Le dîner de cons

Rubrique consacrée aux HD-DVD et Blu-ray de films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

mynameisfedo
Bernanonos
Posts: 5811
Joined: 8 Feb 05, 16:18

Le dîner de cons

Post by mynameisfedo »

Image

très bonne édition d'après dvdrama pour cette édition blu-ray d'un désormais classique du cinéma. 8)
mynameisfedo
Bernanonos
Posts: 5811
Joined: 8 Feb 05, 16:18

Re: Le dîner de cons

Post by mynameisfedo »

Je viens de le voir et je confirme que la qualité est globalement au rendez-vous. Néanmoins, on s'aperçoit également que le cadreur n'a pas toujours fait un super travail, avec des arrières plans (intérieurs) un peu floutés qui ne rendent pas très bien en HD. Du reste, c'est le seul vrai reproche que je fais à cette édition. Ce n'est pas une référence technique, mais ça tient très bien la route.

Suppléments en SD en revanche.

:!: Film visualisé avec un RDD (Rapport Distance de visionnage / Diagonale d'image) de 1.5 :!:
Last edited by mynameisfedo on 18 Jan 10, 13:36, edited 1 time in total.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22830
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Le dîner de cons

Post by Commissaire Juve »

mynameisfedo wrote:... avec des arrières plans (intérieurs) un peu floutés ...
Tu ne crois pas que c'est simplement une histoire de profondeur de champ ? (diaphragme bien ouvert et arrière-plan plus ou moins flouté). C'est peut-être voulu.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
mynameisfedo
Bernanonos
Posts: 5811
Joined: 8 Feb 05, 16:18

Re: Le dîner de cons

Post by mynameisfedo »

Commissaire Juve wrote:
mynameisfedo wrote:... avec des arrières plans (intérieurs) un peu floutés ...
Tu ne crois pas que c'est simplement une histoire de profondeur de champ ? (diaphragme bien ouvert et arrière-plan plus ou moins flouté). C'est peut-être voulu.
Oui, c'est un problème connu au cinéma avec le matériel non numérique. Mais il existe des astuces connues des cinéastes pour limiter ce problème. Et là, je trouve qu'ils ne se sont pas foulés.
Bon, rien de bien grave néanmoins, mais contrairement à l'édition DVD, l'édition HD fait bien ressortir ce problème, qui devait apparaître de manière identique en salle.

Sinon, le film perd un peu de son efficacité comique suite à un deuxième visionnage (c'était mon cas). Mais il reste néanmoins très drôle. Ravis en tout cas de l'avoir revu en HD et en projection vidéo. 8) (édition blu-ray actuellement vendue moins de 10 euros sur amazon.fr)
Mister Zob
Jake Blu
Posts: 6360
Joined: 12 Apr 03, 23:34

Re: Le dîner de cons

Post by Mister Zob »

Une profondeur de champ réduite c'est pas un "problème", c'est un choix artistique.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22830
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Le dîner de cons

Post by Commissaire Juve »

Mister Zob wrote:Une profondeur de champ réduite c'est pas un "problème", c'est un choix artistique.
C'est bien comme cela que je l'entendais. :)
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
mynameisfedo
Bernanonos
Posts: 5811
Joined: 8 Feb 05, 16:18

Re: Le dîner de cons

Post by mynameisfedo »

Mister Zob wrote:Une profondeur de champ réduite c'est pas un "problème", c'est un choix artistique.
oui, ben ça peut être aussi une contrainte à la base, pas vraiment maitrisée au final.

lorsque la couleur était très chère, certains cinéastes ont dû malgré eux se contenter du noir et blanc sans que ce soit un choix artistique à la base.

pour le dîner de cons, je ne sais pas ce qu'il en est, mais si c'est un choix artistique et donc volontaire, je trouve perso que le résultat n'est pas fameux, sans être catastrophique.
Mister Zob
Jake Blu
Posts: 6360
Joined: 12 Apr 03, 23:34

Re: Le dîner de cons

Post by Mister Zob »

Ce n'est pas une contrainte, la profondeur de champ. C'est un élément de base de n'importe quel photogramme, couleur ou N&B. C'est une notion élémentaire et un phénomène intrinsèque de la photographie.
mynameisfedo
Bernanonos
Posts: 5811
Joined: 8 Feb 05, 16:18

Re: Le dîner de cons

Post by mynameisfedo »

Mister Zob wrote:Ce n'est pas une contrainte, la profondeur de champ. C'est un élément de base de n'importe quel photogramme, couleur ou N&B. C'est une notion élémentaire et un phénomène intrinsèque de la photographie.
ça reste néanmoins une contrainte pour les cinéastes qui souhaitent simultanément des avants et arrières plans nets. et il me semble qu'en numérique, on peut faire beaucoup mieux aujourd'hui (je ne parle pas des films d'animation et en images de synthèse).

ceci dit même en photographie, il y a des astuces pour limiter les effets de floutage quand on le souhaite, ne serait-ce en s'éloignant. après, effectivement, tout dépend de ce qu'on souhaite comme rendu.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22311
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Le dîner de cons

Post by cinephage »

Dans 99,99 % des films que je vois, il y a des plans où l'arrière-plan est flou, pour un élément net qui est privilégié (quand l'objet filmé se trouve à une certaine distance, proche, de l'objectif). Cette notion de profondeur de champs est une règle optique, physique, qui dicte la prise de vue. Il y a certes moyen d'assurer la netteté du plan dans son intégralité, mais c'est un effet qui demande un travail particulier, et non naturel. La netteté du plan dans sa totalité est donc un effet de mise en scène, alors que l'inverse découle d'une prise de vue normale. On peut chercher cet effet, mais je n'en vois généralement pas l'intérêt, et fort peu de réalisateurs formulent une telle intention.
Qu'est-ce qui te fait dire que c'est un effet recherché dans le diner de cons ??
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22830
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Le dîner de cons

Post by Commissaire Juve »

Pour avoir le maximum de netteté, il suffit de fermer le diaphragme à fond :P . Problème : on manque de luminosité.

Expérience intéressante : photographier un objet long, de l'arrière vers l'avant, du genre tube de canon. Si l'on ne fait pas attention à la profondeur de champ, on a une partie du tube qui va rester dans le flou. En revanche, si l'on ferme le diaphragme complètement et que l'on fait la mise au point au milieu du tube, eh bien, toute l'image sera nette !

C'est d'autant plus singulier que lorsque l'on fait la mise au point de cette façon-là, ce que l'on voit dans le viseur est presque tout flou ! (sauf l'endroit où l'on a fait le point) :mrgreen:
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Le prisonnier
Assistant opérateur
Posts: 2609
Joined: 3 Sep 03, 13:45
Location: Le village

Re: Le dîner de cons

Post by Le prisonnier »

Commissaire Juve wrote:C'est d'autant plus singulier que lorsque l'on fait la mise au point de cette façon-là, ce que l'on voit dans le viseur est presque tout flou ! (sauf l'endroit où l'on a fait le point) :mrgreen:
De l'utilité du testeur de profondeur de champ sur un boîtier reflex !
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22311
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Le dîner de cons

Post by cinephage »

Le prisonnier wrote:
Commissaire Juve wrote:C'est d'autant plus singulier que lorsque l'on fait la mise au point de cette façon-là, ce que l'on voit dans le viseur est presque tout flou ! (sauf l'endroit où l'on a fait le point) :mrgreen:
De l'utilité du testeur de profondeur de champ sur un boîtier reflex !
Au cinéma, c'est le job du premier assistant caméra (dont la fonction en anglais est plus explicite encore : focus puller). En général, c'est une chose qui est très surveillée lors du visionnage des rushes, c'est pourquoi, sur un film à gros budget comme le diner de cons, je serais extrêmement surpris que ça aie pu passer inaperçu.
Obviously the world is not a wish-granting factory (The fault in our stars, Josh Boone, 2014)
Pour caler mes bennos
Ouatia
Stagiaire
Posts: 2
Joined: 19 May 05, 16:11
Location: dans un rêve d'opiomane

Re: Le dîner de cons

Post by Ouatia »

Alors une petite mise au point :D :

Effectivement le peu de profondeur de champs n'est pas un problème, bien au contraire. La profondeur de champ est un phénomène physique lié à 4 variables : la distance entre le sujet photographié et la caméra, le diaphragme, la focale de l'objectif et la taille du support de capture ( film ou numérique ).
De nos jours, on nous vend parfois la grande profondeur de champ comme une avancée (ça m'arrive de lire ça dans des tests de blu-ray :twisted: ) mais c'est une absurdité. Au contraire tous les constructeurs de caméras de cinéma numérique agrandissent la taille des CCD et CMOS pour justement diminuer la profondeur de champ et ainsi s'approcher du rendu du 35 mm.
Car la faible profondeur de champ est une bénédiction pour les réalisateurs et directeurs de la photographie car c'est un outil pour raconter des histoires. Grâce à ça, on peut diriger le regard du spectateur de manière inconsciente vers ce qu'on veut qu'il regarde. Dans certains cas, des directeurs de la photographie utilisent même des filtres gris neutres pour pouvoir garder les objectifs à leur diaphragme le plus ouvert pour obtenir le moins de profondeur de champ possible.
Autre exemple :
Quels sont les appareils photos numériques les plus chers? ceux qui ont la profondeur de champs la plus réduite.
Par contre, c'est une vraie contrainte pour le premier assistant caméra dont parle cinéphage car son travail doit être d'autant plus précis que la profondeur faible.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 22830
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Le dîner de cons

Post by Commissaire Juve »

Sacré Fédo : ton topic s'est transformé en véritable "Dîner de cons" où un tas de geeks viennent causer de leur passion pour la profondeur de champ (moi en premier, hein !). :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Qui va nous parler de son vidéoprojecteur HD fabriqué tout en allumettes ? :uhuh:


Hé, les zamis, c'est dit sans méchanceté... Juste pour le plaisir de sortir une vanne. :wink:
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...