The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24144
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by tenia »

hellrick wrote:
DannyBiker wrote:
C'était déjà le cas dans TDK en fait avec le plan machiavélique du Joker qui avait tellement tout anticipé que cela en devenait ridicule.
N'empêche à côté du méchant de Skyfall le Joker il est petit joueur question je prévois tout à l'avance :mrgreen:
:mrgreen:
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7401
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Dunn »

En attendant le coffret limité masque d'amazon est de nouveau épuisé :(
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Max Schreck »

Rarement eu à ce point l'impression d'un film-gonflette. Je ne vois vraiment pas (en dehors de raisons pécuniaires), ce qui a pu motiver les frères Nolan à remettre le couvert tant ce prolongement m'est apparu thématiquement pauvre, avec ce superhéros désireux de prendre sa retraite mais qui va quand même se contraindre à rempiler (alors que, avant qu'elle ne se retrouve piégée, la police de Gotham ne souffre même pas de corruption). Je ne suis pas du tout amateur de leurs deux premiers Batman, mais reconnaissais au moins leur ambition, des idées et une approche audacieuse, certes pas toujours adroitement traitée, mais audacieuse quand même. Ici, le scénario a beau multiplier les tours de passe-passe, ça reste de l'enfumage, avec ce plan machiavélique à la poupées russes, ultra-tordu pour pas grand chose. Loi du genre, peut-être, mais même la motivation des méchants se révèle décevante puisque finalement simple reprise de celle qui animait Liam Neeson dans le premier volet. Et je ne m'explique pas la fin consternante de ce Bane qui a été si patiemment construit, sur lequel l'essentiel du film fait reposer la tension en lui faisant les honneurs de son ouverture, et...
Spoiler (cliquez pour afficher)
QUI CRÈVE HORS-CHAMP COMME UN PAUVRE SBIRE !!!
Je note une relative meilleure lisibilité dans la mise en scène de l'action, où Nolan ne m'a jamais convaincu. Mais si j'aime bien l'idée d'être assez économe sur les interventions du justicier masqué, dès qu'on sort de l'usage spectaculaire des véhicules-gadget c'est incroyablement pauvre en imagination, se résumant à de tristes échanges de bourre-pifs (on est censé avoir affaire à des ninjas, non ?). Et puis toujours cette incapacité à bien accompagner l'émotion. Même en disposant d'un talent comme Michael Caine, les plans qui le montrent brisé n'ont suscité aucun frémissement en moi. L'exemple le plus symptomatique de cet échec de la réalisation serait pour moi la scène de bal qui nous montre Wayne et Selina Kyle échanger leurs répliques à double-sens. La caméra tourbillonne, les acteurs jouent, les plans changent, mais on suit ça de loin, sans la moindre implication ni trouble. Impossible pour moi de ne pas penser à son équivalent exact dans Batman returns pour voir tout ce que réussit Burton avec les mêmes éléments. Gestion du timing, mise en valeur des temps fort du jeu des acteurs... Chez Burton, cette scène est grisante, bouleversante. Chez Nolan, c'est plat. Et il faut dire que sa cathwoman ne dégage aucune sympathie, personnage sans origine, laissée dans une indécision qui nous rend son destin inintéressant. Cerise sur le gâteau, la musique de Zimmer totalement insipide.

J'aurais aimé aimer, conservant mon estime et ma confiance pour le réalisateur de Memento et de The Prestige, mais cette trilogie n'est décidément pas pour moi.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
User avatar
Thaddeus
Ewok on the wild side
Posts: 5665
Joined: 16 Feb 07, 22:49
Location: 1612 Havenhurst

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Thaddeus »

Si je n'avais presque totalement oublié ce film, je dirais que je suis en total accord avec ta critique, Max. Quelle enclume...
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12224
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Jack Griffin »

43 pages en 2012 puis rien jusqu'à ce réveil en 2017. Il est fort ce Nolan :mrgreen:
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Max Schreck »

Max Schreck wrote:L'exemple le plus symptomatique de cet échec de la réalisation serait pour moi la scène de bal qui nous montre Wayne et Selina Kyle échanger leurs répliques à double-sens. La caméra tourbillonne, les acteurs jouent, les plans changent, mais on suit ça de loin, sans la moindre implication ni trouble. Impossible pour moi de ne pas penser à son équivalent exact dans Batman returns pour voir tout ce que réussit Burton avec les mêmes éléments. Gestion du timing, mise en valeur des temps fort du jeu des acteurs... Chez Burton, cette scène est grisante, bouleversante. Chez Nolan, c'est plat. Et il faut dire que sa cathwoman ne dégage aucune sympathie, personnage sans origine, laissée dans une indécision qui nous rend son destin inintéressant.
Pour illustrer mon propos :


à partir de 1'27"


VS :

à partir de 1'15"

Face to face, quoi... Pas une seconde de cette scène qui ne soit fascinante.
Certes le propos n'est pas le même, mais bon. La seule chose à laquelle je me suis finalement intéressé chez Nolan, c'est l'écoute de Ravel.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 45538
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Flol »

On va quand même pas demander à Nolan d'instiller de la sensualité et du trouble sexuel dans ses films...
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12224
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Jack Griffin »

D'un côté une seule échelle de plan et des acteurs fadasses, de l'autre un sens du découpage et du détail dans les décors et les costumes qui racontent quelque chose...Keaton et Pfeiffer écrasent de leur talent leurs successeurs.

Triste constat
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7401
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Dunn »

Burton / Nolan drôle de comparaison car ce sont deux univers différents : l'un est poétique/fantastique/Monstres et l'autre réaliste/formaliste/technicien perfectionniste .
J'adore les deux et même si j'ai revu Batman Returns dernièrement , j'aime les deux scènes car elles n'expriment pas la même chose. Mais j'ai une préférence pour la scène de Burton qui est plus réussi ici que chez Nolan, mais une autre scène chez Burton me paraitra moins réussi que celle de Nolan... :wink:
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24144
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by tenia »

Ma copine ayant voulu lancer ce rattrapage, on s'est lancés dans une suite de revisionnages de films de super héros : les 3 Spider-Man de Raimi (puis le film animé Into The Multiverse), les 2 Batman de Burton puis Batman Forever, et enfin, nous voilà arrivés à la trilogie Batman de Nolan.

Et je dois dire que le revisionnage fut relativement pénible pour moi, tant j'ai du mal maintenant à faire l'impasse sur les défauts des 3 films, qui me sautent de plus en plus aux yeux : des constructions qui mettent 20 plombes à démarrer (quasi une heure pour Batman Begins, 1h20 pour TDKR), un Bale masqué (no pun intended) hilarant dès qu'il beugle ses questions à des méchants ("WHERE IS IT ?!!"), un traitement régulièrement très très creux des persos féminins (en particulier dans Batman Begins, mais Rachel dans TDK fait à peine moins potiche), des bastons quasi toujours sur-découpées jusqu'à l'illisibilité (le monastère dans Batman Begins, quelle horreur, mais la suite est en fait à peine mieux et loin d'être une amélioration visuelle flagrante) et l'infâme musique de Zimmer.
Et puis, il y a le 3e film qui accumule en plus les problèmes d'écriture "simple" que les 2 précédents films avaient évités globalement comme si les scénaristes y avaient tout donné : détails complètement inutiles (Bruce est éclopé au début du film, on ne sait pas pourquoi, mais sa jambe sera réparée en 5 secondes plus tard, donc allez savoir à quoi ce détail servait), méchants sur-armés mais faisant 2 morts (le face-à-face à Wall Street en particulier), Batvéhicules surpuissants mais uniquement dans les mains des gentils (les méchants n'ont du trouver que les munitions à blanc), méchants qui meurent comme des merdes (on est loin, si loin, de Batman Returns), Cillan Murphy qui revient à nouveau à la truelle, et Wayne et son entourage soudainement devenus les pires enquêteurs du monde alors que dans le film précédent, c'était des champions du monde pour détecter LE mec qui essayaient de les enfler (heureusement qu'il y a Gordon Levitt). Et je ne parle pas de l'impression très désagréable que le film a de la musique 95% du temps alors que bon dieu, ça dure 2h45 (et que la musique... voilà quoi).

Reste la performance ahurissante de Ledger dans TDK, le bon boulot d'Eckhart, Caine et Oldman, et des VFX absolument bluffants à tous les instants.

(je passe outre sur la lecture qu'on peut avoir de TDK si on file la métaphore du 11 septembre jusqu'au bout, je m'étais déjà longuement exprimé là dessus à l'époque, et force est de constater que j'ai toujours cette impression aujourd'hui, et notamment la gestion de l'équipement technologique, comme si cela excusait son utilisation)
User avatar
Spike
Doublure lumière
Posts: 529
Joined: 2 Jan 07, 13:07
Location: Belgique

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Spike »

tenia wrote:Et puis, il y a le 3e film (...) (Bruce est éclopé au début du film, on ne sait pas pourquoi, mais sa jambe sera réparée en 5 secondes plus tard, donc allez savoir à quoi ce détail servait)
A cause de sa chute à la fin du précédent film ? Ou alors, dans l'optique "réaliste" de Nolan, pour montrer que jouer au super-héros impacte très rapidement le corps humain ? Ou bien encore parce que c'est une adaptation partielle de The Dark Knight Returns dans lequel Bruce Wayne est vieux et se blesse très vite ?
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24144
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by tenia »

Spike wrote:A cause de sa chute à la fin du précédent film ?
On voit Batman gambader pour s'enfuir à la fin de TDK. Visiblement, il a donc toutes ses jambes à ce moment là.
(Et bon, il a eu 8 ans pour s'en remettre, soit bien plus que tout ce qu'on voit dans les 2 films précédents.)
Spike wrote:Ou alors, dans l'optique "réaliste" de Nolan, pour montrer que jouer au super-héros impacte très rapidement le corps humain ?
Les 2 premiers films passent leur temps à montrer que Wayne pousses ses limites physiques et se blesse constamment mais en pratique, ça n'a jamais aucune influence concrète sur ses capacités physiques et ne l'empêche jamais de repartir à l'action sans que les bastons soient adaptées à un corps blessé et meurtri. C'est d'ailleurs la même chose dans le dernier quart de TDKR, où il repart à l'attaque et on ne reparle plus jamais de ce qui lui est arrivé.
Enfin, en début de film, ça n'empêche pas Wayne de descendre en rappel le long de la façade de l'hosto alors qu'il avait besoin de sa canne 2 minutes plus tôt et de sa super attelle bionique 3 min plus tard.
Donc ce n'est pas ça non plus.
Spike wrote:Ou bien encore parce que c'est une adaptation partielle de The Dark Knight Returns dans lequel Bruce Wayne est vieux et se blesse très vite ?
Je ne sais pas pour l'adaptation de Returns, mais si le but était de montrer un Wayne rouillé, alors c'est raté puisque c'est intégré de façon très superficielle et résolu en 2 coups de baguette technologico-magique, à nouveau avec aucun impact organique sur le récit (cf la descente en rappel). On le voit d'ailleurs combattre très normalement pour aider Catwoman ou plus tard Blake. Il n'y a aucune différence par rapport aux combats de BB ou TDK.
Donc toujours pas.

D'où l'impression d'un problème bien plus flagrant que sur les 2 autres films : une écriture très inconstante et mécanique, où les persos répondent bien plus aux besoins des scénaristes qu'à une logique interne. Mais cet exemple-là est bien moins problématique que d'autres, il est juste symptômatique d'un film qui aurait largement pu se passer de ce genre de choses pour aller à l'essentiel, mais ça n'aurait plus durer 2h45, et n'aurait donc plus pu être vendu/accueilli comme la conclusion épique de la trilogie. Alors du coup, on meuble comme on peut et on bidouille les persos en fonction des besoins.

(tiens, j'ai oublié de parler du puits-des-ténèbres-de-l'enfer-infernal-de-la-mort-qui-tue que tout-le-monde-moins-une-personne s'est tué à essayer d'en ressortir, mais en fait, c'est super facile à grimper, y a juste UN saut un peu chaud au milieu, mais ça va, Wayne peut essayer autant qu'il veut, lui. Il est pas mal non plus, celui-là :lol: )
(ou le speech de folie furieuse de Gordon qui pourrait faire perdre tout espoir à Gotham mais qu'il garde tranquillement dans sa poche intérieure)
(on pourra aussi noter que, finalement, Batman ressort victorieux du puits, en théorie avec une psyché et une "croyance" reboostées, mais en pratique, Bane se fait éclater comme une merde grâce à Catwoman dans un Deus Ex Machina bien pratique, annihilant globalement l'impact mental et moral du passage dans le puits - finalement, tout cela n'a servi à rien de concret)
User avatar
Major Tom
Petit ourson de Chine
Posts: 20786
Joined: 24 Aug 05, 14:28

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Major Tom »

tenia wrote:les 2 Batman de Burton puis Batman Forever, et enfin, nous voilà arrivés à la trilogie Batman de Nolan.
Vous en avez oublié un il me semble. :mrgreen:
Et les Amazing Spiderman (ce n'est pas extraordinaire hein, mais pas si déplaisant à suivre... je crois... je ne les ai vu qu'une fois au ciné avec ma copine de l'époque).
Image
Clique ici Image ... et ta vie va changer pour toujours
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24144
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by tenia »

Je ne suis pas fou, j'ai zappé ce sur quoi il valait mieux ne pas perdre trop de temps. :mrgreen:
On a cependant vu ASM 2 l'été dernier sur TF1 et c'était nullissime.
Pierre Bear
Stagiaire
Posts: 35
Joined: 15 Feb 20, 16:53

Re: The Dark Knight Rises (Christopher Nolan - 2012)

Post by Pierre Bear »

Batman Bagins m'a été très agréable à regarder. En tant que fan absolu de Batman, je l'avais trouvé intéressant. TDN était éblouissant. TDNR fait clairement tâche. Long. Catwoman qui sert à rien. Marion Cotillard ( Ha Ha ). Au lieu de faire un film avec l'épouvantail qu'on connaissait déjà avec un nouveau méchant type Deathstroke, on nous sort Bane qui normalement est énorme mais qui là semble juste sortir de G.I JO ( je sais pas si ça s'écrit comme ça). Esperons que The Batman soit extraordinaire.