Becket (Peter Glenville - 1964)

Rubrique consacrée aux HD-DVD et Blu-ray de films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Geoffrey Firmin
Howard Hughes
Posts: 15763
Joined: 20 May 03, 19:08
Location: au fond de la Barranca

Becket (Peter Glenville - 1964)

Post by Geoffrey Firmin »

Cette merveille formellement très maitrisée est curieusement assez méconnue en France.Sans doute ce film eut le tort de sortir à une époque ou il était de bon ton chez la critique française de sabrer tout ce qui ressemblait de près ou de loin à l'adaptation d'un classique de la littérature ou du théâtre, encore plus si c'est un film à costume ...
C'est en fait une production luxueuse co produite par Hal Wallis pour la Paramount, avec trois grands comédiens britanniques: Richard Burton, Peter O'Toole et John Gielgud.Lorsque l'on consulte les encyclopédies du cinoche à la page Peter Glenville, le constat est vite fait: les rédacteurs n'ont pas vu ses films.
Moi non plus d'ailleurs...
Sauf Becket donc qui est sortie en Blu ray zone A aux USA chez MPI, dans une belle copie tout à fait présentable sur support Blu ray.
Il y a une vo 5.1 dolby digital et une piste PCM 2.0.
Des sous titres anglais énormes, je crois que j'en ai jamais vu d'aussi gros, mais la diction de Richard Burton est telle que l'on en n'a pas besoin.
http://www.dvdbeaver.com/film2/DVDReviews30/becket.htm
Image
User avatar
odelay
Mogul
Posts: 10181
Joined: 19 Apr 03, 09:21
Location: A Fraggle Rock

Re: Becket (Peter Glenville,1964)

Post by odelay »

Par le plus grand des hasard, j'ai acquis à deux jours d'intervalles les BR de Becket trouvé dans une Odyssée pour 5€ et celui d'un Lion en hiver. J'avais un vague souvenir du deuxième mais j'ignorais tout du premier. je ne savais donc pas que Le Lion en hiver peut être sans aucun problème considéré comme étant la suite de Becket, d'autant plus que dans les deux films Peter O'Toole interprète le même rôle à 10 ans d'écart, le roi Henri II. A cause de mon ignorance j'ai regardé le Lion en premier. Grosse erreur. J'aurais sans doute mieux apprécié ce film un peu trop statique qui a du mal à aller au delà de ses origines théatrales et qui malgré une partition sublime de John Barry et une interprétation au top niveau surtout de la part d'Hepburn, se montre assez pauvre cinématographiquement.
J'ai découvert ensuite Becket qui a également des origines théâtrales (Jean Anouilh). Comme je l'ai dit le film se passe 15-10 ans avant le Lion et il est tout ce que le Lion n'est pas. Là on a du cinéma même si apparemment la pièce d'Anouilh et son texte sont respectés. Il faut dire que le matériel de base est plus passionnant, l'affrontement, d'abord fraternel et ensuite plus du tout, entre Henri II et Becket étant bien bien plus intéressant que les scènes de ménages avec Alienor et les atermoiements de leurs fils dans l'autre film. Becket est très bien construit narrativement parlant et ne donne pas l'impression de s'aérer pour justifier son cinémascope. Il montre sans le moindre jugement l’ambiguïté de la relation entre les deux hommes qui pourrait se résumer à "ni avec toi, ni sans toi", c'est même assez déchirant et les deux acteurs portent merveilleusement le film (avec peut être une petite préférence pour Peter O'Toole dont le côté sadique n'est pas l'unique trait de caractère de son personnage qui fait que le public ne le condamne pas complètement à la fin).
Une fois qu'on a vu Becket qui est très clair, je pense qu'on peut mieux s'attaquer et apprécier Un Lion en Hiver qui d'ailleurs fait souvent référence à des choses qu'on voit se dérouler dans Becket .

Le BR de chez Rimini est moyen. Les scènes d'intérieurs sont mieux gérées que celles d'extérieurs notamment une au bord de la plage où c'est le festival du edge enhancement bien lumineux sur les contours des acteurs. Ca reste regardable néanmoins, mais j'ai trouvé que Le lion en Hiver de SC qui n'était déjà pas extraordinaire s'en sortait mieux. A noter un commentaire audio de O' Toole qui a l'air vraiment intéressant mais non sous titré (on peut se demander pourquoi quand on produit une édition uniquement française), une interview très intéressante de la monteuse (qui travaillera pas mal avec Soderberg à la fin de sa carrière) et une autre tout aussi bonne de Laurence Rosenthal qui a composé la musique.
Last edited by odelay on 1 Apr 19, 07:44, edited 2 times in total.
C2302t
Doublure lumière
Posts: 739
Joined: 30 Nov 13, 17:40

Re: Becket (Peter Glenville,1964)

Post by C2302t »

J ai vu becket la semaine dernière, et je suis d accord avec toi, le film est passionnant grâce, entre autre à l ecriture des personnages, aux prestations de ses acteurs et à un scénario rondement mené.
Par contre je n ai toujours pas vu un lion en hiver, mais maintenant que je sais que c'est la "suite" de Becket, je vais essayer de le trouver.
Merci. :wink: