Menu
Test dvd

Les Trois jours du condor

DVD - Région 2
Studio Canal
Parution : 24 / 2 / 2004

Image

Nous avons à faire à une très belle copie, particulièrement propre et bien définie, même dans les scènes les plus sombres. L’image en cinémascope affiche de beaux contrastes et des couleurs fidèles au matériau original. Le respect du grain d’époque est bienvenu. De son côté, la compression est de très bonne facture et ne souffre que de très peu d’imperfections. Les fourmillements à l’arrière-plan sont plutôt rares. Une bien belle restauration en somme.

Son

L’éditeur propose trois pistes sonores : une version originale 5.1 et deux versions mono anglaise et française. La piste 5.1 anglaise n’a de multicanale que le nom. En effet, les sons sont portés sur l’avant, principalement l’enceinte centrale. Les arrières sont muettes et les enceintes avant droite et gauche peinent à retranscrire quoi que ce soit. En fait, il y a peu de différences avec les deux pistes mono proposées, si ce n’est au niveau de l’étagement des éléments sonores. Les trois pistes ont les mêmes qualités : propreté, clarté et bonne intégration des voix et des ambiances. On finira par préférer la version mono anglaise pour une meilleure immersion dans le film. Le doublage français est très bon : les cinéphiles auront reconnu les doubleurs attitrés de Redford et Dunaway, et les voix ne sont pas trop portées en avant par rapport aux ambiances, comme c’est trop souvent le cas lors d’un doublage. L’éditeur ne permet pas de changer de piste sonore en cours de lecture.

Suppléments

Le menu principal, aux couleurs de la collection Série Noire (noir et jaune), est fixe et musical. Les autres menus sont fixes et muets. Aucun d’entre eux ne brille par une quelconque recherche esthétique.

Les suppléments comportent :

Le chapitrage fixe et muet. Il se compose de 12 vignettes réparties sur 3 pages.

Affiches et Photos : nous sont proposés 3 affiches internationales et 14 photos en noir et blanc de tailles différentes. Bande-annonce (2’59’’) : présentée au format 1.85, elle est relativement bien conservée.


A propos de Condor
(25’03’’) : un documentaire co-produit par Studio Canal et CineCinema sous la forme de deux interviews croisées de Robert Redford et Sydney Pollack enregistrées en juillet 2003, montées avec des extraits des Trois jours du Condor. Les deux compères reviennent sur la production du film et leur implication respective. Ils parlent de la refonte totale du scénario, des différents personnages (on apprend que Pollack souhaitait engager Lino Ventura pour jouer Joubert) et de leur intégration au récit, et reviennent sur le contexte politique de l’époque. Ce domaine est plutôt réservé à Robert Redford qui nous explique, on le savait déjà si l’on est familier de la carrière du comédien, son intérêt pour la chose publique et sa volonté d’intégrer ses réflexions et ses opinions dans ses films. A ce propos, il regrette l’audace dont faisait preuve le cinéma hollywoodien dans les années 70. L’acteur finit par rappeler le caractère prémonitoire du film (la collusion entre les intérêts pétroliers, la machine étatique et les médias). Enfin, Pollack et Redford s’expriment sur leur longue collaboration, mais ce segment est malheureusement bien trop court alors qu’il y aurait tant de choses à dire sur leur travail en commun. Mais dans l’ensemble, ce court document se laisse voir avec plaisir et intérêt.

Par Ronny Chester - le 21 mars 2007