Martin Scorsese

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

LeRationaliste
Doublure lumière
Posts: 447
Joined: 18 Jul 17, 22:08

Re: Martin Scorsese

Post by LeRationaliste »

Ils sont vaccinés, donc plus besoin, voyons.

L.R
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 50913
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Martin Scorsese

Post by Boubakar »

-Kaonashi Yupa- wrote: 12 May 21, 13:23 J'avais compris ça, puis j'avais lu distribution US. Donc je sais plus moi non plus...
C'est bien Paramount qui distribuera le film en France :

https://www.allocine.fr/article/fichear ... 99482.html
User avatar
Mosin-Nagant
Producteur Exécutif
Posts: 7425
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Martin Scorsese

Post by Mosin-Nagant »

Dieu merci.

Image
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6787
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Martin Scorsese

Post by El Dadal »

Je rapatrie ça ici, c'est mieux que perdu dans les limbes du topic Netflix :
Joshua Baskin wrote: 1 Feb 21, 13:46 Je ne crois pas que la série a été mentionnée en ces lieux mais je conseille plus que vivement la mini série documentaire de Martin Scorsese sur Fran Lebowitz : Fran Lebowitz - Pretend it's a city

Véritable délice de mots et de pensées, on suit Fran Lebowitz dans les rues de New-York, en discussion et/ou masterclass avec Scorsese himself mais aussi Olivia Wilde, Spike Lee, Alec Baldwin ou Toni Morrisson.
C'est très drôle, surtout si vous aimez l'humour Juif New-Yorkais et je n'ai pas pu m'empêcher de voir en Fran Lebowitz une Jerry Seinfeld au féminin (à moins que ce soit l'inverse ?).
Je pense qu'on apprécie encore plus la série si on connait déja New-York tant elle vogue au mileu d'endroits très familiers pour les connaisseurs.
Et puis la série est vraiment classe, s'ouvrant sur l'ouverture de Comment épouser un millionnaire et la musique d'Alfred Newman et appelant régulièrement Nino Rota (La Dolce Vita, Le Guépard).

Un bijou.

Image
J'en ai regardé 4 épisodes, et je suis totalement d'accord avec le monsieur du-dessus ^^ Cette mini-série, qui est plutôt le portrait d'une femme à travers sa ville de prédilection (à moins que ce ne soit le portrait de NYC par une de ses fières représentantes), s'attarde à chaque épisode sur une thématique particulière (le marché de l'art, les transports new yorkais etc...). C'est savoureux, parfois même hilarant, et toujours très juste. En outre, Scorsese trouve ici le matériau parfait pour revenir sur ses terres, mais par un autre biais. Le montage est exceptionnel, c'est audio-visuellement splendide.

Ça fait du bien, c'est parfaitement ce dont j'avais besoin en ce moment.

PS : une séquence est illustrée avec la scène du taxi de After Hours, extrait totalement restauré très alléchant.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 11907
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Martin Scorsese

Post by Alexandre Angel »

Merci à vous pour m'avoir mis le nez sur cette série dont j'ignorais totalement l'existence.
J'ai regardé un peu comme ça et ça a l'air délicieux :D
Merci, merci!!
Vive Marty!
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 11907
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Martin Scorsese

Post by Alexandre Angel »

Torrente wrote: 11 Mar 22, 00:43 Tiens d'ailleurs, pour vous (et toi, AtCloseRange), ce serait lequel "le plus mauvais Scorsese récent" (= des 20 dernières années) ?

Bon, je ne suis pas AtCloseRange :mrgreen: mais pour moi, bien évidemment, il n'y a aucun "mauvais" Scorsese mais des Scorsese que j'aime moins, voire nettement moins que les autres. Mais ils sont peu nombreux.
Avec le recul, c'est peut-être Le Loup de Wall Street que j'aime le moins sur les 20 dernières années. Trop de laideur, trop de grotesque.. Cela dit c'est une fresque assez féroce, et souvent jubilatoire.
Sur toute la filmo, je crois bien que c'est Kundun que j'ai le moins aimé. Je pense aussi que malgré une direction artistique impressionnante, Shutter Island n'est pas très convaincant. Je ne suis pas sûr que le matériau littéraire qui sert de support soit formidable.
Je l'ai dit, j'ai appris à apprécier La Dernière tentation du Christ. Hugo Cabret aussi et j'aime bien Les Gangs de New York qui ne sera jamais un chef d'œuvre pour moi et c'est dommage car il avait tout pour l'être. Les Nerfs à vif a tout plein de défauts mais tellement de bons moments.
Une fois que j'ai dit ça pour moi, c'est un très grand cinéaste.

J'en profite pour glisser un truc. Je pense que parmi les grands films du réalisateur, il y en a un qui reste méconnu, peu cité, peu commenté (ne serait-ce que sur ce forum), peu consulté : c'est The Last Waltz.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95424
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Martin Scorsese

Post by Jeremy Fox »

Alexandre Angel wrote: 11 Mar 22, 07:22
Avec le recul, c'est peut-être Le Loup de Wall Street que j'aime le moins sur les 20 dernières années.
Ah moi c'est au contraire l'un des seuls que j'apprécie.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 11907
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Martin Scorsese

Post by Alexandre Angel »

La première heure est impec.
User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6787
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Martin Scorsese

Post by El Dadal »

Pour moi, les moins bons Scorsese sont, de loin, ses docus musicaux (The Last Waltz, calé confortablement dans son premier âge d'or, y échappe). Les Shine a Light et autres me donnent tous l'impression d'un grand-père qui veut rester hip et montrer qu'il en a encore dans le pantalon. Tout le contraire de son Loup de Wall Street, qui est, lui, un film de jeune homme.
User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 13466
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Re: Martin Scorsese

Post by Addis-Abeba »

J'ai pas vu ses docs, mais pour l'avoir vu la semaine dernière, je me suis bien fait chier devant Silence.Que je mettrai avec kundun,Les infiltrés et les nerfs à vif, les rares Scorsese qui m'ont déçu.
Jeremy cela veut dire que tu n'as pas aimé Gang of New-York ou Aviator par ex ? Etonnant :?
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je suis aussi Google Bot,Apple Bot ...
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 11907
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Martin Scorsese

Post by Alexandre Angel »

El Dadal wrote: 11 Mar 22, 12:29 Pour moi, les moins bons Scorsese sont, de loin, ses docus musicaux (The Last Waltz, calé confortablement dans son premier âge d'or, y échappe). Les Shine a Light et autres me donnent tous l'impression d'un grand-père qui veut rester hip et montrer qu'il en a encore dans le pantalon.
Absolument pas d'accord (les docs sur Dylan-je pense surtout à celui de 2005- et sur George Harrison sont super). Sa contribution directe à sa série sur le blues m'avait un peu déçu (j'avais préféré les épisodes de Wenders et surtout, de Clint Eastwood). Shine a light est sensationnel, extrêmement bien filmé : le film joue avec une ironie affectueuse, certes, sur le certain âge des Stones et sur le côté bling bling du concert en question.
Mais bon c'est une discussion démocratique :mrgreen:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 95424
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Martin Scorsese

Post by Jeremy Fox »

Addis-Abeba wrote: 11 Mar 22, 12:35 J'ai pas vu ses docs, mais pour l'avoir vu la semaine dernière, je me suis bien fait chier devant Silence.Que je mettrai avec kundun,Les infiltrés et les nerfs à vif, les rares Scorsese qui m'ont déçu.
Jeremy cela veut dire que tu n'as pas aimé Gang of New-York ou Aviator par ex ? Etonnant :?
Aviator si même s'il me faudrait le revoir. Par contre moyennement Gangs of New York et pas du tout The Irishman, Kundun, Silence, Hugo Cabret ou Shutter Island. Ceci dit je n'ai jamais vraiment été fan de Scorsese même si j'en adore certains comme Taxi Driver, Casino, Le Temps de l'innocence ou La Valse des pantins.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 24348
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Martin Scorsese

Post by AtCloseRange »

Je n'aime pas grand chose depuis Gangs of New York mais c'est probablement Kundun (Hugo Cabret n'est pas loin).
User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6787
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Martin Scorsese

Post by El Dadal »

Alexandre Angel wrote: 11 Mar 22, 13:04
El Dadal wrote: 11 Mar 22, 12:29 Pour moi, les moins bons Scorsese sont, de loin, ses docus musicaux (The Last Waltz, calé confortablement dans son premier âge d'or, y échappe). Les Shine a Light et autres me donnent tous l'impression d'un grand-père qui veut rester hip et montrer qu'il en a encore dans le pantalon.
Absolument pas d'accord (les docs sur Dylan-je pense surtout à celui de 2005- et sur George Harrison sont super). Sa contribution directe à sa série sur le blues m'avait un peu déçu (j'avais préféré les épisodes de Wenders et surtout, de Clint Eastwood). Shine a light est sensationnel, extrêmement bien filmé : le film joue avec une ironie affectueuse, certes, sur le certain âge des Stones et sur le côté bling bling du concert en question.
Mais bon c'est une discussion démocratique :mrgreen:
:mrgreen: Oui, en remontant de quelques pages en 2019, je m'aperçois qu'on a déjà eu cette discussion. Positions sur lesquelles nous campions et desquelles nous n'avons guère dévié. Comme des ieuvs.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 50998
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Martin Scorsese

Post by Flol »

El Dadal wrote: 11 Mar 22, 12:29 Tout le contraire de son Loup de Wall Street, qui est, lui, un film de jeune homme.
J'avais trouvé ça sympa, mais j'avais eu le sentiment que JAMAIS il ne parvenait à retrouver sa verve d'antan. Pourtant, on ne peut pas dire qu'il n'a pas essayé (c'en est même épuisant tellement c'est insistant), mais ça sonnait surtout comme un film de vieux jeune, pour moi.
L'équivalent d'un mec de quasi 42 ans qui persisterait à mettre des baskets et des sweats à capuche. Alors qu'en vrai, personne n'est dupe.

Mais pour répondre à la question initiale : j'ai envie de dire aucun. Il y en a des moins bons bien sûr, mais des "mauvais" ? Non, je ne vois pas.
Allez, peut-être New York, New York ou Hugo Cabret, qui ne m'avaient pas passionné. Ou Mais s'agit-il réellement de "mauvais films" en tant que tel ? Je ne pense pas.

EDIT : je n'ai pas vu Kundun - le seul qui me manque, en plus de ses docs musicaux...qui ne m'attirent pas du tout, je dois dire.