Votre film du mois d'Avril 2021

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11985
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: Votre film du mois d'Avril 2021

Post by MJ »

AVRIL 2021

Film du mois

Image

Solitude (Paul Fejos)

Films des Mois Précédents
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mai 2005: Lost Highway (David Lynch)
Juin 2005: Sur la route de Madison (Clint Eastwood)
Juillet 2005: Shining (Stanley Kubrick)
Aout 2005: Starship Troopers (Paul Verhoeven)
Septembre 2005: Les Proies (Don Siegel)
Octobre 2005: The Hitcher (Robert Harmon)
Novembre 2005: Stalker (Andréi Tarkovski)
Décembre 2005: Saraband (Ingmar Bergman)

Janvier 2006: Sueurs froides (Alfred Hitchcock)
Février 2006: La Nuit du Chasseur (Charles Laughton)
Mars 2006: Chinatown (Roman Polanski)
Avril 2006: Le parrain - 2ème partie (Francis Ford Coppola)
Mai 2006: Le Narcisse Noir (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Juin 2006: Andréi Roublev (Andréi Tarkovski)
Juillet 2006: The Blade (Tsui Hark)
Août 2006: Crìa Cuervos (Carlos Saura)
Septembre 2006: Barton Fink (Joel & Ethan Coen)
Octobre 2006: Crimes et Délits (Woody Allen)
Novembre 2006: Hors d'Atteinte (Steven Soderbergh)
Décembre 2006: The Devil's Rejects (Rob Zombie)

Janvier 2007: Edvard Munch (Peter Watkins)
Février 2007: Coeurs (Alain Resnais)
Mars 2007: Cet obscur objet du désir (Luis Bunuel)
Avril 2007: The Brown Bunny (Vincent Gallo)
Mai 2007: Tristana (Luis Bunuel)
Juin 2007: Un condamné à mort s'est échappé (Robert Bresson)
Juillet 2007: Le Labyrinthe de Pan (Guillermo Del Toro)
Aout 2007: Zodiac (David Fincher)
Septembre 2007: Duel au Soleil (King Vidor)
Octobre 2007: Manon des Sources (Marcel Pagnol)
Novembre 2007: Election 2 (Johnnie To)
Décembre 2007: The Naked Kiss (Samuel Fuller)

Janvier 2008: A Nos Amours (Maurice Pialat)
Février 2008: The River (Frank Borzage)
Mars 2008: Shoah (Claude Lanzmann)
Avril 2008: La Cérémonie (Claude Chabrol)
Mai 2008: Le fond de l'air est rouge (Chris Marker)
Juin 2008: Drowning by Numbers (Peter Greenaway)
Juillet 2008: Sabrina (Billy Wilder)
Août 2008: Le Chagrin et la Pitié (Marcel Ophüls)
Septembre 2008: La Stratégie de l'Araignée (Bernardo Bertolucci)
Octobre 2008: Dr. Folamour (Stanley Kubrick)
Novembre 2008: Madame de... (Max Ophuls)
Décembre 2008: Les Nuits Blanches (Luchino Visconti)

Janvier 2009: Husbands (John Cassavetes)
Février 2009: Chien Enragé (Akira Kurosawa)
Mars 2009: Colonel Blimp (Michael Powell & Emeric Pressburger)
Avril 2009: Le Tombeau des Lucioles (Isao Takahata)
Mai 2009: Millenium Mambo (Hou Hsiao Hsien)
Juin 2009: La Fièvre dans le Sang (Elia Kazan)
Juillet 2009: Le Point de Non-Retour (John Boorman)
Août 2009: Twin Peaks - Saison 2 (David Lynch & Mark Frost)
Septembre 2009: Profession: Reporter (Michelangelo Antonioni)
Octobre 2009: Ma Nuit Chez Maud (Eric Rohmer)
Novembre 2009: Le Syndrome de Stendhal (Dario Argento)
Décembre 2009: Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu)

Janvier 2010: Cérémonie Secrète (Joseph Losey)
Février 2010: Panique à Needle Park (Jerry Schatzberg)
Mars 2010: New Rose Hotel (Abel Ferrara)
Avril 2010: Sérénade à Trois (Ernst Lubitsch)
Mai 2010: Le Verdict (Sidney Lumet)
Juin 2010: Un ange à ma table (Jane Campion)
Juillet 2010: L'Ami Américain (Wim Wenders)
Août 2010: Soldier of Orange -Director's Cut (Paul Verhoeven)
Septembre 2010: Afriques: Comment ça va avec la douleur? (Raymond Depardon)
Octobre 2010: Les Deux Anglaises et le Continent (François Truffaut)
Novembre 2010: Eve (Joseph L. Mankiewicz)
Décembre 2010: Tiresia (Bertrand Bonello)

Janvier 2011: Experiment in Terror (Blake Edwards)
Février 2011: Poetry (Lee Chang-Dong)
Mars 2011: Safe (Todd Haynes)
Avril 2011: Nowhere (Gregg Araki)
Mai 2011: La Maman et la Putain (Jean Eustache)
Juin 2011: La Loi du Milieu (Mike Hodges)
Juillet 2011: To Sleep With Anger (Charles Burnett)
Août 2011: Melancholia (Lars Von Trier)
Septembre 2011: L'Apollonide - Souvenirs de la Maison Close (Bertrand Bonello)
Octobre 2011: Le Cercle Rouge (Jean-Pierre Melville)
Novembre 2011: A Star is Born (George Cukor)
Décembre 2011: Assaut (John Carpenter)

Janvier 2012: Taking Off (Miloš Forman)
Février 2012: Take Shelter (Jeff Nichols)
Mars 2012: Requiem pour un Massacre (Elem Klimov)
Avril 2012: Irène (Alain Cavalier)
Mai 2012: Family Life (Ken Loach)
Juin 2012: Le Fleuve (Jean Renoir)
Juillet 2012: White Dog (Samuel Fuller)
Août 2012: Place aux Jeunes (Leo McCarey)
Septembre 2012: Mishima (Paul Schrader)
Octobre 2012: My Own Private Idaho (Gus Van Sant)
Novembre 2012: Seuls les anges ont des ailes (Howard Hawks)
Décembre 2012: Milestones (Robert Kramer & John Douglas)

Janvier 2013: Umberto D. (Vittorio De Sica)
Février 2013: Sorcerer (William Friedkin)
Mars 2013: Spring Breakers (Harmony Korine)
Avril 2013: Into the Abyss (Werner Herzog)
Mai 2013: Sans Toit Ni Loi (Agnès Varda)
Juin 2013: Cutter's Way (Ivan Passer)
Juillet 2013: Eurêka (Shinji Aoyama)
Août 2013: Pension d'Artistes (Gregory LaCava)
Septembre 2013: Nobody's Daughter Haewon (Hong Sang-soo)
Octobre 2013: Hors Satan (Bruno Dumont)
Novembre 2013: Syndromes and a Century (Apichatpong Weerasethakul)
Décembre 2013: Il Posto (Ermanno Olmi)

Janvier 2014: De l'influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites (Paul Newman)
Février 2014: A Touch of Sin (Jia Zhang-Ke)
Mars 2014: Wrong Cops (Quentin Dupieux)
Avril 2014: Où est la maison de mon ami? (Abbas Kiarostami)
Mai 2014: Louie - Saison 4 (Louis C.K.)
Juin 2014: Les Hommes Le Dimanche (Robert Siodmak & Edgar G. Ulmer)
Juillet 2014: Under the Skin (Jonathan Glazer)
Août 2014: School Daze (Spike Lee)
Septembre 2014: Barcelona (Whit Stillman)
Octobre 2014: Modern Romance (Albert Brooks)
Novembre 2014: L'Oreille (Karel Kachyňa)
Décembre 2014: La vie comme ça (Jean-Claude Brisseau)

Janvier 2015: Two Rode Together (John Ford)
Février 2015: Val Abraham (Manoel de Oliveira)
Mars 2015: Inherent Vice (Paul Thomas Anderson)
Avril 2015: Jauja (Lisandro Alonso)
Mai 2015: Outrage (Ida Lupino)
Juin 2015: Trois souvenirs de ma jeunesse (Arnaud Desplechin)
Juillet 2015: Grey Gardens (Ellen Hovde, Muffie Meyer, Al & David Maysles)
Août 2015: Heaven Knows What (Josh & Benny Safdie) / Queen of Earth (Alex Ross Perry)
Septembre 2015: Un Si Doux Visage (Otto Preminger)
Octobre 2015: Out 1: Noli me tangere (Jacques Rivette & Suzanne Schiffman)
Novembre 2015: Mistress America (Noah Baumbach)
Décembre 2015: Vaudou (Jacques Tourneur)

Janvier 2016: Espions sur la Tamise (Fritz Lang)
Février 2016: La Pyramide Humaine (Jean Rouch)
Mars 2016: Love - Saison 1 (Judd Apatow & Lesley Arfin & Paul Rust)
Avril 2016: Walden (Jonas Mekas)
Mai 2016: Crumb (Terry Zwigoff)
Juin 2016: The Neon Demon (Nicolas Winding Refn)
Juillet 2016: Smorgasbord (Jerry Lewis)
Août 2016: L'Enfer Blanc du Piz Palü (Arnold Fanck & Georg Wilhelm Pabst)
Septembre 2016: Voyage en Italie (Roberto Rossellini)
Octobre 2016: Frownland (Ronald Bronstein)
Novembre 2016: Touki Bouki (Djibril Diop Mambéty)
Décembre 2016: L'Âme Soeur (Fredi M. Murer)

Janvier 2017: Monsieur Verdoux (Charles Chaplin)
Février 2017: Demain est un autre jour (Douglas Sirk)
Mars 2017: Portrait d'une jeune fille de la fin des années 60 à Bruxelles (Chantal Akerman)
Avril 2017: Win It All (Joe Swanberg)
Mai 2017: La Rue de la Honte (Kenji Mizoguchi)
Juin 2017: Quinze Jours Ailleurs (Vincente Minnelli)
Juillet 2017: Slacker (Richard Linklater)
Août 2017: Gertrud (Carl Theodor Dreyer)
Septembre 2017: Ten Skies (James Benning)
Octobre 2017: Will success spoil Rock Hunter? (Frank Tashlin)
Novembre 2017: Stop Making Sense (Jonathan Demme)
Décembre 2017: Messidor (Alain Tanner)

Janvier 2018: Une longue journée qui s'achève (Terence Davies)
Février 2018: Un Beau Soleil Intérieur (Claire Denis)
Mars 2018: Une Page Folle (Teinosuke Kinugasa)
Avril 2018: Guelwaar (Ousmane Sembène)
Mai 2018: Senses (Ryûsuke Hamaguchi)
Juin 2018: Les Amants de la Nuit (Nicholas Ray)
Juillet 2018: Entertainment (Rick Alverson)
Août 2018: Anatahan (Josef von Sternberg)
Septembre 2018: Tilaï (Idrissa Ouedraogo)
Octobre 2018: Le Marchand des Quatre Saisons (Rainer Werner Fassbinder)
Novembre 2018: Madeline's Madeline (Josephine Decker)
Décembre 2018: La Septième Victime (Mark Robson)

Janvier 2019: Ivan le Terrible (Sergueï M. Eisenstein)
Février 2019: La Symphonie Nuptiale (Erich von Stroheim)
Mars 2019: A New Leaf (Elaine May)
Avril 2019: Au bord de la mer bleue (Boris Barnet)
Mai 2019: Simone Barbès ou la Vertu (Marie-Claude Treilhou)
Juin 2019: Chameleon Street (Wendell B. Harris Jr.)
Juillet 2019: Le Vent (Victor Sjöström)
Août 2019: Poto & Cabengo (Jean-Pierre Gorin)
Septembre 2019: Housekeeping (Bill Forsyth)
Octobre 2019: Les Tueurs de la Lune de Miel (Leonard Kastle)
Novembre 2019: La Légende de Gösta Berling (Mauritz Stiller)
Décembre 2019: Remember My Name (Alan Rudolph)

Janvier 2020: Signé Renart (Michel Soutter)
Février 2020: Le Jour de l'Eclipse (Alexandre Sokourov)
Mars 2020: Warrendale (Allan King)
Avril 2020: The B-Side: Elsa Dorfman's Portrait Photography (Errol Morris)
Mai 2020: Gold Diggers of 1935 (Busby Berkeley)
Juin 2020: Sherman's March (Ross McElwee)
Juillet 2020: Quelque chose d'autre (Věra Chytilová)
Août 2020: Calendar (Atom Egoyan)
Septembre 2020: Ruby in Paradise (Victor Nuñez)
Octobre 2020: Kajillionaire (Miranda July)
Novembre 2020: A Brighter Summer Day (Edward Yang)
Décembre 2020: Mr. Arkadin (Orson Welles)

Janvier 2021: Une chambre en ville (Jacques Demy)
Février 2021: La chambre du fils (Nanni Moretti)
Mars 2021: Hairspray (John Waters)
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
patrouilleur loubard
Stagiaire
Posts: 99
Joined: 27 Jun 18, 16:29
Location: au ras des pâquerettes

Re: Votre film du mois d'Avril 2021

Post by patrouilleur loubard »

En avril, ne te découvre pas d'un film.

Le film du mois ? C'est à voir.
Ca y est, c'est tout vu :
- Four brothers/Quatre frères (2005) John Singleton...3/5
- Warlock/L'homme aux colts d'or (1959) Edward Dmytryk...2/5
- The bridges of madison county/Sur la route de madison (1995) Clint Eastwood...5/5
- Prince of darkness/Prince des ténèbres (1987) John Carpenter...1/5
- The war lord/Le seigneur de la guerre (1965) Franklin J. Schaffner...2/5
- Platoon (1986) Oliver Stone...4/5

1 Je suis venu, je l'ai vu, j'ai été déçu.
2 Je suis venu, je l'ai vu, j'ai été plus ou moins convaincu.
3 Je suis venu, je l'ai vu, je n'ai pas été déçu.
4 Je suis venu, je l'ai vu, j'en ai pris plein la vue.
5 Je suis venu, je l'ai vu, j'ai été ému.

pat'
Last edited by patrouilleur loubard on 26 Apr 22, 09:51, edited 17 times in total.
"Au contraire, ça va très bien : le petit fait des cauchemars, sa mère dépense tout mon fric et je me fais passer à tabac par vos deux gugusses, c'est Byzance quoi !"
- IL ETAIT UNE FOIS UN FLIC... -
O'Malley
Cadreur
Posts: 4475
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: Votre film du mois d'Avril 2021

Post by O'Malley »

0 Nul/Mauvais
* Médiocre/Pas terrible
** Bien/Agréable
***Très bien/Excellent
**** Chef d'oeuvre

Découverte/Révision/Film du mois

Le trône de feu (1970) Jesùs Franco *
La tunique (1953) Henry Koster *
Peter Pan (1953) Hamilton Luske, Wilfred Jackson, Clyde Geronimi ****
L'amant double (2017) François Ozon **
Le fils de Lassie (1945) S.Sylvan Simon ***
Miss Peregrine et les enfants particuliers (2016) Tim Burton **
Mon nom est Personne (1973) Tonino Valerii **
Voyage au centre de la terre (1959) Henry Levin ****
The professor and the madman (2019) Farhad Safinia ***
Le grand frisson (1977) Mel Brooks *
Histoires d'outre-tombe (1972) Freddie Francis **
Poulet au vinaigre (1985) Claude Chabrol **
Le bal des casse-pieds (1992) Yves Robert *
Singing guns (1950) R.G Springsteen **
Last edited by O'Malley on 1 May 21, 17:45, edited 4 times in total.
User avatar
origan42
Cadreur
Posts: 4241
Joined: 2 Feb 07, 17:22

Re: Votre film du mois d'Avril 2021

Post by origan42 »

Par ordre de préférence :

Nuages épars (Mikio Naruse, 1967) ****
Nuages dispersés / Nuages épars (Heinosuke Gosho, 1951) ****

Pleasantville (Gary Ross, 1998) ***
Ariel (Aki Kaurismäki, 1988) ***
Cockfighter (Monte Hellman, 1974) ***
West 11 (Michael Winner, 1963) ***
Terje Vigen (Victor Sjöström, 1917) ***
Les adolescentes (Alberto Lattuada, 1960) ***
Vivre en paix (Luigi Zampa, 1947) ***
La femme sans visage (Gustaf Molander, 1947) ***

Singapour (John Brahm, 1947) **
Eh mec ! Elle est où ma caisse ? (Danny Leiner, 2000) **
Témoin de ce meurtre (Roy Rowland, 1954) **
Le blob (Chuck Russell, 1988) **
Mon bébé (Lisa Azuelos, 2019) **
Crazy, stupid, love. (Glenn Ficarra / John Requia, 2011) **
Brelan d’as (Henri Verneuil, 1952) **
Vous n’avez rien à déclarer ? (Léo Joannon, 1937) **
La rafale de la dernière chance (Howard W. Koch, 1959) **
La cible parfaite (Jacques Tourneur, 1958) **
Sacrées sorcières (Robert Zemeckis, 2020) **
Les Doors (Oliver Stone, 1991) **
Danger planétaire (Irvin S. Yeaworth Jr., 1958) **
Une vraie jeune fille (Catherine Breillat, 1976) **
Baghead (Jay Duplass / Mark Duplass, 2008) **
Madame Claude (Just Jaeckin, 1977) **

Épouvante sur New York (Larry Cohen, 1982) *
Madame Claude (Sylvie Verheyde, 2021) *
Le petit locataire (Nadège Loiseau, 2016) *
Nathalie agent secret (Henri Decoin, 1959) *
Voyez comme on danse (Michel Blanc, 2018) *
Quai des blondes (Paul Cadéac, 1954) *

RE-VISION
Les tribulations d'un Chinois en Chine (Philippe de Broca, 1965) ** ↑


SÉRIES
Le comte de Monte-Cristo (Denys de La Patellière, 1979) ****
The crown - saison 1 (Peter Morgan, 2016) ***
The crown - saison 2 (Peter Morgan, 2017) ***
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 13115
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Votre film du mois d'Avril 2021

Post by Karras »

Film du mois
Image

Sorties cinéma/VOD 2021
Madame Claude (netflix) (4,5/10)
Concrete Cowboy (Netflix) (4/10)
Godzilla Vs Kong (3,5/10)
Iceman (VOD) (6,5/10)
Wander Darkly (5,5/10) (VOD)
The Last Vermeer (VOD) (6,5/10)
Shadow in the cloud (DTV) (3/10)
Fini de jouer (VOD) (4,5/10)
Rogue (VOD) (2,5/10)
Thunder Force (Netflix) (2/10)
Way down (6/10)
Nomadland (8/10)
Palmer (VOD) (6,5/10)
Tous mes amis sont morts (netflix) (6/10)
Cibles mouvantes (netflix) (6/10)
The Other Side (vod) (4/10)
The seventh day (VOD) (3,5/10)
Synchronic (VOD) (4,5/10)
L’Enfer sous Terre (VOD) (4/10)
Un espion ordinaire (7/10)
Love and monsters (VOD) (6,5/10)
Becky (VOD) (5/10)
Billie Holiday, une affaire d’état (5,5/10)
Nobody (6/10)
Le passager N°4 (Netflix) (6,5/10)
The Father (8/10)
Chaos Walking (5,5/10)
Mon année à New York (My Salinger Year) (DTV) (5,5/10)
Le Vétéran (5/10)
Le peuple loup (6,5/10)
L’Homme du Labyrinthe (VOD) (4/10)
Braquage Final (Way down) (VOD) (6/10)

Films découverts

Films revus

Séries TV
The Walking Dead saison 10 ( en cours ep 21)
Fear The Walking Dead saison 6 ( en cours ep 8)
Wanda Vision saison 1 (en cours)
User avatar
Frances
Assistant opérateur
Posts: 2819
Joined: 3 Oct 12, 20:24

Re: Votre film du mois d'Avril 2021

Post by Frances »

Frances wrote: 2 Apr 21, 09:15
Film du mois d'avril 2021

Image
Garden of stones de Francis Ford Coppola.
Films (Re)découverts

- The Wicker man de Robin Hardy (1973) – 6.5
Des paganistes insulaires dévoyés tendent une toile d’araignée pour piéger un flic catho aveuglé par sa propre foi. Un drôle de patchwork fait de fantasmes, de cauchemars, de distorsions et de chasse aux lièvre… en chocolat. Un voyage en Absurdie pas si absurde que ça.
- Allemagne, année zéro de Roberto Rossellini (1948) 8,5
Rossellini concentre les stigmates d’un Berlin détruit, exangue, déboussolé sur Edmund, un enfant de douze ans. Le fardeau est insoutenable. Les conséquences, effroyables. Un film déchirant où tout espoir semble perdu.
- The intruder de Roger Corman (1960) - 8
Fallait être sacrément gonflé pour aborder l’antiségrégationniste au début des années 60. Corman l’a fait et sa vision de la suprématie blanche colle encore des frissons quand on songe à l’Amérique post-Trump. « Son héros », un manipulateur exalté à l’esprit malade, crache le venin qui enflamme les haines. Les noirs, les juifs, les communistes : tous coupables ! William Shatner est formidable dans la peau de ce serpent venimeux. Un film sec qui dénonce les pouvoirs d’un « gourou » à transformer les habitants d’une bourgade en une meute déchaînée. Glaçant.
- Le daim de Quentin Dupieux (2019) – 6.5
L’histoire d’un type qui perd les pédales après une rupture. Entre schizophrénie, pulsions animales et métamorphose… un drôle de film sur la dérive d’un être esseulé qui se raccroche à une obsession délirante en totale rupture avec la réalité. Une proposition audacieuse et déjantée à laquelle j’ai adhérée alors que ce n’était pas gagné d’avance.
- La piste des géants – The big trail de Raoul Walsh (1930) 9
Une épopée de sueur, de larmes et de sang bien plus véridique que les versions subjectives et parfois factices que les Studios filmeront après. Ici, on mesure l’ampleur de cette migration humaine, la force qu’il fallait pour affronter les obstacles naturels, les tribus indiennes hostiles, la dureté du quotidien. Loin des propositions manichéennes qui suivront, la vision de Walsh est sincère et cela se sent.
- L’homme de l’Arizona – The tall T de Budd Boetticher (1957) 7.5
Ce qui frappe dans The tall T, c’est la profondeur des personnages. Parfois un détail sur leur passé suffit à les extraire d’un stéréotype. Boetticher sait rendre la complexité des êtres humains et de leurs relations. Il esquive voyeurisme et surenchère et réussit un drame saisissant.
- Jardins de pierre – Gardens of stone de Francis Ford Coppola (1987) 9
Le film de Coppola est magnifique, intelligent, original dans son approche. Il donne aux personnages principaux une ampleur, une complexité sans jamais tomber dans le manichéisme.
- Le renne blanc de Erik Blomberg (1952) - 4
Blomberg cherche l’équilibre entre la fiction et le document ethnographique… en ce qui me concerne, je suis restée à la lisière des deux. Malgré des paysages à couper le souffle, des cadrages au cordeau, il manque à ce conte vampirique une charpente plus solide, un rythme qu’il ne trouve pas vraiment.
- Le récif de corail de Maurice Gleize (1939) 7
Un mauvais garçon, une fille perdue, un commandant trouble et un flic opiniâtre dans un film aux inspirations multiples. Héritage de l’expressionisme et anticipation de l’univers du film noir sur le plan formel teinté d’une touche d’exotisme et d’aventure. Influence du réalisme poétique pour la note désespérée. Gabin anti-héros abonné au destin poisseux et Morgan fragile et lumineuse.
- L’homme du jour de Julien Duvivier (1939) 5,5
Féroce comme à son habitude, Duvivier dénonce les faiseurs de héros, la naïveté et l’avidité collective quelque soit le milieu concerné : populaire, bourgeois, artistique et médiatique. Un film mineur du réalisateur mais pas dénué d’intérêt, travaillant certaines de ses thématiques et avec un Maurice Chevalier en grande forme.
- Extérieur, nuit de Jacques Bral (1980) – 7
Il faut (re)découvrir Extérieur nuit pour ce qu’il dit d’une époque, du refus d’une vie balisée, d’un modèle sociétal aliénant. Il faut le voir pour son trio formidable porté par le personnage de Christine Boisson. Une femme forte, libre, une boule d’énergie qui se cabre dès qu’elle se sent menacée.
- Missouri breaks de Arthur Penn (1976) – 7.5
:arrow: https://www.dvdclassik.com/forum/posti ... &p=2894062
- L’ange blanc - Night nurse de William Wellman (1931) 6
Vision édifiante du monde médical en partie corrompue et d’une bourgeoisie dépravée où la pègre se substitue à une justice démissionnaire. Un sujet osé (affamer deux fillettes pour toucher un héritage) tiré d’un fait divers. Barbara Stanwyck, sa vocation d’infirmière chevillée au corps, est formidable et parfaitement épaulée par une Joan Blondell plus désinvolte et un Gable débutant.
- La Ciociara de Victorio de Sica (1960) 7.5
L’odyssée tragique d’une mère et sa fille dans une Italie ravagée par la guerre. Sophia Loren, en femme libre et mère dévouée irradie le film de bout en bout.
- La brigade héroïque - Saskatchewan de Raoul Walsh (195)5.5
Un film mineur mais pas sans attraits à commencer par les paysages et le traitement des liens interraciaux. Ajoutons à cela la scène nocturne du vol des canoés et la scène finale totalement épique et on obtient un bon divertissement.
- La vallée de la peur – Pursued de Raoul Walsh (1947) 8.5
Du trauma de l’enfance à l’incarnation de la haine viscérale et dévastatrice dans un western aux allures de film noir. Une redécouverte formidable.
- Shotgun stories de Jeff Nichols (2007) – 8
Ici :arrow: https://www.dvdclassik.com/forum/posti ... &p=2895033


Films revus

- Coup de torchon de Bertrand Tavernier (1981) – 9
Une fresque puante et caustique élevée au déshonneur des colons français où gigotent une bande d’affreux dénués de la moindre parcelle d’humanité. Du cinéma néo-classique de ce calibre, j’en veux bien tous les jours.
- Ascenseur pour l’échafaud de Louis Malle (1958) – 5.5
Impression mitigée en revoyant le film de Malle qui tient de l’expérimentation, de la volonté d’agglutiner des ingrédients pour former un tout qui ne s’agrège qu’en partie. À commencer par les ficelles scénaristiques franchement voyantes et les dialogues ampoulés qui décrédibilisent les personnages. Il existe cependant, des moments de réelle adhésion : les déambulations nocturnes de Jeanne Moreau, l’échappée en voiture du jeune couple, les scènes dans l’ascenseur. Et la B.O. de Miles Davis que je connais par cœur.
- Le dernier métro de François Truffaut (1980) 6.5
L’entreprise d’une relecture en terrain trop connu ne m’a pas enthousiasmée et au final j’ai trouvé le film très surévalué. Certes, l’idée de traiter de l’occupation dans le microcosme d’un théâtre est originale mais la forme, elle, ne l’est pas.
- Elephant man de David Lynch (1980) 10
En ce qui me concerne, c’est un chef-d’œuvre. J'en ai longuement parlé ici :arrow: https://www.dvdclassik.com/forum/viewt ... 4#p2890334
- La grande évasion – High Sierra de Raoul Walsh (1941) 7.5
Pour les détails, c'est par là :arrow: https://www.dvdclassik.com/forum/viewt ... 1#p2893111
- L’enfer est à lui – White heat de Raoul Walsh (1949) 10
Révisons de ce classique mené tambour battant. Précision des cadrages et découpage redoutable : la marque de fabrique de Walsh. Les profils psychologiques sont traités avec modernité, une volonté de cerner les raisons et les pulsions qui les habitent. De Cody Jarrett (James Cagney) miné par la folie et la sauvagerie à Verna (Virginia Mayo) qui décline les stratégies de survie en passant par Hank Fallon (Edmond O’Brien), le flic infiltré. Un film explosif dans tous les sens du terme.
- Poulet au vinaigre de Claude Chabrol (1985) 6
J’en gardais un goût fade.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Après faisandage, le poulet m’apparaît plus fort en bouche. Au fourneau, Chabrol. Dans la cocotte, des notables de province méprisants, magouilleurs, criminels, persuadés d’être au-dessus des lois. Ajoutez une louche de vieille rancune, un verre de ressentiment, un jeune facteur fourbe, une mère foldingue, une postière amoureuse et un inspecteur roublard et laissez mijoter. On obtient un avant-goût de La cérémonie réalisée dix ans plus tard. Le film souffre cependant d’un manque de rythme. Les motivations des personnages sont laissées dans des zones d’ombre ce qui rend l’exercice un peu vain. Reste l’interprétation savoureuse… de Lucas Belvaux à la regrettée Pauline Laffont en passant par Jean Poiret, Stéphane Audran, Michel Bouquet et Clémentine Cellier.
- Le mécano de la Général de Buster Keaton & Clyde Bruckman (1926) 9
Du burlesque hors-norme sur fond de guerre civile tourné en décor naturel. Le chef-d’œuvre de Keaton dont je me délecte à chaque vision.
- La horse de Pierre Granier-Deferre (1970) – 1.5
Platitude de la mise en scène, scénario inconsistant et personnages secondaires qui font tapisserie. Bref, rien à sauver.

Documentaires

- Les damnés de la commune de Raphaël Meyssan 8
Original et passionnant.
"Il faut vouloir saisir plus qu'on ne peut étreindre." Robert Browning.
" - De mon temps, on pouvait cracher où on voulait. On n'avait pas encore inventé les microbes." Goupi
Mains Rouges.

Mes films du mois :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Jan 21 : Cousin Jules
Fev 21 : Midnight special
Mar 21 : Nanouk l'esquimau
Avr 21 : Garden of stones
Mai 21 : Fellini Roma
User avatar
Omael
Assistant(e) machine à café
Posts: 120
Joined: 3 Sep 18, 07:31

Re: Votre film du mois d'Avril 2021

Post by Omael »

Très chouettes ces commentaires :D

Sinon, de mon côté (sans commentaires :oops: )
Avril 2021
***
FILMS DU MOIS
Julieta
de Pedro Almodovar (2016)

Image

La Rose et la Flèche
de Richard Lester (1977)

Image


(En effet, c'est un très beau film. Merci à ceux qui en ont parlé récemment. :D )

Assurance sur la mort
de Billy Wilder (1946)

Image

La piel que habito
de Pedro Almodovar (2011)

Image

***
DECOUVERTES


Julieta - Pedro Almodovar (2016) - 8/10
La Rose et la Flèche - Richard Lester (1977) - 8/10
Assurance sur la mort - Billy Wilder (1946) - 8/10
La piel que habito - Pedro Almodovar (2011) - 8/10
Batman : Year One - Sam Liu & Lauren Montgomery (2011) - 5/10
Underwater - William Eubank (2020) - 5/10
Shocker - Wes Craven (1990) - 4/10
***
REVUS

City Hunter : Goodbye My Sweetheart - Kazuo Yamazaki (1997) - 7/10
City Hunter : Services Secrets - Kenji Kodama (1996) - 7/10
City Hunter : Shinjuku Private Eyes - Kenji Kodama (2019) - 5/10
User avatar
Torrente
David O. Selznick
Posts: 14704
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Votre film du mois d'Avril 2021

Post by Torrente »

Film(s) du mois


ImageImageImage


1/ Flower (Max Winkler, 2017) [découverte]
2/ État d'esprit (Bliss) (Mike Cahill, 2021) [découverte]
3/ Maryland (Disorder) (Alice Winocour, 2015) [découverte]




Mention(s) spéciale(s)


ImageImage


- Nuit blanche entre amis (The overnight) (Patrick Brice, 2015) [découverte]
- Le moine (Dominik Moll, 2011) [découverte]




Déception(s) du mois


ImageImageImage


- C'est arrivé demain (It happened tomorrow) (René Clair, 1944) [découverte]
- Possessor (Brandon Cronenberg, 2020) [découverte]
- Winter's bone (Debra Granik, 2010) [découverte]




Outrage(s) à la cour


ImageImageImage


- 9 semaines 1/2 (Nine 1/2 weeks) (Adrian Lyne, 1986) [découverte]
- You're next (Adam Wingard, 2011) [découverte]
- The nightingale (Jennifer Kent, 2018) [découverte]



Oscars du mois
Spoiler (cliquez pour afficher)
Meilleur film – Flower

Meilleur réalisateur – Patrick Brice (Nuit blanche entre amis & Corporate animals)

Meilleur acteur – Woody Harrelson (Le château de verre)

Meilleure(s) actrice(s) ex-æquo – Elle Fanning (How to talk to girls at parties, Teen spirit, I think we're alone now & Un jour de pluie à New York) & Brie Larson (States of grace, Le château de verre & La Voie de la justice)

Meilleur acteur dans un second rôle – Wesley Snipes (Un prince à New York 2) – Mention spéciale à Marc Menchaca (Alone)

Meilleure(s) actrice(s) dans un second rôle ex-æquo – Catherine Mouchet (Le moine) & Judith Godrèche (Nuit blanche entre amis) – Mention spéciale à Nicole Kidman (How to talk to girls at parties & Rabbit hole)

Meilleur scénario original – Alex McAulay, Matt Spicer & Max Winkler (Flower)

Meilleur scénario adapté – Scot Armstrong, Leslie Dixon, Kevin Barnett, Bobby Farrelly & Peter Farrelly (Les femmes de ses rêves)

Meilleurs décors – Kasra Farahani (État d'esprit)

Meilleure création de costumes – Bina Daigeler (Le moine)

Meilleurs maquillages et coiffures – Julie Hewett, Kathrine Gordon, Christopher Fulton, Denise Paulson, Rita Troy, Tina Jesenkovic & Mirna Curak (État d'esprit)

Meilleure photographie – Georges Lechaptois (Maryland) – Mention spéciale à Markus Förderer (État d'esprit)

Meilleur montage – Troy Takaki (État d'esprit) – Mention spéciale à Julien Lacheray (Maryland)

Meilleur mixage de son & Meilleur montage de son – Nicolas Becker, Gwennolé Le Borgne, Pierre André & Alexis Place (Maryland)

Meilleurs effets visuels – Luke DiTommaso (The Molecule) & Michael Glen, John Youlen Sung, Dianshuo Zhang, ChanJun Chun & Nigel Cyril (État d'esprit)

Meilleure chanson originale – Bikini Kill's Rebel Girl & The Muffs' Big Mouth The Linda Lindas (Moxie)

Meilleure musique de film – Gesaffelstein (Maryland)

Meilleur film en langue étrangère – Maryland



Liste des films vus en Avril 2021
Spoiler (cliquez pour afficher)
Flower [ZDwm] 8/10

État d'esprit (Bliss) (2021) 7.5/10
Maryland (Disorder) 7.5/10

Nuit blanche entre amis (The overnight) 7/10
Le moine 7/10

Moxie (2021) [N] 6.5/10
Palm springs (2021) 6.5/10
Les femmes de ses rêves (The heartbreak kid) [révision à la hausse] 6.5/10

Nobody (2021) 6/10
Alone 6/10

Love and monsters (2021) [N] 5.5/10
States of grace (Short term 12) 5.5/10
Corporate animals 5.5/10
How to talk to girls at parties 5.5/10

--- Elle et lui (Love affair) [LF] 5/10
Le journal (The paper) 5/10

Mortal engines 4.5/10
Aquaman 4.5/10 [révision à la hausse]
The boyfriend : pourquoi lui ? (Why him?) 4.5/10 [révision à l'identique]
Serial noceurs (Wedding crashers) 4.5/10 [révision à la baisse]

La grande traversée (Let them all talk) (2021) 4/10
Le Passager nº 4 (Stowaway) (2021) [N] 4/10
The perfection [N] 4/10
I think we're alone now 4/10
Keep watching 4/10

Braquage final (The vault) (Way down) (2021) 3.5/10
Le vétéran (The marksman) (2021) 3.5/10
Rabbit hole 3.5/10
C'est arrivé demain (It happened tomorrow) [LF] 3.5/10
Ceremony 3.5/10

Godzilla vs Kong (2021) 3/10
Désigné coupable (The Mauritanian) (2021) 3/10
Mortal Kombat (2021) 3/10
Sentinelle (2021) [N] 3/10
Becoming Jane 3/10
Teen spirit 3/10
Le château de verre (The glass castle) 3/10
Elle et lui (An affair to remember) 3/10
Irresistible 3/10
Bachelorette 3/10 [révision à la baisse]

Possessor (2021) 2.5/10
Winter's bone 2.5/10
Enola Holmes [N] 2.5/10
Une place à prendre (Career opportunities) 2.5/10
Une famille sur le ring (Fighting with my family) 2.5/10
Polly et moi (Along came Polly) 2.5/10 [révision à l'identique]
I love you, man 2.5/10 [révision à l'identique]

Space sweepers ( 승리호 )*** (2021) [N] 2/10
Un prince à New York 2 (Coming 2 America) (2021) 2/10
Chaos walking (2021) 2/10
Willy's wonderland*** (2021) 2/10
Under control (Level up) 2/10
Confessions d'une accro du shopping (Confessions of a shopaholic) 2/10

The nightingale (2021) 1.5/10
Un jour de pluie à New York (A rainy day in New York) 1.5/10
La ferme des sept péchés [LF] 1.5/10
Le grand partage 1.5/10
La voie de la justice (Just mercy) 1.5/10
The old man & the gun*** 1.5/10
The year of spectacular men 1.5/10
In fear*** 1.5/10
Thérapie de couples (Couples retreat) 1.5/10 [révision à la baisse]

Don't tell a soul*** (2021) 1/10
Darkness falls (Anderson falls) 1/10
You're next 1/10

Psycho Goreman*** (2021) 0.5/10

Yes day (2021) [N] 0/10
Thunder force*** (2021) [N] 0/10
Vanquish*** (2021) 0/10
Richard says goodbye (The professor) 0/10
Skyfire ( 天·火 )*** (2021) 0/10
Gun shy*** 0/10
Rebecca [N] 0/10
Slender man*** 0/10
Muse*** 0/10
9 semaines 1/2 (Nine 1/2 weeks)*** 0/10

Légende :
[LF] : cycle Lobster Films
[N] : vu sur Netflix
*** : pas supporté, sorti de la salle, stoppé ou accéléré avant la fin
--- : envie de revoir


Mois précédent(s) :
- Assassination (Dong-hoon Choi, 2015) / Janvier 2021
- FrankƐn5tƐ1n (Bernard Rose, 2015) / Février 2021
- L'impossible monsieur Bébé (Howard Hawks, 1938) / Mars 2021