The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Romero's son
Assistant(e) machine à café
Posts: 185
Joined: 4 Mar 09, 10:22

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by Romero's son »

Je ne suis pas fan de ce Dark knight j'espère que TDKR n'aura pas les même faiblesse visuelles.

Quelqu'un sait si dû à la tuerie d'hier toutes les avant-premières sont annulées?
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by Jericho »

Je crois qu'ils ont annulés l'avant première parisienne d'hier soir uniquement.
Image
Romero's son
Assistant(e) machine à café
Posts: 185
Joined: 4 Mar 09, 10:22

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by Romero's son »

Jericho wrote:Je crois qu'ils ont annulés l'avant première parisienne d'hier soir uniquement.
D'accord. Merci pour l'info.
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 12784
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by hellrick »

Rockatansky wrote:Étrangement cette revision ne s'est pas passée aussi bien que je ne l'avais pensé, le film mets du temps à démarrer et je n'ai pas ressenti ce que j'avais éprouvé en salle, une sorte de film de super héros définitif, malgré ses bémols, le film reste très bon
L'inverse pour moi! J'avais eu du mal à entrer dans le film en salle, je n'étais pas dedans (me souviens plus de l'ambiance salle, elle était p'tet mauvaise)...à la maison et en VO je l'ai trouvé exceptionnel. L'épilogue que j'avais moyennement apprécié en salles (quand Batman s'enfuit puis le monologue de Gordon) me parait à présent formidable, je n'ai plus du tout l'impression de longueurs et les scènes d'action sans être exceptionnelles (on est loin d'Avengers) sont tout à fait correct avec un hold up au début juste génial. Je continue à penser que la partie hongkongaise est inutile mais c'est vraiment un bémol minime et ça se regarde quand même sans ennui. Par contre j'ai trouvé, bien plus que la première fois, le scénario juste parfait, incroyablement complexe et intelligent, et les dialogues absolument superbes. Si Bale fait le boulot, sans plus, le reste de la distribution me plait beaucoup, en particulier le Joker et Pile ou Face qui tirent la couverture à eux mais sont exceptionnelles.

Un film immense, un quasi chef d'oeuvre et à présent une entrée assurée dans mon top100...et un des mes 3 films de super héros préférés avec le Spiderman de Raimi et The Avengers. Bref, vivement la sortie de Rises qu'on dit encore meilleur (mais est-ce possible?).

5,5/6
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45117
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by Flol »

Rockatansky wrote:Étrangement cette revision ne s'est pas passée aussi bien que je ne l'avais pensé, le film mets du temps à démarrer et je n'ai pas ressenti ce que j'avais éprouvé en salle, une sorte de film de super héros définitif, malgré ses bémols, le film reste très bon
Revu hier, et j'en pense presque pareil que toi. "Presque", parce que je ne trouve pas le film très bon (alors que la 1ère fois, j'en étais ressorti très enthousiaste).
Juste un "bon" film, dont les scories principales (montage, scénario, ton sentencieux et prétentieux ultra lourd) m'empêchent d'aller au-delà.
Même l'interprétation de Ledger, qui m'avait littéralement bluffé la 1ère fois, cette fois j'y ai vu le travail bien appliqué d'un acteur doué, tout dans la pose et les mimiques hyper étudiées. Heureusement qu'il dégage suffisamment de charisme (bien plus que Christian Bale) pour que sa folie anarchique (parfaitement rendue à l'image) fasse le plus grand bien à ce film empesé. A ce titre, la tirade finale de Gary Oldman est insupportable...
En revanche, il y a une véritable progression en ce qui concerne les séquences d'action par rapport au 1er opus : aussi bien la séquence d'intro que la course-poursuite en Batmoto (d'ailleurs le Batman, il se la pète carrément avec sa moto magique), ça a beaucoup plus de gueule que les quelques bastons bordéliques et sans ampleur de son prédécesseur.

Reste qu'après un Batman Begins mal rythmé et ce Dark Knight lourdaud mais avec tout de même un petit grain de folie, j'ai tout de même du mal à comprendre l'engouement public et critique autour du travail de Nolan (dont je préfère LARGEMENT les précédents films).
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3632
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by monk »

A la demande expresse de la Monkette, nous nous sommes remis dans le bain pour préparer le 3e volet.
Autant Batman begins m'a toujours laissé insatisfait, autant les deux précédentes visions du Dark knight avait été de grands moments. J'ai donc regardé le film en faisant un peu plus attention aux reproches piochés ici et là, et je dois dire qu'ne ce qui me concerne, le film me fait toujours autant d'effet. Il a effectivement un coté très définitif, avec ses cotés très adulte, noir et réaliste. Ca déconne pas dans The Dark knight, c'est très sérieux, très premier degrés et très sec. L'ambience y est très sombre, pré-apocalypse, assez désenchantée (voir le monologue de Gordon à la fin - que j'aime beaucoup). Le film se veut aussi réaliste que possible, tout en restant un film de super-héros, c.a.d bigger than life. C'est aussi réaliste qu'un Mission: Impossible ou un James Bond en fait, il faut accepter le gadget.
J'aime la mise en scène de Nolan que d'aucun trouveront lourde, manquant de subtilité. Mais je ne crois pas que Nolan soit là pour être Ford ou Huston. Mais sa mise en scène précise et esthétique dépasse de beaucoup ce qui peut se faire dans la même catégorie aujourd'hui. C'est complétement maitrisé, c'est précis, même beau. AImer cette approche n'empêche pas d'aimer aussi Ford ou Huston ou qui que ce soit d'autre. On le compare souvent à plus grand que lui, mais lui même est plus grand que beaucoup d'autres. Et apprécier son travail n'empêche pas d'apprécier d'autres approches. Je le trouve terriblement efficasse, immersif et esthétique.
Les combats semblent confus ou mal chorégraphiés à beaucoup, mais ici (ce qui n'est pas le cas dans Batman begins), je les trouve au poil et cohérents. Pas de kung fu, pas de cables. Batman est un super héros sans super pouvoirs, ça tabasse sec et sans fioritures, point. Trop ? je ne verrais pas les choses autrement, ici. Je ne les trouve pas non plus brouillons ou illisibles, Mais tout l'inverse. La poursuite dans le tunel est toujours aussi impressionnante (la batmobil qui écrase le camion poubelle au plafond ! Le retournament du camion du Joker !).
Coté casting, si Bale se fait plus discret, laissant un peu de palce aux autre, le Joker est énorme, Alfred et Mr Fox sont tout simplement délicieux.
Je suis un ex grand fan du comics, et si j'apprécie aussi l'approche de Burton, je ne vois aucune raison de me priver de celle-ci. Pour moi, c'est un film énorme.
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 12784
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by hellrick »

monk wrote: Les combats semblent confus ou mal chorégraphiés à beaucoup, mais ici (ce qui n'est pas le cas dans Batman begins), je les trouve au poil et cohérents. Pas de kung fu, pas de cables. Batman est un super héros sans super pouvoirs, ça tabasse sec et sans fioritures, point. Trop ? je ne verrais pas les choses autrement, ici. Je ne les trouve pas non plus brouillons ou illisibles, Mais tout l'inverse. La poursuite dans le tunel est toujours aussi impressionnante (la batmobil qui écrase le camion poubelle au plafond ! Le retournament du camion du Joker !).
Tiens oui, à revoir les scènes d'actions si elles ne sont pas très nombreuses ni "mega destroy" (ce qui n'est pas le but dans un Batman contrairement à un Iron Man ou un Avengers) elles sont quand même très efficaces et spectaculaires, toute cette scène de poursuite est un bien beau moment de cinéma!

monk wrote:Je suis un ex grand fan du comics, et si j'apprécie aussi l'approche de Burton, je ne vois aucune raison de me priver de celle-ci. Pour moi, c'est un film énorme.
Que voilà une phrase qui fait plaisir à entendre ici :D
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
monk
Décorateur
Posts: 3632
Joined: 21 Jun 05, 09:55

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by monk »

User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 23821
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by tenia »

Reprise de la discussion sur le topic Solo.
Dirk Diggler wrote:À tenia :
C'est sûr, c'est pas du caviar non plus, mais au moins c'est là et c'est concret. C'est matérialisé. Tu vois physiquement à l'écran le processus de surveillance à l'œuvre dans la dernière partie du film. Et le personnage joué par Morgan Freeman dit clairement son malaise. Pour ça que je pense que ce n'est pas aussi pro-Bush que ce que tu en dis. Ça laisse de la place pour que le spectateur se questionne.
Je comprends ton point, mais pense que c'est très rapidement évacué, trop en fait. La remarque de Fox n'a d'ailleurs virtuellement aucun impact, sauf à dire qu'ensuite, promis juré, on détruira nos joujoux quand on aura fini avec.
Mais j'étais comme toi au début, je trouvais pas ça trop gênant. Et puis, finalement, au fil des discussions, je me suis rendu compte que si, le sous-texte politique met clairement des pièces en place qui se lisent comme une validation claire de la politique sécuritaire et de surveillance période Bush.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15053
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by Watkinssien »

Il y a constamment ambiguïté, je trouve. Vaincre un mal anarchiste totalement déconnecté des valeurs éthiques mais fascinant pour pointer du doigt les dérives d'un monde sclérosé, pour cela dépassons la moralité et prenons-nous pour un Big Brother justicier afin d'annihiler toute tentative monstrueuse.

Validation? Hmm, je ne pourrais pas être aussi sûr de cela. Constat en surface? Oui je pencherais plus pour cette idée thématique.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 23821
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by tenia »

Je ne sais pas. Je pense qu'au vu de l'ensemble du film, et notamment son final où on nous montre clairement Batman comme le héros devant se salir les mains pour sauver notre monde de ce Mal Fou Pouvant Surgir De Nulle Part, le film tend à clairement aller dans une direction donnée plutôt que peser pragmatiquement le pour et le contre. C'est peut-être maladroit plus qu'une réelle volonté, ça peut-être.
User avatar
Barry Egan
Machino
Posts: 1288
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by Barry Egan »

Cet épisode de surveillance est mis en balance avec le dilemme posé aux civils et aux détenus sur le bateau ; le fait qu'aucun des deux groupes ne fasse sauter l'autre peut au contraire laisser supposer que la surveillance (et Batman lui-même en passant) n'est pas nécessaire parce que les masses savent où s'arrêter avant de commettre un acte irréparable. Organiser la surveillance permanente c'est valider l'hypothèse qu'un Mal sans rationalité puisse émerger d'un instant à l'autre, et par ce biais, lui donner une existence réelle. Et c'est donc aussi valider un Bien sans rationalité, sans valeur(s) concrète(s), et par conséquent totalitaire. Batman qui décide de se faire bouc-émissaire et d'être traqué comme un animal après avoir franchi la ligne rouge est un symbole à double tranchant, c'est vrai.
Image
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 23821
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by tenia »

Oui, les 2 bateaux refusant de se faire sauter semble représenter le bon sens altruiste insoupçonné chez les "gens". Et effectivement, ça va dans le sens d'une mise en opposition de ce que pense être nécessaire le "gouvernement" et ce dont les foules sont encore capables.
Mais à nouveau, le film ensuite répond à cette question. Il y va quand même dans le tout sécuritaire et le tout surveillance malgré cela. S'il questionne ce point, il y répond aussi en enchaînant le final en laissant de côté cette question : Wayne dit "non, on y va, on en a besoin", le fait, se sert de la technologie malgré les sourcils froncés d'un Lucius Fox qu'il rassurera vite fait en une phrase un peu à la truelle ("nan mais t'inquiètes, on s'en débarrasse juste après"), et ça tombe bien, parce qu'avec ça, il gagne sur le grand méchant et le capture. Donc au fond, il a bien fait d'y aller, même si c'est dur et qu'on va lui tomber dessus parce que c'est mal.

Et encore, au fond, le film et sa suite laisse cela de côté complètement. Batman revient dans TDKR et son exil n'est pas forcément montré comme éthiquement problématique. D'ailleurs, son exil est bien plus justifié par le fait qu'il prenne sur lui les méfaits de Dent plutôt que d'avoir utilisé un Prism avant l'heure. La page wiki du 3e film résume bien cela "Police Commissioner James Gordon has kept secret Dent's murderous rampage and allowed blame for his crimes to fall on Batman."

C'est cette superficialité quasi dilettante que je reproche au film. D'un côté, il met les pieds dans le plat, mais au final, il n'en fait je trouve pas grand chose (ou plutôt, il en fait ce qui l'arrange), pour un résultat un peu bas-du-front pour moi.
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15053
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by Watkinssien »

Pour le coup, ce que tu reproches au film m'apparaît moins présent dans le deuxième opus que dans sa suite, beaucoup plus maladroite et moins subtile.
Image

Mother, I miss you :(
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 23821
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: The Dark Knight (Christopher Nolan - 2008)

Post by tenia »

TDKR est bien plus maladroit (et globalement plus mauvais) que TDK en général, mais je ne sais pas si ce point de discussion y est moins bon. Je le trouverais surtout plus évacué, en un sens, là où TDK m'a toujours semblé plus frontal, si je puis dire.