Menu
Test dvd

Andrei Roublev

DVD - Région 2
Mk2
Parution : - / - / -

Image

Très belle, l’image d’Andreï Roublev ne présente que de rares défauts de type griffures, brûlures ou points blancs. La définition est d’un bon niveau permettant d’apprécier les détails d’un visage ou la richesse d’un paysage. Côté compression, on remarque quelques rares défauts de surbrillance (sur les escaliers de l’église à 31’39 (disque 2) ou sur la cloche à 1’15’20 (disque 2)). Parfois les blancs sont brûlés (disque : église à 01‘02’00) mais d’une manière générale les contrastes sont splendides, offrant une palette de gris variée avec des noirs profonds et des blancs éclatants. La partie du film en couleur est de moins bonne qualité, offrant une image avec une faible définition et des rouges qui bavent.

Son

La bande-son russe bénéficie d’un remixage en 5.1. Les effets de spatialisation sont légers mais permettent néanmoins de créer une belle atmosphère notamment pendant la fête païenne. Pour les néophytes, la version française est une vraie curiosité : les comédiens sont doublés par une seule voix qui traduit leurs dialogues ainsi que les textes visibles à l’écran. D’après le témoignage du docteur es-Tarkovski du forum DvdClassik, j’ai nommé Sergius Karamzin, ce doublage est typique des productions russes. Enfin, les sous-titres sont blancs et discrets et s’intègrent parfaitement à l’image.

Suppléments

MK2 a le privilège de distribuer les chefs-d’oeuvre de Tarkovski en France et a travaillé en collaboration avec l’éditeur russe Ruscico. L’image, le son, les menus (hideux !!) et les bonus sont les mêmes que sur l’édition russe. Le film et ses bonus sont présentés sur 2 disques, chacun proposant les deux parties respectives du film. Le chapitrage est décomposé en autant de segments qu’il y a de chapitres dans le film.

Les bonus sont les mêmes que sur l’édition russe et proposent tous des sous-titres français.

DVD 1

Andreï Tarkovsky (02’01'') : Court témoignage de Marina Tarkovsky monté avec des images du maître au travail.

Filmographies : sur ce disque, on accède aux filmographies de Tarkovsky, Sergueev, Ioussov, Rausch, Ovtchinnikov, Bykov et Grinko. Les pages consacrées à Ioussov cachent une bande-annonce de Solaris en français, celles de Tarkovsky une bande-annonce du Miroir en vost, celle d’ Ovtchinnikov une bande-annonce de Guerre et paix (Bondartchouk, 1965) et celle de Grinko une bande-annonce de Stalker en vost.

Galerie Photos : une seule page pour cette galerie qui offre 10 clichés de plateau d’assez belle qualité.

DVD 2

Pendant le tournage (05’16'') : court documentaire montrant des images de Tarkovsky sur le plateau en pleine discussion avec ses acteurs ou mettre au point quelques séquences de l’invasion des Tatars. Malheureusement aucun des dialogues n’est audible, ni traduit, puisque une musique classique vient faire office de bande-son. L’image est en couleur et de qualité moyenne (jaunie et abîmée).

Entretien (4’27'') : interview de Tarkovski pendant laquelle il raconte quelques anecdotes et fait part de son souvenir ému du tournage. Un document précieux mais malheureusement trop court.

Filmographies : Comme sur le disque 1, un bonus qui propose les filmographies de collaborateurs du film. Ici c’est au tour de Kontchalovsky, Kononov, Solonitsyne, Nazarov, Lapikov, Nikouline, Bourliaev et Grabbe.

Galerie Photos : 10 autres photographies noir et blanc de plateau.

Conclusion : le DVD distribué par MK2 ne propose aucune nouveauté par rapport à l’édition Ruscico. Globalement l’image est très belle et les bonus nombreux mais trop courts. Comme le disait Cosmo Vitelli dans le test Ruscico, il faudrait comparer cette édition avec celle proposée par Criterion.

Par François-Olivier Lefèvre - le 27 mai 2005