Commentaires à propos de votre film du mois

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Flavia
My Taylor is rich
Posts: 3754
Joined: 4 Jun 11, 21:27

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Flavia »

Film du mois : Mission impossible (Brian de Palma)

Image

Eté 93 (Carla Simon)

Image

Battleship Island (Ryoo Seung-wan)

Image

Que Dios nos perdone (Rodrigo Sorogoyen)

Image

Au revoir les enfants (Louis Malle)

Image

La douleur (Emmanuel Finkiel)

Image
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11910
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by MJ »

1. Tilaï (Idrissa Ouedraogo)

Image

2. La Captive (Chantal Akerman)

Image

3. Support the Girls (Andrew Bujalski)

Image

4. Scum (Alan Clarke)

Image

5. La Paloma (Daniel Schmid)

Image

Et j'avais oublié le mois passé d'inclure ce très beau muet de Boris Barnet (La Jeune Fille au Carton à Chapeau)...

"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23607
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by AtCloseRange »

Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93305
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

Petit mois (14 films) -en octobre on repart sur un rythme un peu plus soutenu- mais deux coups de cœur :



Image

Image



Le résumé :


* Mes Provinciales : Jean-Paul Cyveirac 2018 : 8.5/10

* Le Hussard sur le toit : Jean-Paul Rappeneau 1995 : 8/10

* Private Practice saison 5 : 7.5/10
* The Third Murder (Sandome no satsujin?) : Hirokazu Kore-eda 2018 : 7.5/10

* Twin Peaks saison 3 : 7/10
* Kings : Deniz Gamze Erguven 2018 : 7/10
* Ready Player One : Steven Spielberg 2018 : 7/10
* Hard Eight : Paul Thomas Anderson 1996 : 7/10
* Ceux qui m'aiment prendront le train : Patrice Chéreau 1998 : 7/10

* Mon amie Victoria : Jean-Paul Civeyrac 2014 : 6.5/10
* Les Camarades (I Compagni) : Mario Monicelli 1963 : 6.5/10

* Place publique : Agnes Jaoui 2018 : 6/10

* Luna : Elsa Diringer 2018 : 3.5/10

* Wonder Wheel : Woody Allen 2018 : 3/10

* Natchez (The Gambler from Natchez) : Henry Levin 1953 : 2/10

* Pancho Villa (Villa Rides) : Buzz Kulik 1968 : 1.5/10
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25464
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jack Carter »

Petit mois (29 films) -en octobre on repart sur un rythme beaucoup plus soutenu (Festival Lumiere oblige)

1.
Image
8/10

2.
Image
7.5/10

3.
Image
7.5/10

4.
Image
7.5/10

5.
Image
7.5/10


Mention speciale à
Image
8/10


Quelques films notés 7/10

Les Soeurs Munakata (Yasujiro Ozu, 1950)
Les faucons (Istvan Gaal, 1970)
Brule, sorciere, brule ! (Sidney Hayers, 1962)
Otesanek (Jan Svankmajer, 2000)

Le recap complet : http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... 9#p2700049
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10836
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Alexandre Angel »

Podium de septembre
1- Image

2- Image

3- Image
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21686
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Rick Blaine »

Pour ce mois ci donc, à nouveau Bergman avec La source et derrière un coup de chapeau à Ceux de Cordura de Robert Rossenet ses personnages gris magnifiquements incarnés ainsi qu'à l'excellente surprise Le sens de la fête.
Image
Image
Image
Le mois complet :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Films découverts ou redécouverts :

La source (Jungfrukällan), de Ingmar Bergman (1960) : 8/10

Ceux de Cordura (They came to Cordura), de Robert Rossen (1959) : 7,5/10
Le sens de la fête, de Eric Toledano et Olivier Nakache (2017) : 7,5/10

La chambre des morts, de Alfred Lot (2007) : 7/10

Looper, de Rian Johnson (2012) : 6,5/10

Tarantula, de Jack Arnold (1955) : 6/10
Les tueurs de San Francisco (Once a thief), de Ralph Nelson (1965) : 6/10
The servant, de Joseph Losey (1963) : 6/10

Les Poulets (Fuzz), de Richard A. Colla (1972) : 5,5/10

Braqueurs (Setup), de Mike Gunther (2011) : 3,5/10

A beautiful day (You Were Never Really Here), de Lynne Ramsay (2017) : 1/10

Films revus : Hors compétition :

Un Taxi Pour Tobrouk , de Denys de la Patellière (1961): 9/10

L'Amour en Douce, d'Edouard Molinaro (1985) : 7,5/10
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12844
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Karras »

Aucun films contemporains vraiment marquant donc un top 5 dont l'essentiel est issu d'un mois consacré à la filmographie de David Lean (révision des chefs d’œuvre et découverte de plusieurs titres ) complété par quelques classiques du cinéma italien.

Heureux mortels
Chaussure à son pied
Vacances à Venise
Divorce à l'italienne
Le bel Antonio


ImageImageImageImageImage
User avatar
origan42
Cadreur
Posts: 4187
Joined: 2 Feb 07, 17:22

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by origan42 »

FILM DE SEPTEMBRE
Image
LE POIRIER SAUVAGE (Nuri Bilge Ceylan, 2018) *****
Le reste du mois, par ordre de préférence :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Tendre bonheur / Tender Mercies (Bruce Beresford, 1983) *****

La chasse au lion à l'arc (Jean Rouch, 1966) ****
La madriguera (Carlos Saura, 1969) ****
Fièvre sur Anatahan (Josef von Sternberg, 1953) ****
Les joyeux fantômes / Fantômes à vendre (Antonio Pietrangeli, 1961) ****
Burning (Lee Chang-dong, 2018) ****
Les amitiés maléfiques (Emmanuel Bourdieu, 2006) ****
Fais-moi très mal mais couvre-moi de baisers (Dino Risi, 1968) ****
Khamsa (Karim Dridi, 2008) ****

Commando en Corée (Julian Aymes, 1956) ***
La maison de la 92e Rue (Henry Hathaway, 1945) ***
La maffia (Richard Wilson, 1960) ***
Renaissance (Christian Volckman, 2006) ***
L'hermine (Christian Vincent, 2015) ***
Mademoiselle (Park Chan-wook, 2016) ***
L'école des cocottes (Pierre Colombier, 1935) ***
La présidente (Fernand Rivers, 1938) ***
Dans la souricière (Norman Panama, 1959) ***
Bal Cupidon (Marc-Gilbert Sauvajon, 1949) ***
La stratégie de l'escargot (Sergio Cabrera, 1993) ***
Le cirque des horreurs (Sidney Hayers, 1960) ***
Angels one five (George More O'Ferrall, 1952) ***

Au grand balcon (Henri Decoin, 1949) **
Monsieur (Jean-Paul Le Chanois, 1964) **
Tragique rendez-vous (Léonide Moguy, 1946) **
Wilson (Henry King, 1944) **
The third murder (Hirokazu Kore-eda, 2017) **
La citadelle du silence (Marcel L'Herbier, 1937) **
Le monde ne suffit pas (Michael Apted, 1999) **
Permis de tuer (John Glen, 1989) **
Rien qu'un cœur solitaire (Clifford Odets, 1944) **
Deux sœurs vivaient en paix (Irving Reis, 1947) **
Nouilles au bluff / Meet the Missus (Joseph Stanley, 1937) **
Charlot débute (Charles Chaplin, 1915, c.m.) **
Grandeur et décadence d'un petit commerce de cinéma (Jean-Luc Godard, 1986) **
Tuer n'est pas jouer (John Glen, 1987) **

L'école des cocottes (Jacqueline Audry, 1957) *
Les visiteurs - la révolution (Jean-Marie Poiré, 2016) *
Les 4 Fantastiques (Tim Story, 2005) *
Le dernier des Peaux-Rouges (George Sherman, 1947) *
Charlotte for ever (Serge Gainsbourg, 1986) *

RE-VISION
Ironweed - la force du destin (Hector Babenco, 1987) *** ↓
INTERPRÉTATION FÉMININE DU MOIS : GERALDINE CHAPLIN Teresa dans La madriguera
INTERPRÉTATION MASCULINE DU MOIS : ROBERT DUVALL Mac Sledge dans Tender Mercies
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 50136
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Boubakar »

27 films vus ce mois-ci, voici mon top 5 :

1 - Mektoub my love
Image

2 - The long good friday
Image

3 - Fievel et le nouveau monde
Image

4 - Premier rendez-vous
Image

5 - Sans mobile apparent
Image
User avatar
origan42
Cadreur
Posts: 4187
Joined: 2 Feb 07, 17:22

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by origan42 »

Boubakar wrote:
1 - Mektoub my love
8) 8)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93305
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

origan42 wrote:
Boubakar wrote:
1 - Mektoub my love
8) 8)

Ben oui quoi :)
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21686
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Rick Blaine »

Boubakar wrote: 2 - The long good friday
Image
8)
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93305
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Jeremy Fox »

Jamais entendu parler de ce film ; je note !
Tom Peeping
Assistant opérateur
Posts: 2331
Joined: 10 May 03, 10:20

Re: Commentaires à propos de votre film du mois

Post by Tom Peeping »

J'ai vu en septembre

Image

*** excellent / ** bon / * moyen / 0 mauvais

Sur le chemin de la rédemption / First reformed (Paul Schrader, 2017) **
Dans un bourg de l'état de New York, le pasteur qui s'apprête à célébrer les 250 ans de son église affronte une dépression. En format 1:33, en décors austères et en couleurs froides, ce (mélo)drame existentiel panache une multitude de thèmes, de la foi au complexe de culpabilité, du terrorisme à l'environnement, dans un esprit qui évoque Bergman et Bresson, mais à l'américaine. Ethan Hawke porte le film : il n'a jamais été aussi bien. BR US

Le village des damnés / Village of the damned (Wolf Rilla, 1960) ***
Suite un incident énigmatique dans un village anglais, les femmes donnent naissance à des enfants surdoués et dépourvus d'émotions. Ce classique de la peur réussit avec un scénario solide, des effets simples et des images indélébiles à créer un climat d'inquiétude qui résiste au passage du temps. Les monstres blonds inexpressifs sont l'une des plus belles créations du cinéma fantastique et George Sanders est parfait en père en proie au doute. BR US

Iceman / Der Mann aus dem Eis (Felix Randau, 2017) **
Il y a 6.500 ans dans les Alpes, un homme de l'âge du cuivre dont la famille est assassinée part à la poursuite des meurtriers. L'homme, c'est Otzi, le cadavre modifié trouvé en 1991 à la frontière Italo-autrichienne dont le film propose une explication à la mort mystérieuse. La reconstitution réussie de la micro-société préhistorique et la splendeur des paysages compensent la linéarité simple de l'histoire, presque sans parole. Une bonne surprise. BR UK

La mort en ce jardin (Luis Bunuel, 1956) *
En Amérique du Sud, une révolte d'ouvriers écrasée par l'armée force un parisien expatrié, sa fille sourde-muette, un mercenaire, un prêtre et un pute à s'enfuir dans la jungle. Le film d'aventures de Bunuel se traîne pendant une heure d'exposition puis décolle un peu dans la forêt par une malice du scénario. C'est le casting quatre étoiles (Vanel, Marchal, Signoret, Piccoli) et le magnifique Eastmancolor qui surclassent cette oeuvre mineure. BR UK

Lady Bird (Greta Gerwig, 2017) *** Mon film du mois
En 2002 à Sacramento, l'année d'une lycéenne de terminale aux opinions tranchées en conflit affectif avec sa mère. D'esprit autobiographique, un coming of age movie dont l'histoire suit des chemins balisés mais dont la fraîcheur, l'humour, la sincérité, l'intelligence des dialogues et de la mise en scène étincellent. Saoirse Ronan et Laurie Metcalf sont formidables, le reste du casting aussi. Et quel plaisir de retrouver Lois Smith. Très très chouette. BR DE

Les initiés / Inxeba / The wound (John Trengove, 2017) **
Dans la campagne d'Afrique du Sud, lors d'une semaine d'initiation, un jeune homosexuel se rend compte que son parrain est gay aussi, mais en secret. A partir d'un rite de passage tribal, ce film sud-africain sobre et douloureux pose un regard sans concession sur la masculinité africaine et la tradition face à la disruption sexuelle. Il dit qu'il y encore du chemin à faire, ce que les manifestations hostiles à sa sortie pourtant confidentielle ont confirmé. BR US

La route sauvage / Lean on Pete (Andrew Haigh, 2017) **
Après la mort brutale de son père, un jeune palefrenier part à pied à travers le désert à la recherche de sa mère, accompagné d'un cheval qu'il a volé. Porté par l'interprétation intense de Charlie Plummer, un film émouvant mais pas sentimental sur l'instinct de survie et les laissés pour compte de l'Amérique, à travers la métaphore d'un adolescent à la dérive et de sa carne. La tristesse qui s'en dégage est celle des vies gâchées. BR UK

Messaline / Messalina Venere Imperatrice (Vittorio Cottafavi, 1960) *
En 38, la vestale Valeria épouse par intérêt politique le vieux Claude et devient Impératrice de Rome sous le nom de Messaline tout en restant amoureuse d'un centurion. Cottafavi ne s'est pas cassé avec ce peplum poussif dont émergent seulement quelques belles images un peu osées, portées par un superbe Technicolor et la tragique Belinda Lee, piètre actrice mais splendide animal dont le visage en gros plan fait des merveilles. BR FR

Dracula (Jean Boullet, 1963/2018) ***
L'essai de reconstruction (à partir des chutes retrouvées) du Dracula du fantasque Jean Boullet laissent à imaginer que ce film d'animation mythique eût été un chef-d'œuvre. C'est la première partie du roman de Bram Stoker, l'arrivée de Jonathan Harker au château, qui est transcrite à l'écran dans des séquences en ombres chinoises inspirées de l'Expressionnisme, de Cocteau et de Reiniger. Une résurrection de 9 minutes absolument magiques. DVD Z2 FR - inclus dans le livre "Midi Minuit Fantastique, vol 3" de Nicolas Stanzick
... and Barbara Stanwyck feels the same way !

Pour continuer sur le cinéma de genre, visitez mon blog : http://sniffandpuff.blogspot.com/