Série noire (Alain Corneau - 1979)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980...

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
joe-ernst
Décorateur
Messages : 3691
Inscription : 20 mars 06, 15:11
Localisation :

Re: Série noire (Alain Corneau, 1979)

Messagepar joe-ernst » 31 août 10, 09:19

J'ai vu ce film en dvd il y a quelques mois et c'est un tout grand film (pour autant qu'on ne soit pas rebuté par l'aspect hyper glauque de cette histoire) et je me suis demandé si le dvd avait été censuré. Il me semble en effet me rappeler que quelqu'un avait posté sur ce forum un extrait du film (venant de Youtube sauf erreur) où l'on voyait un full frontal de Patrick Dewaere dans la baignoire et qui n'apparaît pas dans le dvd... :|
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17881
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Série noire (Alain Corneau, 1979)

Messagepar Rick Blaine » 31 août 10, 10:01

Vu hier soir, je n'ai pas réussi à être entièrement convaincu par le film. Comme souvent avec les personnage perdu, j'ai eu bien du mal à comprendre les intentions du protagonistes principal durant la première partie, où le film est quelque peu "flottant".
Heureusement les choses s'éclaircissent dans la seconde partie, j'ai pris plus de plaisir à suivre le film alors.
A cause de ce début un peu difficile, j'ai eu du mal a apprécier le film et l'environnement décris, je me suis même un peu ennuyé, d'autant que, tout en admirant la performance de l'acteur, j'ai un peu de mal avec Dewaere :?
Évidemment, les dialogues sont savoureux et la description sociale est réussi, mais tout ça se noie un peu dans le flottement ressenti.

En bref une déception, mais je redonnerais une chance au film, maintenant que je connais l'histoire, je l'apprécierais surement mieux.

Avatar de l’utilisateur
Cathy
Producteur Exécutif
Messages : 7240
Inscription : 10 août 04, 13:48

Re: Série noire (Alain Corneau - 1979)

Messagepar Cathy » 31 août 10, 10:03

France 3 rediffuse Série Noire ce soir en lieu et place du Marginal.

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17881
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: Série noire (Alain Corneau - 1979)

Messagepar Rick Blaine » 31 août 10, 10:18

Cathy a écrit :France 3 rediffuse Série Noire ce soir en lieu et place du Marginal.


Ce qui veut dire que la place de Corneau est une deuxième partie de soirée :shock:
Pour rendre hommage à l'un des plus grand réalisateur français, france télé pourrait quand même se fendre d'un prime, d'autant que le téléfilm allemand qui passe avant ne doit pas être totalement indispensable...

Avatar de l’utilisateur
julien
Oustachi partout
Messages : 9045
Inscription : 8 mai 06, 23:41

Re: Série noire (Alain Corneau - 1979)

Messagepar julien » 31 août 10, 12:26

Oui mais s'ils avaient passé un Corneau en prime time, on aurait eu droit à une daube du style Le Prince du Pacifique alors finalement Série Noire en deuxième partie de soirée c'est pas plus mal.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.

Avatar de l’utilisateur
manuma
Accessoiriste
Messages : 1547
Inscription : 31 déc. 07, 21:01

Re: Série noire (Alain Corneau - 1979)

Messagepar manuma » 31 août 10, 13:54

France 3 l'a bien déjà diffusé en prime. Mais c'était dans les années 80. Une autre époque ...

Avatar de l’utilisateur
julien
Oustachi partout
Messages : 9045
Inscription : 8 mai 06, 23:41

Re: Série noire (Alain Corneau - 1979)

Messagepar julien » 31 août 10, 14:00

Il avait été diffusé sur Arte aussi en prime mais c'était dans les années 90, où ils programmaient en majorité des films européens. Là aussi une autre époque...
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: Série noire (Alain Corneau - 1979)

Messagepar jacques 2 » 31 août 10, 14:44

Cathy a écrit :France 3 rediffuse Série Noire ce soir en lieu et place du Marginal.



Ils auront au moins diffusé un chef d'oeuvre intégral du cinéma français en lieu et place d'une sombre merde comme "le marginal" ...

Sinon, je me suis fait, via les dvds, mon hommage à Corneau en revoyant à la suite "police python" et "série noire", ses deux meilleurs films à mon sens avec quand même une préférence pour le diamant noir qui est le sujet de ce topic ...

Et ce fut de nouveau la claque : bien au delà des effets gores faciles des films de serial killers cadrés dans des décors esthétiquement pourrissants, "série noire" crèe le glauque intégral ainsi que la désespérance et la noirceur totales grâce à une adaptation géniale de Perec du roman de Thompson (qu'il arrive encore à transcender), à des acteurs tous en état de grâce (et un Dewaere dans le meilleur rôle - même pas récompensé - de sa carrière et à une direction artistique en totale adéquation avec son sujet.
Le sens du détail : tous ces tubes intégralement et irrémédiablement ringards de Sheila, Claude François et autres qui rythment l'arrière plan sonore participent à cette déprime ou tout est moche, vain, déprimant et pauvre à tous niveaux ...

Un vrai film noir car il plombe sans rémission mais sans jamais recourir à la facilité : un pur chef d'oeuvre ...
Merci encore, Mr Corneau ... :cry: :wink:

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17881
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: L'Obituaire - Hommage aux disparus

Messagepar Rick Blaine » 31 août 10, 15:41

jacques 2 a écrit :Mais il ne pouvait dépasser la perfection se "série noire" : la barre était alors tellement haut ... :wink:


J'ai eu beaucoup de mal en découvrant série noire hier soir :oops: . Ça mérite clairement une revision, mais j'ai été déçu.

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: L'Obituaire - Hommage aux disparus

Messagepar jacques 2 » 31 août 10, 15:54

Rick Blaine a écrit :
jacques 2 a écrit :Mais il ne pouvait dépasser la perfection se "série noire" : la barre était alors tellement haut ... :wink:


J'ai eu beaucoup de mal en découvrant série noire hier soir :oops: . Ça mérite clairement une revision, mais j'ai été déçu.



La déception, c'est souvent en fonction d'une certaine attente ...
Qu'attendais tu ?
Un hommage au polar classique américain ?
Un film français classique à la "touchez pas au grisbi" ?

car "série noire" (le titre à double fond le plus approprié qu'il existe) n'est pas un film aimable de prime abord : rien de joli, ni dans le fond ni dans la forme (comme "tous les matins du monde") ...
Et cette noirceur peut choquer ou rebuter certains : et pourtant, que de trésors d'invention et de mise en scène dans ce "crime et châtiment" à la française très grande cuvée ... :wink:

Avatar de l’utilisateur
Rick Blaine
Howard Hughes
Messages : 17881
Inscription : 4 août 10, 13:53
Last.fm
Localisation : Paris

Re: L'Obituaire - Hommage aux disparus

Messagepar Rick Blaine » 31 août 10, 16:06

J'ai apprécié l'atmosphère, mais j'ai eu du mal à suivre le personnage principal, la première partie est extrêmement chaotique,on saisit mal ce qui se passe, quels sont les motivations des protagonistes. La seconde partie (à partir du double meurtre) m'a paru plus agréable à suivre, mais une sorte de malaise était là. C'est pour ça que je lui redonnerais une chance, en connaissant mieux les enjeux du film, je pense que je pourrais mieux apprécier ce que cherche à décrire Corneau.
Je m'attendais un petit peu à ça à vrai dire, j'ai toujours du mal lorsqu'il s'agit d'errance, de personnage un peu déboussolés, je me retrouve souvent moi-même déboussolé et il faut que la narration soit extrêmement tenue et claire pour que je m'en sorte dans ces histoire, au moins à la première vision. Là, il y a des enchainements que je perçois mal. Même les choses les plus infime m'embêtent, typiquement l'appartement de Dewaere qui était une porcherie et qui devient tout propre après sa sortie de prison, ça m'a bloqué, c'est un détail, mais je n'ai pas réussi à en comprendre la signification.

Et effectivement, esthétiquement, je me sens plus proche de Tous les Matins du monde, qui flatte l'œil à chaque instant, qui nous entraine avec beaucoup de beauté et d'onirisme dans une réflexion sur l'art qui pourrait être rebutante

Avatar de l’utilisateur
jacques 2
Régisseur
Messages : 3172
Inscription : 17 mai 10, 17:25
Localisation : Liège (en Wallonie)

Re: L'Obituaire - Hommage aux disparus

Messagepar jacques 2 » 31 août 10, 16:41

Le chaos de la première partie correspond à l'évidence au chaos mental du personnage de Poupart ...
Quant à l'appartement "tout propre", c'est son oeuvre (il vaporise même du déodorant comme pour chasser mauvaises odeurs, mauvais esprits et ondes négatives) et cela correspond également à son état mental devenu plus optimiste quand il essaie de rebondir après sa rencontre avec Mona et sa sortie de prison, justement ...
Ces détails ne sont évidemment pas anodins : voir la scène de la fin quand il se met à récurer l'évier après y avoir laissé tomber des cendres comme si il essayait de réparer son esprit en pleine déliquescence via des gestes dérisoires et une tout aussi dérisoire recherche de propreté dans ce qui l'entoure ...

Tout cela participe en fait une observation extrêmement fine d'un personnage qui sombre inéluctablement dans la maladie mentale ...
Evidemment, "tous les matins" c'est un autre univers : forcément moins proche (époque, sujet, contexte) et certes plus plaisant en surface à l'oeil mais aussi beaucoup moins touchant, en tout cas pour moi ... :wink:
Dernière édition par jacques 2 le 1 sept. 10, 09:28, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Flol
smells like pee spirit
Messages : 42628
Inscription : 14 avr. 03, 11:21

Re: Série noire (Alain Corneau - 1979)

Messagepar Flol » 31 août 10, 22:58

jacques 2 a écrit :Le sens du détail : tous ces tubes intégralement et irrémédiablement ringards de Sheila, Claude François et autres qui rythment l'arrière plan sonore participent à cette déprime ou tout est moche, vain, déprimant et pauvre à tous niveaux ...

C'est exactement ça. Un des films les plus glauques que j'ai pu voir. Et une interprétation au-delà des mots de ce génie de Dewaere...

Avatar de l’utilisateur
Brody
Indices : bateau - requin
Messages : 4657
Inscription : 21 févr. 06, 18:42
Localisation : à la flotte !

Re: Série noire (Alain Corneau - 1979)

Messagepar Brody » 1 sept. 10, 09:55

Découvert hier soir, et à la hauteur de mes espérances ! Vous avez tout dit, c'est formidablement bien interprété, porté à bout de bras par un Dewaere halluciné et hallucinant qui a à lui seul environ 90 % du texte (on ne peut plus parler de dialogues tant il parle dans le vide de sa vie...).
Très très grand. Et film du mois direct (de dernière minute avec une diffusion à 23h10...).

Avatar de l’utilisateur
Demi-Lune
Bronco Boulet
Messages : 13025
Inscription : 20 août 09, 16:50
Localisation : Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Série noire (Alain Corneau - 1979)

Messagepar Demi-Lune » 1 sept. 10, 15:35

Brody a écrit :de dernière minute avec une diffusion à 23h10...

Ah merde. Avec l'hommage à Laurent Fignon, j'ai cru que France 3 avait annulé la diffusion du Corneau. Du coup, j'ai éteint la télé et je ne l'ai pas vu. :|