Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Modérateurs : cinephage, Karras, Rockatansky

Avatar de l’utilisateur
Supfiction
Howard Hughes
Messages : 15520
Inscription : 2 août 06, 15:02
Localisation : Have you seen the bridge?

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar Supfiction » 13 nov. 14, 16:14

Strum a écrit :quand on parle du film, on parle souvent de Selznick, des circonstances de sa production, des acteurs, on le contextualise, notamment pour parler de sa représentation des noirs du Sud américain, on en fait presqu'un trope pour parler d'autre chose - mais est-ce qu'on analyse en profondeur ce que le film raconte par lui-même ?

C'est un film d'émotion et non d'intellect. De fait, bien entendu on ne peut pas en parler à l'infini comme d'un 2001, un Citizen Kane ou.. de The searchers. La valeur d'un film ne se mesure pas aux nombres de discussions à son sujet sinon David Lynch serait le roi.

Je n'évoquais pas la valeur intrinsèque du film mais son importance auprès de l'audience de son époque. C'est à ce titre qu'il m'a paru insurpassable. Je distingue bien Box office (qu'il domine encore mais finira inéluctablement par être dépassé), valeur artistique et impact populaire (notion difficile à expliquer). Je veux dire qu'il est sans doute le film qui a le plus (et le plus longtemps) marqué la culture populaire (et le cœur des gens pour faire simple). Son aura n'étant plus ce qu'elle était bien entendu.

Avatar de l’utilisateur
Strum
n'est pas Flaubert
Messages : 8450
Inscription : 19 nov. 05, 15:35

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar Strum » 13 nov. 14, 16:33

Supfiction a écrit :Je n'évoquais pas la valeur intrinsèque du film mais son importance auprès de l'audience de son époque. C'est à ce titre qu'il m'a paru insurpassable. Je distingue bien Box office (qu'il domine encore mais finira inéluctablement par être dépassé), valeur artistique et impact populaire (notion difficile à expliquer). Je veux dire qu'il est sans doute le film qui a le plus (et le plus longtemps) marqué la culture populaire (et le cœur des gens pour faire simple). Son aura n'étant plus ce qu'elle était bien entendu.

J'avais bien compris ton point de vue. Mais je pense qu'Atcloserange évoquait tout aussi légitimement la question notamment de l'aura critique actuelle du film. Les deux approches me semblent complémentaires, également utiles, et non exclusives l'une de l'autre.

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14903
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar Watkinssien » 13 nov. 14, 16:58

Je pense qu'Autant en emporte le vent est une oeuvre immense dans sa conception et dans son tracé populaire et intergénérationnelle. Et cette monumentalité qui traverse les décennies peut empêcher d'avoir un amour de ce film lié à ses richesses de fond, ou plus spécifiquement, à sa capacité d'être analysé, étudié, etc...

A ce niveau-là, je reste persuadé que le film a un contenu puissant et foisonnant. Pour l'avoir revu récemment, j'ai été saisi par le sens du découpage, de la mise en place des décors, des accessoires dans le cadre,du travail de l'éclairage, de la précision des mouvements. Tout ceci assemblé pour raconter brillamment cette fresque épique et romanesque qui stimule toujours autant aujourd'hui, à mon sens.
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
someone1600
Euphémiste
Messages : 8853
Inscription : 14 avr. 05, 20:28
Localisation : Québec

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar someone1600 » 13 nov. 14, 17:06

Un de mes films préférés personnelement...

Et que je vais voir en salle pour la première fois lundi prochain. :D

Avatar de l’utilisateur
Glyn McLyntock
Stagiaire
Messages : 31
Inscription : 24 août 14, 14:30

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar Glyn McLyntock » 14 nov. 14, 11:34

Comme Rick Blaine, je n'ai encore jamais vu ce film, sauf quelques extraits. Mais rien que la musique me donne très envie...

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 88725
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar Jeremy Fox » 14 nov. 14, 11:39

Glyn McLyntock a écrit :Mais rien que la musique me donne très envie...

Chef-d’œuvre également.

Avatar de l’utilisateur
someone1600
Euphémiste
Messages : 8853
Inscription : 14 avr. 05, 20:28
Localisation : Québec

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar someone1600 » 18 nov. 14, 18:55

La redécouverte du film en salle était tout simplement éblouissante. Une œuvre monumentale que je suis bien content d'avoir eu la chance de voir au moins une fois dans une salle de cinéma. Un visionnement dans des conditions quasi-optimales, on était seulement une trentaine dans la salle étant donner une très mauvaise température à l'extérieur qui décourageait de se déplacer en voiture j'imagine ou bien la longue durée du film.

En tout cas, toujours aussi sublime ce film. Et que dire de Vivian Leigh qui est absolument sublime. :oops:

Avatar de l’utilisateur
Watkinssien
Etanche
Messages : 14903
Inscription : 6 mai 06, 12:53
Localisation : Xanadu

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar Watkinssien » 18 nov. 14, 19:09

Chanceux !! :D
Image

Mother, I miss you :(

Avatar de l’utilisateur
someone1600
Euphémiste
Messages : 8853
Inscription : 14 avr. 05, 20:28
Localisation : Québec

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar someone1600 » 20 nov. 14, 18:04

SI seulement je restais moins loin de Montréal j'irais voir les ressorties chaque mois, j'ai bien hâte que ce soit le tour de Vertigo. :D

Pour en revenir à Gone with the wind, c'est fou comme les couleurs sont magnifiques sur ce film, c'est particulièrement criant sur grand écran. Certaines séquences m'ont parus encore plus démentiel sur grand écran, la traversée de la place par Scarlet alors que la caméra recule et nous démontre les milliers de blessés sudistes est juste carrément à jeter par terre. Et que dire de l'incendie d'Atlanta.

Avatar de l’utilisateur
Frank 'Spig' Wead
Assistant(e) machine à café
Messages : 223
Inscription : 5 nov. 14, 21:33
Localisation : Haleakaloa

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar Frank 'Spig' Wead » 21 nov. 14, 00:56

someone1600 a écrit : c'est fou comme les couleurs sont magnifiques

Nous n'avons jamais été tous autant bluffé par les couleurs du film, je pense que la dernière restauration les a largement trafiquées. Ne serait-ce que le niveau du contraste qui n'est pas du tout celui d'origine. Seul le bleu, reste pâle -c'était je crois une des difficultés du Technicolor, que de rendre le bleu plus dense -; mais le vert est sidérant, le jaune profond, le rouge vif, il y a de la texture de l'éclat, le velours du fameux rideau est sensationnel ... le tapis de l'escalier, on le toucherais avec les yeux.
Je ne m'avancerais pas, je suis très loin d'être un expert en la matière, mais ça sent le ré-étalonnage et la retouche chromatique. Aucun film de l'époque n'a à ma connaissance un tel rendu. Il n'y a qu'à comparer avec le Magicien d'Oz, qui n'a pas été photographié avec les pieds. Si quelqu'un a un avis mieux informé...
Il y a toujours eu des tentatives pour moderniser le film, il est ressorti dans un format gonflé à une époque, et même en scope (un massacre, dont seuls les américains ont le secret).

Avatar de l’utilisateur
someone1600
Euphémiste
Messages : 8853
Inscription : 14 avr. 05, 20:28
Localisation : Québec

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar someone1600 » 21 nov. 14, 03:07

Que ce soit ou non les vrais couleurs, reste qu'elles sont superbes... :wink:

C'est sur qu'il serait difficile de savoir exactement comment elles étaient à l'origine, je doute qu'Olivia de Havilland ait souvenir de ce qu'elles étaient originalement.. :roll:

Personnellement je n'ai aucun problème avec ces couleurs en tout cas. Dans l'état, le film est parfait. :D

Avatar de l’utilisateur
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Messages : 88725
Inscription : 12 avr. 03, 22:22
Localisation : Contrebandier à Moonfleet

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar Jeremy Fox » 21 nov. 14, 06:11

Frank 'Spig' Wead a écrit : il est ressorti dans un format gonflé à une époque, et même en scope (un massacre, dont seuls les américains ont le secret).

:shock: Oh oui, quel massacre ça devait être : un découpage de têtes à la chaîne.

Avatar de l’utilisateur
Frank 'Spig' Wead
Assistant(e) machine à café
Messages : 223
Inscription : 5 nov. 14, 21:33
Localisation : Haleakaloa

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar Frank 'Spig' Wead » 21 nov. 14, 07:18

Jeremy Fox a écrit :
Frank 'Spig' Wead a écrit : il est ressorti dans un format gonflé à une époque, et même en scope (un massacre, dont seuls les américains ont le secret).

:shock: Oh oui, quel massacre ça devait être : un découpage de têtes à la chaîne.

Après vérification, dans les années 70 le film est sorti en panoramique américain 1,85, et non sous un format scope... mais massacre quand même.

Sinon, en effet, dans l'absolu qu'importe que l'on retravaille le rendu chromatique des films, s'ils gagnent en qualité. On peut en effet les voir, pour certains, dans des conditions bien supérieures qu'à l'époque, notamment en province.

Avatar de l’utilisateur
someone1600
Euphémiste
Messages : 8853
Inscription : 14 avr. 05, 20:28
Localisation : Québec

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar someone1600 » 21 nov. 14, 14:20

C'est clair que rendu en format large, le film devait être charcuter... il me semble que dans un des documentaires présents sur l'édition spécial 4 disques on pouvait voir des séquences... c'est en 1967 que le film est ressorti en 70mm et donc en fortmat 2:20 au lieu du 1:37 de sa version originale.

Image

Disons que c'est clairement pas un avantage de couper comme ca.

http://in70mm.com/news/2007/70mm_blow_up/index.htm

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 44409
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Autant en emporte le vent (Victor Fleming - 1939)

Messagepar Flol » 22 nov. 14, 16:25

Un film que je n'ai toujours pas vu.