Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Rubrique consacrée aux HD-DVD et Blu-ray de films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2827
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by Amarcord »

[Dick Laurent is dead.]
Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2827
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by Amarcord »

Bon ben... fausse joie, on dirait bien ! :(
[Dick Laurent is dead.]
Akrocine
Régisseur
Posts: 3239
Joined: 1 Apr 09, 20:38
Location: Arcadia 234

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by Akrocine »

Test :

http://www.dvdbeaver.com/film/dvdcompar ... velvet.htm

L'image et superbe, et les 50 minutes de scènes coupées sont bien présentes en bonus!!!!!!!
"Mad Max II c'est presque du Bela Tarr à l'aune des blockbusters actuels" Atclosetherange
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 22227
Joined: 31 Dec 04, 14:17
Location: Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by Jack Carter »

je sens que je vais remplacer mon dvd :D
Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by Gounou »

Joie ! :D
Image
User avatar
El Dadal
Directeur photo
Posts: 5289
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by El Dadal »

Les 50 minutes de scènes coupées valent à mon avis l'achat. On y voit tout le prologue de Jeffrey à la fac, plus un nombre incroyable de joyeusetés, dont cette fameuse scène des tétons enflammés évoquée par Lynch dès 1998 dans le livre d'entretien avec Chris Rodley. JOIE. 8)
pauline
Stagiaire
Posts: 94
Joined: 24 Jun 11, 14:05

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by pauline »

El Dadal wrote:Les 50 minutes de scènes coupées valent à mon avis l'achat. On y voit tout le prologue de Jeffrey à la fac, plus un nombre incroyable de joyeusetés, dont cette fameuse scène des tétons enflammés évoquée par Lynch dès 1998 dans le livre d'entretien avec Chris Rodley. JOIE. 8)
j'ai lu le test sur dvdbeaver mais j'ai pas trop compris au sujet des scènes coupées : est-ce de la HD "réelle" 1080p24... ou du 1080 upscalé, ou bien de la vraie HD en 1080 mais pas de 1080p24 ?
...(Charlotte Rampling): I've been waiting for you for a long time. Oh, how I've waited for you.
Jimmy Kowalski: Yeah? Since when? Where?
... : Oh, everywhere. Everywhere and since forever. Patiently. Patiently. That's the only way to wait for somebody.
reuno
Assistant opérateur
Posts: 2166
Joined: 8 Oct 04, 10:25

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by reuno »

Et à tout hasard, ces scènes coupées sont elles sous titrées ?
User avatar
El Dadal
Directeur photo
Posts: 5289
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by El Dadal »

pauline wrote:
El Dadal wrote:Les 50 minutes de scènes coupées valent à mon avis l'achat. On y voit tout le prologue de Jeffrey à la fac, plus un nombre incroyable de joyeusetés, dont cette fameuse scène des tétons enflammés évoquée par Lynch dès 1998 dans le livre d'entretien avec Chris Rodley. JOIE. 8)
j'ai lu le test sur dvdbeaver mais j'ai pas trop compris au sujet des scènes coupées : est-ce de la HD "réelle" 1080p24... ou du 1080 upscalé, ou bien de la vraie HD en 1080 mais pas de 1080p24 ?
Il s'agit même de la seule section de suppléments en 1080p (Lynch a maintes fois fait savoir qu'il ne supportait pas qu'on balance des morceaux de scènes sans étalonnage, sans mix, à nu, et incidemment c'est vraiment très chouette) sur le disque, les bonus repris de l'édition précédente étant dans une qualité atroce.
reuno wrote:Et à tout hasard, ces scènes coupées sont elles sous titrées ?
Non.
Wagner
Assistant opérateur
Posts: 2258
Joined: 2 Oct 04, 19:21
Location: Dans le temps

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by Wagner »

Je trouve le transfert très beau, ce qui laisse d'autant plus regretter tout ce qui n'a pas été fait pour les autres films du réalisateur.
Image

Ego sum qui sum
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 10155
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by odelay »

DVdclassikeur, toi qui t'en voulais de ne pas avoir attendu l'édition française de Blue Velvet pour bénéficier de sous titres français sur les 50 min de scènes coupées présentées en HD qui sont une énorme valeur ajoutée en plus d'un bon transfert HD (on va de l'excellent au moyen sur certaines scènes), et ben surtout ne t'énerve plus : FOX ne s'est absolument pas cassé! Ils ont refilé exactement le même disque sans le moindre sous titres sur ces scènes coupées. Rien de rien, pas d'anglais, de Français ou de Finlandais.

Même si on comprend la langue, c'est du foutage de gueule car on achète ce type de produit en France, on est en droit d'attendre ce genre d'option de base qu'on trouvait sur presque tous les DVD. Ca ne me fait rien si je l'achète ailleurs, ça m'énerve si c'est une édition Fr.
Du coup, je me demande si la nouvelle édition digibook de Raging Bull (qui n'est pas la même que celle déjà dispo car elle a plus de bonus) a réparé l'absence totale de ss titres.
Jerome
Producteur Exécutif
Posts: 7005
Joined: 23 May 03, 15:29
Location: Parti chercher des archives inédites

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by Jerome »

Tout a fait d'accord avec ton coup de gueule Ondelay mais l'éditeur à critiquer est MGM, pas Fox. Même cas pour Raging Bull. Fox est le distributeur, MGM a en charge la partie éditoriale et donc le choix de ne pas sous-titrer les bonus. Je n'ai pas le souvenir d'un titre Fox où il manquait des stt sur les bonus.
En tout cas, grosse déception sur Blue Velvet
"Sa place est dans un Blu-Ray"
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 23794
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by tenia »

odelay wrote:DVdclassikeur, toi qui t'en voulais de ne pas avoir attendu l'édition française de Blue Velvet pour bénéficier de sous titres français sur les 50 min de scènes coupées présentées en HD qui sont une énorme valeur ajoutée en plus d'un bon transfert HD (on va de l'excellent au moyen sur certaines scènes), et ben surtout ne t'énerve plus : FOX ne s'est absolument pas cassé! Ils ont refilé exactement le même disque sans le moindre sous titres sur ces scènes coupées. Rien de rien, pas d'anglais, de Français ou de Finlandais.

Même si on comprend la langue, c'est du foutage de gueule car on achète ce type de produit en France, on est en droit d'attendre ce genre d'option de base qu'on trouvait sur presque tous les DVD. Ca ne me fait rien si je l'achète ailleurs, ça m'énerve si c'est une édition Fr.
Du coup, je me demande si la nouvelle édition digibook de Raging Bull (qui n'est pas la même que celle déjà dispo car elle a plus de bonus) a réparé l'absence totale de ss titres.
Tiens, c'est marrant, je m'en doutais tout à fait. En fait, j'étais même inquiété qu'ils retirent les scènes coupées pour ne pas avoir à faire des ST.
Bref. Je prendrais la moins chère des éditions, pis voilà.
Amarcord
Assistant opérateur
Posts: 2827
Joined: 30 Oct 06, 16:51
Location: 7bis, rue du Nadir-aux-Pommes

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by Amarcord »

tenia wrote:Bref. Je prendrais la moins chère des éditions, pis voilà.
Pas question d'attendre, quant à moi : j'ai pris l'édition française nouvellement sortie... d'autant qu'avec un bon de réduction Virgin reçu opportunément la semaine de la sortie du BD de Lynch, l'objet m'a coûté 10€ de moins... soit 9,99€ ! 8)
[Dick Laurent is dead.]
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 10155
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Blue Velvet (David Lynch, 1986)

Post by odelay »

Je viens de voir les scènes coupées. Il n'y a pas à dire elles sont passionnantes, même si à mon avis aucune ne manque vraiment dans le montage final du film. Blue Velvet est parfait comme il est et il aurait été inutile d'en rajouter.

Elles sont présentées dans l'ordre chornologique sauf la toute première. Je n'ai d'ailleurs pas bien compris pourquoi elle avait été placée ici car cela donne le sentiment que ça va être un peu bordélique à regarder surtout qu'il n'y a pas de commentaire ni de carton pour les replacer dans le contexte du film. En fait, on se rend compte très vite qu'il n'y a pas besoin de ce genre d'infos car une fois cette première scène passée, elles s'enchainent parfaitement et le tout se regarde sans aucun problème à condition bien sûr d'avoir revu le film récemment.

Ce qui a été supprimé concerne surtout tout l'entourage familial de Kyle Mclachlan et le début. Le personnage de la mère existe enfin vraiment ainsi que celui de la tante qui perd un peu la boule qu'on ne faisait qu'apercevoir dans le montage final. On voit Mclachlan à la fac, sa copine (complètement supprimée dans le final cut) ainsi qu'un dilemme imposé par sa mère auquel il doit faire face. Tout ça se plaçait avant qu'il ne trouve l'oreille. Le personnage de Mike, le copain de Laura Dern est aussi plus développé, et on comprend de manière assez fine qu'ils ne sont pas vraiment sur la même longueur d'onde et qu'il en faudrait peu à Dern pour le laisser tomber (à un moment ils regardent à la télé ce qui doit être le jeu le plus con du monde, mais qui j'avoue m'a fait bien rigoler. Y a que Lynch pour inventer un concept pareil aussi non sensique :mrgreen: ). Ce n'est que vers la fin qu'on a une ou deux scènes concernant Hopper et Rossellini (la dernière étant d'ailleurs très belle avec Mysteries of love en BO). On voit que Lynch a resserré son narration sur tout ce qui tournait autour de ces deux personnages et de l'intrigue mystérieuse à proprement dite.

En tout cas, il est bien regrettable que ceux qui ne sont pas à l'aise avec l'Anglais ne puissent pas profiter pleinement de ces scènes qui, comme je le disais dans un autre post plus haut, sont une très grosse valeur ajoutée au film qu'on connaissait déjà.