Under Fire / Recherche Susan, désespérément

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

mannhunter
Laspalès
Posts: 16313
Joined: 13 Apr 03, 11:05
Location: Haute Normandie et Ile de France!

Under Fire / Recherche Susan, désespérément

Post by mannhunter »

pas vu ces 2 films,respectivement de roger Spottiswoode(euh...ça s'écrit comme ça? :roll: )et susan Seidelman(euh...ça s'écrit comme ça? :roll: :lol: )...bref le film avec nick Nolte et l'autre avec Madonna! :lol:

j'hésitais à les acheter,dans le cadre de l'opération MGM 2 dvds pour 21 euros...donc vos avis(films + image + son)?
User avatar
Beule
Monteur
Posts: 4502
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Post by Beule »

Mention formidable au Spottiswoode, qui démonte les rouages de la politique étrangère interventioniste US dans le cadre de la crise Sandiniste au Nicaragua. Un film brut, brûlant et chaudement partisan qui augurait d'une autre suite de carrière pour le réal et qui n'a pas du lui valoir que des amis en plein Reaganisme triomphant... Dans la veine des fictions "Grands reporters" du début des 80s, il s'agit selon moi du plus brillant fleuron devant le Salvador de Stone.
Le DVD est par contre tout juste digne d'une VHS bas de gamme. Couleurs défraîchies, résolution aux abonnés absents et son stéréo privée de toute dynamique.
Mais comme il n'y aura sûrement pas d'autre édition... :wink:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93035
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Under fire est un film passionnant sur le journalisme en tant de conflit et par la même occasion un superbe film d'aventure bien rythmé. Je le préfère de loin à "L'année de tous les dangers" de Weir et à "La déchirure" de Joffé sur des sujets assez voisins.

Recherche Susan est pour moi un film qui avait déjà vieilli le jour de sa sortie, un film irregardable pour ma part :(
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51391
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Jeremy Fox wrote:Under fire est un film passionnant sur le journalisme en tant de conflit et par la même occasion un superbe film d'aventure bien rythmé. Je le préfère de loin à "L'année de tous les dangers" de Weir et à "La déchirure" de Joffé sur des sujets assez voisinsJ
Je trouve cela étrange de placer Under Fire devant La déchirure tant au point de vue de l'impact politique qu'émotionnel. Pareil pour Salvador d'ailleurs qui est beaucoup plus incisif et polémique dans la relation pouvoir politique/pouvoir médiatique ainsi que dans la critique de l'interventionisme américain en Amérique du Sud. :wink:
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93035
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Roy Neary wrote:
Jeremy Fox wrote:Under fire est un film passionnant sur le journalisme en tant de conflit et par la même occasion un superbe film d'aventure bien rythmé. Je le préfère de loin à "L'année de tous les dangers" de Weir et à "La déchirure" de Joffé sur des sujets assez voisinsJ
Je trouve cela étrange de placer Under Fire devant La déchirure tant au point de vue de l'impact politique qu'émotionnel. Pareil pour Salvador d'ailleurs qui est beaucoup plus incisif et polémique dans la relation pouvoir politique/pouvoir médiatique ainsi que dans la critique de l'interventionisme américain en Amérique du Sud. :wink:
Entièrement d'accord avec toi, Under fire est beaucoup moins incisif et polémique et les enjeux politiques sont un peu moins dramatiques mais il y a dans ce film un côté moins 'sérieux', plus film d'aventure et on ne se refait pas, le fan d'Hollywood des années 50 ressort et passe un moment plus agréable à voir le Spottiswoode que le film de Weir et de Joffé, plus intelligents mais qui ont tendance à m'ennuyer en tant que spectateurs :oops:

Ceci dit, je préfère revoir le film de Joffé avant d'être aussi définitif car je ne l'ai pas revu depuis 1985 et je devais être trop jeune et m'attendre à un film plus spectaculaire, ce qu'il est beaucoup moins qu'Under fire ;-)

ps : j'avais oublié Salvador, l'un de mes films préféré de Oliver Stone

ps2 : Personne pour défendre ce faux film culte de 1985 de Sedeilman ;-)
Martin Brody
Machino
Posts: 1052
Joined: 13 Apr 03, 11:15
Location: Recherche Plus Gros Bateau, désespérément

Post by Martin Brody »

Prendre la défense du film de Seidelman ?
Bon, j'ai vu ça à la sortie en salles, j'ai trouvé ça sympa, gentil.
A l'époque, j'aimais bien Madonna, j'aimais bien Rosanna Arquette, donc j'avais passé un bon moment.

Depuis, Madonna j'aime plus trop (moment de terreur quand on la découvre dans le dernier Bond ! :o ), Rosanna Arquette me saoule, donc je n'ai pas revu Recherche Susan Désespérément, et à mon avis, je serais très déçu si je le faisais. J'imagine que la film a dû horriblement mal vieillir.

Un petit mot quand même sur Under Fire, pour souligner quand même que le film contient une excellente musique de Jerry Goldsmith, avec de très belles parties de guitare jouées par Pat Metheny.
We always were the curious kind
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14680
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: under fire + recherche Susan,désespérément: vos avis?

Post by Demi-Lune »

Image Image Image

Très belle réussite que cet Under Fire (1983). La mise en scène de Roger Spottiswoode n'a rien de révolutionnaire ni de particulièrement virtuose, mais elle sait capter au plus près la fureur des évènements dans un réalisme impressionnant et par moments déstabilisant dans sa représentation quasi documentaire des guérillas urbaines, dans des décors dévastés plus vrais que nature. Du Tchad au Nicaragua, le film embrasse les tumultes tiers-mondistes révolutionnaires de l'année 1979 où se côtoient les reporters de guerre, les espions, les mercenaires et les guérilleros. Under Fire séduit par son côté documenté et sérieux, captant toute la fièvre et la panique qui gagne les acteurs présents sur le théâtre nicaraguayen, où les hommes ne sont que des pions sur l'échiquier d'une cause qu'ils estiment juste, quel que soit leur camp (la nécessité absolue d'informer pour les reporters, la lutte armée pour les rebelles sandinistes). Le scénario a l'intelligence de faire basculer peu à peu les stéréotypes des personnages et des situations (comme le triangle amoureux) pour déboucher sur des questions passionnantes sur le devoir éthique du reporter de guerre, sur son implication passive ou active dans les situations de combat dont il est le témoin. D'une habile représentation d'une révolution sud-américaine, Under Fire devient alors l'histoire d'un dilemme moral, d'un choix et de ses conséquences, qui dessine une perspective très intéressante sur le poids des images de guerre, vouées à rentrer dans l'Histoire et à influer sur elle. Le film n'a sans doute pas la même portée politique et rentre-dedans que le Salvador (1985) d'Oliver Stone, mais il bénéficie d'une tension percutante, d'un vrai soin du scénario (le film dure 2 heures, mais on a l'impression que tout est développé dans un format de 3 heures) et d'une retenue remarquable qui lui attirent ma préférence. Si le score de Jerry Goldsmith m'a paru très faible, il convient en revanche de louer l'impeccable distribution du film (Nick Nolte, Joanna Cassidy, Gene Hackman, Ed Harris, Jean-Louis Trintignant). Le master MGM est très fatigué.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48582
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: under fire + recherche Susan,désespérément: vos avis?

Post by Flol »

Demi-Lune wrote:Si le score de Jerry Goldsmith m'a paru très faible
:o (tu croyais quand même pas que j'allais laisser passer ça ?...)

Je ne me souviens plus trop de la musique dans le film, elle y est peut-être sous-mixée ou mal mise en valeur...mais en écoute seule, cette BO est fantastique ! :o
User avatar
Demi-Lune
Bronco Boulet
Posts: 14680
Joined: 20 Aug 09, 16:50
Location: Retraité de DvdClassik.

Re: under fire + recherche Susan,désespérément: vos avis?

Post by Demi-Lune »

Ratatouille wrote:
Demi-Lune wrote:Si le score de Jerry Goldsmith m'a paru très faible
:o (tu croyais quand même pas que j'allais laisser passer ça ?...)

Je ne me souviens plus trop de la musique dans le film, elle y est peut-être sous-mixée ou mal mise en valeur...mais en écoute seule, cette BO est fantastique ! :o
Eh ben écoute, c'est possible... mais honnêtement, ce que j'en ai entendu ne m'a pas semblé très convaincant, à titre personnel. Goldsmith essaie plusieurs fois de faire des airs à sonorités sud-américaines, mais cela fait très artificiel et carte postale (un peu dans la veine de ce que Williams a fait sur un passage du score d'Indy IV). Il y a quelques airs à la guitare qui ne sont pas déplaisants, mais quand je vois les sommets musicaux de Goldsmith dans les années 1980, je ne peux m'empêcher d'être d'une part déçu et d'autre part perplexe quant au résultat. Le mieux, c'est sans doute les morceaux d'action.

P.S. : il y a le jeu des B.O. qui n'attend que toi. :wink:
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Under Fire / Recherche Susan, désespérément

Post by cinephage »

Je bondis également, c'est une des BO du maître que je préfère. Peut-être est-elle mal utilisée dans le film (je viens de l'acheter, précisément en raison de sa BO, et ne l'ai pas encore vu), mais à l'écoute, c'est une superbe composition mélodique entêtante et subtile, qui varie en intensité et en rythme tout en assurant une réelle continuité dans sa tonalité mélancolique. Si je ne détestais pas autant le terme, j'aurais sans doute été jusqu'à parler de chef-d'oeuvre.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell