteur, et on suit le film avec grand plaisir. Ce film semble un pendant masculin à My week with Marylin. On ressort en ayant envie de se replonger dans Psychose.

Miss Pettigrew, Lives for a day (Bharat Nalluri) - 8/10
Comédie charmante. En Angleterre, à la veille de la seconde guerre mondiale, une gouvernante très collet montée et visiblement gaffeuse se voit à la rue et sans travail. Elle rencontre Delyssia Lafosse une jeune chanteuse partagée entre trois amants. Leur rencontre va changer leurs vies respectives. Comédie sympathique emportée par ses deux actrices Frances Mc Dormand en Guinevere, coincée mais pleine de bonnes idées et Amy Adams délicieuse en blonde écervelée. Très jolie découverte.

Joies Matrimoniales, Mr and Mrs Smith (Alfred Hitchcock) - 8/10
Evidemment le film est signé Hitchcock et du coup on s'attend à un film à suspense, ou à une comédie plus noire à la "Trouble with Harry", mais ici nous sommes en réalité dans une pure screwball où Carole Lombard et Robert Montgomery s'en donnent à coeur joie en époux pas vraiment mariés. Alors oui ce n'est pas du Hitchcock pur jus, mais c'est une comédie fraiche à la musique entraînante et finalement le film mérite bien mieux que sa réputation.

Les cinq Légendes, Rise of the Gardians (Peter Ramsey) - 8/10
Le graphisme de l'affiche voire même de la bande annonce ne fait pas forcément envie, mais finalement le film est plutôt bien fichu, et cette confrontation des légendes (Père Noël, Le lapin de Pâques, La fée des dents - on apprendra qu'elle a un émissaire européen qui est une souris, Le marchand de sable et le nouveau gardien Jack Frost personnalisation américaine de l'hiver) à une créature maléfique qui veut la reconnaissance à travers la peur. Certaines scènes surfent sur l'esthétique des confrontations Harry Potter/Voldemort, mais c'est bien fait et on passe un très bon moment devant ce rappel de toutes nos croyances.

Imogène McCarthery (Alexandre Charlot, Franck Magnier - 7.5/10
Comédie policière sympathique emmenée par une pleiade d'acteurs qui font sans doute dans le côté agréable du film. Catherine Frot campe un personnage proche de Mrs Beresford dans son côté loufoque, Lambert Wilson est excellent comme toujours tout comme Michel Aumont. Délicieux sans prendre la tête.

Hotel Transylvania (Genndy Tartakovsky) - 7.5/10
Un scénario original avec cet hôtel dédié aux monstres, plein de clins d'œil au cinéma d'antan avec la Créature de Frankenstein qui n'a qu'une peur celle du feu, la momie et son sable, pour une fois même si l'histoire est folle, on n'est pas dans le côté outrancier qui est l'apanage de nombreux dessins animés actuels. Maintenant je me demande si tous ces monstres "antiques" sont encore connus des jeunes d'aujourd'hui. Mais nous sommes plutôt dans une production sympathique et à l'animation plus que correcte. Bref un film plutôt sympathique.

Pirates, bons à rien, mauvais en tout, Band of Misfits (Peter Lord, Jeff Newitt) - 7.5/10
Animation en pate à modeler dans la tradition de Wallace et Gromit, le film est évidemment un tour de force, avec de bonnes idées, de belles animations comme celle chez Darwin, mais bon, l'histoire est quelque peu outrancière et cette surenchère dans les dessins animés finit par devenir lassante.

A 23 pas du mystère, 23 Paces to Baker Street (Henry Hathaway) - 7/10
Film original par le sujet, un peu lent dans le traitement et avec un anti-héros aveugle finalement peu sympathique. Van Johnson s'avère toutefois excellent dans ce rôle même si on n'a pas beaucoup d'empathie pour son héros.

Pauline détective (Marc Fitoussi) - 7/10
Petit film sympathique sur fond de policier, avec Sandrine Kiberlain, Audrey Lamy toutes les deux charmantes en sœurs. La fin ouverte est très énervante, surtout pour un policier, mais le film a un certain charme. Agréable !

Un plan parfait (Pascal Chaumeil) - 7/10
Comédie romantique à la française, mais sympathique. Diane Kruger et Dany Boon forment un couple improbable comme dans toute comédie romantique, mais cela fonctionne plutôt pas mal et le concept de l'histoire racontée comme un conte de Noël est plutôt original. Bref pas inoubliable mais agréable.

Associés contre le crime (Pascal Thomas) - 6.5/10
Troisième épisode des aventures des Epoux Beresford, et quatrième incursion de Pascal Thomas dans l'univers d'Agatha Christie revu et corrigé. C'est un peu du n'importe quoi cette histoire et surtout la fin surréaliste et absurde. Le prétexte du rajeunissement permet au réalisateur des folies, des clins d'œil aussi avec le professeur de peintre Courbet, l'homme invisible. André Dussolier est toujours aussi bon dans son rôle de Bélisaire Beresford, Catherine Frot en fait un peu trop. Dommage que le côté comédie prenne le dessus sur le côté policier.

Les saveurs du palais (Christian Vincent) - 6.5/10
Si le postulat de départ est sympathique à savoir les coulisses de l'Elysée et la relation entre le président Mitterrand (même si le nom n'est jamais cité) et sa cuisinière est intéressant, le film manque d'envergure et semble trop anecdotique, basé sur la cuisine et un côté un peu "top chef" avec des photos de plat. Les relations finalement sont édulcorées, et on reste un peu sur sa faim avec le portrait de cette cuisinière vu en flashback. Catherine Frot est très bien comme souvent, mais le film manque d'un petit quelque chose, même s'il se laisse voir sans déplaisir !

L'étrange pouvoir de Norman, Paranorman (Sam Fell, Chris Butler) - 6/10
Dessin animé qui surfe sur les thèmes à la mode du paranormal et de l'échange entre vivants et morts. Un sujet un peu rude quand même pour un film d'animation, même si les jeunes d'aujourd'hui ne sont plus ceux d'antan et sans doute plus ouverts à ce style de thématique, mais bon zombies, monstres, morts vivants ont quand même quelque chose de glauque. De plus les dessins sont particulièrement laids. Alors cela se laisse voir, mais le résultat laisse sceptique quant à son sujet.

Train de Luxe, Twentieth Century (Howard Hawks) - 5/10
Amatrice de screwball et autre comédie déjantée, quelle déception à la vision de ce film où tout sonne faux, surjoué, rien n'est drôle. La screwball est efficace quand le couple principal fonctionne et est confronté à des évènements fous, mais ici ce sont eux qui sont déjantés, et cela ne fonctionne pas, mais pas du tout. Hormis l'histoire du fou dans le train, quel ennui, et surtout quel surjeu de la part de John Barrymore et de Carol Lombard, alors certes, certaines scènes suscitent un sourire, mais dans l'ensemble, quel ratage !


Films du mois précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Octobre 2009 - L'exilé (Ophuls)
Novembre 2009 - Old acquaintance (Sherman)
Décembre 2009 - The Browning version (Asquith)


Janvier 2010 - Jane Eyre (Stevenson)
Février 2010 - La Reine Christine (Mamoulian)
Mars 2010 - Remember the night (Leisen)
Avril 2010 - Ball of Fire (Hawks)
Mai 2010 - Lettre d'une inconnue (Ophuls)
Juin 2010 - Les Dix commandements (DeMille)
Juillet 2010 - Ninotchka (Lubitsch)
Août 2010 - The Great Ziegfeld (Leonard)
Septembre 2010 - A Royal Scandal (Preminger)
Octobre 2010 - La beauté du diable (Clair)
Novembre 2010 - La vie est belle (Capra)
Décembre 2010 - Les quatre filles du Docteur March (Cukor)

Janvier 2011 - L'ange des ténèbres (Milestone)
Février 2011 - L'homme au bras d'or (Preminger)
Mars 2011 - Pandora (Lewin)
Avril 2011 - Madame Bovary (Minnelli)
Mai 2011 - Témoin à charge (Wilder)
Juin 2011 - Jewel Robbery (Dieterle)
Juillet 2011 - L'amant sans visage (Sherman)
Août 2011 - L'appât (Mann)
Septembre 2011 - Le livre noir (Mann)
Octobre 2011 - Rio (Saldanha)
Novembre 2011 - Un seul amour (Sidney)
Décembre 2011 - Forbidden Love et Ladies of Leisure (Capra)

Janvier 2012 - Baby Face (Green)
Février 2012 - The Artist (Hazanavicius)
Mars 2012 - Pavillon noir (Borzage)
Avril 2012 - Hangover Square (Brahm)
Mai 2012 - Les inconnus dans la maison (Decoin)
Juin 2012 - Les plus belles années de notre vie (Wyler)
Juillet 2012 - Garçonnière pour quatre (Gordon)
Août 2012 - Les Aventures de Tintin (Spielberg)
Septembre 2012 - M le maudit (F. Lang)
Octobre 2012- Queen Kelly (Von Stroheim)
Novembre 2012- Captives de Bornéo (Negulesco)
Décembre 2012 - Music Lovers (Russell)

Janvier 2013 - Chicago (Rob Marshall)
Février 2013 - Agent Secret (Hitchcock)
Mars 2013 - Populaire (Regis Poinsard)
Dernière édition par Cathy le 31 mars 13, 18:26, édité 12 fois.

Avatar de l’utilisateur
Karras
Mogul
Messages : 10462
Inscription : 15 avr. 03, 18:31
Liste de DVD
Localisation : La cité du Ponant

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar Karras » 1 mars 13, 10:22

Mars 2013

Film du mois
The place behind the pines

Sorties ciné 2013
Week-end Royal (5/0) : Une pincée d'humour et une grosse dose d’académisme pour un résultat assez anecdotique.
Die Hard 5 (2,5/10) : Du travail de tâcheron.

Lawman (4/10) : western "sirop d'érable" au manque d'ambition scénaristique malgré un travail intéressant sur l'image. A noter la présence de la charmante Jessica Paré de Madmen.
Le chemin sans retour (4,5/10) : Une bonne dose de Blair Witch soupoudré de Lost qui se perd en bavardage et oublie son épilogue : ils auraient du l'appeler le chemin sans fin.
The viral factor (3,5/10) : De l'action jusqu'à l’écœurement et une incapacité à donner un minimum d'épaisseur à ses personnages.
The place behind the pines (7,5/10) : Une forme en trois actes originale + une très bonne interprétation = une bonne surprise.
Hansel & Gretel (3,5/10) : Spectacle de fête foraine assez crétin.
Warm bodies (5/10) : Un twilight en mode zombie un peu moins tartignole que son modèle grâce à quelques touches d’auto-dérision. Teresa Palmer joue à merveille le rôle de clone de Kristen Stewart.
Piégés (1,5/10) : un scénario au niveau du jeu de Dolph Lundgren.
Ennemis jurés (6/10) : La transposition du texte de Shakespeare dans un contexte contemporain n'est pas toujours du meilleur effet mais la prestation de Ralph Fiennes vaut le détour.
Constantinople (3,5/10) : Un blockbuster turc plutôt lourdingue.
Elevator (5/10) : Huis clos assez efficace mais qui tombe un peu dans la facilité dans son épilogue.
A dark truth (4/10) : Malgré un beau casting, un thriller au discours altermondialiste caricatural et au rythme inégal.
Le Monde fantastique d'Oz (6/10) : En équilibre instable entre féérie et mièvrerie, le film s'avère parfois plaisant, rarement emballant.
Cloud Atlas (6/10) : nanard génial ou pensum philosophique foireux ? Si le montage passionne, le scénario est assez loin des espérances.
40 ans : mode d'emploi (5,5/10) : Si l'humour reste décapant et les situations parfois pertinentes, il y a aussi quelques "bourlets" qui provoquent plusieurs essoufflements sur la longueur (un peu excessive).
Punishment: (2/10) : Slasher "caisse à outils" : scie, marteau, ..., tout y passe pour punir des jeunes gens sans cervelles.
Vampyr nation :(2,5/10) : Fauché et mal joué.
Company of Heroes (3,5/10) : Scénario improbable et traitement manichéen.
Le bataillon perdu (6/10) : Un doublage raté mais une réalisation qui tient la route et l'efficacité d'un épisode de Band of Brothers.
No (6/10) : Un film étonnant par sa forme mais qui n'arrive pas à vraiment bouleverser malgré des images d'archives passionnantes.
The Sessions (7/10) : Si la mise en scène manque un peu d'audace, l'interprétation ( en particulier de la sublime Helen Hunt ) suffit à émouvoir par sa pudeur et son humour.
The master (6/10) : On ne peut qu'applaudir la forme et l'interprétation mais malgré ça on reste un peu au bord du chemin à cause d'un scénario trop flou.
Death Race Inferno (2/10) : Un scénario dont l’intérêt est inversement proportionnel aux attributs mammaires de ses actrices.
Comedown (2,5/10) : Slasher banlieusard prévisible et bâclé.
La mort en sursis (4,5/10) : Le film ne trouve jamais son rythme mais une prestation plutôt intéressante de Michelle Monaghan.
Vamps (4/10) : Une comédie vampirique qui manque de mordant, reste le charme des actrices et la présence de Sigourney Weaver.

Films découverts
La traversée (3,5/10) : Les grosses ficelles scénaristiques ne fonctionnent pas et M. Youn est à la peine dans un rôle dramatique de père à la recherche de son enfant disparu.
Augustine (6/10) : Bonne interprétation mais le sujet aurait mérité un peu plus de profondeur.
Le capital (4,5/10) : Trop démonstratif et caricatural.
Thèrèse Desqueyroux (6,5/10) : Une réalisation académique pour un personnage tout en nuance.
Populaire (7/10) : Une vraie comédie populaire illuminée par Déborah François.
La chasse (7/10) : Scénario prenant et un grand Mads Mikkelsen.
Nous York (0,5/10) : Ce sont les critiques des spectacteurs d'Allociné qui en parle le mieux : c'est une dobe.
J'enrage de son absence (5,5/10) : un début convainquant mais qui tourne un peu en rond faute d'une situation de moins en moins crédible.
Comme des frères (6/10) : des personnages parfois irritants mais une histoire d'amitié qui semble sincère.
Captive (4,5/10) : Du reportage-fiction dépassé par son sujet.

Le monte-charge (6,5/10)
Le seigneur de la guerre (6/10)
La gloire et la peur (6,5/10)
billion dollar brain (5/10)
le mystère andromede (7/10)

Films revus
Argo (7,5/10)
Looper (7/10)

Série TV
Girls - saison 1 (6/10)
Boss - saison 1 (7,5/10)
Trône de fer - saison 2 (7/10)
Dernière édition par Karras le 31 mars 13, 22:42, édité 5 fois.

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12472
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar hellrick » 1 mars 13, 10:26

FILM DU MOIS

TOY STORY 2
Image

DECOUVERTES

- Toy Story 2 ==> 5/6 [ab3]

- Les inconnus dans la ville ==> 4,5/6 [blu Ray]
(un bon mélo / polar aux couleurs éclatantes)

- Sensastions ==> 4,5/6
(un beau classique du porno seventies)

- Taken 2 ==> 4,5/6
(un poil en dessous du 1 mais ça reste un très bon divertissement)

- Femmes criminelles ==> 4,5/6
(Le premier et le meilleur des Joy of Torture, du spectacle érotico sadique bien gore et déviant, à ne pas regarder avec une féministe :mrgreen: )

- Du plomb dans la tête ==> 4,5/6 [cinéma]
(polar d'action ultra prévisible et parfois brouillon mais quel plaisir quand même de revoir le grand Sly!)

- Le mariage est pour demain ==> 4,5/6
(très bon western romantique)

- Sans mobile apparent ==> 4,5/6
(un bon polar aux influences giallesques prononcées y a bon! )

- Une incroyable histoire ==> 4,5/6 [tcm]
(un bon thriller dont la faible durée - 70 minutes - est parfaitement appropriée)

- Giochi erotici di una famiglia per bene ==> 4/6
(un très divertissant sexy giallo malgré son côté ultra prévisible et son scénario balisé)

- Morituris ==> 4/6
(viols, tortures, gore, de la vraie exploitation crapuleuse à l'ancienne)

- Stolen ==> 4/6
(Nico dans un petit thriller d'action nerveux et fun, je prends)

- Dracula 3D ==> 4/6
(un film rétro, gore, généreux, sexy...que demandez de plus?)

- Get Carter ==> 4/6 [Ladeux]
(un remake sympa avec Sly...toutes façons j'aime pas beaucoup l'original)

- Flossie ==> 4/6 [dvd]
(un porno seventies enjoué, charmant et plutôt bien foutu, que demandez de plus dans le genre?)

- I love it from behind ==> 4/6
(Petite comédie érotique nipponne assez marrante au sujet d'une fille qui veut absolument baiser 100 mecs avant son mariage et de sa copine devenue lesbienne après un viol et qui prend son pied en sodomisant à coup de gode ses rencarts. Oui c'est rigolo et ça change des comédies frenchouillardes)

La femme aux seins percés==> 4/6
(Un bon pinku SM / humiliation avec quelques passages corsés)

The Indian Scarf==> 4/6
(Un krimi semi parodique avec Klaus Kinski plutôt amusant à suivre)

-Le convoyeur ==> 4/6 [13ème Rue]
(un bon polar revanchard)

- Le retour de Surcouf ==> 3,5/6 [action]
(Du cape et d'épée français sympathique quoique vieillot et un peu mollasson)

- Crimes of the black cat ==> 3,5/6
(un giallo classique mais avec UNE idée bien délire qui fait passer le reste)

- Drop Zone ==> 3,5/6 [France4]
(Des cascades sympas pour un passe temps tout à fait correct)

-Night of the executioner ==> 3,5/6
(plagiat over reac de Death Wish...je prends!)

- Flower and Snake IV ==> 3,5/6
(plus soft que les précédents, la routine du film érotique SM / tortures mais ça reste plaisant à regarder)

- L'assassin fantôme ==> 3,5/6
(giallo machination espagnol-italien de 1969. Une curiosité honnête )

- Au-delà ==> 3,5/6 [rtbf]
(un peu emmerdant au début puis ça s'améliore mais ça reste moyen)

- Le tueur à la rose rouge ==> 3,5/6
(Un proto giallo saupoudré d'une touche de fantastique avec Jean Sorel, un mix de Psychose et du sketch du mannequin d'Au coeur de la nuit. Mineur mais plaisant)

- The Man with the glass eye ==> 3,5/6
(un krimi très pop plutôt plaisant)

School Killer==> 3,5/6
(Un slasher / ghost story potable avec Paul Naschy)

- Invictus ==> 3,5/6 [france2]
(pas mal mais clairement trop long pour ce que ça raconte, le match final est plat et interminable.)

- La prison des femmes en furie ==> 3/6
(Petit women in prison bien trop timoré sur le sexe et les scènes sadiques pour convaincre. Dans sa seconde moitié ça vire au film d'aventures dans la jungle assez basique. Ca se regarde mais sans beaucoup de passion)

- Love and death in the garden of the gods ==> 3/6
(thriller d'inspiration giallesque assez quelconque et lent)

- Week end pour Helena ==> 3/6
(enième décalque des Diaboliques pour ce giallo machination franco espagnol très rare et oublié)

- Ghost Rider 2 ==> 3/6
(c'est incroyablement con mas on ne s'y ennuie pas et pis Nicolas pisse du feu et ça n'a pas de prix)

- Bangkok Dangerous - Remake ==> 3/6 [ab3]
(Un début plutôt réussi puis ça tourne en rond mais ça reste un passe temps sympa grâce à Nicolas)

- Angel of Darkness (live) ==> 3/6
(des tentacules dans le cul...oui je pouvais pas m'en empêcher. :oops: rigolo)

- Angel of Darkness II (live) ==> 3/6
(un manga en "vrai" avec des tentacules, beaucoup de cul et un peu de gore. Con mais rigolo)

- Angel of Darkness 5 (live) ==> 3/6
(comme les précédents, sans plus ni moins)

- Tarzan et les trappeurs ==> 3/6 [dvd]
(remontage cinéma potable de 3 épisodes d'une série télé avortée. Pour fans de Tarzan only)

- L'orchidée rouge ==> 3/6
(un médiocre krimi trop orienté film de gangster)

Dora la frénésie du plaisir==> 2,5/6 [dvd]
(Willy Rozier termine sa carrière dans le porno exotique bas de gamme...Une belle scène lesbienne, Olivier Mathot et quelques scènes bizarres mais ça reste bof.)

- les Crimes de Petiot ==> 2,5/6
(piètre giallo avec Paul Naschy)

- Lake Placid 2 ==> 2/6 [ab3]
(ultra paresseux)

- Effraction ==> 1,5/6
(Nico touche le fond!)

- The Marine 3: Homefront ==> 1,5/6
(le niveau zéro du dtv d'action mou du genou, pas même une baston correcte...bref: MIZérable)

- Les Expériences érotiques de Frankenstein ==> 1/6
(un Jess Franco catastrophique et imbuvable)

REDECOUVERTES

- X Men 2 ==> 5,5/6 [dvd]
(aussi bon que l'original, sinon davantage. Donc excellent)

- Die Hard 2 ==> 5/6 [dvd]
(toujours plaisant à souhait)

- Toy Story ==> 5/6 [ab3]

- Le Nom de la rose ==> 5/6 [dvd]

-L'Echange ==> 4,5/6 [dvd]
(un bon Clint)

-Sanke Eyes ==> 4,5/6 [clubRTL]
(Ca fait plaisir de voir Nico dans un vrai bon film)

-Bloodsport ==> 4,5/6 [Ab3]
(toujours un plaisir de revoir ce classique des eighties)

- La cité de la peur ==> 4/6 [dvd]

- Mort Subite ==> 4/6 [ClubRTL]

- Profession Profiler ==> 4/6 [clubRTL]
(C'est très con mais ce mélange de slasher, de Saw et de film d'action reste amusant)

- Le contrat ==> 3,5/6
(Très moyen mais c'est toujours un plaisir de revoir Arnold)

- Les Desperadoes ==> 3,5/6 [tcm]

- Haut les Flingues! ==> 3/6 [ladeux]
(Sympa de voir Clint et dans une moindre mesure Burt dans un univers de film noir...mais c'est la seule qualité du film!)

-Star Trek Generations ==> 3/6 [dvd]
(un double épisode de Star Trek TNG correct...sauf que c'est un film de cinéma!)

-Emmanuelle IV ==> 3/6
(quand même bien meilleur que le troisième)

- Raped by an angel ==> 3/6 [youtube]
Dernière édition par hellrick le 31 mars 13, 10:39, édité 22 fois.
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

Avatar de l’utilisateur
-Kaonashi Yupa-
Tata Yuyu
Messages : 10297
Inscription : 21 avr. 03, 16:18

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar -Kaonashi Yupa- » 1 mars 13, 10:28

Image
Mars 2013

Film du mois
Fish Tank

Films découverts
Sur écoute / The Wire, saison 2 *****
L'Etrange pouvoir de Norman (Chris Butler & Sam Fell) **
Numéro 9 (Shane Acker) **
Red Road (Andrea Arnold) ***

Films revus (Hors compétition)

Mes films du mois (depuis mai 2005)
Spoiler (cliquez pour afficher)

2005
Image
mai : Star Wars : Épisode III - La Revanche des Sith (Georges Lucas)
juin : Les Poupées russes (Cédric Klapish)
juillet : La Fille de Ryan (David Lean)
août : La Femme de Seisaku (Masumura Yasuzo)
septembre : La Ballade de Narayama (Kinoshita Keisuke)
octobre : Cette sacrée vérité (Leo McCarey)
novembre : Les Quatre cavaliers de l'Apocalypse (Vincente Minnelli)
decembre : L'Enfant (Luc et Jean-Pierre Dardenne)


2006
Image
janvier : Good Night, and Good Luck (Georges Clooney)
février : Le Nouveau monde (Terrence Malick)
mars : L'Incompris (Luigi Comencini)
avril : Scaramouche (Georges Sidney)
mai : La Terre tremble (Luchino Visconti)
juin : The Host (Bong Joon-ho)
juillet : Volver (Pedro Almodovar)
août : Pique-nique à Hanging Rock (Peter Weir)
septembre : Sandra (Luchino Visconti)
octobre : Le Vent se lève (Ken Loach)
novembre : Les Fils de l'homme (Alfonso Cuaron)
décembre : Kwaïdan (Kobayashi Masaki)


2007
Image
janvier : The Foutain (Darren Aronofsky)
février : Allemagne année zéro (Roberto Rossellini)
mars : Cria Cuervos (Carlos Saura)
avril : La Femme des sables (Teshigahara Hiroshi)
mai : Que le spectacle commence ! (Bob Fosse)
juin : Le Temps des gitans (Emir Kusturica)
juillet : Les Simpson, le film (David Silvermann)
août : Mondovino (Jonathan Nossiter)
septembre : Secret Sunshine (Lee Chang-dong)
octobre : L'Heure suprême (Frank Borzage)
novembre : La dolce vita (Federico Fellini)
décembre : No Country for Old Men (Joel & Ethan Coen)


2008
Image
janvier : Sweeney Todd, le barbier démoniaque de Fleet Street (Tim Burton)
février : La Graine et le mulet (Abdelatif Kechiche)
mars : There Will be Blood (Paul Thomas Anderson)
avril : Le Bel Antonio (Mauro Bolognini)
mai : Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal (Steven Spielberg)
juin : Une histoire d'amour suèdoise (Roy Andersson)
juillet : The Dark Knight (Christopher Nolan)
août : Wall.E (Andrew Stanton)
septembre : Lenny (Bob Fosse)
octobre : Qu'est-il arrivé à Baby Jane (Robert Aldrich)
novembre : L'Echange (Clint Eastwood)
décembre : Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman)


2009
Image
Janvier : Les Innocents (Jack Clayton)
Février : L'Etrange histoire de Benjamin Button (David Fincher)
Mars : Gran Torino (Clint Eastwood)
Avril : Ponyo sur la falaise (Hayao Miyazaki)
Mai : Coraline (Henry Selick)
Juin : Still Walking (Hirokazu Kore-eda)
Juillet : The Fall (Tarsem Singh)
Août : Requiem pour un massacre (Elem Klimov)
Septembre : Inglourious Basterds (Quentin Tarantino)
Octobre : Le Ruban blanc (Michael Haneke)
Novembre : Y a-t-il un pilote dans l'avion ? (Jim Abraham, David Zucker & Jerry Zucker)
Décembre : Avatar (James Cameron)


2010
Image
janvier : Bright Star (Jane Campion)
février : Le Bonheur (Alexandre Medvedkine)
mars : Le Guerrier silencieux (Nicolas Winding Refn)
avril : Zéro de conduite (Jean Vigo)
mai : Un éléphant ça trompe énormément (Yves Robert)
juin : Moon (Duncan Jones)
juillet : Into the Wild (Sean Penn)
août : Regarde les hommes tomber (Jacques Audiard)
septembre : Poetry (Lee Chang-dong)
octobre : Macadam Cowboy (John Schlesinger)
novembre : Quand passent les cigognes (Mikhail Kalatozov)
décembre : Une belle journée d'été (Edward Yang)


2011
Image
janvier : Le Vieux fusil (Robert Enrico)
février : Reds (Warren Beatty)
mars : Winter's Bone (Debra Granik)
avril : Bleu (Krzysztof Kieslowski)
Mai : Miracle en Alabama (Arthur Penn)
Juin : Alexandre le bienheureux (Yves Robert)
Juillet : Bienvenue Mister Chance (Hal Ashby)
Août : The Thing (John Carpenter)
septembre : Moby Dick (John Huston)
octobre : Un après-midi de chien (Sidney Lumet)
novembre : Mes chers amis (Mario Monicelli)
décembre : Hunger (Steve McQueen)


2012
janvier : Z (Costa-Gavras)
février : Ivan le terrible (Sergueï M. Eisenstein)
mars : Le Retour (Andreï Zviaguintsiev)
avril : Mad Men saisons 1 à 4 (Matthew Weiner)
mai : Paris (Cédric Klapisch)
juin : De rouille et d'os (Jacques Audiard)
juillet : Shotgun Stories (Jeff Nichols)
août : The Dark Knight rises (Christopher Nolan)
septembre : Koyaanisqatsi (Godfrey Reggio)
octobre : Baraka (Ron Fricke)
novembre : Le Complexe du castor (Jodie Foster)
décembre : Mary & Max (Adam Elliot)


2013
janvier : Sur écoute, saison 1 (David Simon)
Février : À la Merveille (Terrence Malick)
Dernière édition par -Kaonashi Yupa- le 1 avr. 13, 23:44, édité 4 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
Ouf Je Respire
Charles Foster Kane
Messages : 25452
Inscription : 15 avr. 03, 14:22
Localisation : Forêt d'Orléans

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar Ouf Je Respire » 1 mars 13, 10:39

Film du mois:

Image
Dernière édition par Ouf Je Respire le 30 mars 13, 13:01, édité 1 fois.
Image
« Toutes choses sont dites déjà ; mais comme personne n’écoute, il faut toujours recommencer. » André Gide

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 42643
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Votre film du mois de Mars 2013

Messagepar Flol » 1 mars 13, 10:40

Mars 2013

Film du mois

Image

Films découverts
La vérité si je mens ! 3 (Thomas Gilou) : 1/10
Un drôle de paroissien (Jean-Pierre Mocky) : 7/10
Hyde Park on Hudson (Roger Michell) : 5/10
The Warriors (Walter Hill) : 6.5/10
My Son, My Son, What Have Ye Done (Werner Herzog) : 7/10
Le Prix du Danger (Yves Boisset) : 5.5/10
Cherry 2000 (Steve De Jarnatt) : 3/10
To The Wonder (Terrence Malick) : 4/10
Spring Breakers (Harmony Korine) : 5/10
Walk Away Renée (Jonathan Caouette) : 6.5/10
The Nightcomers (Michael Winner) : 6.5/10
Live and Let Die (Guy Hamilton) : 6/10
Possessions (Eric Guirado) : 6.5/10
Man on Fire (Elie Chouraqui) : 6/10
Adieu Philippine (Jacques Rozier) : 3/10
Oz the Great and Powerful (Sam Raimi) : 5.5/10
The Russia House (Fred Schepisi) : 5/10
Cloud Atlas (Tom Tykwer, Andy Wachowski & Lana Wachowski) : 7/10
This is 40 (Judd Apatow) : 6/10
The Man with a Golden Gun (Guy Hamilton) : 6/10
The Swimmer (Frank Perry) : 8.5/10
The World, the Flesh and the Devil (Ranald McDougall) : 6.5/10
Shelter (Måns Mårlind & Björn Stein) : 2/10
Les vécés étaient fermés de l'intérieur (Patrice Leconte) : 5.5/10
Les Adieux à la Reine (Benoît Jacquot) : 3/10
Du Côté d'Orouët (Jacques Rozier) : 7/10
The Place Beyond The Pines (Derek Cianfrance) : 7.5/10
The Spy Who Loved Me (Lewis Gilbert) : 6/10
Bloody Bird (Michele Soavi) : 4.5/10
Chronique d'un été (Jean Rouch & Edgar Morin) : 8/10
[REC]³ Genesis (Paco Plaza) : 5/10
Ruby Sparks (Jonathan Dayton & Valerie Faris) : 6/10

Films revus (Hors compétition)
Thunderball (Terence Young) : 7/10 (=)
You Only Live Twice (Lewis Gilbert) : 6.5/10 (=)
On Her Majesty's Secret Service (Peter Hunt) : 8/10 (=)
Diamonds Are Forever (Guy Hamilton) : 3/10 (-)

Mes films du mois de Janvier 2005 à Février 2013
Spoiler (cliquez pour afficher)
Janvier 2005 : Turkish Delights (Paul Verhoeven)
Février 2005 : Bloody Sunday (Paul Greengrass)
Mars 2005 : The Life Aquatic with Steve Zissou (Wes Anderson)
Avril 2005 : Sweet Sixteen (Ken Loach)
Mai 2005 : Sleuth (Joseph L. Mankiewicz)
Juin 2005 : Man in the Moon (Robert Mulligan)
Juillet 2005 : Flesh + Blood (Paul Verhoeven)
Août 2005 : Bottle Rocket (Wes Anderson)
Septembre 2005 : The Getaway (Sam Peckinpah)
Octobre 2005 : Greed (Erich Von Stroheim)
Novembre 2005 : A History of Violence (David Cronenberg)
Décembre 2005 : The Man Who Would Be King (John Huston)
Janvier 2006 : Der Vierde Man (Paul Verhoeven)
Février 2006 : The New World (Terrence Malick)
Mars 2006 : Bring Me the Head of Alfredo Garcia (Sam Peckinpah)
Avril 2006 : Sorcerer (William Friedkin)
Mai 2006 : Testament (Lynn Littman)
Juin 2006 : The Last Boy Scout (Tony Scott)
Juillet 2006 : The Devil's Rejects (Rob Zombie)
Août 2006 : Breezy (Clint Eastwood)
Septembre 2006 : Tarnation (Jonathan Caouette)
Octobre 2006 : Children of Men (Alfonso Cuaron)
Novembre 2006 : Black Book (Paul Verhoeven)
Décembre 2006 : My Darling Clementine (John Ford)
Janvier 2007 : Casablanca (Michael Curtiz)
Février 2007 : Keane (Lodge Kerrigan)
Mars 2007 : Lonely are the Brave (David Miller)
Avril 2007 : The Prisoner of Shark Island (John Ford)
Mai 2007 : Babe : Pig in the City (George Miller)
Juin 2007 : The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Juillet 2007 : Two For The Road (Stanley Donen)
Août 2007 : Ratatouille (Brad Bird)
Septembre 2007 : The Bourne Supremacy (Paul Greengrass)
Octobre 2007 : Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Novembre 2007 : 24 Hour Party People (Michael Winterbottom)
Décembre 2007 : We Own The Night (James Gray)
Janvier 2008 : Sweeney Todd (Tim Burton)
Février 2008 : La Nuit Américaine (François Truffaut)
Mars 2008 : The Man Who Shot Liberty Valance (John Ford)
Avril 2008 : F...comme Fairbanks (Maurice Dugowson)
Mai 2008 : Mr Smith Goes to Washington (Frank Capra)
Juin 2008 : Block Party (Michel Gondry)
Juillet 2008 : Bridge to Terabithia (Gabor Csupo)
Août 2008 : The Pursuit of Happyness (Gabriele Muccino)
Septembre 2008 : The Mist (Frank Darabont)
Octobre 2008 : Entre les murs (Laurent Cantet)
Novembre 2008 : At Close Range (James Foley)
Décembre 2008 : Faits Divers (Raymond Depardon)
Janvier 2009 : Urgences (Raymond Depardon)
Février 2009 : The Wrestler (Darren Aronofsky)
Mars 2009 : You can't take it with you (Frank Capra)
Avril 2009 : Le Trou (Jacques Becker)
Mai 2009 : Family Life (Ken Loach)
Juin 2009 : La Ronde (Max Ophüls)
Juillet 2009 : Bukowski - Born Into This (John Dullaghan)
Août 2009 : Inglourious Basterds (Quentin Tarantino)
Septembre 2009 : District 9 (Neil Blomkamp)
Octobre 2009 : (500) Days of Summer (Marc Webb)
Novembre 2009 : Once (John Carney)
Décembre 2009 : Avatar (James Cameron)
Janvier 2010 : Mr. Nobody (Jaco Van Dormael)
Février 2010 : Valkyrie (Bryan Singer)
Mars 2010 : Boy A (John Crowley)
Avril 2010 : The Red Shoes (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Mai 2010 : Grey Gardens (Albert Maysles, David Maysles, Ellen Hovde & Muffie Meyer)
Juin 2010 : Sixteen Candles (John Hughes)
Juillet 2010 : The Fall (Tarsem Singh)
Août 2010 : This Is It (Kenny Ortega)
Septembre 2010 : Des Hommes et des Dieux (Xavier Beauvois)
Octobre 2010 : The Social Network (David Fincher)
Novembre 2010 : The Dead (John Huston)
Décembre 2010 : Death Wish III (Michael Winner)
Janvier 2011 : Miracle Mile (Steve De Jarnatt)
Février 2011 : On Her Majesty's Secret Service (Peter Hunt)
Mars 2011 : Brief Encounter (David Lean)
Avril 2011 : Punishment Park (Peter Watkins)
Mai 2011 : The Tree of Life (Terrence Malick)
Juin 2011 : Running on Empty (Sidney Lumet)
Juillet 2011 : Music Box (Costa-Gavras)
Août 2011 : The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford (Andrew Dominik)
Septembre 2011 : 7th Heaven (Frank Borzage)
Octobre 2011 : The Plague Dogs (Martin Rosen)
Novembre 2011 : Super (James Gunn)
Décembre 2011 : City of Hope (John Sayles)
Janvier 2012 : Take Shelter (Jeff Nichols)
Février 2012 : Incendies (Denis Villeneuve)
Mars 2012 : Modern Times (Charlie Chaplin)
Avril 2012 : A propos d'Elly (Asghar Farhadi)
Mai 2012 : The Conversation (Francis Ford Coppola)
Juin 2012 : The Myth of the American Sleepover (David Robert Mitchell)
Juillet 2012 : L'Assassin habite au 21 (Henri-Georges Clouzot)
Août 2012 : Scaramouche (George Sidney)
Septembre 2012 : The Tall T (Budd Boetticher)
Octobre 2012 : Anatomy of a Murder (Otto Preminger)
Novembre 2012 : Frankenweenie (Tim Burton)
Décembre 2012 : Le Havre (Aki Kaurismäki)
Janvier 2013 : The White Diamond (Werner Herzog)
Février 2013 : Oslo, 31 Août (Joachim Trier)
Dernière édition par Flol le 30 mars 13, 13:27, édité 30 fois.