Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23215
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by AtCloseRange »

Ratatouille wrote:
AtCloseRange wrote:Le mois commence bien avec la Maison des Ombres, beau film de fantôme à l'ancienne excellemment mis en scène

Image
Ah oui c'était pas mal du tout, ça.
T'as aimé la perf d'Anne Alvaro ?
qui de profil ressemble en fait beaucoup à Isabelle Adjani.

Image

J'ai l'impression que le film est passé inaperçu (trop classique, pas vraiment effrayant, soit un film de fantôme de plus) alors que dans le genre, c'est ce que j'ai vu de mieux depuis les Autres.
Image
Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Gounou »

AtCloseRange wrote:Le mois commence bien avec la Maison des Ombres, beau film de fantôme à l'ancienne excellemment mis en scène
Un vrai, un bon 6,5 qui vient du cœur, quoi... :mrgreen:
Image
User avatar
Vic Vega
Roi du BITE
Posts: 3428
Joined: 15 Apr 03, 10:20
Location: South Bay

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Vic Vega »

Jolies découvertes en septembre avec un Sono Sion en forme de conte de Noël drôle et naïf (Love and peace), un croisement assez réussi entre film de bagnoles typiquement seventies et film d'horreur (Course contre l'enfer), deux films bourrés de défauts mais plein de promesses côté mise en scène (The Tale of Iya, Les Bruits de Recife) et une comédie tchèque sixties utilisant les super-héros pour renvoyer dos à dos communisme et fascination pour l'Amérique (Qui veut tuer Jessie?). Mais c'est du côté d'un cinéaste décédé trop tôt que j'ai trouvé mon film du mois: Les Neuf Reines. Film d'arnaque bien rythmé, filmé sans originalité mais correctement, avec un Ricardo Darin aussi charismatique qu'un Bardem. Mais surtout avec un scénario dont l'efficacité n'a rien à envier aux meilleurs thrillers hollywoodiens des années 90. Un scénario qui est aussi le produit d'un vrai travail de documentation (une bonne partie des arnaques du film a réellement eu lieu) et d'une bonne adaptation d'un genre hollywoodien à un contexte local : le film d'arnaque a ici pour toile de fond la crise argentine et une certaine culture latine de la débrouille.
Last edited by Vic Vega on 1 Oct 15, 12:40, edited 3 times in total.
ImageImageImageImage
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23215
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by AtCloseRange »

Gounou wrote:
AtCloseRange wrote:Le mois commence bien avec la Maison des Ombres, beau film de fantôme à l'ancienne excellemment mis en scène
Un vrai, un bon 6,5 qui vient du cœur, quoi... :mrgreen:
Je me suis tâté pour un 7, ça va! :mrgreen:
J'suis pas Thaddeus...
Image
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 24759
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jack Carter »

Vic Vega wrote:Jolies découvertes en septembre avec un Sono Sion en forme de conte de Noël drôle et naïf (Love and peace), un croisement assez réussi entre film de bagnoles typiquement seventies et film d'horreur (Course contre l'enfer), deux films bourrés de défauts mais plein de promesses côté mise en scène (The Tale of Iya, Les Bruits de Recife) et une comédie tchèque sixties utilisant les super-héros pour renvoyer dos à dos communisme et fascination pour l'Amérique (Qui veut tuer Jessie?). Mais c'est du côté d'un cinéaste décédé trop tôt que j'ai trouvé mon film du mois: Les Neuf Reines. Film d'arnaque bien rythmé, filmé sans originalité mais correctement, avec un Eduardo Darin aussi charismatique qu'un Bardem. Mais surtout avec un scénario dont l'efficacité n'a rien à envier aux meilleurs thrillers hollywoodiens des années 90. Un scénario qui est aussi le produit d'un vrai travail de documentation (une bonne partie des arnaques du film a réellement eu lieu) et d'une bonne adaptation d'un genre hollywoodien à un contexte local : le film d'arnaque a ici pour toile de fond la crise argentine et une certaine culture latine de la débrouille.
Ricardo Darin :wink:
Cet acteur a tout bonnement la classe.
"Un forum, c'est pour raler" (jhudson)
mannhunter
Laspalès
Posts: 16261
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by mannhunter »

AtCloseRange wrote:J'ai l'impression que le film est passé inaperçu (trop classique, pas vraiment effrayant, soit un film de fantôme de plus) alors que dans le genre, c'est ce que j'ai vu de mieux depuis les Autres.
d'ailleurs Il est pas sorti direct en vidéo ici?
Putôt une bonne surprise en effet...on va pouvoir le comparer prochainement au nouveau Del Toro...
Last edited by mannhunter on 1 Oct 15, 12:42, edited 1 time in total.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23215
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by AtCloseRange »

Jack Carter wrote:
Vic Vega wrote:Jolies découvertes en septembre avec un Sono Sion en forme de conte de Noël drôle et naïf (Love and peace), un croisement assez réussi entre film de bagnoles typiquement seventies et film d'horreur (Course contre l'enfer), deux films bourrés de défauts mais plein de promesses côté mise en scène (The Tale of Iya, Les Bruits de Recife) et une comédie tchèque sixties utilisant les super-héros pour renvoyer dos à dos communisme et fascination pour l'Amérique (Qui veut tuer Jessie?). Mais c'est du côté d'un cinéaste décédé trop tôt que j'ai trouvé mon film du mois: Les Neuf Reines. Film d'arnaque bien rythmé, filmé sans originalité mais correctement, avec un Eduardo Darin aussi charismatique qu'un Bardem. Mais surtout avec un scénario dont l'efficacité n'a rien à envier aux meilleurs thrillers hollywoodiens des années 90. Un scénario qui est aussi le produit d'un vrai travail de documentation (une bonne partie des arnaques du film a réellement eu lieu) et d'une bonne adaptation d'un genre hollywoodien à un contexte local : le film d'arnaque a ici pour toile de fond la crise argentine et une certaine culture latine de la débrouille.
Ricardo Darin :wink:
A noter que plus jeune, il aurait pu jouer dans un biopic sur Luis Suarez.

Image
Image
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 24759
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jack Carter »

:shock: :lol:
"Un forum, c'est pour raler" (jhudson)
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 16580
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Profondo Rosso »

Film du mois

1 Repas de noces de Richard Brooks

Image

2 Youth de Paolo Sorrentino

Image

3 Girl with green eyes de Desmond Davis

Image

4 Un jour à New York de Stanley Donen

Image

5 The night has eyes de Leslie Arliss

Image
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11859
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Anorya »

Profondo Rosso wrote:
2 Youth de Paolo Sorrentino

Image
Voir ce film placé en aussi bonne position me fait plaisir. :)
Image
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13655
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by hellrick »

AtCloseRange wrote:J'ai l'impression que le film est passé inaperçu
Il avait quand même eu le grand prix au BIFFF :fiou:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12638
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Addis-Abeba »

Alors pour le mois de septembre.

1-I am a ghost.

Image

2-The love letter
Beau film, assez rare de Dan Curtis au scénario étonnant.

Image

3-Le petit guide du voyage dans le temps.

Image

4-Les Crimes de Snowtown

Image

5-Joe

Image
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
THX
Stagiaire
Posts: 52
Joined: 11 Jul 15, 01:53

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by THX »

De belles découvertes ce mois ci:
1 Stromboli, terra di dio
Image
Rarement un film n'aura été autant décrié et adulé. On connaît les raisons pour lesquelles ce film a été sabordé aux USA et a attisé les haines en Italie. Après sa vision je comprends pourquoi Eric Rohmer l'a porté au pinacle et en a fait un film phare pour le cinéma à venir. La beauté des paysages en contrepoint de celle d'Ingrid Bergman, les scènes documentaires de pêche au thon, la transfiguration de l'actrice sur les pentes du volcan sont des monuments du cinéma au même titre que celles qui émaillent L'aurore de Murnau. Un seul regret c'est de ne pas avoir vu ce film plus tôt.
2 Les anges du péché
Image
Une vision très janséniste de la foi incarnée par les deux personnages principaux, Anne-Marie et Thérèse. On trouve dans ce premier long métrage de Bresson toutes les qualités picturales de ce grand réalisateur mais ce qui dénote de l'ensemble de son œuvre (à part les dames du bois de Boulogne) ce sont la présence d'acteurs professionnels et des dialogues abondants. On ne s'en plaindra pas. Renée Faure réalise une performance remarquable et semble habitée par son personnage d'élue qui doit sauver l'âme de Thérèse. Les dialogues sont d'une qualité rare, ce qui n'est pas étonnant quand on sait qu'ils sont écrits par Jean Giraudoux.

[center]3 La dame sans camélia[/center][/color]
Image
Plongée dans le monde de cinecittà où tout n'est qu'affairisme et désillusions. Lucia Bosè illumine l'écran de sa beauté et de sa sensibilité. Pietro Germi en producteur cupide le remplit de sa truculence. Mise en scène précise avec une belle photographie et un scénario bien construit. Un film très sombre qui annonce les grandes oeuvres d'Antonioni avec des thèmes comme l'incommunicabilité, la solitude et le désespoir.
4 Une certaine rencontre
Image
Ce film m'était totalement inconnu et ce fut une belle surprise. Celà commence presque comme un drame, avec une scène très forte d'avortement clandestin, mais rapidement le film tourne vers la comédie sociétale puis romantique pour finir par une scène comique très réussie. Robert Mulligan, connu pour ses comédies dramatiques sentimentales (un été 42, un été en Louisianne), dirige avec beaucoup de tact les deux acteurs principaux, surtout Steve McQueen excellent dans un rôle inhabituel où il perd son assurance face à cette jeune femme moderne qu'est la belle et espiègle Natalie Wood. Ajoutez une très belle photographie de Milton Krasner et la musique d'Elmer Bernstein, on obtient un film très agréable à regarder.

[center]5 Le génie du mal[/center][/color]
Image
Richard Fleischer reprend l'histoire de Leopold et Loeb qui avaient défrayé la chronique dans les années 20 à Chicago pour avoir assassiné un jeune garçon par jeu en se considérant au dessus des lois au nom de leur intelligence supérieure. Contrairement à Hitchcock qui avait adapté la pièce de théâtre de Patrich Hamilton inspirée par ce fait divers dans La corde, Fleischer serre au plus près la réalité en adaptant le roman de Meyer Levin et en s'intéressant surtout à la psychologie des deux assassins incarnés superbement par Dean Stockwell et Bradford Dillman qui n'ont rien à envier au duo John Dall - Farley Granger. La fin du film est dominée par la plaidoirie d'Orson Welles très convaincant en opposant de la peine de mort. Beaux cadrages et belle photographie en N&B qui exploitent parfaitement le format cinémascope.
Last edited by THX on 1 Oct 15, 17:53, edited 1 time in total.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23215
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by AtCloseRange »

hellrick wrote:
AtCloseRange wrote:J'ai l'impression que le film est passé inaperçu
Il avait quand même eu le grand prix au BIFFF :fiou:
oui mais ça a été direct to video chez nous, je crois bien.
Image
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18149
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Kevin95 »

Top 5 Découverte (Septembre)
1/ RADIO DAYS (Woody Allen, 1987)

Image

2/ AMAZING STORIES : THE MISSION (Steven Spielberg, 1985)

Image

3/ TO THE DEVIL A DAUGHTER (Peter Sykes, 1976)

Image

4/ BOB HOPE PRESENTS THE CHRYSLER THEATRE : THE LADY IS MY WIFE (Sam Peckinpah, 1967)

Image

5/ AMAZING STORIES : GUILT TRIP (Burt Reynolds, 1985)

Image
Mois complet :

Liste des films découverts (ou presque) :

9,5/10

Radio Days (Woody Allen, 1987)
Amazing Stories : The Mission (Steven Spielberg, 1985)

9/10

To the Devil a Daughter (Peter Sykes, 1976)
Bob Hope Presents the Chrysler Theatre : The Lady Is My Wife (Sam Peckinpah, 1967)
Amazing Stories : Guilt Trip (Burt Reynolds, 1985)
Frankenstein Created Woman (Terence Fisher, 1967)
Amazing Stories : The Amazing Falsworth (Peter Hyams, 1985)
Zane Grey Theater : Miss Jenny (Sam Peckinpah, 1960)

8,5/10

ABC Stage 67 : Noon Wine (Sam Peckinpah, 1966)
Cría cuervos (Carlos Saura, 1976)
Master and Commander : The Far Side of the World (Peter Weir, 2003)
Zane Grey Theater : Lonesome Road (Sam Peckinpah, 1959)
Los violadores (Paul Grau, 1981)
Rasputin : The Mad Monk (Don Sharp, 1966)
The Dick Powell Show : The Losers (Sam Peckinpah, 1963)
Amazing Stories : Mummy Daddy (William Dear, 1985)

8/10

Toy Soldiers (Daniel Petrie Jr., 1991)
Zane Grey Theater : Trouble at Tres Cruces (Sam Peckinpah, 1959)
Noce blanche (Jean-Claude Brisseau, 1989)
The Dick Powell Show : Pericles on 31st Street (Sam Peckinpah, 1962)
Gray Lady Down (David Greene, 1978)
No Time to Die (Terence Young, 1958)
Amazing Stories : Ghost Train (Steven Spielberg, 1985)

7,5/10

Il pleut sur Santiago (Helvio Soto, 1975)
Jamais le dimanche (Jules Dassin, 1960)
Amazing Stories : Mr. Magic (Donald Petrie, 1985)
Salto nel vuoto (Marco Bellocchio, 1980)
Without Limits (Robert Towne, 1998)

7/10

Miami Connection (Woo-sang Park & Y.K. Kim, 1987)
Head of State (Chris Rock, 2003)
Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes (Jean-Jacques Zilbermann, 1993)
Monsieur Taxi (André Hunebelle, 1952)
La poliziotta a New York (Michele Massimo Tarantini, 1981)
Amazing Stories : The Main Attraction (Matthew Robbins, 1985)

6,5/10

La tumba de la isla maldita (Julio Salvador & Ray Danton, 1973)
Les miracles n'ont lieu qu'une fois (Yves Allégret, 1951)
Blood for Dracula (Paul Morrissey, 1974)
The Purple Heart (Lewis Milestone, 1944)
Amazing Stories : Alamo Jobe (Michael D. Moore, 1985)

6/10

L'Abominable Homme des douanes (Marc Allégret, 1963)
No Escape No Return (Charles T. Kanganis, 1993)
La dama de Beirut (Ladislao Vajda, 1965)

5/10

Troll 2 (Claudio Fragasso, 1990)
The Water Diviner (Russell Crowe, 2014)

3,5/10

Harlow (Gordon Douglas, 1965)

3/10

My Blue Heaven (Herbert Ross, 1990)
L'Eau à la bouche (Jacques Doniol-Valcroze, 1959)

2,5/10

Amazing Stories : Fine Tuning (Bob Balaban, 1985)

Liste des films revisionnés :

10/10

Straw Dogs (Sam Peckinpah, 1971)
The Wild Bunch (Sam Peckinpah, 1969)
Cross of Iron (Sam Peckinpah, 1977)

9,5/10

Ride the High Country (Sam Peckinpah, 1962)
The Age of Innocence (Martin Scorsese, 1993)
The Osterman Weekend (Sam Peckinpah, 1983)

9/10

The Ballad of Cable Hogue (Sam Peckinpah, 1970)
Lili Marleen (Rainer Werner Fassbinder, 1981)

8,5/10

The Last Temptation of Christ (Martin Scorsese, 1988)
Major Dundee (Sam Peckinpah, 1965)

8/10

I nuovi barbari (Enzo G. Castellari, 1983)
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)