Michael Caine

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980...

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
Richeliette
Doublure lumière
Messages : 455
Inscription : 19 avr. 06, 23:51
Localisation : entre ciel et terre

Michael Caine

Messagepar Richeliette » 14 juin 06, 21:26

Génialissime! Capable du pire (Jaws 3), du meilleur (Quills), il reste tellement british...

Liens: http://www.michaelcaine.com/

Bio

Né le 14 Mars 1933 à Londres (Angleterre)

Issu d'une famille pauvre du sud de Londres, le petit Maurice Micklewhite se passionne très tôt pour le théâtre. A 18 ans, il est enrôlé dans les forces britanniques et est envoyé en Corée. A son retour, il exerce quelques petits jobs (garçon de course, accessoiriste...) et joue dans des théâtres régionaux. Il participe également à de très nombreuses pièces pour la télévision. Il adopte rapidement un nom de scène, en référence à son film préféré, Ouragan sur le Caine (1954) de Edward Dmytryk.

C'est en 1956 qu'il fait ses débuts au cinéma, dans Commando en Corée de Julian Amyes. Après une quinzaine d'apparitions, il se retrouve enfin en haut de l'affiche avec Zoulou (1964) de Cy Endfield. Mais c'est l'année suivante qu'il connaît la consécration pour Ipcress, danger immédiat (1965), film d'espionnage dans lequel il interprète Harry Palmer, un agent secret à l'opposé de James Bond. Il reprend ce rôle dans Mes funérailles à Berlin et Un cerveau d'un milliard de Dollars. A la même époque, il assoit définitivement sa notoriété avec Alfie, le dragueur, une prestation de séducteur pour laquelle il reçoit une nomination aux Oscars, et Que vienne la nuit d'Otto Preminger, aux côtés de Jane Fonda.

A partir des années 70, il tourne davantage aux Etats-Unis sans pour autant devenir une grande star hollywoodienne. Soldat anglais combattant aux Nouvelles Hébrides pendant la Deuxième Guerre mondiale dans Trop tard pour les héros (1970), il est un gangster réclamant vengeance dans La Loi du milieu (1971), un coiffeur piégé par le mari de sa maîtresse dans Le Limier (1972) ainsi qu'un chasseur de trésor dans L'Homme qui voulut être roi (1975). Durant la décennie suivante, Michael Caine continue de tourner à un rythme effréné. Parmi ses performances marquantes : celles d'un psychiatre dans Pulsions (1980), d'un dramaturge mal intentionné dans Piège mortel (1982) ou d'un entraîneur de football dans un camp de prisonniers allemand dans A nous la victoire (1981) de John Huston.

Frôlant l'Oscar pour L'Education de Rita en 1984, il remporte la fameuse statuette en 1987 en donnant la réplique à Mia Farrow dans Hannah et ses soeurs de Woody Allen. Capable d'autodérision, il se montre également à l'aise dans la comédie, enchaînant C'est la faute à Rio (1984), Le Plus escroc des deux (1988) et Elémentaire, mon cher... Lock Holmes (id.), où il campe un Sherlock Holmes plutôt inhabituel. En 1995, il tourne coup sur coup deux films dans lesquels il reprend le rôle d'Harry Palmer : Bullet to Beijing de Georges Mihalka et Midnight in St Petersburg de Douglas Jackson.

On le voit ensuite aux côtés de Jack Nicholson dans Blood and wine (1996), d'Ewan McGregor dans Little voice (1998) et de Geoffrey Rush dans Quills - la plume et le sang (2000). En 2000, il remporte un deuxième Oscar, toujours pour un second rôle, grâce à L'Oeuvre de Dieu, la part du diable de Lasse Hallström. Acteur vétéran, la jeune génération le réclame comme partenaire de jeu : Sandra Bullock pour Miss Détective (2001), Mike Myers pour Austin Powers dans Goldmember (2002) et Brendan Fraser pour Un Américain bien tranquille (2003). Norman Jewison le dirige en ancien tortionnaire nazi dans le thriller Crime contre l'Humanité en 2003.


Filmo:

# Untitled Batman Begins Sequel (2008) (pre-production) .... Alfred Pennyworth
# Flawless (2007) (post-production)
# The Prestige (2006) (post-production) .... Cutter
# Children of Men (2006) (post-production) .... Jasper
# The Weather Man (2005) .... Robert Spritzel
# Bewitched (2005) .... Nigel Bigelow
# Batman Begins (2005) (VG) (voice) .... Alfred Pennyworth
# Batman Begins (2005) .... Alfred
# Around the Bend (2004) .... Henry Lair
# The Statement (2003) .... Pierre Brossard
# Secondhand Lions (2003) .... Garth
# The Actors (2003) .... O'Malley
# The Quiet American (2002) .... Thomas Fowler
# Austin Powers in Goldmember (2002) .... Nigel Powers
# Last Orders (2001) .... Jack Dodds
# Quicksand (2001) .... Jake Mellows
# Miss Congeniality (2000) .... Victor Melling
# Get Carter (2000) .... Cliff Brumby
# Shiner (2000) .... Billy 'Shiner' Simpson
# Quills (2000) .... Dr. Royer-Collard
# The Debtors (1999)
# The Cider House Rules (1999) .... Dr. Wilbur Larch
# Curtain Call (1999) .... Max Gale
# Little Voice (1998) .... Ray Say
# Shadow Run (1998) .... Haskell
# 20,000 Leagues Under the Sea (1997/II) (TV) .... Captain Nemo
# Mandela and de Klerk (1997) (TV) .... F.W. de Klerk
# Midnight in Saint Petersburg (1996) .... Harry Palmer
# Blood and Wine (1996) .... Victor 'Vic' Spansky
# Bullet to Beijing (1995) .... Harry Palmer
# On Deadly Ground (1994) .... Michael Jennings
# The Muppet Christmas Carol (1992) .... Ebenezer Scrooge
# Blue Ice (1992) .... Harry Anders
# Noises Off... (1992) .... Lloyd Fellowes
# Bullseye! (1990) .... Sidney Lipton/Doctor Hicklar
# Mr. Destiny (1990) .... Mike the Bartender at Universal Joint Bar/Angel
# A Shock to the System (1990) .... Graham Marshall
# Jekyll & Hyde (1990) (TV) .... Dr. Henry Jekyll/Mr. Edward Hyde
# Dirty Rotten Scoundrels (1988) .... Lawrence Jamieson
# Without a Clue (1988) .... Sherlock Holmes
# Jack the Ripper (1988) (TV) .... Chief Insp. Frederick Abberline
# Surrender (1987) .... Sean Stein
# Jaws: The Revenge (1987) .... Hoagie Newcombe
# The Fourth Protocol (1987) .... John Preston
# The Whistle Blower (1986) .... Frank Jones
# Half Moon Street (1986) .... Lord Sam Bulbeck
# Mona Lisa (1986) .... Mortwell
# Sweet Liberty (1986) .... Elliott James
# Hannah and Her Sisters (1986) .... Elliot
# The Holcroft Covenant (1985) .... Noel Holcroft
# Water (1985/I) .... Baxter Thwaites
# Blame It on Rio (1984) .... Matthew Hollins
# The Honorary Consul (1983) .... Charley Fortnum, Consul
# Educating Rita (1983) .... Dr. Frank Bryant
# The Jigsaw Man (1983) .... Philip Kimberly/Sergei Kuzminsky
# Deathtrap (1982) .... Sidney Bruhl
# Victory (1981) .... The Players - England: Capt. John Colby
# The Hand (1981) .... Jonathan Lansdale
# The Island (1980) .... Blair Maynard
# Dressed to Kill (1980) .... Doctor Robert Elliott
# Beyond the Poseidon Adventure (1979) .... Captain Mike Turner
# Ashanti (1979) .... Dr. David Linderby
# California Suite (1978) .... Visitors from London - Sidney Cochran
# The Swarm (1978) .... Dr. Bradford Crane
# Silver Bears (1978) .... Doc Fletcher
# A Bridge Too Far (1977) .... Lt. Col. J.O.E. Vandeleur
# The Eagle Has Landed (1976) .... Col. Kurt Steiner
# Harry and Walter Go to New York (1976) .... Adam Worth
# The Man Who Would Be King (1975) .... Peachy Carnehan
# The Romantic Englishwoman (1975) .... Lewis Fielding
# The Wilby Conspiracy (1975) .... Jim Keogh
# Peeper (1975) .... Leslie C. Tucker
# The Marseille Contract (1974) .... John Deray
# The Black Windmill (1974) .... Maj. John Tarrant
# Sleuth (1972) .... Milo Tindle
# Zee and Co. (1972) .... Robert Blakeley
# Pulp (1972) .... Mickey King
# Kidnapped (1971) .... Alan Breck
# Get Carter (1971) .... Jack Carter
# The Last Valley (1971) .... The Captain
# Too Late the Hero (1970) .... Pvt. Tosh Hearne
# Battle of Britain (1969) .... Squadron Leader Canfield
# The Italian Job (1969) .... Charlie Croker
# Saturday-Night Theatre: Cornelius (1969) (TV) .... Cornelius
# Male of the Species (1969) (TV) .... Guest
# The Magus (1968) .... Nicholas Urfe
# Deadfall (1968) .... Henry Clarke
# Play Dirty (1968) .... Capt. Douglas
# Billion Dollar Brain (1967) .... Harry Palmer
# Woman Times Seven (1967) .... Handsome Stranger
# Hurry Sundown (1967) .... Henry Warren
# Funeral in Berlin (1966) .... Harry Palmer
# Gambit (1966) .... Harry Tristan Dean
# The Wrong Box (1966) .... Michael Finsbury
# Alfie (1966) .... Alfie Elkins
# The Ipcress File (1965) .... Harry Palmer
# The Other Man (1964) (TV) .... George Grant
# Hamlet (1964/I) (TV) .... Horatio
# Zulu (1964) .... Lt. Gonville Bromhead
# The Wrong Arm of the Law (1963) (uncredited) .... Bit Part
# Funny Noises with Their Mouths (1963) (TV)
# Solo for Sparrow (1962) .... Paddy Mooney
# The Day the Earth Caught Fire (1961) (uncredited) .... Policeman
# "The Younger Generation"
- Goodbye Charlie (1961) TV Episode .... Ray the Raver
# "Armchair Theatre"
- The Ship That Couldnt Stop (1961) TV Episode .... Helmsman
# "Walk a Crooked Mile" (1961) (mini) TV Series .... Police constable
# Ring of Truth (1961) (TV)
# The Compartment (1961) (TV)
# Foxhole in Cairo (1960) .... Weber
# "No Wreath for the General" (1960) TV Series .... Police constable
# The Bulldog Breed (1960) (uncredited) .... Sailor in cinema fight
# "William Tell"
... aka The Adventures of William Tell
- The General's Daughter (1959) TV Episode .... Sgt. Wiener
- The Prisoner (1958) TV Episode .... Max
# "Dixon of Dock Green"
- Helmet on the Sideboard (1959) TV Episode .... Tufty Morris
- Bracelets for the Groom (1958) TV Episode .... Brocklehurst
- A Penn'orth of Allsorts (1957) TV Episode .... Indian Pedlar
# Danger Within (1959) (uncredited) .... Bit part
# Carve Her Name with Pride (1958) (uncredited) .... Extra
# The Frog (1958) (TV) .... Police constable
# The Key (1958) (uncredited)
# "The Vise"
- The Sucker Game (1958) TV Episode .... Folsham
# "Navy Log"
- The Field (1958) TV Episode
# Blind Spot (1958) .... Johnny Brent
# A Woman of Mystery (1958) (uncredited) .... Bit Part
# The Two-Headed Spy (1958) .... Gestapo Agent
# Passport to Shame (1958) (uncredited) .... Man getting married
# The Steel Bayonet (1957) (uncredited) .... Bit Part
# How to Murder a Rich Uncle (1957) .... Gilrony
# Yield to the Night (1956) (uncredited) .... Bit part
# "The Adventures of Sir Lancelot"
- The Magic Sword (1956) TV Episode (as Michael Scott) .... Third Knight
# Sailor Beware (1956) (uncredited) .... Bit Part
# A Hill in Korea (1956) .... Pvt. Lockyer

Image

Quand j'étais plus jeune, j'ai vu avec lui une série de documentaire où il donnait des cours d'art dramatique à des jeunes. C'était fabuleux :D
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Messages : 23217
Inscription : 19 janv. 06, 15:33
Localisation : Californie, années 50

Messagepar ed » 14 juin 06, 21:35

Dans mes souvenirs le concernant émergent en priorité L'homme qui voulut être roi de Huston, le Limier de Mankiewicz ou son interprétation ambigue haut-de-gamme dans un (télé?)film consacré à Jack L'éventreur...[/spoiler]
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image

Avatar de l’utilisateur
mynameisfedo
Bernanonos
Messages : 5811
Inscription : 8 févr. 05, 16:18

Messagepar mynameisfedo » 14 juin 06, 22:38

Get Carter!

Un rôle sur mesure pour cet acteur! (probablement son meilleur film et dans tous les cas un film à ne manquer pour rien au monde) et rien à voir avec le remake tout pourri de sylvester stallone.

du reste, exception faite peut-être de Zulu et The Man Who Would Be King, et malgré un talent indéniable, sa filmographie n'est malheureusement pas renversante: on a affaire à des films bons et sympas mais sans aller vraiment plus loin...

il me fait d'ailleurs penser à Donald Sutherland...

Avatar de l’utilisateur
Richeliette
Doublure lumière
Messages : 455
Inscription : 19 avr. 06, 23:51
Localisation : entre ciel et terre

Messagepar Richeliette » 14 juin 06, 23:09

Oui tu as raison, il n'est pas reconnu, et ce malgré le nombre de film qu'il a fait, à la hauteur de son talent.

Mais ce que j'adore chez lui, c'est son humour et son sens de l'autodérision.
Un film que je déteste, mais lui il me fait trop rire dedans, c'est "Austin Power".
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 42648
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Messagepar Flol » 14 juin 06, 23:30

Get Carter, Sleuth... et pas mal de nanars aussi. Mais un immense acteur quand même, tout en classe so british. Et tout simplement un énorme charisme et une voix extrêmement particulière qui fait frémir.

Avatar de l’utilisateur
Lord Henry
A mes délires
Messages : 9468
Inscription : 3 janv. 04, 01:49
Localisation : 17 Paseo Verde

Re: Michael Caine

Messagepar Lord Henry » 15 juin 06, 01:02

Richeliette a écrit :# Blood and Wine (1996) .... Victor 'Vic' Spansky
# Dirty Rotten Scoundrels (1988) .... Lawrence Jamieson
# Jack the Ripper (1988) (TV) .... Chief Insp. Frederick Abberline
# Half Moon Street (1986) .... Lord Sam Bulbeck
# Mona Lisa (1986) .... Mortwell
# Hannah and Her Sisters (1986) .... Elliot
# Deathtrap (1982) .... Sidney Bruhl
# Dressed to Kill (1980) .... Doctor Robert Elliott
# California Suite (1978) .... Visitors from London - Sidney Cochran
# The Man Who Would Be King (1975) .... Peachy Carnehan
# The Romantic Englishwoman (1975) .... Lewis Fielding
# The Marseille Contract (1974) .... John Deray
# The Black Windmill (1974) .... Maj. John Tarrant
# Sleuth (1972) .... Milo Tindle
# Get Carter (1971) .... Jack Carter
# The Last Valley (1971) .... The Captain
# Too Late the Hero (1970) .... Pvt. Tosh Hearne
# The Italian Job (1969) .... Charlie Croker
# Play Dirty (1968) .... Capt. Douglas
# Hurry Sundown (1967) .... Henry Warren
#The Ipcress File (1965) .... Harry Palmer
# Zulu (1964) .... Lt. Gonville Bromhead

Voilà ceux que je retiendrais en priorité.
Image

Avatar de l’utilisateur
bogart
Réalisateur
Messages : 6510
Inscription : 25 févr. 04, 10:14

Messagepar bogart » 15 juin 06, 07:53

Image

Avatar de l’utilisateur
Randolph Carter
Accessoiriste
Messages : 1523
Inscription : 26 févr. 06, 08:53
Liste de DVD
Localisation : Kadath

Messagepar Randolph Carter » 15 juin 06, 08:47

Un immense acteur qui a endossé les rôles de militaires ou de maquereau avec la même classe.J'ai un petit faible pour son interprétations de capitaine de mercenaires dans La vallée perdue de James Clavell .
Image

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17633
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Messagepar Kevin95 » 15 juin 06, 10:28

Acteur au charisme gigantesque, dont j'ai principalement apprécié son talent principalement dans Get Carter (incroyable ! :shock: ), La Valée perdue (même si dans le film j'ai préféré Omar Sharif), Batman Begins (LE meilleur Alfred selon moi), Austin Powers 3 (très marrant), Le Limier, L'Aigle s'est envolé, Piège mortel, A nous la victoire (j'assume !), Pulsions ( :lol: ... le final) et L'Homme qui voulut être roi (même si dans le film, j'ai préféré Sean Connery).

Mais, il me manque une partie de sa filmo à découvrir, tel que Alfie, Zoulu, The Ipcress File, The Italian Job, Trop tard pour les héros, Une Anglaise romantique, Ashanti ou Hannah et ses sœurs.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)

Avatar de l’utilisateur
Richeliette
Doublure lumière
Messages : 455
Inscription : 19 avr. 06, 23:51
Localisation : entre ciel et terre

Messagepar Richeliette » 15 juin 06, 11:25


woups! quand j'ai recherché je pensais que c'était juste le tiercé de ces meilleurs films. Désolée :oops:
Image Image Image

Avatar de l’utilisateur
Major Dundee
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5794
Inscription : 15 mai 06, 13:32
Localisation : Bord de la piscine de "Private Property"

Messagepar Major Dundee » 28 juin 06, 23:38

J'ai enregistré une interview qui passe en ce moment sur TCM où l'on peut découvrir un personnage d'une grande gentillesse, modeste, qui pose un regard lucide sur sa carrière et qui est plein d'humour. 8)

Avatar de l’utilisateur
Julien Léonard
Duke forever
Messages : 11844
Inscription : 29 nov. 03, 21:18
Localisation : Hollywood

Messagepar Julien Léonard » 28 juin 06, 23:51

MAJOR DUNDEE a écrit :J'ai enregistré une interview qui passe en ce moment sur TCM où l'on peut découvrir un personnage d'une grande gentillesse, modeste, qui pose un regard lucide sur sa carrière et qui est plein d'humour. 8)

C'est un des aspects que j'aime le plus chez lui !! :wink:
Image

Avatar de l’utilisateur
Ann Harding
Régisseur
Messages : 3005
Inscription : 7 juin 06, 10:46
Localisation : Paname

Messagepar Ann Harding » 29 juin 06, 10:31

Julien Léonard a écrit :
MAJOR DUNDEE a écrit :J'ai enregistré une interview qui passe en ce moment sur TCM où l'on peut découvrir un personnage d'une grande gentillesse, modeste, qui pose un regard lucide sur sa carrière et qui est plein d'humour. 8)

C'est un des aspects que j'aime le plus chez lui !! :wink:

Je voudrais nuancer un peu le portrait de Caine. Pour un spectateur français, il est un gentleman british...mais, en Angleterre, il est l'archétype du Cockney (l'équivalent du faubourien parisien-bien que disparu aujourd'hui) avec un accent très particulier, souvent parodié par les imitateurs....
J'ai lu son autobiographie "What's it All About?" et en effet, il y a chez lui un vrai sens de l'humour....il suit un parcours à peu près identique à celui de l'écossais Connery né lui aussi dans les bas quartier d'Edimbourg...
Mais, j'ai aussi noté une facheuse tendance, lorsqu'il devient célèbre, à "l'embourgeoisement"....comme dire, il devient un peu trop un membre de l'establishment avec des points de vue relativement moralisateurs...et pour sa carrière, il ne prend plus guère de risque. Ses derniers films sont un peu popotes.....Il est vrai qu'il est propriétaire de plusieurs restaurants chics de Londres....ça doit l'occuper!

Avatar de l’utilisateur
Major Dundee
Réalisateur de seconde équipe
Messages : 5794
Inscription : 15 mai 06, 13:32
Localisation : Bord de la piscine de "Private Property"

Messagepar Major Dundee » 29 juin 06, 12:59

Ann Harding a écrit :
Julien Léonard a écrit :
MAJOR DUNDEE a écrit :J'ai enregistré une interview qui passe en ce moment sur TCM où l'on peut découvrir un personnage d'une grande gentillesse, modeste, qui pose un regard lucide sur sa carrière et qui est plein d'humour. 8)

C'est un des aspects que j'aime le plus chez lui !! :wink:

Je voudrais nuancer un peu le portrait de Caine. Pour un spectateur français, il est un gentleman british...mais, en Angleterre, il est l'archétype du Cockney (l'équivalent du faubourien parisien-bien que disparu aujourd'hui) avec un accent très particulier, souvent parodié par les imitateurs....
J'ai lu son autobiographie "What's it All About?" et en effet, il y a chez lui un vrai sens de l'humour....il suit un parcours à peu près identique à celui de l'écossais Connery né lui aussi dans les bas quartier d'Edimbourg...
Mais, j'ai aussi noté une facheuse tendance, lorsqu'il devient célèbre, à "l'embourgeoisement"....comme dire, il devient un peu trop un membre de l'establishment avec des points de vue relativement moralisateurs...et pour sa carrière, il ne prend plus guère de risque. Ses derniers films sont un peu popotes.....Il est vrai qu'il est propriétaire de plusieurs restaurants chics de Londres....ça doit l'occuper!

Il le revendique complètement dans l'interview. 8)

Avatar de l’utilisateur
Kevin95
Footix Ier
Messages : 17633
Inscription : 24 oct. 04, 16:51
Localisation : Devine !

Messagepar Kevin95 » 29 juin 06, 17:05

Viens de voir dans la présentation de Dionnet pour A Nous la victoire, que Caine durant le tournage catastrophique du film (Huston vieux et usé et Stallone passant sont temps à sa musculation) côtoya la bouteille car trop déprimé ! :shock:
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)