Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 8845
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Alexandre Angel »

Flol wrote: 25 Sep 20, 09:51 Énorme coup de cœur :

Image
Thérèse - Alain Cavalier

Épuré, elliptique, minimaliste, et pourtant terrassant de beauté et d'émotions. Un miracle de plus signé Cavalier.
J'ai beau être viscéralement athée, c'est presque un film qui pourrait me donner la foi.
Quand on pense qu'un film pareil pouvait remporter le César du meilleur film en 1987...définitivement une autre époque.
Ça fait longtemps que je ne l'ai vu mais oui, coup de cœur partagé. Dans ma vie de cinéphile, je n'ai pas encore franchi le pas où je me pencherai corps et âme sur l'œuvre de Cavalier, que je méconnais encore beaucoup alors que Thérèse m'a plu immédiatement à sa sortie.
Je te conseille très vivement ses Portraits.
User avatar
primus
Doublure lumière
Posts: 703
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by primus »

Flol qui craque sur Thérèse, ça fait plaisir. T'es sorti de tes habitudes, là. Beaucoup de gens résistent pour voir ce film pensant que c'est un film sur la religion. Moi je conseille tout Cavalier par ordre chronologique. Sachant que plus il avance plus ça devient souvent difficile d'accès pour commencer (Le paradis). A part le diptyque 24 portraits/6 portraits xl qui est merveilleux à voir et à recevoir dans n'importe quel ordre. Cavalier a un amour des gens qui est communicatif.
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11543
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by MJ »

Tout chaviré par ce qui me paraît (peut-être à tort) un secret plutôt bien gardé : Ruby in Paradise de Victor Nuñez, avec une resplendissante Ashley Judd dans un de ses premiers rôles à l'écran. Il est difficile d'expliquer la force du film (c'est une histoire d'une simplicité désarmante), mais c'est vraiment saisissant.

"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45602
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Flol »

primus wrote: 26 Sep 20, 17:47 Flol qui craque sur Thérèse, ça fait plaisir. T'es sorti de tes habitudes, là.
Ah ouais ? Je regarde vraiment de tout, tu sais. Tu devrais zieuter plus souvent ma liste de films vus par mois :idea:
Beule
Cadreur
Posts: 4274
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Beule »

C’est d’ores et déjà bouclé pour septembre en ce qui me concerne. Il ne devrait plus y a voir de visionnages possibles avant un bon moment. Rapidement donc : Orientation nippone presque monomaniaque pour cette dernière salve qui récompense un Naruse enivrant. Ce "sacre" égaie quelque peu un quinté de tête qui sonde surtout des abîmes de noirceur psychologique, pathologique ou sociétale. L'enseignement majeur du mois est la révélation ou confirmation d'un talent encore trop mésestimé si le reste de sa filmographie s'avère du niveau moyen de la dizaine de films que je connais désormais : celui de Yoshitarô Nomura. Les révisions successives du Vase de sable et de son prototype structurel sinon thématique Le Point zéro - ce dernier pourtant découvert il y a de cela quelques semaines seulement, mais sous le coup d’une fatigue qui ne m’avait pas permis d’en goûter pleinement les mérites, j’en avais conscience à la trace de plus en plus obsédante qu’il inscrivait dans ma mémoire – m’auront bouleversé, jusqu’aux larmes. Il faut aussi saluer le remarquable travail d'adaptation du tandem de scénaristes (Hashimoto & Yamada) qui métamorphosent et transfigurent littéralement les intrigues de Matsumoto. Ils seront d'ailleurs tout ainsi inspirés pour l'admirable Flag in the mist. Je ne l'ai pas lu mais la comparaison avec la platounette et très conformiste version de 1977, vue ce week-end, suffit à mesurer leurs apports respectifs. Thriller psychologique, intimiste et introspectif, The Shadow within est, n'en déplaise à Vic Vega, une autre réussite remarquable (dont l'adaptation est signée Hashimoto en solo) qui permet à Nomura de travailler intelligemment, sans brio trop éloquent, le fil ténu entre réalité et fantasme pour instiller une menace sourde et malaisante qui contamine comme un venin l'équilibre mental vacillant du personnage de Gô Katô. Quant à la première moitié de Writhing tongue, elle constitue sans doute à ce jour l’expérience la plus traumatisante de mon vécu cinématographique. Sans vouloir faire de mauvais jeu de mots, elle m’aura laissé tétanisé, jusqu’à l’asphyxie : traitement relevant presque du huis-clos minimaliste mais accouchant d'une horreur clinique, pure et insoutenable, et propageant de proche en proche une onde paranoïde imparable qui se résorbera néanmoins progressivement au cours d'un second acte sans doute moins maîtrisé mais ô combien salutaire pour le répit alors accordé à mon palpitant aux abois. Le reste du mois en synthèse illustrée.

TOP 10 découvertes Septembre 2020

Image
L'ÉVEIL DU PRINTEMPS (Mikio Naruse - 1947)

Image
FREEZING POINT (Satsuo Yamamoto - 1966)

Image
THE SHADOW WITHIN (Yoshitarô Nomura - 1970)

Image
WRITHING TONGUE (Yoshitarô Nomura - 1980)

Image
UNE HISTOIRE D'AMOUR DE NANIWA (Tomu Uchida - 1959)

Image
HARRY ET TONTO (Paul Mazursky - 1974)

Image
ÉLÉGIE DU NORD (Heinosuke Gosho - 1957)

Image
FRÈRE AÎNÉ, SŒUR CADETTE (Mikio Naruse - 1953)

Image
JOURNEY INTO SOLITUDE (Kôichi Saitô - 1972)

Image
I WANT TO BE A SHELLFISH (Shinobu Hashimoto - 1959)

Autres découvertes remarquables :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
LES BONS MEURENT JEUNES (Lewis Gilbert - 1954)

Image
THE LOST ALIBI (Hiromichi Horikawa - 1960)

Image
SONG OF THE EXILE (Ann Hui - 1990)

Image
CHANTE JEUNESSE (Keisuke Kinoshita - 1963)

Image
L'IDIOT (Akira Kurosawa - 1951)

Image
JEUNE FILLE SOUS LE CIEL BLEU (Yasuzô Masumura - 1957)

Image
TORA-SAN'S DREAM COME TRUE (Yôji Yamada - 1972)
Redécouverte majeure :

Image
AU NOM DU PAPE ROI (Luigi Magni - 1977)

Et donc, exhumation ou réévaluation spectaculaire :
Image
LE VASE DE SABLE (Yoshitarô Nomura - 1974)

Image
ZERO FOCUS (Yoshitarô Nomura - 1961)
User avatar
gnome
Iiiiiiil est des nôôôôtres
Posts: 19067
Joined: 26 Dec 04, 18:31
Location: sleeping in the midday sun...

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by gnome »

Le vase de sable, il faudrait que je le revoie, tiens...
User avatar
primus
Doublure lumière
Posts: 703
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by primus »

Flol wrote: 28 Sep 20, 16:29
primus wrote: 26 Sep 20, 17:47 Flol qui craque sur Thérèse, ça fait plaisir. T'es sorti de tes habitudes, là.
Ah ouais ? Je regarde vraiment de tout, tu sais. Tu devrais zieuter plus souvent ma liste de films vus par mois :idea:
Oui je sais, bien que je zappe beaucoup de choses ici souvent, comme ces listes, les notes, les hits... alors je rectifie:

Je suis agréablement surpris que tu places ce film si haut.
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19867
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Rick Blaine »

En bout de mois, l'inventivité, la vitalité et la colère de La solitude du coureur de fond, mis en scène avec une modernité marquante par Tony Richardson, et porté par l'intensité de la prestation de Tom Courtenay.

Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45602
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Flol »

primus wrote: 28 Sep 20, 18:31 Je suis agréablement surpris que tu places ce film si haut.
J'aime bien Alain Cavalier. Parmi tout ce que j'ai vu de lui (La Chamade, Irène, Le Paradis, Pater et Le Plein de Super), il n'y a quasiment rien à jeter. En fait, il n'y a que Le Paradis qui m'a laissé sur le bord de la route.
Tout le reste me plait, et j'aime en particulier la profonde humanité qui émane de ses films.
User avatar
John Holden
Assistant opérateur
Posts: 2911
Joined: 1 Sep 14, 21:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by John Holden »

Beule wrote: 28 Sep 20, 17:45
TOP 10 découvertes Septembre 2020

Image
L'ÉVEIL DU PRINTEMPS (Mikio Naruse - 1947)


Image
FRÈRE AÎNÉ, SŒUR CADETTE (Mikio Naruse - 1953)
Merci pour toutes ces suggestions dans lesquelles puiser pour les prochains mois. :)
Je vois que Frêre aîné est disponible en vostfr sur Youtube avec quelques films de Naruse dont Après notre séparation, La rue en colère.
User avatar
Rick Blaine
Howard Hughes
Posts: 19867
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Rick Blaine »

Beule wrote: 28 Sep 20, 17:45

Et donc, exhumation ou réévaluation spectaculaire :
Image
LE VASE DE SABLE (Yoshitarô Nomura - 1974)
Juste réévaluation, ce film est formidable. 8)
User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24604
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by ed »

Rick Blaine wrote: 29 Sep 20, 14:17
Beule wrote: 28 Sep 20, 17:45

Et donc, exhumation ou réévaluation spectaculaire :
Image
LE VASE DE SABLE (Yoshitarô Nomura - 1974)
Juste réévaluation, ce film est formidable. 8)
Pareil, ce film m'avait bouleversé. J'y reviendrai un de ces jours, je pense.
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
User avatar
primus
Doublure lumière
Posts: 703
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by primus »

Flol wrote: J'aime bien Alain Cavalier. Parmi tout ce que j'ai vu de lui (La Chamade, Irène, Le Paradis, Pater et Le Plein de Super), il n'y a quasiment rien à jeter. En fait, il n'y a que Le Paradis qui m'a laissé sur le bord de la route.
Tout le reste me plait, et j'aime en particulier la profonde humanité qui émane de ses films.
Image
User avatar
primus
Doublure lumière
Posts: 703
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by primus »

Et je remonte Le vase de sable en haut de la pile pour la découverte. Bientôt, bientôt...
User avatar
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7625
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by 7swans »

Flol wrote: 29 Sep 20, 12:10 J'aime bien Alain Cavalier. Parmi tout ce que j'ai vu de lui (La Chamade, Irène, Le Paradis, Pater et Le Plein de Super), il n'y a quasiment rien à jeter. En fait, il n'y a que Le Paradis qui m'a laissé sur le bord de la route.
Tout le reste me plait, et j'aime en particulier la profonde humanité qui émane de ses films.
Martin et Léa, c'est très bien aussi. Xavier Saint-Macary est parti trop tôt...

Sinon comme toi, je suis complètement passé à côté du Paradis. Mémorable séance, en revanche.
There's no such thing as adventure. There's no such thing as romance. There's only trouble and desire.