Grains de sable (1995) Ryosuke Hashiguchi

Rubrique consacrée aux DVD de films récents, tournés après 1980.

Modérateurs : Karras, Rockatansky, cinephage

Avatar de l’utilisateur
wontolla
mon curé chez les forumistes
Messages : 6913
Inscription : 14 mars 10, 14:28
Liste de DVD
Localisation : Bruxelles

Grains de sable (1995) Ryosuke Hashiguchi

Messagepar wontolla » 7 déc. 10, 21:25

J'avais acheté ce DVD dans une brocante:
Image

Nagisa no Shindobaddo (Grains de sable) Ryosuke Hashiguchi (1995)
Je n'ai pas coté ce film et le place hors concours. A dire vrai, la qualité du DVD laisse à désirer. L'image, très sombre, est au format 1,85, encapsulé dans un format 4/3 (je ne connais pas le nom technique pour cela qui se présente aussi régulièrement sur TCM, par exemple, avec des bandes noires des quatre côtés sur un écran 16/9), il y a des défauts dans la pellicule, des griffes qui s'étalent sur plusieurs minutes,... Et le sous-titrage passe mal sur ces images. Il y en a qui sont illisibles et un tiers qui sont très difficiles à lire). Je commence par cet aspect technique parce que cela a rendu la vision du film fatigante. J'ai arrêté à la moitié hier soir pour terminer aujourd'hui (question de ne pas abandonner). Bonus (!): une interview du réalisateur Ryosuke Hashiguchi, sous forme de texte à faire défiler avec la touche chapitre suivant du DVD. Ces faiblesses techniques m'ont probablement empêché de bien appréhender le film.

Une histoire d'adolescent(e)s japonais. Un film très lent. Ito, un jeune ado est amoureux d'un condisciple Yoshida. Lui n'est bien sûr pas amoureux d'Ito mais il hésite entre deux adolescentes: Shimizu et Aihara. A côté deux adolescentes qui se font de l'argent en abusant de la pitié (elles disent récolter pour une autre jeune fille qui devrait avorter). Une professeur au bord de la crise de nerf. Le père de Ito, élève seul ce dernier (la mère est absente, séparée ou divorcée ?). Ito découvre qu'Aihara a été violée. Celle-ci découvre qu'Ito aime Yoshida; celui-ci apprendra fortuitement le viol d'Aihara. Celle-ci aime Yoshida mais n'ose pas lui avouer. Va s'ensuivre une curieuse relation triangulaire dont elle sera le moteur. De longs plans séquence, un lent écoulement du temps (nous sommes à la fin de l'année scolaire). L'impossible amour de ces trois là qui échoue (à tous les sens du terme ?) sur la grève, au bord de la mer. On passe de lieu en lieu, sans comprendre parfois (mais peut-être est-ce dû aux sous-titres illisibles), on se frôle, sans se dire des choses importantes lorsque l'on est adolescent. Des choses qui passent parfois à l'âge adulte (à moins qu'un suicide - ici avorté ? - ne vienne interrompre la quête) mais qui éveillent souvent nostalgie lorsque le temps est passé, s'est écoulé, comme ces grains de sable que se jettent les trois protagonistes, confrontés à l'impossible et à l'indicible...


NB:
1. Le visuel ci-dessus ne se trouve pas dans le film.
Mise à jour:
2. Je découvre dans le bonus que le réalisateur est gay et qu'il a voulu faire un film sur l'homosexualité. Certes la question est présente dans le film mais j'ai l'impression que le film - au corps défendant de son réalisateur ? - dépasse de loin cette question pour poser celle des amours adolescentes: comment aimer, comment vivre avec son corps, comme exister dans ce monde (hors des adultes ?).

Avatar de l’utilisateur
Helward
rat d'auteur
Messages : 5566
Inscription : 17 août 06, 10:25
Localisation : Rech. Optimum désesp.

Re: Grains de sable (1995) Ryosuke Hashiguchi

Messagepar Helward » 8 déc. 10, 19:46

Le film est ressorti en dvd y'a quelques mois. Je ne sais pas ce que cette édition vaut par rapport à la précédente de chez Eklipse (probablement celle que tu possède). Il n'y a guère que l'édition japonaise qui lui rende justice.
Autrement oui j'aime énormément ce film.

Avatar de l’utilisateur
joe-ernst
Décorateur
Messages : 3691
Inscription : 20 mars 06, 15:11
Localisation :

Re: Grains de sable (1995) Ryosuke Hashiguchi

Messagepar joe-ernst » 9 déc. 10, 10:08

Helward a écrit :Le film est ressorti en dvd y'a quelques mois.


:shock: Merci pour l'info !

@ wontolla : si ça te tente, essaie de voir du même réalisateur Hush! C'est un film très touchant et disponible pour pas cher...
Image

We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars. Oscar Wilde.
L'hyperréalisme à la Kechiche, ce n'est pas du tout mon truc. Alain Guiraudie