Lucio Fulci (1927-1996)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés après 1980

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Borislehachoir
Machino
Messages : 1345
Inscription : 17 févr. 06, 14:34

Re: Lucio Fulci

Messagepar Borislehachoir » 20 mai 08, 18:09

Blue a écrit :Suis-je donc le seul à vénérer "Frayeurs" ? :|


Non. :)

Après découverte de Frayeurs cette semaine je le considère pour l'instant ( à chaud donc ) comme très légèrement supérieur à l'Au-Delà avec lequel j'ai eu beaucoup de mal pour ce qui est de la construction scénaristique.
Les deux grandes scènes gores de Frayeurs m'ont mis franchement mal à l'aise ( même si à ce niveau l'Au-delà est pire avec ses ignobles arraches d'yeux ) et la fin est franchement surprenante. Ces zombies prenant feu les uns après les autres, cette ambiance macabre, cette pluie d'asticots... j'aime énormément.

J'ai aussi vu l'emmurée vivante que j'avais apprécié mais à un degré moindre, et j'espère découvrir bientôt son western " le temps du massacre ".

mannhunter
Laspalès
Messages : 15374
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Lucio Fulci

Messagepar mannhunter » 30 mai 08, 11:22

"Le temps du massacre" prévu en dvd chez Studio Canal pour le 22 Juillet! :)

Avatar de l’utilisateur
hellrick
David O. Selznick
Messages : 12472
Inscription : 14 mai 08, 16:24
Liste de DVD
Localisation : Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Lucio Fulci

Messagepar hellrick » 30 mai 08, 12:54

Bon je débarque un peu mais j'aime beaucoup Fulci, en particulier sa tétralogie des zombies.

L'ENFER DES ZOMBIES, L'AU DELA et FRAYEURS sont pour moi des chefs d'oeuvres absolus, des monuments du fantastique horrifique et gore que je revoie souvent depuis que je les ai découvert voici une vingtaine d'années en K7 vidéo. LA MAISON PRES DU CIMETIERRE et L'EVENTREUR DE NEW YORK sont également de grandes réussites...vraiment excellent tout ça, comme LA GUERRE DES GANGS, un polar d'une violence hallucinante.

Maintenant pour AENIGMA, MURDER ROCK IN THE DANCING DEATH, LE CHAT NOIR, etc. là bon c'est largement moins bien, pour ne pas dire limite nul. Quand au ZOMBIE 3 terminé par Mattei et Fragazzo ben là on peut parler de gros nanar bien déjanté et rythmé avec des scènes tellement "autre" que je le trouve très attachant ce petit Z...presque autant que VIRUS CANNIBALE, LA TERREUR DES ZOMBIES ou ZOMBIE HOLOCAUSTE qui sont les mètres étalons du bis italien gore à outrance. :)
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image

mannhunter
Laspalès
Messages : 15374
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Lucio Fulci

Messagepar mannhunter » 14 juin 08, 22:07


mannhunter
Laspalès
Messages : 15374
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Lucio Fulci

Messagepar mannhunter » 19 juin 08, 15:55


Avatar de l’utilisateur
Wall of Voodoo Fan
Machino
Messages : 1092
Inscription : 30 nov. 04, 15:00
Localisation : Tijuana ?

Re: Lucio Fulci

Messagepar Wall of Voodoo Fan » 17 juil. 08, 22:38

En février 2008, est sorti aux Etats-Unis, en dvd multizone, un documentaire de plus de trois heures sur Fulci, intitulé Paura : Lucio Fulci Remembered Volume 1

http://www.pauraprod.com/shop2.htm

Un édition limitée à 2500 copies!
I wish I was in Tijuana, eating barbequed Iguana, I'd take requests on the telephone, I'm on a wavelength far from home. I'm on a Mexican Radio, I'm on a Mexican, woaa Radio !

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17633
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Lucio Fulci

Messagepar Kevin95 » 19 juil. 08, 12:34

Trois heures pour un volume 1 ! :shock:
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Wall of Voodoo Fan
Machino
Messages : 1092
Inscription : 30 nov. 04, 15:00
Localisation : Tijuana ?

Re: Lucio Fulci

Messagepar Wall of Voodoo Fan » 19 juil. 08, 14:29

Kevin95 a écrit :Trois heures pour un volume 1 ! :shock:


Tu devrais lire le nombre de personnes interviewées, cela donne envie de voir ce documentaire!
I wish I was in Tijuana, eating barbequed Iguana, I'd take requests on the telephone, I'm on a wavelength far from home. I'm on a Mexican Radio, I'm on a Mexican, woaa Radio !

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17633
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Re: Lucio Fulci

Messagepar Kevin95 » 19 juil. 08, 16:37

C'est sur que ça donne envie ! 8)
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Nomorereasons
Dédé du Pacifique
Messages : 5151
Inscription : 29 mai 07, 20:19

Re: Lucio Fulci

Messagepar Nomorereasons » 19 juil. 08, 16:57

Le cauchemar... :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Outerlimits
Assistant opérateur
Messages : 2531
Inscription : 26 avr. 08, 23:24

Re: Lucio Fulci

Messagepar Outerlimits » 22 juil. 08, 12:27

Borislehachoir a écrit :
Blue a écrit :Suis-je donc le seul à vénérer "Frayeurs" ? :|


Non. :)

Après découverte de Frayeurs cette semaine je le considère pour l'instant ( à chaud donc ) comme très légèrement supérieur à l'Au-Delà avec lequel j'ai eu beaucoup de mal pour ce qui est de la construction scénaristique.Les deux grandes scènes gores de Frayeurs m'ont mis franchement mal à l'aise ( même si à ce niveau l'Au-delà est pire avec ses ignobles arraches d'yeux ) et la fin est franchement surprenante. Ces zombies prenant feu les uns après les autres, cette ambiance macabre, cette pluie d'asticots... j'aime énormément.

J'ai aussi vu l'emmurée vivante que j'avais apprécié mais à un degré moindre, et j'espère découvrir bientôt son western " le temps du massacre ".



Mais en ce qui concerne "L'au-delà" (pour moi l'oeuvre maîtresse du réalisateur), ce défaut de construction scénaristique est voulu, ce qui fait d'ailleurs la puissance du film. Lucio Fulci a voulu mettre en avant une succession de "peintures" morbides, souvent sans liens apparents, afin de représenter l'enfer. Les - volontaires - élipses (quel péril voit la femme du plombier à la morgue avant de se faire ronger le visage par l'acide ?) et ce manque de repères scénaristiques amplifient le malaise, qui n'aurait jamais été aussi grand si l'histoire avait adopté un caractère "rationnel". Ici, le spectateur en manque (presque) total de repère est ainsi plongé dans le cauchemar le plus absolu.
Ce film, je l'avais vu au ciné à sa sortie nationale, en 1981. A l'époque (j'avais 14 ans), j'avais été choqué. Je ne pouvais regarder toutes les scènes...

Frayeurs au contraire, découvert en VHS plus tard, m'avait déçu. J'avais trouvé le rythme trop lent, les séquences trop appuyées, et le final trop déroutant.

Pour moi, Fulci s'est fourvoyé à partir de "L'éventreur de New York", (qui reste encore honorable, parce que aprés...).

Avatar de l’utilisateur
nobody smith
Monteur
Messages : 4544
Inscription : 13 déc. 07, 19:24

Re: Lucio Fulci

Messagepar nobody smith » 5 août 08, 09:26

Je viens de découvrir mon premier Lucio Fulci au cinéma avec l’au-delà. Je dois reconnaître que je comprends tout à fait pourquoi le bonhomme se traîne une réputation aussi désastreuse. Cela dit, j’ai beaucoup aimé. Pourtant dieu sait que c’est catastrophique sur bien des points (pour ne pas dire tous les points). Le récit est mal fagoté (qu’est-ce qui se passe exactement dans le dernier acte ?), les personnages sont creux (et très cons), les répliques sont ineptes (je précise que je l’ai vu en VF), les situations sont grotesques (Maurice qu’est ce que tu fout là ? Mais j’en sais rien ! :lol: ), le gore débarque de manière mécanique (aucun personnage ne doit survivre), l’usage du zoom et de la musique est intempestif... Mais ces multiples défauts font également la qualité du film qui révèle un charme daté fort puissant (en tout cas sur moi). Fulci traite avec sincérité et amour son histoire en oubliant le rationnel au profit d'une multiplication de séquences marquantes incroyables. J’ai d’ailleurs été très surpris par ce gore craspec, ne m’attendant pas à des débordements trash si extrêmes. Fulci arrive néanmoins à la rendre terriblement alléchant par sa recherche graphique s’attardant sur ses putréfiants débordements pour en faire ressortir une certaine beauté esthétique comme, par exemple, avec cette image du trou dans le mur de boue qui s’agrandit. A défaut d’y voir un maître, je vois surtout en Fulci un passionné.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image

mannhunter
Laspalès
Messages : 15374
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Lucio Fulci

Messagepar mannhunter » 1 nov. 08, 11:52

du nouveau sur le site français de Fulci:

http://www.luciofulci.fr/

mannhunter
Laspalès
Messages : 15374
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Lucio Fulci

Messagepar mannhunter » 14 nov. 08, 11:54

vu hier soir le dernier Fulci "Door to silence" et pas aimé du tout ...on devine la volonté métaphorique derrière ce road movie mais le film est terriblement répétitif,ennuyeux,platement tourné et desservi par un John Savage cachetonneur...en ce qui me concerne,l'un des plus mauvais Fulci! :(

mannhunter
Laspalès
Messages : 15374
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : Haute Normandie et Ile de France!

Re: Lucio Fulci

Messagepar mannhunter » 10 janv. 09, 14:14