Menu
Test blu-ray

Garçon !

BLU-RAY - Région B
Pathé
Parution : 1 / 7 / 2015

Image

Une nouvelle fois, Pathé nous propose ici un Blu-ray de grande qualité. Le film a été restauré récemment (en 2K au moins) et c'est sans surprise que l'on découvre des images stables, une copie propre, et même immaculée, avec une colorimétrie cohérente qui rappelle encore les tonalités jaune-vertes de certains masters HD édités par Gaumont, sans que cela ne gène le visionnage. Le rendu du grain est particulièrement soigné, fin et abondant sans être envahissant, soutenu par un taux de compression très confortable. Côté définition, l'ensemble est très satisfaisant mais peut parfois apparaître un peu doux : soit à cause d'une mise au point approximative au moment de la prise de vues, ou bien parce que certaines optiques utilisées sur la caméra ont pu atténuer la précision de l'image ou même créer des aberrations optiques (une baisse de précision dans certaines parties de l'image, ou l'apparition de contours légèrement bleus ou rouges). Mais il n'y a rien de réellement grave et il faut avoir l'oeil vraiment attentif pour le déceler. Côté contrastes, la restauration pêche encore une fois sur la profondeur des noirs. Si le défaut passe totalement inaperçu dans les scènes de la brasserie (avec cette ambiance légèrement enfumée qui casse les contrastes), certains plans (heureusement rares) montrent des noirs un peu trop clairs et parfois légèrement bleutés. Mais c'est malgré tout un très beau master HD dans le sens où, que l'on apprécie ou pas le style de la photographie, son rendu est ici extrêmement fidèle au matériau d'origine. Pour s'en convaincre, un rapide coup d'oeil sur le comparatif ci-dessous suffira : l'image n'est plus trafiquée dans tous les sens, comme à l'époque du DVD...


Blu-ray Pathé


DVD StudioCanal


Blu-ray Pathé


DVD StudioCanal

Son

La bande-son mono originale a été restaurée efficacement pour un résultat très propre, clair, précis et bien équilibré. Le rendu est simple et modeste, sans artifice, mais aucun défaut, souffle ou saturation, n'est à déplorer.

Suppléments


La fin d'un cycle (51 min - 1080i)
Il n'y a pas de secret : les suppléments réussis sont souvent ceux qui proposent de nombreux témoignages et des archives en conséquence. Pour Garçon!, Jérôme Wybon a réuni plusieurs personnes-clé du projet (Jean-Loup Dabadie et Philippe Sarde, que l'on ne présente plus, la monteuse Jacqueline Thiédot ou le producteur exécutif Antoine Gannagé) qui racontent l'écriture du scénario, le tournage ou l'accueil que le public réserva au film. On découvre l'angoisse d'Yves Montand à l'idée de jouer "un porteur de plat", sa surenchère dans la comédie que devait canaliser Sautet, l'inspiration en berne de Dabadie concernant l'idée du parc de jeu ou les nombreux sacrifices (caprices ?) qu'ils durent concéder à leur star. Le critique et enseignant N.T. Binh vient apporter un aspect analytique pertinent et souvent intéressant en renfort des nombreuses anecdotes de tournage, notamment à propos de l'aspect chorégraphique de la mise en scène, facilité par le décor en studio où l'on maîtrise tout. D'une manière générale, on apprend énormément sur Claude Sautet, sa personnalité et sa façon de travailler. En plus d'interviews radio et TV de Sautet et Montand, Jérôme Wybon a mis la main sur une archive rare qui vaut le déplacement : des scènes de tournage filmées comme un témoignage, sans commentaires, dans lesquelles on voit le réalisateur diriger son équipe et ses comédiens. Des moments passionnants, parce que filmés avec simplicité et sur la longueur, où l'on perçoit très nettement son travail d'organisation et de mise en scène.

 

Scènes coupées (10 min - SD)
Le documentaire qui précède s'arrêtait quelques minutes sur l'aspect perfectionniste de Claude Sautet, un réalisateur qui, quelques mois avant sa mort, avait remonté l'ensemble de ses films : ces director's cuts sont les versions exploitées aujourd'hui. La dizaine de minutes de scènes supprimées présentées sur ce Blu-ray, à l'exception de la scène d'introduction, figuraient dans le montage original de Garçon ! au moment de la sortie en salles, en 1983.


L'éditeur propose également la bande-annonce originale (2 min 04 - HD)


En savoir plus

Taille du Disque : 40 731 269 590 bytes
Taille du Film : 25 998 096 384 bytes
Durée : 1:31:55.927
Total Bitrate: 37,71 Mbps
Bitrate Vidéo Moyen : 33,00 Mbps
Video: MPEG-4 AVC Video / 33000 kbps / 1080p / 23,976 fps / 16:9 / High Profile 4.1
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1346 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Audio: French / DTS-HD Master Audio / 2.0 / 48 kHz / 1351 kbps / 24-bit (DTS Core: 2.0 / 48 kHz / 768 kbps / 24-bit)
Subtitle: French / 0,825 kbps
Subtitle: English / 31,551 kbps
Subtitle: French / 40,370 kbps

Par Stéphane Beauchet - le 10 juillet 2015