Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
damdouss
Assistant opérateur
Posts: 2919
Joined: 1 Sep 08, 10:09

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by damdouss »

Torrente wrote: 4 Apr 22, 15:09 Vous m'impressionnez. Oser encore insérer dans vos lecteurs, des disques qui ont ce type d'aspect au risque d'user les lentilles, tout ça pour un film... j'avoue que ça me laisse circonspect.
On ne visionne pas ces films toutes les semaines ! L'aspect bruni du blu ray du "Guépard" s'est fait très rapidement bien avant qu'il soit dans la liste des défectueux car rappelons le : la plupart des blu ray qui sont vérolés et qui ne s'ouvrent même pas n'ont aucune trace extérieure permettant de les identifier.
cboss66120@gmail.com
Stagiaire
Posts: 1
Joined: 19 Apr 22, 14:07

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by cboss66120@gmail.com »

je viens de revoir "la main du diable" de Maurice Tourneur que vous avez
commenté il y a quelque temps , que j'ai trouvé tout à fait passionnant,et
j'aurais une question très technique et à laquelle seul un spécialiste du
cinéaste ,en possession du carnet de tournage pourrait répondre :Qui est
le peintre qui a réalisé les toiles fantastiques que l'on peut voir lors de
la scène du vernissage et dans l'appartement du peintre?
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 24557
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by Commissaire Juve »

cboss66120@gmail.com wrote: 20 Apr 22, 09:40 je viens de revoir "la main du diable" de Maurice Tourneur que vous avez
commenté il y a quelque temps , que j'ai trouvé tout à fait passionnant,et
j'aurais une question très technique et à laquelle seul un spécialiste du
cinéaste ,en possession du carnet de tournage pourrait répondre :Qui est
le peintre qui a réalisé les toiles fantastiques que l'on peut voir lors de
la scène du vernissage et dans l'appartement du peintre?
C'est pas le bon topic... vaudrait mieux aller là.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
La Scoumoune
Doublure lumière
Posts: 692
Joined: 4 Aug 04, 09:26

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by La Scoumoune »

Count Dooku wrote: 31 Mar 22, 21:30
- La Main du Diable (Gaumont)
- La Traversée de Paris (Gaumont)
Gaumont a remplacé tous les titres QOL qui étaient défectueux chez moi.
En revanche , les 2 titres ci-dessus qui ne sont pas QOL mais MPO n'ont pas été validés dans la procédure d'échange.
C'était il y a 1 an.
Savez-vous si Gaumont échange désormais les MPO défectueux?
User avatar
Xav83
Machino
Posts: 1148
Joined: 21 Jan 15, 19:01

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by Xav83 »

Nous avons commencé le recensement de nouveaux titres depuis quelques temps, mais là c'est un nouveau titre d'anthologie qui est susceptible de disparaitre:

Bullitt (chez Warner), double testé (ODC+VSO) et donc plus que confirmé

Et c'est là qu'un des tous premiers de BRDEF, posté par Torrente, commence à prendre tout son sens: Alerte sur les Blu-rays WARNER européens...

Le couple Warner<>Technicolor est à surveiller, le couple idéal/safe étant Warner<>Sony DADC.
User avatar
bocina
Directeur photo
Posts: 5174
Joined: 11 Mar 05, 16:06

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by bocina »

Je viens de tester le mien il est clean. 7 321910 136843
L'élite de ce pays permet de faire et défaire les modes, suivant la maxime qui proclame : « Je pense, donc tu suis. » Pierre Desproges
Ma Collection - Mon Planning Achats
Torrente
Howard Hughes
Posts: 15550
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by Torrente »

Il faudrait savoir si la réédition au moment de la ressortie en steelbook est également touchée.
En tout, il doit y avoir eu 3 "éditions" différentes en France avec 3 code-barres différents... peut-être qu'il ne s'agit que de repackagings successifs du même tirage mais sait-on jamais...
Greenheart
Doublure lumière
Posts: 303
Joined: 10 Jul 15, 17:18

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by Greenheart »

Les demoiselles de Rochefort (Arte) est un blu-ray apparemment encore lisible sur mon lecteur de blu-ray Sony le plus récent, mais pas sur les autres.
Il y a des auréoles plus ou moins sombres entre le centre et le bord.
Il existe une édition blu-ray espagnole du 12 novembre 2019 donc ayant probablement échappé à un pressage défectueux systématique français.

Un indice sur ce qui se passe pour certains disques : j'ai racheté trois exemplaires du coffret saison 2 aguila roja espagnol et testé les disques encore lisibles plusieurs fois. La plus récente tentative indique que c'est le fichier de vérification d'intégrité qui est corrompu - mais le fichier vidéo lui ne l'est pas (encore). Ce qui implique qu'un lecteur qui zapperait ce fichier peut encore lire le disque, mais pas le lecteur qui conditionnerait le démarrage à un fichier de vérification d'intégrité intact. C'est la exactement la même erreur sur les deux coffrets que j'ai testé de cette manière.

Les nouveaux lecteurs gèrent différemment les erreurs dont un grand nombre d'erreurs volontairement insérées par l'éditeur sous prétexte de protection contre le piratage via un ordinateur. Ces erreurs volontaires forcent à changer de lecteur de blu-rays car les anciens lecteurs (aux mises à jour périlleuses et lacunaires) ne sont plus capables de les gérer, ce qui est de l'obsolescence programmée concertée : on ne peut prétendre lutter contre la piraterie en privant les acheteurs légitimes de leur produit et / ou du moyen légitime de le lire.

***
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 24557
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by Commissaire Juve »

Greenheart wrote: 29 Apr 22, 08:43 l'obsolescence programmée

***
Tu m'as fait repenser à une lettre que j'avais écrite à la Widescreen Review
en 1995 pour déplorer le laserrot de mon coffret LD collector d'Aliens.

Ils m'avaient répondu (je simplifie) :
Oui, c'est les boules, mais quand on passera au numérique, tout ça sera sans doute
réglé les doigts dans le nez
27 ans ont passé. Je ne sais pas si on a les doigts dans le nez, mais... je sens comme une gêne,
quelque part, "in the basement" (comme dirait Ellen Ripley dans Alien 3).
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Xav83
Machino
Posts: 1148
Joined: 21 Jan 15, 19:01

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by Xav83 »

bocina wrote: 28 Apr 22, 23:15 Je viens de tester le mien il est clean. 7 321910 136843
Certes mais s'agit-il d'une pressage Technicolor ou éventuellement SONY DADC ?
Greenheart wrote: 29 Apr 22, 08:43 [...]
Un indice sur ce qui se passe pour certains disques : j'ai racheté trois exemplaires du coffret saison 2 aguila roja espagnol et testé les disques encore lisibles plusieurs fois. La plus récente tentative indique que c'est le fichier de vérification d'intégrité qui est corrompu - mais le fichier vidéo lui ne l'est pas (encore).[...]
C'est ce qui fait que parfois ces disques sont vus comme de simples disques de données (DATA)
Greenheart wrote: 29 Apr 22, 08:43 [...]
Les nouveaux lecteurs gèrent différemment les erreurs dont un grand nombre d'erreurs volontairement insérées par l'éditeur sous prétexte de protection contre le piratage via un ordinateur. Ces erreurs volontaires forcent à changer de lecteur de blu-rays car les anciens lecteurs (aux mises à jour périlleuses et lacunaires) ne sont plus capables de les gérer, ce qui est de l'obsolescence programmée concertée : on ne peut prétendre lutter contre la piraterie en privant les acheteurs légitimes de leur produit et / ou du moyen légitime de le lire.

***
Tu es sûr de ça ou c'est un constat, une déduction ? Qu'entends-tu par "erreurs", des secteurs volontairement défectueux ? Pour empêcher la copie ? Je suis sûr que je ressors ma BDP-S550 (SONY) elle lira sans problème les disques actuels et sans MAJ depuis 2011.

Malheureusement pour les Warner, c'est encore la loterie, y a ceux qui ont eu la chance d'avoir des pressages SONY DADC et ceux qui ont acheté du Technicolor (par ex. les Dirty Harry que j'ai en double, j'ai un jeu Technicolor et un jeu SONY DADC, UK de mémoire). Et puis se retourner par exemple vers les Warner UK, en pensant éviter des problèmes, ça ne sert à rien, ça provient des mêmes fabricants, et donc la même loterie.
Greenheart
Doublure lumière
Posts: 303
Joined: 10 Jul 15, 17:18

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by Greenheart »

Xav83 wrote: 30 Apr 22, 07:31
Greenheart wrote: 29 Apr 22, 08:43 [...]
Les nouveaux lecteurs gèrent différemment les erreurs dont un grand nombre d'erreurs volontairement insérées par l'éditeur sous prétexte de protection contre le piratage via un ordinateur. Ces erreurs volontaires forcent à changer de lecteur de blu-rays car les anciens lecteurs (aux mises à jour périlleuses et lacunaires) ne sont plus capables de les gérer, ce qui est de l'obsolescence programmée concertée : on ne peut prétendre lutter contre la piraterie en privant les acheteurs légitimes de leur produit et / ou du moyen légitime de le lire.

***
Tu es sûr de ça ou c'est un constat, une déduction ? Qu'entends-tu par "erreurs", des secteurs volontairement défectueux ? Pour empêcher la copie ? Je suis sûr que je ressors ma BDP-S550 (SONY) elle lira sans problème les disques actuels et sans MAJ depuis 2011.
De ce que j'ai lu et constaté, la construction des blu-rays a évolué au fil des années. Au début, les éditeurs se vantaient d'empêcher la piraterie par la taille toujours plus grandes des fichiers qui excédaient par exemple la capacité des disques à graver disponibles dans le commerce - d'abord avec la HD, puis la 3D et enfin l'UDH. Un peu comme les moteurs à essence réglés pour consommer davantage d'essence au kilomètre pour maximiser les profits des pétroliers, ou les cigarettes à additifs cancérigènes pour qu'elles se consument plus vite afin de forcer le fumeur à en racheter le plus possible. Les problèmes de doubles couches qui se séparent découlent directement de cette stratégie d'encoder les films avec des algorithmes de compression qui ne cherchent pas forcément à faire tenir la meilleure qualité dans la plus petite place, mais d'abord à prendre le plus de place possible de manière à rendre le pressage de copies pirates moins rentable voire impossible. De nos jours, les multinationales se vantent plutôt de supprimer le support physique et leurs lecteurs de manière à empêcher le piratage, la vente d'occasion ou l'héritage des collections, et de vendre seulement un "droit" à visionner le film, droit qui peut être suspendu à tout moment sans contrepartie - l'idée de fond est que la population ordinaire ne doit plus rien posséder et n'avoir aucun droit face à des monopoles de fait.

Quand j'ai envisagé de passer à l'UHD, j'ai commencé à lire dans le détail les forums des fabricants de lecteurs, car il semblait y avoir des gros problèmes d'après les retours clients sur Amazon. Sur leurs propres forums, les fabricants de lecteurs devaient en fait expliquer sur le pourquoi du comment du fait que les lecteurs derniers modèles pouvaient avoir du mal à lire des blu-rays (HD, 3D puis UHD) et dans leurs réponses, il était mentionné que la gestion des erreurs de lecture était différente selon la génération des lecteurs, les lecteurs plus récents zappant les difficultés (les "erreurs") pour accéder directement aux sections lisibles --- les seules indispensables pour pouvoir visionner le film ou la série dans de bonnes conditions. Ordinairement, les lecteurs qui rencontrent un problème de lecteur vont zapper la scène, ou la lire normalement en continue mais pas si on veut y accéder directement, ou afficher un message rédigé à l'avance, ou planter et nécessiter que l'on coupe l'alimentation.

Avant les lecteurs de blu-rays, il y a eu le scandale des dispositifs anti-copies des CD : à l'époque j'achetais énormément de CD et soudain, ils n'étaient plus lisibles y compris sur des lecteurs très coûteux. Il y a plusieurs dispositifs anti-copies sur le CD, à l'époque il s'agissait d'un signal qui empêchait de lire le CD et que seuls les nouveaux lecteurs pouvaient contourner à condition que le syndicat des fabricants de CD ait fourni au fabriquant de lecteur de CD le bon dispositif. A l'époque, quelqu'un m'a dit que je n'avais qu'à ripper les nouveaux CD puis les ramener pour me les faire rembourser. J'ai préféré cesser d'acheter des CD. Quelques mois plus tard les médias racontaient que les ventes de CD s'effondraient à cause d'un changement de goût des acheteurs pour les supports physiques : effectivement, le goût de pouvoir écouter les CD qu'on achète sans avoir à les ripper.

Ensuite, depuis l'arrivée des lecteurs de blu-rays, divers logiciels légaux devaient permettre de lire les blu-rays sur les ordinateurs dotés de lecteurs de blu-rays. Sur les forums, ceux qui travaillaient sur les logiciels s'épanchaient sur différents problèmes. J'ai personnellement la licence adobe pour créer des blu-rays, ce qui m'a fait découvrir que par exemple le fait qu'un lecteur puisse permettre de reprendre la lecture d'un blu-ray tenait seulement à une coche lors de la création du blu-ray, coche que tant d'éditeurs apparemment "oublient". Le même menu permet de choisir la région (la zone pour un DVD) et la clé de codage qui implique de payer le fabriquant de cette clé en fonction de combien de disques vous cryptés de la sorte. Ce qui implique qu'un disque blu-ray n'a ni protection ni région à l'origine, mais le lecteur peut très bien intégrer un dispositif lui interdisant de lire un blu-ray qui ne serait pas protégé ou qui serait multirégion (un DVD qui serait multizone).

Mes premiers lecteurs blu-rays, mêmes à jour n'arrivaient pas à sortir du menu des nouveautés Gaumont (Les yeux sans visage, première édition) : le système de protection avait changé, comme cela arrive régulièrement, d'où le message "mettez à jour régulièrement votre lecteur". Et à la même époque, ces deux lecteurs blu-rays sont morts simultanément suite à la mise à jour "qui tue" de leur fabriquant LG et bien sûr le coût de la "réparation" était au minimum celui d'un lecteur neuf alors qu'en réalité cela consiste à insérer une clé USB dans le lecteur et écraser le firmware saboté à distance, coût des pièces zéro, coût de la main d'oeuvre : juste cliquer sur le bon menu. J'ai dû racheter des lecteurs et je n'ai plus acheté LG.

Je rappelle également que les créateurs de VLC ont réclamé une décision de justice expliquant pourquoi ils n'auraient pas le droit de lire les blu-rays sur un ordinateur : le gouvernement les a renvoyé devant HADOPI qui avait été transformé en une juridiction d'exception selon la méthode habituelle pour permettre aux petits copains d'échapper à la justice. HADOPI a traîné les pieds puis rendu un "arrêt" en forme de déni de justice particulièrement obscur, (de mémoire) refusant de se prononcer - les HADOPI craignant qu'une décision favorable à VLC ne satisfassent pas les multinationales, tandis qu'une décision défavorable aurait permis des recours devant des juridictions internationales qui permettraient ensuite de condamner HADOPI. De ce que j'ai lu ensuite sur divers forums, la solution pour lire un blu-ray sur un ordinateur repose sur des "clés" de déchiffrement sans quoi la lecture est impossible, alors qu'à la base ce sont de bêtes fichiers vidéos plus ou moins tronçonnés avec apparemment des tas de fichiers pour s'y retrouver dans le désordre général - et ce sont ces fichiers qui auront éventuellement des problèmes à être lus (s'ils n'ont pas été physiquement endommagés), simplement après une mise à jour du lecteur ou de l'ordinateur. C'est un problème commun à toutes les ressources numériques (par exemple le livre électronique qu'Apple efface à distance de votre tablette) et absent de toutes les ressources analogiques (pour détruire un livre papier de votre bibliothèque, Apple doit entrer chez vous, vous tabasser, allumer un feu etc.)

Quand aux erreurs volontaires insérées par les éditeurs, c'est encore mieux : une fois que le lecteur accepte de dire ce qu'il y a sur le blu-ray sur l'ordinateur à l'aide d'un logiciel dédié, et dans quel état les fichiers sont, en cas de problème de lecture, il y a des messages d'erreurs qui comprennent dans certains cas des choses écrites dans le code du disque qui ne laissent planer aucun doute sur les intentions de qui a planté la lecture. A l'époque, j'ai cru que le blu-ray était défectueux, mais il ne l'était pas : en fait la "protection" n'est appliquée que sur un disque sur deux (Arte, Trepalium) ou un disque sur trois (Teen Wolf saison 1 édition allemande) sans doute pour s'économiser les coûts de protection qui se paye au nombre de disque protégé.

Pour Arte, la protection empêchait tous mes lecteurs de blu-rays récents et moins récents de lire le disque, j'ai donc renvoyé le coffret considérant que le disque était illisible sur tous mes lecteurs, et pour Teen Wolf édition allemande, le disque était au contraire parfaitement lisible sur tous mes lecteurs, mais le test avec l'ordinateur indiquait des erreurs empêchant la lecture. Dans ce dernier cas, le message d'erreur contenait un texte en français alors que le blu-ray était en allemand et le logiciel de test en langue anglaise ainsi que tout son rapport à l'exception de message en français qui était une citation de ce qu'il avait trouvé sur le disque suite à l'erreur.

Enfin j'ai découvert que c'était l'insertion de disques "pourris" qui avait provoqué des erreurs dans le logiciel de deux lecteurs de marques et d'âge différents qui faisait ensuite croire que d'autres blu-rays avaient "pourri" : impossible d'accéder aux choix des menus animés mais possibilité d'accéder directement par l'option de choisir la piste du blu-ray à lire. De fait, les blu-rays n'étaient pas pourris mais lisibles normalement sur un nouveau lecteur et un ancien qui n'avait pas eu à lire les blu-rays "pourris" en question. Donc les blu-rays ("pourris" ou non) peuvent manipuler ou endommager le logiciel du lecteur. Si les CD d'éditeurs officiels (Sony) peuvent tenter de pirater votre ordinateur, un blu-ray officiel le peut aussi. Seulement un ordinateur peut être défendu par des logiciels anti-piratages "tiers", qui à partir de là peuvent être très bavards sur ce qu'ils découvrent lors de la tentative.

***
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 30828
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by tenia »

Greenheart wrote: 30 Apr 22, 12:45Les problèmes de doubles couches qui se séparent découlent directement de cette stratégie d'encoder les films avec des algorithmes de compression qui ne cherchent pas forcément à faire tenir la meilleure qualité dans la plus petite place, mais d'abord à prendre le plus de place possible de manière à rendre le pressage de copies pirates moins rentable voire impossible.
Les DVDs donnaient déjà lieu à des fichiers compressés en Xvid de sorte que la taille d'origine ne gênait que les rares personnes voulant faire/proposer du rip 1:1. C'est encore moins le cas en HD, et encore encore moins le cas en UHD sans que cela n'empêche l'existence de fichiers à la taille bien moindre et décorrélée de celle du fichier de départ (sans trop de surprises, ce sont encore ces fichiers fortement compressés qui sont les plus plébiscités sur le net).
Quand on voit par ailleurs ce que certains n'arrivent toujours pas à faire à 35 Mbps dans le commerce en HD, le choix d'aller jusque des disques de 50 Gb n'est donc clairement pas superflu techniquement parlant pour soutenir l'augmentation des plafonds en terme de débit vidéo, elle-même liée à l'augmentation des besoins en bande passante du fait de la résolution accrue.
Greenheart wrote: 30 Apr 22, 12:45De nos jours, les multinationales se vantent plutôt de supprimer le support physique et leurs lecteurs de manière à empêcher le piratage, la vente d'occasion ou l'héritage des collections, et de vendre seulement un "droit" à visionner le film, droit qui peut être suspendu à tout moment sans contrepartie
A aucun moment les studios ont mis en avant une logique anti-piratage dans le ralentissement de leurs sorties physiques. Ils basculent du support physique vers le dématérialisé pour réinternaliser la distribution et surtout éliminer une partie des coûts intermédiaires dans le contexte d'un marché physique qui, de toute manière, ne fait que décroitre depuis bientôt 20 ans alors que le marché de la SVOD a clairement explosé.
Ils savent par ailleurs sans doute que cela ne change rien au piratage, voire le facilite puisque les fichiers "prêts à partager" arrivent d'autant plus vite sur le marché de par les calendriers de sortie actuels et le fait qu'il n'y a "qu'à les ripper", faisant parfois fi en plus des découpages régionaux des droits.
Greenheart wrote: 30 Apr 22, 12:45l'idée de fond est que la population ordinaire ne doit plus rien posséder et n'avoir aucun droit face à des monopoles de fait.
Remarque intéressante, mais doublement discutable.
Il ne s'agit pas que les studios ne veulent plus que l'on puisse "avoir le droit de posséder", mais que les consommateurs souhaitent externaliser le stockage, notamment car ils n'en ont pas besoin et plus envie : il est assez clair qu'une majeure partie de la population se contre-fout de l'accès à moyen ou long terme d'une oeuvre, encore plus de son stockage physique chez soi (ce qui prend de la place que tout le monde ne souhaite pas y consacrer), et souhaite juste la voir une fois à un instant T et passer ensuite à autre chose.
Quant aux "monopoles de fait", de quoi parle-t'on exactement ? D'un point de vue pratique, la gestion des droits d'une oeuvre n'a pas évoluée avec la SVOD, donc je ne vois pas ce qu'on serait en train de voir apparaître. :?:
Greenheart wrote: 30 Apr 22, 12:45Quelques mois plus tard les médias racontaient que les ventes de CD s'effondraient à cause d'un changement de goût des acheteurs pour les supports physiques : effectivement, le goût de pouvoir écouter les CD qu'on achète sans avoir à les ripper.
Image

La protection dont tu parles était le key2audio, qu'on a eu chez nous notamment sur Born to Reign de Will Smith ou la compilation O Yeah d'Aerosmith. Elle est apparue en 2002 et comme on le voit sur la courbe, il est impossible de déceler un impact spécifique sur les ventes (y a même eu un léger regain en 2004). De fait, on peut questionner la causalité généralisée que tu fais. Nul doute que ça n'a pas aidé (des clients en moins restent des clients en moins, même s'ils ne sont que 3), mais on ne peut pas pour autant en conclure un effet généralisable comme tu le fais.
Et je dis ça, j'ai acheté les 2 disques cités plus haut, que ma platine Sony n'arrivait que difficilement à lire (généralement après plusieurs essais), mais, bah hormis ces 2 disques, je n'ai jamais eu de problèmes avec mes CDs achetés légalement.
Greenheart wrote: 30 Apr 22, 12:45le fait qu'un lecteur puisse permettre de reprendre la lecture d'un blu-ray tenait seulement à une coche lors de la création du blu-ray, coche que tant d'éditeurs apparemment "oublient".
Et pourquoi cela ne pourrait être qu'un oubli et non un choix volontaire ?
Greenheart wrote: 30 Apr 22, 12:45Ce qui implique qu'un disque blu-ray n'a ni protection ni région à l'origine, mais le lecteur peut très bien intégrer un dispositif lui interdisant de lire un blu-ray qui ne serait pas protégé ou qui serait multirégion (un DVD qui serait multizone).
C'est effectivement comme cela, a minima, qu'on intègre le zonage (ou non) d'un Blu-ray (y compris par erreur). L'option est disponible, et libre à chacun ensuite de s'en servir en fonction de ses besoins (y compris contractuels, dans le cas du zonage), ce qui n'est ni déconnant (l'option d'un disque totalement libre est offerte à qui le peut...), ni surprenant (...tout en restant à la carte si besoin). De la même manière, par exemple, que le fait de forcer les sous-titres reste au choix.
Greenheart wrote: 30 Apr 22, 12:45De ce que j'ai lu ensuite sur divers forums, la solution pour lire un blu-ray sur un ordinateur repose sur des "clés" de déchiffrement sans quoi la lecture est impossible, alors qu'à la base ce sont de bêtes fichiers vidéos plus ou moins tronçonnés avec apparemment des tas de fichiers pour s'y retrouver dans le désordre général - et ce sont ces fichiers qui auront éventuellement des problèmes à être lus (s'ils n'ont pas été physiquement endommagés), simplement après une mise à jour du lecteur ou de l'ordinateur.
C'est effectivement ça.
Cependant, les fichiers ne sont pas "tronçonnés avec apparemment des tas de fichiers pour s'y retrouver dans le désordre général". Ils étaient tronçonnés en DVD pour des questions de limites de compatibilité (aucun fichier ne pouvait dépasser 1 Go), mais en Blu-ray, sauf cas particuliers du style seamless branching, 1 vidéo = 1 fichier, qui peut (dans le cas du film) parfaitement faire 40 Go si nécessaire. C'est la même chose en UHD, le fichier du film pouvant parfaitement peser 85 Gb.

Restent les protections type Cinavia, cauchemar parmi les cauchemars mais en pratique assez peu utilisée et actuellement globalement contournable via (par exemple) des programmes comme DVD Passkey. En pratique, pour un consommateur comme moi actuellement, aucune protection m'a empêché de lire un Blu-ray sur mon PC et d'en faire un scan disc et des captures (deux choses sinon bloquées par les protections BD+ et AACS), Passkey contournant systématiquement ce qui est en place (ce qui est pratique dans mon cas, mon écran étant incompatible HDCP car trop vieux, je ne peux pas me passer d'un programme de ce style même pour une lecture légale).
Greenheart wrote: 30 Apr 22, 12:45Enfin j'ai découvert que c'était l'insertion de disques "pourris" qui avait provoqué des erreurs dans le logiciel de deux lecteurs de marques et d'âge différents qui faisait ensuite croire que d'autres blu-rays avaient "pourri" : impossible d'accéder aux choix des menus animés mais possibilité d'accéder directement par l'option de choisir la piste du blu-ray à lire. De fait, les blu-rays n'étaient pas pourris mais lisibles normalement sur un nouveau lecteur et un ancien qui n'avait pas eu à lire les blu-rays "pourris" en question. Donc les blu-rays ("pourris" ou non) peuvent manipuler ou endommager le logiciel du lecteur. Si les CD d'éditeurs officiels (Sony) peuvent tenter de pirater votre ordinateur, un blu-ray officiel le peut aussi. Seulement un ordinateur peut être défendu par des logiciels anti-piratages "tiers", qui à partir de là peuvent être très bavards sur ce qu'ils découvrent lors de la tentative.
Très curieux de cette histoire car, en l'état, ce serait particulièrement grave. N'ayant jamais entendu cela nulle part, je me demande dans quelle mesure ce dont tu parles tiendrait plutôt de la coincidence ou si certains disques pourraient bel et bien modifier mon PC (ce dont je doute très fortement, ne serait-ce que parce que j'y ai lu un paquet de Blu-rays y compris protégés de diverses manières, sans jamais que cela ne modifie quoique ce soit, mais il est vrai avec un programme de décryptage à chaque fois).
La seule possibilité que je connaisse est principalement hardware et n'a rien à voir avec une volonté industrielle liée à de l'anti-piratage : c'est quand des disques difficilement lisibles obligent le lecteur d'un PC à diminuer sa vitesse de lecture pour l'améliorer (jusqu'à passer le lecteur du mode DMA au mode PIO), sauf que cette vitesse ne revient pas automatiquement au maximum ensuite et il faut faire la modif soi-même. Cependant, il s'agissait de problèmes physiques (un disque réellement pourri).
Last edited by tenia on 30 Apr 22, 14:18, edited 1 time in total.
User avatar
Xav83
Machino
Posts: 1148
Joined: 21 Jan 15, 19:01

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by Xav83 »

J'ai du mal à me faire à l'idée qu'un disque "pourri" puisse écrire dans le firmware de la machine. C'est la chose qui me dérange dans ce qu'a écrit Greeheart.


j'ai pu avoir une édition 2016 (l'EAN est différent) de Bullitt, toujours Technicolor, mais disque largement dans les clous (testé ODC): http://bluraydefectueux.com/forum/viewt ... 971#p32971
User avatar
bocina
Directeur photo
Posts: 5174
Joined: 11 Mar 05, 16:06

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by bocina »

Xav83 wrote: 30 Apr 22, 07:31
bocina wrote: 28 Apr 22, 23:15 Je viens de tester le mien il est clean. 7 321910 136843
Certes mais s'agit-il d'une pressage Technicolor ou éventuellement SONY DADC ?
IFPI UGK1
L'élite de ce pays permet de faire et défaire les modes, suivant la maxime qui proclame : « Je pense, donc tu suis. » Pierre Desproges
Ma Collection - Mon Planning Achats
User avatar
Xav83
Machino
Posts: 1148
Joined: 21 Jan 15, 19:01

Re: Liste des BLU devenus illisibles (index page 1)

Post by Xav83 »

Technicolor alors. Merci.