Menu
Test dvd

La valse dans l'ombre

DVD - Région 2
Wild Side
Parution : 29 / 2 / 2012

Image

Wild Side nous offre un bien beau cadeau en réunissant au sein d'une même édition les deux versions de Waterloo Bridge (1931 et 1940). Deux chefs-d'oeuvre, deux très beaux traitements en DVD. Les deux films étaient sortis séparément aux USA, édités chacun par Warner.

La Valse dans l'ombre (le film de Mervyn LeRoy) possède ici une belle copie. L'ensemble est très propre, très clair, et surtout nettoyé de fond en comble. Aucun défaut de pellicule ou presque. Les noirs sont généralement très beaux, bien qu'un peu bouchés selon les séquences (dans la première partie du film notamment), sans doute à cause d'un léger bruit vidéo. Notons également une sensation d'image grisâtre parfois, mais rien d'incommodant. D'autant que tout cela demeure très discret. L'édition américaine était un peu moins propre, mais possédait des contrastes légèrement plus forts. Au bout du compte, l'édition Wild Side semble être un brin supérieure, notamment grâce à un niveau de détails très appréciable. Du très joli travail donc, renforcé par une compression la plupart du temps invisible.

Le Waterloo Bridge de James Whale est lui aussi fort bien présenté. L'édition américaine proposait une belle copie, aux contrastes convaincants, avec notamment un grain cinéma assez prononcé. L'édition Wild Side s'avère assez différente. Un vrai travail de nettoyage a été entrepris et il se sent considérablement. L'image est claire, le grain a en partie diminué et l'ensemble fait très bonne figure, créant ainsi un fort sentiment de propreté. Toujours ces contrastes un zeste supérieurs pour l'édition américaine, mais la préférence du cinéphile se fera selon ses goûts. Il n'en demeure pas moins que Wild Side présente ici le film d'une manière plus que très recommandable, sur lequel il y a eu un vrai travail, et grâce encore à une compression très maîtrisée.

Son

Les pistes mono d'origine ne présentent quasiment aucun souffle (un petit peu toutefois pour le film de Whale) et possèdent une dynamique agréable. Pas d'effets de saturation à noter. Les sous-titres français sont une fois de plus très soignés chez cet éditeur, d'autant que la traduction est très bonne.

Suppléments

Les menus sont simples et idéalement sobres (un peu plus réussis pour le Waterloo Bridge de James Whale). Les suppléments se trouvent intégralement sur le DVD de La Valse dans l'ombre de Mervyn LeRoy, soit le film le plus célèbre et le plus mis en avant par l'éditeur : la jaquette arbore un visuel en provenance du film de 1940 (ainsi que son titre, son metteur en scène, et ses deux stars), et l'éditeur vend clairement la version de 1931 comme un supplément. Un choix discutable, bien que compréhensible d'un point de vue économique.

Les suppléments sont peu nombreux mais de la qualité. La bande-annonce du film de 1940, une galerie de photos, la filmographie de Mervyn LeRoy et des liens Internet. Le morceau de résistance est un entretien avec Olivier-René Veillon (environ 14 minutes) qui revient efficacement et très intelligemment sur le film de 1940. Il parle de Mervyn LeRoy, le défend avec grand intérêt, présente le film dans son contexte de production (style MGM) et donne un certain nombre de pistes de lectures. Son débit de parole est très agréable, sa voix parfaitement audible et son assurance convaincante. Le seul point faible de cet entretien est qu'on n'y évoque très peu le film de Whale (mais il est cité, avec une ou deux comparaisons à la clé, donc c'est toujours ça). Un très bon supplément à ne pas manquer une fois que l'on a vu le film.

Par Julien Léonard - le 16 février 2012

Partenariat