Max Ophuls (1902-1957)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
Sergius Karamzin
Invité
Messages : 5977
Inscription : 14 avr. 03, 11:54

Max Ophuls (1902-1957)

Messagepar Sergius Karamzin » 20 août 03, 16:58

"Caught" de Max Opuls

Oui va avez bien lu Opuls (voir le générique). Pourquoi a-t-il laissé passer ça, c'est bizarre... à moins qu'il ai trouvé ça drôle.

Servi par un noir et blanc soigné, le film semble se dérouler dans la pénombre, lumières éteintes, même pour les scènes de jour. A rapprocher de l'esthétique expressionniste qu'on retrouve dans Rebecca (sans pourtant l'atteindre).

Le film est très beau, avec de vrais accents CitizenKaniens dans le personnage de Robert Ryan. Un très beau jeu de la part de Barbara Bel Geddes (meilleure que dans Dallas !) et de James Mason. Une approche très empathique des personnages (chose que je ne retrouve pas par exemple chez Hitchcock ou Welles).

Ophuls manie toujours aussi bien le travelling, en en faisant un peu moins qu'à l'accoutumée, même s'il traverse une bonne dizaine de murs invisibles, chose qui ne se fait plus tellement de nos jours (dommage).

La musique est aussi très intéressante et appuie l'action comme la psychologie des personnages. La fin est un peu vite expédiée, mais le film se déguste vraiment bien.

Margo

Messagepar Margo » 20 août 03, 17:05

Roy Neary en parle ici:wink:

Avatar de l’utilisateur
Requiem
David O. Selznick
Messages : 12124
Inscription : 13 avr. 03, 10:37
Localisation : In the veins of the Dragon

Re: "Caught" de Max Opuls

Messagepar Requiem » 21 août 03, 16:34

Sergius Karamzin a écrit :
Le film est très beau, avec de vrais accents CitizenKaniens dans le personnage de Robert Ryan.


Apparement le personnage serait inspiré du même triste sire duquel Welles avait tiré l'essence de Kane. :wink:

Avatar de l’utilisateur
George Kaplan
David O. Selznick
Messages : 12098
Inscription : 14 avr. 03, 11:32
Localisation : Une poche pour la chocolatine ?

Messagepar George Kaplan » 22 août 03, 09:16

Suite à ce topic, je l'ai regardé hier. C'était mon premier Ophuls (ehhh oui !!) et contrairement à ce que dit Roy dans sa trés bonne critique, j'ai tout de même pris du plaisir à découvrir cet auteur avec ce film. Les travelling latéraux dont parle Sergius sont en effet très beaux et apportent une certaines fluidité aux scènes. De mon côté j'ai surtout été impresionné par l'utilisation des plongées et contre plongées (dont une dans la voiture assez dingue) qui permettent d'instaurer des rapports de force entre les personnages.

Sinon l'interprétation est également bonne même si j'ai un peu de mal à croire que Madame Ewing fut jeune un jour. Je n'arrivais pas à lui enlever son image de grand mère :lol: Quand aux deux hommes, ils sont simplement excellents.

Voilà, une histoire bien sombre, parfaitement menée avec un style discret mais efficace ! Bref, du très bon cinoche :D

Bob Harris

Messagepar Bob Harris » 22 août 03, 11:58

Euh....

Qui veut bien me le prêter? :lol:

Avatar de l’utilisateur
George Kaplan
David O. Selznick
Messages : 12098
Inscription : 14 avr. 03, 11:32
Localisation : Une poche pour la chocolatine ?

Messagepar George Kaplan » 22 août 03, 15:08

Bill Harford a écrit :Euh....

Qui veut bien me le prêter? :lol:


Prochaine fois qu'on se croise je te le preterai :wink:

Majordome
Décorateur
Messages : 3793
Inscription : 13 avr. 03, 03:00
Localisation : De mon canapé.

Messagepar Majordome » 2 sept. 03, 00:44

Très bonne surprise (qualité, bonus, packaging) qui me fait attendre avec impatience la lettre d'une inconnue, qui sort bientôt dans la même collection.

Avatar de l’utilisateur
Tournesol
Freddie Mercury
Messages : 1139
Inscription : 12 avr. 03, 23:16
Localisation : Chez Jeanne Mas.

Re: "Caught" de Max Opuls

Messagepar Tournesol » 3 sept. 03, 10:14

Sergius Karamzin a écrit :Oui va avez bien lu Opuls (voir le générique). Pourquoi a-t-il laissé passer ça, c'est bizarre... à moins qu'il ai trouvé ça drôle.


C'est le même nom qui figure au générique de Lettre d'une Inconnue. Est qu'il avait retiré le H de son nom lors de son exil américain ?

Avatar de l’utilisateur
Vazymollo
Charly Oleg
Messages : 30657
Inscription : 13 avr. 03, 12:55
Last.fm
Localisation : à Sion

Messagepar Vazymollo » 3 sept. 03, 10:33

Moi je ne connais que Les Dames de la Caught :D

:arrow:

Avatar de l’utilisateur
Dave Garver
Producteur Exécutif
Messages : 7512
Inscription : 14 avr. 03, 09:28
Localisation : dans la tête d'Elgrog

Messagepar Dave Garver » 9 sept. 03, 15:51

Sergius, tu m'as donné envie de le voir. Je le vu en seconde main ici à BXL pour 17 €, je m'en vais me faire plaisir.
Image

Majordome
Décorateur
Messages : 3793
Inscription : 13 avr. 03, 03:00
Localisation : De mon canapé.

Messagepar Majordome » 3 févr. 04, 12:21

La Ronde (max Ophuls)

Je pensais avoir vu ce film... en fait, il n'en était rien. Comme quoi, la mémoire...
J'ai eu très peur au début, de la théatralité annoncée, sorte de mauvais guitry un brin assommant...
Mais il n'en est rien, la magie opère dès que cette lancinante valse des amants commence.
Quel beau casting ma foi ! quasiment sans fausses notes (à part un Jean Louis Barrault qui surjoue comme à son habitude, mais est-ce vraiment une fausse note ? un petit couac tout au plus).
Le tout se délecte d'une fausse légèreté et d'un humour dont on dit qu'il est la politesse du désespoir.
La scène au lit, entre le mari (Dalio je crois) et sa femme qui vient de le tromper (Daniele Darrieux) est absolument exquise de sous-entendus et révélatrice des rapports homme-femme la société de la fin du XIX°.

Un film délicieusement léger et pétillant avec un soupçon d'ironie amère.

Joli cocktail que nous a offert TV5 hier (enfin plus de sous-titres français sur les films ! ouf !).

En revanche copie floue, rayée et son extrèmement étouffé (j'ai loupé des dialogues).

Beule
Décorateur
Messages : 3926
Inscription : 12 avr. 03, 22:11

Messagepar Beule » 3 févr. 04, 14:36

Majordome a écrit :La Ronde (max Ophuls)

Je pensais avoir vu ce film... en fait, il n'en était rien. Comme quoi, la mémoire...
J'ai eu très peur au début, de la théatralité annoncée, sorte de mauvais guitry un brin assommant...
Mais il n'en est rien, la magie opère dès que cette lancinante valse des amants commence.
Quel beau casting ma foi ! quasiment sans fausses notes (à part un Jean Louis Barrault qui surjoue comme à son habitude, mais est-ce vraiment une fausse note ? un petit couac tout au plus).
Le tout se délecte d'une fausse légèreté et d'un humour dont on dit qu'il est la politesse du désespoir.
La scène au lit, entre le mari (Dalio je crois) et sa femme qui vient de le tromper (Daniele Darrieux) est absolument exquise de sous-entendus et révélatrice des rapports homme-femme la société de la fin du XIX°.

Un film délicieusement léger et pétillant avec un soupçon d'ironie amère.

Joli cocktail que nous a offert TV5 hier (enfin plus de sous-titres français sur les films ! ouf !).

En revanche copie floue, rayée et son extrèmement étouffé (j'ai loupé des dialogues).


Fernand Gravey :wink:
Coup de pouce : Hupla - I could (single)[/center]

Kurtz

Messagepar Kurtz » 10 févr. 04, 16:02

La ronde (Max Ophüls, 1950)

La valse de l'amour à Vienne en 1900...avec toutes les stars françaises de l'époque (Simone Signoret, Gérard Philippe, Odette Joyeux, Danielle Darrieux, Serge Reggianni...).
Un film au charme un peu désuet mais d'une élégance incroyable. Les sous-entendus sexuels (conversation sur l'impuissance, soupirs de désir...) sont d'une grande intelligence. Un film léger non dépourvu d'un humour des plus fins (la scène d'amour censurée).
Un hymne à au côté éphémère et intense de l'amour.
les saynètes sont de qualité inégale mais l'ensemble est vraiment classe.

5/6

Avatar de l’utilisateur
Lord Henry
A mes délires
Messages : 9467
Inscription : 3 janv. 04, 01:49
Localisation : 17 Paseo Verde

Messagepar Lord Henry » 10 févr. 04, 21:11

Ah! La Ronde!

Un pur enchantement.
Image

Majordome
Décorateur
Messages : 3793
Inscription : 13 avr. 03, 03:00
Localisation : De mon canapé.

Messagepar Majordome » 5 mars 04, 01:08

Caught

Un film intéressant mais qui souffre visiblement de changements d'orientation dans le scénario en cours de production et d'un final cut de production, à mon avis... Barbara Bel Geddes est remarquable , en revanche je ne suis pas sur que Robert Ryan était l'acteur idéal pour le rôle inspiré de Hugues, sinon Mason est parfait!
Un film qui a des défauts, certes, mais qui montre toute la maitrise du langage cinématographique d'Ophuls.

Sinon, quelles sont les réserves idéologiques que tu fais sur "Lettre d'une inconnue" ?