Notez les films septembre 2011

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

frédéric
1st Degree
Posts: 12958
Joined: 28 Aug 04, 18:49
Location: Une galaxie lointaine, très lointaine

Re: Notez les films septembre 2011

Post by frédéric »

Votre Majesté

Aimant beaucoup l'humour de la bande d'Apatow, j'ai voulu vérifier si j'étais client de ce nouvel, nouvel humour potache, je crois que non. Si on enlève les blagues le film aurait pût être très réussi car la partie aventure est bien rendue avec magiciens et créatures maléfiques, quête etc à la clé, de plus Natalie Portman est complètement craquante en Robin Woman moyennâgeuse avec des effets spéciaux tout à fait réussis pour un budget modeste.

Mais il y a cet humour la plupart du temps au ras de la ceinture (même plus bas) qui m'a complètement laissé hermétique. De plus, je ne sais pas pour la VO, mais le personnage de James Franco parle avec un cheveu sur la langue en VF qui est ridicule. Bref, vraiment dommage.
Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"
mannhunter
Laspalès
Posts: 15824
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Notez les films septembre 2011

Post by mannhunter »

bruce randylan wrote:The stick (Darrell Roodt - 1989)
ça existe en dvd?...je l'avais vu en vhs et je garde un bon souvenir de ce film étrange et atypique, qui fut primé au festival d'Avoriaz me semble t-'il?
bruce randylan
Mogul
Posts: 11493
Joined: 21 Sep 04, 16:57
Location: lost in time and lost in space

Re: Notez les films septembre 2011

Post by bruce randylan »

Non, pas le moindre au monde on dirait.
Un pote a une copie 35 mm :D 8)
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 17771
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Notez les films septembre 2011

Post by Kevin95 »

Pêle mêle deux sorties ciné, deux déceptions.

D'abord Melancholia qui ne va pas me réconcilier avec ce cabot de Lars von Trier (loin de là) quand bien même nombreux sont les admirateurs du films prétendant que le réal s'est "calmé". Il ne se passe quasiment rien durant près deux heures, la première partie et son mariage à la Festen n'a aucun rapport avec l'intrigue fantastique du film est n'est là que pour signifier (lourdement) les rapports crispés entre chaque membre de la famille (avec gros symboles et gros traits de caractère, ainsi l'homme d'affaire parle constamment gros sous, le publicitaire est vulgaire et répète vouloir un slogan, la mère est indigne etc...) pour ensuite dans une deuxième partie verser dans la tragédie entre soeurs quand bien même aucune émotions ne transparaissent entre les personnages. Elles se fixent, regardent la planète intruse et s'engueulent... full stop. Trop creux dans sa veine fantastique comme dans sa veine dramatique, gros ennui pour ma part.

Ensuite Bridemaids de Paul Feig, production Apatow qui souffre d'être le cul entre deux chaises. Hésitant constamment entre un humour trash à la Hangover et une sensibilité façon comédie romantique, le film peine dans les deux catégories et au final, tout en restant regardable, est une déception. Les comédiennes font de leurs mieux mais l'ensemble est oubliable et si j'ai esquissé un sourire lors de la digestion brésilienne, ce fut malheureusement le maximum en terme de poilade.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14347
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Avec Dr. Jones dans une pièce qui se rétrécit à vue d'oeil

Re: Notez les films septembre 2011

Post by Demi-Lune »

Le plus escroc des deux (Frank Oz, 1988)
Très bonne comédie, pleine de charme et de malice, mais surtout tordante grâce à l'alchimie du tandem Michael Caine (ultra classieux en dandy arnaqueur) et Steve Martin (qui nous offre quelques grands moments de burlesque, comme quand il se fait fouetter les cuisses et se doit de rester impassible :lol: ).
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Notez les films septembre 2011

Post by AtCloseRange »

Demi-Lune wrote:Le plus escroc des deux (Frank Oz, 1988)
Très bonne comédie, pleine de charme et de malice, mais surtout tordante grâce à l'alchimie du tandem Michael Caine (ultra classieux en dandy arnaqueur) et Steve Martin (qui nous offre quelques grands moments de burlesque, comme quand il se fait fouetter les cuisses et se doit de rester impassible :lol: ).
Je plussoie en rajoutant un petit mot pour la toujours pétillante (et trop rare) Glenne Headly.
Je crois me rappeler qu'il s'agit d'un remake mais je ne sais pas ce que vaut l'original.
Image
riqueuniee
Mogul
Posts: 10077
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Notez les films septembre 2011

Post by riqueuniee »

Moi aussi je plussoie. C'est une charmante comédie d'arnaques. Le film utilise très bien l'opposition de styles entre Caine (très british) et Martin .
Je ne savais pas que c'était un remake. Après recherche : l'original (Bedtime Story/Les Séducteurs, de Ralph Levy) date de 1964 et avait pour interprètes principaux Marlon Brando et David Niven.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22294
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Notez les films septembre 2011

Post by cinephage »

Vu hier soir le téléfilm d'épouvante japonaise Ju-on 2, de Takashi Shimizu. Si les films cinéma qui ont suivi m'apparaissent comme autrement effrayants (il faut aimer les fantômes japonais, avec leurs cheveux longs et leurs yeux écarquillés, mais dans le genre, c'est vraiment très efficace), je reste tout de même ébahi par la force d'un film réalisé dans des conditions difficiles.
Pour un téléfilm, Shimizu fait un remarquable usage de son décor et de son économie pour créer une ambiance étouffante et vraiment effrayante, tout en parvenant à rester dans un budget restreint. Je reste également très surpris qu'un film aussi effrayant aie été diffusé à la télévision. Ils sont fous ces japonais ! :mrgreen:
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2564
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Notez les films septembre 2011

Post by magobei »

The Man from Nowhere (Lee Jeong-beom, 2010)

Mutique et secret, Tae-sik vivote dans sa petite échoppe de prêteur sur gages. Un quotidien routinier que seules viennent troubler les visites de So-mi, une fillette qui habite sur le palier. Mais sa mère fricote avec les mauvaises personnes et un jour, Tae-sik se retrouve embarqué, malgré lui, dans un sombre règlement de comptes mêlant trafic de drogue et trafic d'organes. Mais Tae-sik, l'"homme de nulle part", n'est pas celui qu'on croit...

Le décor est planté: The Man from Nowhere est un polar coréen, ce qui implique violence graphique, ballets d'arts martiaux, mise en scène léchée et un certain culot aussi. Par contre, il ne faut y chercher l'ambivalence, le trouble d'un Memories of Murder, ni la qualité d'écriture d'un Chaser: c'est linéaire, mais rythmé, et la ligne de démarcation entre bons et méchants est rarement franchie. Les méchants sont même caricaturalement méchants, lorgnant les "bad guys" du cinéma d'exploitation...

Incidemment, ce qui donne son sel au film - la relation de Tae-sik et So-mi - est aussi ce qui le plombe, la faute à un recours trop forcé au pathos- à l'image de cette scène, entre musique pompière et ralentis larmoyants.

M'enfin bon, c'était plutôt pas mal. Give it a rent!

6.5/10
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2564
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Notez les films septembre 2011

Post by magobei »

cinephage wrote:Vu hier soir le téléfilm d'épouvante japonaise Ju-on 2, de Takashi Shimizu. Si les films cinéma qui ont suivi m'apparaissent comme autrement effrayants (il faut aimer les fantômes japonais, avec leurs cheveux longs et leurs yeux écarquillés, mais dans le genre, c'est vraiment très efficace), je reste tout de même ébahi par la force d'un film réalisé dans des conditions difficiles.
Je ne sais pas si c'est parce que je l'ai vu après tous les autres, Ring, Dark Water, Kairo, The Eye, Phone, etc., mais je l'avais trouvé vraiment en deçà. La mise en scène se défend, mais c'est surtout thématiquement que j'avais trouvé ça faible: contrairement aux films précités qui, à leur façon, cherchent à renouveler le genre, Ju-on est vraiment un yurei eiga hyper classique...

Mais as-tu vu Marebito du même Shimizu? C'est un registre un peu différent (même si on reste dans l'horreur), mais c'est un film vraiment très surprenant.
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22294
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Notez les films septembre 2011

Post by cinephage »

magobei wrote:
cinephage wrote:Vu hier soir le téléfilm d'épouvante japonaise Ju-on 2, de Takashi Shimizu. Si les films cinéma qui ont suivi m'apparaissent comme autrement effrayants (il faut aimer les fantômes japonais, avec leurs cheveux longs et leurs yeux écarquillés, mais dans le genre, c'est vraiment très efficace), je reste tout de même ébahi par la force d'un film réalisé dans des conditions difficiles.
Je ne sais pas si c'est parce que je l'ai vu après tous les autres, Ring, Dark Water, Kairo, The Eye, Phone, etc., mais je l'avais trouvé vraiment en deçà. La mise en scène se défend, mais c'est surtout thématiquement que j'avais trouvé ça faible: contrairement aux films précités qui, à leur façon, cherchent à renouveler le genre, Ju-on est vraiment un yurei eiga hyper classique...

Mais as-tu vu Marebito du même Shimizu? C'est un registre un peu différent (même si on reste dans l'horreur), mais c'est un film vraiment très surprenant.
Je n'ai pas tout vu, mais le genre me semble plus varié qu'homogène : Kairo m'apparait comme un vrai chef d'oeuvre et The eye comme un film vraiment médiocre (j'ai un vrai problème avec la mise en scène des Pang, toujours la plus appuyée possible), Ju on a tout à fait sa place dans l'ensemble, et il me fiche la trouille (plus que ceux que tu cites, à égalité avec Tale of 2 sisters, qui est coréen, donc pas tout à fait dans la mouvance).

Je le considère comme un film somme, qui regroupe le meilleur des effets de ce type de film. Sur le fond, c'est l'épure : pas de métarécit, pas de reflexion sur la société ni même de vrai personnage (sauf dans le remake américain, plus faible en partie pour cette raison). Bref, une bonne base pour faire vraiment peur, une peur viscérale, pas raisonnée, et redoutable.
Spoiler (cliquez pour afficher)
J'aime assez le fait qu'il n'y a aucun moyen d'échapper à la malédiction. C'est très pessimiste, mais on est tellement habitué aux héros qui luttent pour rétablir l'ordre qu'un film comprenant une malédiction-condamnation à mort est une chose terrible et terrifiante.
Ici, je m'extasiais surtout sur l'efficacité des téléfilms, réalisés avec vraiment peu de moyens, et tout à fait effrayants (surtout pour de la télé), même si je préfère la version ciné japonaise.

Je n'ai pas vu Marebito, mais je l'inscris dans ma wishlist comme oeuvre à découvrir. :D
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos
frédéric
1st Degree
Posts: 12958
Joined: 28 Aug 04, 18:49
Location: Une galaxie lointaine, très lointaine

Re: Notez les films septembre 2011

Post by frédéric »

Fright Night (C. Gillespie)

Un remake modernisé du fameux Vampire, vous avez dit vampire ? tout à fait efficace et surprenant, on est loin de l'énième film d'ados pour vampires que l'on croit voir dans les bandes annonces.

Le mérite est que si le film ne manque pas d'humour, c'est quand même assez sérieux, très rythmé et assez gore avec une 3d vraiment REUSSIE. Anton Yelchin s'en sort bien face à un Colin Farrell très inquiétant et un David Tennant qui en fait moins de tonnes que prévu. A retenir, la scène de poursuite de nuit et l'affrontement final qui est une très bonne idée, non vraiment à voir et ne pas se fier aux bandes annonces.
Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Notez les films septembre 2011

Post by Anorya »

frédéric wrote:Fright Night (C. Gillespie)

Un remake modernisé du fameux Vampire, vous avez dit vampire ? tout à fait efficace et surprenant, on est loin de l'énième film d'ados pour vampires que l'on croit voir dans les bandes annonces.

Le mérite est que si le film ne manque pas d'humour, c'est quand même assez sérieux, très rythmé et assez gore avec une 3d vraiment REUSSIE. Anton Yelchin s'en sort bien face à un Colin Farrell très inquiétant et un David Tennant qui en fait moins de tonnes que prévu. A retenir, la scène de poursuite de nuit et l'affrontement final qui est une très bonne idée, non vraiment à voir et ne pas se fier aux bandes annonces.
Tout à fait d'accord. Agréablement surpris par ce remake finalement bien sympathique. Je n'ai pas trouvé Farrell inquiétant mais le fait qu'il joue avec son image de "beau gosse" tout en en ayant pleinement conscience (étant donné qu'ici c'est un moyen de mettre en confiance ses proies) fait assez plaisir. Le casting est très bien aussi, plein de seconds rôles connus que je ne m'attendais pas forcément à trouver : Imogen Poots (dans le Centurion de Neil Marshall, la sorcière), Christopher Mintz-Plasse (le fils du mafieux Mark Strong dans Kick Ass !), Toni Collette... Des effets spéciaux assez réussis avec une 3D parfois trop visible (les sempiternelles gerbes de sang en direction du spectateur :mrgreen: ), de l'humour (on hésite pas à différencier les vampires dits "vrais" de ceux de Twilight. :uhuh: ), certaines scènes bien menées (la poursuite sur l'autoroute, basique mais efficace), un renvoi aux codes du vampirisme (la croix, "l'invitation" qui était aussi à la base de Let the right one in (Morse)...). :D
Image
magobei
Assistant opérateur
Posts: 2564
Joined: 11 Sep 07, 18:05

Re: Notez les films septembre 2011

Post by magobei »

The Housemaid (Im Sang-soo, 2010)

Une mise en scène de papier glacé pour un sujet qui s'y prête bien: une femme en chambre entre au service d'une famille de la haute bourgeoisie, tombe amoureuse de son patron, se fait engrosser... et ses employeurs cherchent à balayer l'histoire sous le tapis.

C'est le remake d'un fameux film coréen des années 60, que j'aimerais bien voir du coup :?

En tous cas, la version d'Im Sang-soo fonctionne bien, avec deux petits bémols concernant l'intro (quel est le lien?) et la conclusion surréaliste, peu convaincante. Sinon, c'est vraiment classieux, avec toujours ce contrepoint, cette dose de trivialité caractéristique du cinéma coréen. Bref, même s'il n'atteint ici pas le niveau de President's Last Bang, Im prouve, après A Good Lawyer's Wife et Le vieux jardin, qu'il est bien l'un des réalisateurs coréens les plus intéressants à l'heure actuelle.

7.5/10
Ça sera la restauration antédiluvienne de 2017 sortie chez Olive et Koch, mais avec un bitrate à 26Hz et du DNR à 36Mb comme toujours chez l'éditeur. Autant dire que l'image sera merdique. Mais je vais l'acheter, même si ça fera doublon avec le Olive, le Koch et le Indicator parce qu'il y a des STF - je n'en ai pas besoin, mais c'est important si on veut partager - et surtout la VF d'origine avec Henri Chalant qui double Rex Edwards qui joue l'indien qui se fait tuer sur la gauche à 40:23.
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3628
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: Notez les films septembre 2011

Post by monk »

magobei wrote:The Man from Nowhere (Lee Jeong-beom, 2010)
Give it a rent!
C'est ce que tu as fait ?