Mario Bava (1914-1980)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980...

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Nutella

Mario Bava (1914-1980)

Messagepar Nutella » 22 déc. 03, 22:08

EDIT DE LA MODERATION:

N'hésitez pas à consulter les différents topics consacrés aux films de Mario Bava

Le masque du démon (1960)
Les trois visages de la peur (1963)
La fille qui en savait trop (1963)
Le corps et le fouet (1963)
texte d'étude sur "Le corps et le fouet" et "la vierge de Nuremberg (Margheriti)

Cycle Mario Bava sur CinéCinémas







------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------









L'espion qui venait du surgelé:
mon dieu que ce film est mauvais.on ne peut pas dire que Bava soit doué pour la comédie :?
il a voulu retrouver la veine burlesque des grands films comique du muet,mais on ne rit jamais,malgré la présence d'un Vincent Price plus cabotin que jamais.
tout réalisateur a des haut et des bas,Maitre Bava n'y échappe pas...
d'ailleurs qui connait le titre original? par ce que la traduction Francaise est ausi débile que le film en question :?

1/10

Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Messages : 6874
Inscription : 22 févr. 04, 18:02

Mario Bava (1914-1980)

Messagepar Frank Bannister » 23 févr. 04, 18:26

j'ouvre donc un topic sur celui que je considère comme l'un des grands réalisateurs italiens. Bien sur,rien a voir avec Fellini et autres Visconti. Ce qui frappe tout d'abord dans le cinéma de Mario Bava (directeur photo de formation),c'est la photo très soigné de ses films (a l'excetpion peut-etre de SHOCK).
Formellement, ses films sont une réussite meme si certains diront que sa mise en scène c'est du n'importe quoi, je dirais que le monsieur experimente avant tout et surtout,il fait avec les moyens du bord. Quand on a quasiment pas de budget,on fait avec ce que l'on a. Et a ce jeu là,Bava n'est pas en reste puisque les budget qui lui sont alloué sont souvent ridicules voir proche du simple cachet. quand on voit la superbe photo de "la planete des vampires" ou "6 femmes pour l'assassin", on se dit que ce réalisateur a du talent a revendre.

Mario Bava est le pere d'un genre typiquement italien, le giallo. Meme si la pérennité du genre lui est accordé,c'est a dario argento que l'on associe le plus souvent a ce genre: un film policier aux meurtres gore et a la mise en scène stylisée.

avec LA BAIE SANGLANTE, il met en place les bases d'un genre très prisé aux Etats-Unis dans la décennie 1980, Le Slasher, dont les personnages de Jason Vorhees, Freddy Kruger, Michael Myers et autres "Boogie-men" en feront les beau jours. Sur le principe du "Whodunit", un tueur en série massacre un a un de jeunes gens insouciants.

On reproche souvent a Bava le manque de rigueur de ses scénarios, une mise en scène baclée (des mouvements de caméras trop hasardeux), une direction d'acteurs approximative voir inexistante. On lui reproche de faire un cinéma racoleur a la violence gratuite. Aujourd'hui, on commence a réevaluer son travail meme si il n'est pas encore étudier dans les facs ou école de cinéma.

Il faut tout de meme remettre le personnage dans son contexte: Bava ne tournait que des films de commande, dans des délais très court et pour des budgets ridicules.

Un réalisateur touche a tout qui s'aventura aussi bien dans le fantastique (le masque du demon), le western,le film d'aventure (Duel au couteau) la Science-Fiction (la planete des vampires), l'adaptation de Fumetti (Danger Diabolik!); le giallo (La fille qui en savait trop) ou encore la comédie (L'espion qui venait du surgelé).

mon Top 5:

-6 femmes pour l'assassin
-Le corps et le fouet
-Operation Peur
-Le Masque du Démon
-Danger Diabolik


je n'ai bien sur pas tout dit sur Bava,je voulais ouvrir le débat sur ce metteur en scène. Je vous laisse la parole. n'hésiter pas a dire tout le bien ou tout le mal que vous pensez de lui,ce que vous aimez dans ces films,ou ce que vous n'aimez pas.

Image

Avatar de l’utilisateur
vic
viking
Messages : 3473
Inscription : 26 avr. 03, 18:37
Localisation : IHTFP

Messagepar vic » 23 févr. 04, 18:55

J'adore les films de Bava, et j'ai bcp de sympathie et de respect pour le bonhomme.
Et je me moque bien que la plupart des gens le trouve "surestimé." Si vous n'aimez pas, passez votre chemin. :P
Je préfère qu'il soit "surestimé" que oublié.
Image

Withdrawing in disgust is not the same thing as apathy.

Consistency is the last refuge of the unimaginative. Oscar Wilde

Unité Ogami Ittô.

Philip Marlowe
murder on the dance floor
Messages : 7288
Inscription : 13 avr. 03, 18:33
Localisation : Bonne question...

Messagepar Philip Marlowe » 23 févr. 04, 18:55

Pour l'instant je n'ai vu que Le Masque du Démon que j'ai trouvé ni bon ni mauvais. En tout cas je n'y ai pas trouvé la marque d'un grand réalisateur :? Il faudrait que j'essaye les autres mais je dois avouer que celui-là m'a un peu démotivé :oops:

Brice Kantor
Mister Ironbutt 2005
Messages : 7490
Inscription : 13 avr. 03, 09:15
Contact :

Messagepar Brice Kantor » 23 févr. 04, 18:59

Vu que deux, La Fille qui en savait trop et Le masque du Démon, et c'est pas spécialement ce que j'ai vu de plus enthousiasmant...

J'attend de voir ses autres films.

Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Messages : 6874
Inscription : 22 févr. 04, 18:02

Messagepar Frank Bannister » 23 févr. 04, 19:04

"le masque du demon" est généralement considéré comme son meilleur film.en tout cas,c'est le plus reconnu par la critique. Ses autres films sont beaucoup plus déviant dans les thèmes ou la violence graphiques. Je trouve "le masque du demon" très accessible par rapport a des films comme "l'ile de l'épouvante" par exemple.

Avatar de l’utilisateur
Cinetudes
Accessoiriste
Messages : 1724
Inscription : 14 avr. 03, 12:25
Localisation : Jersey ( Iles Anglo Normandes- Channel Islands)
Contact :

Messagepar Cinetudes » 23 févr. 04, 19:17

Je suis obligé de venir mettre mon mot quand il s'agit de Bava.

Le problème est qu'il y à tellement de choses à dire sur son cinéma que je risque de surcharger les pages du forum et casser la tête des forumeurs ou pire que j'ai écrit ds le vent et que mon message soit zappé.

Donc pour essayer de faire court, les oeuvres de Bava sont loin d'être toutes équivalents en terme de qualité et il faut bien avouer que certaines se détachent trés nettement du lot. Il faut effectivement éviter de se pencher de trop prêt sur les scénarios de ses films sous peine d'être assez déçus. De même le jeu d'acteur est souvent un des éléments les plus faibles de ses oeuvres ou du moins le plus traditionnel.

Bava est un pur cinéaste qui sait se servir de tous les éléments que le cinéma met à sa disposition afin de visuellement et viscéralement accorcher son spectateur. Il est un expérimentateur de formes absolument primordial pour le cinéma et ses audaces formelles et structurelles ont ouvert la voie àçnombre de cinéaste importants.

Il est l'un des rares cinéastes à développer une mise en scène comme personnage à part entière, à même d'exprimer beaucoup plus que l'histoire ou les héros même du film. Son utilisation remarquable et trés subtile du son est elle aussi en avance sur son temps.

Il sut ainsi mêler comme les plus grands cinéma commercial (un histoire gothique à l'italienne avec meurtres et jolies victimes dénudées) et cinéma vraiment expérimental. Sauf que dans son cas le déséquilibre est assez grand entre la valeur de la partie commerciale de son cinéma (qui en fait un réalisateur de plus au talent visuel énorme) et sa capacité à truffer ses meilleurs films d'un sous texte psychanalitique à décrypter (les codes de couleurs, la fascination pour tout un éventail de perversions) mais surtout d'innover sur le montage, sur la struture narrative de ses oeuvres.
Un film comme Opération Peur peut paraitre d'une vide absolu et pourtant si l'on gratte un peu cette oeuvre est d'une modernité sidérante au niveau de sa structure et Bava y tente beaucoup de choses (le personnage qui finit par se rattraper lui même) qui sont malheureusement rarement perçues par le grand public et que la critique intellectuelle n'aura pas vu du fait même que Bava est un artiste et non un auteur.

Enfin ça se discute!!!

Stef

Ps: voila pour un début :wink:
Image

Avatar de l’utilisateur
Lord Henry
A mes délires
Messages : 9468
Inscription : 3 janv. 04, 01:49
Localisation : 17 Paseo Verde

Messagepar Lord Henry » 23 févr. 04, 19:30

Je n'imaginais pas que l'on pût considérer les mises en scène de Bava comme "baclées". Je ne puis me targuer que d'une connaissance partielle de sa filmographie, néanmoins je le tiens pour un styliste de grande classe.

Composition des plans, élégance des travellings, chorégraphie des scènes; un mélange suprême d'érotisme et de morbidité; tous éléments dont la réunion n'a cessé de susciter mon admiration et me valoir bien des plaisirs.

Outre les classiques susmentionnés, deux titres à mettre en valeur: La Planète des Vampires et Lisa e il diavolo, dans sa version d'origine.

Un excellent site dédié au réalisateur:
mariobava
Image

Avatar de l’utilisateur
Marcel
Assistant(e) machine à café
Messages : 101
Inscription : 10 mai 03, 16:57

Messagepar Marcel » 23 févr. 04, 19:35

Mario Bava est certainement un grand réalisateur car il a réussi à me faire passer un bon moment devant des culturistes en jupette :roll: .... En effet Hercule contre les Vampires est un des rares péplums que j'apprécie, et cela est du à la principale qualité du bonhomme: la photographie. Ce péplum est saturé de lumières colorés et propose plusieurs belles images.
Ces qualités se retrouvent plus finement dans le Corps et le fouet ou certaines plans atteignent presque une dimension picturale et ou a également en contrepoint une belle utilisation des noirs.

Par contre j'ai moins apprécié Lisa et le diable et Six femmes pour l'assassin dont la photographie me semble plus terne... (encore que j'aimerai réviser mon jugement en voyant Six femmes... dans une bonne copie...)

J'ai pu aussi voir un de ses derniers films (Des chiens enragés ou quelque chose comme ça) et j'ai été deçu que ce soit un de ses films: il n'a techniquement rien d'exceptionnel et le scénario, à part la pirouette finale et amorale, est assez racoleur ( :mrgreen: et pourtant j'aime bien quand ça racole! )

Quant au Masque du démon ce film est génial (Barbara Steele :D )

Philip Marlowe
murder on the dance floor
Messages : 7288
Inscription : 13 avr. 03, 18:33
Localisation : Bonne question...

Messagepar Philip Marlowe » 23 févr. 04, 19:37

Marcel a écrit :
Quant au Masque du démon ce film est génial (Barbara Steele :D )
Ben justement, je pense qu'on s'ennuierait ferme sans sa plastique :?

Avatar de l’utilisateur
Cinetudes
Accessoiriste
Messages : 1724
Inscription : 14 avr. 03, 12:25
Localisation : Jersey ( Iles Anglo Normandes- Channel Islands)
Contact :

Messagepar Cinetudes » 23 févr. 04, 19:48

Lord henry,

autant pour moi Lisa et le Diable est l'un des films les plus passionnants de Bava, autant j'ai été immensément déçu par La Planête des Vampires dans lequel j'ai trouvé trés peu à me mettre sous la dent.

Le corps et le Fouet me parait 100 fois plus interessant !!

Maintenant j'aimerai bien savoir ce qui t'a tant plus dans La Planêtes des Vampires car malgré toute ma bonne volonté je n'ai pas accorché une seule seconde.

Stef
Image

Avatar de l’utilisateur
james
Assistant opérateur
Messages : 2093
Inscription : 8 nov. 03, 18:14

Re: Mario Bava,surestimé ou sous-estimé?

Messagepar james » 23 févr. 04, 20:07

William Munny a écrit :j'ouvre donc un topic sur celui que je considère comme l'un des grands réalisateurs italiens. Bien sur,rien a voir avec Fellini et autres Visconti. Ce qui frappe tout d'abord dans le cinéma de Mario Bava (directeur photo de formation),c'est la photo très soigné de ses films (a l'excetpion peut-etre de SHOCK).
Formellement, ses films sont une réussite meme si certains diront que sa mise en scène c'est du n'importe quoi, je dirais que le monsieur experimente avant tout et surtout,il fait avec les moyens du bord. Quand on a quasiment pas de budget,on fait avec ce que l'on a. Et a ce jeu là,Bava n'est pas en reste puisque les budget qui lui sont alloué sont souvent ridicules voir proche du simple cachet. quand on voit la superbe photo de "la planete des vampires" ou "6 femmes pour l'assassin", on se dit que ce réalisateur a du talent a revendre.

Mario Bava est le pere d'un genre typiquement italien, le giallo. Meme si la pérennité du genre lui est accordé,c'est a dario argento que l'on associe le plus souvent a ce genre: un film policier aux meurtres gore et a la mise en scène stylisée.

avec LA BAIE SANGLANTE, il met en place les bases d'un genre très prisé aux Etats-Unis dans la décennie 1980, Le Slasher, dont les personnages de Jason Vorhees, Freddy Kruger, Michael Myers et autres "Boogie-men" en feront les beau jours. Sur le principe du "Whodunit", un tueur en série massacre un a un de jeunes gens insouciants.

On reproche souvent a Bava le manque de rigueur de ses scénarios, une mise en scène baclée (des mouvements de caméras trop hasardeux), une direction d'acteurs approximative voir inexistante. On lui reproche de faire un cinéma racoleur a la violence gratuite. Aujourd'hui, on commence a réevaluer son travail meme si il n'est pas encore étudier dans les facs ou école de cinéma.

Il faut tout de meme remettre le personnage dans son contexte: Bava ne tournait que des films de commande, dans des délais très court et pour des budgets ridicules.

Un réalisateur touche a tout qui s'aventura aussi bien dans le fantastique (le masque du demon), le western,le film d'aventure (Duel au couteau) la Science-Fiction (la planete des vampires), l'adaptation de Fumetti (Danger Diabolik!); le giallo (La fille qui en savait trop) ou encore la comédie (L'espion qui venait du surgelé).

mon Top 5:

-6 femmes pour l'assassin
-Le corps et le fouet
-Operation Peur
-Le Masque du Démon
-Danger Diabolik


je n'ai bien sur pas tout dit sur Bava,je voulais ouvrir le débat sur ce metteur en scène. Je vous laisse la parole. n'hésiter pas a dire tout le bien ou tout le mal que vous pensez de lui,ce que vous aimez dans ces films,ou ce que vous n'aimez pas.

Image
aNON pas le western grrrrrrrrrrrrrrrrr :twisted:
je suis fana de ce genre ciné,je recherche et propose.merci

Avatar de l’utilisateur
Marcel
Assistant(e) machine à café
Messages : 101
Inscription : 10 mai 03, 16:57

Messagepar Marcel » 23 févr. 04, 20:08

Philip Marlowe a écrit :
Marcel a écrit :
Quant au Masque du démon ce film est génial (Barbara Steele :D )
Ben justement, je pense qu'on s'ennuierait ferme sans sa plastique :?


Je perd toute objectivité quand il y a Barbara Steele !! :mrgreen:

Image Image

Avatar de l’utilisateur
mannhunter
Laspalès
Messages : 14804
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : PARIS et EVREUX
Contact :

Re: Mario Bava,surestimé ou sous-estimé?

Messagepar mannhunter » 23 févr. 04, 22:08

William Munny a écrit :Aujourd'hui, on commence a réevaluer son travail meme si il n'est pas encore étudier dans les facs ou école de cinéma.


et moi qui pensais qu'il était désormais assez largement reconnu comme l'un des plus Grands du cinéma italien :roll: ...c'est vrai qu'il a été reconnu que bien des années après sa mort! :(
en tout cas,je sais qu'il était au programme du cours de Maitrise de cinéma à Jussieu,en bonne compagnie de dario Argento et brian De Palma! 8)

Avatar de l’utilisateur
mannhunter
Laspalès
Messages : 14804
Inscription : 13 avr. 03, 11:05
Localisation : PARIS et EVREUX
Contact :

Messagepar mannhunter » 23 févr. 04, 22:17

Cinetudes a écrit :Donc pour essayer de faire court, les oeuvres de Bava sont loin d'être toutes équivalents en terme de qualité et il faut bien avouer que certaines se détachent trés nettement du lot.


alors j'ai la chance d'aimer pratiquement tous les films que j'ai pu voir de ce cinéaste (LA FILLE QUI EN SAVAIT TROP,LES 3 VISAGES DE LA PEUR,6 FEMMES POUR L'ASSASSIN,OPERATION PEUR,DANGER DIABOLIK,UNE HACHE POUR LA LUNE DE MIEL,CANI ARRABBIATI,LA BAIE SANGLANTE et même les Bava réputés "mineurs" comme L'ILE DE L'EPOUVANTE,BARON BLOOD et SHOCK!) :wink:
je crois même que j'ai accroché plus vite et facilement à son oeuvre que celle de dario Argento (qui reste pourtant l'un de mes 3 cinéastes préférés!)! :roll: 8) :wink:

PS: je recherche d'ailleurs le téléfilm LA VENERE D'ILLE,si quelqu'un en possède une copie... :wink: